Naviguer : Accueil >

La F1 en bonne santé médiatique

6 janvier 2009 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Business News F1

Selon Sport Stratégies.com, citant des chiffres parvenant d’une étude réalisée par EURODATA TV Worldwide, la couverture de la Formule 1 a été plus importante de 50% par rapport à 2007 en France.

Cette hausse, surtout dû au final à suspense, 5 millions pour TF1 devant leurs écran pour l’intégralité de la course, à permis aux chaines européennes de réaliser de très bons scores d’audiences, une première pour la Formule 1. La moyenne en France de l’audience des Grand Prix de F1 était de 4,5 millions de téléspectateurs environs, et cette hausse bénéficie aussi à Eurosport qui en diffusant le GP du Canada réalise sa deuxième meilleurs performance de l’année avec 800.000 téléspectateurs.

En Italie la moyenne d’audience était de 7 millions de téléspectateurs (en baisse toutefois par rapport à la période 2002-2004), et aux Royaume Unies, la hausse est aussi sensible grâce à l’avènement de Lewis Hamilton. De son coté RTL, le plus gros diffuseur, a perdu de son audience, depuis le retrait de Michael Schumacher, mais le match BMW-Mercedes et l’éclosion de Vettel ont permis un net regain d’intérêt dans la deuxième partie de la saison.

Enfin en Espagne, l’audience augmente progressivement et malgré une année 2008 difficile pour Fernando Alonso, l’audience se trouve au niveau de l’Italie pour al première fois.

Des scores qui sont salué par les sponsors qui voient leurs expositions augmentées sensiblement à la télévision, mais aussi pour la première fois sur le net. En effet, globalement, et pour la première fois de son histoire, l’information Internet à pris le dessus sur l’information papier classique aux USA. Une nouvelle donne qui sera pris en compte dès 2009 en Europe, avec les diverses présentations sur internet des équipes, certes pour des questions de coûts, mais aussi pour cet état de fait.

Michel Vaillant, le héro éternel

3 janvier 2009 | 1 commentaire
Catégorie : Divers

Regardant ma bibliothèque, je me suis rendu compte qu’il me manquait une quinzaine de Michel Vaillant, célèbre pilote de la BD éponyme, que j’ai découvert l’année de mes 13 ans.

Et bien Michel Vaillant, malgré qu’il soit injustement critiqué par des talibans pros manga vend ses albums comme des petit pains.

Depuis le mois de Juin, les 4 tomes de l’intégrale de Michel Vaillant, se sont vendus à plus de 60.000 exemplaires.

De plus Altaya vend une collection de miniature qui réunit les bolides de course les plus célèbres de la BD, les fameuse Vaillante.

Au programme donc, la Vaillante le Mans 61, la F1 2003, la Le mans 64, la Cairo Rally Raid et la fameuse Leader Marathon.

Voire site Altaya et le site de Michel Vaillant

Ferrari, la Sexta : les contrats de Fernando Alonso

29 décembre 2008 | 6 commentaires
Catégorie : Actualités, Business News F1

Alors que tout le monde était sur la rumeur (vraie ou fausse) d’Alonso chez Ferrari en 2011, le double champion du monde a signé un contrat de 5 ans avec la chaine de télévision La Sexta.

Cette chaine, qui diffusera dès l’année prochaine la Formule 1 en Espagne, a signé un accord de 6 millions d’euros sur une durée de 5 ans (1,2M€), pour une exclusivité durant les GP, Interview avant GP, et reportage courant en cours d’année.

Un investissement important, équivalent à celui de RTL envers Michael Schumacher dans les années 90-2000. Toutefois, Sexta investira 40 millions d’euros par an durant 5 ans pour diffuser la F1 en Espagne. Mais l’opération n’est pas rentable sur le temps, alors la chaine souhaite négocier avec 7 stations locales pour récolter 16 millions d’euros par an.

Concernant l’accord Alonso-Ferrari pour 2011, je vous renvoie à ce que j’ai écris en septembre (Fernando Alonso a t’il signé chez Ferrari pour 2011?), rien n’a vraiment changé depuis. Sauf que ce matin, la banque Santander, futur sponsor Ferrari dès 2010, a confirmée l’accord Alonso-Ferrari, mais pas pour 2011, du moins…

Update 15h01 : L’agent de Fernando Alonso, Luis Garcia Abad a déclaré dans Marca, que « L’intérêt de Fernando pour Ferrari n’est pas un secret. Toutefois 2011 c’est encore loin. » Mais il a toutefois démenti tout accord déjà établit avec la Scuderia.

Carlos Slim, Honda F1 et La Stampa : mensonge antidaté

28 décembre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

Prétendument, voici ce qui a été oublié dans tous les médias lors de l’annonce hier, prématurée de la reprise de l’équipe Honda F1 par Carlos Slim, annoncée par le journal détenu par FIAT, La Stampa. Trop de zones d’ombres pour soupirer de soulagement.

Ce qui choque de prime abord, c’est l’annonce :  » Carlos Slim repend l’équipe Honda pour 1 dollars symbolique et assure pour 400 millions de dollars par an durant trois ans le budget de l’équipe avec Jenson Button et Bruno Senna comme pilote. »

Etonnant de consacrer 300 millions d’euros par an, soit le même budget que Renault F1 Team, dans une équipe privée. De plus le team Honda dispose de 668 personnes à Brackley, Hors l’article en mentionne 800, facheux pour une annonce sérieuse tout de même. Bref, il y a sur-effectif chronique, alors pourquoi garantir des emplois inefficaces pendant trois années ? Honda dispose de 200 personnes de trop. Enfin un tel budget n’est pas réaliste alors que toutes les équipes assurent que la Formule 1 coutera 30% de moins en 2009 et 50% à l’avenir.

Autre remarque, la source. La Stampa ne donne aucune information sur la provenance de cette information. Le journaliste, Stefano Mancini, reprend pour l’essentiel la structure des articles annonçant la rumeur Carlos Slim daté du 22 Décembre. D’ailleurs rien n’indique une vente mais une discussion : « Rien n’est encore officiel «  est t’il écrit dans l’article. Ce qui fait penser que tout à été écrit dans le titre de l’article pour rattraper le retard de l’information : « Honda est sauvée, SI elle est achetée par Slim ». Un SI qui a son importance tout de même. Enfin aucune déclaration du milliardaire dans l’article.

Carlos Slim est survenu dans le carrée VIP des repreneurs qu’il y a 6 jours mais sans vraiment avoir de son coté confirmé ni infirmé par voie de presse. (Pourtant l’homme est actionnaire du New York Times). De plus, Honda avait annoncé une annonce pour Noël, hors elle n’est pas survenue. Mais l’article de la Stampa n’indique guère plus que ce qui a été raconté le 22 décembre ici et là.

Cliquez sur les liens et comparer par vous même si vous n’y croyez pas. Ou mieux, comparer l’article de la Stampa avec celui de Crash.net daté du 23 Décembre et vous allez voir que c’est les mêmes déclarations.

Update 17h07 : La Stampa n’est pas à son premier coup de « buzz », souvenir de Sarah Palin en septembre dernier.

Update 17h52 : Alors selon la presse allemande, ce n’est pas 1$ que Carlos Slim a déboursé pour acheter Honda, mais 160 millions d’euros et la garantie d’investir 1,2 milliards d’euros sur 4 ans (et non trois).

Update 18h01 : Le groupe de Carlos Slim a démenti tout rachat de l’équipe Honda

Sébastien Bourdais : Deception point

12 décembre 2008 | 39 commentaires
Catégorie : Non classé

Réponse au message Facebook de Loïc Pugeat, créateur du groupe « Pour aider Sébastien Bourdais » :

Bonjour à tous !

Après avoir lu les dernières news et interviews, je ne sais plus trop quoi dire… ça semble difficile pour que Sébastien ait un volant en F1 pour 2009. Mais impossible pas Français !!!

Je vous invite à lancer vos idées pour qu’on bouge un peu, même beaucoup, ça !!

Envoyés des textes pour qu’on fasse évoluer le corps du groupe !!

Invite encore plus de monde sur le groupe ! ! ! !

Si vous avez des contacts dans les journalistes ! Presses, TV, magazines, Radios,… !

Il faut qu’on bouge un max de monde !!

Merci de votre aide ! De vos idées ! De votre motivation !!

Push hard !!!

En réponse à Loïc, je crains qu’il ne soit trop tard et qu’il fallait réagir en amont et ce dès le début de la saison 2008. Sébastien Bordais n’ayant qu’un contrat d’une année, il n’était pas difficile de comprendre que cela n’était pas une bonne nouvelle pour la suite, dans une équipe qui en plus était à vendre depuis 2007. Trot tard.

Enfin il semble que Sébastien n’arrivera pas à réunir les 3 ou 5 millions de dollars que demande la Scuderia Toro Rosso. La crise est bien réelle, elle touche tout le monde et les marques qui souhaitent investir souhaitent un sens, une logique. Hors juste sauver le soldat Bourdais, n’est pas un vecteur assez fort coté image. Une logique implacable, dont je n’y suis pour rien.

La presse, journalistes etc… n’y pourront rien, il fallait le faire avant et pas 15 jours avant Noël, ni même 2 mois avant la fin de l’année. De plus selon beaucoup d’observateur, une page F1 pour Bourdais se tourne. Certain estime même que le pilote fait bonne grâce mais qu’il n’y croit plus depuis longtemps. Une impasse donc.

Selon moi, il n’y a plus rien à faire, ou alors croire au miracle de Noël…désolé.

L’évolution éditorial des sites de Formule 1 en jeu

4 décembre 2008 | 1 commentaire
Catégorie : Non classé

De l’article du site Bakchich.info sur les hebdos français et leurs orientations éditoriales révèlent une réflexion globale par effet de vase communiquant sur les sites de Formule 1.

L’analyse signée Simon Piel se résume de la manière suivante : Marianne joue parfaitement sur l’actualité, avec un let motiv engagé « anti Sarkozy », dénonçant les dérives du régime, tout en surfant quand, l’actualité est brulante, sur un événement (la crise par exemple). Le magazine voyant toutefois son front contre le président périclité, souhaite se dirigé vers une réflexion de gauche. Coté vente, tout va bien. LE Point, joue la carte de l’exclusivité avec une image de droite affirmée, assurant de bonne vente. Le Nouvel Observateur, a joué la carte du décalé et de la culture, mais son positionnement centre gauche lui fait perdre du terrain en terme de vente. Enfin L’Express a décidé de ne pas choisir son camp, elle se peopolise. Christophe Barbier, son directeur, étant sur tout les fronts médiatiques, mais il semble que la stratégie trouble les lecteurs.

Quid des sites de Formule 1 ?

Actuellement les tendances sont doubles : celle de la course à l’actualité brute, et celle de l’explication dans le texte avec position d’engagement, comme c’est le cas de ce blog par exemple. Avec l’expérience acquise, je me suis rendu compte que la course à l’information brute était veine. La marge de manœuvre étroite, car elle consiste à être le premier à fournir l’information. La seule image du site consistant à surfer sur cette rapidité. Ce que j’ai jugé mince de prime abord. Ce qui nous a fait donner une réflexion sur le site FanaticF1.com, de ne pas courir, mais de réfléchir. Estimant que la tendance était plus à l’explication dans le texte, au jugement de fond plus que de la forme. Un pari à l’époque, qui nous a permis de multiplier par 4 notre auditoire depuis le début de l’année 2007.

Alors, à la manière des hebdos de notre pays, il y a des pistes nouvelles à étudier, des positionnements clairs à établir. Certains sites d’informations sont gérés par des fans purs, donc ayant déjà une tendance qu’il n’assume pas. L’impersonnel n’étant plus la norme sur internet, le cahier de tendances futur sera, l’imagination de sites d’informations prenant position contre des propositions de Bernie Ecclestone, Max Mosley, des équipes etc… Des sites chassant le scoop ou l’explication d’analyses, et de jouer sur du décalé avec un contenu annexe riche, ou d’une ligne nouvelle, plus people, légère, mais efficace.

L’année 2009 sera charnière, héritière de la crise (qui n’est pas vraiment une touche des sites de Formule 1). Mais comme l’après 2002 a permis en France l’explosition des sites amateurs (tous créer entre 2003 et 2006), devenus puissant en terme d’audiences, mais sans avoir fait autre chose que d’imité l’impersonnel géant, crée à la fin des années 90. La crise de 2008 va ouvrir une nouvelle génération, assurément, de site d’information. Mais quel genre ? A suivre…

Pantano, en flagrant deni de palmarès

4 décembre 2008 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités

 » Je défie quiconque d’avoir un CV aussi bon que le mien. J’ai gagné 2 titres mondiaux, 3 Italiens et 3 Européens en karting, j’ai gagné la F3 Allemande, le GP2 et j’ai toujours été aux avant-postes en F3000. Mais je n’ai pas de baquet en F1, est-ce une blague ?  » déplore Pantano dans les colonnes d’Autosprint.

Une blague ? Évidement que c’est une blague, du moins pour ceux qui ont une mémoire évidement. Giogio Pantano devrait être le seul champion GP2 à ne pas passer à l’étape supérieur l’année suivant son titre. Le pilote italien ne comprend pas, malgré son palmarès. Toutefois l’homme est contradictoire.

Avouant des vérités entendues :  » L’argent est devenu la priorité pour conduire, le talent n’existe plus. Au point où j’en suis, un type dans ma situation doit penser qu’être pilote de course n’est pas avantageux et qu’il vaut mieux choisir un autre métier. «  Que notre Sébastien Bourdais ne pourra que confirmer. Mais aussi un manque flagrant de recul lorsqu’il avoue :  » Je ressens de l’indifférence. Je lis beaucoup de choses sur Senna et Buemi mais qu’ont-ils réussi ? »

Hors si mes souvenirs sont bons, lui non plus n’a pas décroché de titre de F3000 en trois années de présence (2001-2003) et a tout de même réussit à avoir un volant chez Jordan en 2004. Volant qui lui a fait prendre conscience qu’il était moins fort que Nick Heidfeld à l’époque. Donc qu’il n’avait pas le potentiel d’un champion du monde. Pis, il n’a signé son titre de champion GP2 qu’après 4 années de présence !

 » Je pense que je pourrai rouler 6 ou 7 ans en F1. J’aimerais simplement qu’on me laisse faire un essai. Une fois effectué, l’écurie me dirait si je pourrais ou non être un possible champion du monde. J’aurais l’esprit tranquille ».

L’exemple même du pilote qui ne mérite pas un volant de part son manque de professionnalisme, en jouant sur le manque de mémoire des patrons de la Formule 1.

Red Bulletin, la fin ?

19 novembre 2008 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités

An Almost Independent F1 newspaper, alias The Red Bulletin est proche de la mort selon le site GrandPrix.com. Red Bull souhaiterait arrêter la publication.

Née en 2005, lors du GP de Monaco, ce journal, produit par 29 personnes et une armée de pigistes, était distribué gratuitement dans le paddock du Jeudi au Dimanche d’un Grand Prix. Devenu populaire, il avait le mérite de déridé un environnement qui devenait trop sérieux à la longue. Toutefois, de forte réduction de budget marketing ont été décidés. Annonçant la fin des Formula Unas pour 2009 et de plusieurs opérations de relations publiques.

L’investissement annuel de 10 millions de dollars pour la fabrication, du fanzine ne sera pas reconduit. La boisson énergisante autrichienne souhaitant lancer un magazine haut de gamme sur papier glacé de type Lifestyle.

La fausse rumeur De la Rosa

18 novembre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses, Transferts

Alors que l’annonce des pilotes Force India ait été faite le 17 octobre l’Espagne se rêve d’un nouvel espagnol en F1 en la présence de Pedro de la Rosa.

20 Minutos, le journal gratuit ibérique, rapporte que le pilote catalan de 37 ans, a signé avec l’équipe Force India pour 2009 comme titulaire. L’annonce sera officielle dans quelques semaines, mais le pilote restera pilote d’essais McLaren (il est sous contrat 2008 et 2009).

Pas d’affolement, la rumeur arrive juste le jour ou De la Rosa va réaliser deux jours d’essais pour Force India, programme prévu dès la signature de l’accord entre McLaren et Force India :  » Je suis très heureux de faire ce test pour Force India, grâce à McLaren, bien que ce test de signifie rien. Je préfère être tranquille, je n’ai rien à perdre », a indiqué le pilote qui précise aussi que « tous les ans à ce moment de l’année les rumeurs de ce genre sur mon compte se présentent « .

Autre indication, l’agent d’Adrian Sutil, Manfred Zimmermann, il y a trois jours, a précisé que  » il n’y avait aucune raison de pensé que la pace d’Adrian n’est pas garanti. Il a non seulement un contrat valide pour l’année à venir, mais Vijay Mallya lui a garanti 100% sur la technique. «  De plus Zimmermann, a confirmé que Giancarlo Fisichella a un contrat pour 2009 avec l’équipe indienne.

Il était une fois, un projet média autour de Bourdais

17 novembre 2008 | 6 commentaires
Catégorie : Non classé

Dans quelques jours, Sébastien Bourdais, découvrira si oui ou non, cette maitresse qu’est la Formule 1 est fidèle ou alors une garce, en rejetant son talent. Espérons sérieusement qu’une prolongation chez Toro Rosso se déroule sans sortir un chéquier grotesque. 5 millions de dollars. Je veux bien, même si je ne comprends guère la stratégie de Gerhard Berger avec Bourdais depuis déjà deux ans. Mais de là, à lancer une souscription online, à la Barack Obama, il n’y a qu’un pas. Mais soyons juste, une signature sur une pétition ne compte pas en Formule 1. Seul le billet vert est la norme. Passons.

Par ce billet, faisant suite à un billet sur Sébastien Bourdais, où j’esquisse un teaser (mon coté marketing c’est plus fort que moi désolé), que les médias, sur internet, n’ont pas fait leurs travailles correctement. Annonçant un projet qui a été abandonné. Projet que m’en viens raconter aujourd’hui, à vous cher(e) lecteur fidèle de TomorrowNewsf1 et ceux de Fanaticf1. Et toi public passant par Google qui dans ta recherche tombera sur ce billet dans le futur.

Samedi 9 Février 2008, je prends mon téléphone et j’appelle Norbert Billaud, fondateur de Fanaticf1.com. Depuis une semaine j’avais dans l’idée de réaliser un projet autour de Sébastien Bourdais. Non pas un site pseudo fan. Plus que cela, un site d’utilité publique. L’idée m’est venue d’une réflexion autour des deux phénomènes de 2007 : Lewis Hamilton et Fernando Alonso.

L’année dernière, le nombre de rumeurs, informations, et même créations d’informations autour de ses deux pilotes ont été parfaitement orchestrés sur Internet. A la limite de la saturation. Toutefois, le phénomène de marque des deux pilotes c’est installé. Jusque là rien de bien révélateur, sauf que le déclic de ce projet est survenu lorsque la presse allemande débuta ses rumeurs sur Sébastien Vettel et un transfert chez BMW Sauber en 2009. La saison n’avait pas débutée, que déjà la bataille de l’information/communication commençait. En réaction à cela, et anticipant que Vettel prenne le dessus médiatiquement et sportivement (comme quoi vous voyez l’anticipation…) j’ai eu le projet suivant :

J’expose à Norbert le projet d’un site agrégateur, un peu dans le style de Newziggf1.com, mais uniquement autour de Bourdais et privé. L’idée étant d’associers tout les sites amateurs, blogs, forums etc… Bref tout les relais que disposent l’internet Français de la F1. Pour être précis, l’objectif était de créer un agrégateur alimenté par chacun, avec pour finalité de parler de Bourdais régulièrement et toute les semaines. Une sorte de site/label, comme l’avait fait Google avec son Open Social. Un site d’utilité public, permettant à des sites de reprendre une information d’un autre site, en copier collé, sans aller crier au loup du copyright, car le projet était pour la bonne cause.

Norbert m’écoute, intéressé, enthousiaste, pour finalement me dire « non ». Cette négative n’était pas de son fait, mais relatait du contexte :  » Aucun site amateur ne reprendra ce qu’un autre écrit, tu le sais bien Marc.  » me dit t’il. Il avait raison, chaque site aurait essayé de tirer la couverture vers lui et cela aurait été un désastre total. De plus les relations entre quelques sites de F1 et Fanaticf1.com n’étant pas bonnes à ce moment là. Pour d’obscure raison morale.

En faite, avec le cumul de site et forum, la puissance de frappe d’une information reliée aurait été lue par au moins 500.000 visiteurs uniques/mois. L’équivalent à l’époque d’un Rue89.com. Un beau relais. D’autant plus que, et tous les webmasters le savent : Bourdais fait faire des statistiques. Donc ce projet est mort 30 min après avoir été dévoilé. Dommage donc, car il manque une vraie unité dans l’Internet francophone. Les regards de faillance, les copiés collés masqués, rendent les sites de F1 Français (tous je dis bien tous) incestueux. Sauf que tout le monde sait que ce type de relation est propice à la trisomie 21.

Alors peut être que ce projet autour de Bourdais (si il est encore en F1 en 2009) se fera finalement autour de deux ou trois gros sites d’informations, forums et pourquoi pas le forum officiel du pilote. Peut être, mais j’en doute sérieusement malheureusement.

Hamilton, la presse et le milliard

1 novembre 2008 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités, Business News F1

The Daily Telegraph, indique que Lewis Hamilton pourrait devenir le premier sportif à gagner 1 milliard de livres, soit 1,27 milliards d’euros, si il remporte le titre de champion du monde de Formule 1 au Brésil demain. (sic)

Hamilton, selon le quotidien anglais aura un revenus cumulé estimer à 127 millions d’euros par an (£100m), grâce à son salaire, et ses sponsors personnels. Largement devant les 31 millions d’euros (1) gagnés l’année dernière par David Beckham et surtout les 91 millions d’euros de Tiger Woods.

Rappelons que les journaux anglais, l’année dernière avaient déjà titré sur les futurs revenus du pilote anglais. Le milliard a été annoncé déjà, son introduction en bourse, son potentiel de marque, tout comme ses revenus 2009.

Toutefois pour 2008, les revenus du pilote, s’il est champion du monde, s’élèveront à environs 25 millions d’euros (Salaire+Primes+Sponsors) (2).

(1) Source France Football

(2) j’avais calculé 18 millions d’euros en février, mais il faut rajouter le contrat de Reebok et sa prochaine McLaren F1 en prime de champion.

GP de France et médias atones

30 octobre 2008 | 1 commentaire
Catégorie : Analyses

L’information va tellement vite en Formule 1, les sites traduisant tellement d’information anglaise, que le sujet du GP de France est oublier dans notre pays. Complètement.

Donington et ses incertitudes, Melbourne et ses difficultés financière et surtout la saga du GP du Canada sur le circuit Gilles Villeneuve, qui alimente un véritable roman depuis plusieurs semaines. Mais aucun relais pour le Grand Prix de France. Masi j’aimerais rappeler que nous n’avons plus de Grand Prix en 2009, et ce n’est pas une pétition (réaction typiquement française ça) qui va faire changer les choses, surtout que celle ci est très mal organisée et prouve qu’un magazine, qui n’a pas pris le virage de l’internet, est encore au moyen age de l’information. La pétition en ligne sur le fichier edvige a été plus efficace.

La réunion entre Alain Prost et les riverains, proche de la maison de Mickey, ne c’est pas bien passé. Colère et le quadruple champion du monde est repartie sur la pointe des pieds. Silence de Magny Cours (contacté par FanaticF1.com mais qui n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet). Des mails et commentaires anonymes sur Flins, suite à un billet que j’ai écris hier, dénonçant le modèle économique du projet. Et les autres projets réduits au silence.

Manque de communication ou d’intérêt des médias ? Les deux en faite. Lorsqu’un site comme FanaticF1.com annonce une information, les autres, par jalousie ne reprennent pas. Isolant le site source. Soit, nous nous en fichons, nous sommes en relations avec des responsables de ses projets futurs du GP de France. Mais cela en deviens ridicule. Franchement qui s’intéresse au problème financier du GP d’Angleterre en France ? C’est bien de le savoir, mais pas d’en faire un roman. Bref.

Ce qui le plus troublant dans notre histoire du GP de France, c’est de voir en parallèle le GP du Canada qui est fortement alimenté en information depuis quelques jours. On parle même d’une intervention de l’état et une décision demain. Bref la presse fait son travail de média. Une belle leçon.

Alonso et l’invention des médias espagnols

24 septembre 2008 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Transferts

La rumeur de l’axe Banco Santander-Ferrari-Fernando Alonso se renforce avec l’annonce du journal espagnol Marca qui indique que, en Italie, les médias du groupe Mediaset (Propriété de Silvio Berlusconi) annoncent que la banque ibérique arrivera bien en 2010 comme sponsor principal de la Scuderia mais souhaite avoir le double champion du monde dans ses bagages, sinon le deal ne s’établera pas.

L’annonce de son arrivée en 2011, pourrait donc bien s’établir en 2010, comme annoncée depuis Mai. Car il semblerait bien que la Scuderia Ferrari casse le contrat de Kimi Raikkonen et lui verser un dédit avec une clause de non concurrence en 2010. Alonso, de son coté, aurait signé un contrat de quatre année (2 ans+ 2 ans en option vraisemblablement)

Sauf que depuis une semaine, aucunes informations de ce type n’ont été annoncées dans les journaux des trois chaines Mediaset, selon une de mes sources italiennes. Ce qui laisse à penser que les médias espagnols utilisent les italiens pour faire passer le message de la désinformation.

La vérité de cette histoire est que OUI, Santander négocie pour devenir sponsor Ferrari à l’horizon 2010. QU Renault souhaite Alonso en 2009, mais aussi avoir une option prioritaire pour 2010, et que BMW ne représente qu’une alternative à Ferrari, donc suspendu à la décision ultime.


Page 5 sur 512345


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu