Naviguer : Accueil >

F1 – La BBC abanbonnera les droits F1 après 2013 ?

19 juin 2011 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités, Media

La fin d’un modèle et d’une histoire. Après avoir réduit sa voilure autour de la Formule 1, la BBC envisage ni plus ni moins de ne pas prolonger l’aventure au-delà de son contrat en 2013 selon The Sunday Times d’aujourd’hui.

Le journal anglais explique que la BBC  est soumise à plusieurs dilemmes économiques et pointe du doigt le modèle de la Formule 1. La discipline reine du sport automobile coûte un total de 47 millions d’euros par année. Une somme très importante que le PDG,  Lord Patten, estime justement trop importante. Une étude,  commandée par la BBC,  estime que la Formule 1 n’est et ne sera jamais rentable pour une chaine de télévision,  dans son format actuel. A part le Grand Prix d’Angleterre, les GP tournent en moyenne entre 2 et 4 millions de téléspectateurs (comme TF1), c’est moins rentable qu’une série, voir même que le Football.

L’autre problème est que la BBC dispose d’une chaine, BBC4, qui est en difficulté et dont les coûts représentent 67 millions d’euros de budget annuel. En interne, les droitss de la  Formule 1 sont montrés comme le principal poste de réduction avenir, car ses droits d’acquisitions permettraient de faire survivre la 4ème chaine du réseau et donc des emplois.

Une décision sera prise à l’automne, mais la tendance est à l’abandon pour les chaines de télévision. La fin d’un modèle…

Jean Todt et les nouvelles technologies…

17 mai 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : F1 Leaders, Media

Le président de la FIA, Jean Todt estime que les nouveaux médias ne sont pas vraiment prévus dans l’avenir de la Formule 1 et que lui-même n’est pas vraiment à la page…

Droit TV – la FOTA souhaite avoir les droits de la F1

6 mai 2011 | 2 commentaires
Catégorie : F1 Leaders

Le président de la FOTA, Martin Whitmarsh a précisé que l’intérêt des équipes est désormais, d’avoir la main mise sur les droits de la Formule 1.

« Je pense qu’il est souhaitable que les équipes aient,  en fin de compte,  la propriété sur les droits commerciaux. Pour être durable vous avez besoin d’un niveau d’investissement approprié pour promouvoir et développer le sport, vous avez besoin d’une répartition appropriée des recettes aux équipes pour rendre l’ensemble durable. Si vous avez toutes ses choses et vous avez un bon propriétaire, ce ne peux qu’être positif. » a déclaré à l’agence Reuters, le président de la FOTA.

Whitmarsh précise toutefois qu’il n’y pas de scission dans l’air, la FOTA doit être respectueuse des relations avec l’actuel titulaire des droits commerciaux (CVC Capital) et entamer des négociations constructives avec lui.

Dimanche une réunion de la FOTA en prélude du GP de Turquie va discuter des derniers développements.

NewsCorp – EXOR : L’ombre d’un championnat parallèle…

4 mai 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses

Le développement autour du rachat de la Formule 1 par NewsCorp est intéressant car il cache la véritable raison : Les Accords Concordes. En effet, c’est dans un mois que doit être signé le nouveau document,  qui va régir commercialement la Formule 1 à partir de 2013 et jusqu’en 2016/2017. Les équipes souhaitent plus d’argent (75% des revenus), alors que Bernie Ecclestone reste sourd à cette demande. Dans le même temps, il a été indiqué que CVC Capital remboursait sa dette plus rapidement que prévue. Une fenêtre d’opportunité pour les constructeurs, afin de mettre la pression.

Ce qui étonne dans les rumeurs NewsCorp est le caractère « préliminaire » des pourparlers. Rien de tel que de ruiner tout projet avec ce mot. Donc le problème n’est pas vraiment le rachat de la Formule 1, qui serait plutôt le plan B du programme. Mais, probablement l’établissement d’un championnat parallèle.

Dans son article hier, SkyNews a donné plusieurs noms intéressants pour former le consortium futur : Carlos Slim, le fond Mubadala et JC Decaux. Au final, chacun a son rôle à jouer : Carlos Slim et NewsCorp pour la partie marketing média – le fond Mubadala et EXOR SpA pour la partie financière et JC Decaux pour la vente des espaces publicitaires sur les circuits et au-delà. Toutefois, il semble que SLIM et Mubadala ne seraient plus concerner par ce projet.

En marge du GP de Chine, une rumeur indiquait que Mercedes GP et Norbert Haug était pour l’établissement d’un championnat parallèle à la Formule 1. Souvenons nous de la résistance de Ferrari sur le moteur 2013, alors qu’elle avait signé son accord en novembre 2010. La réunion au sommet Todt – di Montezemolo à Maranello,  il y a quelque semaine,  n’a pas permis d’obtenir un compromis valable.

Le retour de New Formula One

Souvenir de Juin 2009, en pleine bataille FIA – FOTA, cette dernière avait présenté un calendrier pour la saison 2010 et même demandé à IMG (International Management Group), la plus grande société marketing du monde,  d’être l’organisateur globale de son championnat. (voir ici pour souvenir). Sous la pression, Ecclestone signera un accord de paix, tout comme la FIA, un mois plus tard.

Pourtant, la FIA et Max Mosley avait menacé en 2009, d’une amende de 50 millions de dollars les équipes souhaitant partir de la Formule 1. Cette clause serait toujours active aujourd’hui. Mais, ici, nous ne parlons pas d’un départ anticipé (à l’époque la F1 vivait sur un mémorandum et non des Accords Concordes ferment), mais à « un après 2012 ».

L’argument à double tranchant de la Pay TV

La semaine dernière, Bernie Ecclestone avait indiqué, comme pour un argument imparable, que si la Formule 1 passait entre  les mains de NewsCorp, l’Union Européenne empêcherait cette vente car la discipline doit être diffusée sur les télévisions en clair (c’est une clause des Accords Concordes). En effet, la Commission Européenne avait demandé en 2001, dans son audit pour rendre plus transparent la société de Bernie Ecclestone en vu d’une introduction en Bourse, que les Accord Concordes ne répartissent aux équipes que l’argent des télévisions gratuite. C’est-à-dire de TF1, RTL, BBC etc… afin de rendre populaire et accessible la F1 aux spectateurs et désavantager la Pay TV proposée par l’empire de Leo Kirch à l’époque. (voir ici pour souvenir),

En plaine guerre d’influence en 2009, Ecclestone souhaitait utiliser cette clause pour augmenter les revenus de la Formule 1, sans redistribuer l’argent aux équipes. En effet, les chaînes payantes ne sont pas comprises dans l’Accord ! Autrefois un argument de pression, cette histoire est désormais un argument de défense. Les temps changent…

Media F1 – Analyse de la rumeur News Corp

21 avril 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

A peine la rumeur commençait son chemin médiatique qu’à 8h30, Bernie Ecclestone démentait fermement l’idée que News Corp prenne le contrôle de la Formule 1. Une démarche curieuse de l’argentier de la F1, qui n’est pas homme à réagir si vite. Il semble toutefois que la vérité est différente de la rumeur.

Selon Sky News (propriété de News Corp), le groupe de médias anglo-saxon cherche deux choses : une participation dans la Formule 1 et elle négocie aussi les droits TV via ses plates-formes. Si le premier projet n’est qu’au stade de la réflexion, cela ne devrait pas être pour la majorité du capital, mais une part d’environ 6 à 10%.

Toutefois, la négociation des droits est assez intéressante car, la rumeur associe le groupe News Corp à Carlos Slim, propriétaire de Telmex, un grand opérateur de téléphonie mobile en Amérique latine. Nous pouvons penser que l’étude de cette association porte sur les droits médias de la Formule 1. En effet, imaginez une offre de 350 millions d’euros annuels en échange des droits TV, radios, internet et téléphonie mobile ? Le CVC Capital pourrait dire oui. D’autant que la tendance de ce secteur, dans le chiffre d’affaire de la Formule 1,  est en baisse régulière depuis deux ans.

L’opération permettra aussi à News Corp – Carlos Slim de négocier au cas par cas avec les autres opérateurs (Canal + – M6, Google avec Youtube, Orange etc…) pour proposer une offre plus moderne de la Formule 1. Cette opération ne peut être chiffrée aujourd’hui, mais il existe un cas connu,  qui permet de penser que l’affaire pourrait être juteuse pour le consortium.

Le cas Robert Louis Dreyfus

Après la chute de l’empire Kirch en 2002, les droits de la Coupe du monde de football 2002 et 2006 ont été cédés pour 350 millions d’euros à  un consortium mené par Robert Louis Dreyfus (37%), Sheik Kamel (20%), Infront (33%), Martin Seinmeyer (2%) et d’ancien manager de Kirch (8%). Un accord a été trouvé avec le président de la FIFA, Sepp Blatter et un prêt a été négocié, après avoir largement utilisé la trésorerie de KirchMedia (140 millions d’euros). L’opération rapportera 1,6 milliards d’euros de droit TV.

La recette n’était pas de négocier avec une chaine une diffusion exclusive, mais discuter avec toutes les chaines de télévision d’un pays pour diffuser un maximum de match. La Coupe du monde 2006 a été aussi la première à diffuser des matchs sur internet et téléphonie mobile. La recette a été tellement rentable que la FIFA a reprise le principe à son compte pour négocier les droits de la coupe du monde 2010 (1,8 milliards d’euros de droits vendu).

Imaginons que ce principe soit repris : nous pouvons donc avoir en France, les GP Européen sur une chaine, les GP exotique sur une autre chaine et le championnat complet sur une chaine cryptée, au lieu d’un seul et unique diffuseur. Une solution qui est déjà étudié en France, semble t’il, mais au stade embryonnaire.

Toutefois, attendons, car News Corp est l’objet de nombreuses rumeurs (elle devait racheter le site Facebook, puis Linkedin pour 1 milliard de$  il y a 2 ans). Son nom est surtout destiné à obtenir une valorisation par un autre acteur qui est lui, véritablement en négociation. Mais, l’idée de voir le groupe anglo-saxon remplacer Bernie Ecclestone dans les négociations des droits médias de la F1 est une solution qui pourrait séduire le CVC Capital Partner…

France F1 – Canal + vise les droits via sa chaine TNT Canal 20 ?

20 avril 2011 | 6 commentaires
Catégorie : Actualités, Media

Le 25 mars 2011, le groupe Canal + a présenté un projet d’une chaine gratuite TNT du nom de code de Canal 20. Un projet considéré comme un coup de bluff pour la majorité des spécialistes, mais pris au sérieux par beaucoup d’autres.

Une chaine dotée d’un budget de 100 millions d’euros annuels minimum, essentiellement pour le contenu du flux (émissions, série etc…), mais pour le sport, il semblerait que ce projet pourrait être une arme pour permettre la retransmission en clair de la Formule 1 par Canal +.

Canal 20 visant non pas la ménagère (comme TF1) mais les actifs dynamiques (CSP – CSP +), la même cible que la Formule 1.

En effet, alors que TF1 lâche progressivement prise sur la Formule 1, M6 étudie le dossier, mais ne souhaite pas faire de la surenchère (il se souffle une proposition de 20 millions d’euros maximum par année). Tout le contraire de Canal + auquel TV Mag et le Figaro prête des intentions de s’aligner sur les 40 millions d’euros demander par Bernie Ecclestone pour l’après 2012. Via sa chaine Canal 20, car il semblerait que les prochains Accords Concordes empêchent toute retransmissions exclusives dans un pays via une chaine payante.

France F1 – TF1 lâche les droits, M6 étudie, Canal + dans l’attente

15 avril 2011 | 16 commentaires
Catégorie : Actualités

TF1 songe sérieusement à abandonner la Formule 1 sur son antenne. M6 étudie fortement le dossier, mais avec moins d’enthousiasme qu’en 2006 et proposerait presque deux fois moins d’argent qu’actuellement. Canal + attend son tour.

Droit F1 – Le dilemme de TF1 pour l’avenir

31 mars 2011 | 5 commentaires
Catégorie : Analyses

Depuis quelques semaines, la rumeur médiatique indique que TF1 cherche à faire baisser la facture des droits de la F1, ou d’abandonner la diffusion. La non-diffusion de la qualification sur les samedi après-midi de Grand Prix est le premier acte d’un repli qui inquiète outre mesure. Fondamentalement, la Formule 1 coûte trop cher et coûtera trop chère à l’avenir.

40 millions d’euros par an, c’est la somme qu’aurait demandée Bernie Ecclestone pour le prochain contrat 2013-2017. 10 millions d’euros de plus qu’actuellement. Une proposition qui ne correspondrait plus vraiment à l’investissement de TF1 pour la Formule 1, ne souhaitant pas dépassé son budget de 350 millions d’euros de droit sportif tout les ans (15% de son chiffre d’affaire environ). La première chaine vise plus un prix d’environ 20 millions d’euros. Toutefois, si Ecclestone reste intransigeant, il existe une solution : mutualisé les droits.

Comme pour la coupe du monde de football en 2006 et 2010 et prochainement le Rugby, TF1 pourrait trouver un accord avec une autre chaine de télévision du PAF. France Télévision a déjà déclaré qu’elle n’était pas intéressée par la F1 (voir ici), tandis que M6 ne jure que par le Football, mais regarde d’un œil la discipline reine du sport auto. Canal + reste en embuscade et ne livre pas d’indication sur le sujet. Même si la Formule 1 correspond à son image de marque et le public visé.

Mais il existe un problème. Majeur d’ailleurs. Si TF1 cherche un accord avec Canal +, cela lui permettra de baisser les coûts (20 millions chacun environ) et lui permettra de satisfaire la FOM de Bernie Ecclestone qui gagne une double exposition. Toutefois, la semaine dernière, la chaine cryptée française a annoncé son intention de disposer d’une chaine de la TNT gratuite dotée d’un budget de 100 millions d’euros annuels minimum à destination d’une audience CSP-CSP+ (cadre, personnel qualifié, administratif et profession libérale), une cible cadrant parfaitement avec la Formule 1 d’aujourd’hui. TF1 pourrait refuser stratégiquement cette alliance. Anticipant une forte concurrence à l’horizon 2016-2017 de la part de la FOM qui profitera de la situation pour augmenter encore le prix des droits. Une situation complexe.

F1 – CVC Capital sonde pour une possible vente

30 mars 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Business News F1

L’information n’a pas été commentée par le CVC Capital, mais plusieurs sources indiquent que le fond d’investissement, propriétaire de la majorité des parts des droits de la Formule 1,  a entrepris un examen stratégique sur la Formule 1,  pour une introduction en bourse potentielle ou un refinancement de sa dette.

Selon l’agence Reuters de Londres, un certain nombre d’acheteurs potentiels ont exprimé leur intérêt dans la propriété « d’actions de Formule 1″, y compris d’autres fonds d’investissements, des fonds souverains et entreprises médias.

Une autre source proche du dossier,  ajoute que le CVC Capital n’est pas sûr que le moment est idéal pour céder des actions.

L’agence de presse économique Thomson Reuters précise toutefois que l’affaire de corruption,  qui touche les droits de la Formule 1 depuis le mois de Janvier n’est pas pour avantager ses démarches.

Note du Mardi : Apple TV et Google TV pour l’avenir de la Formule 1 à la télévision

15 mars 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Note du Mardi

La semaine dernière Apple TV a signé un accord avec la MLB (Major League Baseball) et la NBA (National Basketball Association) des accords pour distribuer les matches à la télévision, via le système de la société de Steve Jobs.
Pour exemple, la NBA proposera deux forfaits à ses utilisateurs d’Apple TV : 65$ par saison en échange d’un choix de 7 équipes à surveiller et 100 à 120$ par saison pour avoir accès à tout le package. L’accord pourrait signer un changement de mentalité sur la façon dont les ligues utilisent leur contenu en ligne.
A l’heure ou les droits TV de la Formule 1 baisse ou sont en voie de baisser. En effet, TF1 envisage une réduction de 50% environ et la BBC cherche à réduire aussi fortement la facture, la FOM et la FOA doivent trouver une solution pour continuer de produire de la croissance. Il y a six ans, Bernie Ecclestone est passé à côté de la perspective des téléphones mobiles. Depuis quelques temps, Google et Apple ont mis en place des programmes de télévision du futur….

Pour télécharger et lire la suite gratuitement de cette Note du Mardi vous êtes libre de cliquez ici

Le paradoxe des droits TV qui favorisera TF1 en 2012

5 mars 2011 | 2 commentaires
Catégorie : Analyses

Le paradoxe est intéressant à relever. Alors que Bernie Ecclestone demande des allocations astronomiques pour l’organisation des courses de Formule 1 (souvent 12 à 20 millions d’euros annuels), sa stratégie pour les droits TV est très différente et se trouve même à la baisse, surtout dans les pays n’ayant pas de course.

Les médias croates ont obtenu les droits de la Formule 1, via un réseau régional, pour seulement 400.000 euros. Le communiqué commun indique qu’auparavant le contrat était d’un million d’euros annuel, mais « qu’il n’a cessé de diminuer au fil des négociations. »

Durant ses dix dernières années, le pays payant le plus ses droits TV, alors qu’elle n’organisait pas de Grand Prix sur son territoire était la Finlande, avec 6 millions d’euros annuels. Sommes qui auraient été réduite de moitié selon certains échos. Autre exemple, la Russie, qui ne payait qu’un modeste million d’euros pour les droits TV et qui touche 40 millions de téléspectateurs, en moyenne l’an dernier. Il n’est pas impossible qu’avec Petrov, Marussia et surtout Sotchi en 2015, une multiplication par 10 des droits sera attendue.

Une bonne opportunité pour TF1 qui vise aussi à réduire de coûts de ses droits TV sur la Formule 1 depuis quelques mois. Son contrat actuel expire en 2012. Une réduction de 50% serait donc intéressante. D’autant que le projet de Grand Prix de France est définitivement mort avec le gouvernement actuel.

F1 articifice – Priorité à la réalisation TV ?

3 mars 2011 | 7 commentaires
Catégorie : Analyses

L’idée de provoquer la pluie durant un Grand Prix fait son chemin et le débat. Une réaction de Paul Hembery, directeur de Pirelli Motorsport est intéressante à relever dans l’argumentaire.

« Le Grand Prix de Singapour est un bon exemple. La course se déroule sous une lumière artificielle, mais elle est l’une des courses les plus spectaculaires de la saison. » L’exemple est facile, mais il met en lumière l’aspect artificiel du sport.

En 1994, la FIA réintroduit les ravitaillements pour favoriser le spectacle. La majorité des décisions sportives des 10 dernières années n’étaient destinés qu’à favoriser le spectacle. Le retour au pneu slick est le dernier exemple. Il devait favoriser les dépassements, tout comme le KERS en 2009 et l’aileron arrière ajustable de cette année.

Plus loin, la course urbaine de Monaco est aussi un artifice. Longtemps la course la plus médiatique de la Formule 1, elle ne tient son intérêt que par le nombre de centimètre qui sépare une roue d’un rail. En fait, cela n’est pas le fond du problème.

Le problème principal reste la réalisation qui est loin d’être dynamique. Monaco est spectaculaire, mais loin d’offrir des sensations visuelles. La réalisation est la même depuis 20 ans. Vous avez plus de sensation en regardant le tour de 1991 d’Ayrton Senna que le tour de Vettel en 2010, par exemple. Le danger n’est pas visible, les dépassements filmés de manière passive. Visuellement l’impression de vitesse est nulle. Les dépassements ont été visibles en 2010, comme en 2009, mais cela manque de dynamique.

Mouiller une piste à un intérêt, mais dynamiser la réalisation pour vraiment offrir un spectacle est plus intéressant.  En Avril 2010, Luc Besson et Bernie Ecclestone ont signé un accord pour la réalisation du futur et rendre plus dynamique la Formule 1 (voir ici pour en savoir plus).

Un vrai artifice ? faire voter par SMS le moment ou la pluie tombera sur la piste…

F1 – Luc Besson planche sur la réalisation du futur

9 avril 2010 | 6 commentaires
Catégorie : Actualités, Media

L’information se confirme au fil des heures. Il semblerait que la Formule 1 évoluera dans sa manière d’être réalisé en direct.

Bernie Ecclestone souhaite voir son sport plus dynamique et spectaculaire. L’aspect technique du règlement est une chose, mais la réalisation des GP en est une autre. Enfin, la Formule 1 devrait évoluer après 20 ans de stagnation télévisuelle.

En effet, il semblerait bien que Luc Besson a été mandaté pour plancher en secret sur une nouvelle diffusion de la F1,  pour pouvoir donner une meilleure impression de vitesse. Aussi étudier, une impression de spectaculaire dans les stands avec les changements de roues.

F1 – La F1 en HD en 2011

7 janvier 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Media

La Formule 1 et la HD. Un rêve qui met du temps à devenir réalité. En 2010, les Grand Prix ne seront pas encore disponible en Haute Définition. Il faudra encore attendre.

Lee McKenzie de la BBC indique sur son Twitter que la HD ne sera disponible auprès des diffuseurs qu’à partir de 2011.

La Formule 1, dans se domaine est très en retard. la NASCAR est déjà diffusé en HD depuis 6 ans, le Football intégrera même la 3D cette année lors de la Coupe du Monde en Afrique du Sud.

F1 – Australie : des droits TV d’un nouveau genre

10 décembre 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Media

La Formule 1 sera diffusée jusqu’en 2015 en Australie via la chaine Network Ten. Un accord intéressant dans son contexte car il intègre pour la première fois les droits mobiles et l’IPTV (probablement en VoD ou Catch-up TV).

La chaine diffusera donc toutes les courses des championnats en direct sur Ten Sport et 10 min après la course en différé sur sa chaîne principale. Le GP d’Australie sera toutefois exclusivement diffusé en direct sur la chaine principale Ten.

Le contrat de diffusion valable jusqu’en 2011 a été prolongé jusqu’en 2015.

F1 – Une 3ème place qui rapporte 5M$

20 octobre 2009 | 7 commentaires
Catégorie : Actualités, Business News F1

dollarsLe titre de champion du monde constructeur étant acquit par Brawn GP la lutte reste intense pour la 3ème place entre McLaren et Ferrari. Un peu pour le sport, surtout pour l’argent.

Selon le barème d’attribution des droits FOM, le différentielle entre la 3ème et la 4ème place se chiffre à environ 5 millions de dollars (3.3M€). Une lutte non négligeable pour Abu Dhabi.

McLaren est de l’aveu de Stefano Domenicali, meilleur que Ferrari en cette fin de saison avec Lewis Hamilton en grande forme en comparaison à un Kimi Raikkonen en fin de carrière chez les rouges, pilotant une monoplace qui sera très difficile sur le circuit urbain d’Abu Dhabi.

Droits sportifs : TF1 a dépensé 140 millions en 2008

27 août 2009 | 4 commentaires
Catégorie : Actualités, Business News F1

logo_tf1La pratique est largement éprouvée aux Etats-Unis et a été déjà pratiqué lors de la dernière Coupe du Monde de Football en 2006. L’an dernier le groupe TF1 a dépensé 140 millions d’euros pour les droits de retransmission d’événements sportif. 46 millions pour l’exclusivité de l’équipe de France, 54 millions pour l’Euro 2008 et 30 millions d’euros pour la F1. Hors la première chaine française souhaite rentabiliser ses investissements.

TF1 ayant acheté les prochains droit de la Coupe du Monde de Foot 2010 pour 120 millions d’euros, va vendre son exclusivité à d’autre. M6, Canal +, Orange sont intéressé. EN 2006, cette astuce avait permis de réduire la facture de 55 millions d’euros (sur 100 millions de droit). TF1 a aussi décidé de réduire la voilure sur l’équipe de France, ayant proposé une offre de 38 millions d’euros, bien moins que prévu (60 millions d’après les estimations). Pour l’Euro 2012, M6 et TF1 font même offre commune. Une révolution.

Quid de la F1 ?

On le sait, TF1 n’est pas disposé à aller plus loin que 30 millions d’euros annuel. Toutefois, la BBC en dépense 38 millions, la Rai 40, la Seixa 20 et RTL 70 millions environ. Bernie Ecclestone souhaite augmenter les droits en France, un équilibre qui pourrait être redoutable. Est-ce que TF1 va vendre certaine course à M6 par exemple ? Si les droits montent rien n’est moins sur, mais même avec des droits assurés jusqu’en 2012, TF1 n’est pas assurer de garder le monopole de al F1 et pourrait mutualiser l’antenne avec une autre chaine.

F1 – L’exemple de L’Italie

2 mai 2009 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités

Le Football et la Formule 1 évolue dans les même contraintes et un événement intéressant pourrait donner des idées à l’avenir. Les clubs de Série A italiennes (Ligue 1 chez nous) ont décidé de faire bande à part et créer leur propre ligue. Des divergences avec les clubs de série B auraient été la cause principale de cette scission.

Un rappel pour les footeux : les clubs anglais ont fait la même chose en 1992, en rompant avec leur ligue de football et ont crée la Première League, avec le résultat que nous voyons en ligue des champions par exemple. De là a donner des idées à la F1…


Page 2 sur 212


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu