Naviguer : Accueil >

Echappement Red Bull RB6 : comment ça marche ?

25 juin 2010 | 4 commentaires
Catégorie : Technique F1

Webber Red Bull

Avec son système visible sur la RB6, Red Bull Racing et Adrian Newey innove, ou plutôt remet à jour de vieux principes aérodynamiques usés durant les années 90. Mais la grande question est de savoir, comment fonctionne le système Red Bull ? Explication.

Dans son dernier numéro mensuel, le magazine Sport Auto, sous la plume de Stéphane Samson démontre le principe de fonctionnement de l’innovation de Red Bull.

Les gaz d’échappement soufflent directement dans le triple diffuseur de la RB6. La chaleur des gaz en question, associée à leur vélocité, dope le flux d’air et l’accélère encore un peu plus. Résultat : la voiture gagne en appui aérodynamique, donc en adhérence. Le gain, sur certains types de tracés, peut atteindre 300 millièmes au tour.

Cette particularité technique impose aux pilotes de revoir leur pilotage : ils sont obligés de freiner très tôt, puis d’écraser l’accélérateur avant même de passer la courbe. Pour disposer de la meilleure adhérence possible en virage, il faut en effet que les échappements soufflent fort, donc que le moteur soit à plein régime. L’effet du « diffuseur soufflé » est particulièrement sensible de 80 à 140km/h. Ensuite le principe du diffuseur classique prend le relais, ce qui permet à la voiture de ne pas être déstabilisée lorsque le pilote lève le pied en fin de ligne droite.

Source Sport Auto (vous abonnez ici)

F1 – Un échappement à 500 millièmes

21 juin 2010 | 7 commentaires
Catégorie : Technique F1

Webber Red Bull

Il semblerait que Ferrari ne soit pas la seule qui s’inspire de Red Bull pour faire évoluer sa monoplace pour cette deuxième partie de saison. Mercedes, McLaren et Renault étudient un système d’échappement similaire à la RB6.

Cette disposition des échappements apporterait, selon les évaluations,  près de 500 millièmes de seconde au tour. La disposition permettrait de canalisée de manière plus efficace l’air pour le double diffuseur, et donc l’obtenir plus d’appuis.

McLaren annonce une grosse évolution pour le Grand Prix d’Angleterre. Mercedes GP, pour la même course disposera aussi d’une évolution similaire, selon Jean Louis Moncet et une mise à jour similaire est à l’étude chez Renault F1 Team.

F1 – Webber : un complôt trop sérieux….

16 juin 2010 | 5 commentaires
Catégorie : Analyses

Webber - Red BullMark Webber n’est pas un grand fanatique de la théorie du complot. Depuis l’accident de Turquie, les observateurs cherchent la petite bête entre les Vettel et l’australien. Convaincu que le clash est sous le verni.

Le dimanche de la course Canadienne, certain expert plaisantait sur le changement de boite de vitesse de Webber,  entre la qualification et la course, lui faisant perdre 5 places sur la grille, indiquant que Helmut Marko avait détruit sa transmission à coup de pied de biche.  La réponse sans humour de l’australien est venu sur Auto Motor und Sport.

« Je voulais également changé la boite de vitesse. Il vaut mieux perdre quelques places et joindre la ligne d’arrivée. Dans ma situation, j’ai besoin de tous les points. » lance Webber sans répartie.

Si du moins certains dans le paddock estiment que Sébastian Vettel se prend pour une superstar, on pourra dire que Mark Webber n’a pas mangé un clown dans sa communication qui devient de plus en plus froide.

F1 – Vettel minimise la rumeur 2015

11 juin 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Transferts

Red Bull Renault RB6Sébastian Vettel prolongeant en 2015 avec Red Bull Racing ? l’intéressé indique que ce n’est pas encore le moment. Minimisant les rumeurs.

Vettel est sous contrat ferme jusqu’en 2012. Il y a quelques jours, Autosport.com indiquait que le pilote allemand et l’équipe autrichienne étudieraient la possibilité d’une prolongation de trois années, jusqu’en 2015. Précisant toutefois, que le principe d’une discussion était engagé, mais que rien n’était signé (voir : Red Bull vise une prolongation de Vettel jusqu’en 2015).

Le pilote allemand indique dans les paddocks de Montréal qu’il connaissait cette information depuis un peu plus longtemps que le public. Précisant que rien n’était encore précis.

« Je connais cette information depuis un peu plus longtemps que le public. En ce qui me concerne, je peux dire que nous n’avons pas parlé pour le moment sur ce sujet, pour savoir si 2015 est une bonne chose. »

Une annonce de communication pour calmer les esprits ? Une déclaration d’intention ? Probablement que oui.

Comment Mercedes prépare une 4ème équipe pour 2011

10 juin 2010 | 4 commentaires
Catégorie : Analyses

Mercedes-BenzLorsque l’option Brawn GP c’est présenté en début d’année 2009 comme possible partenaire de Mercedes-Benz, Vijay Mallya n’a pas opposé de véto, en échange d’un deal précis (voir : le mystérieux deal Force India – Mercedes). De son coté, McLaren ne s’y était pas opposé sous les arguments de son partenaire constructeur de sauver une équipe. Aujourd’hui la situation est équivalente ou presque, à quelques détail près.

D’un coté Ross Brawn ne peut pas s’opposer à une 4ème fourniture, son équipe étant la propriété de Mercedes, son avis n’est plus que consultatif et l’homme à déjà annoncé son opposition moral (voir : Ross Brawn et le veto moral). McLaren dispose d’un accord lui garantissant une fourniture moteur gratuite jusqu’en 2015, un accord qu’elle n’ira pas perturbée en imposant son véto. Enfin,  Force India c’est vue proposé une réduction de 50% de la facture moteur.

L’an dernier, l’opposition à une fourniture moteur de Mercedes envers Red Bull était composée d’un Ross Brawn, qui vendait alors son équipe à la marque à l’étoile et McLaren qui ne souhaitait pas avoir un rival de plus. Mais ceci était une autre époque. (voir : l’affaire Mercedes -Red Bull), comme expliqué plus haut, l’échiquier politico-économique du groupe Daimler en Formule 1 a changé. Une porte ouverte vers Red Bull Racing…

F1 – Ross Brawn et le veto moral

9 juin 2010 | 8 commentaires
Catégorie : Analyses

brawng10Red Bull Racing avec un moteur Mercedes-Benz en 2011 ? Le rêve probable de Christian Horner, mais pas de Ross Brawn. L’ingénieur anglais estime que le constructeur allemand doit bien peser le pour et le contre d’une telle fourniture.

Pour Autosprint, Brawn estime que Mercedes-Benz fournit déjà des moteurs à autant d’équipes qu’elle le peut, et estime que fournir une 4ème équipe serait une erreur.

« A mon avis, comme les autres constructeurs, nous pensons que Mercedes devrait réfléchir longuement et sérieusement avant d’ajouter un autre client à notre liste. Je pense que nous sommes à la limite des fournitures. Nous devons nous assurer qu’il y a toujours un marché pour Cosworth pour qu’il puisse vendre ses moteurs, mais ce n’est pas le devoir d’un constructeur automobile… »

Concernant la puissance moteur, Brawn estime qu’il n’y pas vraiment de procédure pour la connaître. Elle est souvent estimée. Mais pense que le moteur Renault est peut être moins puissant mais bien meilleur sur de nombreux autres aspects.

La réaction de Ross Brawn est intéressante car elle démontre sa volonté de s’opposer à la concurrence. Si l’idée de fournir une équipe comme Virgin ne l’aurait probablement pas déranger, Red Bull Racing est un rival direct pour son équipe.  Mais l’homme oublie aussi que 18 mois plus tôt son choix sur le moteur Mercedes était dicté à la fois par la technique que par la puissance. Et Brawn GP a été plus rapide que McLaren qui n’a pas opposé une réelle hostilité envers l’ex équipe Honda dont personne ne pensaient qu’elle allait devenir championne du monde. Une réaction par intérêt donc, et la peur de voir un remake se reproduire,  avec l’argument de Cosworth qui n’est qu’un support pour sa théorie. Un véto moral donc.

F1 – RBR prolonge Webber pour 2011

7 juin 2010 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités, Transferts

Webber - Red Bull

Mark Webber restera donc chez Red Bull Racing en 2011 après avoir accepter les termes de son nouveau contrat d’une année avec l’équipe autrichienne.

L’équipe a confirmée ce nouveau contrat ce matin. L’annonce tombe 10 jours après la collision entre Webber et Vettel. A propos de cette prolongation de contrat, le pilote australien a déclaré : « C’était une décision facile de rester avec Red Bull Racing. Nous avons commencés à parler très tôt cette année et ont été en mesure de signer à partir du Grand Prix d’Espagne. «

Webber indique que la prolongation d’une année a été mutuelle. La confirmation de ce contrat permet de comprendre que tous les pilotes annoncés il y a un mois (Massa – Kubica) resterons probablement en place pour l’an prochain.

F1 – Red Bull met la pression sur Renault

4 juin 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités

Red Bull RB6Red Bull a plusieurs contrats à régler pour 2011 et au-delà. Dans un premier temps, ses pilotes, avec Vettel (jusqu’en 2015) et Webber pour 2011. Ensuite le moteur.  Le contrat entre Renault Sport et Red Bull Racing n’a été prolongé l’an dernier que d’une année. Un peu à cause du manque de clarté du programme sportif de la marque française, mais surtout parce que McLaren et Ross Brawn avait imposé un droit de veto dans la fourniture du bloc Mercedes pour 2010.

Il est entendu que Mercedes-Benz cherche à fournir Red Bull Racing, tout comme Ferrari d’ailleurs (voir : Axe marketing Ferrari – Red Bull – Vettel). Mais Renault ne semble pas vouloir laisser partir son partenaire. L’argument de la marque française : la parité.

« Nous sommes très heureux de notre partenariat avec Renault, et si ces questions d’équité peuvent être résolues, il n’y aurait aucune raison de changer de moteur à l’avenir. De plus je ne sais pas si un moteur Mercedes supplémentaire est disponible. La chose la plus importante maintenant, c’est que les constructeurs se mettent d’accord pour savoir ce qui peut être fait et toléré pour remédier aux disparités. » Explique Christian Horner sur Autosport.

Red Bull Racing fait pression à la fois sur Renault mais aussi sur la FIA et la FOTA pour permettre une égalité de traitement dans les moteurs.

Quand Red Bull utilise Renault pour masquer ses problèmes

4 juin 2010 | 10 commentaires
Catégorie : Analyses, View

webber Red Bull Renault RB6Le refrain commence à être connu, mais commence à être usé jusqu’à la corde. Christian Horner,  dans Autosport.com, précise que malgré 6 pôles positions, le moteur Renault n’est pas assez puissant. Une nouvelle qui n’étonne personne, mais qui revient à un moment clé. L’après crash Vettel – Webber.

Revenons en arrière. Bahreïn 2010, Sébastian Vettel domine la course et abandonne après la ligne d’arrivée. Il avait rencontré des problèmes de puissance, mais avec une pointe de manque de carburant dans le réservoir. Quelques jours plus tard, l’affaire des 30cv manquant du moteur Renault apparait pour la première fois de l’année dans la communication du team autrichien.

Les victoires de Vettel et surtout Webber, ses derniers temps,  n’avaient pas remis ne cause le moteur Renault. Mais le crash entre les deux pilotes RBR en Turquie remet sur le devant de la scène le bloc français. Un simple écran de fumée pour tourner une page.

L’argument du moteur Renault moins puissant est systématiquement utilisé par Red Bull, quand l’équipe ne gagne pas, ou alors abandonne. Mais cela n’enlève pas que Vettel avait eu des problèmes en Australie,  en Espagne ou Monaco qui n’avaient rien à voir avec le moteur français. Que les abandons des pilotes sont plus du fait d’erreurs de leur part ou de la part de l’équipe,  que du V8 Renault.

Enfin en 2007 et 2008, Red Bull (qui ne gagnait pas) ne critiquait pas vraiment son partenaire. Si une fois, après Monza 2008. Le hasard probablement…

F1 – Vettel et Webber (re)amis pour la vie…

4 juin 2010 | 15 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, View

vettel et webber

Une véritable saga. Il aura fallut qu’une photo pour que tout le monde redevienne amis pour la vie. Une photo d’un Sébastian Vettel et Mark Webber se regardant comme des enfants ayant fait une bêtise et disant « ce n’est pas ma faute. » Un malaise…

Après la réunion de crise  et la lettre ouverte de Christian Horner, l’équipe se ressoude. Maintenant tout va bien. Vettel explique : « Ce n’est pas bien  pour l’équipe ce qu’il s’est passé. Je suis désolé pour eu car nous avons perdu la première place. Mark et moi sommes des pilotes et nous sommes des professionnels et cela ne changera pas notre façon de travailler. L’ambiance est très bonne. »

De son coté Webber est tout aussi positif : « C’est le sport et ces choses là arrivent. Mais Seb et moi feront en sorte que cela ne se reproduise plus. Nous avons assez parlé et nous voulons tous oubliés. Maintenant nous mettons l’accent sur le Canada. »

Finalement l’incident de Turquie a été submerger par les critiques, les explications mais le fond n’a jamais été abordé et restera un mystère. Plus personne ne s’inquiète que Vettel est clairement favorisé et que tout va bien pour tout le monde. Ben Voyons. Le mot de la fin de cette histoire pour David Coulthard : « Pendant ce temps le monde entier connait encore plus Red Bull. » Il a raison…

F1 – le F-Duct retardataire de développement

4 juin 2010 | 3 commentaires
Catégorie : Technique F1

Le F-Duct sera interdit en 2011, et son principe refroidit passablement les équipes. Au-delà de son avantage, c’est sa compréhension qui pose problème. Son développement est réalisé au détriment d’autres améliorations.

Le journaliste de la BBC Ted Kravitz indique que Red Bull c’est détourné de sa préparation rigoureuse depuis le début de saison durant les séances, pour comprendre son F-Duct durant la journée du Vendredi.  Une attitude qui correspond à celle de Ferrari qui se pose des questions sur l’avenir de son F-Duct.

En effet, la Scuderia a estimé avoir d’autre domaine d’amélioration. Donc le système sera sous-développé pendant le reste de la saison. Le cas Mercedes GP est différent, il semblerait qu’à la fois Michael Schumacher et Nico Rosberg n’ont pas utilisé leur système durant la course. De son coté, Williams hésite encore, et Sauber développe une version similaire à celle de McLaren, mais sans succès pour le moment.

Reste enfin Renault, l’équipe annonce développer un F-Duct, mais dans sa politique d’amélioration de détail, perdre une journée dans le développement d’un système pourrait, à la manière de Ferrari, retarder sa marche en avant.

Finalement le F-Duct, comme le double diffuseur l’an dernier dans une moindre mesure, est plus un frein dans le développement qu’un progrès. Le manque d’essais privés est aussi passé par là. …

F1 – RBR vise une prolongation de Vettel jusqu’en 2015

3 juin 2010 | 8 commentaires
Catégorie : Rumeurs, Transferts

Sébastian VettelRed Bull s’intéresse aussi à l’avenir de Sébastian Vettel, en plus de négocier une possible prolongation avec Mark Webber. RBR vise une prolongation de trois ans supplémentaires avec le pilote allemand, dans le but de réduire l’intérêt de ses rivaux.

Selon Autosport.com, une prolongation jusqu’en 2015 est dans l’air chez Red Bull Racing. Le contrat actuelle de Vettel court jusqu’en 2012 (2011 et 2012 en option prioritaire), l’équipe autrichienne n’a pas cachée son espoir de conclure cette prolongation dès que possible.

Les pourparlers sont d’ailleurs actuellement ouverts entre le pilote et l’équipe, mais rien n’a été finalisé aujourd’hui. Ce qui expliquerait l’ambiance dans l’équipe depuis un certain temps déjà. Car avec un pilote dont le contrat est prolongé pour encore 3 ans et un pilote qui cherche deux années de contrat,  Red Bull Racing est sur plusieurs front à la fois et en même temps. Ce qui n’est jamais une bonne chose.

Nous pouvons penser que le futur contrat de Sébastian Vettel sera au niveau de celui de Lewis Hamilton chez McLaren, soit entre 12 et 20 millions d’euros annuel.

Transfert 2011 : Le cas Raikkonen

2 juin 2010 | 36 commentaires
Catégorie : Analyses, Rumeurs, Transferts

« Jamais dire jamais » la conclusion de Steve Robertson, sur un possible retour de son poulain Kimi Raikkonen en Formule 1,  va résonner encore de longue semaine. De longue semaine avant que le champion du monde 2007 prenne une décision d’un retour ou non dans la discipline reine.

« Nous n’avons pas eu de discussions pour l’année prochaine, quelque que soit la discipline d’ailleurs. » indique le manager de Raikkonen au journal Turun Samoat. Toutefois, il semblerait que ni Ferrari, ni McLaren, ni Mercedes ne sont intéressés par le champion du monde 2007.

De son coté, Martin Brundle indique « Je sais que Kimi ne reviendra que si ont lui offre une voiture gagnante. ».  Mais une donnée est intéressante à savoir : Dans le paddock le cas Raikkonen n’est pas au centre des transferts. De plus le pilote finlandais est un pilote coûteux (plus de 20M$ de salaire), et un possible transfert chez Red Bull est quasiment impossible. L’équipe autrichienne n’ayant pas vraiment besoin de lui pour gagner. Selon plusieurs journalistes, les chances d’un retour  de Kimi Raikkonen en Formule 1 son peu nombreuse.

Une note toutefois, Helmut Marko, le représentant de la marque Red Bull, est favorable à un retour de Raikkonen à la place de Mark Webber.

F1 – Red Bull positive à l’usine

1 juin 2010 | 12 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Red bull RB6

Ce matin l’ambiance dans l’usine de Milton Keynes était sombre. Lors du débriefing tendu d’après Grand Prix, Christian Horner a déclaré à ses troupes les mots suivants.

« Nous sommes une équipe, nous gagnons ensemble, nous perdons ensemble. Maintenant il est temps de rebondir. »

Sur le fil officiel Twitter de l’équipe Red Bull Racing ses simples mots doivent remettre en selle une équipe traumatisée par la suspicion depuis 48h. Les phrases d’Horner son simple et évident. N’oublions pas que le fil d’information Twitter de l’équipe est destiné à rester positif dans la tempête. Mais rien que de décrire l’ambiance sombre de ce débriefing est révélateur…

F1 – Red Bull pense sponsoring

24 mai 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Business News F1

Red bull RB6Depuis l’entrée de la marque de boisson en temps que propriétaire d’équipe, Red Bull n’a jamais vraiment cherché un sponsoring complémentaire. Dès 2005, une vaste gamme de possible partenaire, de X Box à Sony et Samsung ont été démarché en vain. Mais tout change désormais.

« Dès que Red Bull Racing devient une équipe reconnue et établie l’arrivée d’un possible commanditaire principal pourrait être possible » a indiqué le patron de Red Bull, Dietrich Mateschitz dans une interview pour le magazine Sunday Express.

Le tabloïd Britannique indique que la valeur d’un tel sponsoring pourrait apporter 30/32 millions d’euros par an à l’équipe. Une somme équivalente à celle de déboursée par Petronas pour Mercedes GP.

Pour 2010, le budget estimé par le Business Book GP 2010, de l’équipe Red Bull Racing est de 149,25 millions d’euros, dont 7 millions d’euros de parrainage.

F1 – McLaren dénonce encore Red Bull

19 mai 2010 | 8 commentaires
Catégorie : Actualités

Red bull RB6

La supériorité de Red Bull apporte son lot de rumeur. Après le système de hauteur de caisse et du système d’échappement de la RB6, une nouvelle attaque entre Jeudi et Samedi dernier, de la part de McLaren, a fait finalement effet.

McLaren a prétexté envers les commissaires techniques que la Red Bull RB6 disposait d’un petit aileron sur l’extérieur du diffuseur,  une composante du nouveau fond plat de la monoplace d’Adrian Newey, qui ne respecterait pas le règlement.

Auto Motor und Sport, précise qu’entre Jeudi et Samedi, les mécaniciens de RBR ont, sur les ordres des commissaires techniques de la FIA, modifier leur fond plat, introduit lors du Grand Prix d’Espagne. Une opération discrète, et Red Bull Racing n’a pas insisté.

F1 – Red Bull Racing contradiction

19 mai 2010 | 4 commentaires
Catégorie : Analyses, Transferts

Red Bull RB6Belle contradiction dans les propos d’Helmut Marko hier à l’agence de presse APA. Le conseillé autrichien estime que duo Vettel / Webber pourrait être conservé, et que des discussions sont en cours, mais averti que le team Red Bull Racing est dans une position de force dans les négociations.

Confirmant ainsi les propos de Christian Horner, qui Lundi avait affirmé ne pas être pressé de renouveler le contrat de Webber. Mais rien n’empêche de discuter les modalités futurs pour s’entendre. D’autant que les rôles ont changé. En effet, autrefois le pilote pouvait apporter quelque chose au team, mais désormais vainqueur et candidat pour le titre de champion du monde, la tendance c’est inversée. C’est RBR qui fait les stars, une position qui n’est pas loin de l’idéologie de Franck Williams et Patrick Head dans les années 90.

« Nous n’avons plus à aller frapper aux portes pour avoir des pilotes » lance Marko, contredisant ses propos tenus plus haut dans son intervention. Car s’il y a des discussions pour prolonger son duo de pilote actuel, pourquoi dire que l’équipe n’a plus à chercher des pilotes, mais qu’ils viennent à elle ?

Joyeuse contradiction qui en raconte peut-être finalement plus long qu’on ne le pense sur l’idée du futur line-up Red Bull Racing.

F1 – Red Bull doit préparer l’avenir sans Webber ?

17 mai 2010 | 9 commentaires
Catégorie : Analyses, Transferts

10f1-02-australiagp-l-11Deux victoires et la machine à communication s’emballe. L’idée de renouveler Mark Webber chez Red Bull semble logique, sur le papier seulement.

Selon Helmut Marko qui indique à l’agence APA : « C’est notre désir de continuer avec Vettel et Webber. Il est important que les deux soit à un niveau élevé. Chacun pousse l’autre à l’excellence et à la limite. » De son coté Christian Horner indique que les contrats RBR sont discutés entre fin Mai et début Juin. Le contrat de Webber expire le 31 Juillet 2010. Sauf que…

La rumeur Webber – Ferrari a secoué le paddock durant le Grand Prix de Monaco. Red Bull n’est toujours pas considéré comme une équipe de pointe par la plupart de ses concurrents. Sa réaction dans les prochaines semaines dépendra de son statut. Actuellement leader du championnat, la prolongation de Webber pour une saison de plus est plus problématique que logique. En effet, le pilote à 33 ans, et réalise ses meilleures années en Formule 1. Mais quid de l’avenir ?

Préparer l’avenir

Car le problème du team RBR est simple : Sébastien Vettel a encore un contrat ferme pour 2011 et une option pour 2012, mais si le team autrichien souhaite conserver son pilote allemand, il faudra lui donner de la confiance. A savoir : un statut de pilote N°1 qu’il n’a actuellement pas avec Webber. Mercedes GP observe Vettel comme successeur potentiel à Schumacher à l’horizon 2012. Un paramètre que RBR doit prendre en compte. Il faut préparer l’avenir pour rester au top. Donc trouver un équipier performant, fiable, mais un second pilote et non un n°1 bis afin de garder Vettel pour quelques saisons encore. La réaction du jeune homme à Barcelone et Monte Carlo en conférence de presse est limpide, la pression est déjà sur l’équipe. Vettel estime que la RB6 domine le championnat et que la pression (bonne?) de Webber en piste, l’empêche de bénéficier de cette hégémonie.

Salaire ?

Disposant d’un salaire de 4,2 millions d’euros, Mark Webber est déjà plus payé que Sébastian Vettel. L’an prochain, le pilote allemand disposera d’une enveloppe importante de 10 millions d’euros. Toutefois, si l’australien est au niveau de son équipier au championnat et sur la piste, comme c’est actuellement le cas après le GP de Monaco, la tentation égalitaire dans le traitement pourrait être fatal pour RBR. Et donner un argument de rupture pour Vettel à l’avenir.

Un désir de papier

Renouveler Webber est effectivement un désir logique, mais après 4 années passés dans l’équipe, l’idée de certains ingénieurs d’avoir du sang neuf pour progresser encore et rester compétitif est dans l’air. Une sensation logique d’avoir peur de stagner à cause de pilotes semblable en tout point de vue. Actuellement une force, mais demain un défaut face à une concurrence de plus en plus active. Red Bull pense au championnat, et moins à l’avenir de Webber. L’objectif est de mettre en confiance son pilote australien,  pour ensuite bénéficier de ses performances fin 2010…

F1 – Imaginez un duo Vettel – Button en 2010 ?

14 mai 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Transferts

f1_button-02-malaysiagp-sat-04Imaginez un duo Sébastian Vettel – Jenson Button chez Red Bull ? C’est ce qui a faillit se faire l’été dernier, lorsque Red Bull sondait pour remplacer Mark Webber.

Le futur champion du monde 2009, alors chez Brawn GP, avait compris que son avenir ne passait probablement pas,  par une suite de carrière dans l’équipe qui va le faire roi, indique le Daily Telegraph Sport. Ross Brawn ne souhaite pas le prolonger dans l’instant et demande un délai (anticipant t que la vente de l’équipe à Mercedes allait convaincre le pilote). La gestion de Button contactera alors Red Bull Racing.

Toutefois, les liens n’ont pas été au-delà d’un sondage d’intention, comme le confirme Christian Horner, qui a admis qu’une conversation a eu lieu, mais souligne que l’option n’a jamais été vraiment réaliste. « Nous avons rencontré la gestion de Jenson l’été dernier, mais nous étions et sommes encore, très heureux de nos deux pilotes ».

L’affaire n’aurait probablement pas été plus loin et devait servir d’avertissement à Ross Brawn dans les négociations pour prolonger Button à ce moment là. Ce qui explique aussi les contradictions du champion du monde 2009 et de son ancien patron sur ce point.

F1 – Une conspiration pour comprendre la RB6 ?

12 mai 2010 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Red Bull Renault RB6La domination des Red Bull RB6 lors du Grand Prix d’Espagne a été vécue comme une humiliation pour beaucoup d’équipes. Au point que, selon les rumeurs, les trois adversaires directs de l’équipe autrichienne conspirent pour freiner la domination de Mark Webber et Sébastian Vettel.

Selon le quotidien Bild Zeitung, un pacte secret entre McLaren, Ferrari et Mercedes implique l’échange de données sur la supériorité technique de la dernière née d’Adrian Newey.

Après avoir pensé, à tord d’ailleurs, que la Red Bull disposait d’un système de hauteur de caisse variable, le premier échange aurait démontré que l’orientation des gaz d’échappement serait un des secrets. Lors de la mise en grille des RB6, un total de six mécaniciens protégeaient la vision du système d’échappement de la monoplace.

Comprendre d’abord la RB5

L’établissement de ce pacte de coopération d’échanges d’informations entre McLaren-Mercedes et Ferrari n’est pas établit et reste à prouver. Le secret de la Red bull RB6 provient aussi de la RB5 version B ayant débutée à Silverstone 2009. Le monde de la Formule 1 a oublié un détail important, qui prouve que Red Bull n’est pas considéré comme un top team par ses rivaux : la RB5 était aussi performante que la Brawn voir plus, sans voir un vrai double diffuseur. Comprendre la voiture d’Adrian Newey de l’an dernier est peut être la meilleure solution pour évoluer.

Ross Brawn a d’ailleurs avoué après le GP d’Espagne, que Red Bull est allé dans une direction différente sur plusieurs domaines, par rapport à Mercedes GP par exemple et d’autres équipes.


Page 10 sur 15« First...89101112...Last »


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu