Naviguer : Accueil >

Schumacher, l’argument marketing de la F1 aux USA

12 mars 2012 | 11 commentaires
Catégorie : Marketing, Transferts

La phrase ne fait pas beaucoup d’échos dans les médias, mais pourrait avoir un impact pour l’avenir de la Formule 1. Un avenir à court terme. Dans son interview de présaison pour le compte du site officiel Formula1.com, Bernie Ecclestone parle de Michael Schumacher en ses mots :

A la question si Schumacher pourra confirmer son come-back en 2012, lors de sa troisième année de contrat, l’argentier de la Formule 1 lance un : « Si la voiture est assez rapide oui. J’espère que c’est le cas, pour lui et tous les fans de Schumacher. » Pour ensuite donner un argument à faire réfléchir : « Il est encore un grand nom et nous profitons tous d’un succès de Michael Schumacher que de le voir battu. Demandez aux Etats-Unis, il est toujours le plus grand nom. »

D’un point de vue marketing il y a deux choses à tirer de la phrase d’argument d’Ecclestone :

  • 1 – Si Michael Schumacher gagne une course l’impact sur la Formule 1 sera grand
  • 2 – Aux USA, il est le seul nom connu pour pouvoir attirer les foules.

Avec une course à Austin en fin d’année 2012 et une nouvelle au New Jersey, il est largement possible d’imaginer que le pilote allemand prolongera l’aventure de son contrat Mercedes au-delà de 2012. D’un point de vue marketing et non sportif. Car il est le seul nom connu aux Etats-Unis. De là à imaginer que la course d’Austin au Texas soit remportée par Michael Schumacher et sa Mercedes…

Austin lève 73 millions d’euros pour le financement de sa piste

16 février 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Entrepreneurs, Grand Prix

L’avenir semble s’annoncer sous de meilleurs horizons pour le circuit d’Austin au Texas. Le « circuit of America » a réussit à séduire un total de 24 investisseurs pour soutenir le projet avec un total de 73 millions d’euros.

Selon le quotidien local, The Stateman, des documents relatifs à cet afflux d’investissements ont été déposé mardi à la SEC (Security Exchange Commission). L’investissement minimum est de 77.000 euros. En Mars 2011, la SEC a annoncé que 10 investisseurs ont contribué à hauteur de 9,5 millions d’euros au projet qui coûte malgré tout 230/250 millions d’euros au total.

Le dépôt de Mardi met en lumière certain nom. Celui de l’homme d’affaire du Minnesota, Irv Kessler, qui dirige une firme de gestion d’investissement a été publiquement annoncé. C’est un passionné de course automobile, assez connu dans le milieu.

Notons que les travaux du circuit d’Austin, pourrait à cause de la pluie, prendre une ou voir deux semaines de retard sur un planning plus que serré.

L’actualité F1 de la semaine (50)

17 décembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Back News

Au programme de l’actualité de la Formule 1 cette semaine : Jean-Eric Vergne, le 3ème pilote français en Formule 1, les ombres de la FOTA, Quatre ou cinq courses en Amérique du Nord à l’avenir et  Jules Bianchi probable 3e pilote Force India.

Découvrir l’article complet en cliquant ici

F1 – 4 ou 5 courses en Amérique du Nord à l’avenir

14 décembre 2011 | 7 commentaires
Catégorie : F1 Leaders, Grand Prix

Il y a quelque temps, Bernie Ecclestone avait annoncé qu’il n’y aurait que cinq courses européennes à l’avenir. L’argentier de la F1 estimant que l’Europe n’a plus d’avenir et qu’il faut réduire son impact dans le calendrier. L’homme a insisté hier en affirmant qu’il y aura trois ou quatre courses en Amérique du Nord à l’avenir.

« C’est un grand pays. Nous avons neuf courses en Europe et pourtant l’Amérique du Nord est à peu près de la même taille. » lance Ecclestone sur Auto Motor und Sport. Avec une course à Austin en 2012, New Jersey en 2013 et le circuit Gilles Villeneuves pour le GP du Canada, cela fait donc trois courses. Mais il existera une possibilité pour une nouvelle course.

Ecclestone va même plus loin qu’auparavant : « peut-être devrions nous avoir quatre courses en Europe et quatre aux Etats-Unis… » Mais précise qu’il n’y aura pas plus de 20 courses. Ce qui favorisera les projets d’alternances de Grand Prix sur le vieux continent.

Avec probablement 5 courses en Amérique du Nord, 4 ou 5 en Europe, cela permet aux autres pays de proposer 10 courses ! Exportant encore plus la F1 dans de nouveaux mondes…

L’actualité F1 de la semaine (49)

10 décembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Back News

Au programme de l’actualité de la Formule 1 cette semaine : Romain Grosjean chez Lotus F1 Team, Pression sur la FOTA, Le GP d’Austin confirmé pour 2012 et les primes des pilotes en 2011.

Découvrir l’article complet en cliquant ici

L’actualité F1 de la semaine (48)

3 décembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Back News

Au programme de l’actualité de la Formule 1 cette semaine : Le retour de Kimi Raikkonen en Formule 1, l’officialisation de Pastor Maldonado chez Williams, le GP d’Austin sous pression et la liste des engagés 2012.

Découvrir l’article complet en cliquant ici

Ecclestone snobe le contrat proposé par Austin

25 novembre 2011 | 1 commentaire
Catégorie : F1 Leaders, Grand Prix

Hier le circuit d’Austin, destiné à accueillir peut-être un jour le Grand Prix des États-Unis, a renvoyé un contrat signé à Bernie Ecclestone. Cependant, dans ce qu’on pourrait qualifier comme un énorme élan d’optimisme, le circuit a pris la peine de renvoyer une version modifiée par leur propre soin, épurée des « mentions irréalistes et autres demandes infaisables. »

La réaction d’Ecclestone ne s’est pas fait attendre. « Franchement je doute qu’on y aille en 2012, » dit-il, une copie de ce contrat en main. « La vérité c’est qu’ils ne satisfont pas aux termes et aux conditions du contrat. Et comme c’est nous qui dressons le contrat, c’est à nous de leur donner l’évènement ou non. Ce n’est pas à eux à nous le donner ! »

Le grand argentier semble vraiment perdre patience. « Cela fait 4 mois qu’ils font n’importe quoi, ils ont deux partenaires qui ne cessent de s’engueuler et à la fin personne n’a l’argent. Et si notre contrat n’est pas réaliste, ils n’ont qu’à pas le signer, c’est d’ailleurs le conseil que j’ai à leur donner. Et ils n’auront probablement plus d’autres opportunités. »

Concernant les autres Grands Prix en doute pour 2012, Ecclestone avait déjà déclaré hier que Bahreïn aura lieu « sauf si quelque chose de terrible survient. ». Quant à la Corée du Sud, qui affirme ne plus pouvoir payer les 35 millions d’euros annuels demandés pour le Grand Prix, Bernie se dit finalement prêt à les aider. « Nous allons voir cela avec le promoteur parce que ça ne marche pas pour eux. Nous allons en chercher les raisons et essayer de les aider. »

Source  : NextGen Auto

L’actualité F1 de la semaine (46)

19 novembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Back News

Au programme de l’actualité de la Formule 1 cette semaine : l’annulation du Grand Prix des USA 2012, Vitaly Petrov se fâche contre LRGP, Le scénario du retour de Robert Kubica et Ferrari prépare l’après Felipe Massa.

Découvrir l’article complet en cliquant ici

GP Austin reporté en 2012

17 novembre 2011 | 2 commentaires
Catégorie : F1 Leaders, Grand Prix

Le Grand Prix des Etats-Unis à Austin, Texas, n’aura pas lieu et sera reporté à l’an prochain, en raison de retards dans la constructeurs a confirmé Bernie Ecclestone ce soir. La fin d’une série de mauvaises nouvelles pour le projet texan.

Il y a quelques jours, la Commission F1 avait pourtant confirmée la présence d’Austin au calendrier 2012. Toutefois, Bernie Ecclestone confirme à The Independant, qu’un nouveau contrat de 10 ans, débutant en 2013 a été proposé cette semaine.

Ce matin, l’argentier de la F1 avait donné jusqu’à Décembre au promoteur Full Thortlle et les pouvoirs publics du Texas pour trouver une solution (voir ici). La décision a été plus rapide que prévue.

Austin : le principe de donner l’argent sans avoir le pouvoir

16 novembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses, Grand Prix

Les tensions à Austin doivent être résolues d’ici décembre, comme l’a indiqué Bernie Ecclestone. Sinon la course sera annulée. Le point mort de la situation a été, selon les déclarations Susan Combs, l’introduction d’une course à New York. Mais le fond du problème est différent.

La contrôleuse générale des finances du Texas a indiquée : « pas un seul des 25 millions de dollars ne sera versé au circuit tant que la première course n’aura pas eu lieu. » Cette annonce perturbe l’essentiel du business model de la Formule 1. En effet, les circuits paient à l’avance l’organisation de leur course. Ici, il le  sera après. Enfin, les pouvoirs publics de la ville du Texas doutent de la viabilité du projet et des estimations économiques. En effet, selon une étude, le circuit devrait rapporter 136 millions d’euros à l’économie locale, alors que notre estimation est plus proche de 120 millions d’euros maximum.

Le fond du problèmes est la prise de conscience des pouvoirs publics de débourser 25 millions de dollars sur 10 ans, pour obtenir les droits d’organiser un Grand Prix, plus 4 millions de dollars d’impôts que rapportera le circuit, transféré dans le sponsoring du circuit.  Soit près de 30 millions de dollars par an, sans avoir aucun droit direct. L’essentiel allant à Full Thortlle Pormotion.

Le nouveau contrat proposé par Bernie Ecclestone donnerait les pleins pouvoirs à une société qui sera détenue par les pouvoirs locaux et non plus un organisme privé. Un compromis doit être toutefois trouvé et cela passera par une indemnité du Texas à Full Thortlle Promotion, selon toute vraisemblance, ou alors une part des prochains rentrés d’argent du circuit.

Coup d’arrêt à Austin

16 novembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : F1 Leaders, Grand Prix

Hier  soir les tensions sont montées à leur paroxysme à Austin. Le circuit des Amériques a annoncé dans un communiqué officiel qu’il stoppait tous les travaux si un contrat en direct avec Bernie Ecclestone n’était pas conclu, afin d’évincer l’organisateur Full Throttle Productions (Tavo Hellmund) du futur Grand Prix des États-Unis.

« Nous stoppons tous les travaux jusqu’à ce qu’un nouveau contrat soit signé nous assurant de la tenue du Grand Prix des États-Unis en 2012. Pour l’instant ce contrat ne nous est pas parvenu en temps et en heure, » déclare le circuit.

« La construction a progressé dans les temps, avec plus de 300 ouvriers présents sur le site quotidiennement mais nous devons stopper les travaux. Seule la délivrance d’un nouveau contrat nous permettant d’organiser la course permettra aux travaux d’être relancés, » ajoute le circuit.

Ecclestone a assuré aujourd’hui que le nouveau contrat était bien parti mais Hellmund semble faire obstacle. Il laisse un mois aux deux parties pour régler leurs désaccords. « Tout ce qu’ils ont à faire c’est signer ce nouveau contrat. Voilà un mois que cette histoire dure et s’ils ne signent pas d’ici décembre, nous annulerons la course. »

Susan Combs, contrôleuse générale des finances du Texas, en a rajouté une couche aujourd’hui, pour le circuit et pour Ecclestone. « Pas un seul des 25 millions de dollars annuels ne sera versé au circuit tant que la première course n’aura pas eu lieu. Par ailleurs je m’inquiète maintenant fortement de la dissolution du pouvoir d’attraction de la course à Austin alors qu’une course à New York a été récemment annoncée. Il est de mon devoir de bien dépenser l’argent public et j’attends une résolution rapide de cette affaire. »

Source  : NextGen Auto

GP Austin à l’arrêt depuis près de 2 mois

19 octobre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : F1 Leaders, Politique

Malaise autour du circuit d’Austin.  La construction du circuit a repris ce mardi, après un arrêt de plusieurs semaines, soulevant des questions sur l’avenir de la Formule 1 sur ce projet de 300 millions de dollars. Sauf que les permis de construire n’ont toujours pas été délivré, pour construire les stands, tribunes etc…

Max Chapman, le directeur de la construction avait déclaré qu’il avait obtenu les permis de construction, pour débuter des travaux estimés à 100 millions de dollars. Nous étions alors le 4 Octobre 2011. Mais la réalité est différente car toujours aucun papier n’a pété délivré pour le moment.

Ce permis a été demandé en Juillet et ‘na toujours pas été délivrée. Anna Bowlin, directrice du service développement pour le comté de Travis, a déclaré à Statesman.com que le comté a travaillé avec les organisateurs du circuit pour émettre le prochain permis, très prochainement.

Aucun commentaire du côté des promoteurs du circuit d’Austin. Une piste qui est quasiment à l’arrêt depuis la rentrée septembre et qui cumulerait déjà 2 mois de retard sur le calendrier.

Le GP Montréal doit inspirer Austin

23 août 2011 | 1 commentaire
Catégorie : View

Le circuit Gilles Villeneuves est présenté comme un modèle populaire et de réussite. Avec plus de 300.000 spectateurs sur la durée du week-end, c’est toute une ville qui vie au rythme des Formule 1. Un modèle que souhaite s’inspirer Austin au Texas, selon le site internet local statesman.com . E 2009, lors des négociations entre Bernie Ecclestone et la province de Québec sur l’avenir du GP, la somme de 15 millions de dollars (environ 11 millions d’euros)par année sur la période 2010-2014 a été signé. Voici sa répartition :

Les retombées directes et indirectes du Grand Prix sont estimées à 51 millions d’euros. 24 millions d’euros en direct et 27 millions en indirects. Par comparaisons, Austin vise un impact de près de 200 millions d’euros.

GP Austin – Accord de subvention et accord sur le terrain très avantageux

25 juillet 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

L’Etat du Texas a accordé au circuit d’Austin la subvention de 25 millions de dollars annuels, pendant 10 ans, demandés par les promoteurs pour assurer la tenue du Grand Prix of America à partir de 2012, indique le New York Times. Concluant ainsi un mois de Juillet chargé pour le projet.

Le mois a été tendu en négociations, entre les différents organismes et les oppositions,  autour de cette subvention importante. Une autre affaire est survenue, il y a 10 jours,  autour de l’appropriation du terrain. En effet la presse locale a découvert que le circuit sera construit sur un terrain de 1.100 hectares devant, à l’origine,  préserver l’habitat de la faune locale (Oiseaux chanteurs, lapins et écureuils) Un total de 580 hectares a été réservé pour le circuit de Formule 1 et son infrastructure au milieu de ce terrain.

Originalité : la taxe fiscale est réduite à presque rien, loin des  156.000 dollars devant  à l’origine calculé. Car le terrain n »a pas été acheté à 12.000 dollars l’Are (soit 6,96 millions de dollars le terrain), mais plutôt 105 dollars (soit 60900 dollars le terrain). Une affaire qui ne semble pas satisfaire les principaux promoteurs immobiliers de la ville d’Austin,  qui dénoncent ce deal, très avantageux à leurs goûts.

L’incident n’a pas semblé compromettre l’accord de subvention, mais la menace semble être toujours plus présente autour du projet de circuit.

GP USA – Austin vise 78% d’étrangers et 136M€ de recette

7 juillet 2011 | 3 commentaires
Catégorie : Business News F1

Les promoteurs du Grand Prix des USA à Austin, Full Thorttle Promotion ont commandé une étude de taux de remplissage assez étonnante.

Selon l’étude, 78% des spectateurs qui assisteront au Grand Prix des USA en 2012 ne viendront pas du Texas, soit 94.700 personnes dans une enceinte de 120.000 places. Pour l’an prochain, il est estimé (et souhaité aussi) que toute les places soient vendues.

Notons que lors de la finale du 45ème Super Bowl à Dallas, seulement 20.000 personnes sur un total de 103.985 fans (le Cowboys Stadium a une capacité de 90.000/105.000 places), ce qui signifie que le Grand Prix de Formule 1 vise des touristes non américain en majorité. Chacun va dépenser 700 dollars par jour en moyenne (183 dollars pour l’hébergement, nourriture et l’alcool, 12 dollars de shopping et 400 dollars pour les places)

Ses personnes vont rapporter 197.4 millions de dollars (136 millions d’euros) à l’économie locale en trois jours ; Notre étude estimait que le chiffre serait plus proche de 120 millions d’euros.

GP USA Austin – les contres parties écologiques

7 juillet 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités

L’accord de subvention de 25 millions de dollars a été accordé au promoteur Full Throttle Production par le Conseil Municipal d’Austin. Toutefois, des contre partie doivent être respectés. Nous connaissons la partie « écolo » qui consiste a planté environ 800 arbres, mais voici le détail :

  • Les organisateurs du Grand Prix des USA à Austin doivent réunir les conditions suivantes :
  • Le transfert de la course de l’été vers une date plus fraiche dans la saison pour éviter des alertes ozones et pic de CO2
  • Planter des milliers arbres et buissons supportant la sécheresse
  • 25.000 places de parking
  • Navette et parking dans la ville d’Austin pour les spectateurs restants. Obligation de cette navette qui cause moins de pollution.
  • Mise à disposition de douche pour les spectateurs venant à bicyclette et utilisation de toilette à faible consommation d’eau.
  • La production d’électricité se fera par énergie solaire et éolien à un tarif spécial
  • Mise à disposition de 5 ares de terrain pour un parc public
  • Coopération avec l’université du Texas pour étudier l’écologie dans les sports mécaniques
  • Fourniture de 5 millions de dollars pour al recherche dans les technologies vertes dans le sport automobile
  • Arrangement pour organiser une course de voitures électriques
  • Faire vivre les sociétés régionales par des commandes et des contrats

GP Austin : chaque spectateurs dépensera 700$/jour

30 juin 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Business News F1

Selon les chiffres annoncés par Austin, suite à l’accord de subvention de 25 millions de dollars, il est indiqué que les prévisions de dépensent des visiteurs sur trois jours seraient de 1455 euros, soit 2100 dollars (485 euros par jour – 700 dollars par jours).

Ces dépenses comprennent : la billetterie, dépenses d’hébergement et restaurations, transports et shopping. Les promoteurs, sur la base des chiffres d’Indianapolis peuvent espérer un sold out pour l’édition 2012, soit 120.000 spectateurs dans les tribunes. Ce qui apporterait une retombée direct de 174.6 millions d’euros (prévision optimiste). L’Etat d’Austin prendra une taxe sur 69% de ce total.

Selon nos estimations, les retombés totaux seront de 120 millions d’euros, ce qui fixerait à environ 83.000 spectateurs dans les tribunes.

Pour informations, Le GP de Montréal a rapporté avec 300.000 spectateurs sur trois jours, un total de 64 millions d’euros de retombés total…

L’influence d’Austin sur la Formule 1 du futur

30 juin 2011 | 2 commentaires
Catégorie : Analyses

La récente décision d’Austin d’accorder 25 millions de dollars de subventions durant 10 ans au Grand Prix de Formule 1, s’accompagne par un accord écologique qui pourrait faire date pour les GP d’Européen à l’avenir et la Formule 1 en général.

L’accord,  pour la subvention d’Austin,  permet  à la Formule 1 de compenser les rejets carbone durant un week-end de Grand Prix en payant une taxe de 15.000 dollars (10.500 euros environ) par année et surtout planter 800 arbres dans les environs. Le plus intéressant et l’obligation d’investir 5 millions de dollars dans des projets d’entreprises écolos dans la région d’Austin.

En Décembre dernier, la ministre de l’écologie de l’époque, Chantal Jouanot a proposée à Jean Todt, président de la FIA, d’entamer des discussions sur une compensation carbone pour toutes les courses. »  (voir ici pour souvenir). Austin pourrait ouvrir une nouvelle ère.

Imaginons que chaque circuit donne aux collectivités locales une taxe pour l’organisation d’une course automobile ? (Silverstone serait donc ruiné à ce jour).

Toutefois le plus intéressant est le fond d’investissement. L’idée est intéressante car,  si elle s’applique à toutes les courses, cela permettrait d’établir un fond de 100 millions d’euros, permettant de véritablement influencer l’industrie verte du futur. Mais, les promoteurs ne doivent pas supporter cette charge, c’est à la Formule 1, via une fondation ou un fond d’investissements,  qui doit s’en charger.

Une manière de lui donner une image positive aussi.

GP USA – Austin d’accord mais avec compensation verte

30 juin 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Le conseil municipal d’Austin hier après-midi a approuvé le projet de course de Formule 1 en 2012,  et a signé un accord original avec les organisateurs du circuit.

Malgré les menaces, avertissements, procès, influences politiques qui ont fait d’Austin un petit feuilleton depuis plusieurs semaines, le vote avait même été repoussé d’une semaine pour plus d’examen. La subvention de 25 millions de dollars a été approuvée par un vote 5 à2 . Précisant que deux femmes ont refusé la subvention et pas vraiment des moindres : Kathie Tovo, membre de la commission de l’urbanisme, qui avait annoncé que Austin ne pouvait avoir que 4 millions de dollars de subvention auparavant. Ainsi que Laura Morrison, qui s’occupe de la vérification des finances et des panifications.

L’accord est intéressant car il fera date : la subvention de 25 millions de dollars est accordée en échange d’un accord environnemental. La Formule 1 va payer jusqu’à 15.000 dollars pour une taxe de compensation carbone (plantation d’arbres par exemple), ainsi que confirmer un investissement de 5 millions de dollars pour les entreprises technologie verte dans la région.

Selon les lois antitrust, la contribution de la ville devait provenir par le bais d’un extra venant des taxes d’alcool, location de voitures et hôtel générées l’an prochain. Selon les estimations, préliminaires,  Austin gagnera 4 millions de dollars de taxes payés par les fans (alcool, location voiture et chambres d’hôtel)  lors d’un week-end de Formule 1.

GP USA : un modèle économique quasi impossible

22 juin 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Analyses

Comment un promoteur tente t’il de convaincre des pouvoirs publics, retissant, que son projet est le meilleur et que l’investissement sera rentable ? En commandant une étude d’impact économique. C’est ce qu’il s’est réalisé à Austin0. Les résultats sont spectaculaires et permet surtout de comprendre quelle modèle économique a choisi la ville texane.

Don Hoyle, économiste reconverti dans l’étude d’impact économique de projet, a chiffré que l’organisation du Grand Prix des USA, sur le prochain circuit d’Austin, rapporterait à la région un chiffre d’affaire de 200 millions d’euros envions et surtout un retour d’impôt de 18,5 millions par an.

Cette étude est sujette à controverse, car elle est très au-dessus des normes de la Formule 1. SAS Albert II de Monaco a indiqué que son GP rapportait 100 millions d’euros en 2011. Une indication, car ce chiffre est la moyenne de l’impact des circuits de Formule 1 sur l’économie d’une région ou pays. Donc deux fois moins que l’étude d’Austin.

Ce qui est intéressant est le retour d’impôt qui a été chiffré à 26,6 millions de dollars (soit 18,5 millions d’euros). C’est-à-dire que le la ville d’Austin héritera de cette somme tous les ans avec le Grand Prix de Formule 1. Comparons avec les 25 millions de dollars (17,5 millions d’euros) d’allocation circuit (avec majoration de 5% tous les ans) et le miracle s’opère ! Le circuit d’Austin fonctionnerait par autofinancement. Les pouvoirs publics ne débourseront qu’une fois 25 millions de dollars et qu’ensuite, l’héritage des impôts permettra de financer le projet jusqu’à la fin du contrat en 2021…

La réalité est toutefois bien différente. Nous pouvons estimer que l’impact du GP F1 sur Austin sera de 120 millions d’euros la première année (180 millions de dollars), mais que cela sera dégressif pendant 3 ans (une moyenne des circuits F1) avant de se stabiliser autour d’un impact de 100 millions d’euros à l’horizon 2015. Ce qui signifie surtout que le retour d’impôt ne serait que de 11.5 à 9 millions d’euros. Bien loin des objectifs d’autofinancements. L’Etat du Texas devra mettre tous les ans la main à la poche à hauteur de 10 millions d’euros pour assurer durant 10 ans son Grand Prix de Formule 1.


Page 1 sur 212


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu