Naviguer : Accueil >

L’affaire Epsilon Euskadi

20 février 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Entrepreneurs

Sans client, pas d’argent pour faire face à ses créanciers, avec une perte cumulée de 6 millions d’euros sur trois ans et le refus des banques de l’aider (39 millions de dette), la société Epsilon Euskadi et son patron, Joan Villadelprat ont été contraint de demander la protection de la faillite et la suspension des paiements le 2 Juillet 2011 (voir ici pour souvenir). Un rapport a déjà été rédigé et la nouvelle est tombée il y a quelques jours.

30 personnes seront licenciées et les administrateurs mettront prochainement en vente le siège social de la société. Mais, c’est une autre affaire qui perturbe cette mise en faillite. En effet, le gouvernement Basque a des doutes sur la légalité de l’opération de vente de la division Motorsport d’Epsilon Euskadi en Avril 2011.

La société Epsilon Euskadi a quatre domaines d’activité : la conception, la fabrication, la formation et une division Motorsport. Cette dernier a été vendu à Santander Epic Racing le 4 Avril 2011 pour seulement 200.000 euros, alors que cette division a été évaluée à 1,1 millions d’euros. Le Gouvernement Basque estime qu’il y a dissimulation d’actif, car l’administrateur du nouveau propriétaire est Mark Phillip Payne, qui était auparavant le responsable financier d’Epsilon Euskadi.

La situation semble donc se compliquer pour Epsilon Euskadi, qui visait la Formule 1 l’an dernier.

Epsilon Euskadi offciellement proche de la faillite

12 juillet 2011 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités

La situation pour Epsilon Euskadi ne semble pas vraiment s’arranger. Le juge de la cour du commerce, a demandé d’obtenir tout les documents requis par la loi pour soutenir la faillite de la société de Joan Villadelprat. Généralement dans cette situation un bilan financier des trois dernières années et la situation immobilière est demandé.

Epsilon a tenté d’obtenir un nouvel actionnaire et de renégocier sa dette en vain et ne peux plus payer sa dette. D’autant que la situation pourrait être un peu plus alarmiste. Le 4 Juillet, le ministre de l’industrie Basque, Barnabé Undo a présenté au conseil d’administration de la société du Parc Technologique d’Alava (PTA) un rapport qui indique qu’il y a eu des irrégularités pour obtenir un prêt de 16 millions d’euros sur la base de subvention gouvernemental via la PTA.

En Maris 2011, Epsilon a conclu un accord auprès de la banque basque Kutxa & Vital Kutxa Bank Kutxa et souscrit des prêts totalisant environ 20 millions d’euros (plus 4 millions de plus que le rapport du ministre) et soutenu par le gouvernement basque (selon Epsilon). Présentés comme des crédits pour financer son usine du PTA.

Il semblerait qu’un accord avec Thesan Capital, nouveau propriétaire d’Hispania Racing Team soit possible et pris au sérieux. .

Epsilon Euskadi en crise

5 juillet 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Fin Mars 2011, la société Epsilon Euskadi était dans une situation fortement comprise pour son avenir. L’équipe avait deux mois de liquidité devant elle (Avril et Mai), peut-être trois avec une gestion au couteau, avant que la vente ou la faillite soit annoncée par le gouvernement basque.

Hier, le ministre de l’industrie Basque, Barnabé Undo a présenté au conseil d’administration de la société du Parc Technologique d’Alava (PTA), basé à Minano, des rapports juridiques et économiques sur l’équipe Espilon Euskadi, qui représente un sujet de plus en plus épineux pour le gouvernement local.

La société du Parc Technologique d’Alava (PTA) est détenue à 64% par le gouvernement basque, 33,61% par Diputación Foral de Álava (33,61%) et Vitoria (2,32%) a souscris une garantie hypothécaire allant de 14,6 à 22,5 millions d’euros, pour sauver la face.

Le rapport du ministre de l’économie basque indique que l’aide public pour Epsilon Euskadi était en 2010 de 19,4 millions d’euros et qu’il y a eu des irrégularités pour obtenir un prêt de 16 millions d’euros, sur la base de subvention gouvernementale via le PTA. Le dossier ressort au moment ou le pays basque espagnol cherche à comprendre pourquoi ce parc de technologies perd 5 millions d’euros par année, alors qu’il est largement subventionné depuis près de 5 ans.

Le conseil d’administration du PTA espère qu’Epsilon Euskadi trouve un nouvel actionnaire, sinon il y aura une cession d’actifs.

F1 – Epsilon Euskadi proche de la faillite

30 mars 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Business News F1

La situation d’Epsilon Euskadi est fortement compromise selon la presse sportive espagnole. Le plan de secours qui a été présenté au gouvernement basque la semaine dernière a été refusé.

La société de Juan Villadelprat devra faire face à une faillite dans les prochains mois (il ne lui reste que deux mois de liquidité). Les installations sont déjà dans une phase de vente et Epsilon espère encore attirer des investisseurs pour limiter ses complications financière. AS.com indique toutefois que les contacts aux Emirats et en Chine ont fortement diminué d’intérêt depuis le refus de l’aide du gouvernement basque.

Aujourd’hui, la situation est telle que le « dossier Epsilon » est épineux pour le gouvernement basque, qui a financer et approuvé le développement de la société ses dernières années.

F1 – Menace de dissolution d’Epsilon Euskadi

22 mars 2011 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités, Business News F1

Epsilon Euskadi est dans un tournant financier critique selon le quotidien AS qui indique que la structure de Joan Villadelprat est forcé de faire face à une procédure de dissolution (preconsural en espagnol) afin de faire face à ses obligations financières.

La défection d’un investisseur a provoqué la situation délicate de l’équipe espagnole. Sur le principe, son actif est supérieur au passif,  la structure manque de liquidité pour payer les factures dans les prochains mois, selon AS.com.  Dans la loi des sociétés anonymes en Espagne,  il est écrit que la société anonyme sera dissoute à la suite de pertes qui réduisent le patrimoine à un montant inférieur à la moitié du capital social, au moins que/sauf si celui-ci est augmenté ou réduit dans une certaine mesure.

Le but de cette cause de dissolution des sociétés anonymes (L’article 260.1.4º LSA/ (la loi espagnole de sociétés anonymes) est d’éviter une disproportion élevée entre capital et patrimoine qui réduise gravement la garantie des créanciers sociaux. La norme prétend éviter qu’une société,  qui a souffert d’une grave diminution des fonds propres,  ontinue son activité.

Villadelprat a donc présenté un plan qui doit être approuvé par le gouvernement basque cette semaine.

Des investisseurs Chinois et des Emirats sont intéressés. Les installations d’Epsilon Euskadi à Minano (Alava) sont estimées à plus de 40 millions d’euros. L’avenir de l’équipe dépend de l’approbation politique.

F1 – Epsilon vise le rachat d’une équipe pour 2011

25 octobre 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Analyses, Business News F1

__epsilon_logo_Joan Villadelprat insiste ce lundi sur le fait que son équipe, Epsilon Euskadi, n’a pas renoncé à son projet de Formule 1. Estimant même qu’une possibilité de rachat d’une équipe n’est pas à exclure. Toutefois, il existe trop de zones d’ombre.

Pour le compte de la Noticias de Gipuzkoa, l’ancien responsable de l’équipe Prost et Benetton indique que : « la chose la plus importante en Formule 1, c’est le financement qui vous permet de développer quelques choses pour le long terme. Nous avons déjà l’infrastructure et des capacités humaines. Nous travaillons toujours avec un grand nombre d’investisseurs et nous espérons avoir bientôt une décision finale. Si la décision est positive, nous avons une gamme d’options. »

Dans les faits, Epsilon disposait d’une partie de son budget pour 2011, à l’époque de son programme de 13ème licence (voir ici pour en savoir plus). Un total de 100 millions d’euros sur deux années, mais il manquait environ 17 millions d’euros devant provenir d’investisseurs. Les discussions du moment permettront de débloquer plus d’argents que la somme prévue. Nous pouvons penser qu’une base de 35 millions d’euros est à envisager aujourd’hui afin de racheter une équipe.

Quelle cible ?

Pas Hispania Racing Team, l’information a été confirmée par Villadelprat. Pour le moment il n’y a aucun contact avec aucune équipe. Simplement l’espoir de cibles. Les noms de Toro Rosso, Force India et Sauber sont celles qui ressemblent le plus au profil annoncé.  D’autant que le projet est simple et semble s’inspiré du deal Genii Capital – Renault : « Si nous réalisons le budget pour être capable de fournir 4 années  de financement, nous pourrons reprendre une de ces équipes. Autrement non. » Limpide.

Epsilon visera encore la 13ème licence en 2012, ou tentera un rachat cet hiver d’une équipe existante.

Deux types de financement

Il faut toutefois distinguer deux types de financements pour le projet Epsilon : Dans un premier temps les investisseurs. Ceux-ci seront en première ligne pour le rachat propre de l’équipe cible. Ensuite, le budget de fonctionnement, qui est actuellement sur la base du programme de 13ème équipe de l’équipe basque : soit un financement de 63 millions d’euros pour deux années. Trop peu pour l’instant, car l’objectif est de réunir simplement 140 millions d’euros sur 4 années.

F1 – Pas de 13ème équipe en 2011 ?

7 septembre 2010 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités

Logo FIASelon les rumeurs, la FIA a décidée de ne pas attribuer la 13ème licence de la saison 2011 à une nouvelle équipe.

Hier, le Conseil d’Administration se réunissait pour délibérer et donner son feu vert à une nouvelle équipe pour 2011. Epsilon Euskadi et Villeneuve Racing/Durango étaient les favoris  (et les deux seuls véritables projets). Mais hier soir, Autosprint indiquait qu’aucun dossiers n’avaient une assez forte combinaison technique et financière pour survivre.

Selon le média italien, le 31 Août dernier, date limite fixée par la FIA, aucun participants n’avaient les ressources financières assez solide. Pire les deux équipes citées plus haut n’auraient que des promesses d’argents et non des contrats solides de soutiens.

En interne, la FIA avait déjà prise sa décision il y a une semaine : il n’y aura pas de 13ème équipe. Une annonce sera faite le 10 Septembre prochain.

F1- 13ème Team : Annonce le 10/09, mais…

6 septembre 2010 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités

FIAL’annonce était attendue il y a une semaine, mais sera annoncé en fin de semaine. Le nom de la 13ème équipe devrait être annoncé le 10 Septembre 2010, soit le vendredi du Grand Prix d’Italie à Monza.

GP Week entend qu’Epsilon  Euskadi est désormais la favorite pour obtenir la 13ème licence. L’annonce suivra le Conseil Mondial du 8 Septembre. Mais il y a encore beaucoup d’interrogation. En effet, le e-magazine souligne que la FIA pourrait ne pas accepter un nouveau team et garder une grille à 12 équipes.

Objectif ? Favoriser les structures existantes en les renforçant, (surtout Virgin et HRT) et non les concurrencer.

Le budget d’Espilon Euskadi pour 2011 et 2012

26 août 2010 | 3 commentaires
Catégorie : Analyses, Business News F1

__epsilon_logo_Le budget de l’équipe Epsilon Euskadi est très difficile à estimé car Joan Viladelprat est un homme plein de contradiction médiatique. Toutefois, aujourd’hui nous pouvons faire une estimation plus précise du budget de l’équipe espagnole pour 2011.

L’an dernier, une partie du budget d’Epsilon était établit sous la forme d’un prêt bancaire qui a été remboursé depuis lors. Mais l’accord avec l’établissement bancaire établit l’an dernier n’est plus possible aujourd’hui. Dans le projet initial de Viladelprat, un budget de 200 millions d’euros sur deux années (2011 et 2012) était envisagé, mais avec l’évolution du RRA, la somme de 100 millions d’euros sur deux années a été décidée.

Lors que Viladelprat parle de son budget, il cumule le budget 2011 et 2012, car il estime qu’un projet d’une équipe ne peut pas se réaliser année après année (comme Virgin par exemple), mais avec un accord sur deux années. Il y a quelques semaines, Espilon Euskadi avait réuni 63 millions d’euros pour les deux années. Il manquait alors 17 millions d’euros dans les caisses pour que le projet reste viable.

Aujourd’hui, dans AS.com, Joan Viladelprat indique qu’un groupe d’investisseur étrangers a signé un préaccord comblant ce manque d’argent, à la condition que l’équipe espagnole soit choisie par la FIA pour l’an prochain.

Précisément, il semblerait que le budget cumulé serait de 100 millions d’euros. 40 millions d’euros proviendrait de sponsoring, 23 millions d’euros d’aide régionale (7 millions ont déjà été dépensés en début d’année), 17 millions d’un groupe d’investisseur et 20 millions via la FOM.

Notons qu’ART n’avait réunit que 45 millions d’euros (au lieu des 65 millions initiaux) et que l’équipe française avait abandonné son projet F1. Epsilon disposera d’environ 50 millions d’euros annuel, soit presque l’équivalent de Lotus F1 cette année, mais plus que Virgin Racing et Hispania Racing Team l’an prochain et cette année.

Epsilon : pas de fusion avec HRT mais un accord technique

26 août 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Analyses, Business News F1, Technique F1

__epsilon_logo_« Je ne sais pas d’où vient cette information. J’ai parlé avec José Ramon Carabante d’une éventuelle collaboration avec l’équipe Epsilon en tant que fournisseur de technologie. Nous sommes une entreprise qui recherche des clients et il est clair qu’Hispania dispose d’un statut qui permet ce type de travail, pourvu qu’il n’y ait pas de conflit d’intérêts. Mais nous n’avons jamais parlé de fusion » lance Joan Villadelprat sur AS.com

Plus loin, le patron d’Espilon indique qu’il ne ferme pas la porte à une fusion, mais insiste que ce projet n’a jamais été discuté, mais que la possibilité existe. Auparavant, Viladelprat indique que la possibilité de racheter la licence d’une autre équipe était aussi dans l’air.

La contradiction des propos de l’ancien chef mécano de Benetton est étonnante. Une fusion avec HRT n’a pas été discuté, mais reste envisageable, donc l’information est vraie et les cartes son sur la table.

Dans les faits, et comme il était indiqué, Epsilon cherche un accord technologique avec HRT autour de la vente de son châssis au cas où elle ne serait pas annoncée comme 13ème équipe par la FIA dans quelques jours. Le projet étant de consolidé ses investissements (7 millions d’euros environ pour l’outil F1), et de permettre à son personnel de pouvoir travailler sur un projet F1 auxquels ils se préparent depuis 18 mois maintenant.

Reste qu’un accord pour le bien commun des deux teams ibériques reste logique pour la pérennité d’un projet de F1 espagnole. Mais si un accord technique est envisageable, Epsilon n’apportera pas son financement à HRT. C’est aujourd’hui clair.

Villeneuve Racing, seul projet de 13ème équipe ?

23 août 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Analyses

Jacques VilleneuveEpsilon visant une fusion avec Hispania Racing Team, il ne resterait plus que deux acteurs pour devenir la 13ème équipe du championnat 2011. Mais finalement, peut être qu’une seule, ou bien même zéro.

Depuis la fin du mois de Juillet, seulement trois équipes étaient encore dans la course : Epsilon Euskadi, Durango-Villeneuve et StefanGP. Si la première, depuis quelques jours abandonne son projet initial, la seconde ne communiquant plus vraiment et la troisième étant dans le silence. Le doute est permis.

En effet, plusieurs sites internets depuis 15 jours tentent de joindre Zoran Stefanovic pour en savoir plus sur son projet. Ce dernier refuse de répondre sur l’état d’avancement de ses plans 2011. Le site internet de « l’équipe » est vide d’information. Ce qui suggère que le projet serbe a été rejeté comme un candidat sérieux par la FIA.

Le dépôt de 19 millions d’euros exigé par la FIA et Bernie Ecclestone a fait beaucoup de dégât et il ne resterait plus que le projet Villeneuve Racing – Durango pour l’an prochain. Avec des mais…

En effet, la FIA souhaitait une équipe ayant déjà un palmarès, un projet d’infrastructure technique et un financement solide (sur trois années) pour valider son choix. Durango en proie avec plusieurs affaires judiciaires depuis son arrivée en GP2 et même à l’époque de la F3000 inquiète. Si le financement semble assuré (la rumeur indique que seule le duo a déposé le dépôt de 19M€), le projet technique est flou et un accord avec Toyota se dessine de manière sérieuse. Mais les installations de Durango ne sont pas correctes, et l’usine Toyota de Cologne pourrait être une alternative de location. Reste que le projet Villeneuve – Durango ressemble à Hispania Racing Team, et le rapprochement n’est pas flatteur pour l’instant.

HRT- Epsilon : un vieux rève qui deviendra réalité sous la contrainte

23 août 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses

Hispania Racing

La fusion entre Hispania Racing Team et Epsilon Esukadi s’indique dans le temps. Après sa déclaration auprès de la l’agence EFE, Villadelrat a précisé sa pensée dans les médias ibériques.

« Il y a quelque jours nous avons été en contact avec José Ramon Carabante, le propriétaire d’Hispania, et nous allons nous organiser pour nous voir ces jours-ci. » lance Viladelprat qui confirme « la porte ouverte » dans ses futures discussions/négociations entre les deux parties.

Le journal espagnol AS révèle que ce n’est pas la première fois cette année que le principe d’une fusion entre Hispania et Epsilon était envisagé, mais elle n’avait jamais été finalisé, ni accepté par l’une et l’autre partie et cela a été justifié par Viladelprat : « je crois que peut-être le fait que nous sommes une entreprise très différente de ce que Carabante a fait. Son projet est une équipe et rien de plus. Mais je ne vois plus rien contre désormais. »

Le refus (probable) de son dossier par la FIA a aidé la décision d’un rapprochement entre les deux équipes espagnoles.

Vers une fusion logique HRT – Epsilon Euskadi ?

21 août 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Analyses, Rumeurs

__epsilon_logo_

La phrase est intéressante et aura probablement une fin. Joan Villadelprat à l’agence espagnole EFE ouvre la porte à une fusion entre Hispania et Espilon.

« Ce que Hispania a besoin, c’est ce que Espilon peut lui offrir et nous devons évaluer si la coopération a du sens. Mais la porte est définitivement ouverte. » lance Villadelprat. Intéressant.

Comme indiqué dans le dernier numéro de la Newsletter TWF1, l’accord Toyota et HRT a du plomb dans l’aile. Le constructeur japonais demande une avance de contrat qui tarde à venir. De son coté, Epsilon teste des maquettes en soufflerie et dispose des ressources techniques pour construire une monoplace, mais souffre dans son aspect financier. Une fusion entre les deux équipes ibériques semble donc logique.

Hispania Racing Team dispose d’une équipe qui pourra être renforcée par Epsilon Euskadi, et pour cette dernière, l’entrée en Formule 1 par ce biais permettrait d’économiser le droit d’entrée demandé, soit 19 millions d’euros. Un argent qu’aimerait bien obtenir HRT pour son budget. Enfin Epsilon disposera d’une monoplace qui a été développé autour du moteur Cosworth.

Restera les détails financiers d’une fusion entre les deux parties. Chose qui pourrait être compliqué…

Epsilon Euskadi a testé une maquette soufflerie

4 août 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Technique F1

__epsilon_logo_L’ingénieur argentin Sergio Rinland (connu pour la conception des Sauber de 2000-2001 et l’Arrows de 2002), indique qu’il a travaillé sur une maquette de soufflerie de la prochaine Formule 1 de l’équipe espagnole.

Alors que l’audience de la FIA est fixé pour le 11 Aout et l’annonce pour fin Aout, Epsilon Euskadi ne reste pas les bras croisés et travaille déjà sur leur monoplace 2011. « La semaine dernière, nous avons mis un modèle en soufflerie pour la première fois. Il marchait très bien. La conception est bien avancée » indique Rinland au webzine Corsa.

Le travail de l’équipe est pour le moment technique. L’aspect financier est toujours un problème majeur sur le moyen terme.

Candidat 2011 : StefanGP et Epsilon Euskadi dans la course ?

4 août 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

FIA Le 11 Août prochain la FIA auditionnera à Paris pour choisir la 13ème équipe de Formule 1 à l’horizon 2011. Mais les échos ne sont guère favorables à une annonce officielle.

Selon Auto Motor und Sport, il reste trois candidats avec deux candidats ayant déjà été refusés par le passé par la Fédération (StefanGP et Epsilon Euskadi ?) en plus du projet Durango/Villeneuve, considéré comme le favori.

Toutefois, dans le Paddock Spy de la Newsketter N°7 de TomorrowNewsF1 (disponible en vous abonnant ici), il est indiqué que cette 13ème équipe est sous le feu des critiques politiques et ne pourrait tout simplement ne pas voir le jour. Il est entendu de repousser d’une année (2011) la mise en œuvre d’un nouvel appel d’offre pour permettre aux candidats de mieux se préparer pour l’avenir.

F1 – L’inquiétude d’Epsilon Euskadi

16 juin 2010 | 4 commentaires
Catégorie : Actualités

__epsilon_logo_Joan Villadelprat s’inquiète du fait que son équipe, Epsilon Euskadi, ne pourrait pas avoir assez de temps pour préparer 2011.

« Je suis optimiste, mais aussi un peu inquiet parce que l’annonce de la FIA ne viendra pas avant la fin du mois d’Août ! Cela signifie que, pour les équipes qui obtiendront le feu vert, le temps de conception de la future F1 sera minuscule. » a déclaré l’espagnol dans Autosprint.

Une inquiétude sur les investissements à faire qui pourraient être nocifs pour l’avenir de l’équipe. Mais aussi une inquiétude sur les tractations avec des partenaires.

« Nous avons longtemps été en pourparler avec de grandes et importantes sociétés qui sont intéressées pour investir en nous. Dans les deux semaines, nous aurons une meilleure compréhension de ce que nous pouvons faire. Mais une chose est sûre : notre programme n’est pas sur une base annuelle. Le budget dont j’ai besoin doit couvrir au moins 2011 et 2012. Je le répète, c’est un minimum. Une équipe de F1 ne peut pas se faire raisonnablement année après année. »

Viladelprat estime d’ailleurs qu’un budget de 100 millions d’euros annuel est une bonne base pour une nouvelle équipe de F1.

Le point sur les équipes candidates pour 2011

26 mai 2010 | 6 commentaires
Catégorie : Actualités

Actuellement 5 voir 6 projets d’équipes sont en ligne pour devenir la 13ème équipe de la Formule 1. Mais quelle sont leurs états d’avancement ?

Epsilon Euskadi

Techniquement le team voudrait construire sa propre machine pour 2011, mais ne dispose que d’une année de financement. L’équipe travaille pour disposer d’un plan de finance sur 4 ans.

Durango

L’équipe est en discussion avec un groupe Russe pour le financement et techniquement se rapproche de Toyota.

Stefan GP

Toujours sous le soutien non défini du gouvernement serbe et techniquement voulant construire sa propre monoplace. Mais cherche un prestataire pour le faire.

ART Grand Prix

L’incertitude demeure autour du team. Nicolas Todt estime qu’il n’y a aucune certitude sur l’avenir du projet. Un projet qui reste aussi flou financièrement que techniquement.

Cypher Group

Le projet a été clair : il n’a pas les ressources financières pour le moment et techniquement aucune information notable.

Mullin ex USF1

Le 6ème projet ne correspond pas vraiment à de la création mais de l’investissement. Il y a l’argent mais pas la technique.

Update 15h42 : Selon le site 422race.com il y a eu 15 projets déposées à la FIA pour devenir cette fameuse 13ème équipe en 2011

F1 – Renault et son moteur client 2011

15 mai 2010 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs

Moteur V8 F1Renault F1 Team pourrait fournir ses moteurs V8 à une autre équipe en 2011 selon les bruits de Monaco.

Le contrat avec Red Bull étant sous la pression des dirigeants de l’équipe autrichienne, il est possible que ce nouvel accord remplace RBR en 2011, même si actuellement la suggestion est d’avoir une deuxième équipe en plus de Red Bull. Pour Auto Hebdo, Remi Taffin a indiqué « Aujourd’hui, rien n’a été fait mais il est fort possible que Renault puisse  fournir une autre équipe la saison prochaine. »

Renault, moteur français, ART, équipe française, le lien est entendu. Mais nous entendons aussi que Joan Villadelprat, patron d’ Epsilon Euskadi, dispose déjà d’un accord avec le constructeur français pour l’an prochain.

Renault n’aura aucun problème structurel et de capacité pour fournir deux équipes clientes l’an prochain.

F1 – Epsilon Euskadi, un projet solide sans finances

6 mai 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités

__epsilon_logo_N’ayant pas pu accueillir la visite de Jean Todt durant la journée du mardi, pour cause de mauvais temps, Joan Villadelprat, patron de l’équipe Epsilon Euskadi estime que son projet F1 pour 2011 est sur la bonne voie, mais a besoin de sponsors.

Sur Autosport.com, l’espagnol indique que son équipe est prête à répondre aux questions de la FIA, même si celle-ci ne semble pas encore disposée à vouloir le faire actuellement. « Nous sommes actuellement en attente pour une nouvelle visite. » indique le patron d’Epsilon.  Toutefois, un point d’ombre. Le financement.

Selon Villadelprat, il faut quatre saisons pour obtenir un team compétitif en Formule 1, assurer une stabilité dans l’organigramme, l’ambiance général de l’équipe et stabilisé la situation économique.  « Nous travaillons sur les finances. Pour 2011 j’ai le budget mais pas pour la suite. » précise sur Autosport, le patron de l’équipe espagnole.

« Cependant je suis sur le point de démontrer à la FIA, que nous avons de bonnes bases économiques, pas seulement pour une année, mais aussi pour l’avenir. » conclu le patron d’Epsilon Euskadi.

F1 – Epsilon vise 2011

22 mars 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités

Epsilon Euskadi est la première équipe a annoncé son intérêt pour participer au championnat du monde de Formule 1 en 2011 en tant que 13ème équipe.

C’est samedi 20 Mars que l’équipe espagnole a annoncée son intention, soit le lendemain de l’annonce de la FIA d’appel à candidature.

« Nous étions prêt en Juin 2009, nous avons eu le soutien financier, mais pour une raison quelconque nous n’avons pas été choisi. Nous allons rouvrir le projet et mon travail consiste à re-assemblé tous les soutiens que nous avions. Si la FIA nous donne assez de temps pour être prêt pour l’an prochain, nous pouvons être en F1. » A déclaré Joan Villadelprat, le patron de l’équipe.


Page 1 sur 212


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu