Naviguer : Accueil >

F1 – De Renault F1 Team à Lotus Renault F1 Team en 2011?

5 novembre 2010 | 19 commentaires
Catégorie : Analyses, Rumeurs

lotus-logoLe deal Lotus – Renault cacherait une réalité très étonnante et différente selon les échos d’Interlagos. Les rumeurs fusent et laisse entendre que la marque Lotus sera bien présente en Formule 1 l’an prochain, mais sur une autre forme qu’aujourd’hui.

Aujourd’hui et jusqu’à la fin de la saison, Tony Fernandes dispose d’un accord sous licence pour exploiter le nom Lotus auprès de la société Lotus Group. Mais cette licence a été résiliée récemment, simplement parce que la marque anglaise souhaiterait se lancer en Formule 1 elle-même. L’activité en coulisse est grande et il n’est pas impossible que l’actuelle équipe Renault F1 Team, se nomme Lotus Renault F1 Team dès 2011 !

Courant Juillet/Aout, Tony Fernandes avait acquis le nom de Team Lotus, auprès de David Hunt, le propriétaire depuis 1995 du nom. Un conflit d’utilisation de marque est né à partir de ce moment précis et une médiation par le gouvernement malaisien a été démarchée. Il semblerait qu’il a été recommandé à Fernandes d’abandonner le nom de l’équipe de sorte que Lotus Group puisse se lancer avec son propre projet. Une solution qui a été, vraisemblablement accepté par Fernandes et ses partenaires. Un accord à l’amiable donc.

Il est aussi entendu que Lotus Group s’associe avec Genii Capital via l’équipe Renault F1 Team. Si le fond d’investissement ne devrait pas perdre le contrôle de son équipe, l’association du nom Lotus permettrait d’obtenir un gain important (sponsoring ?). Un naming  d’équipe ?  L’avenir nous le dira. Mais le concept est intéressant.

Lotus Racing by Tony Fernandes devrait probablement ce renommer 1Malaysia Racing Team dès l’an prochain. Il est possible que l’accord avec Renault pour les moteurs 2011 soit un des principes de l’accord à l’amiable entre la marque anglaise et l’homme d’affaire.

L’an prochain il est fort probable que Renault F1 Team se nomme Lotus Renault F1 Team et donc que Lotus Racing change en 1Malaysia Racing Team Renault. L’avenir nous dira si ses rumeurs sont réalistes…

Voir aussi cette analyse sur Fanaticf1.com – Lotus Racing – AirAsiaF1 ou 1Malaysia Racing Team ? en cliquant ici

F1 – Lotus signe avec Renault et prépare l’avenir pilote

23 octobre 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Transferts

Lotus T127 2010Le deal a été signé ce  samedi selon les informations du journaliste anglais, Joe Saward, confirmée par Autosport.com. Lotus et Renault seront donc ensemble pour les deux années à venir, malgré les problèmes de propriété intellectuelle que subit l’équipe Anglos-Malaisienne depuis la fin de l’Eté.

Un accord qui a été retardé,  en partie, par la priorité de la marque au losange pour le renouvellement avec Red Bull Racing. En effet, cette dernière avait demandé la gratuité des moteurs jusqu’en 2012. Les résultats de ses monoplaces étant actuellement le seul argument de victoire du moteur français. Une solution médiane aurait été trouvée, mais toujours payante. Une annonce Lotus – Renault devrait apparaitre lors du GP du Brésil.

Coté pilote, Jarno Trulli va prolonger son accord d’une année, avec une option pour 2012 (contrairement au contrat ferme jusqu’en 2012 qui avait été indiqué). Heikki Kovalainen ayant prolongé son contrat, souhaitait deux années. Il existe toujours une porte ouverte d’ici deux saisons. Lotus démarche d’ailleurs des pilotes dans ce sens. Guido Van der Garde, cette semaine et Karun Chandhock aujourd’hui. En effet, le journaliste de la BBC Ted Kravitz a indiqué qu’il avait vu le pilote indien discuté longuement avec Tony Fernandes pour un contrat 2011 comme troisième pilote du team, puis un volant de titulaire en 2012. Une information ayant un relief intéressant, car c’est Bernie Ecclestone qui conseille Chandhock dans ses options.

Une marque de confiance pour l’équipe d’avoir le soutien indirect de l’argentier de la Formule 1, car l’action en justice en Angleterre entre Team Lotus et Lotus Cars fait rage. Un autre aspect du retard du contrat Renault provient des garanties d’appellation Lotus pour l’an prochain et l’avenir. Il semblerait que tout ira pour le mieux. Toutefois, une solution devrait être trouvée du coté de la Malaisie, afin de résoudre un problème d’images entre deux sociétés représentant le pays (Proton/Petronas et AirAsia).

F1 – Lotus, Fernandes et une phrase

13 octobre 2010 | 5 commentaires
Catégorie : Analyses

LotusMême si le constructeur Lotus Cars n’a pas l’intention d’être actif en Formule 1, malgré son déploiement de force récemment dans d’autres disciplines. La question est plutôt de savoir si elle en a l’intention et surtout les moyens. Le conflit entre le groupe Proton et Tony Fernandes sur l’utilisation du nom Lotus se réglera probablement dans les couloirs des hautes autorités de la Malaisie. Toutefois,  retour en Décembre 2009.

Une déclaration prémonitoire ? Le début d’un problème futur ? La déclaration de Tony Fernandes laisse aujourd’hui dubitatif : « Lotus est une marque phénoménale avec une histoire phénoménale. Toutefois, c’est aussi une marque complexe. Proton est le propriétaire de la marque Lotus et nous avons un accord de licence avec eux. Mais je crois fermement que notre relation va se solidifier au fil du temps. Peut-être que Lotus Cars achètera un jour des parts de notre équipe. Finalement ce ne serait pas si différent du groupe Ferrari. »

Nous sommes le 10 décembre lorsque cette déclaration est relatée dans TomorrowNewsF1.com (voir ici) et aujourd’hui, avec les circonstances du conflit autour de la marque Lotus il semble clair que certaines choses ont eu lieu. « Proton est le propriétaire de la marque Lotus et nous avons un accord de licence avec eux. » indiquait Fernandes à l’époque.

Mais la chose la plus intéressante, après relecture de cette archive et ceci : « Peut-être que Lotus Cars achètera un jour des parts de notre équipe. » Et si une partie du conflit vient de là finalement ? Créer une équipe pour la revendre ensuite avec spéculation. L’avenir nous le dira…

Lotus Cars sous la pression de Proton/Petronas

8 octobre 2010 | 4 commentaires
Catégorie : Actualités, Business News F1

Lotus EspritLotus Cars a la croisée des chemins de son histoire. En effet, lors du Salon de l’Automobile de Paris, le constructeur anglais a présenté pas moins de 5 véhicules, allant de la prochaine Elise à l’Esprit en passant par une berline hybride et surpuissante. Mais, ses voitures sont celle de la dernière chance :

« Les investissements pour produire les modèles que nous avons présentés ont été confirmés. Nos actionnaires ont perdu beaucoup d’argent au cours des 14 dernières années et je voulais changer les choses. Ils avaient deux choix : vendre ou exploiter toute les capacités de Lotus. Ils ont pris la deuxième route. » A indiqué Dany Bahar aux journalistes sur place.

Surtout que la société mère de Lotus, Proton vise un millions de voiture d’ici les cinq années avenir, sous les ordres du pétrolier Petronas qui a décidé de rentabiliser ses investissements.

Et la course dans tout cela ? « L’ADN lui-même de Lotus est basé sur la course. Pourquoi devrions-nous perdre ce précieux héritage lorsque l’authenticité de la marque est là ? » conclu Bahar.

Lotus Cars lance un projet LM et prolonge en Indycar

28 septembre 2010 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités

Le Group Lotus a annoncé avoir commencé la conception d’un prototype LMP2 avec l’intention de participer aux 24h du Mans 2012.

La conception de cette machine sera l’œuvre de Paolo Catone, ancien chef de projet de la Peugeot 908. Le but est de construire la voiture durant le premier semestre 2011 pour la tester ensuite.

Mais, aujourd’hui encore, la société a annoncé la prolongation de son contrat avec l’équipe d’Indycar KV pour la saison 2011. Lotus Cars a aussi confirmé sa volonté de réaliser son propre package aérodynamique pour 2012 en Indycar.

Lotus – Un feuilleton juridico-économique

27 septembre 2010 | 5 commentaires
Catégorie : Analyses, View

Je poste en article le commentaire très intéressant de Lotus62, publié dans le billet : Duel autour du nom Lotus.

Comme annoncé, du travail pour les cabinets d’avocats. Ce qui risque d’être préjudiciable à tout le monde!!!

Cela dit, lorsque GM a racheté Group Lotus au début des années 80, ils croyaient aussi avoir racheté la F et avait même envoyé un émissaire… qui a été poliment éconduit. GM a conservé Group Lotus quelques années me n’a jamais réellement investi … peut-être à cause de cela.

Pour le surplus, cela va également toucher ART car soit Proton et Tony Fernandez négocient, soit on va au procès et il y aura un perdant. Celui qui gagnera pourra utiliser le nom en compétition et l’autre pas. En mars 2010, Team Lotus Ventures Ltd, titulaire depuis 1994, du nom et du logo Team Lotus a redéposé ces deux éléments pour utilisation dans toutes les compétitions automobiles.

Rien ne garanti que Lotus Group va gagner car, comme rappelé, Colin Chapman n’a jamais intégré la compétition et les voitures de route dans le même groupe. Depuis le début des années 70, Lotus Group était en bourse alors que Team Lotus appartenait à la seule famille Chapman.

Il y a un précédent amusant quand VW a dépensé une fortune pour racheter Rolls Royce et empêcher BMW de l’acquérir…pour ensuite se rendre compte que BMW avait racheté le nom à Rolls Royce Aviation. Résultat VW a conservé l’usine et fabrique des Bentley tandis que BMW a construit une nouvelle usine pour produire ses Rolls Royce.

Ce n’est donc pas parce que Lotus Group fabrique des Lotus de route qu’ils ont automatiquement le nom pour la compétition…

En tous cas, un beau feuilleton juridico-économique de plus pour la compétition automobile (dans lequel vont se retrouver ART en GP2 et GP3 et KV Racing Technology en F Indy).

Duel autour du nom LOTUS

27 septembre 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

lotus-logoUn communiqué aujourd’hui qui relance une polémique et se terminera probablement devant les tribunaux. Vendredi, Tony Fernandes a annoncé que l’équipe Lotus Racing deviendrait Team Lotus, reprenant le nom historique de l’équipe F1 et abandonnant la licence du nom auprès du constructeur Lotus Cars et de son propriétaire Proton.

Sauf que ce dernier, pensait, en rachetant l’usine en 1996 obtenir tous les droits entourant le nom de « Lotus » dans le secteur automobile et sport automobile.

Le constructeur indique donc que l’utilisation du nom de Team Lotus serait une violation de ses propres droits de propriété.

Il y a toujours eu une seule Lotus, celle de Colin Chapman. Dès le début Lotus a fait des voitures de routes et fait courir des voitures de course et faisait partie de la même entité. En 1994, David Hunt a déclaré avoir acquis des actifs du Team Lotus, y compris son nom. Mais n’a jamais exploité le nom de Team Lotus, donc la tentative de M. Hunt d’acquerir le nom de Team Lotus a été inéfficace. Lotus Group est le propriétaire de tous les droits du nom « Lotus », y compris celles relatives à la Formule 1. Indique le communiqué de Proton.

En oubliant que l’exploitation de la marque Lotus en Formule 1 a été accordé en 1995 à l’équipe Pacific et le logo du constructeur a été utilisé cette année là, soit avant que Proton rachète le constructeur, alors propriété de Bugatti Automobili. Pire, entre 1983 et 1994, l’équipe F1 a été la propriété de la famille Chapman, alors que le constructeur a été vendu à plusieurs propriétaires. Notons en passant que GM, pourtant puissant,  n’a jamais fait de problème à l’équipe F1.

Proton estime que l’équipe de Tony Fernandes est préjudiciable à la marque Lotus. La licence Lotus a d’ailleurs été résiliée pour 2011 et qu’en vertu de cette résiliation, cela donne le pouvoir à Lotus Group de contrôler l’utilisation de la marque Lotus, y compris le nom de Team Lotus. Pire, les droits acquis auprès de David Hunt n’auraient, selon le constructeur, aucun fondement juridique et M. Fernandes était au courant. (Alors pourquoi les avoirs achetés ?)

F1 – Team Lotus et son nom

24 septembre 2010 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Business News F1

lotus-logoRevenant sur la confusion entre les marques Lotus (voir ici pour en savoir plus), Tony Fernandes tente de clarifier la situation présente et à l’avenir.

Dans un premier temps, Lotus Racing utilise une licence de marque auprès du constructeur Lotus Cars. Mais l’an prochain, la séparation sera établi (voir ici), l’occasion pour Fernandes pour préciser que Team Lotus n’aura plus aucun lien avec Lotus Group.

« Il n’y pas de confusion. Si le groupe Lotus a décidé de parrainer l’équipe ART GP, c’est très bien. Nous n’avons pas vraiment à comprendre la logique derrière cela, mais c’est leur choix. » lance Fernandes en conférence de presse.

« Je pense que ce sera une situation très bizarre. Cela a toujours été très clair : Lotus Group est une société de construction de voiture de sport et Team Lotus a toujours été une équipe de course. Formule 1, Indy et de nombreuses autres séries, dont Le Mans. »

Le ton est ferme et l’avenir sera clair : Lotus Cars pourra venir en Indycar ou le Mans, mais sous un autre patronyme. Une situation qui n’a pas été clair ses derniers temps. En effet, durant l’été, la société Lotus Cars a déposée la marque Team Lotus, au détriment du droit anglais. Le 15 Juillet dernier, la marque anglaise a déposée le nom de Team Lotus, en relation avec une série d’activités, surtout sur le  principe d’exploitation du souvenir.

Le 2 Août, indique Adam Cooper, la société possédant le vrai nom de l’équipe Lotus en Formule1, Lotus Ventures, propriété de David Hunt, a aussi déposé le nom, quelle disposait,  pour l’étendre autour des mêmes activités que le constructeur. Une confusion que compte régler, devant les tribunaux,  Tony Fernandes.

« Si quelqu’un tente de faire passer le nom de Lotus, comme une équipe de course de Formule 1 ou même de GP2 ou IndyCar. Nous allons évidement contester cela. »

Lotus et ses implications sportives

22 septembre 2010 | 15 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

lotus-logoLa marque Lotus, depuis quelques mois déjà, est très active sur la scène du sport automobile mondiale, mais une confusion importante existe pour distinguer l’affiliation envers le constructeur Lotus et l’équipe Formule 1.

La semaine dernière, Lotus Cars a annoncé un accord technique avec Toyota Motor Corporation. Le constructeur japonais fournira des moteurs spécifiques à la marque anglaise (voir ici pour en savoir plus).

Tony Fernandes a acquit récemment le nom Team Lotus. Signifiant que l’an prochain l’équipe Anglos-Malaisienne, ne s’appellera plus Lotus Racing, qui était un lien avec le constructeur Hethel. Une situation qui découpe en deux parties les implications.

Les implications du Team Lotus :

  • 1 – La Formule 1 (Team Lotus)
  • 2 – Le GP2 (Team AirAsia)

Les implications de Lotus Cars :

  • 1 – L’Indycar (partenaire KV Racing en 2010 et développement pour 2012).
  • 2 – Le GP2 – GP3 (partenariat avec ART GP)
  • 3 – L’Endurance en GT
  • 4 – Lotus T125 (Lotus Motorsport)

GP2 – ART GP signe avec Lotus Motorsport pour 2011

22 septembre 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités

artgp

Lotus Motorsport annonce sa collaboration avec l’équipe ART Grand Prix pour 2011 en GP2 et GP3.

L’accord entre les deux parties concerne un soutien technique et logistique. Les prochaines ART GP auront aussi une nouvelle livrée inspirée sur la base des couleurs de la marque anglaise.

Le directeur des opérations de Lotus Motorsport, Moidrag Kotur, a déclaré sur cet accord : « Ce programme GP2- GP3 renforce l’engagement de Lotus Motorsport dans le développement de la promotion de pilote et soutiendra la recherche des champions du monde à l’avenir. Lotus ne sera pas un simple partenaire d’ART Grand Prix, mais cette dernière bénéficiera de la capacité d’ingénierie de Lotus et de l’expérience de la société comme appui technique. »

Lotus Motorport est une filiale de Group Lotus Plc (Lotus Cars et Lotus Engineering), dont le propriétaire est Proton. Rien à voir avec l’équipe F1.

Merci à Nicolas D.

F1 – Axe technique VW – Proton

28 mai 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Business News F1

volkswagen-protonLe constructeur malaisien Proton devrait annoncer d’ici deux semaines, un rapprochement avec l’allemand Volkswagen, selon le quotidien Edge Financial Daily, citant les propos du président du groupe Mohd Nazmi Mohd Salleh.

Les ambitions du groupe allemand étant de devenir le premier constructeur mondial assez rapidement, ses alliances sont logiques. Les discussions entre VW et Proton porte sur l’aspect technique dans un premier temps. Les Protons, depuis 1984 sont toute sur base Mitsubishi, la prochaine génération sera sur base VW (plate forme et moteur compris).

Pas de prise de participation, comme envisager en 2007, mais un accord qui permettra à terme de transformer ce partenariat technique en accord financier. Proton est propriétaire de Lotus Cars, le Team Lotus dispose d’actionnaire malaisien. De là à voir un possible lien VW – Lotus – Proton d’ici 2013, il n’y a qu’un pas spéculatif…

F1 – Retour de Lotus en Indycar

16 mars 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités

Le nom de Lotus ne revient pas qu’en Formule 1. La marque partira bien à l’assaut des 500 miles d’Indianapolis.

Ce retour en compétition a une valeur symbolique à plus d’un titre. Vainqueur des 500 miles en 1965 avec Jim Clark, la marque poursuit sa renaissance après son retour en Formule 1 cette année. Un accord de sponsoring avec l’équipe KV Racing en IndyCar a été conclu, le constructeur anglais ayant acheté tout les espaces de la Dallara- Honda du team sera au couleur verte et jaune. La présence même du nom de Cosworth est annoncée.

Dany Bahar, le PDG de Lotus Car est heureux de voir sa marque de nouveau en compétition aux USA. Les débuts de la voiture, pilotée par Takuma Sato, est prévu dès la prochaine course du calendrier le 28 Mars sur le circuit de Saint Petersburg.

F1 – Cosworth et ses partenariats stratégiques

11 mars 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Analyses

power_by_cosworthLG, partenaire officiel de la Formule 1 depuis l’an dernier, a signé un partenariat avec Cosworth. Ce contrat permettra au constructeur coréen de fournir des téléviseurs HD, des projecteurs, des DVD enregistreurs, ordinateurs, téléphones portables, qui seront utilisés par le motoriste dans son usine et durant la saison des Grand Prix.

Depuis son retour en Formule 1, le manufacturier Cosworth a signé de multiples accords. Le premier avec Marussia (sponsor de Virgin Racing), le second avec Lotus Cars et le troisième avec LG. Tous ont un lien plus ou moins direct avec l’accord entre Bernie Ecclestone et Max Mosley sur le retour de ce moteur dans la discipline reine (voir : Cosworth : l’accord secret entre Max Mosley et Bernie Ecclestone).

Lorsque Marussia, constructeur de voiture de sport russe, a été présenté lors du lancement de la Virgin Racing, en décembre dernier.  L’annonce d’un accord entre le constructeur russe et Cosworth était déjà étonnant.  En effet, Marussia et Cosworth ont signé un accord pour la production et le développement de moteur de nouvelle génération pour les voitures, à la fois en Diesel et Essence.

Mais trois mois plus tard, voici que Lotus Cars signe un partenariat stratégique avec Cosworth s, concernant le développement de moteurs de route et de course à partir de blocs Toyota par Cosworth, pour le compte de Lotus. Avec les récents liens entre l’équipe et le constructeur, ce contrat est important.

Les liens

Il y a eu plusieurs controverses sur le choix des nouvelles équipes (USF1, Campos et Manor). Mais il est désormais presque acquis que chacune de ses équipes, avaient, à l’époque,  promis la viabilité du concept Cosworth. Chacune  à sa manière. Si concept USF1 n’était pas très clair, tout comme celui de HRT-Dallara. Les cas de Virgin (ex-Manor) et Lotus sont désormais limpides. Ses deux dernières disposent de manière directe et indirecte d’un partenariat avec le constructeur anglais. Tandis que, probablement, Bernie Ecclestone a orienté le partenariat avec LG, elle-même partenaire officielle de la Formule 1.

F1 – Lotus présente Omnivore

23 janvier 2010 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités, Technique F1

A la recherche de technologie alternative à vous faire découvrir, je vous présente le projet Lotus Omnivore. Qu’est ce qu’un moteur Omnivore ? c’est un moteur pouvant à la fois consommer du « sans plombs », du « diesel » et autre carburants similaires selon le besoin. La première application concrète est apparut chez les militaires pour le développement des Chars de Combats moderne, en remplacement des classiques diesels.

Le bureau d’étude Lotus Engineering a mis au point un moteur pour une voiture de tourisme fonctionnant à l’alcool et essence avec une efficacité quasi égale.

Les technologies alternatives (voir : moteur à 5 temps d’Illmor) donnent des perspectives intéressantes à l’heure où la Formule 1 étudie son moteur de 2013.


Page 10 sur 10« First...678910


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu