Naviguer : Accueil >

GP Austin: Tension autour du Conseil Municipal

8 juin 2011 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Voilà une révélation qui pourrait changer la donne pour le prochain Grand Prix des États-Unis à Austin. En effet, l’avocat du Grand Prix, Richard Suttle,  indique que le conseil municipal de la ville d’Austin a le pouvoir de faire échouer le projet de Grand Prix.

Le conseil municipal d’Austin doit signer cette semaine un document permettant aux organisateurs du Grand Prix d’accéder aux 25 millions de dollars par an promis par le gouvernement du Texas. Aussi, la ville d’Austin doit contribuer à hauteur de 4 millions de dollars par an par le biais de fonds d’affectation spéciaux des événements majeurs. « Il y a une possibilité distincte que si ce processus ne fonctionne pas, le projet et les 1000 personnes qui travaillent en ce moment, verront leur emploi être en péril et l’événement pourrait être en danger » admet Richard Suttle.

En cas de refus du conseil municipal d’Austin, qui a jusqu’à la fin juin pour se décider, que se passera-t-il? Dans un premier temps, ils devront payer entièrement les frais de sanctions à Bernie Ecclestone,  avant le fin du mois de Juillet (environ 10 millions de dollars). Aussi, comme dit plus haut, des emplois seront supprimés et enfin, comme le dit le maire d’Austin,  Lee Leffingwell, « Si ce n’est pas approuvé par la ville et le conseil, ils (les organisateurs du Grand Prix) auront des actifs qui sont irrécupérables. Ils doivent revenir en arrière et faire un autre usage de ce bien. » Une situation plutôt complexe en soi.

Cependant, on pourrait penser à une autre alternative, un plan B en cas de refus, seulement un membre déclare « qu’apparemment, il n’y a pas de plan B. »

Donc, tout repose sur cette décision capitale avec la possibilité de voir mise au rebut ce projet.

F1 – Hypocrisie politique au Texas

19 avril 2011 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités

Problème pour l’avenir du Circuit of the America d’Austin.  Un problème sérieux qui pourrait bien remettre en cause l’avenir du projet sur le long terme et l’accord de 10 ans,  conclu avec Bernie Ecclestone.

Le Senat du Texas a refusé le projet d’allocation d’une subvention de 25 millions de dollars, devant payer,  tout les ans,  l’allocation que demande Bernie Ecclestone pour l’organisation d’une course. Il reste encore une chance avec la Chambre des représentants,  qui soutien le projet d’Austin, quasiment à bout de bras aujourd’hui.

Le sénateur républicain Dan Patrick a indiqué dans la presse locale : « A une époque où les gens s’inquiètent des écoles, leur emplois et les soins de santé, il semble imprudent de donner 25 millions de dollars pour des voitures de course. Avec cette somme nous pouvons payer 500 enseignants. Comment pouvons-nous justifier de le dépenser pour des courses ? » Notons au passage l’hypocrisie du personnage qui, le 27 Janvier 2011,  a défendu son projet de réduction de 20% du financement de l’éducation au Texas.

Déjà l’an dernier, le modèle économique d’Austin a été décrit comme fortement instable, car essentiellement basé sur des aides publiques, très sensibles aux remous électoraux. Surtout en ce moment ou le sénateur Dan Patrick souhaite modifier la constitution du Texas (voir ici).

F1 – Austin vise la pluie artificielle

7 mars 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

L’idée de la pluie artificielle de Bernie Ecclestone fait des vagues du coté d’Austin, ou le promoteur du circuit, actuellement en construction, envisage de construire un système d’irrigation.

En plus de Pirelli, Tavo Hellmund, le promoteur du Grand Prix d’Austin, prévue pour 2012, est une des rares voix positives dans le concert de protestations sur l’idée de l’argentier de la Formule 1. L’objectif, du point de vue d’Austin,  est que la pluie artificielle va permettre aux fans des tribunes d’assister à une course passionnante, sans eux même se mouiller.

Le cas Austin est d’autant plus étrange et logique, finalement. Car les courses américaines ne se déroulent pas sous la pluie. Ce projet d’irrigation de circuit serait donc une idée originale pour faire venir le public américain, curieux de spectacle. Sur le fond, si nous, européens sommes contre,  sous le prétexte de la météo qui est déjà aléatoire et passionnante, un public plus jeune et moins expérimenté que nous, pourrait se passionner pour un sport sur une idée simple et différente.

La question

L’équation est difficile, comment rendre une course passionnante ? Il faut un pilote du pays courant en Formule 1,  pour attirer le public dans les tribunes et maximiser l’audience TV. Mais, lorsque nous n’avons pas de pilote ou d’équipe ? Rendre artificielle l’attrait d’une course semble la solution la plus simple. Cela provoquera une Formule 1 à deux vitesses de passion, mais la mondialisation est ainsi.

Enfin, signalons que de toutes les idées de Bernie Ecclestone (hors médailles), celle-ci s’inscrit dans le temps et fait largement réagir. Elle pourrait donc s’installer dans l’imaginaire des promoteurs présents et avenir de la Formule 1.

F1 – Austin et le delai de 24 mois

2 novembre 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

austin-circuitMai 2010, la société organisatrice du projet du circuit d’Austin,  Full Throttle Productions,  présente un vaste projet aux autorités de la ville. Un document secret qui a été dernièrement publié dans les médias locaux. Au point de soulever un sérieux doute sur la viabilité du projet.

Page 17 du document, les organisateurs indiquent que la période de construction du circuit d’Austin est fixée à 24 mois. Ce qui signifie que, débutant la construction en Décembre 2010, il sera fini en Décembre 2012. Sauf qu’il n’y aura pas de GP de F1 à Noël prévu dans le calendrier. Ce qui signifie que le circuit ne respectera pas le délai de 90 jours avant l’organisation d’une course courant 2012 et, donc ne pourra pas organiser une course dans deux ans.

Au point que dans le Sénat de la FIA, Nick Craw, également président de l’American Motor Sports ACCUS Association, a déjà annoncé qu’il ferait pression pour que l’abrogation de la période de 90 jours soit faite, cela devrait être nécessaire pour Austin. L’affaire du GP de Corée a traumatisé la FIA,  qui ne compte pas plié face à son règlement.

Notons que Craw a récemment été à Austin, dans le but d’obtenir une image de la zone près de l’aéroport international et à rencontrer les dirigeants les plus importants. (voir aussi le site officiel de la F1)

Le budget pour la construction du circuit, auparavant annoncé officiellement autour de 220 millions d’euros, n’est plus que de 150 millions d’euros dans les documents. Le contrat de 10 ans, de 250 millions de dollars (175 millions d’euros) est une somme qui sera prise en charge par le gouverneur du Texas. Un détail important en cas d’élection future…Un doute de plus.

F1 – Vers un calendrier de 25 GP

14 octobre 2010 | 5 commentaires
Catégorie : Analyses

25 GP à partir de 2013 ? Avec la signature de Sotchi pour sept années, l’arrivée prochaine de Rome et d’Austin. Il n’est pas nécessaire de faire math sup pour comprendre que le maximum de 20 courses, indiquées dans les actuels Accords Concordes,  risque de voler. Le calendrier se dirige vers le désir de Bernie Ecclestone : 25 courses par année.

En Mai dernier, dans le paddock d’Istanbul, Bernie Ecclestone avait répondu à une question d’un journaliste présent en ces termes : « Va-t-il y avoir 24 courses à l’avenir ? Vous allez ajouter l’Inde, et les USA, mais qu’allez vous faire des autres circuits Bernie ? Réponse d’Ecclestone : vous avez répondu à votre question avec 24 courses ! » Un mois auparavant, l’argentier de la F1 avait ironisé en ses termes : « Nous mettons l’accent sur 20 courses aujourd’hui et nous nous préparons pour 25. »

Une clause de retard volontaire

Coté coulisse, si plusieurs patrons d’équipes (FOTA) sont d’accords sur le principe d’allongement du calendrier, celui-ci ne pourra être réalisé que d’ici 2013. Curieusement tous les nouveaux circuits disposent d’une clause de décalage d’une année. Chose étonnante, qui n’est pas dans les habitudes d’Ecclestone. Mais les enjeux sont importants.

Austin dispose d’une clause 2013,  sans pénalité. Rome pour 2013, idem pour Sotchi qui dispose d’une entrée valable jusqu’en 2015. Tout cela après les futurs Accords Concordes, qui sont âprement négociés depuis l’Eté. Financièrement l’ajout de ses trois GP cumulera tout les ans 83 millions d’euros !

GP Austin : 12h pour en sortir ?

9 septembre 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités

« Il n’y a pas beaucoup de routes de toute façon. Compte tenu de la situation actuelle et du calendrier, sortir du circuit sera comme l’évacuation d’Huston pour un ouragan » lance un témoin de la ville d’Austin à propos de la logistique à AutoWeek.  En effet, il semblerait qu’il y aurait un problème important pour aller et sortir du futur circuit.

Le journal American-Statesman, journal d’Austin indiquait qu’il faudrait 12h pour sortir du Grand Prix. 12h ! Une différence majeure par rapport au Texas Motor Speedway à Fort Worth où entrer et sortir prend seulement trois heures.

Selon le journal local, le chiffre de 12 heures a émergé lors de la réunion du tribunal du comté ou une question a été posée au promoteur et au commissaire du comté. Lors de cette manifestation, beaucoup de questions (dont celle de l’investissement des routes et le nombre d’emplois crées pour le GP F1) n’ont pas vraiment trouvés de réponses.

Ecclestone : vers une autre course aux Etats-Unis

18 août 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses, Business News F1

EcclestoneBernie Ecclestone a souligné hier que le contrat de 10 ans qu’il a signé avec Austin ne garantit pas cette dernière d’une exclusivité de la Formule 1 aux Etats-Unis. L’argentier de la Formule 1 reste ouvert à la possibilité d’une seconde course de Formule 1 aux USA.

« Je voudrais préciser une chose, Austin sera le Grand Prix des Etats-Unis, mais cela ne signifie pas que nous pouvons pas avoir une autre course aux USA avec un autre nom. Je serais fou de dire non à la possibilité d’une course à New York par exemple. » lance Ecclestone sur AutoWeek.com

Il y a quelques semaines, Ron Dennis avait indiqué qu’il avait entendu dire du cercle fermé de la Formule 1, qu’en plus d’Austin, deux ou trois autres pistes seraient en concurrence.  Fin mai, Indianapolis a annoncé viser l’organisation d’une nouvelle course de Formule 1 (voir : GP USA : Indianapolis vise l’organisation aussi !), tout comme Monticello, dont les derniers rebondissements laissent penser à une ouverture du coté de la région de New York à terme.

Rappelons que de 1976 à 1980, le GP a continué à se tenir à Watkins Glen, mais sous l’appellation Grand Prix des États-Unis Est afin de le distinguer du Grand Prix des États-Unis Ouest, organisé à Long Beach en Californie.

Ecclestone, Austin et les pénalités

1 juillet 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Analyses, Business News F1

bernie-ecclestoneEt si Bernie Ecclestone signait des contrats avec des Grand Prix avenir. Que ses courses ne s’organisent pas, et qu’il puisse toucher des pénalités ? Le modèle économique est séduisant et semble s’appliquer au prochain GP des USA à Austin.

Après l’ombre de la course coréenne, incertaine durant de longues semaines, le projet de circuit américain à Austin est dans une contrainte de temps que, beaucoup d’observateurs estiment impossible à résoudre.

La date suggéré de 2012 est jugé plutôt optimistes, mais Bernie Ecclestone insiste sur une bien curieuse manière : « L’année 2012 est ce que dit le contrat. Il pourrait se révéler coûteux pour Tavo Helmund si ce n’est pas le cas. Nous avons des clauses de pénalités, même si je ne veux pas les utiliser. »

Des clauses de pénalités ? Le nouveau modèle économique pour toucher de l’argent à tous les coups ? En faite, cette astuce a toujours été utilisée par Ecclestone par le passé. La manœuvre n’est donc pas nouvelle. Dans le cas d’Austin, le gain en cas de retard pourrait se montrer à plusieurs dizaines de millions d’euros…pour Ecclestone.

GP USA : Indianapolis vise l’organisation aussi !

29 mai 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Analyses

unitedstatesgrandprix_indianapolis_2004La ville d’Austin au Texas a annoncé de manière officielle l’organisation du prochain Grand Prix des Etats-Unis de 2012 à 2021, mais le doute est de plus en plus permis.

Après Monticello, et son intention d’organiser le prochain GP des USA en 2012 en cas de retard d’Austin, (voir : GP USA 2012 : les doutes d’Austin) c’est autour d’Indianapolis de démontré un intérêt d’organisation. Au point de se dire si le contrat Austin est valable.

« Nous sommes fiers d’avoir eu la Formule 1 par le passé. Indianapolis est certainement l’endroit idéal pour la Formule 1 aux Etats-Unis. Si l’intérêt est d’être de retour ici, alors nous sommes prêts pour des négociations. » indique le porte parole du célèbre ovale à l’agence Reuters.

Alors qu’Austin a déjà annoncé son contrat, comment être ouvert pour de nouvelles négociations ? Il apparait qu’aux USA la nomination d’Austin n’a pas soulevé un intérêt énorme des médias américains cette semaine. «Le fait que la Formule 1 a un intérêt à Austin, qui a été une surprise. Mais Austin n’est pas connu pour sa réputation élevé dans le sport motorisé ».

Reste une question alors, Austin sera-t-il le prochain Donigton ? Le doute est de plus en plus permis, et Bernie Ecclestone ne peut qu’annonce un espoir de réussite à Austin. Pour le moment.

GP USA 2012 : les doutes d’Austin


L’annonce du projet de Grand Prix des Etats Unis à Austin Texas a étonné et fait douter de la pertinence du choix. Beaucoup de chose semble évoluer autour de ce contrat. Hier encore, il y avait trois terrains visé, aujourd’hui les hectares nécessaires pour construire la piste auraient été acquit. Mais personne ne doit savoir encore la localisation exacte.

Hermann Tilke, finalement sans surprise,  a été nommé comme architecte du circuit au budget de 220 millions d’euros.  Malgré tout les doutes demeurent.

D’autant plus que partant de rien, il faut environ deux années pour construire une piste, c’est-à-dire que dans le cas d’Austin, démarrant cet été, elle ne pourra organiser logiquement un GP qu’en 2013. Car il faut aussi l’aval de la FIA pour une vérification complète. Un délai ultra court qui est la principale raison du doute.

Au point que le projet Monticello annonce, par la voix de son président être à la disposition de Bernie Ecclestone pour organiser le GP des Etats-Unis en 2012, tant qu’Austin ne sera pas prêt. « Si Bernie revient à la table des discussions, Monticello est prêt. » indique Ari Straus.

De son coté, Tavo Hellmund, le promoteur du projet Austin a déclaré qu’il n’était pas préoccupé par le calendrier serré : « Si la date est retardée, elle sera repoussée. » Ce qui signifie aussi des pénalités, à moins d’un accord spécifique, ce qui ne serait pas étonnant finalement.

Austin est un projet de 440 millions d’euros environ, 220 millions d’euros pour la construction et 22 millions d’euros par an de franchise pour l’organisation du Grand Prix durant 10 ans. Une somme pris en charge par le gouverneur du Texas. Un détail important en cas d’élection future…Un doute de plus.

Les deux gouverneurs républicains actuellement en poste, Rick Perry et Kathryn Ann Bailey doivent se faire réélire en Novembre 2010…Et il sont fortement décriés…

GP USA à Austin : un contrat mais pas de piste

26 mai 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses, Business News F1

Quelques détails sur le prochain Grand Prix des Etats-Unis sur le circuit d’Austin. Si l’annonce a été faite à la surprise générale hier soir, seul le contrat de 10 ans (2012 – 2021) a été confirmé, mais pour le lieu de la piste, rien n’est pas encore défini. En faite il y a trois possibilités.

Dans un quotidien texan, Statesman, Tavo Hellmund, patron de la société Full Throttle Productions qui organise la course, a donnée quelques détails sur ce projet. Dans un premier temps le circuit sera intégralement construit avec des fonds privés et le site exact pour la piste n’a pas été choisi. Aucun terrain n’a été acheté mais trois zones sont à l’étude.

« Le Texas n’a jamais eu d’évènement sportif mondial annuel. Je pense que tout le monde peut être très fier de cet accord. » lance Hellmund.

L’homme affirme discuter depuis 1999 avec Bernie Ecclestone de ce projet dont l’investissement serait de 250 millions de dollars (220 millions d’euros).

Officiel : Un GP de F1 à Austin en 2012

25 mai 2010 | 11 commentaires
Catégorie : Actualités

L’Amérique aura son Grand Prix en 2012. Oublions New York, place au Texas à Austin. Selon le site Formula 1.com, un accord a été trouvé pour l’établissement d’un GP d’Austin de Formule 1 sur une durée de 10 ans.

Après Indianapolis un Grand Prix des Etats-Unis s’établira à Austin entre 2012 et 2021.

Ecclestone a déclaré : Pour la première fois dans l’histoire de la Formule 1 aux USA une installation de classe mondiale sera construite à cet effet pour accueillir l’événement.

La société de promotion n’a pas dit plus de détails sur le projet. Pour le moment il n’y a aucune information sur l’emplacement de la piste et qui la concevra, mais il serait une surprise si quelqu’un d’autre que Hermann Tilke obtient le contrat…

Le Texas a déjà organisé un GP c’était à Dallas en 1984.

F1 – Monticello investira 80 M€

25 mai 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Business News F1

monticelloLa semaine dernière, le projet Monticello Motor Club (MMC) n’était pas jugé sérieux. Pourtant son dirigeant insiste. Selon, AutoWeek, une nouvelle lettre écrite par Ari Straus, indique que lui et le président de MMC, Bill McMichael ont rencontré Bernie Ecclestone il y a quelques mois pour parler du projet, avec un contrat de 10 ans à la clé. Herman Tilke a visité MMC et a indiqué que l’installation est capable d’accueillir la Formule 1, si des modifications sont effectuées.

Modification qui nécessitera un investissement estimé par MMC entre 80 et 120 millions d’euros afin de permettre à la piste d’être aux standards de la Formule 1. L’argent proviendrait d’une combinaison d’argent publics et privés. L’impact du projet serait de 80 millions d’euros annuel selon le club.

Bill McMichael a refusé de précisé exactement son montage financier, ni même comment il payera la redevance que Bernie Ecclestone demandera pour 10 ans.

Les travaux pour mettre à jour MMC devront se mettre en place dans les prochains mois pour permettre d’organiser une course en 2012.

F1 – GP USA : projet Monticello

21 mai 2010 | 11 commentaires
Catégorie : Actualités

monticello

Un autre site pour le futur Grand Prix des Etats-Unis a vu le jour. Après des pourparlers avorter avec Jersey City, c’est au tour de Monticello Motor Club, d’être une alternative possible.

Le site en questions a été inauguré en 2008 et, est une piste de club c’est-à-dire une piste pour riche propriétaire de voiture de sport qui paie une cotisation pour venir se défouler sur 6,6km de bitume au milieu des arbres.

Autoweek  a obtenu une copie d’une lettre envoyée par Ari Strauss, le patron du lieu, à ses membres. Il explique qu’un accord avec Bernie Ecclestone est possible suite à de récentes conversations, et demandera de l’aide aux autorités locales et à l’Etat. Hermann Tilke a déjà visité le site pour apporter des améliorations de conformité avec ses standards de la F1.

Monticello Motor Club est à 90 min de Manhattan. Les membres du club (500) payent environ 100.000 euros par an le droit d’entrée, plus une redevance annuelle de 6.000 euros pour s’y joindre. Jeff Gordon, Jerry Seinfeld et certains traders de la finance de Wall Steet en sont membres.

L’objectif de ce projet : faire de la région la capital du sport mécanique du monde (rien que cela), créer des milliers d’empois, et injecter plus de 80 millions d’euros par an dans l’économie locale et faire de Monticello, un circuit privée au niveau de Monza et SPA.


Page 2 sur 212


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu