Naviguer : Accueil >

Lotus vise un moteur ou un KERS Renault ?

12 juillet 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses, Rumeurs, Transferts

10f1-06-monacogp-sun-142

Selon la BBC, Lotus disposera d’une motorisation Renault l’an prochain.

Tony Fernandes et Mike Gascoyne ont eu une réunion dimanche matin avec des responsables de Renault Sport.  Selon le média anglais, les deux parties tiennent à un accord, toutefois, le directeur technique de l’équipe Lotus Racing, Mike Gascoyne a refusé de commenter, l’affaire, mais a commenté de manière corporate : « Nous avons un contrat avec Cosworth et nous discutons avec des façons de travailler ensemble à l’avenir. »

Renault Sport a avoué sa disposition de fournir une autre équipe dès l’an prochain, mais à aussi confirmé qu’elle était disposée à fournir son système KERS à qui le souhaiterait. Donc, nous pouvons aussi comprendre qu’un accord entre Renault et Lotus ne comprendrait que la mise à disposition du système de récupération d’énergie pour l’année 2011.

Un KERS Williams dans une Lotus en 2011 ?

7 juillet 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Analyses

A l’heure des concentrations de projet autour du KERS. L’interrogation est de mise pour les petites équipes comme Lotus, Virgin et HRT.

Propulsé par un V8 Cosworth, ce dernier adaptera son bloc propulseur afin de s’adapter aux nouvelles contraintes du récupérateur d’énergie (voir : Cosworth se prépare au retour du KERS). Mais il semble toutefois que Williams soit la seule à annoncé, équipée du moteur anglais, son intention d’utiliser le KERS l’an prochain.

Du coté de Virgin, l’investissement est trop coûteux selon Nick With, idem pour Hispania Racing Team. Ce qui met un bémol sur leur capacité à progresser si des équipes comme Sauber et Toro Rosso dispose d’un système de ce genre. A moins d’estimer que 2009 puisse se reproduire…

Du coté de Lotus Racing, les démarches auprès de motoristes, comme Mercedes et dernièrement Renault, allaient dans le sens de la mise à disposition du récupérateur d’énergie. L’équipe Anglos-Malaisienne souhaite sortir le plus vite possible du ventre mou du peloton et estime que le KERS est une solution. Mais, si comme l’entend plusieurs médias, le team reste en Cosworth, quelle sera l’opportunité ?

Il y a quelques temps, Lotus avait annoncé que la prochaine T128 serait développé sans le KERS (voir : la prochaine Lotus 2011 sera sans KERS). Mais, il n’est pas impossible qu’un changement se soit opérer. Autre opportunité : si Lotus reste avec Cosworth, et Williams F1 aussi, existe-t-il un lien entre le KERS du deuxième et la volonté du premier ? Imaginons un KERS Williams dans une Lotus ?

N’oublions pas que Williams a annoncé un nouveau concept plus classique du KERS pour 2011, abandonné son volant (voir : l’échec du KERS Williams)  et semble prêt à fournir d’autres équipes (voir : Williams propose un KERS à 1M€ pour 2011)

F1 – Vers un échec du KERS Williams ?

22 juin 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs, Technique F1

Williams F1 2010

Est-ce que Williams utilisera son KERS en 2011 ? La réponse est probablement que non,  d’après Frank Williams lui-même. Une déception, alors que le discours était positif jusqu’à présent.

Le magazine allemand Auto Motor und Sport a demandé si disposer de son propre système de récupération d’énergie était un avantage pour l’an prochain ?  La réponse de Frank Williams est synonyme d’échec d’une technologie qui a pourtant coutée beaucoup d’argent : « Malheureusement non. Le seul endroit où disposer notre volant est devant ou derrière le moteur. Avec les grands réservoirs d’aujourd’hui, notre voiture serait aussi longue qu’un autobus. »

Un aveu d’échec donc et une possible résolution de l’équation de l’équipe Williams (voir la newsletter TWF1 diffusée aujourd’hui).

Cosworth se prépare au retour du KERS

22 juin 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Technique F1

cosworth_k11Cosworth est prêt pour la prochaine réintroduction du système de récupération d’énergie en 2011. La société, pour garantir son avenir comme fournisseur de pointe organise un plan pour améliorer son moteur, et cela comprend le KERS.

« Nos plans pour 2011 sont en bonnes voies. Nous voulons nous assurer que nous sommes bien préparés pour le retour du KERS. » indique Mark Gallagher à Autosport.com. Le patron du motoriste anglais précise qu’il faut reconfigurer le moteur pour que les équipes clientes fassent fonctionnées leur système de récupération d’énergie.

Ce qui signifie que Cosworth ne développera pas un système propre, mais développe un bloc adaptable. L’idée du KERS Williams est dans l’air et tout indique que l’amélioration du V8 anglais tourne autour de cette future introduction.

Edito : KERS, argent et la peur du transfert technologique

20 juin 2010 | 4 commentaires
Catégorie : View

Le KERS, arme anti-écolo pour certain penseur de la Formule 1 est l’objet d’une curieuse bataille interne auprès de la FOTA. Une bataille qui porte un nom bien connu : la propriété intellectuelle. Mais pas que.

Si le principe d’un retour du système de récupération d’énergie pour 2011 est acquit, rien n’est encore gravé dans la pierre entre la FOTA et surtout la FIA. Certaines équipes (Ferrari et Renault en tête) poussent pour un retour du système, mais Mercedes freine des quatre fers contre ce retour, pour une raison qu’explique Eric Bouiller : « Il a fallu beaucoup de temps, Mercedes n’a jamais entamé de nouvelles discussions sur le KERS. Leur problème, c’est que leur système ne peut pas se diffuser librement. » En effet, Ferrari et Renault vont utiliser le système 2009, améliorer pour 2011, mais qui n’est pas de leur conception. C’est un produit Magneti Marelli. Donc un produit sous traitant, ce qui n’est pas le cas de Mercedes qui a développé en interne son système.

Mercedes espère un retour du KERS pour 2013, en paralalèlle au nouveau petit moteur turbo. Mais la marque allemande précise qu’elle ne sera pas capable de diffuser pour 1 millions d’euros environ, son KERS à ses clients.

La divergence est là, d’un coté Ferrari et Renault qui s’annonce prêt a fournir leur client avec un KERS pour 800.000 euros, mais n’en sont pas les propriétaires. De l’autre Mercedes qui est propriétaire de son système mais ne peut pas honorer le contrat au niveau du prix et hésite, avec l’arrivée prochaine du groupe VW à l’horizon 2013, à diffuser son KERS de peur qu’une copie soit faite par son rivale.

Souvenir de l’affaire BMW – Supertec – Renault

1998, Williams teste le nouveau moteur V10 de BMW. A l’époque les ingénieurs de Renault-Supertec était furieux. Deux ans plus tard, les caractéristiques du bloc étaient similaire au Renault RS09 champion du monde 1997, est inspirateur du Supertec de l’époque. Tension entre les ingénieurs allemands et français durant toute la saison 2000, surtout qu’en 2001, le constructeur munichois présentait un blog totalement différent à 90° et très puissant (830cv à l’époque).

Mercedes ne souhaite pas reproduire l’histoire avec son système KERS. Imaginez une équipe équipée en 2011 et 2012 d’un système de récupération d’énergie du constructeur allemand et qu’en 2013, cette même équipe signe avec le groupe VW. Un transfert de technologie est possible.

La bataille du KERS sous des arguments financiers a bien une inspiration stratégique cachée.

F1 – Le KERS de retour en 2011 avec un détail…

15 juin 2010 | 4 commentaires
Catégorie : Technique F1

Le retour du système de récupération d’énergie a été décidé Jeudi dernier par les membres de la FOTA. Sans unanimité d’ailleurs, mais avec pragmatisme.

« Nous ne luttons pas contre la réintroduction du KERS, mais il semble que certaines équipes sont intéressées par un retour du système. Ce qui signifie que le système KERS sera utilisé à nouveau dans certaines équipes l’an prochain. » indique le président de la FOTA, Martin Whitmarch.

La décision du groupe de travail prévoit qu’une équipe cliente peut acheter et utiliser un système pour 1 millions d’euros, tandis que le budget de développement d’un système KERS propriétaire ne devra pas dépasser 5 millions d’euros. Détail intéressant toutefois : les équipes qui disposent d’un système KERS propriétaire ne sont pas obligé de le fournir à une autre équipe.

Ferrari a déjà débuté le développement de sa prochaine monoplace dotée du récupérateur d’énergie. Renault souhaite aussi la réintroduction du KERS, avec une technologie différente. Williams reste prudent de son coté. Tandis que Ross Brawn précise que l’équipe Mercedes GP prendra une décision sur le design définitif de ses monoplaces 2011 d’ici 4 à 6 semaines.

Mais l’idée d’un KERS unique est définitivement oublié (voir : vers un KERS unique ? ) et (voir : KERS : un accord de future guerre commerciale ?)

F1 – Aileron arrière ajustable vs F-Duct vs KERS

13 juin 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Technique F1

fota_logoHier, lors d’une réunion de la FOTA, les patrons d’équipes ont imaginé que la saison prochaine l’aileron avant ajustable serait supprimé, et remplacé par un aileron arrière inclinable de 50 mm, devant améliorer la vitesse de pointe en ligne droite.

En principe, ce système ne sera utilisable que lorsque les pilotes doubleront un concurrent. Une lumière verte indiquera que les pilotes auront le droit d’actionner le système. De plus, le concept ne sera pas actif durant les trois premières courses, mais le sera lors d’une relance de course après une voiture de sécurité. Un anti F-Duct ? oui et visiblement un anti KERS aussi.

Retour en 1999

Melbourne 1999, une polémique agite le paddock de Formule 1. La McLaren MP4-14 disposait d’un aileron arrière qui s’inclinait avec la vitesse. Mais après enquête, l’équipe de Woking n’était pas la seule à disposer d’un tel système. Au moins deux autres équipes disposaient aussi de l’astuce (dont BAR Supertec). Le principe sera interdit par la FIA.

F-Duct, KERS….

Dans le principe, cela reste une alternative au F-Duct, alors pourquoi interdire ce système et autoriser un autre qui représentera quasiment le même principe ? Simplement parce que l’expérience favorise toujours un concurrent. Les membres de la FOTA estiment que McLaren dispose d’un réel avantage et dominera encore l’an prochain. Alors que les autres équipes, en majorité, devront étudier leur F-Duct.

Mais le système est aussi un concurrent du KERS. Une alternative beaucoup moins couteuse. Car il apparait que les petites équipes sont contre l’introduction du récupérateur d’énergie dès 2011. Trop coûteux, même à 1 millions d’euros l’unité.

Facilement contournable ?

Dans le principe, l’aileron arrière ajustable devrait être contourné d’une manière ou d’une autre. Le système sera actionnée par le pilote, mais imaginons un système automatique en plus du système manuel ? Tout est possible…

F1 – Une proposition de KERS unique

4 mai 2010 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités, Technique F1

Le retour du KERS en 2011 soulève plusieurs questions. La première est de savoir si une liberté est envisagé (voir : KERS : un accord de future guerre commerciale ?). Mais la FOTA hésite encore entre le modèle libérale ou le modèle standard.

Selon nos collègues d’Autosport, une société indépendante anglaise a fait une proposition à la FOTA, pour équiper les équipes de son propre système de récupération d’énergie l’an prochain. La société Flybrid, semblerait même disposer à fournir l’ensemble des équipes. Si la FOTA est d’accord pour un système unique.

Flybird n’est pas inconnue dans le secteur, car elle a travaillé sur le système KERS de Honda en 2007 pour la saison 2009, avant que Brawn n’abandonne le projet. Mais la technologie a été déclinée sur divers véhicules.

La FOTA souhaite que le KERS ne coûte qu’environ 1 millions d’euros par an (voir : Williams propose un KERS à 1 millions d’euros pour 2011)

F1 – KERS : un accord de future guerre commerciale ?

29 avril 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Analyses, Technique F1

La possibilité d’introduire le KERS en 2011 a été discuté par les membres de la FOTA ce mercredi. L’idée de Williams d’avoir un modèle de récupérateur d’énergie à faible coût semble être suivit pas Ferrari et Renault, mais avec des subtilités qui poseront problèmes.

« Renault fournira toute personnes qui en fera la demande sur la grille. Ferrari fournira toute personne qui disposera d’un moteur Ferrari. » Lance Sam Michael à la BBC. Bref finalement toute le monde va proposer son système pour 1 millions d’euros (voir : Williams propose le KERS à 1M€ pour 2011). Mais cela va être un problème.

Cela signifie que l’idée d’un KERS standard est désormais abandonnée. Deux idéologies s’affrontent : celle ouverte de Renault et Williams et celle fermée de Ferrari.

Ferrari ne fournira son KERS qu’aux équipes disposant de son moteur, tandis que Renault est ouvert à tout le monde, comme Williams. Le cas de Mercedes- Benz est encore inconnu, mais sera aussi importante car elle fournie 3 équipes et probablement 4 à l’avenir.

Implicitement, une guerre du KERS s’annonce, même si des limitations sont annoncées concernant la puissance du système et le coût. Une guerre non plus technologique, mais finalement commerciale.

F1 – Williams propose le KERS à 1M€ pour 2011

23 avril 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités

Le système de récupération d’énergie, KERS, est au centre de nombreuses discussions entre les membres de la FOTA. Les dates de 2011 et 2013 ont été discutés, mais selon le directeur technique de l’équipe Williams, le KERS n’a d’avenir que si son coût est raisonnable.

Selon Michael, tant que la Formule 1 aura de l’argent à dépenser, elle le fera pour améliorer ses performances sur la piste. « Nous dépensons tout ce que nous avons pour rendre la voiture aussi rapide que possible. Si nous économisons 10 millions, alors nous l’investirons ailleurs. Cela sera et a toujours été comme cela. »

C’est donc précisément pour cette raison que le KERS doit, à l’avenir, avoir un coût très réduit. « Notre position est favorable au KERS en 2011, mais le coût doit être inférieur à 1 million d’euros (…) Jusqu’à présent l’investissement sur le système était de 10 à 20 millions d’euros et mobilisait des centaines de personnes dans les équipes. »

L’idée d’un KERS standard est donc toujours dans l’air au sein de la FOTA, ou d’un coté Magnetti Marelli et de l’autre Williams s’oppose. En campagne pour convaincre, l’équipe de Grove proposait un système à 2M€ en octobre dernier  (voir : Un KERS standard à 2M€ par Williams en 2011 ? ) mais casse les prix aujourd’hui.

F1 – Williams gèle le développement du KERS

14 janvier 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Technique F1

Le principe technique de récupération d’énergie (KERS) étant abandonné par la FOTA pour la saison 2010, Williams a annoncé que son programme de développement était lui aussi gelé pour cette année.

Le KERS n’est pas interdit d’exploitation cette saison, mais les équipes de la FOTA ont convenu de sa non utilisation pour des raisons de coût. De son coté Williams F1 avait crée, fin 2008, une société indépendante : Williams Hybrid Power (WHP), afin de commercialisé le KERS dans différent domaine de l’industrie. Ian Foley, directeur de la société, a révélé aujourd’hui que l’équipe F1 n’utilisera finalement de système KERS (contrairement à ses menaces depuis un moment) et que pire, le programme est gelé jusqu’à nouvel ordre pour la Formule 1.

« Depuis que nous avons arrêté le programme F1, nous avons doublé le nombre de notre personnel. Pour la Formule 1, nous avons encore besoin de plus d’effectif. » indique Foley au magazine racecar-engineering.

Une partie de l’investissement prévu pour le KERS sera dévolu sur d’autre recherche. Le système mécanique Williams sera toutefois proposé tel qu’il est à différent client dans l’industrie automobile ou autre.

Notons enfin, que Williams espère être désigné comme le fournisseur du KERS unique prévu pour 2011.

F1 – Un KERS standard à 2m€ par Williams en 2011 ?

21 octobre 2009 | 7 commentaires
Catégorie : Actualités, Technique F1

Au delà du calendrier 2010, la FIA a publiée un document sur l’avenir du sport automobile. Dans ce document de4 pages (que vous pouvez lire en anglais ici), le KERS a une place intéressante.

Le rapport de la FIA met en avant les recherches de l’équipe Williams dans le domaine de la récupération d’énergie. Le système mécanique étudié par l’équipe de Grove est retenu par la Fédération comme la base du projet de KERS standard à l’horizon 2011.

Peut être que Williams deviendra le fournisseur du KERS standard en 2011, comme McLaren fournit l’ECU (électronique standard). Une contrainte, le coût du récupérateur d’énergie standardisé ne devant pas dépasser les 2 millions d’euros annuel par équipe, comme cela a été entendu à Interlagos.

F1 – Monza, le retour en grace du KERS ?

26 août 2009 | 2 commentaires
Catégorie : Analyses, Technique F1

La victoire de Lewis Hamilton en Hongrie et la belle performance de l’équipe McLaren à Valencia ré-ouvre la porte et offre une nouvelle chance pour le KERS.

Flavio Briatore a beau jeu de critiquer le règlement technique sur l’utilisation du KERS, son équipe l’utilisera probablement à Monza. BMW hésite aussi d’ailleurs à le faire. Bénéficier de 80cv durant quelques secondes durant un tour n’est pas un facteur à négliger à Monza, même si le surpoids est handicapant.

Red Bull y songe aussi, tout comme d’autre (Force India en tête). Seul encore Williams et Brawn ont annoncé leur non utilisation durant cette année 2009. Mais dans la course au titre, le KERS pourrait bien revenir en grâce. Selon l’équipe Red Bull et Adrian Newey, le KERS permettra d’être performant sur le circuit italien, qui favorise l’aspiration et donc les dépassements. Les Brawn ne pouvant techniquement en bénéficier, cela pourrait être un avantage.

SPA Francorchamps sera un test, RBR et d’autres réintroduiront le KERS le vendredi selon toute vraisemblance pour évaluations. Monza pourrait donc devenir le théâtre du retour du KERS à grande échelle. Pour 80 cv de plus…

F1 – Retour du KERS en 2011, sous quelle forme ?

28 juillet 2009 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Analyses, Technique F1

La victoire de Lewis Hamilton ne devrait rien changer à l’avenir du KERS pour l’horizon 2010. McLaren et Ferrari sont actuellement les seules équipes à utiliser le KERS. Selon Norbert Haug, si le système permet d’avoir une chance de victoire, le concept pourrait revenir.

« Je pense que c’est à présent une histoire différente. Si le KERS vous aide à gagner, alors les jeux sont faits. (…) Peut-être que nous verrons les équipes passer au KERS durant cette saison, »

La FOTA a convenu d’abandonné le système de récupération d’énergie pour l’année prochaine. Mais Haug pense que cette décision pourrait à présent être reconsidérée : « Eh bien, si on en vient à une compétition de KERS, ça sera coûteux. Je devrais être le promoteur du KERS, mais nous suivons définitivement le verdict majoritaire de la FOTA. Mais je pense peut-être que c’est un point de discussion pour plus tard cette année pour savoir si une équipe utilise le KERS ou non, car c’est tout simplement très convainquant. Et le système hybride de Mercedes-Benz est le meilleur, comme nous l’avons montré en Hongrie. »

Toutefois ce matin Mario Theissen insistait sur le fait que malgré la victoire de Lewis Hamilton, le système KERS sera abandonné 2010. Mais pourrait revenir en 2011. « Pour 2011, cela changera. Le problème principal est le coût, indépendamment de savoir si c’est un bon système, le coût reste un problème. Mais le système KERS n’est pas aussi cher qu’on aurait pu le lire dans la presse (voir ici pour en savoir plus). »

Quel avenir pour le KERS ? La FOTA remise donc le système de récupération d’énergie pour la saison 2010, toutefois plusieurs divergences (Williams et Toyota sont contre par exemple) sur un retour possible pour 2010 et sous quelle forme ? Mercedes souhaite un système standard de sa conception, Ferrari le souhaite aussi, mais avec la même ambition d’imposer son concept tandis que BMW prône la libre concurrence et d’autres ne souhaitent plus entendre parler du concept. Les discussions risquent d’être musclés à l’avenir…

F1 – KERS un flop à 100 millions

22 juillet 2009 | 4 commentaires
Catégorie : Technique F1

L’idée était belle, imaginer récupérer de l’énergie pour en faire un propulseur, avec ce système, la F1 se positionnait comme la pionnière dans ce domaine. Mais après seulement une année, le rêve du KERS est devenu un cauchemar.

Dénoncé par les constructeurs qui ne voyait aucune utilisé aux voitures de séries, malgré la prochaine Ferrari F450 (voir ici pour en savoir plus), le KERS est devenu un flop. A contre courant de l’effet de réduction des coûts, pas vraiment déterminant en course, surtout utilisé pour préserver une place sur la piste, souffrant d’une réputation dangereuse gagnée par les soucis de BMW, l’explosion de l’usine Red Bull etc…Finalement le système est adopté par les grosses équipes en Australie. Sur la grille, elles sont 4 a adoptée le système : BMW, McLaren-Mercedes, Renault et Ferrari. Rapidement les limites du système se sont fait jour et les victoires des Brawn et Red Bull ayant fait le reste. Après 8 GP Ferrari annonce stopper tout développement de son système. Reste donc que McLaren-Mercedes qui l’utilise de manière temporaire en fonction de l’efficacité châssis.

Mais cela a couté combien finalement le KERS ?

Magnetti-Marelli indique plus de 100 millions de dollars. Plus que les estimations de l’année dernière, autour de 60 à 80 millions. A contre courant des valeurs de réduction des coûts donc. Beaucoup d’équipes ayant établi leurs ressources financières autour de ce système en 2009 et moins sur l’aérodynamique. Toutefois cela reste une occasion manquée.

D’abord les équipes n’ont pas réussi à réduire le poids de leur système. Le KERS pèse 30kg, Ferrari a réussi a gagné 1 ou 2 kg maximum. Comment à l’époque de la suspension active, le poids est l’ennemie, mais tout le monde s’accordent à dire que la technologie est intéressante, mais que sa configuration actuelle n’est pas acceptable.

Finalement le seul à vraiment s’en être sortie reste Williams, avec sa société Williams Hybrid Power, qui développe actuellement un dérivé avec batterie lithium/ion. « Nous n’avons pas perdu d’argent dans notre cas » indique Franck Williams « Car notre développement a conduit à des applications très intéressantes, qui peuvent avoir un débouché commercial. » Un système bon pour les métros mais par pour les F1 finalement. Rendez Vous dans 5 ou 10 ans pour une nouvelle version compacte du KERS…qui pourrait ressembler à un puch to pass, plus classique (comme en Indycar voir ici pour en savoir plus).

Pour savoir comment fonctionne le KERS cliquez ici

F1 – la Red Bull RB5 et le KERS

17 juillet 2009 | 3 commentaires
Catégorie : Analyses

Souvenez vous, en début d’année les excuses sur le manque de performance ont été d’abord l’affaire du double diffuseur et ensuite le fait que les monoplaces ont été conçue avec le système KERS, donc plus lourde de facto. Un argument largement utilisé par Ferrari, Renault et même McLaren pour justifier leur manque de performance face à une Brawn GP et une Red Bull. Sauf que ce n’est pas tout à fait le cas. Giorgio Ascanelli, directeur technique de l’équipe Toro Rosso nous indique que les STR4 et RB5 ont aussi été développés avec l’idée du KERS.

« Notre voiture a été conçue afin d’intégrer le système KERS de Ferrari, qui est très différent de celui utilisé par Renault, autour de laquelle la RB5 a été conçue » lance le directeur technique de l’équipe italienne sur Autosport.com

L’argument tombe donc comme un soufflet, la nouvelle RB5B a gommée définitivement les défauts de cette conception. Il ‘n’aura donc fallut qu’une évolution franche pour que ce défaut devienne une qualité dans la course au titre face aux Brawn, la RB5 gagnant du lest.

A la fin de l’année dernière, pour des raisons de coûts, Renault et Ferrari, via l’équipementier Magneti Marrelli, avait décidé de mettre en commun leur force technique pour réaliser un projet de récupération d’énergie ensemble. La confidence d’Ascannelli dément cette idée. Ferrari et Renault développe chacun leur projet sur la base du système de l’équipementier italien.

F1 – Le KERS inutile pour l’industrie automobile ?

4 mai 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

Selon un ingénieur anonyme de Mercedes, interrogé par Autocar, le système KERS n’aurait aucune utilité lorsqu’il est appliqué aux voitures de série. Le désir des constructeurs d’utilisé ce système de récupération d’énergie sur des voitures de tout les jours rencontre les difficultés rentrés par les ingénieurs et designers.

 » Nos études montrent que la solution de récupération d’énergie n’a pas donné de réelles avantages à la dynamique de conduite. Le surplus de puissance est intéressant, mais le système a besoin d’être encore testé car il a encore trop de lacunes. «  Indique la source du constructeur allemand.

De son coté Anthony Sheriff (directeur général de McLaren) a annoncé que l’équipe allait poursuivre ses études sur de nouvelles générations de batteries.

F1 – Inside KERS

30 avril 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses

Le KERS vu de l’intérieur. Voici une petite vidéo intéressante (en allemand mais regardez les images vous allez comprendre).

Merci à BenR du tuyaux ;-)

F1 – Mercedes se lance dans le KERS standard

22 avril 2009 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Depuis plusieurs mois une guerre de coulisse s’opère sur la fourniture standard du système KERS pour l’année 2010 (voir ce billet : KERS ou la guerre des alliance pour le projet stanrdad de 2010) . Nous savons que Williams et le système Magneti Marrelli-Ferrari sont candidat, tout comme BMW6Sauber. Hors voici qu’un autre constructeur se lance : Mercedes-Benz.

« Nous aurions intérêt à être le fournisseur standard «  indique Norbert Haug qui sait par avance avoir pris de l’avance dans ce système. En effet, le paddock reconnait que le système de récupération d’énergie des McLaren MP4-24 est le plus réussit du plateau.

Mais restera, un problème insoluble : le lobbying de la Scuderia Ferrari et de l’électronicien du groupe FIAT qui avait déjà manqué l’appel d’offre de l’ECU (Electronique standard) en 2007. Mais Mercedes et Williams ont pris beaucoup d’avance dans le système de récupération d’énergie.

Business F1 – L’innovation résiste à la crise

31 mars 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Note du Mardi, Technique F1

note-du-mardi

” J’ai été obligé d’être ingénieux pour la Brabham BT44, car Bernie (Ecclestone) ne voulait pas trop dépenser d’argent dans la conception, j’ai donc choisis des matériaux inédits et faire uen machine compétitive avec un faible budget ” avait avoué Gordon Murray en expliquant la genèse d’une monoplace (la Brabham BT44) qui est un sommet de génie. Une époque (1974/75) ou avec un faible budget et des idées une équipe pouvait être compétitive. Un rappel historique qui a secoué le paddock de Melbourne le week end dernier. Brawn GP, petit poucet de la F,  avec un budget de 95 millions d’euros se permet de faire le doublé lors de sa première sortie.

Son secret ? Un développement de 15 mois et un diffuseur qui interprète le règlement plus qu’il ne l’applique à la lettre. Une habitude pour Ross Brawn qui avait déjà été le directeur technique des Benetton de 94/95 puis des Ferrari championnes du monde avec Michael Schumacher. Un homme qui sait lire un règlement et le contourné. Mais cette victoire est la victoire du génie face à l’argent et à la technologie.

Avec une moyenne de coût en développement de 60 millions d’euros, le KERS (système de récupération d’énergie), malgré un atout en termes de puissance (80ch durant 7 secondes par tour), accuse un poids de 40 kg sur la balance, un paradoxe pour un sport qui chasse les kilos comme une jeune femme au printemps. Et surtout une perspective nettement moins intéressante économiquement. Ayant dépensé des sommes folles pour ce système, alors que les équipes qui ont dominés la course de Dimanche ont juste travaillés sur le développent de leurs monoplaces et l’aérodynamique via des astuces.

Des astuces qui ne coûtent finalement pas grand chose mais qui rapportent gros. Brawn a déjà sauvé sa saison 2009 quoi qu’il arrive. Mais surtout les autres constructeurs, à l’heure des réductions de coûts vont dépenser encore plus d’argent. Environ 500.000 dollars pour copier le diffuseur des Brawn GP01.

Le KERS rappel les suspensions actives il y a 20 ans qui pesaient 25 ou 30 kg, avec un système très sophistiqué et qui n’avait pas été plus loin que la saison 1987 avec la Lotus T88 d’Ayrton Senna, victoire à Monaco cette année là, notamment, avant que ce système, simplifier et plus léger revienne en 1992 avec Williams en pesant presque rien (5kg tout au plus) mais fût un réel avantage technique et aérodynamique. Le KERS évoluera dans ce sens, mais plus rapidement. Dès 2010 ce système pourrait être standard, un souhait commun à la FIA et à la FOTA.

Mais le génie reste et restera. 2009 symbolise l’arrivée du projet d’hybridation avec le KERS et les Brawn symbolisent une Formule 1 qui respecte son ADN. A savoir l’innovation non technologique, mais qui impose des standards. Comme la Lotus 25, la 49, 72 et la 78 avant elle. La Vraie F1 et non un laboratoire.


Page 2 sur 3123


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu