Naviguer : Accueil >

L’avenir de PURE

13 décembre 2011 | 13 commentaires
Catégorie : Management

En Formule 1 il existe des intérêts cachés qui ne sont révélés que bien plus tard. Juste avant le Grand Prix du Brésil, les constructeurs de moteurs se sont réunis pour discuter d’un principe de RRA moteur. Ferrari, Renault, Mercedes-Benz et Cosworth étaient présent. Tout comme Craig Pollock et son projet PURE. Etonnant lorsque l’on sait que le projet de moteur suisse se présente aujourd’hui face à un avenir bouché. Sur le papier.

Ayant critiqué ouvertement la politique de Renault Sport F1 en matière de fourniture moteur à l’automne, Pollock et son projet, se heurte à la capacité de séduire une équipe avec son projet. En effet, sur le papier, être client d’un constructeur et plus valorisant que d’être client d’une société indépendante. Malgré une équipe technique prestigieuse et de haute valeur. Toutefois, les contrats des V8 expirent, pour la majorité, au 31 Décembre 2013. Il existe encore un espoir pour 2014 d’une redistribution des cartes.

L’inquiétude sur l’avenir du projet PURE est à comparer avec celle de Cosworth, qui entrevoie une réduction massive de son implication depuis 2010. De quatre équipes en 2010, une seule est officiellement créditée d’un moteur anglais en 2012 (Marussia). Tandis que l’équipe HRT a gelée ses règlements moteurs envers Cosworth, dans l’attente d’une réponse de Ferrari ou Renault. Une intégration nouvelle (à la manière de Brawn en 2009) pourrait intervenir au dernier moment, d’ici Janvier par exemple. Reste que l’avenir du manufacturier anglais est aussi trouble pour la prochaine ère du turbo en 2014.

Quelle avenir donc pour le projet PURE de Craig Pollock ?  Une solution, devenir actionnaire d’une équipe, afin qu’elle soit propulsée par son moteur. Voir proposer son moteur en échange d’une prime de 10 millions d’euros par exemple. Bref les solutions sont nombreuses. L’homme a l’expérience des montages financiers et si son projet est toujours actif aujourd’hui, c’est qu’il existe une raison.

Cosworth, à la recherche d’un partenaire constructeur pour le développement de son futur V6, semble avoir gelé la conception de ce dernier jusqu’à nouvel ordre. Ouvrant une petite brèche au projet PURE.

Une des cibles d’avenir pourrait être Marussia F1 Team. L’équipe est fortement endettée par 40 millions d’euros contractés après une saison 2010 catastrophique. Le constructeur russe Marussia Motors a résorbé une partie du trou. Mais, ne serait pas contre le fait de rebaptiser le moteur PURE au nom de sa marque et de faire comme Ferrari. Construire une machine à 100%. Ce que ne lui permet pas de faire Cosworth aujourd’hui.

Les ambitions de Marussia

20 décembre 2010 | 6 commentaires
Catégorie : Business News F1

marussia-muska-par-igor-krasnovL’an prochain l’équipe Virgin Racing deviendra Marussia Virgin Racing. L’accord a déjà été largement commenté sur ce blog, mais beaucoup estime qu’il est étonnant de voir un si jeune constructeur (fondé en 2007), se lancer en Formule 1. Avec quel fonds ?

Jusqu’à présent Marussia n’a rien produit dans ses usines. Ses voitures B1 (série limité de 2999 exemplaires) et B2 ne seront fabriqués qu’en 2011 dans des usines russes, allemandes et belges. Ses modèles sont dérivés de la Pagani Zonda. Le constructeur italien ayant vendu les dessins de ses châssis à Marussia. Il est entendu qu’en 2011, lors du Salon de Frankfort, le constructeur présente 7 modèles (nouveau coupé sportif, un SUV, une berline et une petite voiture urbaine sont déjà annoncés). Donc l’argent ne provient pas de la production.

Si le nom du fondateur Nikolai Fomenko, ex roi de la pop de l’époque soviétique et présentateur tv est connu. Il y a un deuxième homme, Andrei Cheglakov, plus discret qui a constitué un empire de l’électronique grand public à l’époque de l’Union Soviétique en utilisant une faille du brevet de la console Nitendo NES au début des années 90 pour produire une console équivalente en URSS. Nitendo a reconnu son erreur de ne pas avoir déposé son brevet dans le pays et a conclu un accord avec Cheglakov. Sa fortune est estimée à plus de 500 millions d’euros.

L’objectif est que d’ici 5 années, Marussia puisse, de par sa production, continuer d’investir dans le sport automobile de manière autonome. Les projections estiment que le constructeur vise 20 à 30.000 voitures par années d’ici 2015.

Les dessous du deal Marussia – Virgin Racing

11 novembre 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Business News F1

Virgin Racing VR01Le contrat a été signé à Londres le Samedi 6 Novembre 2010. Une opération entièrement financée  par Marussia Motors pour 5 ans.

L’accord a pour effet immédiat. Les synergies entre l’usine russe et l’équipe vont se développer durant l’hiver. 300 personnes travaillent pour Marussia, dont 140 ingénieurs. Le CFD a été la technologie pour étudier l’aérodynamique des voitures, une philosophie partagée avec l’équipe anglaise. L’accord Cosworth – Marussia a permis un rapprochement plus facile avec le temps.

Depuis déjà quelques semaines, le constructeur russe participe au développement de la prochaine VR02 qui sera présenté à Londres fin Janvier/début Février. La couleur noir, rouge et blanche restera de mise, comme cette année. Le contrat Virgin restant actif en 2011. La voiture sera différente coté design. Timo Glock restera dans l’équipe, mais l’identité du second pilote sera annoncée à la fin de l’année (avant Noël). Marussia va renforcer son partenariat avec Virgin Racing dans la détection des jeunes pilotes. Il semblerait que le nom de Vitaly Petrov ait été exclu pour 2011.

Peut être 2012….

Source RIANovosti

Virgin Racing deviendra Marussia Virgin Racing en 2011

11 novembre 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités

marussia-muska-par-igor-krasnovLe constructeur automobile russe, Marussia a pris une participation dans l’équipe Viring Racing. Une entente qui n’entrainera pas, dans un premiers temps, de modifications importantes de la gestion organisationnelle du team anglais.

L’équipe devrait donc se nommée : Marussia Virgin Racing en 2011 et probablement Marussia Racing en 2012, en vertu des souhaits du fondateur de la marque de voiture de sport et du gouvernement russe (voir ici pour en savoir plus). Andrey Cheglakov , co-investisseur de Marussia,  a indiqué qu’il souhaitait garder  « le nom Virgin pour obtenir une meilleure reconnaissance de l’équipe. »

Il est à noter que selon l’agence Bloomberg, c’est une partie de la participation de la banque Lloyd (via sa filiale PMA TBS Capital Developpment) à hauteur de 43,4% pour 11 millions d’euros. Mais pas plus de précisions pour le moment sur les parts et surtout le prix.  Toutefois, nous pouvons dire que Marussia va fournir une assistance financière et technique (via un accord avec Cosworth), mais il n’y aura pas de changement important dans le budget 2011.

Cette année, selon le Business Book GP, Marussia était sponsor de l’équipe Virgin Racing à hauteur de 2.5 millions d’euros annuel durant trois ans.

Pour le fondateur de Marussia, Nikolaï Fomenko :  « C’est la concrétisation d’un rêve pour Marussia Motors. Bien que la fabrication, le lancement et la commercialisation du B2 et B1  Marussia  et d’autres concepts en Europe est attendu pour l’an prochain, nous aurons une équipe de F1 pour promouvoir nos activités et démontrer au monde qu’un le fabricant de voitures  est arrivé de Russie avec  des ambitions internationales. « 

Marussia vise la Formule 1 en 2012

10 novembre 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Rumeurs

marussia B2Depuis 24h la rumeur de l’introduction du constructeur de supercars russe Marussia Motors dans le capital de Virgin Racing en 2011 (ou en prendre la direction) est visible partout. Toutefois, si la rumeur provient d’Auto Motor und Sport, elle vient de bien plus loin.

« Un projet de formule 1 est le meilleur moyen possible pour promouvoir une voiture de sport » a déclaré, Nikolai Fomenko dans Top Gear il y a quelques jours. L’homme d’affaire-pilote russe a précisé qu’il cherchait aussi à partir de 2012 d’avoir une équipe en Formule 1.

Octobre 2010, Vladimir Poutine signe l’accord avec Bernie Ecclestone devant permettre à la ville de Sotchi d’être le théâtre du prochain Grand Prix de Russie en 2014. Une fois les documents paraphés, Igor Yermilin, représentant la Fédération Russe du Sport Automobile à déclaré au média russe, RIA Novsti : « La signature de l’accord d’un Grand Prix à Sotchi contribuera à mettre en scène une équipe russe de F1. »

Une déclaration fondatrice qui faisait écho à celle un mois auparavant de Fomenko qui avait déclaré dans les médias russes, pour la première fois son intention d’entrée en Formule 1 en 2012.

F1 – Cosworth et ses partenariats stratégiques

11 mars 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Analyses

power_by_cosworthLG, partenaire officiel de la Formule 1 depuis l’an dernier, a signé un partenariat avec Cosworth. Ce contrat permettra au constructeur coréen de fournir des téléviseurs HD, des projecteurs, des DVD enregistreurs, ordinateurs, téléphones portables, qui seront utilisés par le motoriste dans son usine et durant la saison des Grand Prix.

Depuis son retour en Formule 1, le manufacturier Cosworth a signé de multiples accords. Le premier avec Marussia (sponsor de Virgin Racing), le second avec Lotus Cars et le troisième avec LG. Tous ont un lien plus ou moins direct avec l’accord entre Bernie Ecclestone et Max Mosley sur le retour de ce moteur dans la discipline reine (voir : Cosworth : l’accord secret entre Max Mosley et Bernie Ecclestone).

Lorsque Marussia, constructeur de voiture de sport russe, a été présenté lors du lancement de la Virgin Racing, en décembre dernier.  L’annonce d’un accord entre le constructeur russe et Cosworth était déjà étonnant.  En effet, Marussia et Cosworth ont signé un accord pour la production et le développement de moteur de nouvelle génération pour les voitures, à la fois en Diesel et Essence.

Mais trois mois plus tard, voici que Lotus Cars signe un partenariat stratégique avec Cosworth s, concernant le développement de moteurs de route et de course à partir de blocs Toyota par Cosworth, pour le compte de Lotus. Avec les récents liens entre l’équipe et le constructeur, ce contrat est important.

Les liens

Il y a eu plusieurs controverses sur le choix des nouvelles équipes (USF1, Campos et Manor). Mais il est désormais presque acquis que chacune de ses équipes, avaient, à l’époque,  promis la viabilité du concept Cosworth. Chacune  à sa manière. Si concept USF1 n’était pas très clair, tout comme celui de HRT-Dallara. Les cas de Virgin (ex-Manor) et Lotus sont désormais limpides. Ses deux dernières disposent de manière directe et indirecte d’un partenariat avec le constructeur anglais. Tandis que, probablement, Bernie Ecclestone a orienté le partenariat avec LG, elle-même partenaire officielle de la Formule 1.

F1 – Virgin Racing, Cosworth et Marussia

15 janvier 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Business News F1, Technique F1

marussia B2

Le constructeur de voiture de sport russe, Marussia est devenu, le 15 D2cembre dernier, un partenaire de l’équipe Virgin Racing pour une durée de trois saisons.

Constructeur de deux voitures sportives (B1 et B2) hybride,  Marussia et un partenaire idéal pour l’image de Virgin et de son équipe F1, soucieuse de l’écologie. Le prestige de la Formule 1 lui permettra à la marque russe se faire connaitre rapidement. Mais pas sous la forme d’un label sur les moteurs Cosworth, comme entendu il y a quelques jours.

Marussia dispose de liens avec le partenaire moteur de Virgin Racing : Cosworth. En effet, le constructeur de voiture russe et le motoriste ont signé un accord pour la production et le développement de moteur de nouvelle génération pour les voitures, à la fois en Diesel et Essence.

Enfin, l’accord entre Marussia et Virgin Racing concerne aussi la récente Virgin Driver Academy. Un pilote russe dans une F1, reste un objectif à peine voilé par les deux parties.




  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu