Naviguer : Accueil >

Ferrari – pourquoi remettre les pendules à l’heure ?

7 novembre 2011 | 3 commentaires
Catégorie : Media, View

Il y a quelques instants, le site Ferrari.com a publié un postulat de remise en ordre, via son célèbre Horse Whisperer. Une sortie qui démontre le ridicule de la situation du moment dans les médias.

L’édito précise qu’a aucun moment Ferrari ne compte quitter la Formule 1, contrairement à ce qui a été rapporté des déclarations de Luca di Montezemolo, hier au Mugello par certain média. J’ai lu dans la Reppublicca les déclarations du patron de Ferrari et je peux dire que je n’ai aucunement compris que la Scuderia menaçait de quitter la Formule 1.

L’homme fort de Maranello a simplement répondu aux rumeurs Rosberg chez Ferrari en 2012 en confirmant Felipe Massa et Fernando Alonso dans l’équipe l’an prochain. Précisant aussi que la Formule 1 doit changer à l’avenir et précisant que la 3ème voiture était, selon lui, une solution permettant d’offrir une Formule 1 plus compétitive. Uniquement des réactions et rien de vengeur ou alors de menaçant. Montezemolo était même ironique et a indiqué que Ferrari ne serait rien sans la F1 et la F1 pas pareil sans Ferrari. De là à revenir en 2009 ou la menace était plus sérieuse….

Le vrai problème provient des médias depuis Septembre. Soyons franc, il y a une baisse d’intérêts de la discipline. Les médias sont des entreprises et l’objectif et de faire venir du monde via du buzz permanent. Triste, mais cruellement dans le temps.

Ferrari – Montezemolo confirme Massa pour 2012

6 novembre 2011 | 3 commentaires
Catégorie : F1 Leaders

(English Version)  - « Il n’y aura aucun changement. » lance aujourd’hui le président de Ferrari, Luca di Montezemolo lors de la finale du championnat Ferrari au Mugello. Le patron de la marque italienne, dont le destin semble de plus en plus se diriger vers la politique, après sa dernière sortie contre le Silvio Berlusconi. A plaisanté auprès des journalistes sur le prochain line-up de la Scuderia.

« Je suis désolé pour vous, mais il n’y aura pas de changement parmi nos pilotes. » lance Montezemolo comme un contre feu aux rumeurs autour de la prochaine arrivée de Nico Rosberg dès l’an prochain dans l’équipe italienne.

Sur le fond personne ne doutait de l’avenir de Felipe Massa pour l’an prochain. Toutefois, pour 2013, l’histoire semble bien différente. En marge du Grand Prix de Corée du Sud, le pilote brésilien avait avoué qu’il était sous la pression d’un non renouvellement de contrat avec la Scuderia. Devant produire une excellente saison, c’est-à-dire terminer devant Fernando Alonso au championnat du monde. Dans l’ombre, le duo Sergio Perez (favori de Santander) et Nico Rosberg (favori de Montezemolo) attendent que le volant soit libre pour viser 2013.

En verve au Mugello, Montezemolo a aussi précisé que Ferrari ne produisait pas d’avion, ni de moto car la Formule 1 est basée uniquement sur l’aérodynamique et des petits moteurs (faisant référence au projet de 4cyl 1600cm3, devenu V6 1600cm3).  Le président de Ferrari a aussi martelé l’idée de la troisième voiture, précisant qu’elle serait un élément important dans le spectacle des courses. « Plus de voitures compétitives en bagarre est plus intéressant pour les courses de F1. »

Ferrari et les nouveaux matériaux flexibles

2 novembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Technique F1

Ce nouvel aileron a été testé lors du week-end du GP de Corée, par Fernando Alonso, sans satisfaction. Une étude et des modifications ont finalement apportés leurs fruits. Mais ce programme aérodynamique de la Scuderia Ferrari relance l’affaire des ailerons avant flexible.

Souvenir de la boutade d’Adrian Newey, après l’abandon de Mark Webber lors du GP d’Italie à Monza. Le directeur technique de Red Bull Racing avait ironiquement indiqué que l’aileron avant de sa machine était déjà à Maranello pour étude. La réalité est bien différente.

Une source proche de l’équipe italienne indique que pour cette fin d’année, Ferrari évalue de nouveaux matériaux ayant une influence aérodynamique, dans les limites du règlement. Une étude ayant une influence sur la prochaine Ferrari, qui devrait avoir un châssis bien différent de celui d’aujourd’hui. Certain y vois l’influence de Rory Byrne. Une influence, même dans l’ombre qui inquiète outre mesure l’équipe Red Bull Racing pour 2012. Adrian Newey prenant son rival en haute estime.

Sa remarque en marge du GP d’Inde sur l’aileron avant de la F150 est frappante : « Ferrari apprend vite. Trop vite même. »

L’an dernier, le principe de l’aileron avant flexible des Red Bull RB6 permettait de faire un gain au tour estimé à 300 millièmes de secondes. Important pour être dans la course au titre pour l’an prochain. En 2010, Ferrari disposait aussi d’un principe d’aileron flexible, mais avait, semble t’il,  jouer sur la résistance du carbone, et non (comme RBR) sur une étude de matériaux nouveaux, permettant plus de flexibilité et de légèreté.

Nous pouvons penser que l’équipe autrichienne a 18 mois d’avance dans ce domaine de résistance des matériaux.

Avant Poste – Une 3ème voiture politque

1 novembre 2011 | 3 commentaires
Catégorie : Politique, Tomorrow TV

L’émission web de TomorrowNewsF1 « TomorrowLine » est revenu Dimanche soir sur le Grand Prix d’Inde  qui a vu la victoire de  Sébastian Vettel devant Jenson Button et Fernando Alonso

Voir la vidéo ? cliquez ici

Une 3ème voiture politique

Dimanche matin, tous les médias ont indiqué que Bernie Ecclestone avait signifié aux équipes la possibilité d’engager une troisième voiture à l’horizon 2013. Petite message à l’adresse de la Scuderia Ferrari.

Rapidement toutes les équipes sont montées au créneau, toutefois ceci cache deux points importants :

Le premier point concerne les Accords Concordes. Depuis 6 mois, les discussions pour conclure les accords 2013-2017 s’éternisent et c’est pourquoi Bernie Ecclestone tente d’accélérer la procédure, en profitant des divergences au sein de la FOTA, depuis quelques temps. Un profit politique en utilisant l’équipe la plus prestigieuse du plateau : Ferrari.

Différemment des précédents épisodes autour des Accords Concordes qui avaient un volet financier, cette fois ci, Ecclestone flatte Luca di Montezemolo avec l’idée de la 3ème voiture. C’est une vieille idée datant de 2008/2009. Alors, le patron de Ferrari avait estimé que cette solution d’engager une voiture envers un tiers était la meilleure solution face aux teams low cost comme Team Lotus, Virgin Racing et HRT. L’argentier de la F1 a donc ressorti le programme de la 3ème voiture pour mettre fin à la FOTA et renforcer l’influence de Ferrari en Formule 1.

Depuis toujours, Ecclestone estime que la FOTA ne sert à rien (pas ses intérêts du moins). La signature de Ferrari, avec ce projet de 3ème voiture,  est aussi le deuxième point important : l’explosion du RRA.

Actuellement au point mort, il a fallut 6 mois à Cap Gemini pour réaliser son audit actuel. Le rajout d’une 3ème voiture, pour un coût estimé à 45 millions d’euros, provoquerait encore un nouvel audit, donc un nouveau conflit en perspective. Cette idée, remet aussi en cause les accords techniques entre RBR et Team Lotus, McLaren avec Force India et Virgin Racing, par exemple.

Le parc Ferrari World à Valencia à la place du GP ?

5 octobre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Economie, Marketing

Dès l’inauguration du parc à thème Ferrari à Abu Dhabi l’idée d’un similaire en Europe à Valencia a été à l’étude. C’est ce que laisse entendre le vice président d’Almor Sport, Jorge Aspar Martinez.

« Je souhaite qu’a Valencia, il y ait la possibilité de construire un parc à thème financée par des investisseurs et qui sera le seul en Europe a revendiqué le label Ferrari World Europe. » lance le vice-président.

Aujourd’hui il existe des discussions entre les promoteurs et Ferrari. La marque italienne semble séduite par le dynamisme de la ville espagnole et son climat.  L’investissement serait autour de 150 millions d’euros.

Une rumeur indique que ce projet de parc Ferrari serait une alternative au Grand Prix au-delà de 2014, date de fin du contrat entre Bernie Ecclestone et Valencia.

Jules Bianchi et 2012

4 octobre 2011 | 5 commentaires
Catégorie : Transferts

Stefano Domenicali avait indiqué en marge du Grand prix de Singapour que Jules Bianchi ne devait pas continuer sa carrière comme pilote de GP2 et qu’il devait trouver un poste de 3ème pilote. Les rumeurs autour du pilote français, manager par Nicolas Todt, s’enchainent, mais reste une question.

La situation en Formule 1 est telle qu’il faut investir sur un jeune pilote pour qu’il parvienne en Formule1. Ferrari a indiqué qu’elle souhaite investir sur Bianchi. Auto Bild a indiqué ce week-end qu’il pourrait devenir 3ème pilote Force India en 2012.

Toutefois, en Aout 2011, une rumeur indiquait que Bianchi était lié à Williams. Les pistes se multiplient pour le jeune pilote français, qui devrait faire ses débuts en Formule 1 l’an prochain. Le contrat Ferrari – Bianchi, signé en 2009, est valable jusqu’en 2014 sur le papier, mais réellement en 2012 (les deux autres années sont des options sur résultats), ce qui signifie qu’il faut que la Scuderia sache la valeur du pilote français en Formule 1, avait de le prolonger.

Reste à connaitre le degré d’implication de Ferrari pour l’an prochain. Payera-t-elle le volant de Bianchi (2 ou 3 millions d’euros) pour lui permettre d’être 3ème pilote Force India ? Nous savons que la signature de Nico Hulkenberg en 2011 a été une compensation d’un deal complexe entre Mercedes-Benz et Vijay Mallya (réduction de facture moteur).

Un système de départ en mousse pour Ferrari ?

3 octobre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Rumeurs, Technique F1

Tout le monde a entrevue les images d’un Sébastian Vettel entrain de regarder les Ferrari durant ses deux dernières courses. La faute à une menace qui inquiète Red Bull Racing et le pilote allemand : les très bons départs de Fernando Alonso.

« Ferrari a un système particulier sur le volant. Cela peut-être vu sur le seul fait que les pilotes, après les premiers mètres, doivent changer les positions des mains sur le volant » lançait la semaine dernière Mark Webber dans Auto Bild Motorsport. Le pilote australien s’excusant de ses exécutions à l’extinction des feux rouges.

Adrian Newey et Sébastian Vettel estiment que ce concept de départ de Ferrari serait un atout pour 2012 et cherchent à en découvrir le secret.

La rumeur indique que le système de lancement proviendrait de chez McLaren, via Pat Fry. Mais l’idée remonte à 2007 alors que Fernando Alonso était chez McLaren. Souvenons-nous des procédures de départ des Renault en 2003-2006. Le pilote espagnol a toujours attaché beaucoup d’importance dans les départs des courses, facteur, selon lui, d’un bon résultat.

Il est indiqué qu’une mousse fixée sur un point de pression de l’embrayage serait à l’origine du système. Notons qu’il n’y a pas eu de plainte depuis le début de saisons et le système serait extrêmement simple, légal et actionné derrière le volant.

Robertson – Nasr vise la F1 en 2014

29 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Depuis le début de sa carrière, le jeune brésilien Felipe Nasr fait l’objet d’une attention toute particulière des équipes de Formule 1. Bien promotionné par Steve Robertson, l’agent historique de Kim Raikkonen, le jeune homme a remporté le titre anglais de Formule 3, il y a quelques semaines. L’occasion pour son agent de faire jouer la concurrence pour l’avenir.

Depuis 18 mois, l’agent anglais discute avec les équipes de F1. Toro Rosso a été une cible durant un temps pour faire débuter en F1 le brésilien cette année.

Fidèle à son habitude, Robertson souhaite un avenir en or pour son nouveau protégé. L’objectif est la Formule 1 à l’horizon 2014 maximum et donc de faire sauter des étapes au jeune brésilien. Mais, le contexte n’étant plus au baby boom, l’agent anglais discute avec Ferrari et McLaren pour faire introduire Nasr dans l’une ou l’autre académie.

Cette stratégie est intéressante à plus d’un titre car Ferrari et McLaren rémunèrent ses futurs pilotes en herbe, sur une période de 5 ans environ. La Scuderia, via son FDA paie Perez et Bianchi environ 500.000 euros par année, tandis que McLaren est un peu plus chiche avec le jeune Kevin Magnussen ou Nyck de Vries et applique la même méthode qu’avec Lewis Hamilton.

Toutefois, il semble que la piste Ferrari soit privilégiée par Robertson. En effet, en plus d’un salaire important, Ferrari offre une piste de volant chez Sauber,  qui est une porte d’accès à la Formule 1. Au contraire de McLaren qui semble plus flou pour l’avenir de ses jeunes. Il est entendu que Steve Robertson demande environ 1 million d’euros par année à Ferrari et un contrat de 5 ans, avec l’assurance de voir Nasr chez Sauber en 2013/2014 à la place de Perez.

Perez, Ferrari et Santander pour 2013

28 septembre 2011 | 6 commentaires
Catégorie : Marketing, Transferts

Les récentes déclarations de Stephano Domenicali sur Sergio Perez et son avenir semblent avoir une raison. Même si Ferrari aimerait que le pilote mexicain prolonge son aventure avec Sauber en 2013 et 2014, la réalité semble différente. Selon le journal MARCA, Sergio Perez sera pilote Ferrari, en remplacement de Felipe Massa, et ce choix serait dicté par Banco Santander.

Le remplacement de Felipe Massa a toujours fait l’objet de spéculations, mais il semblerait que son avenir, au-delà de 2012, soit entendu pour de bon. La Scuderia Ferrari est sous la pression des résultats et sous la pression de son commanditaire principal, la banque espagnole Santander. Présente sur trois saison (2010-2011 et 2012), l’établissement discute activement avec l’équipe italienne pour prolonger l’aventure jusqu’en 2014 (voir plus).

Depuis le renouvellement de Fernando Alonso jusqu’en 2014 - 2016, les discussions avec Santander restent gelés. Santander a compris que le duo composé du pilote espagnol et de l’équipe italienne n’était positif que lorsque que l’ensemble gagne. Mais ne suffit pas comme tel. Au contraire de l’accord initial qui devait faire augmenter le sponsoring de 20% en cas de renouvellement, la banque souhaite réduire son investissement de 50 à 30 millions d’’euros, ce qui n’est pas pour plaire à Maranello, qui mise beaucoup sur l’établissement à l’avenir. Un compromis doit être trouvé et le statu quo financier, c’est-à-dire 50 millions d’euros pour 2013 et 2014, semble se dessiner.

L’ombre Perez est intéressante, d’autant que le Mexique est important pour le développement de Banco Santander. L’an dernier, 6% du résultat financier provenait du Mexique et la stratégie est agressive dans la région. L’annonce de l’introduction de Sergio Perez serait une manière de donner un signe fort en direction de la banque ibérique.

Vettel : l’objectif 2015 de Ferrari et Mercedes GP

27 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Exclusif, Transferts

L’année 2015 est déjà sur les tablettes de deux équipes de Formule 1. La fin du contrat Red Bull Racing de Sébastian Vettel attire les convoitises de Ferrari et de Mercedes -Benz, qui débute déjà leurs numéros de séduction avec pour objectif d’obtenir les services du futur grand pilote de la Formule 1.

Le futur double champion ne le cache pas et l’annonce ouvertement à la presse allemande et italienne qu’il hésitera probablement entre Ferrari et Mercedes pour après 2014. Le plan de carrière est déjà en place, Vettel a bien compris que Red Bull Racing est sur une bonne lancée et qu’il est sur le point de marquer l’histoire jusqu’en 2014. En interne, l’objectif secret et de gagner tous les titres jusqu’en 2014, soit 5 d’affilé. Mais ensuite ? Vettel restera t’il ? Toute la question est là.

Le contrat 2014 du pilote allemand dispose d’une clause de sortie en cas de mauvais résultats de l’équipe autrichienne. A savoir, s’il ne termine pas dans le top 3 ou avec un minimum de 2 victoires par saison. Ce qui laisse entrevoir une porte de sortie tous les ans pour ses concurrents qui rêvent de voir Vettel. Mais l’allemand pourrait bien faire sauter la banque.

Selon des analystes, Vettel pourrait, s’il va chez Ferrari et Mercedes GP toucher un salaire équivalent aux prestations de Kimi Raikkonen entre 2007 et 2009 à savoir un salaire de 40 millions d’euros annuels. Ce qui laisse entendre une grande bataille pour obtenir les faveurs du prodige. L’opération séduction se prépare aujourd’hui.

Essai – Ferrari FF, la règle de quatre

17 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Automobile

Tomorrownewsf1.com s’intéresse aussi à l’industrie automobile et surtout au modèle ultra sport des constructeurs de la Formule 1. Avec notre nouveau partenaire Sport-Cars.fr, nous vous proposons l’essai de la Ferrari FF.

La Ferrari FF , présentée au salon de Genève en mars 2011, arrive sur nos routes. Descendue de son stand helvétique, elle présente sa plastique musclée de Grand Tourer dont les courbes ont été dessinées par Pininfarina. Mais comme toute Ferrari qui se respecte, elle a d’autres arguments à faire valoir comme j’ai pu le constater à son volant lors du FF Passion 4 Tour entre Maranello et le Cap d’Antibes.

Lire le compte rendu de l’essai complet en cliquant ici

View : McLaren, 2013 et l’ombre du ButtonGate

15 septembre 2011 | 15 commentaires
Catégorie : View

ViewPetite réflexion que j’ai eu par mail cette nuit et que je trouve intéressante. Si vous avez des réflexion sur les transferts ou la Formule 1, n’hésitez pas à me les envoyer à Editeur@tomorrownewsf1.com.

Je pense que l’imbroglio autour de l’année prochaine trouve une explication simple : Button, échaudé par les ButtonGate, ne veut pas se retrouver engagé sur du long terme avec McLaren … car il veut être libre de pouvoir dire oui à Ferrari pour 2013.

Beaucoup de pilotes ont la tête qui tourne pour 2013, avec la place de Massa qui sera à prendre. Button, mieux que quiconque, sait ce qu’il en coute d’être engagé chez une écurie et de ne pas pouvoir s’en libérer face à une opportunité plus intéressante dans une autre écurie, lorsqu’il a été contraint de rester chez Bar, puis inversement, quand il a failli devoir aller chez Williams alors que le vent avait tourné.

A l’inverse, McLaren sachant que Button serait pret a quitter le navire en 2013, essaye de profiter de la fenetre 2012 pour contraindre son pilote sur du long terme … et donc renoncer à Ferrari.

A priori, McLaren devrait être contrainte d’accepter la simple option pour 2012, car les remplacants de qualité pour Button sont peu nombreux sur le marché à l’heure actuelle …

View by Grand Nicolas.com

Rory Byrne de retour chez Ferrari en 2012 ?

14 septembre 2011 | 11 commentaires
Catégorie : F1 Leaders, Technique F1, Transferts

Depuis quelques temps, la Scuderia Ferrari change son approche technique et ses hommes pour fixer, l’année 2012 comme celle du renouveau. La prochaine monoplace devra être plus novatrice et capable de gagner immédiatement des courses et permettre à Fernando Alonso de se battre pour le titre de champion du monde face à Red Bull Racing, désormais désigné en interne comme seul véritable concurrent pour l’an prochain.

Pat Fry a fait venir de nombreux étrangers dans la maison italienne pour étoffer le challenge 2012, mais un constat a été fait : Nikolas Tombazis, brillant aérodynamicien est toutefois trop conservateur dans son approche technique du règlement. C’est ainsi que Ferrari tente actuellement de séduire Rory Byrne.

Selon le site OminCorce.it, Pat Fry a contacté le sud-africain pour que ce dernier donne son avis sur une possible contribution pour l’année 2012. Selon l’analyse de l’équipe Italienne, Rory Byrne, est le seul homme capable d’exploiter un règlement 2012, amputé du principe de Diffuseur soufflés. De plus il est le seul véritable rival d’Adrian Newey, en matière de solutions techniques novatrices (voir les Benetton de 1993 à 1995 et Ferrari entre 1998 et 2004 et entre 2007 et 2008). La Scuderia Ferrari ayant échoué à plusieurs reprises à obtenir les services de l’ingénieur anglais.

En retraite en Thaïlande, le vétéran sud-africain (67 ans) a déjà été approché par Ferrari en Avril dernier et a été entrevue dans l’usine de Maranello. Officiellement pour concevoir la remplaçante de l’Enzo, la prochaine Hypercar de la marque italienne. Notons enfin, que Byrne a fait parie de la commission technique qui a mis en place le futur règlement F1 pour la saison 2013.

Philip Morris, Ferrari et le Moyen-Orient

5 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Marketing

Dans le but de rapprocher le public de la Formule 1, dans des zones que ne fréquente pas la discipline reine, la Scuderia Ferrari, en association avec son partenaire historique Philip Morris International à posée ses valises durant deux jours au Moyen -Orient.

Lors d’un voyage en deux étapes, Giancarlo Fisichella a été désigné Ambassadeur de la Formule 1 pour le Moyen-Orient. Selon la Corrirere dello Sport,  Israël a été la première étape de cette série d’événement et le second était Beyrouth (Liban). Le pilote italien a parlé de son expérience de pilote de Formule 1 et de pilote de course en général.

L’initiative est intéressante à plus d’un titre pour Ferrari et surtout pour son sponsor. Agissant dans des pays n’ayant pas de circuit de Formule 1, le groupe Philip Morris International présente une nouvelle facette de sa communication autour de l’équipe Italienne et contourne allégrement les contraintes d’affichages, imposés sur les Grand Prix du calendrier. Cette manifestation en Israël et au Liban portait l’étiquette « des valeurs et du développement de la technologie, mais aussi l’esprit sportif et de sécurité. »

Une bonne action pour le manufacturier de tabac…

Ferrari, Hong Kong et la Bourse

2 septembre 2011 | 9 commentaires
Catégorie : Automobile

La bagarre est invisible, mais réelle et le constructeur Ferrari est l’objet de convoitises de la part de Hong Kong, pour une introduction en bourse.

Plusieurs banques ont approché FIAT ces dernières semaines,  pour établir une proposition d’introduction en bourse de Ferrari à Hong Kong. Le potentiel sur les marchés est estimé à 5,5 milliards d’euros par les analystes financiers chinois. Indique l’agence Reuters.

Selon autre sources proches du dossier, FIAT écoute avec attention les propositions des banques, mais n’a pas pris de décision. Pas de commentaires de la part de FIAT sur cette histoire. Depuis de longue semaine, Luca di Montezemolo et le PDG de la firme italienne, FIAT Sergio Marchionne, avaient dit « non » à une introduction en bourse du cheval cabré.

Cette insistance de la bourse de Hong Kong sur le cas de Ferrari (ils ont fait la même chose auprès de BMW avec Rolls Royce) cache une rivalité croissante avec la place financière de Singapour. Il y environ 15 jours, le club anglais de Manchester United a annoncé une introduction en bourse de Singapour, devant lever 1 milliard de dollars (valorisation du club à 3 milliards).

Cette introduction cache une longue bataille entre Hong Kong et Singapour pour cette introduction. Considéré comme un échec pour les chinois de l’ancienne colonie britannique. Stoppant ainsi sa formidable expansion avec l’introduction d’Occitane International, Samsonite et surtout Prada en juin dernier (2,5 milliards de dollars). Hong Kong cherche un symbole et Ferrari est le symbole souhaité.

La proposition incroyable de Ferrari à Newey

2 septembre 2011 | 12 commentaires
Catégorie : Transferts

« Sébastian possède un grand talent et a la capacité de résister à la pression. Beaucoup de pilotes rêvent de piloter pour Ferrari et Sebastian y serait clairement accueilli à bras ouverts. Un jour, cela pourrait arriver. Si vous ne pilotez pas pour Ferrari, votre carrière n’est pas totalement achevée. » lance au espagnol Fernando Alonso dans SportBild, après le GP de Belgique. Une petite déclaration qui fait échos à une manœuvre importante de la Scuderia Ferrari autour d’Adrian Newey.

Lorsque le 14 Mars 2011, Red Bull Racing a annoncé le renouvellement de 50 personnes importantes dans le team, jusqu’en 2014. Le nom d’Adrian Newey était stratégique. L’ingénieur anglais touchera un salaire de 9 millions d’euros annuels de 2012 à 2014. Un record. Toutefois, dix jours plus tard, la BBC a annoncée que la Scuderia Ferrari a tentée, par deux fois en 2010, de sonder Newey  pour explorer l’idée d’un transfert. Mais sans aller au point de discuter du salaire.

Un échec qui ne semble pas avoir résigné l’équipe italienne. Une rumeur étonnante à SPA Francorchamps faisait état d’une offre mirobolante de l’équipe italienne à Newey. Un chèque de 20 millions d’euros de salaire annuels. Refusé par l’ingénieur anglais. Ce contrat disposait d’une clause de précontrat offrant 3 millions d’euros annuels de 2012-à 2014, pour ensuite venir chez Ferrari en 2015.

Sachant que le contrat Red Bull Racing de Sébastian Vettel est indexé sur celui d’Adrian Newey dans le temps, la Scuderia Ferrari tente d’obtenir les deux à l’horizon 2015.

Transfert 2012 : le point (Update: 01/09)

1 septembre 2011 | 8 commentaires
Catégorie : Transferts

Le jeu des chaises musicales est toujours actif:  Si Jarno Trulli semble avoir signé son contrat avec Team Lotus pour 2012, Mark Webber est lui certain d’être encore chez RBR l’an prochain. Jenson Button, lui attend que McLaren lève son option pour 2012 Voici pour le point sur les transferts :

Voici le point sur les rumeurs et les line-ups :

  • Red Bull : Vettel – Webber
  • Ferrari : Alonso – Massa
  • Mercedes : (Schumacher – Rosberg)
  • McLaren : (Button) – Hamilton
  • LRGP : Petrov – (Grosjean, Kubica, Senna)
  • Toro Rosso : (Buemi, Ricciardo – Alguersuari, Vergne)
  • Lotus : Trulli – (Kovalainen, D’Ambrosio, Grosjean, Razia, Van der Garde, Pic)
  • Force India : (Sutil -  Di Resta, Hulkenberg)
  • Virgin : Glock – (D’Ambrosio, Van der Garde, Grosjean, Pic…)
  • HRT : (???? – ????)
  • Sauber : Kobayashi – Perez
  • Williams : (Barrichello, Grosjean, Kovalainen, Hulkenberg) – Maldonado

GP Hongrie – Une affaire de « bouton »

31 juillet 2011 | 4 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs

Il est vrai que Red Bull Racing a utilisé un de ses jokers pour retoucher la RB7 de Sébastian Vettel la nuit du vendredi au samedi. Mais, il semble que cela n’explique pas vraiment la pôle position du champion du monde 2010, ni le retour de McLaren au premier plan. L’affaire du « bouton » apparait dans le paddock.

Le problème du Hungaroring est le sous-virage. Vettel en avait souffert vendredi et Ferrari c’est efforcé de jouer sur les réglages durant tout le week-end avec le résultat suivant : Massa, avait un peu plus d’appuis (question de sensibilité) que Alonso et il est devant l’espagnol sur la grille de départ. Mais, le plus intéressant est l’après qualification et les déclarations du double champion du monde : « c’est bon j’ai fait une erreur. Mais même si nous mettons ensemble notre meilleur temps intermédiaire, nous sommes au niveau de Button et pas plus. Les autres ont le « bouton magique » pour gagner en Q3, nous n’avons pas ce bouton. Mais si demain nous pouvons gagner, il faut voir pourquoi les autres sont si forts le samedi. »

La parole laisse entendre que Red Bull et McLaren ont un quelque chose en plus et le débat dans le paddock est lancé depuis hier. Certain pense que cela provient du KERS, en ce basant sur Webber qui a eu des problèmes avec son récupérateur d’énergie durant la qualification, augmentant son frein moteur. Mais il pourrait qu’il en soit différemment et complémentaire.

Le retour des diffuseurs soufflés pourraient être l’explication, car la Scuderia ne maitrise pas véritablement le système et dispose d’une version hybride ne fonctionnant qu’à 50% de ses capacités. Tandis que Red Bull et le nouveau système McLaren –Mercedes (introduit à Silverstone et amélioré ensuite) permet une exploitation maximal des flux d’échappements.

A moins que l’astuce n’est ailleurs, car McLaren et Red Bull ne semblait pas vraiment se plaindre de sous-virage sur la piste du Hungaroring….

Ferrari : une année 2011 de tout les records

28 juillet 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Business News F1

L’année 2011 pourrait être celle des records pour Ferrari. Le chiffre d’affaire et les bénéfices pour cette année sont en hausse respectivement de 19,6% et 23,5%. Le chiffre d’affaire est pour les six premiers mois de 1,080 milliards d’euros et le bénéfice fixé à 91,8 millions d’euros.

Les ventes ont augmenté de 11,8% à 3577 unités (sans le modèle FF). L’Amérique du nord est el premier marché pour Ferrari avec 939 voitures vendues devant la Chine, Hong Kong et Taiwan et l’Allemagne.

Le détail intéressant provient de la marque Ferrari (produit dérivés) qui a augmenté de 46% entre 2010 et 2011, grâce à l’ouverture des magasins Ferrai Store dans le monde entier. Dans ce chiffre est inclus le Ferrari Abu Dhabi World Parc qui a déjà été visité par 600.000 personnes depuis une année environ.

Ferrari : Objectif 2012

27 juillet 2011 | 2 commentaires
Catégorie : Technique F1

Le changement est visible chez Ferrari depuis le départ d’Aldo Costa. Pat Fry et Nikolas Tombazis ont repris l’équipe en main et ont imposé une méthode « McLaren » que les deux hommes ont bien connu.

Luca di Montezemolo a demandé à ses hommes de réagir en posant une question très simple : « Depuis quand nos concurrents ne nous copient plus ? » Décision a été prise de continuer à faire évoluer la F150 Italia jusqu’à la fin de l’année 2011,  en lui apportant des solutions qui seront visibles en 2012 sur la prochaine machine.

Une idée de Fry, qui estime que le règlement de l’an prochain (hormis les solutions sur les diffuseurs soufflés interdits), sont similaires à ceux de 2011. La solution est donc d’être agressif techniquement pour l’avenir, pour balayer l’ère Costa, « suiveur techniquement, pour une idéologie plus du temps « Brawn/Byrne ». Cette restructuration s’imposait dans le renouvellement de contrat de Fernando Alonso, jusqu’en 2014/2016.

Pat Fry a désormais un objectif ultime pour accomplir la restructuration de Ferrari trouver sur le marché un profil similaire à Tombazis pour l’épauler dans une équipe parallèle, comme chez McLaren (une monoplace par équipe, à l’instar d’une coordination de management inaugurer chez Renault il y a presque 10 ans).


Page 4 sur 25« First...234561020...Last »


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu