Naviguer : Accueil >

Indycar : intégration du moteur Lotus

6 janvier 2012 | 1 commentaire
Catégorie : Sport USA

Le 22 décembre 2011 au siège du manufacturier italien Dallara à Varano, le premier moteur Lotus/Judd d’Indycar a été mis en place dans la prochaine monoplace 2012 de la discipline de monoplace américaine.

Sous l’œil du directeur Motorosport de la marque Lotus, Claudio Berro et des ingénieurs anglais, la voiture a pris forme pour un essai complet aux Etats-Unis qui débutera en Janvier. C’est en Octobre 2010 que le programme moteur Lotus en Indycar a été mis en place. Une année après trois équipes disposeront du moteur Lotus : Bryan Herta Autosport, Michael Shank Racing et surtout HVM Racing qui sera l’équipe de référence du constructeur anglais.

Berro précise qu’il y a encore beaucoup de travail pour parvenir au sommet. Déjà les ambitions pour 2012 sont à l’apprentissage.

Indycar : Lotus signe deux clients pour son moteur

17 novembre 2011 | 2 commentaires
Catégorie : Sport USA

Le programme Lotus en Indycar semble s’accélérer depuis quelques semaines. Après l’annonce il y a 3 semaines environ d’un accord avec le Michael Shank Racing, Lotus Group a formalisé un nouvel accord de fourniture moteur avec l’équipe HVM, pour la saison prochaine.

Il y avait de gros doutes sur l’avenir de ce programme (voir ici), mais la signature de l’équipe de Keith Wiggins (HVM) est un signe pour la suite. L’anglais, qui avait fondée l’équipe Pacific en F1 il y a 15 ans, a fait le choix du moteur britannique, essentiellement pour des raisons d’identités au détriment de Honda et Chevrolet. Plus intéressant, l’équipe sera aussi impliquée dans le développement du futur bloc moteur.

 » Indépendamment de toutes les décisions, quand j’ai réalisé que Lotus pourrait produire des moteurs, j’ai décidé que nous serions immédiatement bien avec eux. Nous avons une grande confiance dans le potentiel de ces nouveaux moteurs. J’ai une bonne connaissance de l’histoire de la marque et de ses capacités. » estime Wiggins.

Avec ce partenariat, important pour l’équipe, cette dernière espère devenir un top team d’ici les trois prochaines années.

Lotus Group : orage sur le projet Indycar

2 novembre 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Sport USA

Chevrolet travaillera avec l’équipe KV Racing dès l’an prochain en tant que nouveau partenaire moteur. Une nouvelle intéressante.  L’équipe de Kevin Kalkhoven et Jimmy Vasseur disposera d’un moteur V6 turbo l’an prochain. Un contrat long terme qui pourrait remettre en cause la stratégie de Lotus Group.

Sponsorisée par Lotus Group, le team KV Racing, cette dernière devait être le principal axe de développement de la marque aux USA. Un double programme a été mis en place. Celle du KIT aérodynamique et le développement d’un moteur via JUDD.

Concernant le KIT aérodynamique. Celui-ci a été repoussé à 2013 par les dirigeants d’IndyCar et Dallara, le fournisseur unique de châssis. Toutefois, les derniers échos semblent indiquer que le programme Lotus Group serait gelé aujourd’hui. Car trop coûteux semble t’il.

L’autre coup dur est la signature, pour 3 ans (2012-2014) avec Chevrolet du team KV Racing, qui était l’ultime top team avec Penske et Andretti Green à être encore libre d’une motorisation en 2012. Le problème principal étant que le service commercial de Lotus est aux abonnés absents et que les contrats de fourniture devaient être signés le 1er septembre, puis le 15 et encore le 15 Octobre. Randy Bernard, le CEO de l’IndyCar, a même rendu visite début septembre à Dany Bahar, mais rien n’a filtré.  Le V6 devait être conçu par JUDD et financer par Lotus, mais il semble que le projet soit au point mort aujourd’hui.

Un silence qui met dans l’embarras la discipline. Une remise à niveau des ambitions de la marque anglaise sur sa stratégie américaine ?

Wirth Research développera un kit aéro Indycar pour Honda

20 septembre 2011 | 4 commentaires
Catégorie : Sport USA

Si Nick Wirth a perdu le contrat (lucratif) de conception de monoplace de Marussia Virgin Racing pour 2012, il a réussit à obtenir un important accord avec Honda Performance Developpement (HPD) pour le développement d’un kit aérodynamique pour la saison 2013 de la prochaine Dallara d’Indycar.

Ce Kit sera proposé par le constructeur japonais aux équipes, en suivant la réglementation de la discipline monoplace américaine pour 2012/2013, en utilisant la technologie CFD que Wirth Research a fait sienne. « Les résultats que nous avons obtenus jusqu’à présent, parlent d’eux-mêmes dans les compétitions internationales et soulignent le niveau que nous avons atteint avec la technologie CFD. » explique Wirth.

L’ex directeur technique de Marussia Virgin Racing faisait référence à son partenariat avec HPD en LMP2, depuis plusieurs années. Un partenariat avec succès.

IndyCar – modification technique pour 2012

16 août 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Sport USA

La nouvelle ne fera probablement pas plaisir à plusieurs projets autour de cette monoplace dès l’an prochain. Mais l’IndyCar a décidée que, pour des raisons financière, elle n’emboiterait pas le pas de la Formule 1.

La discipline monoplace américaine a décidée de reporter à 2013, l’introduction des kits aérodynamiques personnalisés, que les équipes ont le droit d’utilisés, avec ce nouveau projet autour d’une monoplace Dallara assez futuriste. L’an prochain, seul la configuration du manufacturier de Parme sera permise. Pour des raisons de complications logistiques et surtout coûteuses. Une année d’expérience sur la nouvelle voiture, avec un concept unique (sorte de grosse GP2 pour être rapide) a été décidée.

La décision fait écho à plusieurs rumeurs autour de cette monoplace. Devant permettre l’ouverture, ce châssis inquiète surtout certains patrons sur la modération des coûts de développements. Le kit aérodynamique personnalisé, par les équipes elle-même, rapprocherait trop l’IndyCar de la Formule 1 et perdrait son aspect spectaculaire. C’est un argument récemment avancé. Discret, mais influent. Il est aussi probable que le KIT en question soit repoussé dans les limbes.

Egalement en question, les motorisations. Car, si Honda est le seul motoriste annoncés et capable de produire dès l’an prochain le V6 2.2L bi-turbo, les projets Chevrolet et même Lotus Cars pourraient être refroidi. L’Indycar souhaite, en fait, rester une discipline monotype…

View – Le succès d’Indycar.com

12 juillet 2011 | 4 commentaires
Catégorie : Sport USA, View


La Formule 1, une discipline populaire ? Certain chiffre sur internet laisse penser que c’est loin d’être le cas. Si la F1 reste un sport populaire sur le réseau interne, t avec beaucoup de sites d’informations, son site officiel a été rejoint et dépassé par Indycar.com. Une première depuis une année.

Le succès d’Indycar.com n’est pas dans son contenu écrit, qui n’est pas différent de celui de Formula1.com, mais simplement dans le streaming des courses. En effet, il est possible de voir les courses depuis son écran d’ordinateur et en direct, ce qui n’est pas possible pour la Formule 1 aujourd’hui. Ce qui explique qu’une discipline visible par seulement 100 millions de personnes par année,  dans le monde est capable d’être un rival sérieux de la Formule 1 sur internet.

Bernie Ecclestone avait indiqué que ses contrats TV avaient aussi un droit de diffusions sur internet et sur téléphone mobile. Mais qu’il regrettait qu’ils soient sous-exploités par les chaines de télévision. Reste que qui sait que la Formule 1 diffuse un résumé des courses sur Youtube depuis 18 mois ? De la même manière, les vidéo sur le site officiel sont timide et n’offre pas l’intérêt promis.  Un streaming officiel ferait certes concurrences au tv, mais serait aussi une réponse aux fans…

L’avenir de Danica Patrick

20 juin 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Analyses, Transferts

« C’est ouvert, mes agents travaillent » lance la belle Danica Patrick vendredi au Milwaukee Mile. La jeune femme a renouvelée son contrat avec International Management Group (IMG). Ces derniers, hésitent encore entre l’INDYCAR et la NASCAR. Selon les informations, Patrick pourrait participer au championnat NASCAR Sprint Cup et aux 500 miles d’Indianapolis avec l’équipe Andretti-Green tout les ans.

D’autant que l’avenir de Danica Patrick dépend surtout de son sponsor GoDaddy.com. Le PDG de la société, Bob Parsons, a déclaré qu’il ne renouvellera pas son contrat de sponsoring, si la jeune pilote ne participe pas au championnat NASCAR Sprint Cup en 2012. Patrick a démenti.

Réellement la pression monte car la jeune femme est un atout marketing et sportif incontestable. En 2009 elle avait prolongée son aventure avec l’équipe Andretti –Green pour trois ans, avec la possibilité de faire du Nationwide (2ème division de la NASCAR). Il est entendu que Patrick cherche un contrat de 5 ans pour assurer son avenir et surtout des conditions financières intéressantes. Elle va avoir 30 ans et sent qu’elle ne pourra pas plus progresser. Autant donc assurer son avenir, via sa notoriété et sa valeur actuelle.

Actuellement payée 7 millions de dollars par son équipe, elle est l’un des plus gros salaires de l’Indy Car, une baisse de ce salaire en NASCAR n’est pas possible De plus, IMG pense que la jeune femme va booster les ventes de billets dans la discipline reine du sport automobile US. D’ailleurs, son introduction auprès du géant du marketing sportif,  lui a fait faire un bon de 7 à 12 millions de dollars de revenus annuels. Un plan marketing se met aujourd’hui en action pour permettre à Danica Patrick de rentrer dans le cercle très fermer des pilotes NASCAR à plus de 16 millions de dollars de gains annuels. Forbes (toujours très pointu dans les évaluations des sport US) estime qu’elle pourra gagner 18 millions de dollars en 2012. Soit l’équivalent des stars de la discipline. Enfin, elle est considérée comme une des femmes plus influentes du monde…

Alors imaginons l’an prochain entendre dire sur les circuits américain de la NASCAR : « Gentlemen, and miss Patrick, start your engine ! «

Indycar – Villeneuve vise Las Vegas

11 mars 2011 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs, Transferts

Jacques Villeneuve de retour en Indycar cette année ? C’est ce que sous entend Autosport qui précise que le champion du monde 1997 serait l’un des plus grands candidats pour obtenir un joker pour la finale du championnat à Las Vegas.

Les organisateurs de la série américaine, ont annoncé la semaine dernière que 5 voitures supplémentaires seraient disponibles pour l’ultime manche du championnat. Une course dorée d’un pactole de 5 millions de dollars pour le vainqueur. Jacques Villeneuve a déjà annoncé son intention d’y participer et son statut de champion Indycar en 1995 et vainqueur des 500 miles d’Indianapolis le met dans une place de choix pour obtenir un des volants invités.

L’objectif de Villeneuve est aussi d’obtenir un volant en NASCAR. La course de Las Vegas étant l’occasion de démontrer ses capacités de pilote en peloton.

IndyCar – Firestone quittera la discipline en 2012

5 mars 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

La loi des séries, les organisateurs de l’IndyCar indiquent qu’en 2012 ils devront trouver un nouveau fournisseur pneumatique. Firestone, filiale de Bridgestone, stoppe son partenariat avec la discipline américaine, entamé depuis près de 15 ans.

« Il est regrettable que nous à perdre un grand partenaire et ambassadeur pour le sport. Nous sommes en train de parler avec d’autres manufacturiers pour 2012. L’IndyCar fournit une plate-forme idéale pour mettre en valeur une marque. Firestone par exemple, a vendu deux fois plus de pneus durant les 5 dernières années de notre coopération. » explique Randy Bernard, patron de l’IndyCar.

De la même manière que la F1 et le GP2, l’Indy Light devra aussi trouver un nouveau manufacturier de pneumatique en 2012.

L’IndyCar modifie ses moteurs 2012

12 janvier 2011 | 6 commentaires
Catégorie : Technique F1

L’indy Racing League n’est plus, le nom changera en 2011 en IndyCar. Brian Barnhart, le président de la série a annoncé plusieurs modifications marketing et surtout technique.

En 2012, les équipes disposeront de moteur maxi de 6cyl de non plus 2,4L mais de 2,2L turbo et Ethanol d’une puissance entre 550 à 700cv. Honda, Chevrolet et Lotus se sont engagés à construire ses moteurs.

Une petite évolution qui signifie aussi que l’IndyCar ne permettra pas de faire évoluer des moteurs F1 à l’avenir (voir ici pour en savoir plus). En effet, les moteur 4cyl de 1600cm3 étaient adaptés à la cylindrée de 2,4L et 6cyl. Mais, en réduisant la cylindrée de ses moteurs, ses moteurs vont coûter un peu plus cher. Notons qu’il sera aussi possible d’avoir des moteurs 4cyl de 2,2L, qui pourraient être dérivée des moteurs F1.

Lotus Cars, KV Racing et ART GP en LMP2

4 janvier 2011 | 23 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs

lotus-logoDans sa stratégie de conquête du sport automobile, Lotus Cars pousse ses pions. Après avoir signé un contrat de sponsoring/partenariat avec Genii Capital via le Renault F1 Team, le constructeur anglais entend gérer sa propre équipe d’IndyCar en 2012 et pourrait s’associer avec ART en LMP2.

Déjà partenaire financier de l’équipe KV Racing d’IndyCar, Lotus Cars souhaite donc gérer sa propre équipe en 2012. En ce sens, le constructeur anglais sera plus impliqué dans la gestion et l’équipe KV Racing, au point qu’un rachat pur et simple est annoncé pour le courant de l’année 2011.

Partenaire technique et financier d’ART GP en GP2/GP3, Lotus Cars dispose dans ses cartons un projet de LMP2 (voir ici pour en savoir plus), c’est pourquoi, il semblerait que cette machine d’endurance sera engagé, non pas directement par Lotus, mais par ART Grand Prix à l’horizon 2012.

L’IndyCar durcit les règles pour les petites équipes

3 décembre 2010 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

La Formule 1 fait des émules dans le sport mécanique aux USA. En effet, la discipline IndyCar a annoncé qu’elle allait être plus ferme avec les petites équipes sans le sous,  en limitant les primes à 22 pilotes et non plus 24 comme auparavant, avec la possibilité de réduire encore la dotation d’ici 2012.

« Il est très important que nous considérons cette décision. Nous entendons souvent des fans qu’ils veulent voir de meilleures courses. Nos fans veulent le meilleur du meilleur. Pour ce faire, nous voulons éviter qu’un pilote n’étant pas compétitif puisse acheter un volant. Avec les mesures que nous avons prises,  les pilotes devront terminer dans les 22 premiers. » Indique Randy Bernard, le patron de l’IRL.

Fini la quantité, place à la qualité pour l’IndyCar, avec le risque de perdre son âme, comme la Formule 1 a changé dans les années 2000 en utilisant cette politique. L’idée est saine : ne pas permettre à des pilotes n’ayant pas le niveau de pouvoir toucher des primes en terminant 24ème par exemple. Mais, cela va surtout restreindre le nombre de petites équipes à l’avenir. Surtout si la mesure est durcie encore en 2012.

Souvenir de la Formule 1, qui en 1994/1995 demandait 250.000 dollars pour s’inscrire au championnat, avant de passer en 1998 à 48 millions de dollars, et revenir en 2009 à 500.000 dollars environ. La décision de 98-2008 a été dramatique pour la diversité de la discipline et à installer les constructeurs comme seule alternative économique. Avec le résultat que l’on connait aujourd’hui…

Lotus Cars va développer un moteur IndyCar pour 2012

19 novembre 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Technique F1

lotus-logoLe Group Lotus en 2012 va débuter en série IndyCar comme concepteur d’un kit aérodynamique (comme le prévoit le règlement), mais aussi projeté de devenir le fournisseur moteur en concurrence avec Honda et Chevrolet.

Dany Bahar, le président du Group Lotus indique sur le journal malaisien The Star : « Nous prenons au sérieux la course et nous voulons, non seulement un autocollant sur une voiture, mais aussi nous voulons participer et être en concurrence avec les grands. Nous croyons en la série IndyCar, la discipline se développe bien et s’intègre parfaitement avec nos activités et la stratégie américaine du groupe. Par conséquent, nous avons pris la décision d’un prochain kit châssis et nous allons concevoir un moteur pour l’IndyCar. »

Synergie avenir

Lotus Group, via sa filiale Lotus Engineering, ont toujours développé des moteurs pour les autres, souvent des motorisations de A a Z (exemple pour KIA dans les années 90), donc  la conception d’un 4cyl 1600 cm3 bi-turbo ou même d’un 6cyl 2400cm3 bi-turbo n’est pas un problème pour la société. Mais cela lève aussi une autre idée.

Dès 2013 ou 2015, la Formule 1 changera de motorisation. L’idée d’un 4cyl 1600 cm3 bi-turbo, représente l’avenir de la discipline reine. Imaginons un moteur Lotus dans une équipe Lotus, ex Renault F1 Team à l’horizon 2013/2014 ? Le constructeur anglais n’aurait plus besoin d’un motoriste pour ses futures monoplaces et cela confirmerait les rapprochements entre les règlements des deux disciplines (voir : F1 – IRL : le rapprochement moteur).

F1 – IRL : le rapprochement moteur

6 septembre 2010 | 4 commentaires
Catégorie : Technique F1

Curiosité du calendrier ou alors réelle volonté de rapprochement ? Il est intéressant de comparer les propositions (acceptés d’ailleurs par la FOTA) des prochains réglements techniques de la Formule en 2013 et le règlement moteur de l’IndyCar en 2012.

En Juin dernier, TomorrowNewsF1 avait déjà souligné que l’IRL visait un peu les moteurs de Formule 1 avec son projet de moteur 4cyl de 1600 cm3 bi turbo ou 6cyl 2400cm3 (bi turbo) entre 550 et 700cv de puissance.

Avec le projet d’un moteur 4cyl de 1600cm3 de 650cv +150cv du KERS (5 unités par an), les projets se rapprochent de manières intéressantes. D’autant plus que l’IRL reste ouvert à la fourniture de moteur par d’autres constructeurs.

La première marche vers un rapprochement entre les deux disciplines, dont les histoires de rapprochement/rivalité depuis 30 ans ressemblent à une légende sans fin. Sauf qu’ici l’histoire devient réalité pour la première fois.

Pirelli : Raikkonen était le premier choix ?

17 août 2010 | 7 commentaires
Catégorie : Analyses, Rumeurs, Transferts

Raikkonen 2010

Alors que Nick Heidfeld, fraichement séparé de Mercedes GP, sera le prochain pilote d’essais de Pirelli pour l’aspect Formule 1. Le pilote allemand ne devait toutefois pas être le premier choix du manufacturier italien.

Selon le journal finlandais Turun Sanomat, le premier choix de Pirelli pour réaliser les essais pneumatiques F1, était Kimi Raikkonen. Le champion du monde 2007 a refusé l’offre, après réflexion, préférant se concentrer sur la fin de saison WRC.

Fin Juin 2010, le nom du pilote finlandais était une option sérieuse pour Pirelli (voir : Raikkonen : une option test pour Pirelli). Des échos durant tout l’été, faisait état d’une grosse activité de Raikkonen durant l’été, avec plusieurs « plan de carrière » en perspective.

Si l’option Pirelli était intéressante pour le pilote, elle aurait permis de revenir plus activement en Formule 1 à l’horizon 2011/2012. La piste WRC est toujours active. Citroën souhaiterait prolonger le contrat d’une nouvelle année, mais l’option IndyCar, voir 24h du Mans est toujours dans l’air…

Vers une association de pilotes aux USA…

16 août 2010 | 3 commentaires
Catégorie : Analyses

Danica PatrickUne petite révolution s’annonce en IndyCar dans les prochaines semaines. Vendredi dernier, au Michigan International Speedway, une réunion entre pilotes a jetée les bases d’une prochaine association de pilote. Le GPDA américain.

Une première tentative avait été initié en 1961 par Curtis Turner, de créer une union des pilotes. Association  qui sera dissoute une année après. Il faudra attendre 1969 pour une nouvelle tentative afin de traiter les questions de sécurité (de la même manière qu’avait faite Jackie Stewart avec la F1 à la même époque). Mais les pilotes d’IndyCar n’ont pas été plus loin dans l’établissement d’un syndicat.

Danica Patrick est devenue la chef de file de l’association future, mais le peu d’expérience en la matière dans le sport US (hormis la NBA qui dispose d’un syndicat géré par des agents). Une union entre les pilotes NASCAR et même dans l’air…

Lotus Racing vise aussi l’Indycar en 2012

17 juillet 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités

L’implication de Lotus dans la série IndyCar suite à l’introduction de la nouvelle voiture en 2012 peut être considérablement élargie. Outre la collaboration entre Lotus et le team KV Racing, le patron de l’équipe Lotus, Tony Fernandes a exprimé son intérêt actif pour l’IndyCar en 2012.

L’idée d’être une équipe ou un prestataire technique aérodynamique n’est pas encore claire, mais la volonté est bien réelle.

 » Lotus Racing félicite IZOD IndyCar Series avec ces nouvelles fantastiques et approuve ce concept révolutionnaire, avec différents fabricants qui construisent des packages aérodynamiques. Nous nous réjouissons d’obtenir de plus amples détails sur cette stratégie future et j’espère que nous pourrons devenir actifs dans la série IndyCar. «  indique Tony Fernandes.

l’IRL vise un peu les moteurs de F1

5 juin 2010 | 4 commentaires
Catégorie : Actualités, Technique F1

La Formule 1 prépare son prochain moteur pour 2013. Un moteur bi-turbo dont la cylindrée est encore précisément inconnu. Pire un projet de moteur universel est toujours dans les tuyaux. Un moteur capable d’être utilisé en WTCC, F1, F2, F3 et WRC. Et pourquoi pas aussi en IRL ?

L’Indy Racing League ne va pas tarder à annoncer son nouveau règlement moteur qui débutera en 2012. Un retour du Turbo est dans l’air. L’éthanol sera toujours le carburant, mais c’est surtout le principe du moteur qui reste intéressant : l’IRL semble ouverte sur plusieurs fournisseurs moteurs, qui seront d’accord pour fournir des moteurs 6 cylindres jusqu’à 2,4 L maximum. Puissance estimée : entre 550 et 700cv.

La configuration IRL maximale n’est pas anodine. En effet, avec un 4cyl de 1600cm3, cela fait avec deux cylindres de plus un moteur de 6cyl de 2400cm3. L’avenir nous dira si des constructeurs en F1 se lanceront en IndyCar par la suite.

F1 – Bourdais – Montagny : les news

2 septembre 2009 | 4 commentaires
Catégorie : Actualités

Tandis que Sébastien Bourdais va participer à la manche d’Estoril au Portugal pour le compte de l’équipe du FC Seville de Superligue Formula après avoir réalisé un essais concluant à Magny-Cours la semaine dernière.

Franck Montagny a été discrètement ajouté sur la liste des prétendants au volant de l’équipe USF1. Peter Windsor a approché le pilote français, après avoir entendu du bien du pilote et de ses qualités. Un bon point que Montagny doit à son passage dans le team Andretti Green quelques jours auparavant. Là-bas ses qualités techniques ont tellement impressionné qu’il a reçu une offre du team américain d’Indycar pour 2010.

F1 – Une option Indycar pour Bourdais

5 août 2009 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs, Transferts

Une option pour Sébastien Bourdais ? Peut être un rebond aux USA ou l’équipe Newman/Haas/ Lanigan songe à lui pour sa deuxième monoplace d’IndyCar.

Le départ de Robert Doornbos de l’équipe à la fin de la saison ouvre de nouvelle possibilité. L’équipe américaine hésite actuellement entre l’espagnol Oriol Servia et Sébastien Bourdais pour la couverture du deuxième baquet.

Toutefois, il faut rester mesurer, car le départ de Doornbos et de ses sponsors oriente la priorité des recherches de l’équipe vers un pilote payant avec un budget de 4 millions de dollars environ. Selon les rumeurs en IndyCar, si l’équipe décroche un gros sponsoring, il y aura une deuxième voiture, autrement l’équipe ne fera courir qu’une monoplace en 2010.


Page 1 sur 212


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu