Naviguer : Accueil >

Le GP de Corée espère voir Hyundai en F1

18 octobre 2011 | 8 commentaires
Catégorie : F1 Leaders, Marketing

Après un Grand Prix de Corée 2010 particulièrement décevant, à tous les niveaux, les organisateurs de cette course se félicitaient dimanche soir du fait qu’il y avait 84.174 spectateurs dans les tribunes dimanche passé.

« Ce chiffre doit inclure les moustiques et les poissons et ces derniers ont dû être comptés deux fois, » se moquait l’équipe Red Bull via son compte Twiter.

Pour renforcer l’intérêt de cette course auprès des Coréens, il faudrait qu’il y ait un pilote de cette nationalité au départ de la course ou à défaut un constructeur comme Hyundai associé à une équipe.

« Le niveau intermédiaire du management de Hyundai est très enthousiaste, mais il reste à convaincre le patron. Je pense toutefois que cela arrivera à l’avenir, du moins je l’espère, » déclare Shin Young, le porte-parole du circuit de Yeongam.

Source  : NextGen Auto

Cosworth cherche partenaire pour moteur 2013

16 juin 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

Le moteur turbo 2013 est une source de soucis pour Cosworth. Neutre dans la lutte d’influence entre certains motoristes et la FIA, le manufacturer anglais estime que le 4cyl serait catastrophique économiquement pour son modèle économique. Mais, au lieu de refuser en bloc, le choix de la direction a été plutôt de trouver une solution alternative.

« Cosworth pourrait facilement faire faillite,  si elle participe à la nouvelle formule moteur » estime une voix du paddock. D’ailleurs Mark Gallagher, patron de Cosworth, a indiqué que le problème principal du moteur 2013 était son coût : « certain de nos clients estiment que passer d’un V8 à un 4cyl signifie une réduction de 50% du prix. » la difficulté économique est donc visible.

Organisation indépendante, Cosworth avait chiffré au départ le moteur turbo à 30 millions d’euros de coûts de développements. Puis, des évaluations plus approfondis ont fait gonfler le chiffre à 60, puis 75 et désormais 150 millions d’euros,  réparties sur la période 2013-2017. D’après les calculs de la société, si elle garde trois clients, elle ne gagnera que 75 millions d’euros sur la période, soit la moitié du budget.

La seule solution ? Trouver d’autres partenaires pour rebadger le moteur et obtenir une subvention. Selon certains échos, il existerait des discussions avec un grand constructeur coréen, un indien et un groupe néerlandais

Concernant le groupe automobile coréen, le nom de Hyundai – KIA revient en tête, mais le constructeur reste vague dans sa stratégie autour de la Formule 1. Côté Indien, il semble que l’objectif se nomme TATA Motors, mais, ici encore rien ne filtre. Enfin, le groupe néerlandais semble être le nouveau groupe Spyker Cars qui est devenu il y a quelques semaines, Swedish Automobile. Cette société est la propriété de Michel Mol (actionnaire de Force India et de WilliamsF1) qui a toujours aimé la Formule 1. Reste à savoir, après avoir fait introduire pour plus de 250 millions d’euros de capitaux chinois dans SAAB, si l’homme d’affaire a les capacités financière de supporter un investissement de 75 millions d’euros pour faire la promotion de sa société SAAB Automobile.

F1- Audi, Hyundai et Honda en Formule 1 en 2013 ?

31 mars 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses

Analyse sur l’introduction de trois nouveaux constructeurs : Audi, Hyundai et Honda à l’horizon 2013.

Hyundai prépare une marque haut de gamme

19 octobre 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Rumeurs

hyundaiHyundai serait sur le point de créer une nouvelle marque premium ayant pour but de concurrencer Lexus et Infiniti, les marques de luxe de Toyota et Nissan, selon Autoblog.com.

Cette voiture, sera basée sur la gamme Genesis et arrivera dans un premier temps pour le marché anglais et ensuite européen à l’horizon 2013. Le programme comprendra : un coupé, une berline et une limousine qui seront vendus dans un réseau indépendant de celui de Hyundai.

Aucune indication sur le nom de la prochaine marque pour le moment.

Hier, une source anonyme avait indiquée que « Les Grand Prix pourraient être une passerelle pour une marque de voitures haut de gamme, mais Hyundai n’est tout simplement pas intéressé par la Formule 1. » (voir ici pour lire la suite).

Hyundai, la source et la contradiction

18 octobre 2010 | 7 commentaires
Catégorie : Analyses, Business News F1

hyundaiHyundai n’est finalement pas intéressée pour venir en Formule 1 selon une source anonyme citée par l’agence Reuters. Toutefois, l’argument lancé est, à la fois étonnant et ne tiens pas debout.

« Les Grand Prix pourraient être une passerelle pour devenir une marque de voitures haut de gamme, mais Hyundai n’est tout simplement pas intéressé par la Formule  1. » Lance la source. Une contradiction avec les ambitions du groupe coréen,  qui souhaite offrir une image de qualité à ses produits. Depuis 15 ans, la société a progressé à ce niveau, mais reste marginale en Europe ou ses modèles sont esthétiquement neutres, alors que sa marque sœur, KIA, joue sur le design pour se démarquer. La Formule 1, dans son image de qualité certes haut de gamme, peut permettre à la société de jouer sur la fiabilité, la volonté de vaincre et, la qualité de finition de ses véhicules.

« Il faut aussi des investissements à long terme de plusieurs années au moins et il y a des doutes que Hyundai ait la patience. » conclu la source. Le constructeur a investit 100 millions d’euros pour devenir un des sponsors de la Coupe du monde de Football 2010. Un sport populaire et de masse. L’argent n’est donc pas un problème fondamentale de la marque, ni le temps, car la marque est un partenaire depuis 2002 de la FIFA et a dépensé plus de 200 millions d’euros sur la période, pour trois coupes du monde.  Hyundai sera encore de la partie en 2014 au Brésil (125 millions d’euros de sponsoring).

Le vice-président de Hyundai ; Chung Eui-Sun a déclaré récemment que pour la marque coréenne : « la priorité absolue est de renforcer l’image de marque en Europe. » L’Europe étant désormais synonyme de qualité automobile.  Notons enfin que le groupe coréen est un des acteurs qui survit à la crise et se renforce progressivement.

F1- les dossiers de l’équipe Williams 2011-2013

13 juillet 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

Williams F1 2010L’équipe Williams prépare l’avenir. Deux dossiers pour le futur, un premier dossier pour le court, moyen terme, et le second vers l’horizon 2013.

La présence de Rubens Barrichello chez Williams F1 est une bouffée d’air pure pour le team de Grove. Malgré un âge proche de la retraite, « le jeune » brésilien c’est imposé comme la colonne vertébrale technique d’un team quasiment à la dérive l’an dernier. Les progrès sont visibles, le bon retour technique et le dialogue continue entre Barrichello et les ingénieurs aident en cela. Même Nico Hulkenberg en profite. Pour ce dernier, le gain de 500 millièmes doit être trouvé d’ici la fin de l’été afin d’en faire le nouveau fer de lance de l’équipe. Mais l’idée d’une prolongation de Barrichello chez Williams en 2011, et même un projet au-delà tente le team.

Le pilote brésilien est lui-même favorable à une prolongation. Son contrat n’étant que d’une saison (2010), une nouvelle négociation est dans l’air, mais il n’y encore rien de concret pour le moment. Williams souhaite prendre son temps et voir les options disponibles, une bonne performance de Barrichello d’ici la fin de l’été serait un élément favorable pour la suite.

Une suite qui sera encore avec le moteur Cosworth en 2011 et probablement 2012. Williams F1 visant plus l’horizon 2013 comme un renouveau de son glorieux passé. Comment souvent, lorsqu’une nouvelle motorisation apparait, le team arrive à rebondir avec un constructeur – les Turbo avec Honda, les atmo en 1989 avec Renault etc… L’objectif de l’usine de Grove étant d’avoir un partenariat avec un constructeur d’ici 2013/2014. Au point de débuter maintenant les prospections.

Adam Parr indique dans Motorsport Aktuell que Williams ne cherchait pas activement un partenaire, mais qu’un partenariat du type Honda ou Renault, voir BMW serait favorisé, au détriment d’une prise de contrôle de l’équipe par un constructeur.

«  A long terme, le meilleur modèle pour une équipe indépendante est de former un partenariat avec un constructeur automobile qui fournirait les moteurs et un peu de sponsoring et nous nous occupons de la course. » indique Parr.

Des rumeurs indiquent un rapprochement avec le groupe VW…

Honda F1, Ecurie à vendre cherche repreneur

22 décembre 2008 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

On parle beaucoup de David Richards pour la reprise de l’équipe Honda, car l’homme sait parfaitement utilisé les médias. Toutefois, la liste s’allonge pour les prétendants, plus ou moins discret.

Hier trois noms ont surgit du néant : Carlos Slim, Achilleas Kallakis et Vijay Mallya.

Carlos Slim avait fait parler de lui dans un désir de participer au fameux (faux) fond pour séduire Fernando Alonso lors d’un retour chez Renault. Le milliardaire Mexicain est puissant et dispose de l’opérateur téléphonique Telmex comme marque éventuelle. Toutefois, l’homme est un investisseur avisé et sponsoriser la F1 semble plus dans son ambition que de racheter une équipe entière. Slim est membre du conseil d’adminisitration de Phillip Morris, sponsor de Ferrari.

Le duo Gréco-Indien Achilleas Kallakis et Vijay Mallya a beaucoup étonné hier. Mais au-delà de l’éffet d’annonce, rien ne filtre sur ce duo plus qu’improbable pourtant.

Enfin, Grandprix.com indique que le constructeur Hyundai est lui aussi intéressé par le rachat de l’équipe Honda. Ce n’est pas la première fois que le constructeur de la péninsule coréenne s’intéresse à la F1. Déjà en Juillet dernier, BMW avait avoué la participation du groupe Hyundai aux réunions FOTA. Enfin, une rumeur, il y a deux ans, indiquait une arrivée en 2010 en Formule 1.




  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu