Naviguer : Accueil >

L’enjeu de Sotchi

8 mars 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Economie, Politique

Il prendra ses fonctions en Mai prochain, pourtant son élection a été largement commentée depuis plusieurs jours. Vladimir Poutine est l’homme fort de la Russie. Pourtant il existe des contrastes dans l’économie Russe et cela expliquerait que la ville de Sotchi est désormais une priorité d’intérêt national pour une partie de son mandat. Toutefois cela débute mal.

Les  données commerciales montrent que plus d’une décennie de poutinisme a laissé l’économie russe moins diversifiée aujourd’hui que lorsque Poutine est arrivée au pouvoir. Dans certaines aspects, les exportations de biens durables semblent avoir régressé à partir du point où ils se trouvaient lorsque l’ancien président Boris Eltsine, a démissionné de son poste le 31 Décembre 1999. Seul le pétrole et le gaz représentent les points majeurs de l’économie.

Le créateur du concept des BRIC, Jim O’Neill, qui travaille pour la banque américaine Goldman Sachs, affirme que « Le PIB de la Russie pourrait dépasser celui de l’Italie dès 2017 et dans la décennie 2020 à 2030 passer devant la France, le Royaume-Uni et même l’Allemagne. » Une prédiction qui s’appuie sur les évolutions récentes de l’économie russe. Surtout la net économie.

Dans cette démarche de diversification, Sotchi est aussi devenu un enjeu économique et politique. A ce jour, 36 milliards d’euros ont été dépensé pour le coût des travaux du site olympique. Dépassant largement les prévisions initiales.  Une mauvaise nouvelle pour les investisseurs privés qui qualifient désormais le programme comme « non rentable. » La principale raison étant la sécurité des lieux. Plusieurs attentats ont été revendiqués sur les installations et les coûts doubles, voire triple de manière instantanée.

Avec Sotchi, la Russie souhaitait développer une sorte de mini Dubaï, essentiellement basée sur une économie immobilière. Mais, ce ratage économique pourrait avoir des conséquences pour l’avenir et même sur la pérennité du Grand Prix de Formule 1 en 2014. Une pérennité non pas économique, mais purement politique.

F1 – Le contrat du GP Russie finalisé

9 octobre 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Business News F1

Projet d'archipel en mer Noire, face à Sotchi, pour les JO d'hiver de 2014Bernie Ecclestone a accepté les termes d’un accord avec la Russie pour l’organisation d’un Grand Prix dans la ville des jeux d’hiver de Sotchi. Après plusieurs séries de négociation pour affiner le contrat, l’argentier de la F1 a déclaré au quotidien Kommersant, qu’il avait reçu le document de l’accord :

« Le document n’a pas encore été signé mais, quand la personne approprié en Russie (Le président ou le premier ministre) signera, je vais le signer, le lendemain » annonce Ecclestone au journal russe.

La redevance annuelle du futur Grand Prix de Russie serait de 30 millions d’euros, au niveau de Singapour et Abu Dhabi. Mais cette taxe pourrait être plus importante selon le journal Kommersant.

L’AFP précise que les fonctionnaires du bureau du vice-premier ministre, ont confirmé avoir reçu la version du finale du contrat pour le Grand Prix de Formule 1.

F1 – Sotchi dans le viseur d’Ecclestone

15 avril 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Bernie Ecclestone

En coulisse, Bernie Ecclestone agit pour que la ville de Sotchi, ville hôte des JO d’hiver 2014, soit le théâtre du prochain GP de Russie.

« Nous avons deux ou trois endroits en Russie qui nous irons en ce moment. Mais il y a une grande chance qui nous pousse à faire quelque chose à Sotchi » lance Bernie Ecclestone.

Sotchi est une station balnéaire de la mer Noire. Le budget des JO est de plus de 10 milliards d’euros et les sociétés amies du pouvoir en place investissent massivement dans la ville. Une perspective qui encourage fortement Ecclestone à viser la ville de Vladimir Poutine.

F1 – Russie en 2012 et New York en 2013

6 avril 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

Bernie Ecclestone a pour but d’obtenir un Grand Prix en Russie d’ici 2012 et à Ne York en 2013, permettant ainsi au calendrier de proposer 20 courses par an.

Selon l’agence Bloomberg, Ecclestone a déclaré qu’un Grand Prix de Russie aura très probablement lieu dans la capitale de Moscou ou à Sotchi (ville hôte des prochains JO d’Hiver 2014). Ajoutant aussi qu’il y a trois endroits identifiés pour un circuit en dehors de Manhattan. Une décision sera prise au cours des deux prochains mois.

Egalement dans le viseur de l’argentier de la Formule 1 : l’Espagne qui dispose de deux Grand Prix (Barcelone et Valencia) et d’autres courses comme la Hongrie par exemple. « Nous allons perdre quelques courses en Europe, nous pouvons nous permettre de les perdre sans trop de problème. J’ai parlé aux pays concernés pour trouver une solution. »

L’alternance  peut être ?




  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu