Naviguer : Accueil >

Singapour 2008 – Piquet dévoile le système Briatore

9 décembre 2010 | 25 commentaires
Catégorie : Actualités

telemetrie-piquetAyant obtenu gain de cause dans son affaire contre le constructeur Renault, Nelson Piquet Jr a déclaré au journal britannique The Times ce qu’il c’était passé lors de ce week-end du Grand Prix de Singapour 2008.

« La nuit avant que je sois convoqué par Briatore et  Symonds. Briatore était tendu. Je ne l’avais jamais vu aussi nerveux. Symonds m’a dit que puisque moi et Alonso étions très loin sur la grille de départ, nous ne pourrions pas accomplir une bonne course si un épisode extraordinaire pouvait se produire. Puis, Briatore se levé, en disant que si la voiture de sécurité arrive au bon moment, voulez vous aider l’équipe ? Si vous quittez la piste….J’ai accepté, dans l’espoir d’obtenir les bonnes grâces de Briatore, je ne tenais qu’a courir et il contrôlait tout les aspects de ma vie et surtout de ma carrière. »

« Je me disais que ma carrière a été dans ses mains, il m’a rendu très nerveux. J’ai donc accepté cet acte dans la course à Singapour. Après cette réunion avec Briatore et Symonds je suis resté avec ce dernier, qui m’a expliqué les détails…J’aurais du le faire…  »

Piquet Jr dévoile les dessous du système Briatore et son introduction en Formule 1 via ce système.

« Après une année comme pilote d’essais chez Renault j’avais une option pour être titulaire en 2008, mais seulement si nous acception comme agent Briatore, qui était également le patron de l’équipe. Or, il semble incroyable d’avoir signé un tel accord, mais Briatore a manipulé plusieurs pilotes et c’était une personne puissante en F1. Il aboyait des instructions sans me demander mon avis et se mettais en colère si je n’acceptais pas. «  confie le pilote brésilien.

Singapour 2008 – Piquet jr gagne son procès contre Renault

7 décembre 2010 | 9 commentaires
Catégorie : Actualités

Singapour 2008 Scandale Renault F1L’ancien pilote Renault F1 Team, Nelson Piquet Jr a remporté son procès en diffamation contre l’équipe au losange à la Haute Court de Londres.

Il y a une année, Renault avait accusé la paire, Nelson Piquet père et fils  de « fausses allégations » et une « tentative de chantages de l’équipe » à propos des tristes événements du Grand Prix de Singapour 2008. Renault F1 Team avait été reconnu coupable (via ses acteurs de l’époque) d’avoir demandé au pilote brésilien d’agir dans les conséquences que l’ont sait aujourd’hui.

Renault a présenté ses excuses à Piquet et a payé les dommages et intérêts non connu aujourd’hui, mais qui semble assez intéressant.

Cypher Group avec Steve Brown et Piquet Jr ?

16 juillet 2010 | 11 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs

Cypher GroupLe projet Cypher Group semble prendre corps progressivement. L’équipe étant dans les trois dossiers actuellement en cours de validation par la FIA, un membre de l’ancienne équipe Brawn GP serait un des responsables de l’équipe.

L’ingénieur Steve Brown, autrefois responsable R&D de l’équipe Brawn GP, a été nommé comme un des responsables de la future équipe Cypher, selon le média brésilien Esporte IG.

Coté pilote, en plus de Jonathan Summerton, la rumeur indique depuis le début de semaine que Nelson Piquet Jr pourrait devenir le 2ème pilote du team américain pour 2011.

F1 – Piquet vs Briatore : 220.000€ pour diffamation

31 mars 2010 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités

Nelson Piquet jr et son père Nelson Piquet (triple champion du monde) avaient, l’année dernière, lancés une action en justice pour diffamation contre Flavio Briatore.

Selon le Daily Mail, le père et le fils demande 220.000 euros à Flavio Briatore pour obtenir gain de cause dans cette affaire, devant la High Court de Londres.

Pour rappel, l’affaire concerne un communiqué de Renault F1 Team,  daté de Septembre 2009, accusant explicitement Nelson Piquet père et fils de faux témoignage à la FIA et de chantage envers Renault F1.

Le constructeur Français a, depuis, retiré ses affirmations et offert ses excuses à la famille Piquet. « Mais nous n’avons pas d’autre choix que de démontrer la fausseté de ces allégations au tribunal » à déclaré Dominic Crossley, l’avocat des brésiliens au Daily Mail.

F1 – Piquet : une proposition 15% inférieure aux autres pilotes pour Campos

30 décembre 2009 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Transferts

Nelson Piquet Jr ne trouvera pas refuge en 2010 chez Campos Meta 1. Le site Motor21.com, largement dépassé par son buzz c’est excusé pour la plaisanterie hier encore. Toutefois, aujourd’hui c’est Danièle Audetto qui réagit dans la presse. Pour démentir ? Évidement, mais aussi donner des indications.

La rumeur annonçait que Piquet Jr avait signé pour 3 ans, et que son père (triple champion du monde) prenait 15% du capital de l’équipe Campos. Audetto dément cette information, mais précise toutefois qu’il y a bien eu des contacts avec le pilote brésilien, avec l’aide de …Bernie Ecclestone.

« En faite…nous avons reçu une offre de Piquet. Nous n’avons rien contre Nelsinho, même si il a été impliqué dans le SingapourGate. C’est un bon pilote, rapide et expérimenté. » Lance Audetto à la Stampa.

Campos n’aura donc pas deux pilotes de même nationalités en 2010. Tandis que la proposition de Piquet était 15% inférieure à ceux d’autres pilotes. Audetto précise qu’un pilote « italien, russe, chinois et allemand pour ne nommer que quelques nationalités. Il y a des négociations en cours, qui se poursuivront jusqu’à ce que tous les détails soient définis. » Conclu l’italien.

F1 – 28 Décembre la rumeur court en Espagne

29 décembre 2009 | 5 commentaires
Catégorie : Analyses, Rumeurs

Le 28 Décembre en Espagne est l’équivalent du 1er Avril en France. Donc, tous les ans, les rumeurs les plus folles naissent dans la péninsule. En voici deux par exemple :

Kubica chez Ferrari

Selon le site Motor.es, Robert Kubica pourrait aller chez Ferrari pour les trois premières courses de l’année. Felipe Massa, se plaindrait encore de douleurs au cou. Ainsi, Luca di Montezemolo a fait une offre à Robert Kubica. Un contrat renouvelable, mais d’une durée de 3 courses. Le pilote polonais se retrouverait alors aux côtés de Fernando Alonso.

Piquet chez Campos

Le site Motor21.com a déclaré hier que Nelson Piquet Jr serait pilote Campos Meta 1 à partir de 2010 et pour une durée de trois ans. Le pilote brésilien devant son volant grâce à l’achat de 15% du capital de l’équipe espagnole. Le site ibérique indiquait même que Piquet avait plusieurs sponsors brésiliens.

F1 – le jour ou Nelson Piquet jr devait remplacer Bourdais chez Toro Rosso en 2009

16 octobre 2009 | 4 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Rumeurs, Transferts

Nelson Piquet fait toujours parler de lui dans la presse. La Gazzetta dello sport, sous la plume de Pino Allievi,  donne une lecture intéressante des transferts de l’année 2008/2009.

En effet, Nelson Piquet sr, a confessé au journaliste italien que son fils devait quitter Renault fin 2008. « Flavio voulait une extension (pour 2009). Je voulais que Nelsinho quitte Renault et je lui ai trouvé une place chez Toro Rosso de Gerhard Berger. Mais Nelsinho voulait rester chez Renault, car il savait que Fernando irait chez Ferrari et quitterait l’équipe fin 2009. »

L’indice est intéressant car il révèle que Toro Rosso voulait Nelson Piquet jr en 2009, à la place de Sébastien Bourdais, car déjà le nom de Buemi était programmé par Red Bull à la fin de l’été 2008 pour remplacer Vettel. Alors que le cas Bourdais était en suspend…

F1 – Les nouveaux pilotes payants

10 octobre 2009 | 8 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs, Transferts

dollarsL’arrivée de quatre nouvelles équipes (USF1, Manor, Campos et Lotus) poussent une nouvelle arrivée de pilotes payants en Formule 1. La rareté des sponsors  étant passée par là.

C’est Vitaly Petrov le plus riche, il disposerait de 15 millions d’euros, avec le soutien présumé de MegaFon. Le pilote russe est suivi sur la liste des mieux dotés par Bruno Senna qui disposerait de 10 à 12 millions d’euros. Le brésilien devance ses compatriotes Lucas di Grassi qui disposerait de 7 millions d’euros et Nelson Piquet de 5 millions d’euros.

L’indien Karun Chandhock et Adam Carroll disposerait aussi d’un investissement autour de 5 millions d’euros. Enfin le mexicain, Sergio Perez et le vénézuélien Pastor Maldonado seraient bien soutenus financièrement.

F1 – Piquet vise Campos

8 octobre 2009 | 25 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs, Transferts

campos-racingLes pourparlers entre Nelson Piquet Sr et Adrian Campos ont bien lieu actuellement, en vue d’un volant pour Nelson Piquet jr à partir de 2010. Mais pas que.

Il semble en effet que le triple champion du monde brésilien négocie un volant pour son fils. Un volant payant naturellement, mais souhaite aller plus loin. Selon Marca, Piquet souhaite entrer dans l’actionnariat de l’équipe Campos Meta 1, ce qui ne plait pas aux partenaires et aux investisseurs du team ibérique.

C’est l’histoire d’une vie que continue pour  Piquet Jr. Son père avait crée une équipe de Formule 3 sud am pour lui en 2000, qu’ils ont exporté en Angleterre en 2003 puis en GP2 à coup de fusion avec d’autre équipes et partenaires. L’annonce du quotidien espagnol sur l’intention de Piquet d’entrer dans le capital de l’équipe Campos n’est donc pas étonnante.

Toutefois, il faut admettre que les quatre nouvelles équipes du championnat 2010 ont batti leur business modèle (hormis peut être le Team Lotus) sur la base du budget plafond de 45 millions d’euros. Campos Meta 1 a signé un important contrat, avec l’opérateur de téléphonie mobile espagnole Telefonica, de 20 millions d’euros annuel pour trois saisons. Mais l’équipe cherche un pilote payant à hauteur de 10 millions d’euros minium.

F1 – L’ombre de Piquet au dessus de Maranello

1 septembre 2009 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs, Transferts

La spéculation monte, qui remplacera Luca Badoer à Monza ? Maintenant que Felipe Massa est définitivement hors course pour le reste du championnat (voir : Massa ne reviendra pas en 2009), les rumeurs vont bon train. De Fisichella en passant par Kubica et même Alonso hier. Toutefois, aucun n’a été vu, lui ou un de ses représentants dans les environs de Maranello ces dernières 24h. Sauf un personnage : Nelson Piquet.

Selon une rumeur, troublante, Nelson Piquet a été vu à Maranello hier et la semaine d’avant. Mirage ? Fantôme ? C’est du moins ce qui c’est raconté. Discrètement.

Reste à savoir si cela est vrai, si le brésilien est capable de démontrer de bonne disposition après avoir marqué seulement 19 points en 28 courses avec Renault. Ferrari prendra un risque, car il n’y a aucune garantie, mais après l’épisode Badoer a-t-elle le choix ? Ou alors l’influence de Flavio Briatore est passé par là. L’italien enlisé dans une guerre de tranché avec le brésilien pourrait calmer le jeu en organisant ce transfert. Stefano Domenicali et Flavio Briaotre ont été vu a plusieurs reprises discuter durant le week end du GP de Belgique.

F1 – la face cachée de l’affaire Renault-GP Singapour 2008

31 août 2009 | 12 commentaires
Catégorie : Analyses, Rumeurs

GP Singapour28 Septembre 2008, 12ème tour du Grand Prix de Singapour, Nelson Piquet part à la faute et détruit sa Renault R28 contre le mur. Dans le même temps, Fernando Alonso plonge dans les stands, ravitaille, décale sa stratégie et gagne la course. Un mois plus tard, Renault F1 Team annonçait la prolongation du contrat de Nelson Piquet Jr. Coïncidence ? Certains le pensaient à ‘l’époque, mais l’idée même de réaliser une telle conspiration pour gagner une course était impossible.

Seule limite est la pensée, c’est ce que semble soumettre Nelson Piquet Sr, triple champion du monde et Papa de junior. Le débarquement de son fils après le Grand Prix de Hongrie a dévoilé son lot d’amertume. Les deux parties se braquent. Le clan brésilien affirme que Flavio Briatore n’a pas respecté ses engagements, tandis que du coté de l’italien, la clause de résultat (70% des points de Alonso) n’a pas été respecté. L’affaire, après un espoir de clore le dossier à l’amiable, s’enlise et éclabousse Renault.

Nelson Piquet Sr après avoir gagné plus de 30 millions de dollars dans toute sa carrière à multiplié par 10 sa fortune depuis dans une affaire de GPS pour transporteur au Brésil. Réputé dur en affaire, il est toutefois respecté au Brésil et dispose d’une image d’homme d’affaire francs, politique, mais honnête. La mise en cause de son fils chez Renault trouble l’image.

La première stratégie de Piquet a été d’annoncer l’injustice de traitement. De raconter que la boutique Briatore était belle avec ses lumières mais que l’intérieur était pourri. La seconde étape a été de dénigrer l’implication du manager italien dans l’équipe française, donc démontrer que ses réactions politiques dans son équipe n’ont pas de sens.

Mais ici nous passons à la vitesse supérieure. Piquet Sr accuse Flavio Briatore de menacé son fils de ne pas renouvelé son contrat si il ne jouait pas les kamikazes dans les rues de Singapour pour faire gagner Alonso et sauver la saison du constructeur. Je simplifie à l’extrême, mais la nouvelle fait mal mais elle a un sens.

Se basant sur des faits rapportés par son fils et d’une enquête ayant débuté quelques jours auparavant dans la plus grande discrétion, le triple champion du monde via ses avocats, a minutieusement préparé son coup. 8h50, heure locale, TV Globo prend l’antenne et la bombe explose en direct. Certains observateurs avaient remarqués que la remarque de Bernard Rey au micro de Denis Brognard sur TF1 à 13h55 sur l’illégalité de Force India n’était finalement destiné qu’à contourner l’attention avant le clash. D’ailleurs cette annonce fera pschitt. La révélation de TV Globo  se répand comme une trainée de poudre et à 16h30, la FIA annonce une investigation sur cette affaire Piquet-Renault-GP Singapour. Le but était atteint.

En effet, dans leur bataille de tranché judiciaire, les avocats de Piquet souhaitent prouver que Flavio Briatore n’est pas un bon manager afin de détruire son image et le décrédibilisé à terme. Une entreprise indépendante est chargée de diligenter l’enquête en recueillant tous les éléments (témoignages, relevés télémétriques et enregistrements radio) pour lever le voile sur cette affaire.Toutefois des témoignage à Enstone  ont déjà été recueillis quelque jours avant l’annonce de la FIA en fin d’après midi du Dimanche. Nelson Piquet ne révélera qu’une affaire qui était en cours et en la rendant plus médiatique.  La FIA permettra d’offrir des preuves de cette stratégie. Si la vérité se fait jour, une page se tournera. Douloureuse et troublante aussi.

F1 – Suspicion sur une victoire de Fernando Alonso…

30 août 2009 | 7 commentaires
Catégorie : Actualités

Renaultf1_2009

La Fédération Internationale de l’Automobile vient d’annoncer qu’elle venait d’ouvrir une enquête sur l’un des Grands Prix disputés dans un précédent Championnat du Monde de Formule 1. Cette information voit le jour alors que la télévision brésilienne, Globo a fait une surprenante révélation sur son antenne ce dimanche…

Lire la suite de cette révélation sur www.fanaticf1.com

F1 – Agent pilote : le système Briatore en question

3 août 2009 | 7 commentaires
Catégorie : Analyses, Business News F1

Flavio BriatoreLa façade était pourtant fort belle « Le chemin de la F1 a toujours été difficile et avec mon père, j’ai donc signé un contrat de management avec Flavio Briatore, qui nous croyons est une excellente option avec tous les contacts nécessaires et les compétences de gestion. »

Dès le départ du concept de Flavio Briatore dans sa carrière d’agent, débutant au milieu des années 90, l’idée était de fournir des pilotes aux équipes, afin de se substituer au déficit de la F3000 dans ce domaine. L’affaire a été très juteuse pour l’italien, de Fischella, à Trulli en passant par Wurz, Alonso, Kovalainen et Webber, les 25% de commission tombaient annuellement pour le plus grand bonheur de l’homme d’affaire. Briatore garantissait l’arrivée à la F1 et s’occupait des contrats et relations sponsorings. Bruno Michel, dans la FBB (Flavio Briatore Business, s’occupera des négociations salariales. Sauf que l’italien gère ses pilotes comme ses affaires. Avec agressivité.

Déjà en 1997, les agents, tels que Greg Pollock, Willi Webber et surtout Julian Jakobi critiquaient le système Briatore sans être entendu. Nelson Piquet dresse le portrait du management Briatore : « (…) à de nombreuses reprises, quinze minutes avant la qualification et les courses, mon manager et chef d’équipe (Briatore) m’a menacé, me disant que si je ne faisais pas un bon résultat, il avait un autre pilote prêt à mettre à ma place » Voici la fameuse confusion des genres que les médias ont salués il y a encore 5 ans estimant que l’italien avait réussit à faire le numéro d’équilibriste d’être à la fois Agent et Manager d’une équipe. Hors ce n’est pas le cas. « Pour la saison 2009 Briatore, encore une fois en tant que mon manager et patron de l’équipe Renault F1, m’a promis que tout serait différent, que j’aurais l’attention méritée, mais je n’avais jamais obtenu « au moins l’égalité de traitement » à l’intérieur de l’équipe. Il m’a fait signer un contrat basé sur les performances, me demandant de marquer de 40% des points de  Fernando Alonso à la mi- saison (…) »

Souvenir de 2005 et 2007 lors de l’affaire Fernando Alonso. Sous contrat Briatore en 2007, ce dernier avait crié à l’injustice, critiquant les méthodes de Ron Dennis pour la forme, fustigeant le fait que McLaren payait 3 fois plus que lui le pilote espagnol. Mais la réalité était que 7,5 millions de dollars sont tombés dans sa poche en commission cette année là. Sans rien faire en plus. Les affaires sont les affaires. D’un concept intéressant à l’origine, l’évolution est devenue surtout financière. En 2009, ses commissions sont évalués à 2,2 millions d’euros (3M$). Le record étant 2007 ou 10 millions de dollars ont été encaissés.

Qu’est qu’un bon agent ? Dans son communiqué, Nelson Piquet dresse le portrait du manager idéal : « Un gestionnaire est censé vous encouragez, vous soutenir, et vous fournir des opportunités. » Le profil idéal d’un Flavio Briatore sur le papier…et sur le papier seulement.

F1 – Officiel : Piquet quittera Renault F1 Team

3 août 2009 | 18 commentaires
Catégorie : Actualités

 » J’ai reçu un avis de Renault F1 Team de son intention d’arrêter notre collaboration pour l’actuelle saison de F1. Je veux dire merci pour le petit groupe qui m’a soutenu et avec qui j’ai travaillé au Renault F1 Team, mais c’est évidement avec une grande déception que je reçois ces nouvelles « . Tel sont les mots du début du communiqué de Nelson Piquet sur l’annonce précédent l’officialisions de sa mise à pied par l’équipe Française.  Laconique.

 » Le chemin de la F1 a toujours été difficile et avec mon père, j’ai donc signé un contrat de management avec Flavio Briatore, qui nous croyons est une excellente option avec tous les contacts nécessaires et les compétences de gestion. Malheureusement, c’est alors que la période noire de ma carrière a commencé. J’ai passé un an en tant que pilote d’essais, où j’ai fait seulement une poignée de tests, et l’année suivante a commencé ma carrière comme pilote de course avec Renault. Après l’ouverture de la saison, des situations étranges ont commencé à arriver. En tant que débutant en F1, je ne pouvais attendre de mon équipe du soutien et de préparation afin m’aider à obtenir des résultats. Au lieu de cela, j’ai été relégué comme « quelqu’un qui conduit la voiture », sans aucune attention. En outre, à de nombreuses reprises, quinze minutes avant la qualification et les courses, mon manager et chef d’équipe (Briatore) m’a menacé, me disant que si je ne faisais pas un bon résultat, il avait un autre pilote prêt à mettre à ma place. Je n’ai jamais besoin de menaces, avant d’obtenir des résultats. En 2008, j’ai marqué 19 points, et terminé une fois sur le podium à la deuxième place, ayant fait même la meilleure première année d’un pilote de F1 brésilien.  »

 » Pour la saison 2009 Briatore, encore une fois en tant que mon manager et patron de l’équipe Renault F1, m’a promis que tout serait différent, que j’aurais l’attention méritée, mais je n’avais jamais obtenu « au moins l’égalité de traitement » à l’intérieur de l’équipe. Il m’a fait signer un contrat basé sur les performances, me demandant de marquer de 40% des points de  Fernando Alonso à la mi- saison (…) Malheureusement, les promesses ne se transforme pas en réalité. Avec la nouvelle voiture j’ai fais que 2.002 km par rapport à Fernando et ses 3839 km. Seulement trois jours de mes essais ont été réalisés par temps sec (…). Dans Formule 1 aujourd’hui, la différence entre la 1ère et la 15ème position est parfois de moins d’une seconde. Cela signifie que 0,2 ou 0,3 s peut vous faire gagner huit positions. (…) J’ai été informé par les ingénieurs de Renault que, en début de saison, j’ai eu une voiture qui a était entre 0,5 et 0.8sa tour plus lente que mon coéquipier. (…) Les conditions que j’ai vécu au cours des deux dernières années ont été très étrange (…). Un gestionnaire est censé vous encourager, vous soutenir, et vous fournir des opportunités. Flavio Briatore a été mon bourreau. (…) »

 » Heureusement, je peux maintenant dire à ceux qui m’ont soutenu à travers ma carrière que je suis de retour sur la bonne voie et j’examine les options pour un nouveau départ dans ma carrière en F1 juste et positif.  »

F1 – Briatore vs Piquet : la guerre des mots

28 juillet 2009 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités

Flavio BriatoreUne guerre de mots entre le patron de Renault, Flavio Briatore et Nelson Piquet s’installe autour de la rumeur du remplacement du pilote brésilien. Ce dernier avait avoué le week end du Grand Prix de Hongrie que son volant était menacé (voir ici pour en savoir plus).

S’adressant au magazine Autosprint, Flavio Briatore a déclaré qu’il attendait plus de Piquet et a été critique à l’égard du pilote brésilie  qui « ouvre le  livre d’excuses » pour argumenter son manque de résultats.

« J’ai toujours été juste avec mes pilotes, je m’attendais à plus de Piquet, car il s’agit de sa deuxième année à un plein-temps en F1. Il a fait moins d’essais par rapport à Alonso, mais autant que Webber, qui avait une jambe cassée et regarder où il est maintenant. Quand un pilote n’a pas de résultats, il ouvre le livre des excuses : la faute est la météo, un spectateur avait des lunettes de soleil, le circuit tourne à droite etc…  »

« Ce n’est pas vrai qu’il y a une différence technique de sept dixièmes entre Alonso et Piquet sur la voiture. Si cela est vrai, nous avons une voiture capable de gagner le titre, ce qui n’est pas le cas. La différence technique a toujours été minime et n’a jamais été en décalage de plus d’une course.  »

De son coté, le pilote brésilien a revendiqué le manque d’intérêt envers lui de Flavio Briatore, qui a quitté dimanche la course avant qu’elle ne soit terminée. Piquet estime que l’italien, n’a pas de respect pour lui.

« Flavio est un homme d’affaires, mais il ne comprend pas (censure) la F1, il est mon manager, mais dans son rôle de chef d’équipe, il ne me respecte pas.

« Il ne pense qu’à l’argent, à combien d’argent de poche il peut avoir en jouant, il est un homme sans amis. Tous les jours, tout le monde me demande ce qui se passe, alors pourquoi devrais-je toujours garder le silence?

« Webber est en F1 depuis 2001, il a commencé à une époque différente, alors que les essais n’étaient pas limités. Il a probablement fait plus de 20.000 kms d’essai, il n’est donc pas une comparaison équitable. Maintenant, la situation est plus difficile pour un pilote avec peu d’expérience.

Et puis, je dois lutter contre Briatore et Alonso aussi, qui est un excellent pilote. Quand je n’étais pas compétitif en qualification, j’ai été comparé à lui. Mais si Briatore ne comprend pas qu’il ne peut avoir que des Alonso, qu’est ce que je peux y faire? « 

F1 – Piquet, Grosjean et Renault

26 juillet 2009 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Transferts

RenaultLa rumeur Romain Grosjean gonflant pour le remplacement de Nelson Piquet au prochain Grand Prix d’Europe, Le pilote brésilien reconnait désormais publiquement que son poste de titulaire est menacé.

« Il y avait eu lors de la dernière course un peu de confusion » assure Piquet à l’agence Reuters. « Je savais qu’il y avait une grande chance pour moi d’être ici. Il avait seulement un conflit sur mon contrat, et un conflit entre moi et quelques personnes dans le team. Mais finalement tout s’est bien déroulé ».

Son contrat lui assurant une égalité de traitement technique avec Fernando Alonso qui n’a pas été respectée cette année (avec une clause de performance de trois Grand Prix confirmée toutefois). L’année dernière déjà, le souci est apparu lorsque Renault a tout misé sur son double champion du monde en fin de saison.

Les dernières rumeurs indiquent que Piquet sera présent à Valencia dans trois semaines, car sa performance en qualification n’a pas été ridicule et que l’accident de Felipe Massa l’a empêché de passer en Q1 alors qu’il avait amélioré son temps. Enfin Piquet était devant Fernando Alonso en Q1 et à seulement 200 millièmes du pilote espagnol avant que celui-ci n’améliore sa performance en Q2. La course déterminera sa performance et la suite de sa carrière.

Mais les performances en GP2 de Romain Grosjean ne sont pas très intéressantes depuis un certain temps. 10ème hier en course 1 et 4ème en course 2 ce matin, le pilote franco-suisse se fait distancer au championnat par Hulkenberg, alors qu’il était le favori.

F1 – Piquet, l’échec du système Briatore

24 juillet 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses, Transferts

Flavio Briatore« Le problème est tout simplement qu’un contrat en Formule 1 n’a plus beaucoup de valeur. Nous avons déjà vu beaucoup de cas ou le pilote ou l’équipe ont cassé leur contrat. Cette situation n’a pas changé. » Indique Nelson Piquet dans le paddock du Grand Prix de Hongrie. Analyse du système Briatore qui s’essouffle.

Souvenir d’une période pour Flavio Briatore avait 3 voir 4 pilotes sous sa coupe (Alonso-Webber-Piquet, Kovalainen et autrefois Trulli), un système crée au milieu des années 90 pour répondre aux soucis budgétaires de la plupart des teams managers de F1, coincés dans l’étau du rendement des monoplaces et des exigences des sponsors et des motoristes (constructeurs donc). « Soyons réalistes : la F1 peut se gérer comme la F3000, en s’ouvrant plus franchement aux jeunes, qu’elle ne le fait. Il ne suffit pas d’inciter les écuries à bouger pour le seul plaisir de se remuer. Il faut surtout leur éviter de se tromper dans leur choix, après tout il n’y a jamais plus que deux volants dans une équipe. » Indiquait Flavio Briatore en 1997. Cette analyse correspond à son dilemme d’aujourd’hui.

Flavio Briatore cherche à se débarrasser de Piquet Jr,  estimant qu’il c’est trompé. Mais le contrat de ce dernier est extrêmement solide. La fameuse clause de performance, seule capable de se séparer d’un pilote sans signer un chèque, n’a pas été respecté par Renault F1 jusqu’à présent, ce que n’ont pas manqué de souligner les avocats du pilote brésilien. La guerre froide s’établit en coulisse, et montre l’échec de Flavio Briatore en terme de gestion de pilote.

Le renouvellement de Mark Webber hier chez Red Bull pour l’année 2010, n’a pas permis une augmentation substantielle souhaitée par l’italien. Le statu quo en termes de salaire entre 2009 et 2010 est entendu mais signifie aussi l’échec du système Briatore.

Le cas Kovalainen reste à définir, McLaren-Mercedes ne souhaitant pas renouveler son contrat pour 2010, le finlandais pourrait rebondir chez Williams ou revenir à la maison. Fernando Alonso ayant quitté le nid en 2008.

Quel avenir ? Romain Grosjean peut être, mais dans quelle disposition contractuelle un CNE (Contrat Nouvelle Embauche, tristement célébre) ?

F1 – Renault confirme Piquet en Hongrie

17 juillet 2009 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Transferts

Renault F1 Team a confirmé ce vendredi que Nelson Piquet sera bien présent lors du prochain du Grand Prix de Hongrie.

La semaine dernière le pilote brésilien avait avoué ce qui a mis le feu au poudre : « J’aurais peut être les mêmes évolutions que Fernando en Hongrie, si je suis encore là. ». A partir de là, la rumeur a été bon train et le fils du triple champion du monde a été obligé de confirmer sur son réseau social sa présence, alors que les médias brésiliens annonçaient son départ (voir ici pour en savoir plus).

Ce matin, Piquet annonce que « les points doivent être la cible pour la Hongrie. » et avoue qu’il bénéficiera des mêmes mises à jours que son équiper Fernando Alonso :  «Je devrais avoir les mêmes améliorations que Fernando en Hongrie et je pense que je peux être plus compétitifs».

Ce sera seulement la 2ème fois que Piquet aura les mêmes mises à jour techniques en même temps que Fernando Alonso depuis le début de l’année.Mais le pilote n’est confirmé que pour la Hongrie…Pour le moment.

F1 – Piquet sacrifié par Renault ?

16 juillet 2009 | 2 commentaires
Catégorie : Analyses, Transferts

En voici une question pertinente qui prend tout son sens. Sur son Twitter, le pilote Brésilien affirme qu’il sera bien présent en Hongrie. Tel un pompier pyromane, Nelson Piquet Jr a été l’homme qui a lancé lui-même sa rumeur. Affirmant en conférence de presse qu’il n’était pas sur d’être encore là pour la Hongrie. Boutade de départ, qui prendra de l’ampleur. Le jeune homme a de l’humour et a récemment déclaré qu’il était lassé d’entendre les rumeurs sur son départ à chaque GP cette année. La vanne a cette fois mal tournée. De son coté,  il y a un mois, Flavio Briatore avait confirmé le second pilote Renault à son poste jusqu’à la fin de l’année.

Nous pouvons imaginer que, comme chez Mercedes, Renault a eu des discussions avec Flavio Briatore. L’italien devant justifier le manque de performance de la R29 face à une Red Bull qui a des ailes. L’ambiance au dessus du losange est lourde, entre les rumeurs de départ de Fernando Alonso, démenti puis confirmé par l’intéressé qui relance l’affaire à sa guise dans la presse espagnole et  le remplacement d’ING qui se fait attendre et qui inquiète. Carlos Ghosn va réduire l’enveloppe Renault F1 en 2010, la course à l’argent frais est un défi pour Flavio Briatore, mais le temps presse.

Certains esprits paranos affirmaient que cette affaire Piquet était un complot mené par Renault F1 pour faire parler d’elle à défaut de gagner. Une contre mesure de la rumeur Alonso-Ferrari et une contre mesure des victoires de Red Bull sur la piste. Le scénario parait tordu mais qui sait vraiment ?

Piquet sacrifié pour l’image de Renault ? Cela parait logique à plus d’un sens : Si Renault F1 donne ce deuxième volant à Romain Grosjean, l’équation : Jeune pilote talentueux, novice devant apprendre ; effacera la saison de Piquet. Même si Grosjean ne fera pas mieux que le brésilien il y aura des excuses évidentes mais surtout dramatiques, car l’équipe est entièrement tournée vers Alonso sans vraiment assurée un avenir. Le schéma post Schumacher se reproduit. Piquet dispose du même châssis depuis le début de l’année, alors qu’Alonso dispose déjà du châssis 2 ou 3 suivant les évolutions. La machine du brésilien est un mécano et en Hongrie il bénéficiera enfin d’un nouveau châssis évolué. Ce sera son deuxième Grand Prix au niveau de Alonso…son contrat en compte 3 avant la porte.

F1 – Renault F1 : Grosjean titulaire, Di Grassi 3ème pilote ?

14 juillet 2009 | 6 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs, Transferts

Renaultf1_2009

Selon le programme sportif  Bem Amigos ! de la chaine Brésilienne Sport TV, le présentateur de la Formule 1 a annoncé le départ de Nelson Piquet Jr de chez Renault et son remplacement par Romain Grosjean dès le Grand prix de Hongrie.

Romain Grosjean remplace donc le fils du triple champion du monde et Lucas di Grassi devient ainsi 3ème pilote Renault selon cette même chaine bréslienne. Signifiant une éviction significative de Piquet et non un déclassement, comme il avait été murmuré encore hier dans les médias brésiliens et espagnols.


Page 1 sur 212


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu