Naviguer : Accueil >

Note du Mardi : Freemium et internet pour les droits TV

2 août 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Note du Mardi

« Freemium » le mot lâché par Adam Parr pour qualifier le deal BBC – Sky Sport, sur les droits de retransmissions de la Formule 1 aux Royaume-Unis de 2012 à 2018,  est intéressant et semble être l’argument principal de la nouvelle économie du sport pour les chaines de télévision. Proposer une offre gratuite de base et une offre payante complète. Mais, le manque de « gratuit » pourrait ouvrir le terreau à l’internet.

Dans son argumentaire durant la journée du vendredi 29 Juillet, la BBC estime que son accord avec SKY est un autre exemple de la façon dont le paysage de la radiodiffusion sportive a été transformé ses dernières années. Le temps d’un sport = un diffuseur est désormais révolu et l’ère de l’économie mixte en montrant l’exemple de ses  couvertures dans le football et le golf.

Depuis plus de vingt ans, les télévisions américaines achètent les droits de la NBA, NFL et autres,  à deux networks pour plusieurs centaines de millions de dollars. Mais ses diffuseurs sont souvent deux gratuits. Récemment, la chaine de télévision Bloomberg TV commence à diffuser des sports en directs le week-end, nous verrons si la tendance se confirme. En France, Infosport a déjà diffusé un match de Volley féminin en direct. Pour exemple.

Toutefois, l’ère du Freemium, nouvel eldorado économique entre gratuit et premium, peut aussi ouvrir la voie à des alternatives pour la diffusions des droits de la Formule 1, via Internet. La BBC a déjà annoncée que la diffusion de ses 10 courses annuelles seront disponibles sur internet (pour le public anglais), mais les dix autres courses seront l’objet probable de streaming sauvage, que les français commencent à bien connaitre depuis la suppression de la diffusion de la qualification cette année par TF1. Pour résoudre ce problème, pourquoi ne pas diffuser les GP en anglais, via le site Formula1.com et gratuitement ?

Bernie Ecclestone avait récemment estimé que l’exploitation des droits TV sur internet était « sous exploité » par les chaines titulaires. S’inspirer de l’IndyCar et utiliser internet comme ultime prétexte à une diffusion « free to air » pourrait être une solution séduisante pour le moyen terme.

F1 – FOTA : TV HD et Internet

25 mars 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Analyses

Selon le sondage de la FOTA, deux chiffres sont intéressants : celui des retransmissions TV et Internet.

Une large majorité des sondés souhaitent une meilleure retransmission des courses de Formule 1. Mais surtout 65% souhaitent une Formule 1 en Haut Définition !  Enfin, 53% veulent suivre en direct les événements de la F1 sur Internet.

Concernant la HD, Bernie Ecclestone avait estimé en Février dernier, que cette technologie de diffusion et la Formule 1 n’était pas encore compatible. Non pas pour des raisons de spectacle, mais pour des raisons d’intérêts (voir : Ecclestone et la TV HD). Seule initiative confirmée, la BBC qui annonce son intention de diffuser la Formule 1 en HD (voir : la F1 en HD en 2011).

Le volet Internet est plus délicat pour la Formule 1. Plusieurs chaines de télévision diffusent la Formule 1 en livestreaming (SpeedTV par exemple), mais le réseau Justin TV reste dominant auprès des fans privés d’Eurosport. Le problème ici est la bande passante. L’idée est donc de fragmenter la diffusion (sur le site officiel, sur des sites partenaires, sur une Facebook Page, en live sur Youtube etc…). Mais encore une fois, un problème surviendra : quantifier l’audience Internet. Un problème qui n’en ai pas un en faite, mais ceci est l’argument de la FOM concernant l’Internet.

Voir aussi mon analyse sur Internet et la Formule 1 : 3 idées pour unir Formule 1 et Internet (écrit en Décembre 2009)

F1 – Trois idées pour unir Formule 1 et Internet

10 décembre 2009 | 1 commentaire
Catégorie : Media

Le Forum Motor Sport Business à Monaco a ouvert ce mercredi sur ce message clair. La Formule 1 doit évoluer, s’adapter et faire davantage pour intégrer Internet et les nouvelles plates-formes de médias plutôt que d’essayer de se concentrer sur la protection de ses canaux de médias plus traditionnels (télé, presse, radio).

Voici trois pistes pour améliorer la visibilité de la Formule 1 sur Internet :

Lire la suite sur mon blog personnel www.marclimacher.com

F1 -La Formule 1 doit s’ouvrir à Internet

9 décembre 2009 | 15 commentaires
Catégorie : Media

Formule 1 et InternetTrès intéressante information de Jonathan Noble dans Autosport.com. La Formule 1 devrait faire davantage pour intégrer Internet et les nouvelles plates-formes de médias plutôt que d’essayer de se concentrer sur la protection de ses canaux de médias plus traditionnels (télé, presse, radio).

Le Forum Motor Sport Business à Monaco a ouvert ce mercredi sur ce message clair. La Formule 1 doit évoluer, s’adapter, et non pas faire comme l’industrie musicale ou les autres industries de copyright.

Selon Gérard Lopez, la Formule 1 ne se regardera plus dans 3 ou 4 ans comme il y a 15 ou 25 ans, à savoir à travers un simple poste de télévision, mais via Internet. « Vous ne pouvez pas contrôler l’audience d’internet de la même manière que vous pouvez contrôler l’audience télévisée. C’est un processus similaire à ce que l’industrie musicale a connue en termes de numérisation. Il faut trouver de nouvelles façons de faire de l’argent avec cette constatation, parce que, en fin de compte, c’est ce qui permet au sport de vivre. »

De son coté Tony Fernandes, patron de l’équipe Lotus, qui a aussi travaillé dans l’industrie musicales avant de créer la compagnie Air Asia, est tout aussi vif sur les nouvelles idées.

« Je regarde l’avenir de la F1, où pourrait elle aller si elle est gérée correctement. ? C’est un sport de masse qui est encore inexploité. Nous n’avons pas touché le monde entier en ligne. (…) il y a une opportunité immense sur Internet, pour atteindre les publics qui n’ont jamais été atteint auparavant. Il existe une opportunité pour en faire un sport véritablement mondial, comme le Football. »

Vous en pensez quoi vous ?

F1 – 250 Millions sur Internet

6 octobre 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Note du Mardi

note-du-mardi

L’audience cumulée des Grands Prix de Formule 1 cette année, atteint une moyenne de 50 Millions de téléspectateurs. Mais une donnée nouvelle est apparue : Le nombre de visites mensuelles dans le monde atteint le chiffre de 250 Millions de visites…

Lire la note du Mardi sur www.FanaticF1.com




  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu