Naviguer : Accueil >

Pas de modification de la règle des 107%

14 octobre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Politique

Ce jeudi, une réunion du Groupe de Travail de la Formule 1 en Corée a soumis l’idée d’augmenter la limite des 107% pour l’an prochain, selon Autosport.

Passant de 107 à 110% l’objectif est d’anticiper de grand pas en avant des équipes de pointes face aux petites équipes. Mais cette idée ne fait pas l’unanimité et il y a peu de chances que Charlie Whiting et la FIA modifient la règle pour l’an prochain.

Cette règle est contestée en toute logique, car hormis lors du GP d’Australie, les voitures ne s’étant pas qualifiées lors de la Q1 dans les limites,  ont toujours obtenu une dérogation de la Fédération pour participer à la course le lendemain.

Le cas Hispania Racing Team est effectivement inquiétant, car certains observateurs ne pensent pas que la prochaine F112 évoluera de manière significative pour rester « compétitive » l’an prochain.

Bahreïn inquiète toujours, le Conseil Mondial saisi

8 octobre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Grand Prix, Politique

Le retour de la Formule 1 à Bahreïn en 2012 est maintenant teinté d’un nouveau point d’interrogation. Le calme n’est toujours pas revenu dans le pays du Golfe, avec de nouvelles manifestations et heurts avec la police.

Le pays a aussi soulevé l’indignation internationale lorsque des médecins qui avaient soigné des manifestants ont été condamnés au début du mois à 15 ans de prison.

Christian Horner a révélé à Suzuka qu’il était inévitable de parler à nouveau de la situation. Les patrons d’équipe vont en parler entre eux mais le sujet sera aussi porté à l’ordre du jour du prochain Conseil Mondial de la FIA. « C’était inévitable lorsque vous entendez les dernières nouvelles concernant le pays. Nous faisons entière confiance à la FIA et au promoteur du championnat (Bernie Ecclestone) pour agir en conséquence. »

Le Grand Prix de Bahreïn est prévu au calendrier le 22 avril 2012. Bernie Ecclestone confirme que pour le moment rien ne change. « Il est inscrit au calendrier, certainement, comme les années précédentes. Nous avons eu un seul souci. Je ne sais pas si c’est bien ou non, mais ce Grand Prix est prévu en 2012. »

Source  : NextGen Auto

F1 – Le pare-brise en 2014 ?

29 septembre 2011 | 9 commentaires
Catégorie : Politique, Technique F1

Depuis que la FIA a procédé à des tests de chocs, durant l’été, les discussions autour de la possibilité d’introduire le design d’un cockpit dans une Formule 1 s’ouvrent.

En marge du Grand Prix d’Italie, les patrons de la FOTA ont discuté de cette idée. La grande surprise a été de distinguer une volonté commune de sécurité et d’études actives autour de ce concept, pour l’introduire en 2014, selon les plus optimistes.

Fin Décembre 2010, la FIA avait lancée l’idée de l’introduction d’un pare-brise sur les monoplaces de F1, pour finalement l’abandonner un mois plus tard en Janvier 2011. Mais des tests devant être réalisés. Ce qui fût le cas en Juillet par l’Institut FIA, qui a lancé son programme de recherche sur la protection des cockpits des F1. Le compte rendu a été très intéressant (voir ici pour en savoir plus) et a marqué le début d’une grande réflexion.

Une réflexion qui semble avoir déjà un point de vue positif des chefs d’équipes, moins hostiles à l’idée qu’il y a 6 mois. Les tests de l’institut FIA étant passés par là. D’autres discussions de ce type auront lieux dans les prochains mois.

Bientôt des F1 comme Michel Vaillant dans « Un certain Grand Prix … » ?

Avant Poste – une histoire de couvre feu

27 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Tomorrow TV

L’émission web de TomorrowNewsF1 « TomorrowLine » est revenu Dimanche soir sur le Grand Prix de Singapour  qui a vu la victoire de Sébastien Vettel devant Jenson Button et Mark Webber.

Voir la vidéo ? cliquez ici

Une histoire de couvre feu

Vendredi, embarras dans les rangs de l’équipe Toro Rosso. Franz Tost a été vu dans le paddock en plein couvre feu. Pour Singapour la FIA a fixé entre 9h30 et 16h (heure locale), le manager autrichien a donc violé le couvre feu. Rien de bien grâce, c’était le premier de l’équipe italienne.

Plus étonnant a été le cas de Red Bull Racing, Mercedes GP et Marussia Virgin qui ont eu aussi violé ce couvre feu, le même jour, mais cela a provoqué une réaction. Dans le cas de Mercedes GP, a 15h30, l’équipe marketing du team était présente dans le paddock avec des invités et sponsors, donc en pleine période de couvre feu. Rapidement la FIA a sanctionné les trois équipes, provoquant une réaction de Ross Brawn qui demande une clarification du règlement.

En effet, il est indiqué que seul le personnel influençant l’exploitation des voitures est interdit dans le paddock durant la période du couvre feu. Mais est-ce le cas des équipes Marketing ? La réponse est arrivée dimanche matin par un NON de la fédération, après que Red Bull ait encore enfreins le règlement le samedi, cumulant ainsi sa 4ème et ultime exception de l’année.

Finalement, la FIA a rayé les précédentes sanctions pour les équipes à Singapour offrant même 2 jokers pour RBR, mais ouvre la porte à une pratique à l’avenir sur l’exploitation du couvre feu par les équipes marketing des équipes.

Trouble sur le calendrier 2012

26 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Politique

La FOTA a envoyée des lettres. Une pour Bernie Ecclestone et l’autre pour la FIA et son président Jean Todt. Ses lettres traitent d’une préoccupation de l’association des constructeurs sur le calendrier 2012 de Formule 1,  qui a été décidé sans leur avis.

L’article 10.9, de la partie 9 des Accords Concordes,  indique que Bernie Ecclestone ne peut valider un calendrier sans l’approbation préalable des équipes, dans le cas ou ce calendrier dépasse les 17 courses ou si plus de 50% des courses sont hors d’Europe et Etats-Unis. Ses deux conditions sont remplies dans les calendriers 2011 et surtout 2012. Mis ce dernier n’a pas eu l’accord de la FOTA.

Eric Boulier, vice-président de la FOTA,  est monté au créneau sur Autosport et une solution sera trouvée avec Bernie Ecclestone dans les prochains jours. De son côté la FIA a indiquée quelle souhaitait rester en dehors de ses questions et demande à la FOTA et Ecclestone de se mettre d’accord.

Sur le fond le principal souci est qu’il y aura 7 courses à l’étranger entre le 23 Septembre et le 25 Novembre 2012. Cette année la F1 visite sur la période Singapour, Japon, Corée, Inde, Brésil et Abu Dhabi, mais l’an prochain il y aura en plus les Etats-Unis. Martin Whitmarsh souligne que plus il y aura des courses à l’étranger, plus il sera difficile de maintenir les coûts pour les équipes,  dans des proportions raisonnables.

Avant Poste – la pression de Pirelli

13 septembre 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Grand Prix, Tomorrow TV

L’émission web de TomorrowNewsF1 « TomorrowLine » est revenu Dimanche soir sur le Grand Prix d’Italie  qui a vu la victoire de Sébastien Vettel devant Jenson Button et Fernando Alonso.

Voir la vidéo ? cliquez ici

La pression de Pirelli

Jeudi à Monza, Pirelli met la pression sur les équipes de la FOTA. En cause du Carrossage. Lors du Grand Prix de Belgique, les équipes ont pris quelques liberté avec le carrossage des monoplaces. Suite à cet événement Pirelli a menacé les teams de respecter ses recommandations sur ce point précis. Le manufacturier précise qu’il demandera à al FIA d’intervenir de manière officielle pour faire respecter ses recommandations.

Vendredi, les équipes n’ont pas tenues compte de la remarque de Pirelli et ce dernier a donc demandé de manière officielle à la FIA de faire imposer un carrossage de 3,25°C pour toute les voitures.

C’est al toute première fois que al FIA rend officielle une simple recommandation. Les raisons sont simples et tiennes surtout du domaine de la sécurité. Mais la vérité est que l’image de Pirelli a été passablement touchée par l’usure forte des gommes. Ces derniers produisent des cloques.

Derrière tout cela se cache une petite bataille entre la FOTA et Pirelli pour 2012. La FOTA demande des gommes de meilleures qualités, tandis que Pirelli demande d’accepter une baisse des allocations pneumatiques. Le bras de fer est en cours.

Charlie Whiting et son équipe technique

8 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : F1 Leaders

Lorsque ‘en 1988, Bernie Ecclestone demande à Charlie Whiting de prendre la tête au sein de la FISA, d’une petite équipe devant « attraper les tricheurs » le challenge était important. « Le travail est devenue compliquée et nous avions besoin de construire une petite équipe d’analyses et des logiciels spécialisés. » lance Charlie Whiting dans une longue interview accordé à Dimitris Papadopoulos (@F1enigma) dans GPWeek.

L’équipe est toujours petite aujourd’hui est il est toujours difficile pour Whiting de faire al police auprès des équipes. »Nous ne pouvons pas tout vérifier sur chaque voiture qui sort en piste. Nous devons compter sur l’effet dissuasif du contrôle qui pourrait arriver. C’est toute la difficulté. » Explique le délégué technique de la FIA, qui précise qu’il fait face, avec son équipe, à des milliers d’ingénieurs dont le principal objectif est de contourner le règlement technique de la Fédération.

Mais l’équipe a aussi du bon sens. Whiting explique dans l’interview que lors de l’interdiction du double diffuseur fin 2010, il savait que l’appui allait se trouver au niveau de l’essieu arrière et par l’échappement. Ceci n’était qu’une hypothèse, deux équipes ont franchit le pas en 2011.

« Lorsque nous avons changez les régles avec l’interdiction du double diffuseur, tout le monde a pensé que c’était impossible de contourner ? Trois équipes ont trouvé le moyen. Alors, il y a eu une lacune et des équipes ont contestés car elles n’avaient pas eu l’idée. Mais je pense que les solutions proposées cette année était très intelligentes. «

Toutefois, Whiting précise que certaines solutions, comme le diffuseur soufflé, dérivent en cours de route du début de l’idée pour devenir illégale. C’est le jeu.

La vérité sur l’absence du GP de Turquie 2012

2 septembre 2011 | 2 commentaires
Catégorie : Exclusif, Politique

Le Grand Prix de Turquie ne sera plus visible à partir de 2012. Une profonde tristesse entoure les fans turcs. Qu’est–il arrivé ? voici l’histoire que nous raconte Dimitris Papadopoulos sur GoCar.gr

Bernie Ecclestone a demandé une augmentation des tarifs d’organisation, l’an dernier, passant de 13,5 millions de dollars à 26 millions de dollars.  13,5 millions représente l’équivalent de 100.0000 spectateurs payants. Sauf que le problème est que la possibilité d’augmenter les revenus sont limités. Si un sponsor principal est trouvé, l’argent ira dans les poches de la FOM, idem pour la publicité autour du circuit. La situation a stagné et même si Ecclestone était d’accord pour rester finalement autour de 13,5 millions de dollars, l’offre a été refusée.

En Juin, il y a eu des élections en Turquie. Après ces élections, le ministre des Sports a déclaré qu’il parlerait à la Fédération du Sport Automobile Turque, à propos de la Formule 1. Afin de trouver une solution. Il n’y a rien eu, parce que la Fédération Moto a influencée l’arrêt de la Formule 1 en Turquie. Sous le prétexte que la piste ne peut pas être exploité par une autre discipline que la Formule 1, via un contrat avec Bernie Ecclestone signé en 2006, et que les turcs n’ont pas pu voir le double champion Supersport, Kenan Sofuoglu, courir sur le circuit d’IstanbulPark.
Le Ministre a précisé : « Nous n’avons pas besoin de la Formule 1 à IstanbulPark.  Nous pouvons utiliser la piste pour les courses motos. Nous pouvons trouver de l’argent pour faire venir le MotoGP, Superbike, WTCC, mais 26 millions de dollars, ce n’est que du gaspillage d’argent. »

En conséquence, le gouvernement n’a pas rien fait,  pour sauver le Grand Prix de Turquie de F1 pour 2012.


Source : GoCar.gr

Calendrier FIA de la Formule 1 2012

31 août 2011 | 3 commentaires
Catégorie : Politique

FIA FORMULA ONE WORLD CHAMPIONSHIP

The 2012 FIA Formula One World Championship calendar is confirmed as follows:

18/03 AUS Australia
25/03 MYS Malaysia
15/04 CHN China
22/04 BAH Bahrain
13/05 ESP Spain
27/05 MCO Monaco
10/06 CAN Canada
24/06 EUR Europe
08/07 GBR Great Britain
22/07 DEU Germany
29/07 HUN Hungary
02/09 BEL Belgium
09/09 ITA Italy
23/09 SGP Singapore
07/10 JPN Japan
14/10 KOR Korea
28/10 IND India
04/11 ARE Abu Dhabi
18/11 USA United States
25/11 BRA Brazil

MOVITRANS – Une idée pour la Formule 1 du futur ?

3 août 2011 | 13 commentaires
Catégorie : Technique F1

La FIA, il y a quelques semaines,  a indiqué le principe d’entrée dans les stands en « mode électrique » pour 2014 des monoplaces. Système devant permettre de réduire la consommation, mais aussi les incendies et le danger (sur le papier) dans les stands. Ceci devait être possible avec un récupérateur d’énergie cinétique (KERS) plus puissant.

Cette idée inquiète largement les équipes. Il y a 6 semaines environ, j’ai découvert un procédé innovant et l’imagination a pris le dessus. Le système MOVITRANS.

La société alsacienne SEW USOCOM a mis au point un système de recharge de batterie très innovant qui se matérialise par un module primaire (une plaque par exemple) qui transmet l’énergie électrique, sans aucun contact au module secondaire (présent dans la voiture). Le module secondaire transforme cette énergie en courant continu qui assure le rechargement de la batterie. Un système innovant dont voici l’illustration en vidéo ci-dessous.

« Le système est dans une phase de mise au point finale avec une puissance de transfert limitée à 3,4Kw pour de la charge lente de batterie de véhicules électriques. Ces développements mobilisent actuellement toute notre capacité d’industrialisation et de développement. » M’indique Christian Wagner, chef de projet pôle innovation de SEW-USOCOME que je remercie de sa gentillesse.

Arrive alors une idée : pourquoi pas une application F1 ? Souvenir de la planche de surf de Team Lotus en 1993 pour le changement de roue via l’utilisation de la suspension active à l’époque, j’ai trouvé l’idée d’une monoplace se plaçant au-dessus de ce type de plaque durant un laps de temps de 10 seconde environ complètement folle. J’ai donc posé la question :

« Pour l’application F1 dont vous parlez, cela nécessite une adaptation majeure de notre système. En effet, avec vos données, il faudrait une puissance de transfert de 80kW pour charger une batterie de 800kJ en 10’’. Cette application très intéressante ne serait envisageable pour nous que lorsque la mise au point des applications citées ci-dessus sera arrivée à son terme. »

Les possibilités du MOVITRANS pour la course automobile moderne pourraient être un atout Intéressant pour le futur. A suivre donc.

Avant Poste : Lutte d’influence entre la FIA et la FOTA

26 juillet 2011 | 4 commentaires
Catégorie : Politique

L’émission web de TomorrowNewsF1 « TomorrowLine » est revenu Dimanche soir sur le Grand Prix d’Allemagne  qui a vu la victoire de Lewis Hamilton  devant Fernando Alonso et Mark Webber.

Voir la vidéo ? cliquez ici

Lutte d’influence entre la FIA et la FOTA

Encore et toujours des tensions entre la FOTA et la FIA. Samedi soir les patrons de l’association des constructeurs se sont réunit, pour aborder deux points assez sensibles : le premier concerne les essais privées 2012 et le second le règlement 2014.

Concernant les essais, le problème est présent. Le constat est simple : il n’y a pas assez d’essais. Pirelli pousse pour avoir un peu plus de journées, ce que souhaite également la FOTA. Mais la question est la suivante : quand ? Ou mettre ses essais pour qu’ils rentrent dans le calendrier surchargé de l’an prochain ? Dans un premier temps, une idée,  indiquait qu’une session d’une heure le vendredi matin pouvait être prise en considération. Finalement trois journées ont été planifiées. Dont la première, juste avant le premier Grand Prix européen de la saison (GP Espagne). Toutefois, la FIA n’a pas donnée son avis sur cette question, qui reste une simple proposition de l’association des constructeurs.

Là est le problème dans les relations entre les deux institutions. La semaine dernière, la FIA a publiée le règlement 2014, sans que celui-ci ait été validé par la FOTA. Le point majeur qui interroge certaine équipe,  est le programme d’entrée aux stands en mode « électrique » grâce au KERS plus puissant. (160cv au lieu de 82cv).Comment faire si il y a un souci avec ce même KERS ? Est –ton autorisé à utiliser le moteur « thermique » en cas de problème ? Beaucoup de questions qui ont donc fait réagir le président et vice-président de la FOTA, dans la presse, durant le week-end. En effet, Martin Whitmarsh et Eric Boulier ont fustigés la FIA, pour avoir diffusé ouvertement un règlement, sans l’accord de l’association des constructeurs.

Le rapport de force est de plus en plus fort et de plus en plus souterrain entre les deux camps. L’influence est au centre du débat.

GP Allemagne 2011 – pour une histoire de badge…

22 juillet 2011 | 6 commentaires
Catégorie : Actualités

… La Fédération Internationale de l’Automobile a demandée aux équipes Ferrari, Mercedes GP et Force India de changer leur combinaison car elles ont été déclarés non conformes. La raison ? Chaque combinaison doit comporter un badge, qui confirme que le vêtement respecte bien les normes de sécurité de la FIA.

Le détail en question et que le badge, sur les combinaisons Ferrari, Mercedes et Force India, était visible, mais « imprimé » et non « brodé » comme l’indique le règlement. Le détail a son importance.

L’incident est apparu ce matin, juste avant la EL1 comme l’a rapporté Autosport, qui s’interroge sur ce sujet, devenu subitement, important aux yeux de la FIA…

FIA – 5 règles intéressantes pour 2014

21 juillet 2011 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités, Technique F1

L’introduction du moteur V6 1600cm3 va permettre de mettre en place une série de changements intéressants pour la Formule 1 à l’horizon 2014. Entre pitlane en mode électrique, augmentation de la capacité hybride, boites de vitesses et quelques détails sur le moteur, la FIA annonce des changements.

Mode Electrique seulement dans la pitlane

C’est la mesure la plus spectaculaire pour la Formule 1, à la fois visuellement et acoustiquement. La nouvelle génération du KERS va permettre au monoplace 2014 de fonctionner à l’électricité, sans brûler du carburant lors des arrêts aux stands.

Selon l’article 5 .19 du règlement technique, 2014, publiée par la FIA: les voitures doivent fonctionner en mode « électrique » dans la pitlane. Les voitures doivent être exécutées en mode électrique (pas d’allumage et pas d’alimentation en carburant du moteur) en tout temps lorsqu’elles sont dans la voie des stands »

Augmentation de la capacité hybride

Pour permettre d’introduire une monoplace en mode électrique, il faut augmenter la capacité du KERS, en cela, la FIA a doublée la puissance de ce dernier : passant de 80 à 160ch environ en 2014. Le système de récupération d’énergie sur le   freinage aura une production maximale d’énergie de 4 MJ par tour – ce qui signifie 16,6 secondes le déploiement à sa pleine puissance de 160 ch. Cependant durant la course (hormis les premiers tours, comme l’indique le règlement), il semble que la limitation soit similaire à aujourd’hui, donc 2 MJ, mais pour 8,3 secondes contre pour 6.6 secondes par tours actuellement.

Nombre de vitesses

A partir de 2014, une limitation empêchera les équipes de changer et adapter les boites de vitesses entre les GP. Ce qui signifie que ces derniers seront les mêmes pour Monaco et Monza. Actuellement, le ratio est limité à 7 rapports, s’adaptant aux exigences de chaque piste. Pour 2014, les équipes seront autorisées à utiliser des boites de 8 rapports.

L’article 9.6.1 et 9.6.2 : Le nombre de rapports de marche avant doit être de 8. Chaque concurrent doit nommer le nombre de ses marches avant de leur boîte de vitesses. Ces nominations doivent être déclarés avant la première épreuve du Championnat.

Spécification de moteur

Outre la confirmation de la formule 1,6 litres V6 – avec un angle fixe V de 90 ° et un régime de rotation de 15.000tr/min maxi, la FIA a également confirmée une limite de débit de carburant de 100 kg / heure. Cette limite de débit massique diminue lorsque le  régime du moteur descends en dessous de 10 500tr/min à un taux de 9 kg / heure pour 1.000 tr/min.

Débit massique de carburant ne doit pas dépasser 100 kg / h. Ci-dessous 10 500 tr/min le débit massique de carburant ne doit pas dépasser Q (kg / h) = 0,009 N (rpm) + 5 , lire les articles 5.1.4 et 5.1.5 (si c’est trop compliqué ou que je me suis mal exprimé)

Le diamètre d’alésage des cylindres a été fixé à 80 mm, tandis que le poids moteur, (y compris avec le KERS) a été fixé à 155 kg. Le poids pour le KERS doit se situer entre 20 et 25 kg.

Démarrage du moteur

Un autre avantage de l’hybride sera que les pilotes seront en mesure de démarrer leur moteur sans aide extérieure.  Cette nouvelle règle a pour effet secondaire de mettre un terme aux pilotes devant abandonné à cause d’un moteur au point mort sur la piste.

Il doit être possible au pilote de démarrer le moteur à tout moment lorsque vous êtes assis normalement au volant et sans aucune aide extérieure, lire l’article 5.18.

Diffuseurs soufflés – retour officiel à la configuration Valencia

14 juillet 2011 | 8 commentaires
Catégorie : Actualités

La FIA confirme que la situation sur les diffuseurs soufflés à Silverstone n’était plus valable et qu’un retour à la situation technique de Valencia était validé.

La principale mesure de la Fédération lors du Grand Prix d’Europe à Valencia était l’interdiction de modifier la cartographie moteur dans le parc fermé. Cette configuration sera celle qui sera désormais utilisée jusqu’à la fin de la saison.

Pour 2012, Les équipes ont déjà accepté des contraintes strictes sur les positions des échappements qui va aboutir à une sortie de carrosserie beaucoup plus haut et non plus dans le voisinage du diffuseur. Par conséquent, tout avantage aérodynamique du flux de gaz d’échappement, sur ​​la carrosserie sera maintenu à un minimum absolu.

Diffuseurs Soufflés – la FIA et la porte ouverte

9 juillet 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités

Bien que leurs restrictions restera en place pour la manche britannique, la FIA a révélé être prêt à revenir en arrière si les équipes parviennent a un accord unanime sur les diffuserus soufflés. Sous entendu, un retour à avant Silverstone.

« Suite à une réunion extraordinaire des représentants avant les qualifications du Samedi, les mesures qui ont été communiqués aux équipes ce matin par le Département Technique de la FIA reposera pendant le reste du week-end. Pendant cette réunion extraordinaire du samedi matin du Groupe de travail technique, les membres ont discuté de la viabilité d’un retour à « l’avant » Silverstone et des stratégies. Si les équipes sont d’accord à l’unanimité, la FIA est prêt à adopter ce dispositif jusqu’à la fin de la saison en cours.  » indique Charlie Whiting.

Si un accord unanime est atteint, la restriction limitant les équipes à 10 pour cent sous l’ouverture des gaz de freinage, qui est entré en vigueur ce week-end, sera levée pour le reste de la saison.

Diffuseurs soufflés – la FIA tranche pour 10%

9 juillet 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités

La FIA a publiée une nouvelle directive technique ce matin (comme attendue) sur l’affaire des diffuseurs soufflés. La mesure est désormais clarifiée pour tout le monde : 10% de flux de gaz au freinage.

Red Bull a envoyé une lettre ce matin demandant une clarification de la FIA sur les récent événements (voir ici pour en savoir plus), mais la décision est désormais limpide et tranchée : retour à la case départ et obligation de fournir 10% du flux de gaz d’échappements au freinage des monoplaces. Ce qui représente la directive d’origine. Aucune exception n’est prévue.

Ce qui signifie que Renault et Red Bull vont perdre leur avantage, tandis que le système Mercedes-Benz, conçut avec la nouvelle réglementation des 10%, est confirmé.

Source Adam Cooper

Diffuseurs soufflés – discorde et tension à Silverstone

9 juillet 2011 | 6 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Technique F1

Belle joute verbale entre Martin Whitmarsh et Christian Horner hier en conférence de presse. Au point de créer une ambiance assez tendu durant les Essais libre et la réunion FOTA qui a suivi. La cause principale étant l’affaire des diffuseurs soufflés et des ajustements de règlement de dernière minute.  La FIA a provoquée une petite réunion, hier soir, sur le sujet avec les motoristes (Mercedes-Benz, Ferrari et Cosworth).

Hier, en conférence de presse, Horner et Whitmarsh se sont affrontés verbalement, se coupant la parole, se répondant dans le bruit et piquant l’autre. Au départ, la FIA n’autorisait que 10% des flux d’échappements, une fois que le pilote lève le pied de l’accélérateur, supprimant ainsi tout avantage du précédent système. Sauf qu’un premier ajustement a remonté le taux à 20% et finalement à 50% réduisant ainsi la mesure. Martin Whitmarsh précise qu’il y a eu 6 directives techniques encadrant ce changement de règlement, pour assurer un consensus non douloureux sur le changement En vain.

Renault a invoqué un problème de fiabilité, si les flux d’échappements étaient inférieur à 50%, ce qui aurait cassé son moteur et donc bouleverser le championnat. La FIA a reculée pour accorder le bénéfice du doute au moteur français. Réduisant ainsi la marge de manœuvre et le bouleversement attendu. Un passe droit ? Pas vraiment, car dans la joute verbale entre le patron de McLaren et celui de Red Bull, Horner a dévoilé que Mercedes-Benz disposait aussi d’un accord qui lui permet d’exploiter ses moteurs sur 4cyl lorsque celui-ci est en sous régime. Une concession accordée par la FIA juste avant le GP d’Angleterre à Mercedes-Benz.

Une situation qui trouble le jeu, car finalement tout le monde fait ce qu’il souhaite et la FIA reste limité dans son action et son contrôle, qu’elle a pourtant provoquée. McLaren et Mercedes estime que 50% du flux d’échappements est toujours un avantage aérodynamique, tandis que son système répondait à la nouvelle règle des 10%.

Charlie Whiting a convoqué une réunion avec les patrons de Ferrari et Mercedes pour parler longuement de cette affaire des 50% accordé à Renault. Mais la situation reste toujours la même pour le moment, et une décision sera prise ce samedi matin avant 11h. Il est toutefois entendu que la tension est t’elle que la Fédération pourrait bien abandonner son intention de remettre en cause le principe du diffuseur soufflés pour 2011. Ou alors, comme la deuxième idée est dans l’air, permettre les 50% pour tout le monde…

Beaucoup d’équipes pensent qu’il faut utiliser les 6 directives techniques et l’expérience de Silverstone pour 2012. C’est d’ailleurs le sentiment général. L’objectif est de repousser le changement de règlement pour 2012 et non dès aujourd’hui. « Il aurait été préférable de traiter ce cas en fin d’année, car vous avez le temps de modifier votre voiture avant le début du championnat et le problème est que beaucoup d’équipes ont développé un système autour de ce point de règlement. Changer a donc un coût humain, d’effort et d’argent et c’est déroutant, pour nous, les fans et cela donne une source de confusion à la Formule 1. C’est donc là ou nous sommes. » Conclu en fin de conférence de presse Christian Horner.

Pirelli souhaite bousculer le règlement 2012

5 juillet 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Pirelli souhaite modifier les règles du jeu en 2012 concernant l’établissement d’essais privés. En effet, le manufacturier de pneumatique italien ne peut avoir accès aux voitures 2011,  pour améliorer la qualité de ses gommes, mais aux monoplaces vieilles de deux ans, comme l’indique le règlement FIA.

Sauf que ni du côté de la FOTA, ni de la FIA,  la solution semble s’imposer comme un compromis. D’autant que le partenariat avec Toyota est désormais caduc,  pour des raisons techniques. « La voiture (TF109) n’a pas le réservoir de carburant de la bonne taille et il n’y a pas de DRS. Le règlement 2013 va probablement permettre de générer moins d’appuis et une vitesse de pointe accrue, nous avons donc besoin de trouver une solution. » explique Paul Hemery, directeur Motorsprot de Pirelli à Autosport.

La solution d’utiliser toute les monoplaces 2011 est dans l’air, mais reste à trouver une date dans le calendrier 2011.

En plus des questions de tests, Pirelli souhaite engager d’ici septembre, les discussions sur une modification de la règle des pneus en Q3 et l’introduction des pneus de qualification.

Moteur V6 2014 – 75 millions d’euros minimum

1 juillet 2011 | 4 commentaires
Catégorie : Analyses

La FIA le concède le nouveau moteur V6 1600cc entrainera des coûts supplémentaires en fonction du degré d’avancement dans le développement que les constructeurs ont engagé depuis quelques mois. Précédemment, le R4 (4cyl) avait un coût fixé entre 75 et 150 millions d’euros,  à amortir en 4 ans. Désormais, le futur V6 (qui sera en partie un nouveau bloc), devrait coûter environ 75 millions d’euros minimum, à amortir aussi en 4 ans environ.

Un amortissement financier qui sera,  en partie assuré par les équipes, via leurs locations. Aujourd’hui un V8 2,4L dispose de 10 à 15 millions d’euros de développement annuel, 15 à 20 millions dans le marketing et le solde provient des locations (entre 6,5 et 12 millions l’année) envers d’autres équipes. Très souvent, les constructeurs bénéficient d’un budget de base qu’ils doivent compenser par le produit des locations et par le retour de l’image. Il semblerait que les constructeurs ne souhaitent pas augmenter leurs budgets annuels (entre 40 et 60 millions d’euros) pour le nouveau moteur. Ce qui signifie que les équipes devront payer un peu plus ?

Pas vraiment. La Fia indique que les nouveaux moteur devront faire 4.000km. Aujourd’hui les V8 tournent autour de 1.500/2000km, ce qui signifie que la FIA souhaite limité à 4 ou 5 moteurs par année le futur V6 1600cc. Une réduction de coûts qui permettra aux équipes d’obtenir ce moteur à bas prix. Le chiffre de 5 à 8 millions d’euros annuels a été indiqué.

Selon le calcul, si un constructeur équipe trois équipes pour 6 millions d’euros par année de location moteur, il pourra amortir son moteur en 4 ans environ à hauteur de 72 millions d’euros.

Moteur V6 2014 – 4.000km pour 5 moteurs par an

1 juillet 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Technique F1

La Fia a indiquée que l’introduction du futur V6 1600cc est retardé en 2014,  pour permettre aux 4 motoristes actuellement impliqués en Formule 1,  de développer leur moteur et aussi pour s’assurer que leurs projets soient plus robuste.

En effet, la FIA indique que le moteur V6 doit avoir une durée de vie de 4.000km, soit près du triple (ou double) d’aujourd’hui. Une indication qui permet aussi de comprendre qu’il y aura moins de moteur allouées à partir de 2014.

Actuellement 8 moteurs sont alloués par pilote (16 moteurs total par équipe) ces moteurs V8 ont une durée de vie de 1.500/2000km environ. En doublant leur durée de vie, la FIA valide l’idée de n’introduire que 4 ou 5 moteurs par an et par pilote et donc de réduire les coûts du nouveau moteur.


Page 3 sur 24123451020...Last »


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu