Naviguer : Accueil >

F1 – Pas d’échappements aéro sur la W03, mais…

3 mai 2012 | 7 commentaires
Catégorie : Technique F1

Ross Brawn a toujours été contre le concept de la redirection des flux d’échappements à des fins aérodynamique. C’est pourquoi la W03 disposera durant toute la saison d’un design classique dans ce domaine. Toutefois, la monoplace de Brackley dispose d’autres éléments intéressants.

Si la W03 est dotée d’un F-Duct passif (alias W-Duct), ce n’est pas la seule innovation de la machine de l’usine de Brackley. En effet la philosophie de la monoplace est la stabilité au freinage et l’accélération, avec un équilibre maitrisé sur les quatre roues. C’est un héritage du système hydraulique qui reliait les 4 suspensions de la W02 de l’an dernier. La fameuse suspension interconnecté qui est désormais utilisée sur la W03 de manière optimale. « Ce système nous l’avons depuis l’année dernière. Mais 2012 est une nouvelle étape. Il est pleinement intégré dans la nouvelle voiture. » indique Ross Brawn dans Auto Bild.

Enfin, l’empattement de la W03 est plus long que la W02, afin de générer plus d’espace à l’arrière de la machine, enfin le réservoir et la transmission sont disposés plus bas. Ce qui signifie, selon Brawn, une meilleure répartition des masses.

F1 – Le double langage de Nico Rosberg envers Mercedes GP

2 mai 2012 | 13 commentaires
Catégorie : F1 Leaders

« Mon grand objectif est d’être champion du monde dans une flèche d’argent. Il me semble que ce serait encore mieux que de le faire sur une Ferrari. Donc toujours en argent dans le futur ? Pourquoi pas ?! » Lance dans Sport Bild le pilote allemand Nico Rosberg.

Une déclaration d’intention intéressante et positive à la première lecture. Mais, elle signifie toujours le contraire de ce qu’il faut comprendre en réalité.

La phrase débute par « mon grand objectif est d’être champion du monde dans une flèche d’argent ». Ce qui signifie outre mesure que s’il ne réalise pas son rêve ambitieux, ce sera une déception et donc il partira.

Ensuite Rosberg indique : « Il me semble que ce serait encore mieux que de le faire sur une Ferrari. » Un brin provocateur, mais cela signifie que pour lui Mercedes et Ferrari sont au même niveau de prestige, mais pour un pilote allemand faire gagner un constructeur allemand aurait un retentissement aussi important que les titres de Vettel ou de Schumacher avec Ferrari. Cela signifie aussi que Ferrari pourrait être une alternative future en cas de déception. Les noms de McLaren ou Red Bull n’ayant pas été cités.

Enfin, « Toujours en argent dans le futur ? Pourquoi pas ?! » Ce n’est pas une affirmation positive qu’il faut comprendre dans le langage sportif. Le « pourquoi pas » est déjà une contradiction par rapport à ce qui a été avoué auparavant et met un bémol à ce rêve forgé par Nico Rosberg.

Moralité : Si Mercedes GP n’est pas au niveau de compétitivité d’ici la fin du contrat de Rosberg (2015 environ), le pilote allemand quittera le constructeur allemand pour relancer sa carrière. Mais, la déclaration dans Sport Bild est aussi une manière de mettre la pression sur l’usine de Brackley depuis la victoire du GP de Chine.

L’actualité F1 de la semaine 2012 (16)

21 avril 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Back News

Au programme de l’actualité de la Formule 1 cette semaine : l’idée de Grand Chelem de Bernie Ecclestone, La rumeur Colin Kolles chez Williams, CVC Capital mandate deux banques et un partenaire de Mercedes souhaite quitter le capital.

Découvrir l’article complet en cliquant ici

Aabar souhaite quitter le capital de Mercedes GP et ses conséquences

19 avril 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Business News F1, Rumeurs

Il semblerait que des négociations soient en cours pour que le groupe d’investissement Aabar mette fin à sa participation dans les entreprises ayant un lien avec le groupe Daimler. Disposant de 3% de Daimler AG et 40% de Mercedes GP Ltd, ainsi qu’une participation dans le constructeur américain Tesla, l’ensemble serait cédé.

Selon le magazine Manager Magazine, l’émirat d’Abu Dhabi a l’intention de mettre fin à sa participation dans le groupe Daimler. La société avait déjà réduit sa participation, passant de Mars 2009 de 9,1% à aujourd’hui seulement 3%.  Cette dernière participation serait donc à vendre.

Concernant la Formule 1, Aabar avait déjà augmenté sa participation entre 2009 et 2010. En effet, lors du rachat de Brawn GP, le constructeur allemand disposait de 45,1%, Ross Brawn & Co 24,9% et Aabar Investments PJS de 30%. Un pacte d’actionnaire liait les deux acheteurs pour la reprise des parts de Ross Brawn et ses associés en 2011. Ce qui a été réalisé, gonflant ainsi la participation de la société d’Abu Dhabi de 30 à 40%. Notons qu’en plus de cela, Aabar finance à hauteur de 15 millions d’euros par an environ (sous une forme encore inconnue, mais probablement sous la forme de facilité bancaire) l’équipe de Brackley depuis 2010.

Il toutefois fort probable que le pacte d’actionnaire indique que le groupe Daimler soit le propriétaire à 100% à l’horizon d’une date précise qui pourrait bien être 2013. Il a toujours été tendu que la marque allemand souhaitait être seul maître à bord. Reste à savoir comment l’opération se traduira. Deux solutions : cash ou cession d’exposition en échange des parts.

Pour l’aspect Cash, l’opération pourrait coûter environ 80 à 90 millions d’euros, sachant qu’Aabar a déboursé environ 69 millions d’euros pour prendre 40% de participation dans l’équipe entre 2009 et 2011.

Pour l’aspect cession d’exposition en échange des parts. Cela pourrait s’inspirer du modèle Crédit Suisse – BMW Sauber entre 2006 et 2008 ou la banque disposait d’un espace publicitaire chiffré sur une durée de trois ans en échange d’une rétrocession de ses parts dans l’équipe. Ce qui signifierait dans le cas Aabar – Mercedes GP que l’accord pourrait faire (dans le cas d’une durée de 3 ans) de la société un aussi important sponsor que Petronas à l’avenir. Soit 30 millions d’euros d’exposition sur la voiture par année.

F1 – Le début du storytelling Mercedes

16 avril 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Management, Marketing

« Cela a pris 5 ans à Red Bull pour gagner. Nous l’avons fait en un peu plus de deux ans. Ce n’est pas mal du tout pour une petite équipe, avec un petit budget. » lance Norbert Haug dans les médias allemands après la victoire de Nico Rosberg lors du GP de Chine, hier. Une déclaration qui prête à sourire.

Une petite équipe, certes l’équipe Mercedes AMG en est une. Forte de 480 personnes environs dans une usine de Brackley, elle dispose aussi modestement de 420 personnes dans son usine anglaise de Brixton. Soit un total de 900 personnes. Plus que Ferrari et n’importe quelle équipe du plateau. Notons que l’usine de Brackley est sous employé par rapport à ses concurrentes. Une différence de 100 personnes par rapport à Red Bull Racing, voir Lotus F1 Team.

Concernant le petit budget, l’équipe Mercedes disposait d’un budget en 2010 estimé à 194 millions d’euros, puis en 2011 à 165 millions d’euros. En 2012, le BusinessBookGP estime à 175,5 millions d’euros le budget de l’équipe allemande. Soit tout de même plus que Red Bull Racing et McLaren. La différence provient des revenus de sponsorings. Ici, il est vrai que le team allemand ne pointe qu’à une modeste 5ème place.

De plus, l’équipe n’est pas née à partir de rien. Dans l’entreprise de faire oublier l’épisode Brawn GP, championne du monde 2009, Norbert Haug oublie que c’est surtout le manque de performance depuis cette époque qui inquiétait. Il aura fallu un peu plus de 2 ans pour revenir à une victoire. Tandis que Red Bull, partie d’une équipe Jaguar en 2005, qui n’avait jamais rien gagné, avait tout à construire.

F1 – Des politesses autour du F-Duct

13 avril 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Technique F1

Lotus F1 Team a posé réclamation officiellement auprès de la FIA à propos du système F-Duct de Mercedes AMG. Les commissaires de la Fédération ont rejeté la poursuite et l’affaire relance les arguments de dérives de budget. McLaren et Red Bull ont réagi sur le choix politique de la FIA.

Sur SkySportF1, Christian Horner a indiqué que désormais la situation est terminée et que l’équipe Red Bull Racing allait poursuivre son développement dans cette voie. Celle du F-Duct donc. De son côté l’équipe McLaren c’est réjouie qu’une décision définitive ait été prise et entrevoie un nouveau potentiel pour sa MP4-27.

Une rumeur en Chine indiquait que le directeur technique de Lotus F1 Team, James Allison, aurait deux nouveaux arguments contre la légitimité du système. Mais, reste à savoir si cela sera utilisé, encore une fois, contre Mercedes pour le prochain GP à Bahreïn voir en Espagne.

Une situation assez amusante ou personne n’a réellement voulu prendre la décision de protester contre Mercedes AMG. Lotus et Red Bull se renvoyant la politesse, appuyant les propos des uns et des autres sans agir véritablement. Une fébrilité qui a été rejeté par deux fois (Malaisie et donc Chine). De son côté McLaren est resté neutre pour éviter un conflit avec son motoriste à l’avenir encore incertain (Menace de retrait fin 2012 ou 2013 et non signature des Accords Concordes). L’équipe de Woking avait déjà réalisé une pré-étude d’un système similaire, mais avait gelé son développement jusque dans l’attente d’une décision de la FIA.

La sérieuse pression sur l’avenir de Mercedes en F1


Ce qu’il se passe dans les couloirs du directoire du siège social de Stuttgart a un parfum de retrait. Rien à voir officiellement avec le désaccord entre Bernie Ecclestone et le constructeur allemand Mercedes-Benz sur les Accords Concordes, mais le désordre est visible. Des actionnaires demandent le retrait du constructeur de la F1.

Le PDG du groupe Daimler, Dieter Zetsche, a annoncé lors d’une récente réunion d’actionnaire, 11 investissements d’un total de 1 milliard d’euros, dans le domaine de l’innovation et des technologies vertes. La Formule 1 n’a pas, pour une fois, été abordée et aucun crédit n’a été décidé lors de cette réunion de répartition des bénéfices de l’année 2011.

Le constructeur alloue environ 50 millions d’euros pour le budget de son équipe et paie l’intégralité des salaires de Nico Rosberg et Michael Schumacher, soit environ 20 à 25 millions d’euros annuels. Toutefois, la société Union Investment Fund, actionnaire à hauteur de 0.6% du groupe Daimler (la maison mère), a annoncé qu’il souhaite que la marque mette fin à son implication en Formule 1. Estimant l’investissement inutile et coûteux. L’actionnaire est soutenu par plusieurs autres investisseurs et l’effet pourrait faire boule de neige.

Le fond du problème est que le constructeur à l’étoile ne dégage pas assez de bénéfice dans un segment ou Audi et BMW sont plus performants. Cet argument de marge a été la principale cause du retrait de BMW de la Formule 1, suite à une réunion du même genre en 2009. Selon un économiste, cité dans le Wall Street Journal, « Mercedes a des problèmes de marque, de produits et de productivité qui font que leurs objectifs de redevenir leader du segment premium est discutable. La réalité est que même si elle s’en tire, il est peu probable que ses évolutions soient visibles avant 2015 ou 2016. »

Suite à la réunion l’action a chuté de 11%, les marchés ne sont pas vraiment impressionnés par le constructeur allemand. Depuis le début de l’implication en Formule 1, en tant que constructeur (pas motoriste), la date de 2013 a été fixée comme ultime objectif de succès. Le début de saison 2012 est décevant et les questions se posent désormais ouvertement.

La stratégie de sortie de Mercedes-Benz de la Formule 1 est désormais sérieuse et il n’est pas impossible que Bernie Ecclestone prenne acte de ces récents événements. Une première proposition a été refusée pour les futurs Accords Concordes, mais des avantages peuvent être fixés pour l’avenir. Afin de convaincre le constructeur de rester. Un départ serait difficile à supporter alors que l’introduction en bourse se profile d’ici 2013/2014.

Le F-Duct expliqué de Mercedes AMG F1

4 avril 2012 | 6 commentaires
Catégorie : Media, Technique F1

Mercedes revival Junior Team

2 avril 2012 | 11 commentaires
Catégorie : Histoire F1

En 1991, une photo avait été prise pour la communication de l’équipe Sauber- Mercedes d’endurance. Michael Schumacher, Karl Wendlinger (sans Heinz-Harlad Frentzen) y figuraient en blouson de cuir et l’air méchant. En 2012, le constructeur relance l’effet Bad Boy a blouson de cuir avec une nouvelle photo de son Junior Team 2012.

L’actualité F1 de la semaine 2012 (13)

31 mars 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Back News

Au programme de l’actualité de la Formule 1 cette semaine : Adam Parr quitte Williams F1, Mercedes vs CVC Capital, le futur contrat de Michael Schumacher et la puissance des moteurs 2012.

Découvrir l’article complet en cliquant ici

Affaire F-Duct – Interdiction pour le GP de Chine ?

30 mars 2012 | 10 commentaires
Catégorie : Rumeurs, Technique F1

Dans les coulisses des paddocks, une affaire revient depuis le GP d’Australie. Le F-Duct de l’équipe Mercedes AMG F1.

Les menaces d’Eric Boullier et Lotus F1 Team, voir de Christian Horner et Red Bull Racing ont eu effet d’entretenir une guerre médiatique autour du système, que la FIA a finalement autorisée pour le Grand Prix de Malaisie. Le plan initial de mettre la pression via les médias n’ayant pas fonctionné, place au plan B.

Après la course de Malaisie, Helmut Marko a indiqué au quotidien Bild  que l’affaire n’était pas encore terminée, car il semblerait que le directeur technique de Lotus F1 Team, James Allison, ait présenté un nouvel argument contre le système de l’équipe Mercedes AMG, au délégué technique de la FIA, Charlie Whiting.

L’argument principal de Mercedes était que le système n’était pas actionné directement par le pilote. Les nouveaux éléments d’Allison n’offre pas encore de détails, mais il pourrait bien faire réagir dans le sens d’une interdiction du F-Duct de l’équipe de Brackley, dès le GP de Chine.

Mercedes, Hamilton, Schumacher, Alonso et Vettel

30 mars 2012 | 10 commentaires
Catégorie : Transferts

Alors que le contrat de Nico Rosberg a été prolongé jusqu’en 2015. Le choix du second pilote est toujours d’actualité chez Mercedes AMG F1. Michael Schumacher est une priorité, mais il existe d’autre piste, comme Lewis Hamilton, Fernando Alonso, voir plus lointain, Sébastian Vettel. Norbert Haug parle à SportBild de ses possibilités de manière intéressante.

A propos de Lewis Hamilton : « Le rumeur que Lewis Hamilton remplacera Michael, je la rejete de la main. Ce n’est qu’un bruit. Lewis a été et est un pilote Mercedes. Mais, il n’existe pas d’accords ou de conversations dans cette direction. »

A propos de Michael Schumacher : « J’ai plutôt actuellement comme priorité de faire faire transformer la vitesse en qualification de la W03 en course et ensuite j’entrerais en discussion avec Schumacher. »

Concernant Fernando Alonso : « Pas de polémique entre Ferrari et nous, mais Fernando à un contrat très long terme avec Ferrari. Nous ne sommes certainement pas dans l’objectif d’être une caisse enregistreuse pour pilote. »

Enfin, concernant Sébastian Vettel : « Nous avons un bon contact mutuel. Sébastian est en de bonnes mains avec Red Bull, il est un modèle de développement des jeunes pilotes Red Bull et il est juste envers l’équipe. »

Il est intéressant de constater que Haug trouve un argument pour chacun des remplaçants de Michael Schumacher. Lewis Hamilton est un pilote Mercedes, mais aussi et surtout un pilote McLaren et visiblement cela indique que l’avenir entre le constructeur allemand et l’équipe anglaise continuera d’exister en commun. Pour le bonheur de la marque à l’étoile.

Le cas Alonso est intéressant, car Mercedes ne souhaite pas de conflit politique avec Ferrari, ce qui signifie aussi que le champion du monde espagnol est stratégique pour l’équipe italienne. Enfin, cela signifie que Mercedes ne souhaite pas débourser des dizaines de millions pour un pilote comme Alonso. Le prochain contrat du pilote ibérique sera de 25 millions d’euros avec Ferrari, trop coûteux pour un constructeur qui souhaite maitriser ses coûts.

Enfin, Vettel est un cas à part. Un rêve de Mercedes qui discrètement tente de mettre en place des liens d’avenir. Tout en saluant la fidélité du double champion allemand envers Red Bull. De la diplomatie médiatique, cachant la réelle volonté. En cela, Vettel est le vrai et unique objectif de Haug à long terme (pas pour 2013, mais 2014 ou 2015). Notons que le salaire de Vettel pour 2013 et 2014 sera fixé autour de 15 ou 16 millions d’euros. Soit une cible accessible pour Mercedes.

Accord 2013 – Mercedes refuse la proposition du CVC

29 mars 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Business News F1, Politique

Il semblerait que finalement le groupe Daimler et son équipe Mercedes AMG F1 aient rejeté les termes d’une offre du CVC Capital Partners de rester en Formule 1 après 2012. Selon une personne proche du dossier.

Le constructeur qui avait menacé de porter l’affaire en justice auprès de la Cour Européenne de Justice du Luxembourg, sur la base du Traité de Lisbonne sur les ententes commerciales. L’annonce est intéressante car cela signifie que pour le moment, Mercedes AMG n’est pas lié à la Formule 1 au-delà de l’année 2012.

Pourtant selon l’agence Bloomberg, un accord est indispensable entre les deux parties, car Mercedes est un constructeur mondial qui est indispensable pour satisfaire les marchés pour l’avenir.

F1 – L’avenir de Michael Schumacher au-delà de 2012

27 mars 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Exclusif, Transferts

Depuis que Mercedes -Benz a annoncé le 23 Décembre 2009, la situation stagne. Le plan triennal des deux parties et la clause 2012, allant dans le sens du constructeur allemand sont les seuls éléments d’évolution à revendiquer. Un retour avec beaucoup d’espoirs et largement critiqué (même encore aujourd’hui). Le conseil d’administration confortablement installé à Stuttgart, au siège du constructeur Daimler, regarde cette saison 2012 avec intérêt. Norbert Haug et Ross Brawn entame leurs troisièmes années, avec l’objectif de succès. Toutefois, c’est surtout le cas Michael Schumacher qui interroge les responsables de la marque allemande.

Sa bonne position en qualification lors du Grand Prix de Malaisie, prouve qu’avec une bonne voiture, il reste le champion légendaire qu’il a été. Au point qu’il existe un plan chez Daimler pour renouveler son contrat. Dès le début de la saison, le PDG du groupe allemand, Dieter Zetsche  avait laissé entendre une prolongation pour 2013 (du moins avec option pour 2014 possible) du contrat de Schumacher. Avec une évolution : à savoir un salaire fixe et une indexation sur le sponsoring de l’équipe. Soit un salaire cumulé de 15 millions d’euros environ selon les estimations. Sauf qu’en réalité c’est une autre affaire qui attend le constructeur allemand.

Ross Brawn a indiqué en marge du Grand Prix d’Australie 2012, que si Michael Schumacher prolongeait son contrat au-delà de l’année 2012, cela signifie que l’équipe a atteint ses objectifs. A savoir la 3ème place du championnat du monde et au moins une victoire, selon les échos du paddock. Les discussions entre les deux parties ont déjà débuté et s’annoncent longue et intense. Schumacher ne souhaite pas d’un rôle de pilote d’essais en 2013, en cas d’échec. Il souhaite continuer l’aventure, mais son salaire pourrait exploser finalement.

On parle d’un salaire compris entre 20 et 35 millions d’euros. En réalité, Mercedes-Benz subit sa propre fièvre. Convoitant Sébastian Vettel à l’horizon 2015, elle est prête à des sacrifices énormes, voir un salaire exorbitant pour le séduire. Prouvant ainsi sa capacité financière sans limite à ses pilotes. Nico Rosberg touchera l’an prochain un salaire de 11 millions d’euros. Michael Schumacher et son entourage estime que si la saison 2012 est bonne, un salaire digne de la légende est admissible.

Ce qui est loin de convenir au siège de Daimler à Stuttgart, qui pensait simplement renouveler le contrat sur les bases d’aujourd’hui. Un détail à observer d’ici le Grand Prix d’Allemagne 2012…

L’actualité F1 de la semaine 2012 (10)

24 mars 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Back News

Au programme de l’actualité de la Formule 1 cette semaine : Catheram F1 et la propriété intellectuelle, les nouveaux Accords Concordes 2013 – 2020, tension entre Mercedes et Renault et les rumeurs autour de Felipe Massa.

Découvrir l’article complet en cliquant ici

Accord 2013 – La majorité des équipes ont signé

24 mars 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : F1 Leaders, Politique

La nouvelle est très courte, mais lourde de sens. Bernie Ecclestone a indiqué qu’il avait signé avec la majorité des équipes les nouveaux Accords Concordes 2013 – 2020 en ses mots :

« Je suis très heureux d’annoncer que nous avons conclu les accords commerciaux avec la majorité des équipes de Formule 1, y compris Ferrari, McLaren et Red Bull Racing, sur les conditions dans lesquelles ils se poursuivront leurs concurrence en Formule Un après l’Accord Concorde actuel qui expire à la fin de cette année. « 

Notons que la BBC précise que les équipes sont d’accords avec les nouveaux Accords, mais que rien n’a été encore signé. Jeudi, la directrice général de l’équipe Sauber, Monisha Kaltenborn avait indiqué en conférence de presse à Sepang que l’équipe Suisse négociait aussi individuellement avec Bernie Ecclestone les Accords Concordes 2013.  Il semblerait que Toro Rosso ait aussi signé, dans l’aspiration de Red Bull Racing.

En réalité, il semblerait que Mercedes AMG, Williams F1 et Force India ne soient pas signataire des nouveaux Accords. Aucunes informations pour le moment sur le cas de Lotus F1 Team. Bernie Ecclestone estime par ailleurs que les trois nouvelles équipes, Caterham, Marussia et HRT, ne sont pas une priorité stratégique. L’argentier misant sur les acteurs de premier plan (Ferrari, McLaren et Red Bull), pour établir sa force.

L’indication de Sauber est intéressante, car cela signifie que chaque équipe négocie avec Ecclestone pour une sorte d’Accord à la carte. Ferrari ayant déjà obtenu une prime de 1 millions d’euros supplémentaire, sur les primes proposés la semaine dernière dans un document du CVC, nous pouvons penser qu’il en sera de même pour les autres équipes. Surtout celle étant présente depuis un moment et n’ayant pas changé de nom (ou presque).

Le cas Williams est intéressant car il relève de la politique, plus que de la finance. En effet, l’accord 2013 inclus un volet un peu plus secret qui précise l’admission par la FIA du principe d’une 3ème voiture, souhaité par Luca di Montezemolo dès l’an prochain. Un principe que refuse historiquement Williams. Concernant Mercedes, c’est l’unité de la FOTA qui est en jeu, mais elle risque d’être seule désormais. Surtout si Lotus signe aussi les accords. Force India étant politiquement dans l’aspiration du constructeur allemand.

F1 – Menace technique entre Mercedes et Renault

22 mars 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Technique F1

C’est désormais la guerre des menaces entre Mercedes et le clan Renault (Red Bull Racing et Lotus F1 Team). Suite à l’affaire du F-Duct, Ross Brawn, avait sous-entendu que certaines équipes avaient des échappements non réglementaires et qu’il était aussi possible d’établir une réclamation. Dans le quotidien allemand Bild, il existe de fort soupçon du constructeur Mercedes-Benz envers son homologue français Renault Sport.

Selon une analyse minutieuse du constructeur allemand lors du GP d’Australie, le moteur V8 français présente un son étrange, comme si il existait au minium deux bougies par cylindre. Norbert Haug précise : « Nous n’allons pas présenter une réclamation, mais nous avons posés quelques questions à la FIA et nous attendons  des réponses. » De son côté, le consultant de Red Bull, Helmut Marko rejette toute accusation : « Ils peuvent essayer tout ce qu’ils veulent, mais ils ne trouveront rien d’illégal. » Jeux de menace et protestation donc dans les couloirs de la Formule 1.

Beaucoup d’observateurs avaient indiqués que le bruit du V8 Renault avait un son résolument différent, lors des essais de Jerez. Sur le principe de souffler le flux d’échappement lors du relâchement du moteur. (voir ici pour souvenir). Permettant d’établir une sorte de traction control en sortie de virage.

McLaren, assez neutre dans ses histoires techniques depuis le début de l’année, assure observer les évolutions de chacun.

Update 14h45  : la FIA a confirmé que l’aileron arrière de la Mercedes W03 était légal, il sera donc autorisé à participer au GP de Malaisie.

Affaire F-Duct – l’autre raison derrière la protestation

19 mars 2012 | 6 commentaires
Catégorie : Management, Politique, Technique F1

Cela a été l’une des affaires du Grand Prix d’Australie. L’aileron arrière de l’équipe Mercedes AMG, doté du système F-Duct accouplée au DRS était dans l’œil du cyclone de deux équipes. Red Bull Racing et surtout Lotus F1 Team. Eric Boullier avait indiqué durant la qualification du GP australien qu’il allait voir l’évolution de la course pour prendre une décision. Précisant que l’interprétation de l’équipe de Brackley était illégale (voir ici pour en savoir plus). Une demande de clarification a été demandée à la FIA et Charlie Whiting.

Cette menace qui n’a toutefois pas été transformé en acte de réclamation officielle. Le manque de résultat en course des Mercedes n’offre pas un argument facile, il a été décidé d’attendre le Grand Prix de Malaisie pour prendre la décision. Red Bull et Lotus sont d’avis que le principe d’aileron arrière de la Mercedes W03 n’est pas conforme au règlement mais maintienne le dialogue avec le délégué technique de la FIA, Charlie Whiting. L’explication devrait venir d’ici Jeudi prochain. En cela, Christian Horner s’attend à des discussions animées sur le sujet dans les 5 prochains jours. Surtout que McLaren reste discret sur le sujet. Martin Whitmarsh appel à la raison. Mais, l’équipe de Woking étudie depuis quelques semaines un système similaire qu’elle souhaite introduire pour le GP d’Espagne en Mai.

Caché derrière cette affaire, les coûts de la Formule 1 : « C’est un système astucieux pour ceux qui l’ont inventé, mais la question est, est-ce correct, est-ce permis ? Pour l’année prochaine il sera sans doute interdit, mais pour l’instant, cela signifie qu’il engage une course de développement qui coûte de l’argent. Les grosses équipes peuvent le faire, mais les petites équipes pas. » lance Christian Horner. En somme, si le système est confirmé pour 2012, il doit l’être aussi pour 2013 au moins, afin de justifier la course au développement que s’engage à réaliser les équipes dans les prochaines semaines.

GP Australie 2012 – Mercedes dans l’oeil du cyclone avec son F-Duct

17 mars 2012 | 7 commentaires
Catégorie : Grand Prix, Technique F1

Ce n’était qu’une légende urbaine à Barcelone, pour certain, lors des essais privés. C’est désormais réalité. Mercedes AMG F1 dispose bien du système F-Duct sur l’aileron arrière. Au point que plusieurs équipes, dont Lotus F1 Team ont déposé une réclamation après les qualifications.

Le système agit en parallèle du DRS, afin d’amplifier la vitesse de pointe. Red Bull et Lotus ont demandé à Charlie Whiting des précisions ce samedi matin pour en savoir plus. Ces dernières estiment, selon les indications de la BBC, que le système Mercedes modifie l’aérodynamique de la voiture par action du pilote. Ce qui est interdit selon l’article 3.18 du règlement technique.

Il précise que « tout système (en dehors du DRS) sur la voiture avec un dispositif ou une procédure qui utilise l’implication du pilote comme un moyen de modifier les caractéristiques aérodynamique de la voiture est interdite. » James Allison (Lotus) et Adrian Newey (Red Bull) indique que le bouton d’action du DRS ne doit agir que sur ce dernier et non pas un programme annexe.

Le problème est complexe car avec l’introduction du DRS, l’aileron arrière est devenu une pièce très technique. Charlie Whiting examinera cela après les qualifications pour prendre une décision finale.

L’actualité F1 de la semaine 2012 (09)

10 mars 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Back News

Au programme de l’actualité de la Formule 1 cette semaine : Une seule course en Espagne en 2013, les énigmes Red Bull et Ferrari, Hamilton le plan B de Mercedes et la liste des pilotes les plus rémunérés.

Découvrir l’article complet en cliquant ici


Page 1 sur 41234


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu