Naviguer : Accueil >

F1 – L’héritage de la passion des pilotes

30 juin 2009 | 3 commentaires
Catégorie : Note du Mardi

note-du-mardi

Lors de la lecture du dernier F1 Racing sur le sujet concernant Fernando Alonso, le choc est visuel et psychologique… Surtout, si vous avez lu l’interview de Nigel Mansell ensuite. Arrivé très jeune en Formule 1, comme tous ceux de la génération 2000, le double Champion du Monde évolue dans une discipline qu’il n’aime pas…

Lire la suite de la note du Mardi sur www.FanaticF1.com

F1 – Raikkonen : le dilèmme marketing de Santander

2 juin 2009 | 4 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs

Même si Santander semble était assuré d’être le prochain sponsor de l’équipe Ferrari, cet accord n’est pas sans faiblesse. Le dossier Raikkonen perturbe le plan de la banque espagnole, au point de retarder certain projet.

Les rumeurs sur Raikkonen sont de plus en plus importantes. Stephano Domenicali tente de calmé le jeu mais que ce soit en Italie et en Espagne, voir de temps en temps en Allemagne, le bruit continu d’une guerre froide continu de faire son effet et les langues se délie progressivement.

La Banco Santander sera le prochain sponsor principal de l’équipe Ferrari, un accord est déjà signé entre les deux parties selon plusieurs sources. Mais un rapport du service marketing indique que cet investissement est loin d’être valable en termes d’image. Selon une source du service Marketing de la banque Santander, pour TomorrowNewsF1.com, cet investissement va couter très cher à la banque. En effet, Emilio Botin, le PDG de l’établissement bancaire ibérique avait annoncé en début d’année qu’il était près à racheter le contrat de Raikkonen.

Même si il n’y a pas urgence, une majorité des membres décisionnel de la banque s’intérrogent sur la manière de débarquer dans la plus prestigieuse équipe du monde. Les liens Alonso-Santander sont tellement fort qu’ils brouillent les cartes et perturbent les plans. Le service marketing de la banque estime que le rachat du contrat de Raikkonen n’est pas une bonne chose en termes d’image, surtout pour imposer ensuite l’arrivée de Fernando Alonso.

Pour l’instant les discussions se poursuivent, mais Steve Robertson, le manager de Kimi Raikkonen, a déjà rompu tout dialogue avec la Scuderia sur ce sujet. Son pilote dispose d’un contrat jusqu’en 2010 et il ne sera rompu qu’en payant un dédit de 50 millions d’euro…

F1 – un parfum de guerre froide chez Ferrari

26 mai 2009 | 13 commentaires
Catégorie : Analyses, Transferts

Raikkonen-MontezemoloDimanche, podium du Grand Prix de Monaco, la troisième place de Kimi Raikkonen a été largement applaudie par les commentateurs de télévision et par la presse, mais lors d’un plan large, après le podium, peu de rouge aux abords du flot de champagne. En effet, seulement 4 personnes de la Scuderia sont venues applaudir le champion du monde 2007, ce qui n’est pas de nature à rassurer sur l’état des relations entre les deux parties.

Ces arguments ne trouveront sans doute pas plus d’échos auprès des fans du pilote finlandais que seul Chris Dyer, Colajanni, son kiné et un chef mécanicien était présent. Loin de la grande foule qu’un premier podium de la Scuderia pouvait laisser penser. La rumeur court en Italie sur le cas Raikkonen, sourde et inquiétante, loin des ragots que s’affranchi souvent la presse italienne.

Kimi Raikkonen et Stefano Domenicali ne se parle plus, uniquement par ingénieur interposé. L’intervention de Luca Di Montezemolo à Bahreïn était destiné à jouer les intermédiaires et indiqué le rôle de chacun dans l’unité de la Scuderia, mais rien ne s’arrange. L’obscure arrivée de Fernando Alonso, de moins en moins discret à ce sujet et l’accord confirmée avec la banque Santander n’arrange en rien les relations entre le pilote finlandais et l’équipe italienne.

D’autant plus que Steve Robertson est entré dans le jeu depuis un mois, ajoutant une couche au parfum de guerre froide entre les deux parties.

F1 – Transfert : le point

23 mai 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Rumeurs, Transferts

La folle saison débute et les rumeurs alimentent le petit monde de la Formule 1. Petit tour d’horizon des dernières rumeurs :

Parlons d’abords des champions du monde, Fernando Alonso tout d’abord, qui ne cache plus son désir de piloter pour Ferrari dès 2010. Un pré-contrat aurait déjà été signé d’ailleurs en ce sens.

Kimi Raikkonen est en froid avec Ferrari. Tout le monde le sait dans le paddock mais c’est l’omerta absolu depuis Bahrein. Le finlandais souhaite partir d’ici la fin de l’année.

Nick Heidfeld ne pourrait pas être renouvelé par BMW-Sauber en 2010. Le constructeur allemand ayant décidé de privilégier sa stratégie sur Robert Kubica, en proposant un relatif effort financier pour ce dernier.

Nico Rosberg hésite. Williams lui promet une belle équipe pour 2010, mais McLaren voir BMW sont très offensif actuellement.

Heikki Kovalainen pourrait partir de l’équipe McLaren si cette dernière lui trouve un remplaçant.

Nelson Piquet terminera vraisemblablement la saison 2009, et un bilan sera établit de manière définitive en fin de saison. Ce sera aussi le cas de Sébastien Bourdais chez Toro Rosso.

F1 – Ferrari : Le problème Raikkonen

20 mai 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Rumeurs, Transferts

09f1-ferrarif60-04

La rumeur Alonso-Ferrari se propage ici et ailleurs. Hier encore le double champion du monde ne pouvait cacher son intention de piloter pour l’équipe Italienne le plus rapidement possible. Hors d’après l’avocat de la Scuderia, l’affaire ne serait pas si simple.

A la radio italienne il y a 15 jours, maitre Henry Peter a avoué que Luca Di Montezemolo souhaitait se séparer de Kimi Raikkonen dès 2010, mais que ce licenciement serait plus compliqué que prévus.

En effet dans le contrat de Kimi Raikkonen, il y a 3 signatures et Montezemolo ne peut agir sans en référer le conseil d’administration. Les signatures sont celle de Ferrari, FIAT et Phillip Morris (Marlboro). Récemment, un porte parole du groupe italien FIAT a avoué son mécontentement envers Raikkonen et son comportement.

Mais Maitre Peter avoue que le comportement de Raikkonen n’entorse aucunement les modalités de son contrat actuel et que pour casser ce dernier, il faudra débourser une forte somme.

F1 – La vérité sur Raikkonen et Ferrari

10 mai 2009 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Analyses, Transferts

Raikkonen-Montezemolo

Tension entre Kimi Raikkonen et Ferrari ? La presse italienne fait pression sur des états d’âme entre le pilote finlandais et l’équipe italienne, dès suite à la mauvaise qualification du Grand Prix d’Espagne.

Une catastrophe pour le champion du monde 2007, équipé de la F60B, au contraire de son équipier Felipe Massa, il ne s’est pas qualifier en Q2 hier après midi. Mais la situation entre Ferrari et Raikkonen n’est pas dûe à cette performance.  Cette performance est une conséquence.

Notre correspondant à Barcelone, présent dans le paddock ce week end, Thierry P, m’a indiqué que la situation date du Grand Prix de Bahreïn. Raikkonen aurait signifié à Luca Di Montezemolo sa lassitude profonde sur le manque de fiabilité et de compétitivité de Ferrari depuis 18 mois. Un compromis aurait été trouvé entre les deux parties et le statu quo dans l’équipe c’est installée. Jusqu’à quand ?

F1 – Kimi menace de quitter la F1 en 2010…

9 mai 2009 | 10 commentaires
Catégorie : Actualités

ferrari_raikkonen_spaingp

Kimi Raikkonen a déclaré à la BBC qu’il pourrait quitter la Formule 1 si l’introduction du budget plafond et le championnat à deux niveaux était instauré…mais pas que.

 » Ce n’est plus de la F1, indique le champion du monde 2007 à propos du règlement 2010 de la FIA, c’est la raison pour laquelle qu’il exciste un point d’interrogation. Nous allons voir ce qu’il se passe.  »

Toutefois ses relations avec Ferrari sont particulièrement tendues depuis quelques semaines malgré ses points de Bahrein, mais Raikkonen tente de convaincre :  » je suis heureux ou je suis maintenant, j’ai un contrat pour l’année prochaine. (…) Je vais certainement finir mon contrat, mais je ne me hâte pas, nous allons attendre et voir.  »

A suivre…

F1 – Alonso-Vettel : le rêve de la Scuderia Ferrari

26 avril 2009 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs, Transferts

Alors que la Scuderia Ferrari réalise le pire début de saison depuis 1981, elle n’en demeure pas moins la plus prestigieuse équipe du plateau. Mais déjà, elle s’apprête à vivre une saison de transfert des plus agités, l’idée d’un duo Alonso-Vettel est dans l’air du coté de Maranello.

L’idée est de transférer Fernando Alonso à la place de Kimi Raikkonen en 2010 et ensuite remplacé Felipe Massa par Sébastian Vettel en 2011, afin de constituer un duo du même niveau que celui constitué par McLaren en 2007, selon divers sources proche de l’équipe italienne.

Derrière le transfert de Vettel, se cache Michael Schumacher qui pousse de toute son influence pour que son compatriote pilote une rossa le plus rapidement possible afin de contrer Mercedes et BMW qui sont en embuscade.

D’ailleurs la dernière rumeur du paddock de Shakir est que l’année 2009 de Ferrari ressemblera à celle de McLaren en 2006 à tous les niveaux et un départ en cours de saison d’un pilote n’est pas impossible. Ce qui serait un séisme important.

Vers un échange Alonso-Raikkonen en 2009 ?

20 octobre 2008 | 4 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Transferts

La rumeur est folle, mais elle a pris des proportions importantes dans le paddock de Shanghai, au point qu’elle en devient très sérieuse. Fernando Alonso et Kimi Raikkonen échangerons leur baquet en 2009.

En plus du feuilleton débuté en Mai par Grandprix.com lors du Grand prix de Monaco d’une arrivée chez Ferrari en 2010, la série du ‘transfert de Fernando Alonso chez Ferrari’ s’offre un nouvel épisode : l’échange pur et simple.

Soyons clair, la séparation entre Raikkonen et Ferrari coutera beaucoup d’argent, mais l’ajout d’une clause de rachat à la récente prolongation a ouvert beaucoup d’espoir du coté de Fernando Alonso. Mais une chose est sûre, la phrase la plus répété dans le paddock de Chine était « IL est possible que Alonso arrive chez Ferrari ». Récemment le pilote espagnol avait émis le souhait d’être dans une équipe qui « gagne des courses ».

Toutefois cet échange serait intéressant pour tout le monde. Tout d’abord pour Ferrari, qui pourrait payer une partie du salaire de Raikkonen en 2009.  Car 2010 n’est qu’une simple option annoncée mais non activée. Etant donné que Alonso n’a pas encore répondu à l’offre que lui à fait Renault, malgré son annonce à la BBC vendredi dernier de rester dans l’équipe française. (Voir Paddock Confidences du GP de Chine partie 1), la mauvaise relation entre les pilotes Ferrari est palpables, Luca Di Montezemolo colère devant le manque de performance de l’équipe italienne, annonçant depuis plusieurs semaines un changement important si les titres échappent à Ferrari en 2008. L’ambiance vire au rouge écarlate, l’ombre de Alonso est trop présente au dessus de Maranello.

L’échange Kimi chez Renault n’est pas impossible, l’histoire a démontré une relation antérieure datant de 2006, avec l’affaire du pré contrat. Interlagos va décider du champion du monde, mais aussi du sort de Fernando Alonso…

Banco Santander sponsorisera bien Ferrari en 2010

10 octobre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Elle reste une des rares banques à bien se porter dans le climat actuel. D’ailleurs sa filiale anglaise Abbey National ne recevra pas d’aide de l’Etat anglais pour sauver ses institutions bancaires Reste que Banco Santander, alors que je me posais la question il y a quelques jours sur son sponsoring envers Ferrari, serait déjà le prochain partenaire de l’équipe Italienne à l’horizon 2010.

Le journal Le Monde, assez avare d’histoire de Formule 1 a diffusé hier un entretien sur Emilio Botin, le PDG de la banque espagnol. Ce dernier a confirmé les rumeurs d’un rapprochement Alonso-Santander-Ferrari.

« Son entreprise sponsorisera le pilote espagnol Fernando Alonso et, bientôt, la Scuderia Ferrari. » pouvait t’on lire dans l’article.

Il semblerait que la banque en plus d’un sponsoring estimé à 180 millions d’euros pour trois ans, plus 90 millions d’euros de prime de titre de champion du monde, soit près à financer le départ de Kimi Raikkonen, pour 100 millions d’euros. Une somme importante, trop peut être.

Fin 2005, le rachat du contrat de Jacques Villeneuve, alors chez Sauber était fixé à 15 millions de dollars après la première année et finalement se sera conclu à 6 millions. Dans le cas de Kimi Raikkonen, une clause de 20 millions d’euros (27M$), plus 20 millions d’euros d’avance sur salaire pour gelé le champion du monde 2007 en 2010 de tout transfert dans une autre équipe. Soit un total de 40 millions d’euros (54M$).

Raikkonen – Robertson : Expiration en 2009

24 septembre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Non classé

L’affaire Kimi Raikkonen et sa prolongation de contrat Ferrari continue d’être curieux aux yeux de beaucoup d’analystes. D’autant plus curieux qu’en coulisse des tractations entre Steve, David Roberston et Kimi Raikkonen sont plutôt houleuses.

Ayant découvert le finlandais en karting, David Robertson, Co-gestionnaire de Jenson Button à l’époque, demande à son fils Steve, de s’occupé du jeune prodige. Après une saison en Formule Renault 2000, Raikkonen se retrouve à essayer une Sauber sur un concours de circonstance. En effet, Peter Sauber était au coude à coude avec Benetton pour obtenir les services de Jenson Button pour 2001. Le pilote anglais ayant signé dans l’équipe de Flavio Briatore, David Robertson propose au manager suisse d’essayer un autre pilote très prometteur. La saga débute.

En 1998, flairant un talent exceptionnel en karting, David Robertson offre de financier les prochaines saisons de monoplace au jeune finlandais. En échange d’un contrat de gestion personnel d’une durée de dix ans et d’une rétribution de 50% de ses futurs gains en Formule 1 (soit 25% pour lui et 25% pour son fils Steve). Ce contrat de management se terminera en 2009.

Sauf que Raikkonen, maintenant qu’il a obtenu le titre de champion du monde des pilotes ne souhaite plus de cette situation. Déjà en 2006, il c’était plaint de son cas, sans entendre raison. Le pilote finlandais souhaite que le prochain contrat soit réduit à cinq années et juste 25% de commission. Le statu quo plane à l’heure ou ses lignes sont écrites.

Soulevant l’intrigue de la prolongation de Raikkonen pour 2010. Prolongation qui ressemble de plus en plus à un coup de communication de Ferrari afin de calmer les spéculations, et rassurer ses pilotes, plus qu’une réelle offre sportive pour 2010.

Kimi Raikkonen, une prolongation sous contrainte

21 septembre 2008 | 4 commentaires
Catégorie : Analyses, Transferts

Kimi Raikkonen a prolongé avec l’équipe Ferrari jusqu’en 2010, une annonce qui a surpris par sa furtivité communiqué, mais qui laisse perplexe. Surtout « qu’un arrangement a été trouvé entre les deux parties », avait déclaré le champion du monde 2007. De quoi s’agit-il ?

Le contrat actuel, signé en 2006, ne prévoit aucunement que Kimi Raikkonen deviennent le pilote numéro 1 de la Scuderia Ferrari. Garantissant une égalité de traitement technique, comme argument non politique. Et surtout un salaire évolutif en fonction de l’obtention du titre de champion du monde.

En faite le contrat d’un pilote comporte trois grandes parties : Le salaire, les garanties techniques et la partie marketing. A l’époque de McLaren, Kimi Raikkonen ne réalisait que très peu de représentation auprès des sponsors. Chez Ferrari, nous sommes proche du néant, mais les temps changes. Marlboro prévoyant de quitter la scène, l’équipe italienne doit séduire des sponsors, alors que nous sommes en pleine période de crise économique. Pas facile même pour Ferrari.

Donc un nouveau contrat a été signé entre Ferrari et Raikkonen, un contrat pour 2009 et 2010. Mais sous conditions : D’abord de salaire qui ne sera plus que de 40 millions de dollars par an, au lieu des 60 et 90 millions de cette année. Ensuite les garanties techniques restent identiques à l’ancien contrat. Reste la partie marketing, qui semble avoir changé.

Luca Di Montzemolo, demandant à son champion du monde de se comporter comme un pilote Ferrari, c’est-à-dire comme un vrai pilote de F1, en faisant le job sérieusement, pour l’image (une séance photoshoot pour un sponsor n’était que la partie connu du pilote jsuqu’a présent et pour ses propres intérêts). Une situation qui risque de mal se terminé entre les deux parties, car Ferrari remet en cause le précédent accord. Il n’est toutefois pas impossible qu’une clause spécifique ait été installé dans ce contrat (une clause de sortie en cas de titre 2009 ?).


Page 7 sur 7« First...34567


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu