Naviguer : Accueil >

F1 – La FIA modifiera le règlement des échappements en 2013

9 avril 2012 | 2 commentaires
Catégorie : Politique, Technique F1

En coulisse, l’affaire des échappements aérodynamiques est l’objet d’attention à la fois économique, mais aussi politique. Charlie Whiting, le délégué technique de la FIA est conscient de la situation et a déjà annoncé une révision de la réglementation pour 2013.

« Nous savons que les équipes n’ont épargnés aucun effort pour diriger les gaz d’échappements là où ils le veulent. J’estime que l’effet représente 20% de l’appui aujourd’hui. » Sauber, Red Bull, McLaren voir Lotus sont visés, Mercedes et surtout Ferrari travaillent sur des systèmes plus efficaces. Cela coûte beaucoup d’argent (environ 3 ou 5 millions d’euros), mais le gain est significatif.

Whiting a annoncé pour l’année prochaine que la réglementation sera plus sévère.

Ce que nous apprends cette réaction

Observer la réaction du délégué technique de la FIA sur l’affaire des échappements aérodynamiques et renvoyer cela vers l’affaire du F-Duct de Mercedes AMG F1. L’ensemble est aussi politique. Car, si les échappements sont autorisés pour l’année 2012 et largement modifié en 2013, il en sera de même pour le F-Duct de l’équipe allemande cette année. Un volet intéressant à suivre dans les prochaines semaines.

Liens techniques entre Ferrari et Sauber ?

4 avril 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Technique F1

La seconde place de Sergio Perez lors du GP de Malaisie a mis en lumière le système d’échappement de la Sauber C31. Un système utilisant l’effet Coanda (voir ici pour en savoir plus). Une solution qui inspire déjà la Scuderia Ferrari.

Les relations entre les deux équipes sont assez proches. Les monoplaces utilisant des éléments communs (suspension, moteur et boite de vitesse) et certains observateurs estiment que la F2012 pourrait hériter du système Sauber pour le GP d’Espagne. Avec évaluation lors des essais du Mugello le 1er Mai, lors des essais privés.

Une pierre deux coups pour le duo italo-suisse qui permettrait à Sauber d’obtenir son accord long terme avec Ferrari et à la Scuderia de résoudre ses problèmes techniques du moment, en partie.

Reste à savoir si la bataille sous terraine entre Mercedes AMG et au moins 5 équipes (surtout Red Bull et Lotus) ne va pas finalement être l’opportunité de la FIA de siffler la fin de la partie. Interdisant à la fois le F-Duct et les échappements aérodynamiques. Malgré les arguments de dépenses importantes des équipes pour ses concepts. L’an dernier, Red Bull Racing (et d’autres) avaient soumis cet argument à la FIA pour éviter que les diffuseurs soufflés ne soient supprimés lors du GP d’Angleterre comme prévu. Mais, la situation est différente aujourd’hui et plusieurs intérêts sont en jeu pour la Fédération.

Technique F1 – L’effet Coanda de Sauber

4 avril 2012 | 21 commentaires
Catégorie : Technique F1

La seconde place lors du GP de Malaisie de Sergio Perez simplement dû au talent du pilote mexicain ? Pas uniquement. La Sauber C31 est aussi une très bonne voiture, qui propose des solutions intéressantes, que même Adrian Newey en fait l’éloge dans le paddock. A un détail près : l’équipe suisse est entrée dans l’œil du cyclone de la polémique sur les échappements.

Les nouveaux concepts d’échappements aérodynamique sont sous observations. Mercedes AMG F1 menace de porter réclamation et Ross Brawn aurait à sa disposition un rapport détaillé qui pourrait faire mouche. Une réponse à l’affaire du F-Duct qui oppose Lotus – Red Bull et l’équipe allemande. Charlie Whiting, afin de soulager l’atmosphère a autorisé les deux solutions, estimant que cela respectait à la lettre le règlement 2012. Reste l’interprétation de la règle depuis l’interdiction par la FIA en fin d’année dernière, des diffuseurs soufflés.

Le système Sauber utilise le concept de l’effet Coanda, tout en respectant le règlement. Pour simplifier, l’équipe suisse a réussi à apporter le flux de gaz chaud à l’endroit nécessaire pour générer une sorte de jupe thermique, qui augmente l’appui sur le train arrière. (voir une vidéo explicative ci-dessous)

L’an dernier, l’équipe Sauber avait raté le développement du diffuseur soufflé. Le directeur technique James Key en a été désigné comme la cause. Lorsque la C31 a été présentée lors des premiers tours de roues à Jerez, elle était dotée d’un concept classique d’échappement. Sauf que trois jours plus tard, un nouveau système a été mis en place, pour évaluation. Sous l’impulsion de Matt Morris et d’une partie du bureau d’étude. Le concept fonctionna et provoquera le départ de Key. Voilà pour l’histoire de ce début Février 2012.

F1 – Menace technique entre Mercedes et Renault

22 mars 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Technique F1

C’est désormais la guerre des menaces entre Mercedes et le clan Renault (Red Bull Racing et Lotus F1 Team). Suite à l’affaire du F-Duct, Ross Brawn, avait sous-entendu que certaines équipes avaient des échappements non réglementaires et qu’il était aussi possible d’établir une réclamation. Dans le quotidien allemand Bild, il existe de fort soupçon du constructeur Mercedes-Benz envers son homologue français Renault Sport.

Selon une analyse minutieuse du constructeur allemand lors du GP d’Australie, le moteur V8 français présente un son étrange, comme si il existait au minium deux bougies par cylindre. Norbert Haug précise : « Nous n’allons pas présenter une réclamation, mais nous avons posés quelques questions à la FIA et nous attendons  des réponses. » De son côté, le consultant de Red Bull, Helmut Marko rejette toute accusation : « Ils peuvent essayer tout ce qu’ils veulent, mais ils ne trouveront rien d’illégal. » Jeux de menace et protestation donc dans les couloirs de la Formule 1.

Beaucoup d’observateurs avaient indiqués que le bruit du V8 Renault avait un son résolument différent, lors des essais de Jerez. Sur le principe de souffler le flux d’échappement lors du relâchement du moteur. (voir ici pour souvenir). Permettant d’établir une sorte de traction control en sortie de virage.

McLaren, assez neutre dans ses histoires techniques depuis le début de l’année, assure observer les évolutions de chacun.

Update 14h45  : la FIA a confirmé que l’aileron arrière de la Mercedes W03 était légal, il sera donc autorisé à participer au GP de Malaisie.

F1 – F-Duct vs Echappement Aéro

21 mars 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Politique, Technique F1

Une certaine lassitude gagne Ross Brawn à propos de l’affaire du F-Duct. « Si quelqu’un pense que la voiture est illégale, alors qu’il proteste, avant le week-end, et non après. Chaque année, c’est la même chose. Il y a toujours débats et controverses. » explique au Auto Motor und Sport, le Team Principal de l’équipe Mercedes AMG.

Le système a obtenu la bénédiction de la FIA lors du GP d’Australie, malgré les doutes exprimées par Christian Horner et Eric Boullier. (voir ici). Toutefois, après avoir tenté de se justifier, Ross Brawn passe à l’attaque et révèle ouvertement que certaines équipes utilisent un système de diffuseur soufflé, pourtant interdit par le règlement en 2012.

« Chaque partie apporte ses arguments, mais dans ce cas il n’est pas dans notre intention de détourner l’attention sur les caractéristiques de la configuration des systèmes d’échappements sur certaines machines, qui sont loin d’être dans les recommandations de la FIA. »

En affirmant cela, Ross Brawn ne réplique pas nécessairement sur Lotus, mais sur Red Bull Racing et surtout sur les vainqueurs du Grand Prix d’Australie 2012, McLaren, qui reste assez neutre sur l’affaire du F-Duct de Mercedes. Pour cause.

Beaucoup d’équipes estiment que le système d’échappement de ma MP4-27 n’est pas illégal, mais reste à la limite de la réglementation. Adrian Newey étudie une solution équivalente pour le GP d’Espagne. Les autres équipes sont dans l’étude également, surtout Mercedes et Lotus. Ross Brawn indique qu’il attend de voir pour prendre une décision.

En effet, si une protestation sur son système F-Duct est officialisée dans les prochains jours, l’usine de Brackley va déployer une protestation envers les systèmes d’échappements, sous la forme de riposte juridique.

F1 – L’échappement, contradiction de la FIA pour 2013

12 mars 2012 | 1 commentaire
Catégorie : Politique, Technique F1

Depuis les premiers essais de Jerez, une énorme lutte dans les couloirs entre les équipes et le FIA s’annonce pour la saison 2012 et même 2013. Malgré la suppression des diffuseurs soufflés par les échappements en 2012, le flux des échappements seront toujours un sujet de conversation dans les paddocks de la saison.

L’interdiction de souffler dans le diffuseur a été largement contourné par une série d’innovation, que chaque équipe met en valeur (ou imitant une autre c’est selon). Au point que l’interdiction a explosé, selon les observateurs présents à Barcelone lors des derniers essais privés. Par conséquent, la FIA a décidé de réagir maintenant.

Le délégué de la FIA, Charlie Whiting a fourni à la FIA un nouveau texte pour changer les règles en 2013, avec pour objectif de supprimer tous les essais aérodynamique des échappements. « Notre objectif était d’empêcher l’utilisation des échappements comme un élément actif du diffuseur, qui dans un sens était en violation de l’article 3.15 du règlement. En outre, nous avons ajouté quelques contraintes supplémentaires pour les cartes du moteur, tel que décrit dans le numéro de la directive technique 36. Tout cela devrait limiter la capacité d’exploiter le gaz avec effet aérodynamique «  lance Whiting, en parlant des règles actuelles.

Mais pour l’avenir ? Il faut anticiper. « Sûrement que les équipes ne perdront pas de savoir-faire qu’elles ont acquises dans ce domaine et donc je pense que le règlement devra être une nouvelle fois modifié en 2013. ». Sans en rajouter plus d’information pour le moment.

L’échappement est la dernière solution d’innovation sur des Formule 1 qui commencent à devenir commune techniquement. La FIA hésite donc à continuer sa campagne d’uniformisation de la discipline, ou alors laisser un peu de champ libre dans certain domaine, qui ne sont en aucun cas dangereux pour la sécurité (élément de base d’action de la FIA). L’an dernier, les échappements dans le diffuseur ont été interdis principalement pour une cause de surconsommation de carburant. (Raison officieuse). Devenant le symbole du nouveau volet d’action de la Fédération de l’ère Jean Todt : l’écologie.

F1 2012 – Echappement aérodynamique et retour du F-Duct

9 mars 2012 | 3 commentaires
Catégorie : Technique F1

Après les derniers essais de Barcelone, beaucoup d’innovation techniques ont été découvertes et surtout plusieurs controverses. Red Bull Racing semble être au centre des interrogations et stigmatise l’attention sur une année qui multiplie les innovations par équipe de pointe de manière remarquable.

Le nouveau package aérodynamique de la RB8 lors des derniers jours a soulevé beaucoup de question. Surtout au niveau des échappements. Christian Horner a rapidement souligné le fait que l’équipe étant conforme à la réglementation. Charlie Whiting en début de semaine a été alerté par plusieurs équipes (Mercedes et Ferrari en tête) afin de demander des précisions sur l’autorisation d’utiliser les gaz d’échappements pour gagner en efficacité aérodynamique. Sur le fond c’est interdit en 2012, mais les équipes étudient plusieurs autres formes pour contourner cela.

Le système d’échappement de Red Bull ne souffle pas en direction de l’aileron arrière, mais orienté le long de la bouteille de coca (le long de la boite de vitesse) et donc la partie supérieur du diffuseur. La différence de vitesse de l’air en dessous des pontons et la pression du flux d’échappement génère un accroissement de la charge aérodynamique, permettant un appui plus important. C’est un concept assez complexe. Ferrari a testé une idéologie similaire, avant de l’abandonner pour modifier l’intégralité de l’arrière de sa F2012. L’équipe Williams a déjà prévu une évolution similaire de sa FW34 pour l’avenir, mais doute encore de sa légalité. Le spectre d’une affaire des diffuseurs soufflés comme en 2011, inquiète et retarde les décisions de développement des équipes autour d’une imitation du système Red Bull.

Autre innovation, le retour du F-Duct passif. Après le W-Duct (entrevue chez Mercedes GP, testé par McLaren), il semblerait que l’équipe de Brackley ait doté sa W03 d’un système équivalent sur l’aileron arrière. Le système, permettrait d’augmenter de 10 à 15 km/h, en plus du système DRS, selon les évaluations la vitesse de pointe. McLaren a aussi testé un aileron arrière doté d’échancrure, ainsi que Red Bull, dans le package controversé des derniers jours de Barcelone. Le système serait même activé en même temps que le DRS afin d’augmenter plus rapidement l’impact et permettre un dépassement plus net.

Mercedes GP n’a jamais vraiment maitrisé le F-Duct version McLaren en 2010 et a étudié des versions alternatives passives et actives.




  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu