Naviguer : Accueil >

F1 – le projet de report de Bahrein par Ecclestone

1 mars 2011 | 1 commentaire
Catégorie : F1 Leaders, Grand Prix, Politique

Sur le site officiel, Formula1.com, Bernie Ecclestone a indiqué qu’il existait un projet pour reporté le Grand Prix de Bahrein. Il est entendu qu’une date en Août est dans l’air et sera entérinée par le conseil Mondial dans les prochains jours.

« Pour ce faire, la FIA a modifier le calendrier et  Bahreïn doit demander un nouvel emplacement. Le Conseil Mondial de la FIA  se réunira au début Mars et pourrait se pencher sur la situation.  J’ai déjà parlé avec Jean Todt au sujet de la possibilité de trouver une nouvelle date et nous avons convenu que la décision doit être prise avant le début de la saison »,  précise Bernie Ecclestone.

FIA – victoire pour la démocratie d’avenir

9 novembre 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

yes_we_can_Vendredi 5 Novembre, les mouvements dans les couloirs de la FIA ressemblaient à un véritable thriller psychologique. Il y a  quelques semaines, le jeu de pouvoir entre Todt et Mosley (voir ici pour en savoir plus) et les manœuvres d’avenir (voir ici), ont été relatés sur ce blog.  Les jours sont passés et finalement, Jean Todt est sorti grand vainqueur de son bras de fer.

Unanimement,  le vote a été en faveur du président Jean Todt. Une étape cruciale pour le reste de son mandat, après une année de travail contestée en interne par certaines personnes, comme l’a indiqué le site 422race.com. Durant un discours de 2 heures,  le président français a souligné les efforts durables pour la suite de son mandat. Car, il est vrai que Jean Todt a beaucoup dépensé d’argent pour ses déplacements en une année, mais c’était pour le bien de l’union.

Vendredi dernier, les principes de suppression de licences des pilotes en cas d’infraction aux codes de la route, ainsi que les amendes fixées à maximum à 250.000 euros,  envers les équipes ont été accepté. Egalement voté, le plan d’action pour réduire drastiquement le nombre de morts lors des accidents de la route en 2011.

L’Eté meurtrier

Jean Todt revient toutefois de loin et peut dire merci aux manœuvres du duo Mosley – Ecclestone,  pour réduire ses actions. Le site italien 422race.com dévoile la vérité du complot.

Mercredi 25 Août 2010 à 00h36 un E-mail titré « Transparence FIA », sous pseudonyme,  attaque Jean Todt sur ses agissements. Le contenu du courrier indique,  en substance,  que les propositions du président de la FIA sont dangereuses pour l’ensemble du système de décisions de la FIA. Précisant que le président de la FIA aura trop de pouvoir et que le Conseil Mondial et le Senat beaucoup moins.  (voir le document en cliquant ici).

Le lendemain, 26 Août vers 9h30, un autre mail de l’assistant de Jean Todt lui indique le contenu du mail « hystérique, inexacte et stupide ». Jean Todt répondra que c’est effectivement faux et que ses propositions (présentent dans son programme de campagne l’an dernier)  renforçaient les pouvoirs du Conseil Mondial et du Senat et diminuerait celui du Président.

Finalement, vendredi tout a été voté et le premier pas vers la démocratisation de la Fédération Internationale de l’Automobile est en marche.

FIA – Ben Sulayem vitrine du pouvoir de Mosley en 2012 ?

2 novembre 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses, Rumeurs

FIAIl y a quelques jours, une source anonyme avait indiqué au site italien 422race.com que Max Mosley souhaitait proposer à la prochaine assemblée générale de la FIA, ce vendredi 5 Novembre, un changement de statut afin de réduire les pouvoirs de Jean Todt (voir ici pour en savoir plus). Un jeu de pouvoir largement démenti par l’ex président anglais depuis. Mais toutefois, il y a eu des remous depuis ce jour d’octobre.

L’affaire a précipité un large éventail de lettres,  fax et protestations entre les membres de la FIA. Les déclarations de Bernie Ecclestone (voir ici), n’ont pas arrangé les choses, Mosley a donc réagi point par point, sans vraiment convaincre. Délivrant, par ailleurs des piques envers la FOTA et Jean Todt. L’homme ne souhaite plus redevenir président de la FIA. Mais rêve d’avoir plus de pouvoir.

Le site 422race.com, indique que Mosley prépare l’élection de 2012 avec comme candidat Mohammed Ben Sulayem, un brillant allié durant l’affaire de la vie privée en 2008 de l’ex président de la FIA. Le dauphin de Dubaï,  actuellement vice-président de la FIA pour le sport, doit affronter un Jean Todt en fin de mandat. L’homme est influent aux Moyen-Orient et en Afrique et a permis à l’avocat anglais de sauver sa tête et de faire basculer bien des décisions.

Evidement, les portes paroles de Ben Sulayem ont fortement démentis tout intérêt de leur client pour la présidence de la FIA et affirment qu’il soutient l’action du président Jean Todt depuis le début.

Les sources du site italien indiquent même que Ben Sulayem et Jean Todt sont très actifs en Asie et Moyen-Orient. La campagne 2012 débute donc. L’assemblée générale ce vendredi n’est que le début d’un long mouvement.

F1 – Jeux de Pouvoir entre Mosley et Todt

19 octobre 2010 | 6 commentaires
Catégorie : Actualités

jeux_de_pouvoirLe pouvoir manque t’il aux hommes ? Ou alors est-ce l’idée d’avoir une intelligence supérieure qui pousse certaine personne à croire qu’ils détiennent la vérité ? Probablement les deux, après la lecture du désir de Max Mosley de proposer à la prochaine assemblée générale un changement de statut afin de réduire les pouvoirs de Jean Todt.

Désormais président d’honneur du Senat de la FIA, Mosley prépare un front anti-Todt dans les couloirs de la fédération, dévoile l e site 422race.com. La date est fixée au 5 novembre prochain. Un jeu politique qui n’a rien à voir avec le sport. Un jeu de pouvoir aussi qui s’inscrit dans la logique de l’homme qui a dirigé la FIA durant 16 années.

Surtout que Jean Todt pense à un second mandat, mais le français à un défaut majeur : il fait trop de déclarations qui ne cadrent pas avec les compétences de la FIA. Les récentes déclarations sur un Grand Prix africain en est le dernier exemple. Mais surtout, Todt ne réalise pas sa promesse de « continuer le travail de son prédécesseur. » Une situation qui agace l’intéressé.

Le 5 Novembre prochain, nous saurons donc combien de membres de l’assemblée sont toujours prêts à soutenir l’action de Jean Todt face à l’influence de Max Mosley.

F1 – ITW de Jean Todt

8 juin 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

[Le parisien] Paris, Le nouveau Président de la Fédération Intenationale de l’Automobile fait de la sécurité routière une priorité de son mandat. Il envisage donc de sanctionner sur le plan sportif les pilotes qui seraient condamnés pour une infraction routière.

Depuis le début de votre mandat, il y a 8 mois, vous semblez très engagé dans le combat pour la sécurité routière…

JT : C’est exact. L’an dernier, 1,3 million de personnes sont mortes sur les routes dans le monde, dont 90% dans les pays en voie de développement. Et les les prévisions pour 2020 sont terribles. Elles estiment que près de deux millions de personnes trouveront alors la mort si aucune action n’est entreprise d’ici là. Or, avec un minimum de concertation, de chiffre pourrait être réduit de moitié. Cela passe l’éducation, l’amélioration des réseaux routiers, et par l’implication de nouvelles technologies sur les voitures

Dans cette optique, ne serait-il pas logique qu’un pilote soit suspendu pour plusieurs Grands Prix s’il perdait son permis de conduire à la suite d’une infraction ?

JT : Je me pose cette question effectivement. Il y a une incompatibilité entre le statut de modèle que doit avoir tout champion et une éventuelle infraction sur la route. Un pilote est un conducteur comme les autres. Nous sommes donc en train de voir s’il y a lieu de faire quelque chose, et de quelle manière.

Un président Français est à la tête de la FIA : est-ce bon signe pour l’avenir du Grand Prix de France ?

JT : Le raccourci est trop facile. Ma fonction est internationale. Je suis Français et fier de l’être mais il appartient à la Fédération française du sport automobile et aux autorités politiques du pays de faire une proposition. Ce n’est pas à moi d’assurer le futur du Grand Prix de France. La FIA ne peut qu’apporter son soutien à un projet français mais elle ne peut légalement pas en être à l’origine

L’équipe de votre fils postule pour la place de 13ème équipe sur la grille en F1 en 2011. S’il était retenu, les commentaires iraient bon train…

JT : Cela ne me pose aucun problème. Les commentaires de caniveau, je n’y prête pas attention. La principale richesse d’un homme, c’est qu’il puisse se regarder dans la glace chaque matin. Peu de monde peut s’en vanter et j’ai ce privilège.

Quelle a été votre réaction à l’annonce du retour de Michael Schumacher ?

JT : Je suis fier de lui. Ses performances sont liées au potentiel de sa voiture, qui n’est peut-être pas la meilleure en ce moment. Cela l’empêche de gagner, mais il est en train de revenir au plus haut niveau. Je ne suis pas surpris.

L’association des équipes (FOTA) semble avoir désigné Pirelli face à Michelin pour la fourniture des pneumatiques en F1 pour 2011. La FIA n’a pas son mot à dire ?

JT : Bien sûr que si. Et c’est elle qui lancera prochainement un appel d’offres, avec le représentant commercial du championnat, Bernie Ecclestone. La FOTA peut laisser penser qu’elle décide, mais l’homme fort n’est pas celui qui le répète à tort et à travers.

Prenez-vous du plaisir dans votre nouvelle fonction ?

JT : Etre Président de la FIA, c’est être volontaire et la fonction n’est pas rémunérée. Qu’est-ce qui peut pousser à s’y impliquer à part la passion ?

Source Le Parisien

F1 – FIA : l’avenir selon Jean Todt

5 mai 2010 | 4 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

jean_todtL’homme est là pour quatre ans mais souhaite réformer en profondeur la Formule 1. Jean Todt à de grands projets : deux pistes du moins.

Le président de la FIA souhaite mettre la Formule 1 sur des bases solides avant de passer aux choses sérieuses. Lors de sa visite hier en Espagne, Jean Todt a confirmé que de nouvelles réductions des coûts et une réduction d’application aérodynamique était envisagée. » L’objectif étant le spectacle, mais un spectacle juste avec une ouverture d’esprit sur les nouvelles technologies : « Nous devons également encourager les nouvelles technologies, parce que la Formule 1 doit être une ambassadrice dans ce domaine. » lance le président.

Todt pointe du doigt le déséquilibre budgétaire entre les équipes. Car si une équipe comme Ferrari dispose d’un budget de près de 200 millions d’euros en 2009, Hispania Racing est en dessous de 35 millions d’euros de budget.

Autre problèmes, le spectacle. Les conditions météos des trois dernières courses ont permis des courses spectaculaire, mais cela reste un artifice : « tant qu’il n’y a pas de condition météo extrême ou difficile, la logique de la voiture en tête restera. Tout dépend trop de l’aérodynamique. » exprime Todt.

Le président parle de 2013, avec l’espoir d’un changement, d’une nouvelle ère pour la discipline.

« Si nous réfléchissons à la nouvelle réglementation pour 2013, dans le cadre de laquelle nous introduirons une nouvelle motorisation, nous devons réduire l’importance fondamentale de l’aérodynamique pour la course. C’est le dépassement qui doit être encouragé. Ce problème doit être pris en compte dans la construction des voitures en utilisant des paramètres qui doivent être appliquées. » conclu le président de la FIA.

F1 – La discrète critique de Bernie sur Todt

21 avril 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, View

La phrase est courte et finalement représente assez bien l’évolution de ses derniers mois. Bernie Ecclestone a parlé de Jean Todt comme :

« Un chef de gouvernement et pas d’un homme attiré par la lumière. »

Max Mosley, l’ami de 30 ans appréciera l’allusion et Jean Todt aussi. Même si ce dernier se méfie de Bernie Ecclestone et de ses manières politiques. Les récentes décisions (le système de point et la 13ème équipe) démontrent une autorité et surtout une indépendance. Il faut marquer la différence entre le duo Mosley-Ecclestone de ses trois dernières années, et l’ère Todt.

Les 4 années de Jean Todt seront sous le signe probable de l’apaisement. Plus de scandale en publique, tout sera réglé en famille. Mais cela ne signifie pas pour autant que l’amour existe entre le trio Todt – FOTA – Ecclestone. Mais cela sera plus discret.

Première pique d’Ecclestone ce week end. L’argentier de la F1, finalement critique la présidence Todt en sur la forme et pas sur le fond :

« Le monde change si vite et les décisions doivent être prises rapidement. Le gouvernement dit quelque chose, l’opposition autre chose, alors il y a compromis et ce compromis sera de nouveau changé dans le temps. Jusqu’à ce que finalement il soit trop tard. »

Via mon blog www.marclimacher.com

F1 – The Mosley Legacy

21 février 2010 | 6 commentaires
Catégorie : View

Max Mosley_FIAThe legacy was too heavy. USF1 is dead (or not), Campos Meta 1 attempts to survive. Virgin demonstrates the technical limitations of designing a car in CFD. His teams wanted by Max Mosley, are now shame to Formula 1.
In June 2009, surprise USF1, Manor and Campos Meta 1 are advertised as new teams for the 2010 season. The return of small teams was a good idea, but their selection based on a lie. All teams have been developed around a business model to a budget ceiling of 34/45 million.
A willingness to Max Mosley, to replace manufacturers too greedy politically and financially. But a heavy legacy for the FIA and FOTA today. Jean Todt and FOTA want a plan to cut costs rather than budget ceilings. An agreement indicates that the goal is to reach 35 million euros of sponsorship in 2011. A common unofficial agreement.
Except that during this time, USF1, a year after its introduction, died for lack of funding. Campos Meta 1 seeks 20 million euros. The financial result for Virgin Racing could be negative in 2010, help the bank by Lloyd, who has given a loss of 8 million euros.
The failure of his teams was writing fiction join reality. The selection of Sauber and Lotus, is more serious.
Article 9.9 of the Concorde Agreement indicates that only 13 teams were accepted in Formula 1 between 2010 and 2012. But it is a maximum figure, since only 10 teams will receive money from the FOA / FOM. The support fund of 10 million euros in the year 2010 will not be renewed in 2011 and 2012.
The legacy of Max Mosley is a disgrace for Formula 1, a very poor image, that only time can solve.

F1 – Une licence pour les chefs d’équipes ?

9 février 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Business News F1

Logo FIALa FIA réfléchit à l’introduction de licences pour les patrons d’écuries. L’objectif, politique, étant d’éviter des situations telles que celle qui a vu le scandale Renault F1 à Singapour en 2008 et les tribulations de Flavio Briatore dans les tribunaux français.

 » Je vais proposer l’idée que les patrons d’équipes doivent aussi détenir des licences. L’idée, si elle est acceptée par les équipes, permettra d’éviter des situations telles que nous l’avons vus (..) les chefs d’équipe serait alors obligé de suivre les règles sportives dans les mêmes conditions que les équipes entrantes et les pilotes. » indique le président de la FIA à la Gazzetta dello Sport.

Les pilotes doivent, chaque année, déboursée une certaine somme pour l’obtention de leur super licence. Cette dernière est calculée en fonction des points inscrits l’année précédente. Il n’est pas impossible que le même principe soit appliqué, mais qui paiera ? Les patrons ou leurs équipes ?

Dans certains cas, l’un et l’autre…A moins que cela ne concerne que les « managers » extérieur, c’est-à-dire une personne qui n’a pas de part dans le capital dans une équipe.

F1 – Jean Todt ne fera qu’un mandat de transition

9 février 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Jean Todt souhaite ne faire qu’un seul mandat de Président de la FIA. Une nouveauté.

« Je vais rester pour un seul mandat, il est fou de penser que Mosley a été présent depuis 16 ans » indique Todt à la Gazzetta dello Sport. Le président de la FIA précise qu’il a d’autre chose à faire et que la vie est courte. Son mandat se terminera en 2013.

La réflexion de Todt relance l’idée entrevue durant la guerre entre la FOTA et la FIA l’année dernière, ou l’association des constructeurs voulait imposer le double mandat comme seul perspective pour un futur président. A savoir 8 ans. Ici Todt souhaite faire 4 ans, mais reste une question :

4 ans, ce n’est pas un peu court pour changer les choses ? Ou alors juste mettre les bases d’un changement qu’un autre appliquera par la suite. Dans sa vision, Todt s’impose comme un guide pour l’avenir en affirmant qu’il ne fera qu’un seul mandat. Pire, s’il y a échec de sa politique, il n’endossera pas la responsabilité avenir, et ne fera donc pas le « service après-vente ».

Alors, est ce que la présidence Jean Todt sera une présidence de transition ? Probablement que oui…finalement…

F1 – Un dîner presque parfait

31 octobre 2009 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités

logo-diner-parfaitIl y avait eu une curieuse rumeur le lendemain de la décision du Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA sur l’avenir de Flavio Briatore. Ce bruit racontait que, si Jean Todt devenait président de la FIA, l’exclusion de Flavio Briatore sera annulée à terme.

Au sujet de Briatore, Jean Todt est resté évasif. De son coté l’italien a attaqué la FIA il y a quelques semaines et sera entendu le 24 Novembre prochain, il demande près d’un millions d’euros de dommage et intérêt. Mais déjà en Italie, les journaux pensent que le manager Italien reviendra en Formule 1, plus vite que prévu.

Paris,  Mardi 27 Octobre au soir, dans un restaurant proche de l’avenue Montaigne Jean Todt dine avec Flavio Briatore. Nous sommes quelques jours après les élections. Il est 22h et ce dîner presque parfait en dit long pour la suite.

Dans les couloirs de la FIA, Jean Todt, a déjà entamé sa stratégie auprès de Briatore. L’idée d’un accord à l’amiable est défini. Le dîner de mardi soir, a peut être été le décor de ce prochain accord.

Mais cela signifie t’il que Flavio Briatore, avec un accord à l’amiable pourrait voir sa peine réduite ? Ou bien même prescrite ?

F1 – Jean Todt Président de la FIA

23 octobre 2009 | 24 commentaires
Catégorie : Actualités

13h25, TF1 annonce de manière officiel que Jean Todt est élu comme le nouveau Président de la FIA. Deux minutes plus tard, nous apprenons que la victoire est clair, 135 voix contre 49 pour son rival Ari Vatanen (12 abstentions)

Lire la déclaration de Jean Todt en cliquant ici

Ont été également élus comme faisant partie de la liste de la candidature de M. Todt:

President of the Senate
Nick Craw, President, Automobile Competition Committee for the US (USA)

Deputy President Automobile Mobility & Tourism
Brian Gibbons, Chief Executive, New Zealand Automobile Association (New Zealand)
Deputy President Sport
Graham Stoker, Council Chairman, Motor Sports Association (UK)
Senate Members

  • Hernan Gallegos Banderas, President, Automovil Club del Ecuador (Ecuador)
  • HH Tunku Mudzaffar bin Tunku Mustapha, Chairman, Automobile Association of Malaysia (Malaysia)
  • S.H. Rudolf Graf von der Schulenburg, President, Automobilclub von Deutschland (Germany)
  • Carlos Slim Domit, Patron, Asociación Mexicana Automovilistica (Mexico)
  • Jainchang Yan, Deputy President, Federation of Automobile Sports of China (China)

Mobility Vice Presidents

  • Carlos Barbosa, President, Automovel Club de Portugal (Portugal)
  • Victor Dumot, President, Touring and Automobile Club of Paraguay (Paraguay)
  • Ignacio Gonzalez Fausto, President, Asociación Mexicana Automovilistica (Mexico)
  • Gus Lagman, President, Automobile Association Philippines (Philippines)
  • Franco Lucchesi, Delegate to the FIA, Automobile Club d’Italia (Italy)
  • Jorge Rosales, President, Automobile Club of Argentina (Argentina)
  • Danijel Starman, President, Avto-moto zveza Slovenije (Slovenia)

Sport Vice Presidents

  • José Abed, President, Organizacion Mexicana del Deporte Automovilistico Internacional (Mexico)
  • Michel Boeri, President, Automobile Club de Monaco (Monaco)
  • Morrie Chandler, Honorary President, MotorSport New Zealand (New Zealand)
  • Enrico Gelpi, President, Automobile Club d’Italia (Italy)
  • Carlos Gracia, President, Real Federación Española de Automovilismo (Spain)
  • Mohamed ben Sulayem, President, Automobile and Touring Club for United Arab Emirates (UAE)
  • Surinder Thatthi, Automobile Association of Tanzania (Tanzania)

F1 – Présidence FIA : le jour J

23 octobre 2009 | 13 commentaires
Catégorie : Actualités

Le jour de l’élection du nouveau président de la FIA est arrivé. Jean Todt et Ari Vatanen lutte depuis plusieurs semaines afin de prendre la succession de Max Mosley, en place depuis 16 ans maintenant.

La campagne c’est réellement accéléré depuis la fin de l’été entre les deux candidats. Beaucoup de controverses. Deux visions aussi.

D’un coté, Ari Vatanen, souhaite une nouvelle ère, se présentant comme le candidat du changement de l’institution et de la transparence. De l’autre Jean Todt, soutenu par Mosley, Ecclestone, Schumacher et une partie de la FIA qui est le candidat de la continuité.

Deux visions différentes et un gagnant. Depuis hier, la rumeur indiquait que Jean Todt était redevenu le favori, malgré le très faible écart à prévoir. Les deux candidats doivent obtenir la majorité des 221 voix exprimés.

Tension sur Paris

Assemblée générale de la FIA a débutée et Jean Todt est le favori de cette élection mais un rapport non officielle,  affirme que Ari Vatanen dispose de 98 à 104 voix (il en faut 111). Une annonce est prévue pour Midi. Mais un second tour est attendu, tout comme le résultat qui sera connu que demain dans le pire des cas.

13h,  les votes sont terminés, début de la procédure de décompte des voix.

13h25 : Selon TF1 Officiel, Jean Todt est élu président de la FIA…135 voix à 49.


F1 – Présidence FIA : la procédure d’éléction

20 octobre 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Après la réunion d’aujourd’hui pour convenir des modalités pour les prochaines élections de la FIA, Ari Vatanen a retiré sa plainte au tribunal.

Lors de la réunion, présidée par le président de la FIA, Max Mosley, les deux candidats appuie l’équité de la procédure de vote proposée par la FIA. Les éléments suivants de la procédure ont été confirmés:

- L’élection présidentielle sera supervisée par un Huissier de Justice à travers toute la procédure.

- Il y aura une section de vote privé sera disponible pour les électeurs qui voudraient l’utiliser.

- Chaque candidat, avec leurs portes paroles, se verront offrir l’occasion de présenter leur projet à l’Assemblée Générale durant maximum 15 minutes. M. Todt et son équipe vont prendre la parole en premier.

Source : Communiqué FIA

F1 – Présidence FIA : le clan Todt accusé d’achat de voix

18 octobre 2009 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités

FIASelon le Mail on Sunday, le président fondateur de la Fédération du Sport Automobile Club de l’Ouganda, Jack Wavamunnno, affirme qu’il a eu des intimidations et que le clan Todt à chercher à acheter sa voix.

Wavamunno a reçu deux appels le 29 Août dernier de Surinder Thatthi, nommé comme le futur vice-président de la FIA si Todt passe, afin de l’intimider. Dans le premier appel, le Président de la Fédération des clubs Ougandaise a résisté aux allégations de Thatthi qui affirmait que le soutient de Vatanen irait contre l’ intérêt de l’Ouganda

33 minutes plus tard, lors du deuxième appel, Thatthi lui a dit qu’un partenaire a été trouvé (2820€), pour payer un « abonnement » de UFA (Fédération Automobile de l’Ouganda) envers la FIA. En échange de cette solution, Wavamunno devait abandonner son soutient envers Ari Vatanen et voter pour Jean Todt.

Wavamunno a indiqué que la Fédération ougandaise avait prise ses dispositions pour payer son abonnement envers la FIA. Evidemment Thatthi nie ses allégations.

F1 – Présidence de la FIA – les E-mails de la discorde

15 octobre 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

FIADans le principe, la FIA et ses membres, actuellement en poste,  doivent être neutre dans une élection, surtout s’ il n’y a pas réélection. Mais depuis que Max Mosley a exprimé publiquement son soutien à Jean Todt, cette neutralité constitutionnelle est mise en doute.

Après la lettre de menace de Max Mosley auprès des membres de la FIA soutenant Ari Vatanen, voici les ‘e-mails de David Ward, directeur de la Fondation FIA et de Peter Doggwiler, directeur général de la FIA, qui ce sont exprimés  en faveur de Jean Todt.  Selon le Daily Telegraph, un courriel daté du 1 Septembre 2009, de Doggwiler indique aux sympathisants de Todt, d’implorer et « d’intensifier vos appels auprès des petits clubs » avant de conclure son courrier « je vous enverrais une liste actualisée de lobbying pour ceux d’entre vous qui ont eu des changements et je vous appellerais cette semaine pour voir où nous en sommes pour faire un rapport adéquat à Jean »

Un autre e-mail de David Ward, pour Nick Craw le candidat de Todt pour le Senat de la FIA, révèle qu’il a eu des conversations « au sujet d’une stratégie plus intensive de lobbying en Amérique du Nord » et précise son implication dans le cabinet Todt, tout en concluant : « Je pense que nous devons dénoncer l’hypocrisie des grands clubs et assurez-vous que les petits clubs resterons avec nous. (…) Nous devons maintenant finaliser nos positions cette semaine. »

Le Telegraph expose aussi quelques courriels provenant de plusieurs adresses mails de la Fondation FIA, indiquant que dans l’absolue celle-ci est indépendante de toute politique. De plus Le Charity Commission Direct, ou la fondation est enregistrée,  regarde avec attention les agissements de la fondation à l’heure actuelle.

Ari Vatanen avait fustigé le concours de l’appui indirect de la FIA envers la candidature de Jean Todt, qui bénéficiait des largesses de la Fédération et de ses membres actuels, alors que cela ne devrait pas être le cas. Ceci se vérifie, alors que le français annonçait encore hier comme de « fausses accusations et le ton négatifs » de son concurrent finlandais.

Vatanen souhaite changer les choses dans la direction de la FIA, un exemple parmi d’autres : Peter Doggwiler, directeur général de la FIA, est aussi président de Motor Sport Safety Development Fund, qui verse des sommes importantes au nom de la FIA.

F1 – Présidence FIA : Tension et visions différentes

15 octobre 2009 | 4 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Logo FIAUne réunion avec Max Mosley c’est terminée au bout de trois minutes cette semaine, lorsque le candidat Ari Vatanen a été mis à la porte, indique le quotidien The Guardian.

Il apparait que le pilote de rallye a essayé de soulever la question de la transparence électorale avec Mosley, mais le président de la FIA lui a montré la porte en lançant : « Je ne discute pas avec vous »

Deux visions

Depuis une semaine, et deux lettre ouvertes (celle de Jean Todt hier et celle de Michael Schumacher la semaine dernière), le camp Todt tente de convaincre les électeurs que sa candidature se porte pour le mieux, son rival joue la transparence est annonce ses soutiens publiquement. Hier au journal économique La Tribune, Vatanen a expliqué « la FIA a besoin d’obtenir une structure démocratique et se tournent vers l’intérêt public. Nous avons besoin également d’un pouvoir judiciaire indépendant et des comités spéciaux pour des questions telles que la Formule 1. »

Dans les faits, Vatanen souhaite promouvoir le sport automobile dans les pays en développement, sans compromettre les courses dans les pays riches. Autre proposition du finlandais « Les écuries de F1 doivent nécessairement réduire leurs coûts, mais coordonnés. » Précisant que les sponsors et les équipes  doivent être consultés pour anticiper la sortie des constructeurs automobiles. « Le partage de revenus doit évoluer. » précisant que seulement 1/3 des revenus de la société d’Ecclestone revient aux équipes.

De son coté, Jean Todt a refusé d’aborder la question sur la situation des finances de Bernie Ecclestone. Le français a demandé d’appliquer une réduction des coûts et de réduire le nombre de moteurs. Etablir en 2010 des budgets compris entre 100 et 400 millions d’euros et entre 100 et 150 millions d’euros à suivre dans le temps. Son ambition est de planifier la voiture de l’avenir…

F1 – Présidence FIA : Todt en perte de vitesse ?

14 octobre 2009 | 10 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

FIA Alors qu’Ari Vatanen, par transparence, annonce progressivement ses soutiens de plus en plus nombreux, Jean Todt dans une lettre ouverte dénonce « les fausses accusations et le ton négatif » de son rival.

Dix jours avant l’élection du président de la Fédération International de l’automobile, la tension monte entre Ari Vatanen, outsider et Jean Todt,  favori. Ce dernier, dans une lettre ouverte aux présidents de clubs,  s’est plaint de son concurrent.

« Nous avons dit clairement que nous apprécions et nous nous réjouissons de participer à une campagne axée sur des arguments » écrit Todt et ses collègues. « Nous avons essayé de comprendre les propositions des candidats de l’opposition, mais nous n’avons trouvé aucune théories concrètes. Nous lançons un appel à tous les membres de la FIA de se fixé sur les faits réels et de limités les attaques personnelles et les fausses accusations. »

« Vous ne pouvez pas faire des déclarations scandaleuses et source de division, puis espérer que les victimes de ces attaques, l’oublierons. » Todt reproche à Vatanen, son manque de connaissance de la FIA : « il ne sait rien de la prise de décision de la FIA, il n’a pas même été le plus petit moteur de décision et n’a jamais été membre de commission ou d’un club. »

Une déclaration bien malheureuse de Jean Todt. En effet, Ari Vatanen représentant le changement, et Todt la continuité, la candidature de ce dernier est en difficulté dans les couloirs de la FIA. Todt met en place publique des accusations qui n’ont jamais filtré dans la presse. Limitant ainsi l’argument. De plus Todt, qui n’a lui non plus été un membre de la FIA, avoue toutefois avoir été un moteur de décision, démontrant enfin par la preuve que son époque Ferrari était lié à la FIA. Ce qui alimentera passablement les antis-Todt qui longtemps ont argumenté : FIA = Ferrari. Enfin, qualifier d’opposition un rival, alors que l’on n’est pas encore élu, est assez présomptueux, du moins que cela indique que Todt est favori et le démontre face à un Vatanen, qui ne reste qu’un modeste challenger aux yeux du cabinet du français. Le changement est source de division pour Monsieur Todt et son cabinet…

F1 – Présidence FIA : La lettre de menace de Mosley

2 octobre 2009 | 13 commentaires
Catégorie : Actualités

FIA_21 septembrePetite manœuvre politique entre ami dans la course à la présidence de la FIA. Les temps doivent vraiment changer. Une lettre au Prince Fayçal de Jordanie, paraphé par Max Mosley, a suscité l’indignation aujourd’hui. En effet, Mosley indique que les clubs et fédérations qui soutiennent Ari Vatanen dans sa candidature à la présidence de la FIA pouvait s’attendre à être marginalisés dans la foulée.

Cette lettre a été révélé hier lors de la Conférence Motoring Amman, qui était dirigée par le Prince Fayçal. Dans ce document, Mosley explique pourquoi il ne venait pas assister à cette conférence, et averti que ceux qui soutiennent Vatanen peuvent s’attendre à des répercutions.

Selon le Daily Telegraph, Mosley a écrit ceci :

« toutes pensées qui, après l’élection, peuvent unir chacun afin de travailler ensemble, peuvent maintenant être oubliées. Il n’est pas possible de faire des déclarations comme celle de Vatanen et attendre ensuite les victimes de ses insultes et d’oublier les mensonges qui ont été dit.  Vatanen perdra l’élection et la perdra sévèrement, notamment parce qu’il a choisi de dénigrer la FIA et ceux qui sont actuellement en place plutôt que de mener une campagne constructive et civilisée. »

Répondant à la lettre de Mosley, le prince Fayçal indique au Jordan Times : « La Jordanie a toujours entretenu une relation solide avec le président de la FIA, alors je suis profondément déçu par le contenu et les insinuations de sa lettre qui ont soulevé de graves questions quand à la crédibilité prochaine des élections à venir. »

Sachant que la Jordanie a été un soutient important dans l’affaire de mœurs, dont la campagne de presse avait été sévère envers Max Mosley l’année dernière, la déception est palpable. Les participants de la conférence d’hier en Jordanie réclament un besoin de changement. L’image de Jean Todt, que Max Mosley soutient activement, se ternie subitement dans sa course à la présidence que beaucoup voyaient déjà gagné. Et pour cause.

« Vatanen est un homme intègre et un homme d’expérience qui ferait un excellent président de la FIA » conclu Fayçal.

Hier encore, Vatanen a reçu des soutient d’une bonne partie des pays du moyen-orient, autrefois amis avec Mosley. Enfin plusieurs observateur estiment que l’ancien pilote de rallye, est incontrôlable par la FIA et bouleverse et médiatise une élection qui prend une tournure plus importante que penser.

Source : Pitpass.com

F1 – Présidence FIA : Jean Todt et les conflits d’intérêts

22 septembre 2009 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs

L’affaire Renault a mis en lumière des conflits d’intérêts importants, au point d’ouvrir les yeux de certains membres de la FIA sur la course à la présidence actuelle. Le premier visé : Jean Todt, qui de ultra favori commence à voir son image pâlir.

En effet, après le verdict d’hier, une rumeur inquiétante racontait que, si Jean Todt devenait président de la FIA en Octobre, l’exclusion de Flavio Briatore sera annulé. Les deux hommes disposent de liens importants dans le business et certains membres de la FIA n’ont pas envie de courir le risque de la candidature Todt.

Pire encore, le cas de Nicolas Todt, agent de pilote, directeur d’équipe (ART GP en GP2, GP3 et F3), dérange maintenant, car comment rendre un sport transparent et nouveau, alors que le fils du président de la FIA est agent de pilote de F1 ? Il y a conflit d’intérêt et dans sa nouvelle image, la Formule 1 ne souhaite plus ce type d’arrangement et d’oligarchie qui a longtemps dirigé la F1.

Le discours d’Ari Vatanen, sur la transparence et le renouveaux, semble fonctionné après l’affaire Renault qui a mis en lumière des zones d’ombres, d’un pilote (Piquet Jr) étant sous contrat à la fois avec Renault (son employeur) et avec Flavio Briatore (qui est son agent et le team manager du Renault F1 Team). Le cas Todt est similaire et inquiète les membres les plus hésitants, selon la rumeur, qui pencherait en faveur de la candidature d’Ari Vatanen. A suivre…


Page 2 sur 3123


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu