Naviguer : Accueil >

G. Lopez répond aux rumeurs sur l’équipe

25 septembre 2011 | 6 commentaires
Catégorie : F1 Leaders

Sur le site LRGP.com, le co-gérant de Genii Capital, Gérard Lopez, a répondu avec détermination sur les histoires négatives qui enveloppent l’équipe Lotus Renault GP depuis plusieurs mois.

Cela a été une de mes surprises en Formule 1. Le fait que chaque fois que nous avons un nouveau pilote, chaque fois que nous annonçons quelque chose, chaque fois que je prends l’avion pour le Brésil, la Russie ou ailleurs, cela supposerait que je cherche de l’argent pour le team.

Le fait est que nous sommes partie prenante dans un bon nombre d’affaires. Celle-ci, en réalité, en est une dont nous espérons qu’elle sera rentable à un moment donné. Elle ne l’est pas, mais elle ne doit pas nécessairement nous rapporter de l’argent. Nous gagnons de l’argent ailleurs. J’ai déjà répondu à cela à travers des exemples.

Honnêtement, je m’en moque parce que si c’était la réalité, nous ne serions pas là longtemps. Je pense que l’équipe que nous avons repris comptait 480 personnes. Nous avons sauvé ces emplois et nous en avons ajouté quarante. Les faits parlent d’eux-mêmes.

Comme je l’ai dit, cela m’énerve chaque fois que j’entends quelque chose de ce genre. Maintenant c’est presque comme si on criait au loup et que tout le monde s’en fiche. Les faits sont là : nous investissons, nous accueillons de nouveaux sponsors. Nos pilotes sont qualifiés de payants et en fait je me sens mal pour eux. Pas pour nous, parce que, à la fin de l’histoire, je ne crois pas – et je ne l’espère pas – qu’il existe un pilote capable d’apporter assez d’argent pour vraiment entretenir l’équipe. C’est un manque de respect pour eux. Et j’ai trouvé cela irrespectueux pour nous, pour être honnête avec vous. Ce n’est plus le cas maintenant, alors ce que nous faisons c’est nous occuper de nos affaires.

Nous faisons les investissements que nous avons à faire et nous verrons – en termes de résultats – ce que l’avenir nous réserve. J’espère que nous serons là où nous auront portés nos investissements, c’est-à-dire être l’un des trois top teams.

De Team Lotus à Caterham, une question d’argent

24 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : F1 Leaders

Team Lotus devrait devenir Caterham l’année prochaine mais les discussions sont toujours en cours entre l’équipe de Tony Fernandes, maintenant dirigée au quotidien par Riad Asmat, et Group Lotus.

Pour en terminer de cette dispute sur le nom Lotus, il ne suffit malheureusement pas que seul un accord entre les deux équipes soient trouvé. Les Accords Concorde exigent l’unanimité des équipes, sans quoi les droits financiers versés par Bernie Ecclestone sont perdus.

LRGP, officiellement encore appelée Renault, souhaite passer au nom Lotus et rencontre donc la même difficulté que Team Lotus pour devenir Caterham.

« Je crois qu’il y a un processus que nous devons tous suivre, » confirme Asmat, qui se garde bien de confirmer qu’il est en cours. « C’est un processus que nous suivrons que si une décision (pour changer de nom) est prise. Pour le moment cette décision n’a pas été prise, je ne peux donc pas faire plus de commentaires. »

Il admet cependant que cette décision est discutée. « On est toujours Team Lotus mais les actionnaires sont tous d’accord et ouverts à toute possibilité. Nous verrons ce qui arrivera à partir de maintenant. »

Source  : NextGen Auto

Permis de construire pour le simulateur LRGP

14 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : F1 Leaders, Technique F1

L’équipe LRGP avait annoncé durant le week-end du GP d’Italie quelle allait investir dans un simulateur (avec le concours de McLaren) qui sera disponible en Mars 2012.

Le document visible en ligne, indique que la décision a été accordé le 7 Septembre  2011. Un bel investissement dont voici le permis de construire :

Cliquez ici pour voir le permis de construire

HRT avec LRGP en 2012

13 septembre 2011 | 2 commentaires
Catégorie : Exclusif

[Mise à jour 17h33] – La rumeur a été entendue par quelques personnes à Monza. Il semblerait que l’équipe espagnole Hispania Racing Team va bientôt trouer un accord avec Renault et LRGP pour 2012 et 2013, selon le magazine italien Autosprint.

Selon nos informations, cette rumeur est véritable (en partie) et un accord va être signé très prochainement entre HRT et LRGP. L’accord comprendrait la fourniture du train arrière de la R31, pour la futur F112 de l’équipe du fond d’investissement espagnol Thesan Capital.

Lors du Grand Prix de Belgique, le consultant de luxe de l’équipe HRT, Luis Perez Sala, avait indiqué que le team resterait en contrat avec Cosworth pour 2012, mais étudiait des options avec un constructeur pour 2013. Ferrari était privilégié par Thesan Capital.

Notons que si le train arrière de la Renault R31 fait partie de l’accord, c’est la fin de l’accord HRT – Williams, sur la fourniture de la boite de vitesse. Pourtant, aussi confirmé par Sala, lors du GP de Belgique.

Nota : nos informations se sont affinées depuis la publication de la première version de l’article et la présence de Renault n’est pas confirmé. Uniquement un accord avec LRGP.

Update 20h04 : Carlos Tavares, DG de Renault, a indiqué qu’il n’était pas opposé à la fourniture d’une 5ème équipe à l’avenir dans Autosport.

LRGP signe pour 10M€ de sponsors pour la fin 2011

7 septembre 2011 | 9 commentaires
Catégorie : Marketing

L’équipe Lotus Renault GP a annoncé ce matin l’arrivée de quatre nouveaux partenaires pour cette fin de saison 2011 et visible dès le Grand Prix d’Italie à Monza : Gillette, Embratel, Auden McKenzie et OGX.

Si Gillette et OGX était déjà visible depuis le Grand Prix de Belgique sur les R31, l’introduction d’Embratel confirme les liens (directs et indirects) autour de Bruno Senna. Auden McKenzie est très agressif depuis quelques temps, après avoir signé le jeune fils de Damon Hill, Josh Hill, la semaine dernière.

Selon les estimations, ses 4 nouveaux accords rapporteront environ 10 millions d’euros à l’équipe pour 7 courses.

  • Gillette : 3.5 M€
  • Embratel : 3.5 M€
  • OGX : 1.75 M€
  • Auden McKenzie : 875.000€

Officiel : Séparation entre LRGP et Heidfeld

2 septembre 2011 | 6 commentaires
Catégorie : Transferts

[English Version] Lotus Renault GP et Nick Heidfeld ont conclu un règlement à l’amiable aujourd’hui et ont choisi de se séparer avec effet immédiat. Cette annonce permet aux deux parties de mettre fin à leur litige.

Eric Boullier précise que LRGP est heureux d’avoir trouvé une solution rapide et raisonnable dans le litige qui l’opposait avec Nick Heidfeld. Précisant qu’aucun des deux parties ne souhaitait passer par une autre audience judiciaire, déjà pénible pour le pilote allemand.

Il était entendu que les deux parties devaient trouver un accord avant le GP de Singapour, sur l’ordre du juge qui avait jugé les deux injonctions de Nick Heidfeld envers LRGP (injonctions déboutés). La solution se trouvant autour d’une compensation financière pour le pilote allemand.

Nick Heidfeld promet d’être de retour au plus haut niveau très rapidement. Bruno Senna est confirmé pour le reste de la saison chez LRGP.

Transfert 2012 : le point (Update: 01/09)

1 septembre 2011 | 8 commentaires
Catégorie : Transferts

Le jeu des chaises musicales est toujours actif:  Si Jarno Trulli semble avoir signé son contrat avec Team Lotus pour 2012, Mark Webber est lui certain d’être encore chez RBR l’an prochain. Jenson Button, lui attend que McLaren lève son option pour 2012 Voici pour le point sur les transferts :

Voici le point sur les rumeurs et les line-ups :

  • Red Bull : Vettel – Webber
  • Ferrari : Alonso – Massa
  • Mercedes : (Schumacher – Rosberg)
  • McLaren : (Button) – Hamilton
  • LRGP : Petrov – (Grosjean, Kubica, Senna)
  • Toro Rosso : (Buemi, Ricciardo – Alguersuari, Vergne)
  • Lotus : Trulli – (Kovalainen, D’Ambrosio, Grosjean, Razia, Van der Garde, Pic)
  • Force India : (Sutil -  Di Resta, Hulkenberg)
  • Virgin : Glock – (D’Ambrosio, Van der Garde, Grosjean, Pic…)
  • HRT : (???? – ????)
  • Sauber : Kobayashi – Perez
  • Williams : (Barrichello, Grosjean, Kovalainen, Hulkenberg) – Maldonado

Gordon Murray et Lotus

31 août 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Histoire F1

La nomination de Gordon Murray comme consultant de Lotus Group a permis à l’ingénieur anglais de rappeler son rêve de travailler pour la marque anglaise du temps de Colin Chapman. Un rêve dont il a été très proche de réaliser dans les années 70.

En 1964, suivant à mi-temps des études d’ingénieurs dans sa ville natale de Durban, Gordon Murray est employé comme dessinateur industriel dans une petite société. Pour son propre compte il construit l’IGM, qui est une voiture dérivée de la Lotus Seven, pour faire des courses de côtes. Il remportera beaucoup de course en 1996 et 1967 avec cette voiture. En 1969, Murray s’installe en Angleterre dans l’espoir de travailler chez Lotus.

Il se présentera peu de temps après à Colin Chapman, mais le salaire proposé et le caractère du grand ingénieur anglais l’ont déçu à l’époque. En 1970 il se présenta chez Brabham, comme simple dessinateurs et il sera nommé par Bernie Ecclestone en 1972, dessinateur en chef, avec la suite de l’histoire que l’on connait.

Murray a toujours eu le principe « light is beautiful » de Chapman en tête lorsqu’il a conçue la Rocket et la McLaren F1. Sa nomination comme consultant chez Lotus Group est donc intéressante pour l’ADN de la marque anglaise, qui avait été passablement perdue avec la présentation des nouveaux modèles au Salon de Paris.

Gordon Murray avec Lotus Group

30 août 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Entrepreneurs

Gordon Murray a rejoint le Lotus Group comme un consultant et membre du conseil. Une désignation importante pour l’image de la marque anglaise.

Il sera aux côtés de Bob Lutz et du Burkhard Goesche, pour conseiller le Group Lotus sur son développement actuel et futur de ses produits. « Pendant des années j’ai été un grand admirateur de Lotus, j’ai un grand respect pour l’héritage que Colin Chapman a créé et je pense que ce que Dany [Bahar] et l’équipe font est une très bonne chose pour la marque. » indique Murray.

Heidfeld : le premier pilote qui oblige son équipe

26 août 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Exclusif

« Si nous ne sommes pas convaincus que nous avons notre chance, alors nous n’aurions pas suivi, donc oui je crois que c’est la situation actuelle. » explique à la BBC, Nick Heidfeld après la question portant sur sa possible victoire juridique face à LRGP.

La situation est complexe. Mercredi, la demande d’injonction de Nick Heidfeld a été rejetée par le juge de la Haute Cour de Londres. Cette demande obligeait l’équipe LRGP à garder le pilote allemand jusqu’à la fin de la saison. Le jugement indique aussi qu’un délai de trois semaines a été choisi, pour trouver un accord à l’amiable entre les deux parties, avant un procès.

Le jugement de l’injonction étant une tendance lourde au Royaume-Unis, la victoire souhaitée par le pilote semble toutefois être à mesurer avec prudence. Nick Heidfeld est un pilote LRGP et doit se présenter comme telle encore durant quelque semaine. Du moins.

C’est la première fois que ce type d’action judiciaire est utilisée en Formule 1. La première fois qu’un pilote oblige son équipe à le garder par la voie juridique.

Nick Heidfeld et l’injonction… ?

25 août 2011 | 13 commentaires
Catégorie : Exclusif, Transferts

A SPA-Francorchamps, Nick Heidfeld a indiqué aux journalistes déjà présents :  « C’est une affaire délicate. Alors je ne peux pas en dire plus. » Vers 16h, l’équipe LRGP a publié un communiqué autour de Bruno Senna avec la simple mention : Nick Heidfeld reste sous contrat avec l’équipe.

L’équipe a indiqué au début de son communiqué : Lotus Renault GP confirme que Bruno Senna a été désigné pour courir, au côté de Vitaly Petrov, au Grand Prix de Belgique ce week-end, ainsi qu’au Grand Prix d’Italie, deux semaines plus tard. L’intention de l’équipe est d’offrir à Bruno l’opportunité de courir tout le reste de la saison. Cependant, quelques problèmes juridiques n’ont pas encore été entièrement résolus, aussi l’équipe fera-t-elle une nouvelle annonce sur ce sujet en temps utile.

De son côté, en conférence de presse, Bruno Senna a indiqué : « Actuellement, je suis sûr de prendre part à cette course et la prochaine, mais il y a quelques problèmes juridiques à résoudre. »

Les problèmes juridiques semblent donc à la base du souci. Le pilote allemand a précisé qu’il y aura un jugement dans les trois semaines (d’ici le GP de Singapour). Précisant que son contrat doit être respecté. Mais la situation est plus complexe. Il semblerait que hier, une audience à la Haute Cours de Londres a débouté une demande d’injonction de Nick Heidfeld envers LRGP.

L’injonction est une mesure à caractère provisoire, se produisant en amont d’un procès. Le débat est introduit jusqu’à un accord à l’amiable. Ces injonctions sont émises dans l’obligation de ne pas faire quelque chose.

Ce qui laisse entendre que le pilote allemand aurait obligé l’équipe LRGP à, selon toute vraisemblance, empêcher son  remplacement, pour le reste de la saison,  par Bruno Senna. Cette idée parait logique au vu de la communication de l’équipe et de l’annonce d’hier et d’aujourd’hui. Mais, Heidfeld reste un pilote LRGP, qui doit désormais trouver une solution en coulisse avec l’équipe.

Nick Heidfeld, Bruno Senna et LRGP

25 août 2011 | 17 commentaires
Catégorie : Transferts

Hier, l’annonce est tombée et attend toujours un complément. Beaucoup critiquent la communication de l’équipe LRGP, mais il semblerait que ce ne soit pas de sa faute. Elle subit un événement qui a provoqué l’annonce brève de hier soir.

Lundi, The Daily Telegraph a indiqué que Lotus Renault GP souhaitait remplacer Nick Heidfeld par Bruno Senna pour le reste de la saison, à partir du Grand Prix de Belgique. Mais pourrait faire face à des poursuites judiciaires du pilote allemand, qui ne souhaite pas abandonner son volant.

Dans le même temps, Autosport comprend que Heidfeld ne souhaitait pas être mis à pied et que son éviction de l’équipe, au profit de Senna, serait plus compliquée qu’il n’y parait

Actuellement 8ème du championnat du monde, Heidfeld est classé devant son équipier Vitaly Petrov au championnat du monde des pilotes. L’expérience du pilote allemand est importante pour préparer la saison 2012. En signe de nouveau départ pour l’équipe d’Enstone. Dès son arrivée dans l’équipe, en remplacement de Robert Kubica, Heidfeld ne devait pas être remplacé, ni par Bruno Senna, ni par Romain Grosjean. L’annonce d’hier a démenti cette affirmation, pourtant sûr.

Bruno Senna sera derrière le volant de la R31 pour les courses de Belgique et d’Italie. Seulement.

Bruno Senna, LRGP et la rumeur

23 août 2011 | 11 commentaires
Catégorie : Exclusif, Rumeurs, Transferts

Une indiscrétion d’Eddie Jordan autour de l’équipe Lotus Renault GP indique que Nick Heidfeld sera remplacé par Bruno Senna dès le GP de Belgique. Précisant, même, que ce volant est subventionné par un groupe brésilien.

Une association d’idée qui fait le tour du web. En effet, après le GP de Hongrie, les décideurs du team d’Enstone (Erice Boullier et Gérard Lopez) ont critiqué Heidfeld sur son manque de performances depuis quelques temps. Un terrain propice aux rumeurs. L’annonce de Romain Grosjean le vendredi du GP de Singapour renforce encore l’idée d’un remplacement. Enfin, le 30 Juillet Genii Capital a signé un deal de 7 milliards d’euros avec WWI Group.

Il est intéressant de constater que l’accord avec WWI Group a fait apparaitre des rumeurs (déjà) sur l’introduction de Bruno Senna en Grand Prix,  pour le compte de LRGP. Oubliant que Genii Capital est un fond d’investissements dont l’activité va au–delà de la Formule 1. Visiblement la rumeur est toujours active et insiste aussi sur l’aspect « recherche d’argent de LRGP » . Enfin, d’après nos informations, ni Romain Grosjean, ni Bruno Senna ne remplaceront Nick Heidfeld cette saison dans l’équipe.

L’expérience du pilote allemand est importante pour préparer la saison 2012. Une saison importante pour l’équipe. Un nouveau départ.

Le salaire de Robert Kubica en 2011

27 juillet 2011 | 10 commentaires
Catégorie : Business News F1

Lors de la publication de la liste annuelle sur les salaires des pilotes en 2011 du BusinessBook GP (voir ici pour souvenir), un pilote manque à l’appel. Robert Kubica.

Suite à son accident de Février, le pilote polonais de LRGP ne participe pas à la saison 2011 de Formule 1, toutefois, il est payé par l’équipe d’Enstone en fonction de son contrat qui était fixé à deux années fermes (2011 et 2012).

Lorsque Robert Kubica signe avec Renault F1 Team, fin 2009, le pilote polonais est déjà considéré comme un pilote bien payé. Disposant de 5,5 millions d’euros chez BMW en 2009, il est passé, via les intérêts de la concurrence,  à 7,5 millions d’euros, puis 8 millions d’euros, lors du rachat de l’équipe par Genii Capital en Décembre 2009. Cette augmentation était une garantie du nouveau propriétaire envers son pilote de pointe.

Durant une partie de la saison 2010, l’ombre d’un précontrat Ferrari planait et l’équipe d’Eric Boullier a réussi à signer un nouveau contrat très avantageux pour le pilote polonais. S’il gagne toujours 8 millions d’euros environ en 2011, il touchera 9 millions d’euros environ en 2012. Ce qui le place au niveau de pilotes comme Vettel, Webber, Rosberg et Schumacher.

L’an dernier, Robert Kubica a touché environ 9 millions d’euros de revenus (salaire+prime+sponsoring). Enfin, si la valeur du pilote est toujours valable en 2012, son management travail depuis quelques temps à valoriser son client pour 2013…

La vérité sur LRGP (Figaro blog)

14 juillet 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Depuis le début de la saison, deux phénomènes polluent le quotidien de l’ex Renault F1 Team. Le premier, un buzz négatif à grand renfort de rumeurs, la plupart du temps lancées par le même média allemand.

Renault Sport confirme LRGP sur la durée

13 juillet 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : F1 Leaders, Marketing

La rumeur c’était propagée rapidement sur internet hier, alors qu’elle rodait depuis plusieurs mois dans le paddock. Ce bruit indiquait que Lotus Renault GP allait quitter Renault pour Cosworth, pour des raisons de coûts, voir de relationnel. Faux.

Alors que durant le week-end du Grand Prix d’Angleterre, Eric Boullier a indiqué au journalistes,  que son équipe discutait pour continuer l’aventure avec Renault Sport au-delà de 2014 et s’inscrire sur la durée avec son partenaire, la rumeur indiquait le contraire depuis lundi soir. Il fallait donc une réaction et elle est venue de Jean-François Caubet, le patron de Renault Sport F1,  sur RMC Sport :

« On a un contrat extrêmement clair de trois ans sur de la fourniture moteur. Nous respecterons ce contrat. James Allison (directeur technique LRGP) et Rob White (directeur technique de Renault Sport F1) sont en train de construire le futur ensemble. Nous sommes donc très surpris d’entendre ce type de rumeurs. Nous sommes de plus en train de sérieusement discuter avec Lotus Renault GP pour l’évolution vers le moteur V6 en 2014. Ce sont des cousins et ils le resteront. »

Renault Sport F1 souhaite signer des accords de 5 ans (à partir de 2014) avec ses partenaires actuels (Red Bull, LRGP, Williams et Team Lotus). Il était entendu, depuis quelques temps,  que l’équipe d’Enstone était en pôle position pour prolonger l’aventure et devenir l’équipe de développement du constructeur français, autour du futur V6.

View – Le choix futur de Renault Sport

6 juillet 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : View

[English Version]  -  L’annonce Williams – Renault d’hier cache un détail intéressant pour 2014. Hormis le contrat Team Lotus (à option), les contrats Red Bull – Lotus Renault et Williams expire tous en 2013. La réglementation moteur ayant été repoussée d’une année. Une démonstration de l’implication de Renault Sport dans la Formule 1 certes, mais aussi une démonstration d’une politique de choix pour l’avenir.

Fournir quatre équipes étant sur différent degré de développement est intéressant, mais si Renault Sport souhaite rester un motoriste de haut niveau, un choix devra se faire dans les mois à venir. Team Lotus est en construction, Williams et en reconstruction et peuvent être considéré comme des paris d’avenir. Reste Red Bull et LRGP.

Si la première a déjà annoncé qu’elle discutait avec son motoriste un nouvel accord (probablement un prolongement logique pour 2013, avec une option pour 2014), sauf que l’ombre d’Audi plane toujours du coté de Milton Keynes et semble perturber le jeu entre les partenaires.  LRGP semble se placer dans la logique pour Renault Sport. Héritage de la précédente politique de la marque française, le team de Genii Capital se présente comme l’unique alternative crédible de partenariat.

En effet, si Renault prolonge Red Bull Racing jusqu’en 2013 à 2014 et choisi l’équipe championne du monde 2010 pour le développement de son V6 1600cc, elle devra partagée ses secret avec une équipe qui pourra la quitter. Raison de plus pour sécuriser les accords au-delà de 2014 pour le motoriste français. LRGP est donc bien placé…

LRGP est un top team

29 juin 2011 | 20 commentaires
Catégorie : View

[English version] Lotus Renault GP commence à intéresser quelques tops pilotes  soucieux de leur avenir. Si Nick Heidfeld souhaite prolonger son aventure dans l’équipe d’Enstone, l’ensemble souhaite un top pilote pour l’an prochain.

Un top pilote formé ou alors un top pilote extérieur ? Les récentes déclarations d’Eric Boullier sur Mark Webber sont un relief de l’intérêt, que porte les pilotes, pour l’équipe anglaise. Le pilote australien a sondé le team d’Enstone comme une alternative plausible à Red Bull Racing. Mais il n’est pas le seul.  Nico Rosberg aussi a sondé l’équipe LRGP pour son avenir. Les performances, en demi teinte,  de Mercedes GP cette année contraste avec la stabilité technique du team de Genii Capital. Pour Rosberg, LRGP est un top team crédible pour son avenir.

LRGP attire donc les regards de tops pilotes, mais souhaitent aussi préparer l’avenir. L’idée pourrait être aussi  de produire un jeune pilote en remplacement de Robert Kubica. La meilleure décision pour s’inscrire dans le long terme. Vitaly Petrov aura donc probablement un nouvel équipier l’an prochain.

Un équipier expérimenté ou un jeune plein de talent ?  quelle sera la nouvelle définitintion  de LRGP pour l’avenir ? Une chose est désormais sur, la restructuration opérée par le fond d’investissement luxembourgeois porte ses fruits et LRGP se présente comme une force futur intéressante à observer…

Mouvement de gamme chez Lotus Group

23 juin 2011 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités

Lotus Group continu d’investir dans le futur. Après avoir inauguré une refonte de son circuit d’Hethel (4 millions d’euros d’investissement), avec Nigel Mansell,  le week-end dernier.  La société annonce que le projet Elise 2013 sera désormais doté d’un 4cyl maison et non plus d’un moteur Toyota.

Ce moteur d’environ 90kg sera dérivé du futur V8 de l’Esprit et devrait fournir une puissance de 250/270cv. Un KERS est programmé pour accroitre la puissance (et le poids ?) ainsi qu’une boite à double embrayage.

Ce qui est toutefois le plus intéressant et la nouvelle orientation de l’ESPRIT. Dany Bahar a indiqué aux ingénieurs qu’il fallait que la prochaine supercar de Lotus « soit aussi bonne que la McLaren MP4-12C, » nouvelle référence du segment.

Finalement, du projet de sortir 5 voitures à l’horizon 2015, Lotus revisite complètement sa gamme. Après l’abandon de l’ELAN, la  prolongation de vie de l’EVORA, le staff doute désormais que les projets Elite et la future 4 portes soient viables. Pour le moment, seul l’ESPRIT et l’ELISE sont confirmés.

La FIA, LRGP et la cartographie moteur expliquée

21 juin 2011 | 5 commentaires
Catégorie : Technique F1

La FIA a publiée une note,  qui a été dévoilée aujourd’hui par Autosport et il semble que les équipes ne seront pas en mesure d’utiliser leurs services de cartographie moteur comme elles le faisaient auparavant. Pour en savoir plus, James Allisson, directeur technique de LRGP explique la situation :  Sur le principe, la note de la FIA explique que toutes les équipes (avec ou sans le système d’échappement soufflés) devront changer leur façon de faire avec la cartographie moteur et ce dès Silverstone.

Malgré un système électronique commun et standard, ECU, les équipes ont le droit de modifier la cartographie moteur de ce boitier. Sauf que la FIA indique que désormais, les équipes n’auront plus le droit de modifier  la configuration de l’ECU,  entre la qualification et la course dans le parc fermé. Autre intérêt, l’obligation par la FIA que la cartographie moteur transmettre l’ordre de couper l’approvisionnement du carburant pour le moteur,  lorsque le pilote lève le pied de l’accélérateur. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Le moteur devant avoir une activité naturelle lorsque le pilote lève le pied.

Allison explique un détail très intéressant dans son analyse : le système de la R31 fonctionnant avec des gaz d’échappement injectés sur le centre de la voiture,  par le devant des pontons, la mesure de la FIA n’affectera pas réellement l’équilibre de la monoplace d’Enstone. Par contre, les systèmes entrevues très récemment, inspirés par Red Bull, seront plus fragiles, car l’appui de ses flux est fixé sur l’essieu arrière.

Notons que si la R31 ne souffrira pas (probablement) du changement, les équipes étudieront activement un principe similaires pour l’an prochain ou d’ici la fin de saison. Enfin, la suppression de la FIA, va aussi permettre d’observer les vraies bonnes monoplaces, sans cet artifice qui favorisait l’équilibre dans les virages. L’entrée de courbe sera plus difficile et la sortie aura l’appui maximal, promettant donc une exploitation assez intéressante des équipes.


Page 5 sur 10« First...3456710...Last »


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu