Naviguer : Accueil >

Ferrari prépare une profonde évolution de sa F2012

30 mars 2012 | 1 commentaire
Catégorie : Technique F1

Cette semaine, réunion de crise autour de Felipe Massa dans l’usine de Maranello. L’image de soutien cache pourtant un malaise suite à la performance de Sergio Perez lors du Grand Prix de Malaisie. Au volant de sa Sauber, le pilote mexicain a confirmé les bonnes impressions entrevue l’an dernier. De plus, la victoire de Fernando Alonso est inespéré pour l’équipe Ferrari. Mais le contraste avec Massa est trop important.

Alors que la Scuderia avait déjà entéré toute ambition de titre mondiale, la victoire de Malaisie redonne envie et surtout accélère le développement de la F2012. L’objectif est de limiter les dégâts pour les GP de Chine et Bahreïn, afin d’attendre une évolution importante pour le Grand Prix d’Espagne en Mai.

Pas de version B de la F2012 toutefois, selon les indications. L’équipe technique de Pat Fry prépare pour les essais privés du Mugello une mise à jour globale de la voiture. Sans changements révolutionnaires, car d’après le directeur technique anglais « Notre voiture à beaucoup de problème, par conséquent, il y a aussi beaucoup de place à l’amélioration. »

La prochaine grosse évolution concernera le système d’échappement qui s’inspirera fortement de McLaren afin de générer un maximum d’appuis. L’arrière de la voiture devrait être modifié en profondeur. L’aileron avant et arrière sera aussi modifié, selon le magazine Autosport.

Le média anglais qui rapporte que la Scuderia n’adaptera pas le système de suspension interconnectés, déjà testé l’an dernier par Mercedes GP. Le système ne serait pas encore adapté.

L’actualité F1 de la semaine 2012 (10)

24 mars 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Back News

Au programme de l’actualité de la Formule 1 cette semaine : Catheram F1 et la propriété intellectuelle, les nouveaux Accords Concordes 2013 – 2020, tension entre Mercedes et Renault et les rumeurs autour de Felipe Massa.

Découvrir l’article complet en cliquant ici

F1 – Massa et les propos étonnants de Domenicali

23 mars 2012 | 7 commentaires
Catégorie : Rumeurs, Transferts

Felipe Massa a très mal débuté sa saison 2012. La F2012 de Ferrari n’est certes pas compétitive pour le moment, mais Fernando Alonso a toutefois fait illusion lors du Grand Prix d’Australie. Le brésilien, quant à lui s’est accroché violement avec la Williams de Bruno Senna. Relançant le débat sur ses accrochages de 2011 avec Lewis Hamilton…

Une situation qui faisait pointer dans la presse italienne, essentiellement, l’option d’un remplacement en cours d’année de Massa par Sergio Perez, voir Jarno Trulli. Si Perez a démenti rapidement cette intention, le pilote brésilien a été relativement agressif en accusant les médias de colporter de mauvaises choses. Ambiance donc.

Toutefois, la déclaration en conférence de presse de son patron, Stefano Domenicali ne va pas calmer les esprits. L’ambiguïté est de mise : « Les rumeurs parlent de beaucoup de chose. Pas question de rumeurs, mais nous allons donner une bonne voiture à Felipe et il est concentré (sur ses objectifs). Après la saison est très longue, donc nous allons voir… » La phrase s’abandonne dans le silence progressif…

Ses derniers mots ouvrent la possibilité d’un changement. A suivre donc…

F1 – Liste des pilotes les mieux rémunérés en 2011

8 mars 2012 | 2 commentaires
Catégorie : Listes


Pilotes de F1 les mieux rémunérés sur 2011 par Sportune
En Avril, le livre annuel du business de la F1, le Business Book GP, nous dévoilera les rémunérations des pilotes pour l’année 2012. Mais, Sportune vous dévoile en avant première les évaluations des revenus pour la saison 2011. Une évaluation basée sur le salaire des pilotes, les primes, ainsi que les revenus publicitaires. Pour la troisième année consécutive c’est Fernando Alonso qui truste la plus haute marche du podium, devançant le vétéran Michael Schumacher et l’Anglais Lewis Hamilton.

Double champion du monde 2010 et 2011,Sébastian Vettel cumule un total de 18,5 millions d’euros pour l’année dernière. La plus belle progression est à mettre au crédit de Jenson Button qui capitalise parfaitement son transfert chez McLaren et émarge à un total de 14,1 millions d’euros. Reste que le trio est en baisse par rapport à 2010. Fernando Alonso a gagné 5 millions d’euros de moins par exemple, tandis que Michael Schumacher et Lewis Hamilton ont perdu environ 4 millions d’euros par rapport à l’an dernier. La faute à des contrats publicitaires réduits et des produits dérivés moins vendeurs.

Notons que sur 26 pilotes ayant participé au championnat du monde 2011, un total de 8 sont des pilotes étant liés à un budget ou un sponsoring. Empêchant de réellement savoir leurs revenus avec précisions. La liste se contente donc de 18 pilotes qui touchent un salaire.

La grille complète des revenus des pilotes en 2011

1 – Fernando Alonso : 35 millions d’euros

2 – Michael Schumacher : 31 millions d’euros

3 – Lewis Hamilton : 29.5 millions d’euros

4 – Sébastian Vettel : 18.5 millions d’euros

5 – Jenson Button : 14.1 millions d’euros

6 – Nico Rosberg : 12.2 millions d’euros

7 – Felipe Massa : 12 millions d’euros

8 – Mark Webber : 9 millions d’euros

9 – Jarno Trulli : 4.5 millions d’euros

10 – Heikki Kovalainen : 3.5 millions d’euros

11 – Rubens Barrichello : 2.7 millions d’euros

12 – Nick Heidfeld : 2.5 millions d’euros

13 – Timo Glock : 2.2 millions d’euros

14 – Kamui Kobayashi : 1.3 millions d’euros

15 – Adrian Sutil : 1.1 millions d’euros

16 – Jaime Alguersuari : 0.8 millions d’euros

17 – Sébastien Buemi : 0.4 millions d’euros

18 – Tonio Liuzzi : 0.2 millions d’euros

F1 – Liste des primes pilotes en 2011

8 décembre 2011 | 4 commentaires
Catégorie : Listes

En plus des salaires, les pilotes touchent des primes de résultat qu’ils cumulent. (Voir : liste des salaires 2011 des pilotes). Voici une évaluation des primes touchées par les pilotes de Formule 1en 2011. Le changement de réglementations en matière de point a boulversé certaines évaluations, ce qui signifie qu’il y a beaucoup de (NC – Non Communiqué) .  (Pilotes ayant réalisés une saison complète).

En millions d’euros :

  • 1 – Sébastian Vettel  : 5.5 M€
  • 2 – Jenson Button : 2.1 M€
  • 3 – Mark Webber : 500.000 €
  • 4 – Fernando Alonso : 0
  • 5 – Lewis Hamilton : 2.1 M€
  • 6 – Felipe Massa : 1.2 M€
  • 7 – Nico Rosberg : 2.67 M€
  • 8 – Michael Schumacher : 5.32 M€
  • 9 – Adrian Sutil : 84.000 €
  • 10 – Vitaly Petrov : NC
  • 12 – Kamui Kobayashi : 60.000 €
  • 13 – Paul di Resta : NC
  • 14 – Jaime Alguersuari : NC
  • 15 – Sébastien Buemi : NC
  • 16 – Sergio Perez : NC
  • 17 – Rubens Barrichello : 0
  • 18 – Pastor Maldonado : NC
  • 19 – Jarno Trulli : 0
  • 20 – Heikki Kovalainen : 0
  • 21 – Tonio Liuzzi : NC
  • 22 – Jêrome d’Ambrosio : NC
  • 23 – Timo Glock : NC

Felipe Massa et Ferrari en 2012

22 novembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Transferts

Luc di Montezemolo a donné une note globale pour l’équipe Ferrari. Un modeste 6/10, grâce à la victoire de Silverstone. Selon le président de Ferrari, la saison a mal débuté à cause d’une mauvaise interprétation du règlement et un manque d’audace dans les projets. Mais qu’en sera-t-il pour 2012 ?

« Espérons que cela ira mieux. J’ai une grande confiance en nos pilotes et il semble y avoir une clarification dans le règlement. Je suis sûr que nous pouvons produire une voiture plus compétitive. » analyse Luca di Montezemolo dans la Gazzetta dello Sport. Reste le cas de Felipe Massa qui fait toujours débat à Maranello.

« Nous avons un contrat avec Fernando jusqu’en 2016 et il est le meilleur pilote du monde. Le contrat de Massa est aussi valide pour l’année prochaine. IL est avec nous depuis déjà plusieurs années et même si il n’a pas eu une belle saison ou beaucoup de chance, nous ne pouvons pas oublié qu’il a les capacités d’un pilote pour remporter le titre il y a 3 ans et qu’il a toujours été rapide et compétitif. Espérons qu’il puisse terminer la saison avec un bon résultat au Brésil, nous nous attendons à de grandes choses de sa part en 2012 et ensuite nous déciderons comment agir. Disons qu’il va falloir qu’il prouve sa valeur la saison prochaine. »

Ferrari : les pistes de l’après Massa en 2013

16 novembre 2011 | 17 commentaires
Catégorie : Transferts

Qui pour remplacer Felipe Massa chez Ferrari en 2013 ? La question est posée et trouve un début de réponse.

Les pistes Webber, Button et Rosberg ne concernaient que des solutions pour 2012 et non pour 2013. Button ayant prolongé son contrat avec McLaren, tandis que Nico Rosberg a prolongé son aventure Mercedes GP, avec l’option de pouvoir la quitter en cas de mauvais résultats. Mais, rien que le fait d’avoir renouveler avec l’équipe allemande, démontre à la Scuderia que le pilote n’a aucun intérêt pour elle. Reste le cas Webber. Le pilote australien aura 36 ans et certains estiment qu’il pourrait être une bonne alternative.  Son profil ressemble à celui de Nigel Mansell, chose qu’apprécie Luca di Montezemolo. La piste Webber pour 2013 restera donc encore vive.

Concernant Robert Kubica et son précontrat Ferrari, Tomorrownewsf1.com avait été le premier site à vous l’avoir annoncé en 2010 (voir ici et ici), mais les doutes d’un retour en Formule 1 sont réels. De plus, il semblerait bien que l’option 2012 ait expiré au 15 Juillet, selon nos échos, ce qui exclu désormais tout projet entre Kubica et Ferrari. En fait il existe une autre piste.

Notre ami Dimitris Papadopoulous a obtenu un aveu de Stefano Dominicali sur l’avenir : « Pour l’avenir de Ferrari, je crois que la bonne combinaison est d’avoir un pilote bien établi avec une grande expérience et a côté d’un jeune talent. Je ne pense pas, avec la pression que provoque Ferrari, que nous pouvons avoir deux jeunes pilotes dans l’équipe en même temps. »

La piste d’un jeune pilote semble intégrée dans la stratégie Ferrari pour l’après Felipe Massa. Les noms de Jules Bianchi et Sergio Perez circulent. Voyant avec quelle énergie, Nicolas Todt, l’agent de Bianchi, souhaite que le français soit 3ème pilote d’une équipe compétitive est un signe qui ne trompe pas. Ferrari souhaite préparer l’avenir et souhaite aussi avoir son Lewis Hamilton…

Toutefois, ne négligeons pas l’effet de Banco Santander sur le futur line-up. L’établissement espagnol est très puissant et souhaite un duo Alonso – Perez. Mais, pour des raisons financières, le mexicain pourrait bien rester un peu chez Sauber, afin de préserver le soutien de Telmex. A moins que Banco Santander ne décide un sponsoring du côté de Hinwill.

Ferrari – Montezemolo confirme Massa pour 2012

6 novembre 2011 | 3 commentaires
Catégorie : F1 Leaders

(English Version)  - « Il n’y aura aucun changement. » lance aujourd’hui le président de Ferrari, Luca di Montezemolo lors de la finale du championnat Ferrari au Mugello. Le patron de la marque italienne, dont le destin semble de plus en plus se diriger vers la politique, après sa dernière sortie contre le Silvio Berlusconi. A plaisanté auprès des journalistes sur le prochain line-up de la Scuderia.

« Je suis désolé pour vous, mais il n’y aura pas de changement parmi nos pilotes. » lance Montezemolo comme un contre feu aux rumeurs autour de la prochaine arrivée de Nico Rosberg dès l’an prochain dans l’équipe italienne.

Sur le fond personne ne doutait de l’avenir de Felipe Massa pour l’an prochain. Toutefois, pour 2013, l’histoire semble bien différente. En marge du Grand Prix de Corée du Sud, le pilote brésilien avait avoué qu’il était sous la pression d’un non renouvellement de contrat avec la Scuderia. Devant produire une excellente saison, c’est-à-dire terminer devant Fernando Alonso au championnat du monde. Dans l’ombre, le duo Sergio Perez (favori de Santander) et Nico Rosberg (favori de Montezemolo) attendent que le volant soit libre pour viser 2013.

En verve au Mugello, Montezemolo a aussi précisé que Ferrari ne produisait pas d’avion, ni de moto car la Formule 1 est basée uniquement sur l’aérodynamique et des petits moteurs (faisant référence au projet de 4cyl 1600cm3, devenu V6 1600cm3).  Le président de Ferrari a aussi martelé l’idée de la troisième voiture, précisant qu’elle serait un élément important dans le spectacle des courses. « Plus de voitures compétitives en bagarre est plus intéressant pour les courses de F1. »

View : Une histoire de radio…

4 octobre 2011 | 6 commentaires
Catégorie : View

On a pu voir lors du Grand Prix de Singapour la lutte entre Lewis Hamilton et Felipe Massa. Cette dernière a fini par un accrochage entre les deux hommes, une crevaison pour le brésilien et un Drive-Through pour l’anglais. Seulement, une révélation vient de pointer le bout de son museau.

En effet, l’ingénieur de Felipe Massa, Rob Smedley, a donné comme ordre à son pilote de « retenir Hamilton autant que nous pouvons, détruisons sa course. » Pour mémoire, c’est ce même ingénieur qui avait demandé à Felipe Massa de laisser passer Fernando Alonso la saison passée lors du GP d’Allemagne. Après la course, Felipe Massa s’est montré très critique envers Hamilton, suite à l’évènement de course, mais aussi en rappelant les faits de qualifications.

Mais voilà, par cet ordre, que peux-t-on croire? Selon Martin Brundle, cet ordre n’est nul autre qu’une « motivation » pour son pilote et non un argument anti-McLaren. Il est vrai que cet consigne a été transmise à la radio où les canaux sont écoutés par la FIA. Aussi, où est l’intérêt pour Felipa Massa de détruire sa voiture dans une lutte dès le premier quart de course? Intérêt nul hormis la stratégie  ! Martin Brundle indique que le mot employé n’était pas adapté à la situation. Un journaliste brésilien indique même que « les réactions comme celle de Smedley sont normales pendant une course » et très fréquentes en F1.

Alors, que peux doit-on penser de cette phrase? Simple consigne ou alors intention de « détruire » réellement la course de Lewis Hamilton? L’affaire tombe au moment ou le GPDA doit traiter du cas Hamilton cette semaine. Mais les regards seront tournés aussi sur Felipe Massa…

http://youtu.be/H50cI-OBaEw

F1 – Liste cumul des salaires pilotes (update 2011)

28 septembre 2011 | 7 commentaires
Catégorie : Listes

Voici la liste du cumul des salaires (brut, sans primes et produits annexes) des pilotes de Formule 1 actuellement sur la grille depuis le début de leur carrière :

En millions d’euros :

  • Michael Schumacher : 261 millions d’euros (depuis 1991)
  • Fernando Alonso : 150 millions d’euros (depuis 2001)
  • Jenson Button  : 99 millions d’euros (depuis 2000)
  • Rubens Barrichello : 81.2 millions d’euros (depuis 1993)
  • Felipe Massa : 66 millions d’euros (depuis 2002)
  • Lewis Hamilton : 61 millions d’euros (depuis 2007)
  • Jarno Trulli  : 61 millions d’euros (depuis 1997)
  • Nick Heidfeld : 40 millions d’euros (depuis 2000)
  • Mark Webber : 39.2 millions d’euros (depuis 2002)
  • Nico Rosberg : 26 millions d’euros (depuis 2006)
  • Heikki Kovalainen : 13.5 millions d’euros (depuis 2007)
  • Sébastian Vettel : 12.7 millions d’euros (depuis 2007)
  • Timo Glock : 7 millions d’euros (depuis 2008)
  • Adrian Sutil : 1.6 millions d’euros (depuis 2007)
  • Kamui Kobayashi : 1.5 millions d’euros (depuis 2009)
  • Tonio Liuzzi : 1.4 millions d’euros (depuis 2005)
  • Sebastien Buemi : 1.2 millions d’euros (depuis 2009)
  • Vitaly Petrov : 0.9 millions d’euros (depuis 2010)
  • Jaime Alguersuari : 0.9 millions d’euros (depuis 2009)

source BusinessBookGP 2011

Liste des salaires pilote 2011

7 juillet 2011 | 12 commentaires
Catégorie : Listes

Comme chaque année, TomorrowNewsF1 vous dévoile la liste des salaires des pilotes. Voici ceux estimés pour  l’année 2011 (Source : BusinessBookGP2011 – commandez le en cliquant ici)

  • 1 – Fernando Alonso  : 30 M€
  • 2 – Lewis Hamilton  : 16M€
  • 3 – Felipe Massa :  10M€
  • 4 – Jenson Button  : 10M€
  • 5 – Michael Schumacher  : 8M€
  • 6 – Nico Rosberg : 8M€
  • 7 – Sebastian Vettel : 8 M€
  • 8 – Mark Webber – 8 M€
  • 9 – Jarno Trulli : 3M€
  • 10 – Heikki Kovalainen : 3M€
  • 11- Rubens Barrichello : 2.2M€
  • 12 – Nick Heidfeld : 2 M€
  • 13 – Timo Glock : 2M€
  • 14 – Adrian Sutil : 1M€
  • 15 – Kamui Kobayashi : 1M€
  • 16 – Vitaly Petrov : 0.5M€
  • 17 – Sebastien Buemi : 0.4M€
  • 18 – Jaime Alguersuari : 0.4M€
  • 19 – Nairain Kathikeyan : 0.25 M€
  • 20 – Sergio Perez  0.2M€
  • 21 – Paul di Resta : 0.2M€
  • 22 – Tonio Liuzzi : 0.2M€
  • 23 – Pastor Maldonado : 0.2M€
  • 24 – Jerome D’Ambrosio : 0.2M€

Mark Webber et Ferrari

16 juin 2011 | 14 commentaires
Catégorie : Analyses, Rumeurs, Transferts

« Je déciderais dans les prochains mois de mon avenir, mais c’est aussi vrai que Ferrari est toujours quelques chose de spéciale. » Cette phrase provient de Mark Webber aux journalistes présent dans les paddocks du circuit Gille Villeneuve.  Une déclaration troublante, qui s’inscrit dans une logique de bras de fer avec Red Bull Racing.

Dès le début de cette semaine, Christian Horner a indiqué que le cas Webber sera étudié prochainement pour une annonce programmée pour Septembre. Un calendrier assez intéressant car le GP d’Italie se déroulera le 11 Septembre. Il apparait que depuis quelque semaines, Red Bull Racing est dans une entreprise de justification avec son pilote australien. Ayant renouvelé Sébastian Vettel, qui avait des liens avec Ferrari (virtuels semble t’il) jusqu’en 2014, très tôt durant la saison, la carte italienne est aussi jouée par Webber. Sous les conseils de son mentor Flavio Briatore.

Sauf qu’ici, il semblerait que la réalité dépasse la fiction de publicité. Les récentes spéculations autour de Flavio Briatore et ses voyages à Maranello, laisse oublier qu’il est aussi un conseillé influent pour la carrière de Mark Webber. Récemment, l’australien a été cinglant envers son équipier Vettel : « pourquoi je lui demanderais son avis pour mon avenir ? d’après mon agenda j’ai 34 ans, je pense savoir ce que je souhaite. » D’ailleurs la bonne ambiance entre les deux hommes semble s’éloigner de plus en plus à mesure que le succès de l’un contraste avec les déboires de l’autre.

Toutefois, l’avenir de Webber semble avoir un lien avec Ferrari, où Felipe Massa est en question. Hier, Stefano Domenicali a clairement indiqué qu’il souhaitait plus de son pilote brésilien. En fait, Massa a une option pour 2012 qui sera activée dans quelques semaines, mais il est très irrégulier. La faute aux pneus d’après l’intéressé.  Mais les observateurs remarqueront que l’argument était déjà le même l’an dernier. L’avenir de Massa dépendra de ses deux prochaines courses (Valencia et Silverstone).  Si le pilote Brésilien ne présente pas de bonnes dispositions,  il sera probablement remplacé par Mark Webber,  qui a été présenté à Luca di Montezemolo comme un pilote régulier et ayant une bonne mentalité d’adaptation.

Ensuite, nous entendons que le salaire de Mark Webber chez Red Bull Racing en 2012 serait du même niveau que 2011, soit 8 millions d’euros (hors primes), ce qui signifie qu’il ne sera plus à égalité avec Sébastian Vettel dans le traitement. Un signe.

F1 – Ferrari met déjà la pression sur Massa pour 2011

13 janvier 2011 | 2 commentaires
Catégorie : Transferts

Ferrari met déjà la pression sur Felipe Massa pour assurer son avenir. Même si le pilote brésilien dispose d’un contrat jusqu’en 2012, celui-ci n’est actif que par jeu d’options. Stefano Domenicali, semble t’il gêné par la situation espère que Massa réalise une bonne performance en 2011.

« Cela ne serait pas bien de dire quoi que ce soit au début de la saison. J’espère que l’écart sera mince entre eux. Qu’il sera bon et peut-être aussi rapide que Fernando. Mais, pour sûr nous avons besoin de deux pilotes forts pour remporter le titre des constructeurs. » lance Domenicali dans des propos rapportés par la Gazzetta dello Sport.

Rossi eclipse Ferrari à Madonna di Campiglio

12 janvier 2011 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités

Drôle d’ambiance à Madonna di Campiglio entre Ferrari et Ducati, réunit pour l’occasion par leur sponsor tabac commun. Finalement, c’est Valentino Rossi qui a été la star de ce séjour et non les pilotes Ferrari, comme les autres années.

D’un côté Fernando Alonso, avec son manager, Giancarlo Fisichella et Marc Géné. A l’autre extrémité, Felipe Massa, escorté par son frère et trois amis. Voici l’image de Ferrari en 2011. Chacun dans son coin lors d’une réunion d’unité médiatique. Ambiance.

Pour l’équipe Ducati de MotoGP la vedette est Valentino Rossi. L’italien, à peine remis de son opération à l’épaule ne doit pas faire de snowboard comme ses camarades de parades, mais il en reste néanmoins la véritable star de cette manifestation dans les montagnes.

Au point, selon nos indications, d’effacer Fernando Alonso. De ce séjour, la plupart des journalistes n’auront signalés qu’une moustache discutable côté look pour le double champion du monde espagnol. Tout juste si la douleur à une jambe est signalé d’ailleurs. L’attention est sur Rossi.

Le meilleur pilote italien de tout les temps, au guidon de la machine nationale. Logique que le duo Hispano-brésilien de la Scuderia soit éclipsé…

F1 – Toujours l’ombre de Kubica chez Ferrari

16 décembre 2010 | 17 commentaires
Catégorie : Analyses, Rumeurs, Transferts

Ferrari F10Luca di Montezemolo a donné un 7 à Felipe Massa pour l’ensemble de sa saison 2010. Fernando Alonso ayant obtenu 9,5. Toutefois, la rumeur de son remplacement est de plus en plus active de l’autre coté des Alpes.

Dans son édition papier, la Gazzetta dello sport, sous la plume du journaliste Pino Allievi, dont la famille a toujours été étroitement liée avec Ferrari, indique dans un papier qu’il n’est pas inconcevable que l’équipe italienne remplace Massa en 2011 par Robert Kubica « dont le numéro de téléphone est connu à Maranello. »

Depuis la fin de l’année, beaucoup d’observateurs expliquent que la saison des transferts n’est pas vraiment faite et que certains contrats sont fragiles, malgré leurs renouvellements rapides durant la saison. Le nom de Robert Kubica est régulièrement affilié à celui de Ferrari depuis Avril 2010, dans les médias. Un pré accord ayant été même conclu durant l’hiver 2009, durant la période trouble du rachat de Renault F1 Team par Genii Capital.

Liste rapport salaire/point des pilotes en 2010

10 décembre 2010 | 10 commentaires
Catégorie : Business News F1, Listes

TomorrowNewsF1.com vous propose un rapport utilisé par le paddock pour évaluer un investissement sur un pilote. Ce calcul utilise le rapport entre le salaire et le nombre de point inscrit par un pilote durant l’année. Nous n’avons pas comptablisé les pilotes payants de type Senna, Chandhok, di Grassi ou Yamamoto.  Voici la liste :

  • 1. Adrian Sutil : 4.167€/point
  • 2. Sébastian Vettel : 7.812€/point
  • 3. Tonio Liuzzi : 9.523€/point
  • 4. Vitaly Petrov : 14.815€/point
  • 5. Kamui Kobayashi : 15.625€/point
  • 6. Mark Webber : 17.355€/point
  • 7. Nico Hulkenberg : 31.818€/point
  • 8. Nick Heidfeld : 33.333€/point
  • 9. Jenson Button : 42.056€/point
  • 10. Sébastien Buemi : 50.000€/point
  • 11. Robert Kubica : 55.147€/point
  • 12. Nico Rosberg : 56.338/point
  • 13. Lewis Hamilton : 66.667€/point
  • 14. Jaime Alguersuari : 80.000€/point
  • 15. Pedro de la Rosa : 83.333€/point
  • 16. Felipe Massa : 97.222€/point
  • 17. Michael Schumacher : 111.111€/point
  • 18. Rubens Barrichello : 117.021€/point
  • 19. Fernando Alonso : 119.047€/point
  • 20. Timo Glock : 1M€/point
  • 21. Heikki Kovalainen : 2M€/point
  • 22. Jarno Trulli : 3M€/point

F1 – La menace sur Felipe Massa à Interlagos

5 novembre 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités

allez_en_prison-Monopoly-Felipe_MassaImaginons le scénario suivant : Felipe Massa est en tête du Grand Prix du Brésil 2010. Alonso plus loin, gagne une place au profit d’une stratégie de la Scuderia, ce qui lui permet d’être deuxième. A ce moment précis, un ordre d’équipe précise à Felipe qu’Alonso est beaucoup plus rapide que lui. Le brésilien, comme en Allemagne laisse passer son équipier. Et bien Massa ne verra probablement pas le podium de son GP.

En effet, un procureur brésilien a indiqué que,  suivant l’intérêt et la loi brésilienne, si Felipe Massa laisse volontairement passer son équipier pour la victoire, il se verra remettre des menottes une fois la course terminée !

Paulo Castilho, le procureur dans l’édition du jeudi du journal Folna de Sao Paul, o précise les choses : « Si Massa laisse passer Alonso volontairement, il quittera Interlagos avec des menottes ! ». Une blague ? Peut-être ou peut-être pas,  car le procureur se réfère à une loi spéciale qui protège les intérêts des amateurs de sport et leur droit de voir une concurrence loyale. Une consignes d’équipes ou une renonciation volontaire d’un meilleur résultat pourrait être interprété comme une violation de la loi.

Toutefois, voir Felipe Massa avec des menottes après la course, si le scénario d’Allemagne se reproduit, est fort peu probable malgré tout.

Les pressions de Ferrari sur Massa

11 octobre 2010 | 7 commentaires
Catégorie : Analyses

felipe massa_FerrariLe message de Luca di Monzemolo pour Felipe Massa après la course de Suzuka relance la rumeur de l’avenir du pilote brésilien dans l’équipe italienne dès 2011 ou 2012.

La pression monte sur les épaules du pilote. D’un coté, la Scuderia Ferrari estime quelle aura besoin de Felipe Massa pour la suite du championnat, avec l’objectif du titre constructeur. De l’autre, Fernando Alonso jubile dans les médias de son pays en indiquant qu’il gagnera sans Massa. N’ayant pas besoin de lui pour cela. Ambiance. Mais il faut aussi comprendre comment Ferrari procède pour garder une égalité de façade entre ses pilotes.

Les négociations Ferrari sur les contrats

Depuis 2007 les contrats entre Felipe Massa et Ferrari ne sont pas pris au sérieux, malgré les durées annoncés. Dans les faits ses derniers contrats disposent d’options ouvertes, c’est-à-dire qu’il permet à l’équipe italienne de faire ce qu’elle souhaite de son pilote, tout comme le pilote peut faire ce qu’il souhaite avec l’équipe.

Alors que l’équipe Ferrari n’était pas au mieux durant la première partie du championnat 2007 et que Kimi Raikkonen était encore loin d’un titre qui lui était promis. Luca di Montezemolo a accordé une prolongation de contrat à Felipe Massa la veille du GP du Brésil,  à la condition que celui-ci aide son équipier finlandais pour le titre de champion du monde 2007. Chose qu’il fera lors de la course d’Interlagos.

L’année suivante, Montezemolo propose une prolongation de contrat 2010 à Kimi Raikkonen en échange d’avantages relatifs pour 2009 et 2010, s’il aide Felipe Massa pour le titre de champion du monde 2008.

L’an dernier, avant le fatidique Grand Prix de Hongrie, Massa avait refusé un volant McLaren-Mercedes pour 2010, sous prétexte de négocier un nouveau contrat avec Ferrari. Contrat qui sera signé en Juin de cette année. A un moment ou l’équipe italienne n’était pas au mieux au classement. Une position de force pour le brésilien pour continuer à vouloir une égalité technique et sportive. Le GP d’Allemagne va bouleverser les donnés et relancer la machine à rumeurs. Dans l’histoire récente de la Scuderia, l’équipe favorise le pilote le mieux placer pour le titre, mais une contre partie (financière ou contractuelle) envers l’autre pilote.

Dans le cas présent, une telle clause est présente (comme à l’époque de Raikkonen) dans le contrat de Felipe Massa. Mais si ce dernier ne respecte pas cette clause ou qu’il n’aura eu aucun effet (autre que de faire perdre le titre) sur l’objectif de Fernando Alonso et Ferrari en 2010, tout indique que 2011 sera difficile pour le brésilien et que 2012 ne se déroulera pas en rouge. L’épisode Raikkonen a servi de leçon à l’équipe italienne, une simple clause suffit pour mettre la pression cette fois ci.

Ferrari met la pression sur Massa

1 octobre 2010 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités, Transferts

Luca di MontezemoloFerrari a finalement fait son choix en premier. Logiquement d’ailleurs. Luca di Montezemolo a indiqué que toute l’équipe italienne se concentrait sur Fernando Alonso pour la fin de saison 2010, avec pour objectif : le titre de champion du monde. Toutefois, une pression certaine est faite sur Felipe Massa.

A Paris, le patron de l’équipe italienne a indiqué qu’il y avait 35% de chance de remporter le titre 2010 mais, 100% de terminer la saison à un haut niveau. Pour Montezemolo, Alonso est la carte maitresse, toutefois il n’oublie pas Felipe Massa : « Je m’attends à ce que Felipe  soit le couteau entre les dents pour les 4 prochaines courses. Je veux qu’il devienne un point fort de l’équipe qui coupera des points à nos adversaires et gagner des courses. A Singapour il a été malheureux, mais il est en mesure de le faire. »

La pression est claire, Felipe Massa doit élever le niveau de son pilotage s’il souhaite que Ferrari le regarde comme un des siens à l’avenir. L’indication « devienne un point fort de l’équipe » signifie que ce n’est pas le cas pour le brésilien aujourd’hui. Une douche froide en public pour le pilote Ferrari.

F1 – Rumeurs autour de Felipe Massa

22 septembre 2010 | 21 commentaires
Catégorie : Rumeurs, Transferts

Depuis plusieurs jours, beaucoup de rumeur entour le cas de Felipe Massa. Le brésilien a renouvelé son contrat avec la Scuderia Ferrari en juin dernier, mais les bruits de paddock sont de plus en plus important et la rumeur est reprise en Italie et en Allemagne, avec des nuances.

Voici les rumeurs d’Allemagne:

  • Robert Kubica prendrait la place de Felipe Massa chez Ferrari en 2011, le brésilien se retrouverait chez Sauber l’an prochain.

Voici les rumeurs d’Italie:

  • Flavio Briatore aurait proposé Mark Webber à Ferrari, à la place de Felipe Massa, qui partirait dans une autre équipe (Red Bull ou Renault).

En début de mois, la télévision catalogne avait signalé un échange entre Kubica et Massa. Sans vraiment de crédibilité d’ailleurs. Mais, si je n’accorde que peu de crédit à ses rumeurs, je vous les annonces.

Les analystes de la Formule 1, pour argument, indiquent le cas Raikkonen qui avait un contrat 2010 avec Ferrari. Mais, l’affaire du champion du monde 2007 a été longue à se mettre en place (5 mois). Donc si ce cas se retrouve autour de Felipe Massa, il faudra attendre 2011 pour 2012. A moins d’un gros coup de tonnerre.


Page 1 sur 3123


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu