Naviguer : Accueil >

Vergne sera pilote STR en 2012

28 novembre 2011 | 11 commentaires
Catégorie : Exclusif, Transferts

Dans quelques jours, Jean –Eric Vergne saura définitivement s’il sera pilote titulaire en 2012. Une décision du board Red Bull sur les pilotes Toro Rosso doit être prise d’ici Mercredi. En attendant, le pilote français a signé deux accords très importants.

Le premier « Red Bull Racing Limited « est un document qui prolonge de trois années Vergne avec Red Bull. Un document similaire à celui signé par Buemi et Alguersauri. Il garantit,  à ce stade, qu’il sera titulaire en Formule 1 dans la période du contrat. Sébastien Buemi par exemple a signé son contrat Red Bull pour 4 ans (2009 à 2012), tandis que Jaime Alguersuari a un contrat de 5 ans (2010-2014). Notons que ses contrats sont des contrats d’exclusivités et non des garanties de volants. Mais, chacun a signé ce document au moment où il a réalisé une saison entière pour le compte de STR. Un signe clair.

Mais, Vergne a aussi signé un second contrat « Formula One Testing and Racing agreement » qui lui garantira un volant pour 2012. Selon nos informations, (déjà annoncé sur @Tomorrownewsf1 hier), en provenance du paddock d’Interlagos et confirmés par plusieurs personnes depuis en OFF, ce contrat confirme la présence de Jean-Eric Vergne chez Toro Rosso en 2012.

Red Bull dispose désormais d’un accord de trois saisons avec Vergne et l’assurance d’un volant STR est garantie, selon toute vraisemblance. Mais il n’est absolument pas impossible qu’il reste aussi en parallèle le 3ème pilote Red Bull Racing. Car son travail dans le simulateur a été salué par les ingénieurs.

Crédit photo: Christophe Malbranque @F1alaune

Jean-Eric Vergne a signé son contrat

27 novembre 2011 | 3 commentaires
Catégorie : Transferts

Jean-Eric Vergne sera bien en Formule 1 en 2012 mais reste à savoir à quelle place dans le giron Red Bull. Notre photographe a surpris le Français en pleine séance de signature de son contrat avec Helmut Marko !

L’objectif a pu cerner les mentions « Red Bull Racing Limited » et « Formula One Testing and Racing agreement » (Contrat F1 pour essais et courses) sur la première page du contrat, daté d’aujourd’hui (26 novembre) dont Vergne a paraphé toutes les pages.

Ce contrat semble lier Vergne directement à l’équipe Red Bull Racing et non à Toro Rosso : il pourrait donc s’agir d’un contrat de troisième pilote (pilote d’essais et de réserve) pour le compte de l’équipe championne du monde. Reste maintenant à confirmer cela et à savoir si le Français pourra rouler le vendredi des Grands Prix.

Source  : NextGen Auto

Renault F1 visera 4 équipes sur le long terme

26 novembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : F1 Leaders

Red Bull Racing, Lotus Renault GP, AirAsia Team  Caterham (ex Team Lotus) et Williams F1 seront vraisemblablement les seules équipes, à l’avenir, à être propulsés par un moteur Renault. L’objectif étant d’avoir un partenariat technique croisé entre le fournisseur français et ses équipes clientes. Non pas le cumul à 5 ou 6 équipes pour le plaisir et l’argent.

En conférence de presse hier à Interlagos, Jean-François Caubet, responsable de Renault F1, a précisé qu‘équiper quatre teams était la meilleure solution. « L’an dernier nous avions deux équipes. Cette année, trois et l’an prochain quatre équipes. Je pense que ce sera la dernière étape pour nous, car le problème n’est pas d’avoir 5 ou 6 équipes, il est de fournir un bon moteur et d’avoir un bon partenariat technique avec toutes les équipes. Pour avoir une bonne fiabilité, je pense que quatre est le meilleur compromis. »

Caubet a insisté sur le chiffre de 4 équipes. Il y a quelques semaines, Carlos Tavarez, N°2 de Renault SA, avait émit le souhait d’équiper une 5ème équipes dès 2013 ou 2014. La réponse de Jean-François Caubet indique que la stratégie est désormais d’optimiser les partenaires actuels.

Red Bull Racing a été désigné en septembre 2011 comme « équipe d’usine «  sur la période 2012-2016. Lotus Renault GP dispose d’un contrat jusqu’en 2013 et actuellement en cours de discussion. Caterham dispose d’un accord jusqu’en 2013 et Williams dispose d’un accord 2012 et 2013.

Transfert 2012 : le point (Update: 22/11)

22 novembre 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Transferts

Le jeu des chaises musicales est toujours actif:  Pedro de la Rosa a étonné tout le monde en signant son contrat de titulaire avec l’équipe HRT. Tandis que Charles Pic sera bien chez Marussia en 2012. Mais, il existe aussi des pistes intéressantes. Voici pour le point sur les transferts :

Voici le point sur les rumeurs et les line-ups :

  • Red Bull : Vettel – Webber
  • Ferrari : Alonso – Massa
  • Mercedes : Schumacher – Rosberg
  • McLaren : Button – Hamilton
  • LRGP : Petrov – (Grosjean, Kubica, Senna, Raikkonen?)
  • Toro Rosso : (Buemi, Ricciardo – Alguersuari, Vergne)
  • Lotus : (Trulli, Ricciardo, Di Grassi) – Kovalainen
  • Force India : (Sutil, Hulkenberg -  Di Resta)
  • Virgin : Glock –  Pic
  • HRT : De la Rosa – (Liuzzi, Karthikeyan, Ricciardo, Vergne, Di Grassi, Clos)
  • Sauber : Kobayashi – Perez
  • Williams : (Barrichello, Sutil, Raikkonen – Maldonado, Bianchi)

Helmut Marko a un problème de riche

15 novembre 2011 | 9 commentaires
Catégorie : Transferts

Qui seront les pilotes Toro Rosso en 2012 ? Il semble de plus en plus difficile de répondre à cette question… Sebastien Buemi et Jaime Alguersuari n’ont toujours pas signé pour la saison prochaine et pourtant, aucun des deux n’a réellement démérité cette année. Le problème, c’est que Red Bull a deux autres jeunes pilotes – Daniel Ricciardo et Jean-Eric Vergne – qui doivent commencer ou continuer à acquérir de l’expérience en F1. La finalité de tout ça est d’une importance capitale. L’un de ces quatre pilotes devra remplacer, à terme, Mark Webber chez Red Bull et deviendra le coéquipier de Sebastian Vettel.

« Nous allons étudier la performance de Vergne le vendredi (en essais libres chez Toro Rosso, ndlr) et ses essais d’Abu Dhabi (trois jours au volant de la Red Bull, ndlr) », a répondu Helmut Marko à Autosport qui lui demandait comment il allait résoudre ce problème. « Nous analysons également la performance de Daniel Ricciardo dans la HRT et celles de Buemi et d’Alguersuari. Vous devez considérer que trois sont actuellement pilotes de course et qu’ils se sont améliorés au cours de la saison en montrant une bonne courbe de performances. C’est mieux pour nous d’avoir quatre pilotes pour deux voitures que l’inverse ».

Bien sûr, une autre possibilité serait de placer un, voire deux pilotes, dans une autre équipe comme cela a été fait cette saison avec Ricciardo chez HRT. « L’accord que nous avons pris avec HRT pour Ricciardo a été excellent et efficace », a poursuivi le conseiller spécial de Red Bull. « Cela ne nous a pas couté plus cher que de mettre quelques pilotes en GP2. Quant à savoir si nous allons continuer l’expérience, ce sera décidé une fois que la saison sera terminée ».

Source  : NextGen Auto

FOTA – la proposition de Red Bull

11 novembre 2011 | 3 commentaires
Catégorie : Politique

Comme nous vous le rapportions hier, les équipes de F1 ont décidé de reporter leur réunion prévue à Abu Dhabi sur l’avenir de la FOTA à une date ultérieure. La cause en est une proposition de dernière minute de Red Bull.

Parmi les points de friction entre les équipes, qui pourrait faire voler la FOTA en éclats, il y a le RRA, l’accord sur la restriction des ressources. Red Bull est suspectée d’avoir dépensé plus que prévu en 2010, ce qui énerve royalement Christian Horner.

Ce dernier a donc décidé de faire une proposition de dernière minute pour un nouvel accord sur le RRA. Martin Whitmarsh, le président de la FOTA, devant cet élément tardif, a alors décidé de reporter la réunion. Elle pourrait se tenir au Brésil ou après la fin de la saison.

Certains patrons se demandent aujourd’hui si ce n’est pas une manœuvre de la part de Red Bull pour retarder les discussions alors qu’Horner commence à se rallier à l’avis d’Ecclestone sur l’inutilité de la FOTA, notamment sur les dossiers politiques et règlementaires.

Source  : NextGen Auto

Transfert 2012 : le point (Update: 07/11)

7 novembre 2011 | 2 commentaires
Catégorie : Transferts

Le jeu des chaises musicales est toujours actif:  Jenson Button a prolongé son contrat avec McLaren et le duo Mercedes GP sera une nouvelle fois reconduit. Heikki Kovalainen a aussi confirmé son contrat 2012 avec Team Lotus.  Voici pour le point sur les transferts :

Voici le point sur les rumeurs et les line-ups :

  • Red Bull : Vettel – Webber
  • Ferrari : Alonso – Massa
  • Mercedes : Schumacher – Rosberg
  • McLaren : Button – Hamilton
  • LRGP : Petrov – (Grosjean, Kubica, Senna)
  • Toro Rosso : (Buemi, Ricciardo – Alguersuari, Vergne)
  • Lotus : Trulli – Kovalainen
  • Force India : (Sutil -  Di Resta, Hulkenberg)
  • Virgin : Glock – (D’Ambrosio, Van der Garde,  Pic…)
  • HRT : (Liuzzi –Karthikeyan, Ricciardo, Vergne)
  • Sauber : Kobayashi – Perez
  • Williams : (Barrichello, Sutil, Raikkonen – Maldonado, Bianchi)

Red Bull engagée sur le long terme en Formule 1

4 novembre 2011 | 3 commentaires
Catégorie : F1 Leaders, Marketing

Bien entendu il faudra du temps pour atteindre la noblesse d’équipes comme Ferrari ou McLaren, mais Red Bull a déjà gagné ses premiers grands galons en l’espace de sept saisons, avec 4 titres déjà au compteur.

« Je pense que la marque Red Bull est investie en F1. Dietrich Mateschitz est passionné et si on prend la période Sauber (sponsor et actionnaire à l’époque, ndlr), cela fait 15 ans environ que Red Bull est en F1. Notre objectif est de construire pour le futur et lorsqu’on regarde les classements, là où Red Bull se trouve, c’est déjà une belle réalisation. Nous sommes passés devant d’illustres noms en très peu de temps, » déclare Horner.

« L’audience globale de F1 est une plateforme énorme pour Red Bull. Il est impossible de corréler la vente de canettes avec notre visibilité en F1 mais quand on voit la couverture dont on a bénéficié pour Red Bull et nos partenaires, c’est juste incroyable, » ajoute-t-il.

Red Bull est en phase ascendante et a amélioré cette année les résultats déjà exceptionnels de l’an passé. Horner ne voit pas pourquoi cela ne pourrait pas encore être meilleur à l’avenir. « La stabilité est importante à mon sens. On est toujours une équipe jeune et cette année nous avons été plus forts dans tous les domaines que lors de n’importe laquelle de nos saisons précédentes. Nous avons été forts opérationnellement et stratégiquement. Notre rythme de développement a été très bon, nous avons une voiture très rapide, une fiabilité fantastique : c’est une combinaison de facteurs et de notre apprentissage des dernières années que nous avons bien appliquée cette année. »

« Parfois nous n’avions pas la voiture la plus rapide le dimanche mais nous avons tout de même réussi à gagner. Cela démontre la force de notre équipe qui travaille à l’unisson et en totale harmonie. Voilà ce qu’on a réussi cette année et nous allons utiliser cela pour bâtir le futur, » conclut Christian Horner.

Source  : NextGen Auto

Ferrari et les nouveaux matériaux flexibles

2 novembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Technique F1

Ce nouvel aileron a été testé lors du week-end du GP de Corée, par Fernando Alonso, sans satisfaction. Une étude et des modifications ont finalement apportés leurs fruits. Mais ce programme aérodynamique de la Scuderia Ferrari relance l’affaire des ailerons avant flexible.

Souvenir de la boutade d’Adrian Newey, après l’abandon de Mark Webber lors du GP d’Italie à Monza. Le directeur technique de Red Bull Racing avait ironiquement indiqué que l’aileron avant de sa machine était déjà à Maranello pour étude. La réalité est bien différente.

Une source proche de l’équipe italienne indique que pour cette fin d’année, Ferrari évalue de nouveaux matériaux ayant une influence aérodynamique, dans les limites du règlement. Une étude ayant une influence sur la prochaine Ferrari, qui devrait avoir un châssis bien différent de celui d’aujourd’hui. Certain y vois l’influence de Rory Byrne. Une influence, même dans l’ombre qui inquiète outre mesure l’équipe Red Bull Racing pour 2012. Adrian Newey prenant son rival en haute estime.

Sa remarque en marge du GP d’Inde sur l’aileron avant de la F150 est frappante : « Ferrari apprend vite. Trop vite même. »

L’an dernier, le principe de l’aileron avant flexible des Red Bull RB6 permettait de faire un gain au tour estimé à 300 millièmes de secondes. Important pour être dans la course au titre pour l’an prochain. En 2010, Ferrari disposait aussi d’un principe d’aileron flexible, mais avait, semble t’il,  jouer sur la résistance du carbone, et non (comme RBR) sur une étude de matériaux nouveaux, permettant plus de flexibilité et de légèreté.

Nous pouvons penser que l’équipe autrichienne a 18 mois d’avance dans ce domaine de résistance des matériaux.

Si Red Bull Racing quittait la FOTA…

20 octobre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Politique

« Si nous ne pouvons pas parvenir à un accord avec la FOTA, alors quel est le but de la FOTA ? « a lancé à l’agence Reuters, Christian Horner qui a enfoncé le clou sur la BBC en précisant : « Sinon arrêter ».

Red Bull Racing (et par effet domino la Scuderia Toro Rosso ?) quittera t’elle la FOTA, comme auparavant l’équipe Hispania Racing Team en Décembre dernier ? Politiquement cela pourrait l’affaiblir, mais économiquement pas du tout.

Politiquement, la FOTA commence à s’essouffler depuis quelques mois. Née dans une confrontation, elle ne trouve pas son évolution dans un climat de consensus, qui ne lui convient plus. La rivalité n’est plus contre la FIA, mais entre les membres. En décembre 2010, HRT a été exclu de la FOTA, mais n’a pas été isolé pour autant. Elle ne participe plus à la vie de l’association, mais elle n’est pas morte, contrairement à ce qui avait été annoncé. Ce statut hors de la FOTA a aussi permis d’avoir une influence sur les diffuseurs soufflés par exemple. Mais, autant HRT est une petite équipe, autant RBR est un team double champion du monde et son impact politique individuel sera important hors de la FOTA.

Economiquement, elle n’est pas signataire des futur accords RRA (que la FOTA souhaite mettre en parallèle des futurs Accords Concordes 20103-2017), donc elle n’est pas obligé de respecter l’accord de restriction financier, mais pourra continuer de toucher les primes FOM, ce qui est le plus important pour son avenir. De plus, Bernie Ecclestone aura plus de latitude à la manipulation politique justement. Même si Red Bull Racing n’est pas Ferrari. Mais avec la Scuderia Toro Rosso dans la corbeille, cela permet d’avoir un impact à terme.

F1 – 2ème titre constructeur pour Red Bull… le 10ème pour Renault !

16 octobre 2011 | 2 commentaires
Catégorie : F1 Leaders

Renault et Renault Sport F1 souhaitent féliciter Red Bull Racing pour avoir remporté le championnat du monde des constructeurs 2011 lors du Grand Prix de Corée.

Ce titre représente le deuxième titre mondial consécutif pour le partenariat Red Bull Racing-Renault, après 558 points, 15 pole positions et 10 victoires à ce stade de la saison.

Le partenariat Red Bull Racing-Renault a débuté en 2007 lorsque le moteur Renault RS27, le V8 de 2,4 litres développé à Viry-Châtillon, a été intégré aux châssis de Red Bull Racing. Le RS27 a permis depuis à Red Bull de remporter 25 victoires, deux championnats et 1,262.5 points en un peu plus de quatre ans. Cette collaboration a également été récemment prolongée pour une période supplémentaire de cinq ans, jusqu’à la fin de 2016. Pendant cette période, Red Bull Technology et Renault vont créer une joint-venture technique qui développera des power units adaptés à la nouvelle réglementation moteur qui doit être mise en place en 2014.

Jean-François Caubet, directeur général de Renault Sport F1, commente : « Tout le personnel Renault souhaite féliciter nos partenaires de Red Bull Racing pour avoir remporté un second titre constructeur consécutif. Nous sommes ravis que tout le travail acharné fourni dans le but d’offrir des power units compétitifs et fiables ait permis à Red Bull Racing d’atteindre son potentiel maximum. Grâce à une compréhension élevée des exigences de chacun, ce partenariat Red Bull-Renault s’est renforcé au fil du temps. C’est une excellente base pour démarrer notre joint-venture technique destinée aux moteurs nouvelle formule et un rappel de ce qui peut arriver quand un partenariat est géré correctement. »

Carlos Ghosn, PDG de Renault-Nissan déclare « Toutes nos félicitations à Red Bull Racing pour cette nouvelle victoire qui permet à Renault d’être associé pour la 10ème fois à un titre constructeur. Ce palmarès est la vitrine du savoir-faire technologique de Renault et accroît la visibilité de la marque à travers le monde. »

Ses 34 années d’expérience des circuits constituent un avantage indéniable pour Renault. Le Losange a utilisé la F1 comme laboratoire d’expérimentation technologique, qui lui a permis de développer et tester dans des conditions extrêmes les technologies des moteurs de demain. Ses innovations seront utilisées notamment pour améliorer l’efficience énergétique des moteurs de prochaine génération afin de réduire la consommation de carburant des véhicules de la gamme.

Un palmarès de 10 titres constructeur et 9 titres pilote.

Source  : NextGen Auto

RBR et Mercedes menacent de quitter la FOTA

12 octobre 2011 | 7 commentaires
Catégorie : Politique

Ce week-end les équipes de la FOTA doivent se réunir d’urgence pour calmer le jeu autour des dépenses. Deux équipes menacent de quitter l’association si le plafond budgétaire, décidé l’an dernier, est confirmé pour l’an prochain.

La semaine entre le Japon et la Corée va être chargée pour Martin Whitmarsh et les autres patrons d’équipes. Red Bull Racing et Mercedes GP, sous le coup des critiques, ont clairement menacé de quitter l’association FOTA selon AS.com. La fronde de McLaren et Ferrari qui souhaitent une clarification du RRA et une meilleure gestion des coûts est à l’opposée de celle de RBR et Mercedes qui souhaitent plutôt la suppression du RRA ou du moins préserver le système actuel.

En effet, depuis l’an dernier, le plafond budget est fixé à 100 millions d’euros, mais l’accord signé à Singapour 2010 indiquait que pour 2011, le budget plafond était fixé à 50 millions d’euros et ce jusqu’en 2017. Sauf qu’il semble impossible pour de nombreuses équipes de respecter ce chiffre aujourd’hui. Il a été entendu que l’actuel système de plafond à 100 millions s’étende jusqu’en 2013 et ensuite 50 millions d’euros sur la période 2013-2017, en parallèle des Accord Concordes.  Déjà Mercedes GP, par la voix Norbert Haug avait douté de l’objectif de réduction des coûts pour les constructeurs (voir ici pour souvenir).

Pour exemple, Ferrari de son côté c’est aligné sur l’accord en signant son contrat sponsoring avec Phillip Morris d’une valeur de 100 millions d’euros annuels (deux fois 50 millions d’euros, respectant ainsi les prochains accords RRA). La réaction de Red Bull Racing est étonnante, car Dietrich Mateschitz, le patron de la marque autrichienne, avait affirmé que le succès de son équipe allaient réduite l’investissent de Red Bull progressivement  l’an prochain. Une contradiction avec l’effet politique du moment.

Le vrai problème est que la Formule 1 dispose de deux modèles d’équipes : la première assez classique et dépendant des sponsors pour son budget (Ferrari, McLaren, Williams, Sauber, Marussia Virgin, par exemple) et d’autres qui sont la propriété directe de milliardaires (ou constructeurs) capables d’injecter des millions directement et surtout indirectement en dehors du RRA (Red Bull, Mercedes GP, Force India, Toro Rosso, Team Lotus et même LRGP etc…).

Rosberg vise RBR, McLaren et surtout Ferrari pour 2013

7 octobre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Transferts

Nico Rosberg n’a pas encore prolongé son contrat avec Mercedes GP. Si depuis la manche anglaise du calendrier l’intérêt des deux parties est visible, le facteur de frein n’est pas financier, mais bien le temps.  Sous contrat jusqu’en 2012, le pilote allemand va bénéficier d’une augmentation de 2 millions d’euros de salaire et du poste de N°1 chez Mercedes GP. L’équipe souhaite renouveler le contrat jusqu’en 2016 avec un accord digne d’un champion du monde, qui culminera jusqu’à 15 millions d’euros. Dernièrement, Rosberg a assuré qu’il était « confiant des capacités de l’équipe pour l’avenir. »

Mais tout se déluge de volonté, pose la question de savoir, pourquoi Rosberg ne signe pas ce contrat en or ? La réponse est simple : l’intérêt de Rosberg pour Red Bull, McLaren et  Ferrari.

Un intérêt bien réel. La Scuderia avait demandé en Mai des renseignements sur le contrat du jeune pilote à son agent et père Keke Rosberg. L’information avait rapidement été fuité à l’époque. Entre temps, il y a eu de nombreuses rumeurs d’intérêt de pilote pour être l’équipier de Fernando Alonso, à la place de Felipe Massa, à partir de 2013. Jenson Button, Mark Webber et même Sergio Perez dernièrement. Mais, nous entendons que Nico Rosberg souhaite attendre l’an prochain pour voir le marché et donc de renouveler son contrat avec Mercedes.

Norbert Haug a indiqué à MARCA à Suzuka : « J’ai Nico jusqu’en 2012 et, si j’avais les clés en main, j’aimerais au-delà ». Ce qui signifie que rien n’est encore fait.  Si l’allemand souhaite voir l’avenir, c’est qu’il existe trois  options dans les tops team : une pour Red Bull Racing (à la place de Webber), une chez McLaren (a la place de Hamilton) et une chez Ferrari (à la place de Massa). Même si il semble que cette dernière option soit la favorite pour le moment.

L’aérodynamique de la Red Bull RB7 en question ?

6 octobre 2011 | 9 commentaires
Catégorie : Technique F1

Hier Christian Horner a déclaré que la clé de la réussite  de Red Bull Racing cette année a été la maitrise du système du diffuseur soufflé, dès le début de saison. Toutefois, des doutes sont permis et la polémique gronde en cette fin de saison sur la légalité de la RB7. Auto Motor und Sport fait le bilan de deux  détails.

L’aileron avant

Depuis le début de saison, McLaren pointait du doigt un aileron avant flexible de la Red Bull. Depuis, lors la rumeur a rodée et Adrian Newey ironisait à Singapour, mais le magazine allemand a indiqué, dans sa dernière édition papier, que la concurrence avait remarquée que la partie avant du soubassement avait une longueur de 30cm et se détachent du point exact de flexibilité fixée par la FIA.

Soubassement en question

Déjà, lors du Grand Prix de Monaco, le soubassement de la Red Bull avait fait l’objet de questions. Lors du GP d’Italie, Mark Webber est sorti dans la Parabolica et une vidéo amateur(voir ci dessous) a montrée une large vision du train arrière de la voiture autrichienne. Ross Brawn, s’étonnait à la vision des détails de voir un kit spécial Monza pour la RB7. Alors que les contrôles des coûts sont en vigueur. Le surcout étant fixé à 800.000 euros pour ce KIT.  Pour une course.

Red Bull RB7 floor and diffuser, Monza from Petr Hlawiczka on Vimeo.

Certaines équipes estiment que le soubassement de la RB7 est illégale et ne respecte pas certaines côtes imposées par la FIA.

Red Bull vise une prolongation record pour Vettel jusqu’en 2016

5 octobre 2011 | 4 commentaires
Catégorie : Transferts

Avec le renouvellement de Jenson Button jusqu’en 2014 avec une option pour 2016, le précédent contrat de Fernando Alonso, lui aussi devant courir jusqu’en 2016 et le futur contrat entre Lewis Hamilton et McLaren, qui va se dessiner dans les prochaines mois. La prolongation jusqu’en 2014 de Sébastian Vettel chez Red Bull Racing semble un peu limite. Une situation qui risque rapidement de changer cet hiver.

Selon Helmut Marko, dans Sport Bild, RBR discute avec Vettel pour prolonger (via option) le contrat jusqu’en 2016, s’indexant ainsi avec le contrat Renault Sport F1. En effet, l’accord, annoncé en début de saison, n’était qu’une anticipation en cas de contrat moteur en 2013. Les moteurs ayant été retardés en 2014, la prolongation est donc dans les tuyaux.

Il semblerait que le salaire de Vettel sur la période 2015/2015 serait très « impresionnant » selon les dires du pilote allemand, qui semble séduit par le projet. Une manière aussi de protéger son champion des griffes de Ferrari à l’avenir.

La prolongation jusqu’en 2016 du contrat devrait être annoncé cet hiver.

La stratégie McLaren sur Red Bull pour 2012

4 octobre 2011 | 3 commentaires
Catégorie : Analyses

Alors que les équipes Mercedes GP et Ferrari ont décédé d’arrêter le développement de leurs monoplaces 2011 au profit de la prochaine. McLaren a décidé de prendre une autre voie, celle de l’évolution permanente.

« Nous continuons à pousser le développement de secteurs clés sur la MP4-26. Nous nous concentrons sur les domaines que nous pouvons améliorer, pour préparer 2012. Les principaux éléments sont la face avant et arrière : tous les appuis que nous trouvons maintenant, nous pouvons en faire bénéficier la MP4-27. » Indique Martin Whitmarsh.

Bien décidé à mettre la pression sur Red Bull Racing jusqu’au dernier Grand Prix de la saison 2011, McLaren prépare aussi la nouvelle MP4-27 en parallèle. La tactique de l’usine de Woking est simple. Red Bull n’a pas les structures techniques de McLaren et plus la pression sera importante jusqu’à la fin de la saison, moins la prochaine RB8 sera dominatrice en 2012.

Déjà en Hongrie, l’équipe RBR avait décidé, sous l’impulsion de Christian Horner et en accord avec Adrian Newey,  de continuer une veille technologique sur la RB7,  qui arrivait déjà en bout de développement programmée. Un écart sur le calendrier, qui pourrait avoir un impact sur la prochaine monoplace.

Red Bull Technology et sa partie sous-traitance

28 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Technique F1

Red Bull Technology a présentée en 2009 un bénéfice de 3,2 millions d’euros dont 75% provient de la Formule 1.

Dans The Guardian, Christian Horner a indiqué que la société Red Bull Technology (RBT) c’est diversifié depuis une année environ autour du développement marketing de Red Bull (qui comprend un soutien (mesuré) pour Toro Rosso, RB Air Race et d’autres activités du groupe et des boites de vitesses Team Lotus.

Cette filiale technique de Red Bull, qui emploie 490 personnes est en faite la vraie équipe Red Bull et se concentre dans le développement technique des monoplace. C’est elle qui hérite du budget total de la marque de boisson (70 millions d’euros en 2011), mais elle dispose d’une activité de sous-traitance intéressante.

Responsable de la conception des Red Bull et Toro Rosso, en 2009, l’équipe italienne avait dépensée 16 millions d’euros pour la conception de la STR03 et 12 millions d’euros pour la STR04. Il est estimé que le chiffre d’affaire de sous-traitance pour l’année 2011 (via Team Lotus et le programme Red Bull Air Race) est estimé entre 7 à 12 millions d’euros.

Pour l’avenir les liens avec la marque de luxe Infiniti va permettre d’augmenter les revenus de l’activité de sous-traitante technique.

Red Bull : Valeur médiatique 2010 de 200M€

27 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Marketing

Souvenez vous en début d’année, Lewis Hamilton a avait jugé Red Bull comme une simple marque de boisson. Depuis le début de son aventure en F1 en 2005, comme constructeur, la Formule 1 a toujours été considéré comme un vecteur de promotion dans le monde. Le plus important d’ailleurs, avec un investissement de 750 millions d’euros sur la période.

Depuis 2009, l’équipe Red Bull Racing est une équipe gagnante (en course et en titre) et l’impact en valeur médiatique est devenu immense. En 2009, cette valeur médiatique était évaluée à 157.6 millions d’euros. Pour l’année 2010, le chiffre de 200 millions d’euros n’est pas une exagération, grâce à sa double présence en Formule 1, via Red Bull Racing et la Scuderia Toro Rosso.

En 2009, l’investissement sponsoring de Red Bull était estimé à 110 millions d’euros environ, pour 2010, le total représentait 107.5 millions d’euros selon le BusinessBook GP.

Avant Poste – une histoire de couvre feu

27 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Tomorrow TV

L’émission web de TomorrowNewsF1 « TomorrowLine » est revenu Dimanche soir sur le Grand Prix de Singapour  qui a vu la victoire de Sébastien Vettel devant Jenson Button et Mark Webber.

Voir la vidéo ? cliquez ici

Une histoire de couvre feu

Vendredi, embarras dans les rangs de l’équipe Toro Rosso. Franz Tost a été vu dans le paddock en plein couvre feu. Pour Singapour la FIA a fixé entre 9h30 et 16h (heure locale), le manager autrichien a donc violé le couvre feu. Rien de bien grâce, c’était le premier de l’équipe italienne.

Plus étonnant a été le cas de Red Bull Racing, Mercedes GP et Marussia Virgin qui ont eu aussi violé ce couvre feu, le même jour, mais cela a provoqué une réaction. Dans le cas de Mercedes GP, a 15h30, l’équipe marketing du team était présente dans le paddock avec des invités et sponsors, donc en pleine période de couvre feu. Rapidement la FIA a sanctionné les trois équipes, provoquant une réaction de Ross Brawn qui demande une clarification du règlement.

En effet, il est indiqué que seul le personnel influençant l’exploitation des voitures est interdit dans le paddock durant la période du couvre feu. Mais est-ce le cas des équipes Marketing ? La réponse est arrivée dimanche matin par un NON de la fédération, après que Red Bull ait encore enfreins le règlement le samedi, cumulant ainsi sa 4ème et ultime exception de l’année.

Finalement, la FIA a rayé les précédentes sanctions pour les équipes à Singapour offrant même 2 jokers pour RBR, mais ouvre la porte à une pratique à l’avenir sur l’exploitation du couvre feu par les équipes marketing des équipes.

RRA – Pression économique sur RBR

21 septembre 2011 | 7 commentaires
Catégorie : F1 Leaders, Politique

Les réunions FOTA, depuis le début de l’année, sont sous haute tension concernant les dépenses des équipes. En Janvier, la Gazzetta dello Sport avait indiqué que Red Bull Racing avait dépensé 160 millions d’euros en 2010, au lieu des 100 millions réglementés par le RRA (accord de restriction de budget entre les équipes). En Juin 2011, Mercedes GP a directement pointé du doigt l’équipe autrichienne sur son effectif de 552 personnes (dont 61 dans l’usine de Milton Keynes officiellement). La situation est devenue telle autour du team champion du monde 2010, que le cabinet conseil Cap Gemini a réalisé un audit.

Selon le magazine Autosprint, sous la pression des soupçons de certaines équipes au sujet de ses structures, Red Bull Racing a subi un audit de ses comptes pour lever tout soupçon de litige. Sauf que l’équipe autrichienne n’est pas d’accord et dénonce « une invasion de sa vie privée ». Dans le sens ou les informations qui sont recueillis par l’audit sont « sensibles » et seront visible par ses concurrents. RBR conteste donc les données de Cap Gemini.

Cette semaine une réunion de la FOTA doit approfondir cette question concernant l’application du RRA. Certains observateurs estiment que l’implication du cabinet conseil hollandais, dans les structures financières d’un team, est un signe fort de l’association des constructeurs, pour faire appliquer le RRA à l’avenir.

Car si litige il y a, quelle sanction pour RBR ? Un déclassement ?


Page 3 sur 151234510...Last »


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu