Naviguer : Accueil >

LOLA souhaite devenir la 13ème équipe de F1 en 2014

5 novembre 2011 | 9 commentaires
Catégorie : F1 Leaders

LOLA Cars International annonce encore une fois qu’elle est prête pour devenir la 13ème licence FIA, en cas d’un appel d’offre de la Fédération pour devenir la prochaine équipe de Formule 1. Auparavant, le constructeur anglais avait présenté deux projets, qui ont échoué, malgré un ensemble séduisant sur le papier. Depuis 2009, le patron de la société, Martin Birrane a élargi ses activités. Au point que la course automobile ne représente plus désormais que 2/3 des activités, le solde représentant des projets dans l’aéronautique et la défense.

« Nous sommes prêt et en attente. Notre secteur Motorsport représente un tiers de notre chiffre d’affaire qui est de 29 millions d’euros cette année et dans 5 ans nous attendons à réaliser 56 millions d’euros environ. Le programme F1 nous coûtera plusieurs dizaines de millions, mais nous avons les capacités. Nous pouvons tout faire dans un seul bâtiment et nous espérons que, si la FIA souhaite ouvrir la licence pour une 13 ème équipe, nous pouvons offrir un bon dossier. Nous aurions besoin de finaliser un partenaire moteur afin de concevoir la voiture lorsque le règlement de 2014 sera en vigueur. Mais nous sommes déjà prêts pour cela. » explique le directeur général de Lola, Robin Brundle à Autoweek.

Déjà il y a deux mois, LOLA avait annoncé son intention de devenir la 13ème équipe à l’horizon 2014. Une intention louable, car des projets perdus du printemps 2009, il ne reste plus vraiment de candidats (encore Prodrive peut-être) souhaitant encore faire partie de la grille de départ. Le constructeur anglais LOLA vise un budget de 50 millions d’euros par an pour son projet F1.

Le projet LOLA pour 2014

1 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Entrepreneurs

LOLA envisage un retour en Formule 1 à l’horizon 2014. Voulant profiter de l’introduction d’un nouveau moteur V6 turbo pour devenir la 13ème équipe du plateau.

Deux tentatives et deux échecs. La non sélection de son projet par la FIA en Mai 2009 et l’échec des discussions avec l’équipe USF1 a eu raison de la première phase du projet LOLA. Quelques mois plus tard, la société a refusée de devenir une 13ème équipe de Formule 1, pour des raisons de coûts et de technologies obsolètes (projet en soufflerie gelé depuis Juin 2009).

Depuis, LOLA continu d’être en périphérie de la Formule 1 et propose sa soufflerie aux équipes. Sauber utilise l’outil cette année. Toutefois, l’envie de redevenir une équipe F1 est forte et Martin Birrane, le patron du manufacturier britannique, ne spécule pas sur la faillite d’une équipe actuelle, ni sur l’introduction par la FIA d’une 13ème équipe, mais souhaite séduire un partenaire financier à hauteur de 50 millions d’euros.

Le projet LOLA est étonnant car il ne se base sur rien de spécifique, pour le moment. Le manufacturier s’appuie sur un futur investisseur (qui n’existe pas encore) pour sa prochaine monoplace F1. La baisse des coûts des équipes lui donne raison, dans ses projections financières, mais il semble que ce projet de LOLA ressemble plus à un démonstrateur technologique, pour ses autres activités, plus lucratives, qu’a une réelle volonté de participer au championnat du monde de Formule 1.

Une transformation de type Toyota Motorsport, qui propose une gamme de produits de sous-traitances techniques de hauts niveaux et une monoplace, la TF110 morte née, comme démonstrateur technologique, semble être la voie à suivre pour LOLA. Pour exemple, son projet LMP2 est séduisant et la société propose à ses futurs clients un programme de développement et d’évolution très pointu, ainsi que la possibilité de faire des tests sur son circuit privée.

F1 2011 : Quel châssis pour HRT ?

2 décembre 2010 | 7 commentaires
Catégorie : Analyses, Technique F1

hispania Racing Team - HRT« Tout ce que je peux dire, c’est que nous allons bientôt revenir avec des nouvelles » a lancé un porte parole de l’équipe Hispania Racing Team au site hollandais F1today.nl.

L’interrogation technique autour de l’équipe espagnole est toujours forte. L’an prochain la réglementation impose une répartition 45/55 pour 2011. Une adaptation de l’actuel châssis sera donc indispensable et probablement coûteuse (mais aussi coté performance de l’ensemble).

Mais les options techniques sérieuses sont probablement au nombre de 4 pistes : Lola, Formtech, Wirth Research le Dallara actuel.

Lola avait développé un châssis aux normes 2009, sans le double diffuseur et adapté aux contraintes techniques du Cosworth. Toutefois un bémol, le tarif : Si HRT n’a pas été capable d’obtenir un accord avec Toyota (plus de 15 millions d’euros annuel), il est difficile d’imaginer plus avec Lola pour l’an prochain.

Formtech représente l’héritage de Super Aguri. En 2008, l’équipe japonaise projetait d’utiliser la difficile RA107 de Honda pour cette saison là. Depuis l’équipe a continuée le développement (la Brawn GP01 a bénéficié de ses études), mais depuis, plusieurs ingénieurs ont quitté le navire. Une solution low cost pour HRT car Formtech pourra modifier le châssis Super Aguri SA03 (Honda RA107), aux spécifications 2011. Mais cela serait une solution techniquement obsolète.  Mais un projet financier beaucoup moins coûteux.

Wirth Research, le fournisseur de l’équipe Virgin Racing a étonné beaucoup de personne lorsqu’il avait signé un accord avec Villeneuve Racing, afin de lui vendre et développer des châssis 2010 adaptés pour 2011. Le châssis est adapté pour le Cosworth et seule la transmission peut être changée. Une solution estimée entre 6 et 8 millions d’euros annuel, permettant d’avoir un châssis plus moderne et un peu plus compétitif. Le c

Le châssis Dallara adapté aux contraintes (donc sans aileron arrière ajustable, sans KERS, mais avec la répartition de poids et une nouvelle suspension avant pour les pneus Pirelli et arrière pour la transmission Williams. Un mécano qui ne garantira en rien la compétitivité de l’ensemble.

F1 – USF1 : LOLA avec des si…

1 octobre 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités

Peter Windsor est un homme libre désormais. Mais l’opération « avec des si » qu’il a débuté sur GPWeek dernièrement (dans l’anonymat), retrouve un écho dans la BBC la semaine dernière. Mais, encore une fois personne n’en parle. Préférant oublier.

Peter Windsor a indiqué à la BBC qu’il avait respecté les décisions de son ingénieur et co-fondateur, Ken Anderson, malgré les difficultés de ce dernier. Le journaliste explique que le programme USF1 a été retardé de plusieurs mois et qu’il avait fallut attendre Septembre 2009, afin d’y voir plus clair dans la guerre entre la FOTA et la FIA. Causant du retard sur le développement de la monoplace Type 1.

Lors de ce mois de Septembre, USF1 était devant un choix : LOLA ou continuer son programme. « A ce moment, si nous étions allez voir LOLA, ou une société comme elle, pour construire notre voiture, je pense que nous aurions été d’accord. Mais la base de notre équipe était d’être nationale et donc de construire notre monoplace sur le sol américain. Je pense que si nous avions eu une année de plus, cela aurait été possible… »

Le retard cumulé par USF1 était aussi dû au caractère et aux menaces de Ken Anderson qui « voulait tuer toute l’équipe si USF1 ne construisait pas sa propre monoplace. Il préférait faire notre propre machine plutôt qu’elle soit réalisée par quelqu’un d’autre. Je ne suis pas d’accord avec cela. » Lance Windsor.

Les liens entre LOLA et USF1 ont été réels et dévoilé en Février dernier (voir ici pour en savoir plus).

F1 – LOLA abandonne aussi pour 2011

15 avril 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités

Le constructeur LOLA a annoncé en fin d’après midi qu’il renonçait à entrer en Formule 1 en 2011.

Après Prodrive en début d’après midi, LOLA, pourtant une des favorites, refuse. Estimant qu’il n’avait pas assez de temps pour être prêt pour le début de la saison prochaine :

« Une entrée pour 2010 avec un budget plafond et des critères de performance équilibrés était parfait pour Lola. Nous avons déjà un projet F1. Malheureusement le développement pour 2011 aurait compris un important programme de soufflerie, qui a été gelé en Juin 2009. »

Lola décide donc de renforcer ses intérêts excisant, travaillé en sous-traitance pour des équipes F1. Mais pas de projet F1.

F1 – LOLA innove dans la sécurité des casques

9 mars 2010 | 18 commentaires
Catégorie : Technique F1

LOLA design (c) Racecar Engineering

Lola a certes ratée son entrée en 2010, mais le constructeur de monoplace espère toujours participer la saison prochaine au championnat du monde de Formule 1. Dans l’attente elle présente un concept de sécurité innovant.

Fruit des graves accidents d’Henry Surtees en F2 et de Felipe Massa l’an dernier en Hongrie, LOLA a imaginé une protection au dessus du casque (voir photo), permettant de réduire les impacts de corps étrangers (roues par exemple) en direction de la tête des pilotes.

Une piste très intéressante que révèle Racecar Engineering dans son prochain numéro d’avril.

F1 – USF1 : l’échec LOLA

12 février 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Analyses

Soudain une idée : Et si pour combler son retard, USF1 faisait courir des LOLA pour mieux se concentrer sur sa Type 1 pour 2011 ? Après renseignement, l’histoire est intéressante.

Septembre 2009, Peter Windsor avoue que l’équipe est « un peu en retard dans sa préparation ». En OFF, il n’exclu d’ailleurs pas d’utiliser un châssis LOLA pour 2010, dans l’attente de sa monoplace pour 2011. (voir : USF1 avec LOLA, Toyota et Nakajima) Surtout que quelques jours avant, le constructeur anglais présentait sa B10/30 en maquette et étude soufflerie. Le lien était presque facile. Sauf que.

Sauf que cela ne c’est pas passé de la meilleure des manières. LOLA a proposé ses services à USF1 pour l’aider dans la conception de sa monoplace 2010, sauf que l’équipe basée à Charlotte a refusée le concours du constructeur anglais. Deux mois plus tard, LOLA annonce qu’il est sous contrat pour 2011 avec Cosworth (voir : LOLA contrat Cosworth songe à revenir pour 2011)

En 1975, Penske n’arrivait pas à rendre compétitif sa monoplace, PC1, et a été obligé d’acheter des March 751,  USF1 aurait pût faire la même chose.

Autre détail, selon mes informations, USF1 n’aurait fait aucune demande de crash test officielle auprès de la FIA. Inquiétant donc…

F1 – Lola sous contrat Cosworth songe revenir en 2011

19 novembre 2009 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités

Il apparait que Lola, candidate pour être présente sur la grille de départ en 2010, a signée avec Cosworth pour l’année prochaine, et a versée une avance. Toutefois, le team n’a pas été retenu, mais songe à revenir en 2011.

Ceci répond,  dans un premier temps, à l’intérrogation de N Technology, qui a été déboutée récemment par le tribunal de Paris, dans son action contre la FIA. L’équipe Italienne estimant qu’il y avait un lien entre les équipes retenues et le moteur Cosworth. Ce que dément Martin Birran, président de Lola :

« Comme toutes les équipes, Lola a étudié la possibilité d’obtenir un moteur auprès des constructeurs de la FOTA, mais il n’y en avait pas de disponible. Le moteur Cosworth était disponible et nous avons été heureux de nous engager dans un contrat et de payer une caution. Nous avons eu certes des encouragements à le faire, mais pas de réelles pressions exercées sur nous. »

Toutefois, le président de Lola reconnait qu’il avait eu l’impression d’avoir été utilisé à la fois  par la FIA et par la FOTA, au milieu de leur guerre pour le contrôle de la Formule 1.

L’avenir de Lola

Birran révèle que Lola ne vendra pas les plans de la voiture 2010 (voir photo) : « Actuellement, nous ne cherchons pas cette option, parce que nous croyons qu’une autre occasion se présentera pour Lola F1 »

La société anglaise n’exclut pas faire une autre offre de retour pour 2011.

F1 – USF1 avec Lola, Toyota et Nakajima en 2010 ?

25 septembre 2009 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités

L’équipe Américaine basée à Charlotte n’a pas encore trouvé sa base en Europe et a perdu du temps dans la conception de son projet. Peter Windsor, en OFF, n’exclu pas d’utiliser un châssis LOLA pour 2010 dans l’attente de la réelle monoplace USF1 pour 2011.

De plus, Windsor et Ken Anderson ont entamé des négociations avec Toyota pour obtenir le moteur V8 nippon à la place du Cosworth standard. Kazuki Nakajima est cité comme premier pilote de l’équipe américaine. Dans ce but, le constructeur japonais a demandé à son pilote de faire trois bonnes courses avec Williams dès Singapour.

De son coté USF1 annonce « être dans les temps » soulignant que la conception de la nouvelle monoplace avance bien et que depuis la fin de l’été une accélération du planning a été activé. L’équipe a annoncé mercredi, qu’elle était à la recherche d’un directeur sportif de renom pour avoir un projet sportif cohérent. Mais aucun nom n’a été désigné. De plus, la compétitivité du châssis 2010 de l’équipe laisse des doutes auprès des observateurs du paddock, car aucun ingénieur de la Formule 1 ne travaille sur les plans actuellement.

Enfin, d’un projet ouvert, USF1 devient obscure dans ses démarches médiatiques, un détail qui n’a pas échappé.

F1 – La Lola B10/30 de F1 en photo

11 septembre 2009 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités

William Hill vous offre 25€ de Pari

F1 – Lola abandonne son projet 2010

17 juin 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

Lola F1 Team Ltd a aujourd’hui informé la FIA de sa décision de retirer sa demande d’entrée pour le championnat 2010 de Formule 1.  L’équipe remercie la FIA pour l’examen de sa demande, mais a déclaré que d’importants investissements financiers ont été réalisés dans la production de son programme 2010 et que la FIA lui avait demandé de rester présent en préparation d’une éventuelle entrée. L’entreprise affirme qu’elle ne fera pas de commentaire.

Une annonce intéressante qui soulève deux hypothèses : la première est que Lola n’a tout simplement pas les moyens de son programme en cas d’abandon du budget plafond ou alors elle rejoindra la FOTA (comme certain observateur semble le penser).

F1 – Prodrive avec Lola pour 2010 ?

18 mai 2009 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Analyses

Le constructeur Lola a confirmé son intérêt pour entrer en Formule 1 à la condition que le budget plafond soit adopté et ne soit pas augmenter au-delà des 45 millions d’euros annoncés. Toutefois, beaucoup d’observateurs pensent qu’une association entre le constructeur anglais de châssis et Prodrive serait naturelle.

L’idée de reproduire l’association d’un fournisseur châssis et d’une équipe d’exploitation est dans l’air. Lola a l’expérience de la construction d’un châssis et les outils de conceptions modernes. Prodrive est un formidable préparateur et une organisation sérieuse disposant d’une certaine puissance marketing. La mutualisation des deux projets permettra de gagner du temps pour l’un et pour l’autre.

David Richards a prévu un vaste projet avec le Moyen-Orient et Lola a besoin de la F1 pour survivre et refaire une image largement écornée depuis le retrait du ChampCar et de la F3000 et l’avènement de Dallara en IndyCar et sur les disciplines préparatrice à la F1.

Lola – Prodrive, une association logique qui pourrait bien se rejoindre, car largement complémentaire dans les faits, enfin Prodrive n’a jamais construit de monoplaces, un détail important.

F1 – Lola de retour en F1 en 2010 ?

22 avril 2009 | 4 commentaires
Catégorie : Actualités

Lola Group a lancé un grand projet comportant une évaluation technique et financière visant le développement d’une monoplace destinée à participer au championnat du monde de Formule 1 en 2010. La proposition de la FIA d’un budget plafond a été le déclencheur de ce projet.

Le constructeur de châssis est d’ailleurs en discussion avec des tiers (donc équipes) ayant des projets de création de team de F1 pour l’année prochaine.

 » L’annonce d’un budget plafond par la FIA dès 2010, nous à permis d’évaluer cette occasion en vue de faire une entrée officielles dans les prochaine semaines. «  indique Martin Birrane, le président de Lola Group.

Source Pitpass.com




  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu