Naviguer : Accueil >

Grosjean et l’axe Lotus, Gravity et Total

9 décembre 2011 | 2 commentaires
Catégorie : Management, Marketing

Dans sa déclaration, Romain Grosjean remercie surtout le pétrolier Total et Gravity Sport Management. Les deux principaux acteurs du retour du pilote français. « Je ne vais pas décevoir et je tiens à remercier toutes les personnes sans lesquelles ce retour en F1 n’aurait pas été possible. Total, qui me soutient depuis 2006, et Gravity Sport Management sont les premiers de cette liste. »

Depuis l’été, un plan autour de Grosjean a été décidé. La domination en championnat du GP2 a été mesuré et le choix de ne pas le faire débuter en remplacement de Nick Heidfeld avait été murement réfléchit. Ne pas reproduire le scénario de 2009, mais plutôt préparer 2012. En cela la stratégie de Gravity Sport Management a été prudente. Les deux vendredi en EL1 de Romain Grosjean lors du GP d’Abu Dhabi et du Brésil, n’ont véritablement servi qu’à valider l’impression.

Du côté du pétrolier Total, le projet d’aider un pilote français pour son retour dans la discipline reine était déjà impacté dans les tiroirs de la grande tour de la Défense à Paris. Lors du projet Renault – Genii Capital développé durant l’été et finalement avorté, le PDG de Total, Christophe de Margerie avait assuré son soutien et promis une augmentation de budget à l’équipe de 5 millions d’euros. Il semblerait que la présence de Total pour l’avenir dépendait de la présence d’un pilote tricolore dans ses rangs. Le pétrolier hexagonale est un sponsor majeur de l’équipe d’Enstone car ayant déboursé 10 millions d’euros en 2011.

En cela, Grosjean sécurise un total de 15 millions d’euros de contrats.

Source Sportune.fr

Un accord intéressant pour Gravity

7 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Marketing

Gravity Management a signé un accord avec la société luxembourgeoise MyClimateLux dans le but de réduire ses émissions CO2.

La société MyClimateLux a calculé les émissions produites par les activités de Gravity Managements et les deux partenaires ont établi la meilleure manière de les compenser sur une période de 2 ans 1 /2. Les courses, vols avions, trajets en voiture et même les trajets voitures au bureau de Gravity, seront réduit à l’avenir.

Un projet intéressant car l’accord avec MyClimateLux permettra de distribué 80% des coûts compensés au profit de ses projets spéciaux. Une solution permettant de réduire les émissions de CO2 tout en apportant une contribution importante au développement durable.

Ce type d’accord est représentatif des nouveaux accords Business to Business, que propose les équipes de Formule 1 pour séduire de nouveaux partenaires.

Kovalainen en difficulté chez Team Lotus ?

31 août 2011 | 10 commentaires
Catégorie : Transferts

Le management pilote semble devenir compliqué du côté de Team Lotus. Sur le site irlandais, ManipeF1, Jarno Trulli indique qu’il a signé son contrat 2012 et qu’il sera dans l’équipe de Norfolk. Un contrat qui a été signé juste après le GP d’Angleterre (et confirmé par notre ami Dimitris Papadopoulos @F1enigma)

Team Lotus semble en doutes. Heikki Kovalainen met la pression sur l’équipe et souhaite une prolongation de contrat en 2012, à la condition d’être payé beaucoup plus (environ 5 millions d’euros), tandis que plusieurs pilotes ont été démarchés par Tony Fernandes. Luis Razia, sous les conseils de l’équipe, doit trouver un budget de 5 millions d’euros pour devenir titulaire en 2012. Fernandes aurait rencontré un pilote Gravity Management cet été (Grosjean ou D’Ambrosio ?). Une attitude qui signifie qu’il y aura un baquet de libre en 2012.

L’hypothèse que finalement ce soit Heikki Kovalainen qui est le maillon faible de l’équipe Team Lotus est donc visible. Après avoir mis la pression sur l’équipe, c’est désormais l’équipe qui met sous pressions le pilote finlandais. Il est vrai que le nombre d’option s’offrant à Kovalainen ne sont pas très importante (Williams peut-être), mais l’objectif principal est de réduire les prétentions de salaires.

De 3 millions d’euros (+100.000 de prime aux points), une augmentation de 2 millions d’euros a été demandé pour 2012 (avec le poste de pilote N°1). Il n’est pas impossible que le salaire soit finalement de 4 millions d’euros, avec une réduction de la prime de 50%. Bref, le jeu d’influence est toujours actif entre les deux parties, avec un léger avantage pour l’équipe de Norfolk. Pour le moment.

Marussia Virgin cherche partenaire technique pour 2012

1 juin 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

L’équipe Marussia Virgin Racing souhaite un partenaire technique pour progresser sur la grille de départ dès 2012. Selon une rumeur, Mercedes et McLaren aurait été approché, mais pas que…

Selon le site italien Italiacracing.net, Marussia Virgin Racing serait en train de négocier avec McLaren et Mercedes un accord similaire que ses derniers disposent avec Force India : un moteur, boite de vitesse, KERS et le train arrière et apport technique.

Depuis le début de la saison, le directeur technique Nick Wirth, via sa société sous-traitante Wirth Research, est sous pression pour redresser la situation d’ici ce début de mois (GP Valencia étant, semble t’il la dead line), avant que le projet 2012, une réalisation hybride (soufflerie – CFD) de al prochaine monoplace ne soit réalisé, sous la consultation de Pat Symonds.

Ce rapprochement annoncé par le site italien semble trop simpliste. En effet, Marussia Virgin cherche un savoir-faire soufflerie qu’ils n’ont pas pour progresser. Le rapprochement avec Mercedes, concernerait la location de la soufflerie de Brackley, tandis que l’accord avec McLaren serait plus une sous-traitance technique (boite de vitesse surtout).

Toutefois, le duo Anglos – Allemand n’est pas le seul en course.  Eric Boullier, avait indiqué récemment que les relations avec Virgin et la galaxie Genii Cpaital allaient au-delà de Jérôme d’Ambrosio. Nous sous-entendons qu’un accord technique (cette fois ci, similaire à celui entre McLaren et Force India) soit réalisé entre LRGP et Marussia Virgin.

En fin de compte, Marussia Virgin cherche une soufflerie et un partenariat technique de haut niveau pour progresser sur la grille de départ. Tout en gardant son moteur Cosworth pour 2012.

D’Ambrosio vs Marussia Virgin : la vérité sur une tempête dans un verre d’eau

10 mai 2011 | 4 commentaires
Catégorie : Analyses, Transferts

[update 16h30] Jérôme d’Ambrosio est sous pression selon la presse belge. Malgré le fait que le pilote réalise une bonne performance au volant de la Marussia Virgin Racing MVR02, les sponsors du plat pays ne suivent pas vraiment. Au point de voir les relations entre l’équipe anglaise et Gravity Management se dégrader. Semble t’il…

Eric Boullier a indiqué que le team anglais avait clairement signifié le remplacement rapide de D’Ambrosio par un autre pilote (Robert Whikens, pilote Carlin – Marussia Virgin en World Series 3.5). Toutefois, au-delà des problèmes financiers du pilote belge, deux petites phrases sont intéressantes :

« Encore heureux qu’il fait du super boulot et que la relation entre Gravity (gestionnaire des affaires de JDA et dont Bouiller est le patron, ndlr) et Virgin est bien plus que contractuelle. Nous essuyons les plâtres et mettons la main à la poche pour calmer le jeu, mais cela ne pourra durer indéfiniment », lance Boullier que reprend le webzine sportif 7sur7.be

Il est donc à noter que les relations entre Gravity Management et Marussia Virgin vont au-delà d’un simple accord avec D’Ambrosio (mandat de recherche sponsor pour l’équipe anglaise ? ) et que la structure luxembourgeoise a déjà payée plus de 50% du budget,  sur les 5 millions,  demandés par Virgin Racing. Les déclarations d’Eric Boullier ne concerne que les liens entre Gravity et les sponsors (histoire de compensation de fonds après avance) et non un lien direct avec le team anglais. Toutefois il semble que ses sponsors vont payer et que le retard ne serait qu’à cause des lourdeurs d’écritures…

F1 – Le cas Romain Grosjean

21 janvier 2011 | 4 commentaires
Catégorie : Analyses, Transferts

L’avenir de Romain Grosjean est toujours d’actualité. Eric Boullier ayant indiqué la semaine dernière qu’il ferait tout – lui et Genii Capital – pour que le pilote franco-suisse soit présent en Formule 1, même dans un poste d’essais. « «Nous travaillons dur pour donner un siège à Romain Grosjean et de soutenir d’autres jeunes talents. La France a besoin d’avoir un nom de la concurrence en Formule 1. » Précisait cette semaine le patron de l’équipe Lotus Renault GP.

L’annonce de Fairuz Fauzy comme pilote de réserve (et non 3ème pilote) ouvre, toutefois le volant de 3ème pilote à Grosjean pour certain. Un amalgame entre les deux fonctions provoque une confusion dans les médias. Mais, ce matin, d’après un bruit de couloir, Romain Grosjean n’est pour autant 3ème pilote de l’équipe Lotus Renault GP. Il est un candidat parmi d’autres.

Reste que la piste Lotus Renault GP est semée d’embuches pour Grosjean, après une phrase d’Eric Boullier,  qui n’a pas été relevée : « (…) Mais rien n’est simple. Nous avons besoin d’un pilote avec une grande valeur, comme Vitaly Petrov et sa contribution financière. »

Sous entendu, que le 3ème pilote Lotus Renault GP en 2011 apporte « une valeur financière » ? Notons que le cas du pilote franco-suisse est un désir d’Eric Boullier, principalement. Mais peut-être pas de l’intérêt général du duo Genii Capital et de son partenaire financier Lotus Group.

Romain Grosjean, après une demi-saison terne chez Renault a rebondi en AutoGP en 2010 et en Endurance. Il avait été proposé à l’équipe Williams pour 2011 (voir ici) avant de devenir pilote d’essais pour Pirelli en remplacement de Nick Heidfeld.

F1 – Le retour du RDD en 2011

26 novembre 2010 | 6 commentaires
Catégorie : Actualités, Business News F1

Renault Driver Development (RDD) de retour en 2011Renault va relancer le Renault Driver Development l’an prochain. Le nouveau programme sera mis en œuvre par Gravity Management, la société sœur appartenant à Genii Capital et  gérée par Eric Boullier, aussi patron de Renault F1 Team. Mais pour le moment aucun pilote n’est sous contrat RDD.

« Ce serait une façon de leur permettre de passer du temps avec l’équipe. Vous pouvez comprendre la complexité de la Formule 1 et comment cela fonctionne. Bien sur, ils devront aussi faire du GP2 ou du World Séries Renault « indique Eric Boulier sur Autosport.com

Le programme RDD a été mis en place en 2001/2002 par Flavio Briatore via sa société Formula Flavio Briatore Business et Flavio Briatore Management. Cette structure, était destinée à gérer les contrats des pilotes Renault F1, mais aussi détecter des jeunes pilotes pour les aider, suivant un programme de résultat très précis. Rappelons que Jarno Trulli, Fernando Alonso, Heikki Kovalainen, Robert Kubica, Romain Grosjean, Lucas di Grassi ont été des pilotes RDD.

Toutefois, le programme Gravity restera en place et sera autonome. « Le programme Gravity est autonome, vous pouvez donc négocier avec n’importe qu’elle équipe. Mais, il se pourrait bien que nous l’intégrons dans le programme de Renault. » conclu Boullier.

Reste à savoir par  qui et comment ce programme sera financé.

F1 – D’Ambrosio : 95% de chance d’être en F1 en 2011

29 octobre 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Transferts

Gravity Sport Management Grojean d'AmbrosioSelon Eric Boullier, Jérôme d’Ambrosio sera présent en F1 l’an prochain comme titulaire chez Virgin. Ainsi il semble plus que probable que le pilote belge sera aux cotés de Timo Glock en Formule 1 au détriment de Lucas di Grassi.

Pour le compte du journal  Het Nieuwsblad, Eric Boullier (patron de Gravity Management, l’agence du pilote belge), précise que 95% de la transaction est désormais réalisée. « En trois séances d’une heure et demie, D’Ambrosio à gagner l’équipe. Tout le monde se réjouit du fait qu’il a si rapidement intégré une équipe, peu de pilote le peuvent. »

Le temps sera l’allié du jeune pilote belge qui a d’ailleurs, semble t’il réunit les 5 millions d’euros que souhaitait Virgin Racing pour valider son volant 2011.

F1 – le futur empire Gravity Sport Management

17 septembre 2010 | 4 commentaires
Catégorie : Analyses

Gravity Sport Management Grojean d'AmbrosioRomain Grosjean, comme testeur Pirelli, avec l’opportunité d’être convoité. Jérome D’Ambrosio, visant le second ou troisième volant Virgin Racing. Ces deux noms occupent l’espace médiatique cette semaine. Une victoire pour la société Gravity Sport Management.

Une victoire pour la société luxembourgeoise, car pour le cas Romain Grosjean, son introduction dans la structure a été rapide et le débouché supersonique. Impressionnant. Le cas du belge d’Ambrosio est tout aussi impressionnant. Virgin Racing demande 5 millions d’euros pour 2011 au pilote et sa structure. Actuellement 3 millions d’euros (assez pour devenir 3ème pour le moment) ont été réunis. Ce qui signifie, qu’en 2011, il est probable de voir deux pilotes Gravity Sport Management en Formule 1, ailleurs que chez Renault.

Si cette perspective est réalisée, la société prendra une nouvelle dimension dans sa jeune vie dans le management de pilotes. En effet, beaucoup de talent souhaiteront se faire représenter par la filiale de Genii Capital et une certaine OPA sur la F1 se réalisera. Un peu à la manière de ce qu’avait réalisé Flavio Briatore en son temps. Mais en plus discret.

Romain Grosjean signe avec Gravity

8 septembre 2010 | 10 commentaires
Catégorie : Actualités

Gravity Sport Management annonce l’arrivée de Romain Grosjean  dans ses rangs, avec  l’objectif  de  retrouver  le  plus  haut  niveau  de  la  compétition  en  monoplace  dans  le  futur.  Outre  la  gestion  de  carrière  de sportifs,  le  programme  offre  par  le  biais  de  la  Gravity  Academy  une  prise  en  charge  complète visant à assurer la constante progression de ses pilotes, qu’il s’agisse de leur technique en piste, de leur entraînement physique, de leur familiarisation avec l’économie du sport automobile ou de leurs  rapports  avec  le  monde  des  medias.

Romain Grosjean : « Cet accord avec Gravity Sport Management est une très belle opportunité et je suis heureux de pouvoir en bénéficier. Un tel partenariat me permet de me concentrer sur mon retour en monoplace au plus haut niveau et, je l’espère, d’atteindre mon objectif principal qui reste la Formule 1. Ce week-end, la mission sera de capitaliser sur les bonnes performances de Spa- Francorchamps, un circuit sur lequel Jérôme et moi avons démontré le potentiel de l’équipe et de la voiture. Une victoire viendrait vraiment récompenser les efforts entrepris depuis plusieurs week- ends par tout le monde. Une chose est sûre, Monza est un circuit que j’apprécie, c’est un tracé rapide et je suis prêt à donner le maximum ! »

Une menace pour Petrov ?

F1 – Difficulté pour les jeunes pilotes Gravity à l’avenir?

12 juillet 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Transferts

Genii CapitalLorsque Genii Capital a repris 75% du capital de l’équipe Renault F1 Team, la perspective de favoritisme de pilote Gravity Management, société d’hébergement de jeune pilote de course en devenir, était forte. Une perspective dont l’avenir semble être compromise, du moins à court terme.

Hier, dans une interview pour l’AFP, Eric Boullier a indiqué que ce qu’il manque à l’équipe Renault F1 Team, aujourd’hui, est un pilote pouvant rapporter des points régulièrement, mais que les portes sont ouvertes pour des pilotes expérimentés, toutefois,  cela sera plus difficile pour les jeunes dans la pépinière.

« si nous voulons redevenir champions du monde il nous faut un deuxième pilote qui puisse rapporter des points régulièrement. (…) On peut ouvrir la porte à d’autres pilotes, surtout s’ils ont l’expérience de la F1, qu’ils ont gagné des courses ou des championnats. Et c’est encore plus difficile pour les jeunes de notre filière de pilotes Genii Capital, car ils doivent prouver encore plus qu’ils ont leur place en F1. »

La porte pour les pilotes Gravity Management se ferme pour Renault F1 Team pendant un temps…

source AFP

Les négociations avec Pescarolo Sport n’ont pas abouti

27 avril 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Genii CapitalCommuniqué de Genii Capital, confirmant nos informations d’hier sur l’échec d’un accord entre le fonds d’investissement et Pescarolo Sport

Luxembourg, le 26 avril 2010 – Suite aux récents commentaires publiés dans la presse à propos d’un éventuel engagement aux prochaines 24 Heures du Mans, Genii Capital précise que ses négociations avec Pescarolo Sport n’ont pas abouti.
Malgré une longue période de négociations, les garanties financières et opérationnelles requises n’ont pas été fournies par l’équipe, et Genii Capital a décidé de se détourner du projet.
La branche « sport automobile » du Groupe se concentre aujourd’hui sur son implication au sein du Renault F1 Team et sur son programme de détection de jeunes pilotes, Gravity Sport Management. Elle reste néanmoins attentive à l’évolution de l’Endurance et n’exclut pas de s’y engager à moyen terme.

Gravity ne reprendra pas Pescarolo Sport

26 avril 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités

Selon la rumeur, l’équipe Pescarolo Sport devait être rachetée par Gravity Sport Management (GSM).

Le journal Ouest-France avait confié que des négociations étaient en cours entre Pescarolo et GSM. Nous venons n’apprendre que les discussions ont échoué. L’équipe du multiple vainqueur des 24h du Mans est donc toujours à la recherche de partenaire.

Le projet de voir les pilotes d’essais Ping et d’Ambrosio au volant d’une Pescarolo, est désormais abandonné.

L’avenir de Pescarolo Sport s’annonce très sombre dans les prochaines semaines.

F1 – Renault : Tung ne roulera pas en Chine

13 avril 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

renault-f1-teamDifférence de point de vue. Lors du Grand Prix de Chine, le pilote d’essais Renault F1 Team, Ho-Pin Tung n’espérera pas réaliser quelques tours le vendredi pour le compte de la marque française. En effet, la marque au losange ne compte pas imiter Force India et Lotus dans sa politique des 3èmes pilotes. A savoir : former gratuitement à ses pilotes.

Tung, tout comme Jérôme d’Ambrosio ne tourneront pas le vendredi (probablement) de toute la saison.  Renault et Genii Capital (via Gravity) ont préféré investir dans des volants de GP2 pour trouver une occupation à son pilote d’essais et 3ème pilote. Un investissement évalué entre 2 et 3 millions en 2010.

« Nous n’avons pas de plans de ce genre pour notre pilote de réserves et ou le pilote d’essais afin qu’il puisse travailler pour une séance d’essais libre. Notre priorité est que nos pilotes titulaires pourront donc rouler plus longtemps le week end. « lance un porte parole de Renault au site F1Today.nl.

Genii Capital, un pied en endurance ?

17 mars 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Genii CapitalAprès son lourd investissement dans le team Renault F1, la société luxembourgeoise Genii Capital serait en passe de réaliser un nouveau coup. L’idée serait de racheter l’écurie Pescarolo Sport, actuellement en proie à certaines difficultés financières.

Alors que Pescarolo Sport alignera un seul proto LMP1 lors des prochaines 24 Heures du Mans, le rapprochement entre les deux parties est semble-t-il bien entamé. Pour l’heure rien n’a été confirmé si ce n’est l’évidence d’une collaboration entre Pescarolo et Gravity, filiale de Genii Capital.

A ce titre, Gravity placerait deux de ses pilotes. Le Chinois Ho-Ping Tung est d’ores et déjà officialisé au volant de la Pescarolo-Judd et le Belge Jérôme D’Ambrosio devrait suivre. Reste à savoir à qui serait confiée la tête de ce projet endurance chez Genii. Eric Boullier, team manager de Renault F1 et ancien directeur général de DAMS – basée au Mans – devrait être celui-là.

Une question cependant : En jouant sur deux tableaux, F1 et endurance, Genii ne risque pas de se brûler les ailes ?

Par Basile Davoine [rédacteur invité]

F1 – Renault : Tung et d’Ambrosio, pilotes de réserve 2010

25 janvier 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités

L’identité deux deuxièmes pilotes Renault F1 Team n’est plus qu’une question de temps. La R30 évoluera dans quelques jours sous ses couleurs Jaune et noir, cher à la marque dans les années 80. Robert Kubica pourrait réaliser seul ses essais, ou assister des deux nouveaux pilotes d’essais de l’équipe.

En effet, selon le Journal du Dimanche, le chinois Ho-Pin Tung et le belge Jérôme d’Ambrosio ont signé des contrats de pilote de réserve pour 2010. Les deux hommes sont sous contrat avec Gravity Sport Management, la structure appartenant à Genii Capital.

Concernant l’identité du deuxième pilote, l’équipe française espère pouvoir faire une annonce cette semaine.

F1 – Le profil du 2ème pilote Renault 2010

5 janvier 2010 | 33 commentaires
Catégorie : Actualités, Transferts

Renault F1

La question que tout le monde se posent : quel sera le second pilote Renault F1 Team en 2010 ? Hier Robert Kubica a confirmé qu’il restera une saison avec le team, mais l’identité du deuxième volant est encore opaque.

La piste Heidfeld déjà écarté, la question a été posée à Eric Bouiller, nouveau Team Principal de Renault F1, voici sa réponse :

Le deuxième pilote devra être en mesure de marquer des points et pousser Robert Kubica. Donc, en fait, il pourrait être un pilote Gravity ou non, mais je peux garantir que ce sera encore plus difficile pour un pilote Gravity d’être sélectionné, car ils devront  prouver leur valeur et justifier d’être choisi comme deuxième pilote de Renault.

F1 – Nicolas Prost et Renault F1

18 décembre 2009 | 4 commentaires
Catégorie : Actualités, Transferts

Un autre grand nom de la Formule 1 pourrait piloter une Formule 1 en 2010. Prost.

Après Nelson Piquet jr, Nico Rosberg et Bruno Senna, Nicolas Prost est susceptible de faire un essai pour Renault selon les informations fournies par Eric Bouiller, directeur général de Gravity Sport Management, société appartenant à Genii Capital.

L’homme va discuter avec Alain Prost et son fils Nicolas lors de la prochaine manche du Trophée Andros ce Week end à l’Alpe d’Huez. Il pourrait proposer un test roockie en 2010 avec Renault F1 Team au jeune pilote français.

F1 – Renault vend l’équipe à Genii Capital

16 décembre 2009 | 13 commentaires
Catégorie : Actualités

Renault

Renault a convoqué à 14h au Renault Square Com une conférence de presse lors de laquelle Bernard Rey, président de Renault F1 Team et Jean François Caubet, directeur Général de Renault F1 Team feront le point sur la position de Renault en Formule 1.

Selon nos informations, nous pouvons vous annoncez avec 3h30 d’avance que le prochain propriétaire de l’équipe Renault F1 Team sera Genii Capital. La prise de participation sera bien de l’ordre de 75%. La société d’investissement Luxembourgeoise, dirigée par Gérard Lopez, prendra à son compte Enstone et son personnel.

Renault Sport fournira  gratuitement durant deux saisons (2010 et 2011) ses moteurs avec le label Renault F1. Total sera aussi présent en tant que sponsor et partenaire de l’équipe. Kubica restera pilote en 2010 tout comme Jean François Caubet mais nous ne savons pas à quelle poste encore. Les droits TV restent aussi d’actualité.

F1 – Lopez admet son intérêt pour Renault F1

9 décembre 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

(c) Lopez by lEssentiel.lu

(c) Lopez by l'Essentiel.lu

Gérard Lopez a confirmé pour la première fois qu’il est intéressé par le rachat de l’équipe Renault de Formule 1.

TomorrowNewsF1 vous en avait parlé comme d’un plan B possible (voir : Gravity, Plan B pour Renault ? et Duel atour de Renault F1) dans la course au rachat de l’équipe tricolore et de son usine basé à Enstone. Jusqu’à présent très discret, l’homme d’affaire luxembourgeois se dévoile lors du Forum Economique du Sport Automobile à Monaco ce mercredi.

« Nous sommes très opportunistes. Nous avons été en Formule 1 pendant un bon moment, comme des amis, nous avons fait quelques affaires dans l’environnement, et nous n’avons jamais songer obtenir une plus forte implication jusque là. Mais la situation est telle aujourd’hui quelle représente une opportunité pour de nouvelles équipes ou de nouveaux investisseurs (…) pas d’incertitude, mais du changement. (…) Nous sommes au milieu d’une période de changement. Nous avons examiné une autre occasion. Nous pensons qu’il existe désormais une chance d’entrer dans le sport et s’appuyer sur une plate forme qui va se réinventer, et nous pouvons être le cadre de cette réinvention. »

Le projet de Lopez s’appuie autour d’une participation de 75% du capital de Renault F1, et sa proposition est considérée comme favorite aux yeux de plusieurs observateurs du continent.

« Si nous devions faire un accord avec Renault, nous serions basé encore comme une équipe constructeur, mais ce sera un autre genre d’entreprise. Pour nous, il est important de confirmer la stabilité dans le temps. Les opportunités commerciales devraient se fonder au-delà de l’équipe, mais elle devrait permettre de gagner de l’argent hors de la plate-forme d’affaire que nous avons. »




  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu