Naviguer : Accueil >

F1 – Todt et le cas Bianchi

3 novembre 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Analyses, Transferts

nicolas-todtLe bilan était très clair depuis un moment maintenant. Nicolas Todt estime que l’influence des pilotes payants en Formule 1 depuis quelque temps est trop importante. Le français dispose comme client, Pastor Maldonado, fortement soutenu(10 millions d’euros)  et convoité par Williams et Virgin.

« Je suis très inquiet parce que, jusqu’à il y a quelques saisons, les pilotes arrivaient en Formule 1 par le mérite. Les pilotes aujourd’hui ne sont là que grâce à des garanties financières, surtout dans les petites équipes » lance Todt sur Autosport.com

Selon le BusinessBook GP 2010, la part des pilotes payants en 2010 s’élève à 45 millions d’euros. Une des sommes les plus importantes depuis le milieu des années 90.

La faute essentiellement à la crise économique qui a frappée la Formule 1 fin 2008 et qui persiste encore aujourd’hui.  Mais pour Todt, le problème est ailleurs et il est peut être plus grave. Il concerne le cas Jules Bianchi.

« En 2011, Jules Bianchi aura une chance de faire une bonne saison en GP2, c’est ce que j’espère. Mais je suis conscient que si je n’arrive pas à trouver un sponsor ou un financier, je n’aurai pas la certitude de trouver un volant, même si Jules domine la série l’an prochain. » Conclu l’agent français et propriétaire d’ART GP.

La faute à un soutien important d’un constructeur (comme McLaren et Mercedes voir Renault par le passé) ou Red Bull aujourd’hui. Mais reste une question, le projet Ferrari Driver Academy sert t’il a quelque choses ?

Maldonado en précontrat avec Williams ?

20 octobre 2010 | 4 commentaires
Catégorie : Rumeurs, Transferts

Williams FW32Les médias brésiliens sont très actifs dans les rumeurs de transferts des pilotes. Hier, il a été indiqué la possibilité d’un accord entre Williams et Pastor Maldonado, champion de GP2 2010.

Un préaccord aurait été signé entre les deux parties début octobre, soit au moment ou la rumeur est apparue dans les médias. Dirigé par Nicolas Todt et soutenu par le pétrolier d’Etat PDVSA, le pilote vénézuélien est fort de 8 à 10 millions d’euros selon les estimations.

Toutefois, ceci ne pourrait être qu’un moyen de pression sur Nico Hulkenberg et son agent Willi Weber. Depuis quelques jours, des contres rumeurs indiquent que le duo Barrichello-Hulkenberg sera reconduit en 2011. Reste que le problème provient surtout du jeune allemand et des négociations difficiles pour renouveler son contrat (voir ici pour en savoir plus).

Financièrement, Williams dispose d’1/3 de son budget 2011 aujourd’hui. Une situation qui, dans un premier temps ne laissait pas entrevoir la possibilité d’un pilote payant, mais le temps passe et les solutions de sponsoring ne semblent pas suffisante pour l’équipe.

N. Todt: Bilan sur Bianchi, Massa et ART

6 août 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités

nicolas-todtNicolas Todt est un homme occupé. Entre le management de Felipe Massa, son équipe ART et la carrière de Jules Bianchi, le français ne parle pas beaucoup. Toutefois le fils du président de la FIA parle de l’avenir.

Pour le compte du site 422race.com, Nicolas Todt a indiqué qu’il préparait l’avenir de Jules Bianchi et que cet avenir passait aussi par la F1 : « Jules est encore jeune et n’a connu que deux années en sport auto, ce qui est très peu, mais il a un grand talent et vous si vous avez la change de passer en Formule 1 l’an prochain, il faut la prendre. Le but est d’être en Formule 1 dès que possible. »

Concernant le cas de Felipe Massa, l’année 2010 semble être très difficile : « Ce n’est pas une saison facile jusqu’à présent pour lui. Comme vous le savez, la voiture n’était pas la meilleure mais l’équipe a poussé fort pour progresser…Felipe n’a pas fait un très bon début de saison, mais il est encore en mesure d’obtenir de bon résultat. »

Enfin le cas ART GP et sa candidature en Formule 1.  Le projet était un grand espoir de voir un retour d’une équipe tricolore dans la discipline reine, mais finalement cela tourna en un échec très discret : « J’ai toujours dis que je voulais entrer en Formule 1, mais seulement si de bonnes conditions sont remplis. Nous n’avons pas réussis. Nous n’avons voulu obtenir des garanties long terme sur notre présence en Formule 1, et nous avons eu des partenaires techniques et financiers, des investisseurs, mais pas assez pour donner deux ou trois saisons de visibilité. »

F1 – Nicolas Todt, Sauber, ART et Bianchi

31 mai 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Sauber 2010

Peter Sauber a confirmé que Nicolas Todt a visité l’usine de Hinwil la semaine dernière. Confirmation de la rumeur d’un rapprochement entre ART et Sauber pour 2011 ? Non selon le patron suisse, qui dans une interview à Motorsport Aktuell insiste pour dire que son équipe n’est pas à vendre.

« J’ai eu une bonne relation non seulement avec son père, mais aussi avec lui. Notamment grâce à Felipe Massa. » Lance Sauber. Le mot est lâché. En effet, au-delà de ses intérêts chez ART GP, Nicolas Todt est surtout agent de Felipe Massa et de Jules Bianchi.

Nous pensons que la visite de la semaine dernière avait plus pour but de voir l’évolution du team Sauber pour un possible transfert de Bianchi en 2011.

F1 – Présidence FIA : Jean Todt et les conflits d’intérêts

22 septembre 2009 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs

L’affaire Renault a mis en lumière des conflits d’intérêts importants, au point d’ouvrir les yeux de certains membres de la FIA sur la course à la présidence actuelle. Le premier visé : Jean Todt, qui de ultra favori commence à voir son image pâlir.

En effet, après le verdict d’hier, une rumeur inquiétante racontait que, si Jean Todt devenait président de la FIA en Octobre, l’exclusion de Flavio Briatore sera annulé. Les deux hommes disposent de liens importants dans le business et certains membres de la FIA n’ont pas envie de courir le risque de la candidature Todt.

Pire encore, le cas de Nicolas Todt, agent de pilote, directeur d’équipe (ART GP en GP2, GP3 et F3), dérange maintenant, car comment rendre un sport transparent et nouveau, alors que le fils du président de la FIA est agent de pilote de F1 ? Il y a conflit d’intérêt et dans sa nouvelle image, la Formule 1 ne souhaite plus ce type d’arrangement et d’oligarchie qui a longtemps dirigé la F1.

Le discours d’Ari Vatanen, sur la transparence et le renouveaux, semble fonctionné après l’affaire Renault qui a mis en lumière des zones d’ombres, d’un pilote (Piquet Jr) étant sous contrat à la fois avec Renault (son employeur) et avec Flavio Briatore (qui est son agent et le team manager du Renault F1 Team). Le cas Todt est similaire et inquiète les membres les plus hésitants, selon la rumeur, qui pencherait en faveur de la candidature d’Ari Vatanen. A suivre…

F1 – Bianchi furtif chez Ferrari

28 août 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Rumeurs, Transferts

Un incident léger, furtif mais indicatif a eu lieu dans le stand Ferrari lors de la première séance libre du Grand Prix de Belgique ce matin. En effet, Nicolas Todt a été en grande discussion (avec les mains) agité avec un membre de l’équipe Ferrari. L’image a été furtive.

Luca Colajanni, responsable relation presse de la Scuderia, c’est alors dirigé vers les stands après avoir vu les images à la télévision afin de faire des remontrances à Todt et à certains membres de l’équipe. Dès suite à cela, Jules Bianchi, présent lui aussi dans le garage,  a quitté précipitamment le garage Ferrari.

Nicolas Todt a invité Jules Bianchi afin que ce dernier puisse se familiariser avec un team de F1. L’implication du jeune français dans la sphère direct de Ferrari s’annonce clairement.

F1 – Bianchi et Ferrari

25 août 2009 | 7 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs, Transferts

Hier, Luca di Montezemolo a insisté auprès de Luca Badoer. Le pilote italien fera le GP de Belgique, mais avec sursis. Si Badoer ne fait un bon résultat, il sera remplacé pour le Grand Prix d’Italie. De là, la Gazzetta dello Sport dresse le portrait robot du possible remplaçant, d’après les informations internes, à la Scuderia. Schumacher est exclu de la liste, comme Marc Géné, jugé pas assez performant. Donc le remplacement s’établera en externe.

Bourdais déjà out

L’équipe a exclu Bourdais et Piquet, simplement parce qu’ils ont été viré d’une autre équipe. Ferrari ne prendra pas des pilotes virés par d’autres. Les cas Hulkenberg est  à exclure aussi, tout comme Anthony Davidson. Toutefois la Gazzetta mentionne un pilote, de manière assez étonnante  : Jules Bianchi.

Le programme de détection des jeunes par Ferrari

Le pilote français de 20 ansn qui domine la F3 Euro Série, pourrait décrocher le titre dès le 20 Septembre prochain, ce qui lui donnerait automatiquement la super licence. Comme Massa et comme Bourdais il est géré par Nicolas Todt.

Ferrari par la voix de Stefano Domenicali a lancé un programme de détection de jeune pilote afin de prévenir l’avenir de la Scuderia. Une évolution dans le système Ferrari qui a toujours engagé des pilotes expérimentés dans ses rangs. Bianchi, bien aidé par Todt,  serait-t-il la première recrue du programme Ferrari ?

F1 – Jules Bianchi, le défi français de Nicolas Todt

10 août 2009 | 5 commentaires
Catégorie : Transferts

Felipe Massa et Sébastien Bourdais ne sont pas les deux seuls pilotes gérés par la galaxie Nicolas Todt. Jules Bianchi représente l’avenir et de réels espoirs.

Manager depuis 2003 de Felipe Massa, le fils de Jean Todt voulait d’un nouveau défi. Copropriétaire de l’équipe ART depuis 2005 il lui manquait le challenge d’apporter à la F1 un pilote français. Trainant une image mal en point depuis les déclarations de Flavio Briatore au début des années 2000, la carrière de bon nombre de pilotes tricolores se stoppera en F3000 pour les chanceux ou en F3, faute de budget et surtout d’intérêt. Dans ce challenge, Nicolas Todt ouvre la porte de la F1 à Sébastien Bourdais en 2006. L’idée du jeune entrepreneur et d’avoir un pilote français expérimenté et un très jeune pilote, pris très top dans sa carrière pour l’amener à la F1, comme l’a fait Ron Dennis avec Lewis Hamilton. Nous sommes en 2006 et Nicolas Todt signe un contrat de management avec le jeune Jules Bianchi alors âgé de 17 ans.

Vice-champion d’Europe junior de Karting en 2004, le petit fils de Mauro Bianchi, ex-pilotes de F1 belge des années 50 et 60, Jules,  effectue ses débuts en course automobile en 2007 dans le championnat de France et d’Europe de Formule Renault 2000, cette année là il devient le premier pilote depuis Alain Prost à devenir champion de France de Formule Renault dès sa première saison. La machine est lancée.

En 2008, le pilote rejoint l’équipe ART de F3 Euro-Series, il décrochera son premier succès lors des Master de F3 à Zolder, épreuve de prestige. La saison est honnête et le titre est visé pour 2009 toujours dans l’équipe de Nicolas Todt. Actuellement leader du championnat, 2010 s’annonce sous les couleurs de la GP2 pour une arrivée en F1 à l’horizon 2011.

Pilote déjà star, à en croire son degré de protection dans les paddocks des courses de F3, il n’en est pas moins discret et très concentré sur ses objectifs. Pour certain (dont moi) Jules Bianchi est la meilleure chance d’avoir un pilote français en F1 dans de bonnes conditions, mais reste l’inconnu Todt, qui n’a pas encore convaincu les observateurs sur sa gestion de pilote en tant qu’agent…

F1 – Nicolas Todt, ART, le GP3 et la F1 en 2011

16 avril 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Nicolas Todt, co-créateur de l’équipe de GP2, ART Grand Prix, a fait allusion à un éventuel projet de F1.

L’équipe actuellement opère en Formule 3 Eurosérises et en GP2 a été fondée en 2005 est un des tops team de ces disciplines. Hors la prochaine étape pour Todt dans l’immédiat sera le GP3 et pourquoi pas d’ici 2011 la F1.

« Il y a beaucoup de synergie entre la F3 et le GP2, parce si un pilote de F3 gagne avec nous, il est logique qu’il reste avec nous en GP2, comme l’ont fait Lewis Hamilton et Romain Grojean ou Nico Hulkenberg » a déclaré Todt.

« ART est une grande entreprise avec des personnes très compétentes et nous allons maintenant nous développer. Nous sommes actuellement présents en F3, GP2 et GP2 Asia et j’espère faire une autre discipline l’année prochaine. Nous parlons du GP3, et nous espérons être en mesure de le faire. »

Et la F1 ? C’était il y a une année déjà, des rumeurs d’un rapprochement entre ART et Toro Rosso avait été démenti s mais restaient plausible aux yeux de beaucoup d’observateurs. Une aventure qui était trop couteuse pour ART et surtout trop risqué à l’époque. Hors depuis les annonces de la FIA de réduire drastiquement les coûts, Nicolas Todt est de nouveau intéressé par un projet F1.

« J’ai toujours dis que si la F1 réduisait ses coûts de manière drastique, pour en faire une entreprise de passion et rentable, alors je penserais au sujet. Mais si je vais en Formule 1, mon but n’est pas de survivre, mais de bien faire en termes de résultats et en termes d’économie. »

« Donc si les choses (le budget plafond) passent et que la FIA et la FOTA prennent cette direction, alors je prendrais cela en considération » conclu Nicolas Todt…




  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu