Naviguer : Accueil >

Renault a trouvé une astuce pour contourner l’ECU ?

25 février 2012 | 8 commentaires
Catégorie : Technique F1

Réaction auditive étonnante à Barcelone envers la mélodie offerte par le V8 Renault, dans les chicanes du circuit de Catalogne. Le moteur français présente un bruit différent de tous les autres moteurs. Les Red Bull RB8 ont un son étrange…

La rumeur dans le paddock espagnol indique que les ingénieurs de Viry-Chatillon ont réussi à trouver un moyen de faire souffler des gaz d’échappement en phase de relâchement du moteur (lever de pied). Red Bull étant désormais l’équipe officielle du constructeur, elle bénéficie des dernières évolutions du motoriste. Malgré le fait que la FIA ait imposée dans les cartographies standard ECU,  une interdiction de modification. En réaction, la Fédération à l’intention de mettre à jour le logiciel ECU avant le GP d’Australie.

Il semblerait que les constructeurs de moteurs Renault et Mercedes aient des solutions innovantes, pour contourner les contraintes de la Fédération sur les échappements. Le système agirait comme une sorte de contrôle de traction en sortie de virage, afin d’augmenter l’appui. Dans la première phase d’accélération.

Précisons que la FIA souhaite éviter en 2012 que les échappements aient un effet sur l’aérodynamique des voitures, comme l’an dernier. Mais, il semble que les motoristes ont contourné ce principe vers une autre voie que l’aérodynamique justement.

F1 2012 – Jeux d’échappements pour la FIA

9 février 2012 | 1 commentaire
Catégorie : Politique, Technique F1

La polémique avait été très loin depuis le début de semaine. Portée par Adrian Newey, qui s’interrogeait sur la légalité des interprétations des équipes Ferrari et Lotus sur l’orientation des échappements, qui retrouve un effet sur l’aérodynamique (voir ici pour en savoir plus). Le délégué technique de la FIA, Charlie Whiting affirme que toute les équipes ont été validé. Cependant certaines équipes sont soupçonnées de modifier d’ici le GP d’Australie les fameux échappements.

Présent lors des premiers essais privés de Jerez (Espagne), Whiting a indiqué au magazine allemand Auto Motor und Sport que « jusqu’ici tout est légal ». Les deux équipes visées par Red Bull et Adrian Newey, devront selon toute vraisemblance revoir certains détails. Remi Tafin, responsable moteur de Renault Sport, estime que la question des échappements ne fait que commencer : « ils seront encore présent dans l’exploitation aérodynamique cette année. Donc, nous allons voir des changements dans ce domaine d’ici les essais de Barcelone et probablement aussi à Melbourne. » lance le français dans le magazine français Auto Plus.

La difficulté de la FIA est de remettre en cause un design qui est dépendant d’un design. L’an dernier, le recul sur l’interdiction des échappements soufflés a été principalement dû à cet argument de plusieurs équipes (surtout Red Bull Racing) d’engendrer des investissements et donc des coûts supplémentaires pour modifier un système qui a été à la base du design d’une voiture. Nous sommes ici dans le même état d’esprit et il sera donc difficile pour la Fédération d’interdire certaines interprétations dans le domaine de l’échappement.

Whiting a donné des recommandations sur les échappements, mais il n’y aura pas de changements fondamentaux. Ce qui explique que plusieurs équipes vont rapidement fondre sur ses concepts entrevue cette semaine à Jerez.

F1 – Derrière l’affaire de la suspension Lotus

24 janvier 2012 | 4 commentaires
Catégorie : Technique F1

Alors que la fin de saison 2011 approchait, quelques équipes lance une demande auprès de la Fédération Internationale de l’Automobile pour un nouveau système de suspension. Le scénario est toujours le même. Une équipe à un nouveau concept, sur la base du règlement FIA et demande à Charlie Whiting et son équipe d’évaluer si l’interprétation de l’équipe est bonne. Si le système correspond dans l’esprit à la règle, il est accepté et une lettre écrite avec le logo FIA confirme cette validation. A partir de là l’équipe peut s’appuyer sur la plus stricte confidentialité et protéger son innovation. Sinon, si la réponse est négative, toutes les équipes sont au courant, ainsi que les médias, si l’idée est rejetée.

Lotus, lors des essais des jeunes pilotes sur le circuit de Yas Marina à Abu Dabi a fait courir une R31 expérimental dotée de son système de correcteur d’assiette. A ce moment précis, le concept a été validé par la FIA. Mais, deux événements ont bouleversé le calendrier :

Le premier est que deux autres équipes (Ferrari et Mercedes selon toute vraisemblance) ont commencé à avoir un certain intérêt pour le concept. Enfin, après une étude de la FIA, il est apparu que les pièces sur la R31 d’Abu Dhabi n’avait rien d’expérimentale, mais le résultat d’une étude attentive d’un correcteur d’assiette. La FIA a donc décidée d’analyser plus en avant le concept. Il est apparu que l’équipe travaillait dessus depuis fin 2010.

Le deuxième effet a été médiatique. Le dessinateur italien, Giorgio Piola publie dans la Gazzetta dello Sport les dessins du système. Rompant ainsi le secret permis par le feu vert initial de la FIA quelques semaines auparavant. Dans la foulée, Stefan Domenicali en conférence de presse, indique que Ferrari travaille aussi sur un concept équivalent pour maintenir l’assiette mais que la FIA devait donner son feux vert. L’objectif du concept était clair : améliorer les performances aérodynamiques.

Ainsi, la FIA a jugé que puisque le système agissait sur des composants de suspension et un mouvement inhabituel des étriers de frein, afin de modifier et d’améliorer l’aérodynamique de la voiture, l’article 3,15 du règlement technique est violé.

« Toute partie ayant une influence sur les performances aérodynamique doit être fixé rigidement à la voiture et doit rester immobile par rapport au châssis de la voiture. »

De plus, la FIA revendique l’article 10.2.1 et 10.2.3 sur les suspensions et la mobilité des éléments, qui interdit un ajustement du système de suspension lorsque la voiture est en mouvement.

Reste un détail toutefois. La FIA laisse les commissaires techniques des GP le libre arbitre sur cette affaire. Elle a donné son avis, mais les équipes peuvent parfaitement arrivée à Melbourne avec ce système, étant donné qu’il a été autorisé une première fois par la Fédération dans sa première lecture. Une sorte de bombe à retardement désamorcée une première fois, mais avec un second détonateur…

La FIA interdit le système de suspension Lotus

21 janvier 2012 | 23 commentaires
Catégorie : Technique F1

Le fameux système de suspension devant réguler la hauteur de caisse. Dévoilé par le dessinateur Giorgio Piola il y a quelques semaines et l’arme de Lotus F1 Team pour la saison 2012, a été interdit par la FIA.

Hier, dans l’émission de Peter Windsor the flying lap, Mark Gillan, chef ingénieur de Williams, a déclaré : « la FIA vient d’interdire ce type particulier de système. » Précisant qu’en effet ce système a été évalué par l’équipe anglaise en simulation et qu’il procure un bénéfice sur l’aérodynamique.

« Nous parlons ici d’un système qui a plus à voir avec la stabilité lors du freinage, qui est un système pour lequel il y a une certaine correspondance entre la FIA et les équipes et nous attendons une confirmation définitive pour savoir si cela reste autorisé ou non. » avait indiqué la semaine dernière, Stefano Domenicali.  Cette semaine, Christian Horner a indiqué qu’il trouvait le concept « intéressant ». Mais, Red Bull Racing n’aura pas à investir des centaines de milliers d’euros d’étude car la Fédération a décidée d’interdire ce système selon toute vraisemblance.

Le système Lotus était mécanique et activé par l’action au freinage. Le concept faisait partie de l’ensemble de la suspension a été jugée légale au début, parce qu’il n’était pas classé comme périphérique aérodynamique mobile.

La FIA modifiera les zones DRS en 2012

16 janvier 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Technique F1

Il semblerait que la Fédération International de l’Automobile va légèrement modifier les zones de DRS en 2012. Mais, sans grand changement fondamental.

Selon Autosport.com, il est entendu que certaines zones de dépassement, qui ont fait l’objet de prudence en 201, seront désormais possible, tandis que d’autres seront raccourcies car trop facile. La longueur des zones DRS n’est pas encore finalisée, mais il semblerait que le GP d’Australie sur le circuit de Melbourne disposera d’une seconde zone.

Les GP du Canada et d’Europe à Valencia n’auront qu’une seule zone (au lieu de deux). Valencia aura une zone plus longue semble-t-il.

Une des critiques du DRS est de rendre trop facile certain dépassement. La FIA étudie attentivement ces aspects pour rendre le dépassement un peu plus difficile, mais toujours avec le système. La notion d’engagement sera donc de retour.

L’actualité F1 de la semaine 2012 (02)

14 janvier 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Back News

Au programme de l’actualité de la Formule 1 cette semaine : La FIA reconnue par le CIO, La suspension innovante de Lotus, Bruno Senna est favori chez Williams et le projet moteur PURE avance dans l’inconnu.

Découvrir l’article complet en cliquant ici

F1- FIA et CIO

11 janvier 2012 | 3 commentaires
Catégorie : Politique

Partageant les valeurs du sports pour un monde meilleur, la FIA est très heureuse de pouvoir aujourd’hui rejoindre la famille olympique. C’est avec une évidence légitime que la FIA s’engage à respecter la Charte Olympique, soit notamment :

  • établir et mettre en vigueur, conformément à l’esprit olympique, les règles relatives à la pratique de ses sports et de veiller à leur application
  • d’assurer le développement de ses sports dans le monde entier
  • de contribuer à la réalisation des buts fixés dans la Charte Olympique, notamment par la diffusion de l’Olympisme et de l’éducation Olympique.

La reconnaissance par le CIO est accordée à titre provisoire pour une durée de deux ans. Le CIO invite la FIA à mettre en place prochainement une Commission des Athlètes afin que cette reconnaissance soit définitivement entérinée.

La FIA se félicite de rejoindre le mouvement olympique et affirme toute sa volonté de s’engager dans les activités du CIO et de ses commissions.

Jean Todt, Président de la FIA, s’adressera par un courrier destiné aux 129 clubs nationaux membres de la FIA, les invitant à respecter et partager les valeurs de l’olympisme.

 » Je suis très heureux que la FIA soit aujourd’hui un membre à part entière de la famille Olympique, confirmant tous les efforts entrepris dans l’univers du sport et notamment les valeurs de Respect, d’Excellence et de Solidarité que nous partageons activement avec le mouvement olympique. « 

Précisons que la FIA cherchait depuis près de 20 ans à avoir une reconnaissance du CIO.

Gerhard Berger entre à la FIA

8 décembre 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Management, Politique

Hier, lors du Conseil Mondial du sport automobile de la FIA, a été décidé de nommer Gerhard Berger, en tant que président de la Commission monoplace, il remplace Barry Bland, qui quitte son poste pour des raisons personnels.

Récemment il y a eu des rumeurs autour d’un projet d’équipe GP2 que souhaitait réaliser l’ancien pilote autrichien, même s’il reste vague sur le projet. Il a aussi été entrevu pour un rôle majeur dans l’équipe de GP2 Super Nova. Il y a même eu la rumeur qu’il pouvait remplacer Eric Boullier chez Lotus F1 Team, et même un rôle de consultant dans l’équipe.

Suite à sa nouvelle nomination, Berger est aussi un favori en tant que futur président de la FIA, un rôle dont il aspirerait volontiers, selon certaines rumeurs et qui est approprié avec son expérience dans la gestion d’un constructeur (BMW) avec une victoire aux 24h du Mans en 1999, d’une équipe de F1 (Toro Rosso) et de pilote de Formule 1 (13 ans de carrière).

FIA : ce qui changera en 2012

7 décembre 2011 | 2 commentaires
Catégorie : Politique

Aujourd’hui, le Conseil Mondial de la FIA a confirmé les GP de Bahrein et d’Austin au calendrier 2012. Mais, il a aussi confirmé plusieurs détails intéressant.

Concernant Bahrein, Le Conseil Mondial a confirmé sa présence, tout en précisant l’aspect « fragile » du Grand Prix. Bernie Ecclestone a obtenu l’assurance de sa tenue en 2012. Le royaume n’a pas hésité (et n’hésite pas encore aujourd’hui) à utiliser la force comme moyen de museler la révolte de son peuple. Côté Austin, Bernie Ecclestone avait donné une semaine de plus, afin que les pouvoirs publics trouvent un accord avec le promoteur de la course. Ecclestone a obtenu à l’avance les 25 millions de dollars de contrat pour 2012, ce qui confirme la présence d’Austin en 2012.

De plus, la FIA va modifier les mesures de voitures de sécurité. L’effet pour 2012, ne devrait plus présenté une situation ou le pilote de tête puisse avoir d’autres pilotes entre lui et son poursuivant. La Fédération confirme que les retardataires pourront reprendre leur tour de retard lors des procédures de voitures de sécurité.

Lors du GP de Corée du Sud, Sébastian Vettel avait fait polémique,  car il avait, durant les qualifications, coupé un virage pour entrer plus vite aux stands. Cette manœuvre sera désormais fortement interdite en 2012.

De plus, , les procédures de changement de voies de type Schumacher vs Hamilton, lors du GP d’Italie, ne sera plus toléré non plus. Il ne sera plus permis de s’écarter de la trajectoire pour protéger sa position.

Lors du GP du Canada, les plafonds de temps ont explosé, avec plus de 4 h de course. La FIA modifie alors le temps d’un Grand Prix, passant de 2h à 4h. Les pilotes impliqués dans un crash et ayant provoqué l’arrêt de la course, pourront reprendre la course après son interruption par drapeau rouge. Dans leurs position d’avant crash.

Enfin, le 3 mai au Mugello, un test sera permis sur trois jours. Il permettra à des jeunes pilotes, mais aussi aux titulaires de réaliser des essais. De plus, lors des EL1 du vendredi, les pilotes et les équipes auront le choix entre tous les jeux de pneus à disposition par le manufacturier. Auparavant, seul les ensembles (3) recommandées par Pirelli à l’avance étaient permis.

L’actualité F1 de la semaine (48)

3 décembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Back News

Au programme de l’actualité de la Formule 1 cette semaine : Le retour de Kimi Raikkonen en Formule 1, l’officialisation de Pastor Maldonado chez Williams, le GP d’Austin sous pression et la liste des engagés 2012.

Découvrir l’article complet en cliquant ici

Liste des engagés de la saison 2012

30 novembre 2011 | 8 commentaires
Catégorie : Politique

Red Bull Racing Renault
1 Sebastian Vettel (DEU)
2 Mark Webber (AUS)

McLaren Mercedes
3 Jenson Button (GBR)
4 Lewis Hamilton (GBR)

Ferrari
5 Fernando Alonso (ESP)
6 Felipe Massa (BRA)

Mercedes
7 Michael Schumacher (DEU)
8 Nico Rosberg (DEU)

Lotus Renault
9 Kimi Raikkonen (FIN)
10 TBA

Force India Mercedes
11 TBA
12 TBA

Sauber Ferrari
14 Kamui Kobayashi (JPN)
15 Sergio Perez Mendoza (MEX)

STR Ferrari
16 TBA
17 TBA

Williams Renault
18 TBA
19 TBA

Caterham Renault
20 Heikki Kovalainen (FIN)
21 Jarno Trulli (ITA)

HRT/TBA
22 TBA
23 TBA

Marussia Cosworth
24 Timo Glock (DEU)
25 Charles Pic (FRA)

FOTA – comment gérer le RRA ?

8 novembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Politique

L’avenir de la FOTA s’annonce dans l’ombre du Grand Prix d’Abu Dhabi. Le problème principal étant l’accord de restriction de budgets, RRA. L’association des constructeurs peut s’effondrer si rien n’est signé ce week-end, mais ce scénario catastrophe a déjà été exclu par la majorité des patrons d’équipes. Pour sauver le RRA de la noyade, plusieurs propositions ont été listées par Autosport.com

Pour le moment l’option la plus probable est que le RRA ne soit pas gérer directement par la FOTA. Trois pistes existent :

  • 1 – une société de gestion indépendante et financer par la FOTA
  • 2 – la FIA
  • 3 – Une société d’audit de type Cap Gemini totalement neutre.

La première solution est séduisante sur le papier. Créer une société de gestion et d’audit financé par la FOTA. L’objectif sous-entendu est aussi de devenir un outil performant pour les autres sports à terme. Donc l’aspect indépendant sera important, mais difficile à obtenir sur la forme.

La Fédération internationale de l’Automobile avait déjà, sous l’époque Max Mosley, proposée cette solution.  Mais il y a des doutes sur la compétence. Historiquement la FIA ne doit pas se mêler d’argent de la Formule 1, mais uniquement de l’aspect sportif.

Enfin une société d’audit neutre de type Cap Gemini a été la solution pour l’audit du début d’année de 7 équipes de la FOTA, pour établir les futures règles du RRA. Ses sociétés sont importantes et disposent de plusieurs centaines de clients dans le sport et les affaires. Mais son coût pourrait être prohibitif, ce qui serait un paradoxe pour la gestion d’un accord de réduction des coûts.

View – Une nouvelle ère des constructeurs en F1

7 novembre 2011 | 7 commentaires
Catégorie : View

La fin d’une ère des constructeurs ? Avec la confirmation par la FIA des changements de nom des équipes Team Lotus en Caterham, LRGP en Lotus et Marussia Virgin en Marussia. Cela conduit à un retour, dans une moindre mesure à la Formule 1 non conventionnelle. Différente de celle souhaitée par Max Mosley en 2009.

En 2012, la grille de départ sera composée par 6 équipes constructeurs face à 6 équipes non constructeur automobiles. Depuis la grande crise provoquée par le retrait de Honda en décembre 2008 et les départs de BMW et Toyota, puis du retrait progressif de Renault, il ne restait plus que Ferrari et Mercedes, dans la course depuis lors. Une ère intéressante sur le papier, mais qui a conduit à une augmentation des budgets et une course à l’armement néfaste pour la discipline. Max Mosley, ancien président de la FIA, avait souhaitée faire revenir la discipline vers plus de réalisme en introduisant des notions de réduction de coûts et des nouvelles équipes indépendantes. Team Lotus, Virgin Racing et Hispania Racing Team. Notons que des trois, deux vont devenir des constructeurs. L’ironie de la situation.

Frantz Tost, patron de la Scuderia Toro Rosso, a indiqué qu’il n’aimerait pas avoir 800 à 1000 employés comme à la grande époque des grosses machines des constructeurs. Préfèrent environ 250 personnes et une flexibilité permettant un meilleur progrès. En cela, les chefs d’équipe sont un peu plus réalistes, mais une équipe comme RLGP dispose toujours de plus de 500 personnes, comme Red Bull Racing, Williams et Mercedes compte embaucher 50 personnes durant l’hiver. Toujours plus que ce que souhaitait Max Mosley il y a 3 ans maintenant.

En 2012, il y aura 6 constructeurs, contre 6 équipes indépendantes, soit le même ratio qu’au début de la précédente décennie. Toutefois, ici pas de prochaine course à l’armement. Les moyens ne sont plus les mêmes, mais ils seront différemment utilisés pour un résultat similaire. Auparavant les constructeur faisaient de la Formule 1 pour deux raisons : démonstration technologique et du marketing d’envergure. Aujourd’hui, le marketing est plus ciblé et passe par une sur médiatisation. Tandis que la démonstration technologique est simplifiée, via des accords techniques entre les constructeurs.

LOLA souhaite devenir la 13ème équipe de F1 en 2014

5 novembre 2011 | 9 commentaires
Catégorie : F1 Leaders

LOLA Cars International annonce encore une fois qu’elle est prête pour devenir la 13ème licence FIA, en cas d’un appel d’offre de la Fédération pour devenir la prochaine équipe de Formule 1. Auparavant, le constructeur anglais avait présenté deux projets, qui ont échoué, malgré un ensemble séduisant sur le papier. Depuis 2009, le patron de la société, Martin Birrane a élargi ses activités. Au point que la course automobile ne représente plus désormais que 2/3 des activités, le solde représentant des projets dans l’aéronautique et la défense.

« Nous sommes prêt et en attente. Notre secteur Motorsport représente un tiers de notre chiffre d’affaire qui est de 29 millions d’euros cette année et dans 5 ans nous attendons à réaliser 56 millions d’euros environ. Le programme F1 nous coûtera plusieurs dizaines de millions, mais nous avons les capacités. Nous pouvons tout faire dans un seul bâtiment et nous espérons que, si la FIA souhaite ouvrir la licence pour une 13 ème équipe, nous pouvons offrir un bon dossier. Nous aurions besoin de finaliser un partenaire moteur afin de concevoir la voiture lorsque le règlement de 2014 sera en vigueur. Mais nous sommes déjà prêts pour cela. » explique le directeur général de Lola, Robin Brundle à Autoweek.

Déjà il y a deux mois, LOLA avait annoncé son intention de devenir la 13ème équipe à l’horizon 2014. Une intention louable, car des projets perdus du printemps 2009, il ne reste plus vraiment de candidats (encore Prodrive peut-être) souhaitant encore faire partie de la grille de départ. Le constructeur anglais LOLA vise un budget de 50 millions d’euros par an pour son projet F1.

Commission F1 – les autres décisions

3 novembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Politique

Aujourd’hui, à Genève, la Commission F1 a ratifiée plusieurs sujets (voir ici pour souvenir). Le principe des changements de noms des équipes Team Lotus, LRGP et Marussia Virgin a déjà été évoqué (voir ici), voici les décisions sur les autres sujets :

  • 3ème voiture : Hormis, Ferrari qui soutenait le projet, la Commission a rejeté le principe et le concept est donc abandonné.
  • Les GP de Bahreïn, Corée et Austin ont été confirmé pour 2012.

A suivre…

Commission F1 – autorisation des changements de nom

3 novembre 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Politique

La commission F1 a donnée son accord pour les changements de nom effectif des équipes Lotus Renault GP, Team Lotus et Marussia Virgin Racing.

Cette décision met définitivement fin au différent entre Lotus Group et Tony Fernandes. L’an prochain, Team Lotus deviendra Air Asia Caterham Team et LRGP deviendra simplement Lotus. Marussia sera désormais le nom principal de l’équipe Marussia Virgin Racing, confirmant le retrait du groupe de Richard Branson, Virgin, du sponsoring de l’équipe.

La décision de la Commission doit être ratifiée le 7 décembre prochain par le Conseil Mondial.

Commision F1 – le jour J

3 novembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Politique

Aujourd’hui la Commission F1 se réunit à Genève, pour discuter de plusieurs points  importants pour l’avenir de la Formule 1. Pour que les changements ci-dessous soient validés ils auront besoin du soutien  des 18 membres de la Commission sur 26.  Comprenant les directeurs d’équipe, Bernie Ecclestone, Jean Todt, ainsi que des représentants des sponsors, des fabricants de moteurs, les promoteurs des circuits et le fournisseur de pneus  :

  • 1 – le changement de nom de trois équipes : LRGP, Team Lotus et Marussia Virgin Racing
  • 2 – le RRA
  • 3 – la 3ème voiture
  • 4 – le permis a point pour les pilotes
  • 5 – le calendrier 2012
  • 6 – Le statut de Bahrein et de la Corée

Le changement de nom des trois équipes ne devrait pas vraiment poser de gros problèmes. LRGP deviendra naturellement Lotus (F1 Team ?), tandis que Tony Fernandes a fait une demande pour rebaptiser son Team Lotus en Caterham GP. Le cas Marussia Virgin Racing est intéressant, car le groupe de Richard Branson va baisser progressivement son investissement au profit de Marussia, qui prend le pouvoir et devient le sponsor principal en 2012 du team. Notons que le petit constructeur russe de voiture de sport dispose déjà de 25% du capital de l’équipe. L’évolution est logique.

L’aspect du RRA sera une discussion plus tendue. Toutefois, les derniers échos obtenu racontent que la somme de 100 millions d’euros jusqu’en 2017 devrait être favorisé pour tout le monde et qu’il n’y aura pas de distinction entre les équipes constructeurs et les équipes indépendantes.

L’histoire de la 3ème voiture ne devrait pas avoir d’échos favorable. Ferrari est pour, tandis que McLaren et Mercedes sont contre, tout comme Red Bull Racing qui jouera sa partition politique avec son allier Toro Rosso, pour obtenir une clémence sur le RRA, selon toute vraisemblance. Cette histoire déplacera surtout le débat sur les collaborations entre les équipes.

L’introduction du permis à point, avait déjà été soumis par la FIA durant un temps, mais ne devrait pas avoir de finalité. Car finalement ridicule dans un sens.

Enfin le calendrier 2012, tiendra compte de la stratégie de la FOTA qui souhaite avoir des GP en Europe, mais dans l’idée d’une alternance positive pour garder la Formule 1 dans son bastion de fan principal qu’est l’Europe.

Enfin, le cas Bahrein et de la Corée du Sud. Le premier, simplement pour des questions politique et d’image et le second pour des questions de non respect du cahier des charges. Car la Corée du Sud n’a pas améliorer son circuit depuis son inauguration l’an dernier.

L’ombre politique des changements de nom

24 octobre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Politique

Le processus de renomination de Team Lotus et Lotus Renault GP pour 2012 a très bien débuté, avec l’unanimité des équipes (dont Ferrari) sur le principe. L’objectif étant de supprimer cette confusion et ambivalence qui a perturbé les fans durant cette saison 2011. Team Lotus devrait se nommer Caterham GP et Lotus Renault GP devrait parvenir à prendre le nom de Lotus F1 Team ou Lotus GP, l’an prochain.

Toutefois, un détail a été levé par Ross Brawn, qui a déclaré sur ITV que le processus de changement de nom ne devait pas se faire au profit d’un acte politique.

« Malheureusement, nous pouvons spéculer et je vous garantis que les équipes qui tentent de changer leur nom auront eu des approches d’autres équipes qui veulent différentes faveurs afin de convertir leur voix au profit du changement de nom et ce n’est pas correct. »

Le pavé est lancé par Ross Brawn : « Je le sais car c’est ce qui nous ait arrivé lorsque nous avons voulu changer notre nom. Des équipes ont cherché à obtenir nos faveurs. C’est ce que nous ne devons plus avoir aujourd’hui. »

5 Décembre 2008, Honda quitte la Formule 1 dans un fracas annonciateur d’un changement d’ère pour la discipline. Mais le changement en Brawn GP a été ratifié en Mars 2009 et au détriment des droits TV, supprimés par Bernie Ecclestone, pour l’obscur raison d’un changement de nom de châssis lors de l’homologation.

la FIA veut de nouveau limiter les cartographies pour 2012

22 octobre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Technique F1

Le groupe de travail technique de la Formule 1 s’est réuni cette semaine et parmi les sujets de discussion abordés, il y avait les règles techniques pour les saisons 2012 et 2014. A court terme, il y a la fin des diffuseurs soufflés l’an prochain, grâce à des échappements hauts, de type périscopique comme on en voyait il y a encore deux ans à peine.

Les échappements ne pourront donc plus physiquement souffler dans les diffuseurs, ce qui doit réduire à néant l’influence sur l’aérodynamique. La FIA a décidé d’aller plus loin et a demandé, dans une directive technique envoyée aux équipes, de réfléchir à une limitation de la cartographie des moteurs afin de ne plus permettre le soufflage par les moteurs. C’est ce type de limitation qui n’avait pu être imposée cette année, malgré une tentative lors du GP de Silverstone qui a vite tourné à la querelle entre Mercedes et Renault.

Les limitations seront directement imposées dans le boîtier électronique standard qui équipe toutes les F1 (boîtier conçu par McLaren).

L’action de la FIA a été accueillie plutôt positivement et permettra d’éviter toute zone d’ombre du règlement ou toute trouvaille géniale concernant les échappements.

Source  : NextGen Auto

La mort de Wheldon va provoquer l’introduction du cockpit en F1

20 octobre 2011 | 8 commentaires
Catégorie : Technique F1

La mort tragique de Dan Wheldon à Las Vegas dimanche dernier pourrait bien accélérer l’introduction d’un pare brise ou d’un cockpit fermé, dans un proche avenir. C’est du moins ce que pense l’ancien président de la FIA, Max Mosley, qui pense qu’il y aura un impact rapide.

Sur la chaine CNN, Mosley a indiqué : « Vous êtes toujours en danger, avec un cockpit ouvert, avec des objets qui peuvent frapper les pilotes. Un cockpit fermé peut vous aider à survivre, comme pour le crash de Dan Wheldon, mais cela doit nécessiter une enquête minutieuse. »

Depuis le GP d’Italie, l’idée en Formule 1 d’un pare brise ou d’un cockpit fermé fait son chemin. Le principal problème provient des saletés ou la pluie pour la visibilité du pilote. Seul dernier rempart au changement. Toutefois, Mosley précise : « Ce que nous savons est que nous avons des gens très intelligents qui cherchent des solutions à ces problèmes. »

Ce qui explique que l’introduction pour 2014, annoncé il y a quelques semaines, est bien en marche.

Souvenir : déjà en 2009, lors de la mort d’Henry Surtess, l’idée du cockpit avait fait jour


Page 2 sur 24123451020...Last »


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu