Naviguer : Accueil >

L’actualité F1 de la semaine 2012 (16)

21 avril 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Back News

Au programme de l’actualité de la Formule 1 cette semaine : l’idée de Grand Chelem de Bernie Ecclestone, La rumeur Colin Kolles chez Williams, CVC Capital mandate deux banques et un partenaire de Mercedes souhaite quitter le capital.

Découvrir l’article complet en cliquant ici

Aabar souhaite quitter le capital de Mercedes GP et ses conséquences

19 avril 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Business News F1, Rumeurs

Il semblerait que des négociations soient en cours pour que le groupe d’investissement Aabar mette fin à sa participation dans les entreprises ayant un lien avec le groupe Daimler. Disposant de 3% de Daimler AG et 40% de Mercedes GP Ltd, ainsi qu’une participation dans le constructeur américain Tesla, l’ensemble serait cédé.

Selon le magazine Manager Magazine, l’émirat d’Abu Dhabi a l’intention de mettre fin à sa participation dans le groupe Daimler. La société avait déjà réduit sa participation, passant de Mars 2009 de 9,1% à aujourd’hui seulement 3%.  Cette dernière participation serait donc à vendre.

Concernant la Formule 1, Aabar avait déjà augmenté sa participation entre 2009 et 2010. En effet, lors du rachat de Brawn GP, le constructeur allemand disposait de 45,1%, Ross Brawn & Co 24,9% et Aabar Investments PJS de 30%. Un pacte d’actionnaire liait les deux acheteurs pour la reprise des parts de Ross Brawn et ses associés en 2011. Ce qui a été réalisé, gonflant ainsi la participation de la société d’Abu Dhabi de 30 à 40%. Notons qu’en plus de cela, Aabar finance à hauteur de 15 millions d’euros par an environ (sous une forme encore inconnue, mais probablement sous la forme de facilité bancaire) l’équipe de Brackley depuis 2010.

Il toutefois fort probable que le pacte d’actionnaire indique que le groupe Daimler soit le propriétaire à 100% à l’horizon d’une date précise qui pourrait bien être 2013. Il a toujours été tendu que la marque allemand souhaitait être seul maître à bord. Reste à savoir comment l’opération se traduira. Deux solutions : cash ou cession d’exposition en échange des parts.

Pour l’aspect Cash, l’opération pourrait coûter environ 80 à 90 millions d’euros, sachant qu’Aabar a déboursé environ 69 millions d’euros pour prendre 40% de participation dans l’équipe entre 2009 et 2011.

Pour l’aspect cession d’exposition en échange des parts. Cela pourrait s’inspirer du modèle Crédit Suisse – BMW Sauber entre 2006 et 2008 ou la banque disposait d’un espace publicitaire chiffré sur une durée de trois ans en échange d’une rétrocession de ses parts dans l’équipe. Ce qui signifierait dans le cas Aabar – Mercedes GP que l’accord pourrait faire (dans le cas d’une durée de 3 ans) de la société un aussi important sponsor que Petronas à l’avenir. Soit 30 millions d’euros d’exposition sur la voiture par année.

F1 – Le début du storytelling Mercedes

16 avril 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Management, Marketing

« Cela a pris 5 ans à Red Bull pour gagner. Nous l’avons fait en un peu plus de deux ans. Ce n’est pas mal du tout pour une petite équipe, avec un petit budget. » lance Norbert Haug dans les médias allemands après la victoire de Nico Rosberg lors du GP de Chine, hier. Une déclaration qui prête à sourire.

Une petite équipe, certes l’équipe Mercedes AMG en est une. Forte de 480 personnes environs dans une usine de Brackley, elle dispose aussi modestement de 420 personnes dans son usine anglaise de Brixton. Soit un total de 900 personnes. Plus que Ferrari et n’importe quelle équipe du plateau. Notons que l’usine de Brackley est sous employé par rapport à ses concurrentes. Une différence de 100 personnes par rapport à Red Bull Racing, voir Lotus F1 Team.

Concernant le petit budget, l’équipe Mercedes disposait d’un budget en 2010 estimé à 194 millions d’euros, puis en 2011 à 165 millions d’euros. En 2012, le BusinessBookGP estime à 175,5 millions d’euros le budget de l’équipe allemande. Soit tout de même plus que Red Bull Racing et McLaren. La différence provient des revenus de sponsorings. Ici, il est vrai que le team allemand ne pointe qu’à une modeste 5ème place.

De plus, l’équipe n’est pas née à partir de rien. Dans l’entreprise de faire oublier l’épisode Brawn GP, championne du monde 2009, Norbert Haug oublie que c’est surtout le manque de performance depuis cette époque qui inquiétait. Il aura fallu un peu plus de 2 ans pour revenir à une victoire. Tandis que Red Bull, partie d’une équipe Jaguar en 2005, qui n’avait jamais rien gagné, avait tout à construire.

L’actualité F1 de la semaine 2012 (15)

14 avril 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Back News

Au programme de l’actualité de la Formule 1 cette semaine : L’équipe Lotus F1 Team stoppe le sponsoring de la marque Lotus, la FIA valide le Grand Prix de Bahreïn, CVC Capital vendra 20% en bourse et Mercedes-Benz sous la pression d’actionnaires.

Découvrir l’article complet en cliquant ici

La sérieuse pression sur l’avenir de Mercedes en F1


Ce qu’il se passe dans les couloirs du directoire du siège social de Stuttgart a un parfum de retrait. Rien à voir officiellement avec le désaccord entre Bernie Ecclestone et le constructeur allemand Mercedes-Benz sur les Accords Concordes, mais le désordre est visible. Des actionnaires demandent le retrait du constructeur de la F1.

Le PDG du groupe Daimler, Dieter Zetsche, a annoncé lors d’une récente réunion d’actionnaire, 11 investissements d’un total de 1 milliard d’euros, dans le domaine de l’innovation et des technologies vertes. La Formule 1 n’a pas, pour une fois, été abordée et aucun crédit n’a été décidé lors de cette réunion de répartition des bénéfices de l’année 2011.

Le constructeur alloue environ 50 millions d’euros pour le budget de son équipe et paie l’intégralité des salaires de Nico Rosberg et Michael Schumacher, soit environ 20 à 25 millions d’euros annuels. Toutefois, la société Union Investment Fund, actionnaire à hauteur de 0.6% du groupe Daimler (la maison mère), a annoncé qu’il souhaite que la marque mette fin à son implication en Formule 1. Estimant l’investissement inutile et coûteux. L’actionnaire est soutenu par plusieurs autres investisseurs et l’effet pourrait faire boule de neige.

Le fond du problème est que le constructeur à l’étoile ne dégage pas assez de bénéfice dans un segment ou Audi et BMW sont plus performants. Cet argument de marge a été la principale cause du retrait de BMW de la Formule 1, suite à une réunion du même genre en 2009. Selon un économiste, cité dans le Wall Street Journal, « Mercedes a des problèmes de marque, de produits et de productivité qui font que leurs objectifs de redevenir leader du segment premium est discutable. La réalité est que même si elle s’en tire, il est peu probable que ses évolutions soient visibles avant 2015 ou 2016. »

Suite à la réunion l’action a chuté de 11%, les marchés ne sont pas vraiment impressionnés par le constructeur allemand. Depuis le début de l’implication en Formule 1, en tant que constructeur (pas motoriste), la date de 2013 a été fixée comme ultime objectif de succès. Le début de saison 2012 est décevant et les questions se posent désormais ouvertement.

La stratégie de sortie de Mercedes-Benz de la Formule 1 est désormais sérieuse et il n’est pas impossible que Bernie Ecclestone prenne acte de ces récents événements. Une première proposition a été refusée pour les futurs Accords Concordes, mais des avantages peuvent être fixés pour l’avenir. Afin de convaincre le constructeur de rester. Un départ serait difficile à supporter alors que l’introduction en bourse se profile d’ici 2013/2014.

Mercedes revival Junior Team

2 avril 2012 | 11 commentaires
Catégorie : Histoire F1

En 1991, une photo avait été prise pour la communication de l’équipe Sauber- Mercedes d’endurance. Michael Schumacher, Karl Wendlinger (sans Heinz-Harlad Frentzen) y figuraient en blouson de cuir et l’air méchant. En 2012, le constructeur relance l’effet Bad Boy a blouson de cuir avec une nouvelle photo de son Junior Team 2012.

L’actualité F1 de la semaine 2012 (13)

31 mars 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Back News

Au programme de l’actualité de la Formule 1 cette semaine : Adam Parr quitte Williams F1, Mercedes vs CVC Capital, le futur contrat de Michael Schumacher et la puissance des moteurs 2012.

Découvrir l’article complet en cliquant ici

Accord 2013 – Mercedes refuse la proposition du CVC

29 mars 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Business News F1, Politique

Il semblerait que finalement le groupe Daimler et son équipe Mercedes AMG F1 aient rejeté les termes d’une offre du CVC Capital Partners de rester en Formule 1 après 2012. Selon une personne proche du dossier.

Le constructeur qui avait menacé de porter l’affaire en justice auprès de la Cour Européenne de Justice du Luxembourg, sur la base du Traité de Lisbonne sur les ententes commerciales. L’annonce est intéressante car cela signifie que pour le moment, Mercedes AMG n’est pas lié à la Formule 1 au-delà de l’année 2012.

Pourtant selon l’agence Bloomberg, un accord est indispensable entre les deux parties, car Mercedes est un constructeur mondial qui est indispensable pour satisfaire les marchés pour l’avenir.

F1 – La puissance des moteurs 2012

29 mars 2012 | 3 commentaires
Catégorie : Listes, Technique F1

Pour le compte du site grec GoCar.gr, Mark Gallagher, ancien responsable de Cosworth en Formule 1 fait le point sur la situation des moteurs après le GP de Malaisie. Avantage Mercedes-Benz.

L’an dernier, la puissance du moteur Renault R27 n’a pas été une seule fois critiqué par les responsables de l’équipe Red Bull Racing. Contrairement en 2009 et 2010. Il faut dire que le bloc français avait bénéficié d’une mise à jour de puissance entre 2009 et 2010 qui a permis de gagner 10 cv environ. Gallagher estime que le déficit est toujours important par rapport au bloc allemand.

Le moteur R27 qui propulsait la Red Bull RB7 l’an dernier avait tiré des avantages considérables du système de diffuseur soufflé. Une solution permettant de combler le déficit de puissance relative par rapport au bloc allemand, en misant sur la plus faible consommation en carburant pour se permettre de gaspiller 10% dans le système de soufflage. Mais, la FIA a banni un concept qui compensait le manque de puissance du moteur Renault.

Au point que l’ancien patron de Cosworth estime que la puissance du moteur Renault tourne autour de 750cv et que le déficit par rapport au Mercedes est de 30 cv environ. Idem concernant le moteur Cosworth qui semblait avoir été surestimé en termes de puissance. Heikki Kovalainen avait indiqué l’an dernier que la différence entre la première version du moteur Renault et le Cosworth, dans sa Lotus,  n’était pas si importante que cela. Concernant Ferrari, il semblerait que la puissance ait peu progressée depuis 2010.

Voici l’évaluation des puissances des moteurs 2012 :

  • Mercedes – Benz : 780 cv
  • Ferrari : 765 cv
  • Renault : 750 cv
  • Cosworth : 730cv

F1 – L’avenir de Michael Schumacher au-delà de 2012

27 mars 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Exclusif, Transferts

Depuis que Mercedes -Benz a annoncé le 23 Décembre 2009, la situation stagne. Le plan triennal des deux parties et la clause 2012, allant dans le sens du constructeur allemand sont les seuls éléments d’évolution à revendiquer. Un retour avec beaucoup d’espoirs et largement critiqué (même encore aujourd’hui). Le conseil d’administration confortablement installé à Stuttgart, au siège du constructeur Daimler, regarde cette saison 2012 avec intérêt. Norbert Haug et Ross Brawn entame leurs troisièmes années, avec l’objectif de succès. Toutefois, c’est surtout le cas Michael Schumacher qui interroge les responsables de la marque allemande.

Sa bonne position en qualification lors du Grand Prix de Malaisie, prouve qu’avec une bonne voiture, il reste le champion légendaire qu’il a été. Au point qu’il existe un plan chez Daimler pour renouveler son contrat. Dès le début de la saison, le PDG du groupe allemand, Dieter Zetsche  avait laissé entendre une prolongation pour 2013 (du moins avec option pour 2014 possible) du contrat de Schumacher. Avec une évolution : à savoir un salaire fixe et une indexation sur le sponsoring de l’équipe. Soit un salaire cumulé de 15 millions d’euros environ selon les estimations. Sauf qu’en réalité c’est une autre affaire qui attend le constructeur allemand.

Ross Brawn a indiqué en marge du Grand Prix d’Australie 2012, que si Michael Schumacher prolongeait son contrat au-delà de l’année 2012, cela signifie que l’équipe a atteint ses objectifs. A savoir la 3ème place du championnat du monde et au moins une victoire, selon les échos du paddock. Les discussions entre les deux parties ont déjà débuté et s’annoncent longue et intense. Schumacher ne souhaite pas d’un rôle de pilote d’essais en 2013, en cas d’échec. Il souhaite continuer l’aventure, mais son salaire pourrait exploser finalement.

On parle d’un salaire compris entre 20 et 35 millions d’euros. En réalité, Mercedes-Benz subit sa propre fièvre. Convoitant Sébastian Vettel à l’horizon 2015, elle est prête à des sacrifices énormes, voir un salaire exorbitant pour le séduire. Prouvant ainsi sa capacité financière sans limite à ses pilotes. Nico Rosberg touchera l’an prochain un salaire de 11 millions d’euros. Michael Schumacher et son entourage estime que si la saison 2012 est bonne, un salaire digne de la légende est admissible.

Ce qui est loin de convenir au siège de Daimler à Stuttgart, qui pensait simplement renouveler le contrat sur les bases d’aujourd’hui. Un détail à observer d’ici le Grand Prix d’Allemagne 2012…

Renault a trouvé une astuce pour contourner l’ECU ?

25 février 2012 | 8 commentaires
Catégorie : Technique F1

Réaction auditive étonnante à Barcelone envers la mélodie offerte par le V8 Renault, dans les chicanes du circuit de Catalogne. Le moteur français présente un bruit différent de tous les autres moteurs. Les Red Bull RB8 ont un son étrange…

La rumeur dans le paddock espagnol indique que les ingénieurs de Viry-Chatillon ont réussi à trouver un moyen de faire souffler des gaz d’échappement en phase de relâchement du moteur (lever de pied). Red Bull étant désormais l’équipe officielle du constructeur, elle bénéficie des dernières évolutions du motoriste. Malgré le fait que la FIA ait imposée dans les cartographies standard ECU,  une interdiction de modification. En réaction, la Fédération à l’intention de mettre à jour le logiciel ECU avant le GP d’Australie.

Il semblerait que les constructeurs de moteurs Renault et Mercedes aient des solutions innovantes, pour contourner les contraintes de la Fédération sur les échappements. Le système agirait comme une sorte de contrôle de traction en sortie de virage, afin d’augmenter l’appui. Dans la première phase d’accélération.

Précisons que la FIA souhaite éviter en 2012 que les échappements aient un effet sur l’aérodynamique des voitures, comme l’an dernier. Mais, il semble que les motoristes ont contourné ce principe vers une autre voie que l’aérodynamique justement.

Schumacher: Son nouveau contrat Mercedes en détails…

10 février 2012 | 10 commentaires
Catégorie : Exclusif, Transferts

Le contrat de Michael Schumacher arrive à expiration le 31 décembre 2012 avec l’écurie de F1 Mercedes AMG. Et il semblerait que le conseil d’administration du groupe allemand Daimler soit d’accord pour renouveler le septuple champion du monde. « Il est toujours l’icône du sport automobile », indique simplement le PDG de Daimler, Dieter Zetsche à l’agence de presse DPA. Un renouvellement de Michael Schumacher serait « une opportunité intéressante » pour le constructeur Mercedes-Benz et l’équipe Mercedes AMG. Toutefois, une évolution de ce contrat est à prévoir.

Lorsque Schumacher a signé son contrat en décembre 2009, le projet était séduisant sur le papier. Le pilote allemand touchait 8 millions d’euros de salaire fixe et 70.000 euros par point inscrit, ce qui cumulé en 2010 représente un salaire de 13 millions d’euros. En 2011, ce cumul s’établira également à 13,2 millions d’euros. Une bonne affaire pour Mercedes-Benz, mais pour 2012, le constructeur a mis en place une option à la baisse pour le salaire de Schumacher. En effet, l’accord entre les deux parties permet à Mercedes-Benz, lors de la troisième année contractuelle, de faire le choix du mode de rémunération du pilote allemand. C’est ainsi qu’une évolution intéressante est à signaler.

Pour 2012, Michael Schumacher devrait toucher un salaire équivalent, c’est-à-dire 8 millions d’euros, mais, ne touchera plus de primes aux points inscrits. Une En revanche, ce nouvel accord permettra de toucher 10% environ selon nos estimations des contrats de l’équipe. Sachant que le team touche en 2012 environ 60 millions d’euros de revenus sponsoring, cela permettra au pilote allemande de toucher une prime de 6 millions d’euros. Ce qui permettra à Michael Schumacher de toucher 14 millions d’euros en 2012 de salaire.

Pour 2013, il n’est pas impossible que le salaire reste à  8 millions d’euros et que la prime ne soit que de 5 millions d’euros sur les sponsors. Soit un total de 13 millions d’euros. Plus que ce que touchera son équipier Nico Rosberg…

Source Sportune.fr

BusinessLink (20 Janvier)

20 janvier 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Business News F1

McLaren est officiellement une équipe indépendante

4 janvier 2012 | 4 commentaires
Catégorie : Entrepreneurs, F1 Leaders

L’équipe McLaren est désormais une équipe « indépendante ». Le groupe allemand Daimler n’est plus actionnaire du groupe McLaren depuis le 1 er Janvier 2012. La fin d’une époque.

En 1999, le groupe allemand Daimler s’introduit pour 500 millions de dollars de l’époque pour prendre 40% du capital de McLaren Group. Le début de l’ère des constructeurs. Toutefois, depuis que les allemand ont repris le team de Ross Brawn, champion du monde 2009 pour la rebaptiser Mercedes GP et ainsi changer de stratégie. Le principe d’un retrait progressif de la marque allemand dans McLaren était donc engagé.

En échange de l’accord de retrait, Mercedes-Benz fournissait gratuitement son V8 à McLaren jusqu’en 2012, pour ensuite devenir payant à compter de 2013. La relation entre les deux parties date de 1995. Quasiment un record de longévité entre deux partenaires.

EN Septembre 2011, McLaren Group avait souscrit un prêt de 50 millions d’euros auprès de la banque HSBC. Un prêt garanti sur al propriété intellectuelle, des liquidités et des terrains et d’une partie de l’usine de Woking. Cet argent sert à reprendre les 11% que Daimler disposaient encore dans le capital de l’équipe (d’une valeur de 55M€). Ses parts devaient être reprises avant le 31 D2cembre 2011.

Aujourd’hui, McLaren Group est détenu à 50% par Mumtalakat Holding, 25% par Tag Group et 25% par Ron Dennis.

Avant Poste : définiton d’un RRA moteur

30 novembre 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Tomorrow TV

L’émission web de TomorrowNewsF1 « TomorrowLine » est revenu Dimanche soir sur le Grand Prix du Brésil qui a vu la victoire de  Mark Webber devant Sébastian Vettel et Jenson Button.

Voir la vidéo ? cliquez ici

Définintion d’un RRA moteur

Juste avant le Grand Prix du Brésil, les patrons des constructeurs moteurs pour discuter du principe du RRA pour les moteurs. Ferrari, Renault, Mercedes-Benz, Cosworth et Craig Pollock représentant son projet PURE étaient présent pour définir des principes de base d’une réduction des coûts. Quatre points ont été abordés.

  • 1 – le nombre d’employés
  • 2 – L’utilisation des bancs moteurs
  • 4 – définition des du nombre de mode test
  • 5 – performance des ordinateurs

Concrètement, le nombre d’employés est un sujet important. Renault Sport, championne du monde depuis 2010 avec Red Bull emploie 170 personnes dans son usine, tandis que Mercedes-Benz dispose de 420 personnes. Une trop grande différence qui doit être plus mesurée à l’avenir, d’autant que chez Ferrari, par exemple, il n’y a pas de définition claire du nombre d’employé moteurs dans l’équipe F1. C’est aussi une préoccupation pour Craig Pollock qui développe son projet et qui souhaite savoir jusqu’à quelle niveau il peut aller.

Pour les trois autres points, citez plus haut, l’objectif est d’uniformiser les simulations de tests pour définir le nouveau moteur 2014 et son développement futur.

Renault, Ferrari et Mercedes-Benz sont d’accord sur le principe, tandis que Cosworth et PIURE sont plus sceptiques. L’objectif est de réduire par rapport à aujourd’hui de 30% les coûts des moteur à l’horizon 2017. Un détail toutefois, cette réunion n’a pas abordé le sujet d’un budget plafonds pour les moteurs. La raison est simple. Les motoristes ne disposent pas d’une vision à long terme de leurs futurs clients. Rappelons que Renault dispose d’un contrat valable jusqu’en 2013 avec Williams et Caterham (ex Team Lotus). Le budget dépendant essentiellement du nombre d’équipes clientes.

McLaren entre Honda et Mercedes pour 2014 ?

18 novembre 2011 | 6 commentaires
Catégorie : Rumeurs, Transferts

Etrange rumeur. Selon le magazine allemand, Auto Motor und Sport, McLaren pourrait retrouver en 2014 le motoriste japonais Honda, qui développerait un moteur turbo V6.

Fin 2009, McLaren et Mercedes ont conclu un accord sur une base de 6 ans, jusqu’en 2015. Cet accord était en deux parties. Une première partie 2010 – 2012 avec fourniture gratuite du moteur et une seconde avec une fourniture payante (4 ou 5 millions d’euros) pour 2013 à 2015. L’équipe anglaise devant être partie intégrante du développement du futur blog V6 de la marque allemande.

La publication allemande, s’appuyant sur une source anonyme chez Honda, indique que dès 2013, un moteur nippon propulsera les voitures anglaises. L’information est intéressante mais le timing est troublant. Car en contradiction totale avec l’annonce de septembre et les bruits de l’été 2011.

Le règlement 2013 ne permet pas (pour le moment et à moins d’un point encore inconnu) l’équivalence technique entre le moteur turbo et le V8, ce qui semble donc bizarre. Honda pourrait relancer la production et le développement de son V8, qui a été stoppé en 2008/2009, mais cela semble aussi difficile à croire. Dans le même niveau, il semblerait étonnant que Mercedes accepte un contrat d’une année seulement, en 2013.

Aussi, Jenson Button a signé son contrat avec McLaren en ayant la garantie de stabilité technique de l’équipe (ingénieurs et surtout moteur). Ce qui signifie que le fond du problème pourrait bien être la partie « payante » du moteur allemand jusqu’en 2015.

Cette rumeur d’un retour de Honda, pourrait permettre à McLaren d’obtenir, finalement, ses moteurs Mercedes en 2013/2014 et 2015 gratuitement.

Nico Rosberg prolonge avec Mercedes GP

10 novembre 2011 | 3 commentaires
Catégorie : Transferts

Une communication en deux temps. A 7h ce matin, un tweet de Nico Rosberg indiquait qu’il était excité d’avoir prolongé son contrat avec Mercedes et enfin, le communiqué il y a quelques minutes.

Rosberg était sous contrat jusqu’en 2012 avec l’équipe, toutefois le nouvel accord ne précise pas (pour le moment) les modalités de l’entente. Mercedes GP précisant que cela comprend « 2013 et au-delà ».

« Je suis très heureux d’avoir prolongé mon contrat. J’ai tout confiance que l’équipe va me fournir une voiture gagnante, et que nous serons en mesure de contribuer à l’héritage fantastique des Flèche d’Argent. J’ai hâte dans les années à venir de partager ses bons moments avec la famille Mercedes-Benz. « Explique Rosberg.

Précisant que gagner avec Mercedes GP serai l’un des points culminant de sa vie.

Cette annonce ressemble beaucoup aux extensions de contrat déjà vu auparavant. La mention « 2013 et au-delà » intrigue. Nous pensons qu’une option 2013 et 2014 et 2015 a été signée en prolongement du contrat actuellement en vigueur et non un contrat nouveau.  Toutefois, cette prolongation dépendra du résultat de l’équipe et libère Rosberg tout les ans selon toute vraisemblance.

Michael Schumacher jusqu’en 2014 avec Mercedes GP ?

20 octobre 2011 | 3 commentaires
Catégorie : Transferts

« Mercedes considère Michael Schumacher comme une partie intégrante de son engagement vers la victoire en championnat du monde de Formule 1 a indique Norbert Haug cette semaine sur Eurosport Allemagne.

Ce qui signifie que Michael Schumacher pourrait prolonger son aventure avec Mercedes GP d’une ou deux années de plus (2013 et 2014). Déjà, il y a 15 jours, Nico Rosberg, lui aussi en discussions poussée avec l’équipe allemande, avait avoué qu’il aimerait voir prolonger le vétéran allemand avec le team de Brackley. De son côté Ross Brawn a été plus mesuré, précisant que la présence du septuple champion du monde n’était principalement dû qu’à sa capacité technique de faire progresser une monoplace. La victoire n’a jamais été en ligne de compte. Du moins pour Brawn, mais pas pour Norbert Haug.

Le patron de Mercedes Motorsport a indiqué que l’objectif était de progresser par palier et que l’année 2011 est la première étape. » Cela ne peut être atteint que par des années de dur labeur. Les champions actuels ont pris 5 ans pour obtenir leur première victoire. »

Un détail intéressant car plus loin, Haug précise ceci à propos de Schumacher : « Michael est un motivateur. Il a un plan comme celui qui a été mis en œuvre chez Ferrari. Il a la même faim de succès et demeure l’un des meilleurs pilotes du monde. »

Lorsque Jean Todt a repris Ferrari en 1993, il disposait d’un plan de 5 ans pour construire une équipe Ferrari capable de se battre tout les ans pour le titre de champion du monde. L’arrivée en 1996 de Michael Schumacher était la deuxième partie du plan de Todt : viser la victoire durant toute l’année.

Ce qui expliquerait que si Schumacher dispose d’un plan similaire à Ferrari, il restera encore deux années de plus dans l’équipe. Une mauvaise nouvelle pour l’avenir de Nico Rosberg et un facteur supplémentaire de sa volonté d’obtenir des garanties supérieurs encore pour l’avenir.

Rosberg vise RBR, McLaren et surtout Ferrari pour 2013

7 octobre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Transferts

Nico Rosberg n’a pas encore prolongé son contrat avec Mercedes GP. Si depuis la manche anglaise du calendrier l’intérêt des deux parties est visible, le facteur de frein n’est pas financier, mais bien le temps.  Sous contrat jusqu’en 2012, le pilote allemand va bénéficier d’une augmentation de 2 millions d’euros de salaire et du poste de N°1 chez Mercedes GP. L’équipe souhaite renouveler le contrat jusqu’en 2016 avec un accord digne d’un champion du monde, qui culminera jusqu’à 15 millions d’euros. Dernièrement, Rosberg a assuré qu’il était « confiant des capacités de l’équipe pour l’avenir. »

Mais tout se déluge de volonté, pose la question de savoir, pourquoi Rosberg ne signe pas ce contrat en or ? La réponse est simple : l’intérêt de Rosberg pour Red Bull, McLaren et  Ferrari.

Un intérêt bien réel. La Scuderia avait demandé en Mai des renseignements sur le contrat du jeune pilote à son agent et père Keke Rosberg. L’information avait rapidement été fuité à l’époque. Entre temps, il y a eu de nombreuses rumeurs d’intérêt de pilote pour être l’équipier de Fernando Alonso, à la place de Felipe Massa, à partir de 2013. Jenson Button, Mark Webber et même Sergio Perez dernièrement. Mais, nous entendons que Nico Rosberg souhaite attendre l’an prochain pour voir le marché et donc de renouveler son contrat avec Mercedes.

Norbert Haug a indiqué à MARCA à Suzuka : « J’ai Nico jusqu’en 2012 et, si j’avais les clés en main, j’aimerais au-delà ». Ce qui signifie que rien n’est encore fait.  Si l’allemand souhaite voir l’avenir, c’est qu’il existe trois  options dans les tops team : une pour Red Bull Racing (à la place de Webber), une chez McLaren (a la place de Hamilton) et une chez Ferrari (à la place de Massa). Même si il semble que cette dernière option soit la favorite pour le moment.

Réduction de 30% des coûts d’ici 2017

3 octobre 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Politique

En parallèle du Grand prix de Singapour, les équipes ont convenu d’un objectif comment à l’horizon 2017. Les procédures proposées par le cabinet Cap Gemini, en rapport avec une commande de la FOTA sur des contrôles de réductions des coûts à permis d’obtenir des résultats sur ce volet sensible entre les équipes.

Les équipes ont décidé de réduire de 30% les coûts des constructeurs d’ici 2017. Un objectif ambitieux selon Norbert Haug qui ne cachait pas qu’il fallait faire un effort pour atteindre et respecter ses objectifs.

Un tiers en moins d’ici 5 ans signifie que les constructeurs (Mercedes-Benz Ferrari, Renault- Cosworth et même PURE), devront baisser d’environ 20 millions d’euros leurs coûts d’ici 2017.

Actuellement les budgets des équipes sont entre 60 et 75 millions d’euros, à l’horizon 2017 ses mêmes coûts devraient être entre 45 et 50 millions d’euros.

Ce qui signifie une baisse du personnel à l’avenir dans le secteur moteur. Aujourd’hui Mercedes emploie dans son usine moteur  à Bixton, 420 personnes. Renautl Sport à Viry Chatillon, beaucoup moins…


Page 1 sur 131234510...Last »


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu