Naviguer : Accueil >

F1 – Présidence FIA : Lumière sur Jean Todt

21 juillet 2009 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

David contre Goliath ? Le duel entre Ari Vatanen et Jean Todt porte l’attention sur ce dernier. Comment souvent il y a conflit d’intérêt et cela dérange. Max Mosley souhaite la transparence, et son poulain est rempli d’opacité. Contraste.

Ari Vatanen a bien raison de dénoncer ce qu’il se passe en secret dans les couloirs de la FIA, Jean Todt ne joue pas dans la même cours. Si lui, champion de rallye, fait campagne pour avoir les soutiens des fédérations européennes (en plus d’avoir eu celle d’Amérique), Jean Todt, plus discret utilise l’apareil de la FIA pour faire campagne en Afrique, selon le champion du monde 1981.

En effet, lorsqu’on regarde l’équipe de campagne de Todt cela laisse rêveur : Max Mosley le déchu, Richard Woods, directeur de communication et journaliste influent du paddock, l’actrice et compagne Michelle Yeoh, qui est une ambassadrice de la FIA Make Roads Safe.

Le souci est que Michelle Yeoh a récemment rencontré beaucoup de représentant de fédération et clubs africains dans son rôle d’ambassadrice et que Jean Todt était présent lui aussi. Affaire démenti par le porte parole du camp Todt. Mais lorsque le souvenir de cette Afrique qui a sauvée Mosley en 2008 revient en tête, cela laisse songeur dans le timing.

Mais les affaires ressortent, Todt aurait bénéficié d’un rabais foncier en Malaisie en échange de services et ce n’est pas fini,  la guerre des mots ne fait que débutée.

FIA – Jean Todt adoubé se présente

16 juillet 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

Pourquoi parler de Jean Todt et sa candidature à la FIA en octobre prochain ? Le traitement de l’actualité l’impose mais je ne me suis pressé pour le faire pour une raison qui me choque.

Hier, Max Mosley, dans sa lettre, a adoubé Jean Todt. Un verbe qui me choque. Au moyen âge, cela signifiait remettre les armes à un homme pour le faire chevalier. Le moyen âge donc…

Ce qui me choque aussi est que Todt ait besoin de Max Mosley pour s’introduire dans la liste des candidats, le besoin d’un parrain pour le former peut être, signifiant que Mosley se retire sans se retirer ?

Voir FIA – la candidature controversé de Jean Todt

F1 – Pourquoi, il ne faut pas qu’un homme de la F1 dirige la FIA

2 juillet 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses

Logo FIA

Alors que la presse anglaise annonce que Ron Dennis serait le possible successeur de Max Mosley à la tête de la FIA, il est à noter le côté très égocentrique de l’affaire. La Fédération Internationale de l’Automobile n’est pas que la Formule 1. Pour rappel, le WRC et le WTCC sont aussi sous la tutelle de la Fédération et ce sont deux autres Championnats du Monde…

Lire la suite sur www.FanaticF1.com

FIA – la candidature controversé de Jean Todt

25 juin 2009 | 3 commentaires
Catégorie : Analyses

La rumeur de Max Mosley (utilisant la petite phrase pour lancer une polémique et semer le trouble)   selon lesquelles Jean Todt pourrait se porter candidat à la présidence de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA). Les élections du nouveau président de la FIA auront lieu en octobre 2009. Une bonne chose ? Pas sur.

Résumé l’ère Jean Todt au titre de champion du monde est valorisant, mais raconter que sous sa présidence, son influence a été très forte auprès de la FIA sous le prétexte que sans Ferrari la F1 ne serait rien est aussi à révéler et a trouver sa justification dernièreemnt. 16 ans d’influence pour cet agent français au service de sa majesté Ferrari.

Jean Todt est celui qui a initié le règlement 2008/2009 telle que nous le connaissons. C’était en 2005/2006 lorsque la guerre entre le GPWC et la FIA était à son paroxysme. D’un coté des constructeurs souhaitant faire de la F1 un modèle technologique, réduction des couûs (limite de 30 jours des essais, interdiction de rouler sur 2 circuit en même temps), absence de lest pour influencer un résultat et enfin une gestion commerciale transparente.

Mais le règlement que nous connaissons actuellement est incité par Ferrari : centrale électronique commune (ECU), limitation aérodynamique, transmission à longue durée de vie et surtout…30.000km d’essais au lieu des journées. Jean Todt en bon modèle de Think Thank imposera donc ses visions à la F1.

Génie stratégique pour certain (les fans surtout) mais cauchemar diplomatique pour les autres. Jean Todt a toujours tiré les avantages dont il disposait vers lui. Un bon gestionnaire de porte feuille en somme. Sauf que l’homme a toujours été contre les réductions de coûts, à contre courant de l’ambiance économique du moment. Enfin l’homme dérangeait une Scuderia qui souhaite se donner de l’air et une image moins noir que ces dernières années, tout en respectant l’homme pour son travail.

Donc entre choisir un  Jean Todt qui gérerait les intérêts de Ferrari via la FIA et un autre candidat… laissons le temps au temps, mais Mosley continu son jeu politique et cela il ne faudra pas s’y tromper.


Page 3 sur 3123


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu