Naviguer : Accueil >

GP Australie 2011 – Data changements de pneus

27 mars 2011 | 4 commentaires
Catégorie : Grand Prix

Suite au Grand Prix d’Australie 2011, les pneus ont été une des composantes de la compétition. Pirelli fait le détail des changements durant la course :

  • Lap 11 – Webber pits from soft to hard tyre
  • Lap 12 – Alonso pits from soft to soft tyre
  • Lap 13 – Massa pits from soft to soft tyre
  • Lap 13 – Barrichello pits from soft to soft tyre
  • Lap 14 – Vettel pits from soft to soft tyre
  • Lap 14 – Di Resta pits from soft to soft tyre
  • Lap 14 – D’Ambrosio pits from soft to hard tyre
  • Lap 15 – Buemi pits from soft to soft tyre
  • Lap 15 – Heidfeld pits from soft to soft tyre
  • Lap 16 – Hamilton pits from soft to soft tyre
  • Lap 16 – Petrov pits from soft to soft tyre
  • Lap 16 – Rosberg pits from soft to hard tyre
  • Lap 16 – Kobayashi pits from soft to soft tyre
  • Lap 16 – Sutil pits from soft to hard tyre
  • Lap 16 – Trulli pits from hard to soft tyre
  • Lap 17 – Button pits from soft to soft tyre
  • Lap 17 – Alguersari pits from soft to soft tyre
  • Lap 17 – Kovalainen pits from soft to soft tyre
  • Lap 17 – Schumacher pits from soft to hard tyre
  • Lap 18 – Glock pits from soft to soft tyre
  • Lap 19 – Button pits from soft to soft tyre
  • Lap 19 – Glock pits from soft to hard tyre
  • Lap 23 – Perez pits from hard to soft tyre
  • Lap 23 – Barrichello pits from soft to soft tyre
  • Lap 26 – Webber pits from hard to soft tyre
  • Lap 27 – Alonso pits from soft to soft tyre
  • Lap 28 – Barrichello pits from soft to soft tyre
  • Lap 29 – Buemi pits from soft to soft tyre
  • Lap 30 – Heidfeld pits from soft to hard tyre
  • Lap 31 – Massa pits from soft to hard tyre
  • Lap 32 – Kobayashi pits from soft to hard tyre
  • Lap 35 – Alguersuari pits from hard to hard tyre
  • Lap 36 – Vettel pits from soft to hard tyre
  • Lap 36 – Hamilton pits from soft to hard tyre
  • Lap 36 – Petrov pits from soft to hard tyre
  • Lap 36 – Di Resta pits from soft to hard tyre
  • Lap 37 – Button pits from soft to hard tyre
  • Lap 37 – Sutil pits from hard to hard tyre
  • Lap 38 – D’Ambrosio pits from hard to hard tyre
  • Lap 40 – Barrichello pits from soft to hard tyre
  • Lap 41 – Webber pits from soft to soft tyre
  • Lap 42 – Alonso pits from soft tyre
  • Lap 48 – Massa pits from hard to soft tyre

Pirelli – moins pire que prévu!

25 mars 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Les stratèges de la F1 se tirent les cheveux depuis le début des essais privés. En effet, face à une dégradation importante des Pirelli, une tendance s’installait, visant 4 à 5 arrêts par course.

Finalement, le constat est moins alarmiste que prévu en vue des essais libres de ce matin à Melbourne. Adrian Sutil explique « qu’ils ont besoin d’au moins un tour à monter en température, mais j’ai fait un long run sans aucun problème, parce qu’il y a des virages rapides . » L’allemand explique même que « deux arrêts sont possibles » et que ce serait ridicule de voir « cinq arrêts. »

Chez Pirelli, le constat est aussi satisfaisant. Paul Hembery, patron de Pirelli Motorsport, déclare que les P Zéro « fonctionnent mieux. » Il vrai que durant les 3 heures de roulage aujourd’hui, les pneus Pirelli se sont bien comportés, malgré un ciel froid et nuageux.

Pourquoi le pneu Pirelli fonctionne-t-il mieux à Melbourne? Selon Sam Michael, « Melbourne n’a pas de virages à haute vitesse comme à Barcelone et à Jerez, de ce fait, le pneu a une tâche plus simple. » Qu’en sera-t-il en Malaisie?

F1 – Des pneus Pirelli de mauvaise qualité à cause des coûts ?

22 mars 2011 | 2 commentaires
Catégorie : Rumeurs

Et si la qualité des pneus Pirelli avait pour cause sa fabrication en Turquie ? C’est ce que déclare anonymement un responsable de la marque italienne à F1Today.nl

« Vous pouvez comparer les pneus avec Bridgestone, mais la situation est très grave . Notre société produit de nombreuses notes qui sont rédigés via beaucoup de réunions inopinées où les préoccupations sont exprimés quand à la qualité du caoutchouc. C’est en partie parce que le groupe a décidé d’être aussi bon marché que possible. Il est vrai que d’un point de vue financier, le choix de fabriquer en Turquie est une option très bon marché pour l’entreprise, mais la qualité s’avère très mauvaise. »

Lors de son introduction comme manufacturier unique, Pirelli avait immédiatement indiqué que ses pneus F1 seraient fabriqués dans une unité en Turquie pour des raisons économiques (voir ici pour souvenir). Notons que Pirelli a joué sur le prix bas de sa proposition (1,35 millions d’euros) et sur la quantité de gommes sur une année (environ 300) pour remporter le marché jusqu’en 2013. Depuis le début des essais privés de Février, plusieurs voix et remarques se sont fait entendre (voir ici et ici), la principale remarque étant du fait que les pneus étaient 2kg moins lourd que les Bridgestone équivalent et doté d’une piètre qualité de finition.

Pirelli avait indiqué que ses pneus correspondaient au programme de la FOTA sur les stratégies et le spectacle (un pneu ayant une durée de vie de 10 à 15 tours seulement).

Cette nouvelle voix anonyme, remonte les échos déjà entendu à Barcelone lors des derniers essais privés…

Ferrari et la stratégie 2011

22 mars 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Ferrari estime que la stratégie en course sera plus importante en 2011 que la qualification. La cause principal étant les pneus Pirelli qui imposent de nouveaux choix.

Pirelli présente ses codes couleurs 2011

18 mars 2011 | 11 commentaires
Catégorie : Actualités

Dans l’ordre :

  • Orange  : Pluie
  • Bleu : Intermédiaire
  • Rouge : Super soft
  • Jaune : Soft
  • Blanc : Medium
  • argent : Dur

Pirelli veut De La Rosa pour un ultime test

16 mars 2011 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités

Pirelli doit en avril faire de nouveaux essais pour ses pneus et le manufacturier voudrait que ce soit Pedro De La Rosa qui effectue ce test en attendant de trouver un nouveau remplaçant à temps plein.

Le pilote Catalan est devenu depuis peu le pilote de réserve de l’écurie Mc Laren alors qu’il était prévu que ce premier continue son rôle de pilote d’essais pour Pirelli.

« Nous avons apporté quelques modifications à la Toyota pour cette année en augmentant l’appui aérodynamique et, après avoir parcouru avec la dernière voiture, je voudrais que Pedro les compare » déclare Paul Hembery, directeur de Pirelli Motorsport.

Paul Hembery regrette surtout le manque d’expérience des pilotes disponibles. « Ce n’est pas idéal car il n’existe pas un système en place pour les jeunes pilotes de conduire des F1« , dit-il. « Donc nous ne pouvons pas vraiment prendre les jeunes pilotes. De même, vous voudrez probablement quelqu’un avec l’expérience pour vous donner la bonne entrée. Pour nous, ce n’est pas facile à résoudre. J’espère que nous trouverons une solution dans un court espace de temps. »

Le patron de Pirelli Motorsport déclare aussi que « si quelqu’un veut aller en F1, qu’il a un bon budget et que vous voulez me payer pour être un pilote d’essai, il suffit de faire une demande » en expliquant que « leur taux de succès d’obtenir des contrats en F1 est probablement le plus grand pour le moment, alors si vous m’écrivez avec une proposition de budget alors nous sommes prêts à parler. »

F1 – Feu vert pour les essais pneus du vendredi

8 mars 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Le Conseil Mondial du Sport Automobile et Pirelli ont donné leurs feux verts pour l’utilisation de gommes « expérimentale » pour la journée du vendredi.  Les équipes seront informées des nouvelles spécifications une semaine avant la dite séance. Les gommes seront disponibles en EL1 et EL2 et seront restitués à Pirelli pour le début de la EL3. Deux séries de pneumatiques sera attribués à chaque pilote.

Un jeu supplémentaire de pneus « prime » sera mis à disposition pour tous les pilotes. Les équipes seront informées d’une telle série supplémentaire au moins une semaine avant le début de l’événement. Dans ce cas précis, un ensemble de pneus « prime » doivent être retournés au fournisseur de pneus après la EL1, et deux autres série de « prime » et un ensemble de spécification de pneus « option » sera retourné avant le début de la EL3.

Pirelli s’engage à fournir ses spécifications dès le GP de Malaisie.

F1 – Vers un changement de communication autour des Pirelli ?

4 mars 2011 | 6 commentaires
Catégorie : Analyses

Depuis quelques temps, pilotes et chefs d’équipes ont beaucoup parlé des défaillances des pneumatiques Pirelli. Une large couverture que le manufacturier a tenté de retourner à son avantage en précisant que si ses gommes se dégradaient, cela serait une bonne chose pour le spectacle de la Formule 1. La récente sortie de Peter Hembery, directeur de Pirelli Motorsport sur l’idée de Bernie Ecclestone de rendre humide une piste artificiellement va dans ce sens.

Mais les critiques ontété violente ses derniers temps autour des pneumatiques Pirelli, au point de se demander si le jeu ne sera pas calmé à l’avenir. L’impératif financier, comme souvent en Formule 1, l’emportant sur l’aspect sportif.

Pirelli a décidé d’investir massivement en Formule 1 comme plate forme de communication. Son investissement pour 2011-2013 est fixé à 150 millions d’euros. Environ, 60 millions d’euros seront visibles sur les publicités sur les circuits, mais il faut toutefois rappeler que les équipes participent à hauteur de 1,35 millions d’euros chacune à l’investissement de la fourniture des gommes. La FOTA, comme la FIA et Bernie Ecclestone ont fait le choix de raison, face Michelin et devront l’assumer d’une manière ou d’une autre.

Il n’est donc pas impossible que des consignes, surtout pour les pilotes, d’entretenir le silence autour des performances des gommes italiennes. D’autant que l’effort du manufacturier est visible. Il est entendu que Pirelli étudie déjà des gommes de 18 pouces pour l’horizon 2014.

Pluie provoqué – Pirelli d’accord

3 mars 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Marketing, Politique

Malgré les critiques (ici et ailleurs) sur l’idée d’artificiellement mouiller une piste pour augmenter le spectacle, une voix estime que l’idée de Bernie Ecclestone est bonne. Le fournisseur de pneumatique Pirelli estime, en effet, que le principe assurera un spectacle intéressant.

« J’ai trouvé les commentaires de Bernie très intéressant. Immédiatement après notre test d’Abu Dhabi, je l’ai rencontré et lui ai déjà suggéré l’idée. La technologie pour mouiller une piste est facile et ce n’est pas si fou. (…) Du point de vue du fournisseur ce n’est pas impossible de fournir les gommes correspondant. La pluie, par le passé, à offert de nombreuses courses magnifiques alors pourquoi pas ? » estime Paul Hembery, patron de Pirelli Motorsport.

F1 – L’avantages de Pirelli, cause de problèmes ?

23 février 2011 | 18 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Technique F1

Les pneus Pirelli continus à faire parler. Jarno Trulli indique qu’ils manquent de développement, tandis que Felipe Massa estime qu’il y aura plus d’arrêts aux stands. Sébastian Vettel, de son coté, estime que les dépassements seront difficiles. Pirelli, enfin estime que ses pneus feront le spectacle et respectent le cahier des charges.

Un observateur de tomorrownewsf1.com,  présent dans le paddock de Barcelone ce week-end a recueilli plusieurs témoignages sur les pneus Pirelli. Des déclarations inquiétantes, qui permettent de comprendre l’état d’esprit des équipes.

La dégradation se distingue à l’œil nu, les gommes tiennent, suivant les programmes,  entre 10 et 15 tours et provoquent un manque de grippe important, ayant pour effet de belles glissades du train arrière en sortie de virage. Beau pour le spectacle, mais ruineux pour le développement de monoplace.

Un ingénieur d’une petite équipe italienne lance que lors des courses en été, il peut y avoir jusqu’à 5 arrêts. Pour exemple, la piste de Barcelone, dimanche,  était à 20-23°C et les pneus n’ont tenu que 15 jours. Imaginons à Sepang, Hongrie etc…

D’autant que les pneus se dégradent déjà après 4 passages avec 110kg dans la voiture, le départ d’une course va être cataclysmique pour les pilotes forçant sur leurs gommes dès le début de la course. Au point de se dire que les départs seront très lents. Avec humour, un observateur glisse qu’il faudra mettre les 20 caméras du circuit sur la pit-lane, car avec 4 arrêts par équipes, ce sera l’endroit principal de la course.

Mais, le problème majeur des équipes concernant les pneus, est qu’il ruine le développement des monoplaces. Un ingénieur de l’équipe Suisse de F1  explique qu’à cause de la faiblesse des pneus, le KERS et l’aileron ajustable ne serviront à rien finalement.

Beaucoup d’investissements autour de technologies pour finalement si peu de résultats ? L’avenir nous le dira, mais, la dégradation des pneus provoque une chute de 3 secondes au tour à Barcelone, une chute trop importante.

F1 – Pirelli trop fragile ?

4 février 2011 | 11 commentaires
Catégorie : Analyses

Valencia a été le théâtre, au-delà des nouveautés des équipes, des premiers essais officiels du manufacturier italien Pirelli. Un premier essai qui ne ressemble pas à un coup de maitre selon plusieurs de nos observateurs sur place en Espagne.

Beaucoup s’étonnaient des performances des monoplaces et des écarts qui pouvaient être assez importants. Une question de stratégie ? Ce facteur est à prendre en compte, mais un phénomène n’est pas à négliger : les pneus Pirelli.

Ils ont été remarqués que l’usure des gommes italiennes étaient très importantes après quelques tours seulement. « Ils se délaminent » indique même un de nos observateurs qui ont remarqué le phénomène visuellement. Les voitures patinent même à l’aciération en deuxième et même troisième vitesses en entrée de ligne droite !

Le produit du chrono est aussi à signaler. Pirelli avait indiqué auparavant que ses gommes étaient agressives. Les italiens ayant misés sur des pneus à faible durée de vie sur la piste, pour favoriser les ravitaillements et donc le spectacle théorique. Sauf qu’après 10 tours environ, les pneus perdent leurs efficacités en perdant entre 3 et même 4 secondes de performance. Soit l’équivalent d’une GP2.

Des observations qui inquiètent outre mesure et qui pourraient aussi avec des conséquences sur les efforts aérodynamiques des équipes et redistribuer les cartes pour le début de saison 2011.

F1 – Pirelli inquiet pour ses pneus 2011

25 janvier 2011 | 10 commentaires
Catégorie : Actualités, Technique F1

Pirelli, a une semaine des premiers essais de Février, est inquiet. Ayant développé ses gommes sur une plate forme 2009, la Toyota TF109, le manufacturier redoute que les données soient erronés pour les nouvelles machines 2011. D’autant que la FOTA ne souhaite pas participer aux développements, afin de ne donner aucun avantage à ses membres.

La FOTA a refusé à Pirelli l’accès à une voiture 2010, qui permettrait de faire des comparaisons techniques avec la TF109, elle-même développée à partir des gommes Bridgestone. Le choix semble logique, si une équipe avaient été choisis, elle aurait bénéficiée de plus de tests de développements et donc d’un avantage relatif. Trois options sont actuellement examinées par l’association des constructeurs :

  • 1 – La création d’une équipe avec des membres de chaque équipe sur un modèle 2010 tiré au sort
  • 2 – Les 7 premières équipes classés au championnat du monde 2010 pourront tester les pneus.
  • 3 – Tester le vendredi en séance d’essais ou lundi après le GP avec les 24 voitures.

Mais, si la deuxième solution a déjà été exclue des réflexions, la troisième serait fastidieuse car Pirelli n’a besoin que d’une seule – voir deux – monoplace. Notons que lors des premiers essais d’Abu Dhabi en Novembre dernier, plusieurs équipes se sont plaintes de Pirelli et des pneus. Une situation qui va changer avec les nouveaux composés.

Link

20 janvier 2011 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités

Pirelli annonce des couleurs sur ses pneus 2011 afin d’offrir une meilleure compréhension pour les fans.

F1 – Vers deux arrêts aux stands avec les Pirelli

17 janvier 2011 | 23 commentaires
Catégorie : Technique F1

Le manufacturier italien Pirelli a réalisé des tests nocturnes et sur le mouiller pour améliorer ses gommes. Mais la société étudie une doctrine pour augmenter le spectacle : avoir des pneus ayant une durée de vie limitée afin de réaliser deux arrêts pour chaque course.

« Nous espérons que pourront permettre de faire deux arrêts aux stands pour chacune des courses. Nous essayons de faire notre part du contrat pour contribuer à rendre le sport aussi attractif que possible. » explique le patron de Pirelli Motorsport, Paul Hembery.

Abu Dhabi – essais Pirelli jour 2

20 novembre 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Technique F1

Aujourd’hui a eu lieu la deuxième journée d’essais du nouveau manufacturier Pirelli. Après une première journée riche pour les teams, la deuxième annonçait encore un apprentissage.

Alonso a été le plus rapide avec un temps de 1’40″529 devant Schumacher (1’40″685) et Vettel (1’40″825). Barrichello fini 4e à 0″765, suivent Kubica (+1″085), Paffett (+1″093), Turvey (+1″211), Di Resta (+1″340), Kobayashi (+1″581), Buemi (+1″616), Liuzzi (+1″887), Perez (+2″248), Trulli (+3″992), Maldonado (+4″239) et Glock (+4″254).

On a pu voir des problèmes de crevaison lente du côté de Vettel, toujours le problème d’échappement pour la Force India et un problème technique pour la HRT de Maldonado.

Paul Hembery, Pirelli Motorsport, dit: « Nous sommes encouragés par les bonnes relations de travail et des résultats prometteurs. Les équipes ont apprécié la fiabilité et la constance des performances de nos pneus neufs. Les temps au tour étaient bons pour tout le monde… »

Par Mikl [rédacteur invité]

Pirelli : 8 jeux de pneus pour Abu Dhabi

18 novembre 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Technique F1

11_logo_pirelliPirelli offrira quatre jeux de pneus par équipe et par jour pour les premiers tests qui débuteront demain. Ce qui fait un total de huit jeux par équipe pour les deux jours du vendredi et Samedi à Abu Dhabi.

Notons que chaque équipe tournera avec une seule voiture et utilisera des pneus durs et tendres. Pirelli proposera 30 ingénieurs et un personnel de soutien pour les équipes afin de comprendre et d’établir une bonne direction.

«  A partir de demain, les pilotes et leurs ingénieurs donneront un premier avis et commentaires sur nos pneus. Elles sont vitales pour débuter la deuxième phase de développement. » a déclaré le patron des sports de Pirelli, Paul Hambrey.

Le manufacturier italien a également confirmé que le mois prochain de nouveaux tests se produira avec la Toyota TF109 dont un test dans des conditions chaudes.

Vers une base de données des pneus Pirelli

11 octobre 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Technique F1

pirelli_gp3_slickL’ombre d’un avantage Ferrari – Bridgestone a longtemps traumatisés les membres de l’association des constructeurs (FOTA), au point que Pirelli, pour éviter ce déficit d’image et privilégier l’égalité technique pour ses gommes va tenter une expérience unique en Formule 1.

De nombreuses réunions ont finalement permis d’obtenir les contours d’une base de données commune à toutes les équipes de Formule 1. Des donnés générales et non spécifique sur les gommes italienne dans le futur. Par exemple, les dégradations des pneus et des crevaisons mais sur une moyenne des deux autos. Les détails plus « intimes » et individuelles ne seront pas transmise et resterons entre Pirelli et l’équipe concernée.

Chacune des équipes aura accès aux données des autres, mais cela sera à la charge de Pirelli et non de la FOTA, comme il avait été un temps envisagé.

Rien n’indique encore si ces bases de données communes seront disponibles auprès des médias.

Pirelli – De la Rosa et Grosjean pour réaliser les tests

23 septembre 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Transferts

pirelli_gp3_slickPirelli a confirmé que Pedro de la Rosa se joindra au programme de développement des pneumatiques 2011 de la marque italienne aux cotés de Romain Grosjean.

Le PDG de la marque italienne, Francesco Gori a déclaré : « Jusqu’à présent, notre travail a été réalisé par Nick Heidfeld, mais il va revenir en course, il sera remplacé par Pedro de la Rosa et Romain Grosjean. »

Les deux pilotes feront des essais jusqu’au Grand Prix d’Abu Dhabi, ensuite les équipes prendront la mesure des gommes italiennes. Romain Grosjean a étonné le staff technique de Pirelli lors de ses deux journées d’essais à Monza cette semaine.

F1 – Si Pirelli faisait le choix des pilotes ?

17 septembre 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Analyses

11_logo_pirelliImaginez que le futur manufacturier pneumatique de la Formule 1, puisse choisir les pilotes et aider à l’avenir les équipes pour obtenir tel ou tel champion dans son écurie ?

Dans les années 60 les manufacturiers de pneumatique aidait financièrement les équipes pour boucler leur budget et payer les pilotes. Tyrrell a ainsi obtenu des subventions de Dunlop (30.000 à 50.000 dollars à l’époque) pour obtenir les services de Jackie Stewart au début de leur association. Mais près de 40 ans plus tard, cette technique pourrait revenir.

Aujourd’hui, une déclaration du président de la marque Pirelli, Marco Tronchetti Provera au quotidien Corriere dello Sport, est limpide et montre une perspective qu’il faudra étudier à l’avenir. La marque italienne est un gros sponsor du club italien, Inter Milan.  Depuis quelques jours une affaire autour du transfert du joueur brésilien du Real Madrid, KAKA alimente les conversations. Mais Provera a annoncé ceci : « Oui, je veux KAKA à l’Inter ! Le brésilien est un grand champion. Restez calmes, Moratti (le président du club), n’a pas encore dit non. » En substance, Pirelli aidera le club pour obtenir les services du milieu de terrain.

Imaginons maintenant que Pirelli fasse de même pour Kimi Raikkonen ? Ou encore qu’elle préférerait un pilote dans une équipe, plutôt qu’un autre. En échange d’une prime bonus ? Si le transfert de KAKA à l’Inter Milan se réalise. Le soupçon sera permis en Formule 1.

Romain Grosjean pilote d’essais Pirelli

16 septembre 2010 | 10 commentaires
Catégorie : Actualités, Transferts

Le remplaçant de Nick Heidfeld comme pilote d’essais Pirelli pour le reste de la saison est finalement Romain Grosjean.

Après les spéculations autour de Pedro de la Rosa, c’est finalement le récent pilote Gravity Sport Management qui décroche un des postes les plus convoités actuellement.

En effet, Grosjean, sur les traces d’Heidfeld, se positionne comme un des pilotes les plus courtisés à l’avenir. Plusieurs équipes chercheront à obtenir un avantage sur les gommes italiennes l’an prochain.


Page 3 sur 512345


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu