Naviguer : Accueil >

Red Bull Racing et le cas Mark Webber pour 2012

10 juin 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses, Rumeurs, Transferts

La méthode est connue depuis un moment. Red Bull contre Red Bull. Franz Tost de Toro Rosso lance une indication qui est ensuite démentie cordialement par Christian Horner de Red Bull Racing. Une sorte d’auto promotion en cycle fermé. Toutefois, cela cache une réalité évidente. Le cas Webber est bien sensible chez RBR.

Christian Horner a indiqué à la BBC, présente à Montréal,  que le pilote australien a décidé d’aller de l’avant avec sa carrière en Formule 1 pour 2012 et qu’une prolongation pourrait être rapide. Sous-entendu Mark Webber a compris que désormais il est le deuxième pilote de l’équipe et doit donc accepter cela,  s’il souhaite rester dans le team en 2012 et ne pas être remplacé.

Cette année, Mark Webber, grâce à sa formidable saison 2010, a réussi, via l’influence de Flavio Briatore, à obtenir le même salaire de Sébastian Vettel et les mêmes garanties techniques. Une manière d’assurer un statu quo entre les deux hommes et leurs entourages. Pourtant, le fantastique début de saison du champion du monde allemand laisse entrevoir une saison difficile pour son équipier. Red Bull refusant de laisser ce dernier, indispensable pour assurer le championnat du monde des constructeurs qui lui tend les bras encore cette année.

L’ombre des pilotes Toro Rosso n’a pas été le déclencheur de la volonté de Webber de continuer (précisons qu’il n’a pas encore signé). Les rumeurs sur Hamilton et aussi les discussions entre Red Bull et Kimi Raikkonen, pour sonder ce dernier, à fait réaliser les conditions du pilote australien. Il doit accepter d’être un patient numéro 2 derrière un futur double champion du monde, sinon il sera remplacé par un jeune pilote (une petite humiliation pour lui) ou un champion du monde (aussi un échec pour lui). Une situation paradoxale, qui ne permet pas à l’entourage de l’australien de négocier.

En effet, largement distancé par son équipier, il ne peut proposer une alternative cohérente en fonction de ses résultats. Laissant le paradoxe des propositions et alternative à Red Bull Racing (en effet, pourquoi proposé un poste de 2ème pilote à Webber et lui mettre sous le nez un possible champion du monde en alternative ?).

Dans cette histoire, Webber n’est pas en position de force, c’est Red Bull et Christian Horner, voir Helmut Marko et Dietrich Matershitz. Une situation bien différente de l’an dernier.

Aabar confirme discuter avec Red Bull, mais ne vise pas STR

1 juin 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Le groupe d’investissement d’Abu Dhabi, confirme des discussions avec Red Bull, sans spécialement viser Toro Rosso.

Le 31 Mai, la presse espagnole avait indiqué que Red Bull allait céder l’équipe Toro Rosso à des investisseurs d’Abu Dhabi du groupe Aabar, via la holding International Petroleum Investment Compagny et la banque filiale Falcon Bank. (Voir ici pour souvenir)

Le groupe Aabar confirme ce soir qu’il discute bien avec Red Bull, mais pour viser « une coopération de projet » et non pas un intérêt particulier pour lé Scuderia Toro Rosso. « Red Bull est une organisation exceptionnelle avec une empreinte unique dans le monde. Il pourrait y avoir une coopération fructueuse entre Red Bull et Aabar. » Indique le communiqué de presse du directeur général Mohammed al-Husseini.

Aabar précise qu’il ne vise pas le rachat de Red Bull Racing ou de sa filiale, ni de Red Bull (la marque de boisson). La société indique quelle confirme son engagement ferme et durable en disposant de 40% de Mercedes GP.

RRA – Tension entre RBR et la FOTA

1 juin 2011 | 6 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Rumeurs

L’affaire remonte lors d’une réunion des membres de la FOTA, en marge du Grand Prix d’Espagne.  Les membres de l’équipe Mercedes GP ont violement attaqués Christian Horner et Red Bull Racing, pour non respect du RRA (Ressource Restriction Agreement). Quelques jours plus tard, Ferrari appel à l’exclusion de RBR de l’association.

« De toute manière le RRA n’est pas appliqué » lance un patron d’équipe en OFF dans le paddock de Barcelone. Il faut dire que l’ambiance est lourde entre les membres de l’association des constructeurs. Lors d’une réunion en marge du Grand Prix d’Espagne, Mercedes GP a reproché à Red Bull Racing de bloquer le RRA. Précisant que le team champion du monde emploie 552 personnes dans son usine, tandis que la marque allemande, via son usine de Brackley a réduit à 420 personnes ses effectifs. A ce moment précis, la réponse de Christian Horner et d’Helmut Marko était simple.

Selon l’équipe autrichienne, l’effectif de Mercedes GP est de 820 personnes : 420 pour Brackley et 400 personnes pour son unité moteur à Bixton. Imparable, mais dangereux.

Car à Monaco, Stefano Domenicali a relancé le débat dans le paddock. Ferrari accuse désormais Red Bull de ne pas respecter les limites imposées par la FOTA en termes de budget et surtout de personnel. Pour sa défense, Horner a simplement indiqué que l’effectif de son usine de Milton Keynes était de 61 personnes. Red Bull Technology (le sous-traitant technique selon Horner) embauchant les 490 autres personnes. En cela, l’équipe imitait les autres dans le domaine de la sous-traitance. Un argument qui a du mal à passer, car Ferrari, McLaren et d’autres ont utilisé des installations de Toyota à Cologne et pas leur propre installation, via une société annexe. Un montage qui était déjà la source d’inquiétude depuis une année sur le contournement du RRA par l’équipe championne du monde. Enfin, souvenons-nous, que Ferrari avait accusé RBR d’avoir dépensé 160 millions d’euros en 2010 (au lieu des 100 du RRA) durant l’hiver, dépassant via un apport « fantôme » son budget annoncé de 150 millions d’euros environ pour la saison 2010.

Pour le moment le président de la FOTA, Martin Whitmarsh n’a pas fait de déclaration. Son intervention sera aussi importante pour offrir un éclairage sur la situation.

Espionnage Ferrari vs RBR : GP Monaco, acte 2

31 mai 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Rumeurs

L’ombre de l’affaire d’espionnage a tourné au ridicule lors du Grand Prix de Monaco ou la tension est encore montée entre Red Bull et Ferrari. Cette dernière, accusé d’écoute radio durant la course pour mieux anticiper les stratégies de sa rivale. Le ton est monté entre les deux partis durant la semaine suivant le Grand Prix d’ Espagne et le début de la course monégasque.

Christian Horner avait indiqué à la BBC que son équipe avait pris ses dispositions pour Monte-Carlo. En effet, selon les médias espagnols, l’équipe autrichienne a tout simplement placé un de ses membres (équipé d’un micro casque) devant le stand de la Scuderia Ferrari durant toute la couse !

Le procédé n’est pas interdit, mais ce contrôle de la stratégie n’est toutefois pas vraiment normal. L’homme indiquait chaque arrêt de l’équipe italienne avec des remarques pour donner des informations à Red Bull Racing. Toutefois, il semble que l’infiltré a gêné le muret des stands dans son observation des procédures.

Plus astucieux et surtout par provocation, lors de la deuxième voiture de sécurité, Ferrari a tenté de simulé un arrêt aux stands pour Alonso, afin de piéger ses rivaux. En vain.

Cette petite histoire relancera l’idée d’espionnage stratégique entre les deux équipes pour le Grand prix du Canada. Mais à ce jeu, Red Bull à répondu à sa rivale Ferrari à Monte-Carlo.

Toro Rosso passe de Red Bull à IPIC

31 mai 2011 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités, Business News F1, Rumeurs

Il semble que l’équipe Toro Rosso va changer de main prochainement. Red Bull cessera d’être le propriétaire principal de l’équipe italienne puisque International Petroleum Investment Compagny (IPIC), une société du gouvernement d’Abu Dhabi devient le nouvel actionnaire majoritaire d’ici quelques semaines.

Les discussions étaient entamées depuis Février. La semaine dernière, IPIC avait déjà signé un accord via sa filiale Falcon, une banque privée Suisse spécialisé dans la gestion d’actifs pour clients privées, familles riches et investisseurs institutionnels. L’objectif de l’organisation est de d’utiliser la Formule 1 comme un moyen de promotion de ses marque. AS.com cite par exemple CEPSA, une société espagnole de lubrifiant.

Il est possible que les voitures évoluent dans leur décoration d’ici la fin de l’année. L’évaluation des 75% de prise de participation d’IPIC est estimée à environ 50 millions d’euros, ce qui permet une valorisation de l’équipe de Faenza à 65 millions d’euros…

RBR va modifier sa stratégie en course

27 mai 2011 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Christian Horner a déclaré que Red Bull Racing a révisé ses arrêts aux stands parce que ses concurrents étaient entrain de copier ses mouvements et sa stratégie.

L’affaire des écoutes radios, moqué par Ferrari et finalement confirmé par Christian Horner hier est un volet de la stratégie des arrêts aux stands de l’équipe championne du monde 2010. Il est désormais entendu que RBR fasse des appels fictifs en code pour brouiller les pistes. Mais, il existe aussi le système du laser aux stands.

Ce dernier système permet aux pilotes de se placer idéalement sur son emplacement dans les stands, sans faire perdre de temps aux mécaniciens pour changer les roues. Le gain est estimé à plusieurs près d’une seconde et semble déjà dans les cartons des autres équipes pour le Canada ou Valencia.

F1 – Vers une série limitée RBR pour Infiniti d’ici 2013

24 mai 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Le constructeur de voiture de luxe Infiniti et Red Bull Racing envisagent de collaborer sur une voiture de route à hautes performances d’ici 18 à 24 mois.

Simon Sproule, qui supervise la participation d’Infiniti en Formule 1 a indiqué : « Notre relation avec Red Bull a seulement 5 courses, mais notre trajectoire est de travailler plus ensemble. Une façon de faire qui aboutira a une voiture de route. »

Le futur véhicule sera sensiblement remanié et qu’il possible que ce soit une série limitée d’environ 500 à 2000 exemplaires. L’ombre de la Clio Williams en 1992/1993 est d’ailleurs cité comme exemple à suivre.

GP Espagne – Un soupçon d’espionnage

23 mai 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Rumeurs

Helmut Marko, le conseiller de Red Bull pour le sport automobile, soupçonne Ferrari d’user de certaines méthodes pour écouter les communications de son équipe pendant les courses.

Newey : March, Leyton House, Williams, McLaren et RBR

17 mai 2011 | 6 commentaires
Catégorie : Histoire F1

Il arrêtera sa carrière à 60 ans, doit dans 8 ans environ. IL dessine toujours ses croquis sur une table à dessin industriel avec un crayon 2B classique que tous les jeunes aspirants dessinateurs de bureau d’étude connaissent. Adrian Newey dans The Guardian, revient sur sa carrière. Son transfert chez Williams, son arrivée chez McLaren et le titre chez Red Bull l’an dernier. Un parcours de plus de 20 ans, car il était déjà présent en 1981 dans l’équipe Fittipaldi Wolf,  qui faisait courir Keke Rosberg avant de partir pour les Etats-Unis et revenir dans le projet FORCE de 1984 sans succès. March et Leyton House feront sa réputation à la fin des années 80.

« Il y avait beaucoup de doute dans l’équipe en 1990 chez March. Nous avions eu un certain succès avec la voiture de 1988, mais j’avais 28 ans et j’étais un peu naïf. Nous avons été trop ambitieux et je suis passé du héro à zéro et j’ai été licencié. Mais j’ai appris une chose : lorsqu’une équipe est gérée par un comptable, il est temps de quitter la structure et c’est alors que Williams m’a approché. » Newey découvre alors une équipe qui disposait d’une soufflerie (la seule avec Ferrari à l’époque) et l’ingénieur se lancera dans le développement de la célèbre FW14 de 1991. Il restera jusqu’en 1997 dans l’équipe anglaise et ses voitures gagneront 5 titres constructeurs. McLaren et Ron Dennis lui tendra les bras avec un salaire record pour l’époque de 3 millions de dollars.

Une période riche pour Newey mais la structure de Woking était trop importante pour qu’il s’y plaise réellement. EN 2001, il acceptera de signé un accord avec Jaguar avant de prolonger, par défaut chez McLaren jusqu’en 2006. Il rejoindra ensuite Red Bull Racing : «À bien des égards, gagner les titres constructeurs et pilotes avec Red Bull, l’an dernier a été le plus satisfaisant de tous. Quand j’ai quitté McLaren pour venir ici en 2006, beaucoup de gens ont dit que Newey était fini et ruiner sa carrière. J’essaie de ne pas être affectée par ce que les gens disent, mais tout ce que nous avons réalisé au cours des cinq dernières années a été incroyable. »

Et Ferrari ? Depuis 1994, Luca di Montezemolo tente de séduire Adrian Newey pour qu’il travail à Maranello : « c’est une grande équipe et de nombreux pilotes finissent par succomber à la romance Ferrari, les ingénieurs ne sont pas complètement insensible à cela. Mais, je ne vais pas aller chez Ferrari. Une des raisons principale est que ma famille vie en Angleterre. Je n’ai aucun désir de travailler pour quelques d’autre que Red Bull en F1. »

Agé de 52 ans, Newey estime être encore présent jusqu’à 60 ans. Donc jusqu’en 2019…

F1 – Hamilton en pré-contrat avec Red Bull Racing pour 2013

12 mai 2011 | 7 commentaires
Catégorie : Rumeurs, Transferts

Les relations entre l’équipe McLaren et Lewis Hamilton présentent un nouveau tournant. Martin Whitmarsh souhaite des discussions positives avec son pilote pour prolonger son contrat après 2012, mais ce dernier a signé un pré-contrat avec Red Bull Racing pour 2013.

Selon nos informations, le champion du monde 2008 aurait signé, il y a quelques semaines,  un pré-accord avec l’équipe championne du monde 2010,  pour l’horizon 2013. Une étude de faisabilité du côté de la boisson énergisante a déjà été engagée et le résultat est spectaculaire pour Red Bull. La marque autrichienne viserait le marché Africain à l’avenir. Hamilton serait donc un élément majeur de cette nouvelle stratégie.

Depuis le début de la saison, Red Bull alimentait la rumeur d’obtenir un duo Vettel – Hamilton pour 2012 voir plus tard. Le champion du monde 2010 a été consulté et n’est pas contre une confrontation avec Hamilton. Adrian Newey aurait mis des réserves de son côté. Pour des raisons inconnues.

Notons que Lewis Hamilton discute toujours avec McLaren pour prolonger son contrat au-delà de 2012. Le pré-contrat RBR est un élément de pression sur Martin Whitmarsh. Le pilote souhaite un accord d’une année + une année (2013 – 2014) et non un accord à option long terme,  comme le souhaite son patron à Woking.

Réunion au sommet entre RBR, McLaren, Ferrari et Mercedes

5 mai 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités

Les récents événements autour de l’aspect commercial de la Formule 1 vont provoquer une réunion d’urgence des quatre plus grosses équipes du plateau : Red Bull Racing, McLaren, Ferrari et Mercedes GP. La réunion est prévue autour du 14 Mai prochain à Stuttgart.

Selon SkyNews, il n’est pas encore permis de dire si d’autres équipes de la FOTA seront conviées à cette réunion. Toutefois, la situation semble s’accélérer. L’association des constructeurs s’étaient déjà réunie en Malaisie pour discuter de mesures qui n’ont pas abouti, sauf que le climat est différent aujourd’hui. Le sommet de Stuttgart va avoir comme objet : la propriété de la discipline (le cas NewsCorp – EXOR), les prochaines négociations des Accords Concordes et des questions techniques actuellement gelées.

Stefano Domenicali a indiqué a AutoBild : « Sur le plan commercial, nous avons à répondre aux questions suivantes : l’avenir de la F1, la place des équipes et des constructeurs et surtout qui sera responsable de la Formule 1 à terme ? »

Au début de l’année, Martin Whitmarsh, président de la FOTA, avait indiqué que les prochains Accords Concordes devraient être signés d’ici Juin 2011. Mais, le programme risque de prendre plus de temps qu’initialement…

Mark Webber et un avenir sous couvert de politico-économique

3 mai 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses, Rumeurs, Transferts

Arrêtera ou arrêtera pas ? Une chose est sure est que Mark Webber met déjà la pression sur Red Bull concernant son contrat 2012. Toutefois, plusieurs indices laissent penser que l’australien réalise probablement sa dernière saison dans la structure de Milton Keynes.

Une phrase pour débuter, quasiment pas traduite et qui résume assez bien l’état d’esprit :  » Je veux gagner pour moi même. Nous verrons bien. Si l’équipe ne veut plus de moi, je devrais répondre à une question que je me pose : dois-je arrêter ou chercher une autre équipe ? » La première partie est la plus importante et pourrait bien être une cause du malaise entre le pilote et son équipe. 

L’an dernier, Webber avait, avec le concours de son agent Flavio Briatore, parfaitement manœuvré pour son contrat 2011. L’australien touche en effet, le même salaire de Sébastien Vettel et dispose d’une garantie technique équivalente. Toutefois, Christian Horner indique en off depuis le début de la saison, que cette saison sera la dernière de son pilote.

Webber est aussi sous pression et doit inverser la tendance. L’annonce de la prolongation de contrat de Vettel en début de saison n’a pas été bien reçue du coté du duo Briatore -Webber. Il est entendu que l’on demande des efforts au pilote pour prolonger son aventure. Un meilleur respect de l’équipe et surtout travailler pour l’équipe. Mais, la politique pourrait aussi s’en mêler.

Championne du monde des constructeurs, Red Bull Racing souhaite accentuer sa filière pilote à l’avenir. Vettel étant le fer de lance de ce programme, Dietrich Matershitz souhaiterait placer un autre pilote aux cotés du champion du monde 2010. Un pilote Red Bull évidement. Les noms d’Alguersuari et Buemi semblent être folklorique, il faudrait, semble t’il, regarder vers Daniele Ricciardo pour ce deuxième volant RBR en 2012.

L’avenir de Mark Webber est donc un mélange entre politique et économie. Si l’australien raccroche son casque il n’en sera pas moins un pilote convoité durant l’intersaison pour 2012. Reste à savoir à quelle prix…

Les dépenses Teams sur la période 2008-2010

30 avril 2011 | 4 commentaires
Catégorie : Business News F1

Les chiffres publiés annuellement par le BusinessBook GP (voir ici pour l’édition 2011) ont été analysé sur une période de trois années. Le rapport résultats/dépenses des équipes de Formule 1 offre une indication précise de rendement/efficacité.

Le changement de réglementation sur les points en 2010 a permis des gains spectaculaires. Red Bull avec un cumul de 533 millions d’euros de budget sur la période 2008-2010 a marqué 680.5 pts et un ratio de 1.27, devant McLaren avec 0.80 pour un cumul de 841 millions d’euros. Ferrari reste toujours bien en place avec un ratio de 0.76.

Ensuite, la moyenne tombe autour de 0.35 (BMW-Sauber, Renault, Force India). Le bonnet d’âne est pour le duo japonais Honda – Toyota. Notons toutefois, que le premier n’a réalisé qu’une seule saison en 2008, dans notre étude (320M€ de budget pour 14 pts inscrits), tandis que Toyota n’a réalisé que les saisons 2008 et 2009 pour notre études pour un ratio de 0.16 et un budget total de 725 millions d’euros (soit plus Renault en trois saisons !).

Le cas Brawn GP – Mercedes GP est à part, car n’ayant réalisé qu’une saison chacune, l’équipe championne du monde 2009 est en tête du classement et son successeur bien placé (car bénéficiant de la nouvelle réglementation des points).

Rapport résultats/dépenses 2008/2010

La vérité sur la clause de sortie de Vettel chez RBR

29 avril 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses, Transferts

Lorsque Sébastian Vettel a renouvelé son contrat avec Red Bull Racing jusqu’en 2014, le grand patron de la marque autrichienne, Dietrich Mateschitz avait indiqué qu’il était du devoir de RBR de produire une machine performante pour le champion du monde 2010, afin qu’il reste dans la structure (voir ici pour souvenir).

Une interprétation a été alors faite que le contrat de Sébastian Vettel dispose d’une clause de résultats (minium top 3 du championnat du monde pilote et 2 victoires par saison comme clauses). L’intéressé avait précisé que sa prolongation était indexée sur le contrat d’Adrian Newey. Toutefois, Helmut Marko offre un décryptage légèrement différent des déclarations de Mateschitz.

« Sa déclaration doit être vu, sur une période de une voir deux saisons. Car il est possible que nous baissions de rythme ensuite. » lance Marko dans AutoBild.

Sous entendu, il existerait bien une clause de résultat entre Red Bull Racing et Sébastian Vettel, mais celle-ci ne serait active que si l’équipe prolonge de deux saisons de suite son déclin. Un détail intéressant pour la période 2011-2014.

F1 – Le secret du KERS Red Bull

22 avril 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Technique F1

Depuis le début de l’année, le système de récupération d’énergie cinétique Red Bull est l’objet de toutes les attentions. A la fois unique (voir ici), stratégique, il n’empêche qu’il n’est pas absolument fiable.

En Australie, le système n’a pas été activé, en Malaisie, seul Vettel pouvait l’utiliser mais partiellement, alors qu’en Chine le système coupait par intermittence à partir de la mi-course, n’offrant que 1/3 de sa puissance. Pourtant, chez Red Bull, le KERS est un sujet tabou.

Auto Motor und Sport indique que 40% du système de l’équipe championne du monde est commun à celui de Renault. Sauf que les composants seraient placés différemment.  Sur le principe, le KERS est composé de trois éléments : batteries, boitier électronique et le moteur électrique. Ces trois éléments sont mis au point par Renault/ Lotus Renault GP et Magneti Marelli. Mais, ensuite, chaque client en fait ce qu’il souhaite. L’installation est libre.

Adrian Newey avait déjà déclaré n’avoir pas fait de compromis aérodynamique pour le KERS. Ce qui sous-entendait qu’il avait répartie les éléments, donc ce qui pouvait causer des soucis de fiabilité. Quelques photos circules, mais rien encore de concret et le secret n’est pas encore percer. Toutefois, l’installation Red Bull comporte deux soucis majeurs pour le système : les vibrations et les températures élevées.  Il est aussi entendu que les batteries ont été réduites, ce qui expliquerait la puissance moindre en Chine. Pour une question de poids…

F1 – Mise à jour du KERS RBR en Turquie

18 avril 2011 | 6 commentaires
Catégorie : Actualités, Technique F1

Red Bull Racing annonce une mise à niveau de son KERS pour le prochain Grand Prix de Turquie. Après avoir été le principal point faible de la RB7 en Chine, une mise à jour s’imposait d’urgence.

Après ne pas l’avoir utilisé en Australie, partiellement en Malaisie, le système de récupération d’énergie cinétique Red Bull, sur la machine de Vettel, ne fournissait seulement que 30cv au lieu des 82cv de ses rivaux,  lors de la dernière partie de la course en Chine. Une carence technique qu’il fallait résoudre d’urgence.

« Notre KERS fonctionnait très bien en Chine dans la première moitié de la course, mais son utilisation par la suite s’est déroulée par à-coup, toujours en panne. Il est important d’améliorer la fiabilité du système et nous avons trois semaines pour y parvenir. » Explique Christian Horner sur la BBC.

Reste qu’il faudra établir beaucoup de kilomètre le vendredi pour fiabiliser le système. Le principal problème serait d’ordre du refroidissement des batteries, qui seraient trop proche de la coque et subiraient la chaleur de la monoplace.

F1 – Toro Rosso à vendre (en partie)

15 avril 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Business News F1

« Mes dernières informations de M. Mateschitz est qu’il ne veut pas vendre l’équipe Toro Rosso complètement. Il n’aurait aucun problème pour cohabiter avec un investisseur pour apporter un peu d’argent. Mais la majorité restera avec Red Bull. C’est mes informations » lance Franz Tost dans une interview.

Red Bull investit massivement dans Toro Rosso pour agrandir l’usine et la rendre durable à terme. Dès Septembre, le nouveau bâtiment des composites débutera sa construction. La première pierre d’un projet de 3 ans devant permettre de porter la superficie de l’usine de Faenza à 8.000M2. L’objectif est que Toro Rosso doit entièrement être capable de construire une monoplace de Formule 1.

Tost a confirmé dans Motorsport-Total.com, les informations que nous avons reliées sur une vente de l’équipe italienne l’an dernier. L’équipe était à vendre autour de 80 millions d’euros. Intégralement, mais n’a pas trouvée d’acheteur. Alors, l’avenir de Toro Rosso a été fortement discuté après ses échecs.  Après le titre de champion du monde 2010 de Red Bull Racing, la décision a été prise de faire de STR une équipe junior, mais avec un projet d’investissement passif (voir ici).

Buemi et Alguersuari sous la pression d’un volant RBR en 2012 ?

14 avril 2011 | 7 commentaires
Catégorie : Analyses, Rumeurs, Transferts

Les pilotes Toro Rosso sont sous pression pour ce début d’année 2011. Jaime Alguersuari et Sébastien Buemi ont des objectifs à réaliser. Leur avenir en Formule 1 en dépend. Toutefois, cette pression n’est pas du fait de l’arrivée de Danièle Ricciardo, mais plutôt de la promesse de remplacer Mark Webber en 2012, selon El Mundo Deportivo.

Toutefois, selon nos échos, le schéma présenté par le média espagnol est plus qu’angélique pour offrir une visibilité pour Jaime Alguersuari, mais la réalité semble différente. Le cas de l’australien semble définit du coté de Red Bull Racing. Franz Tost a indiqué en Malaisie : « Red Bull aura un volant de libre l’année prochaine. Jaime et Sébastien ont devant eu une grande opportunité. » La pression sur les deux hommes est donc forte. L’un devant terminer devant l’autre au championnat du monde des pilotes, pour prétendre au volant 2012 aux cotés de Sébastian Vettel. En perspective.

Mark Webber connait la situation depuis le renouvellement des contrats de Vettel et du personnel stratégique Red Bull Racing il y a quelques semaines. Toutefois, la promesse au pilote Toro Rosso semblerait une option parmi d’autres pour Red Bull Racing. Le cas Felipe Massa, entrevue l’an dernier brièvement, semble toujours d’actualité et plus réaliste que le projet Lewis Hamilton, trop médiatique pour être réaliste. Mais, il existe une autre option intéressant à révéler.

El Mundo Deportivo indique qu’il est possible que le line-up Toro Rosso soit entièrement renouveler pour 2012. Daniele Riccciardo sera titulaire de l’équipe italienne et pourrait être accompagné d’un autre jeune pilote Red Bull. Sauf que notre ami Dimitris Papadopoulos (abonnez vous à son fil Twitter très intéressant) a indiqué, il y a quelques temps que le pilote australien serait le remplaçant de Webber chez Red Bull Racing et non un titulaire pour STR en 2012.

Ce qui signifie que les annonces de Tost sont destinés à tirer un maximum de la rivalité entre les deux hommes, au profit de Toro Rosso uniquement…

GP Malaisie – RBR avec le KERS en qualification

9 avril 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Technique F1

Christian Horner a avoué que son équipe a utilisée le KERS durant les qualifications et Sébastian Vettel précise que, sans le KERS il n’aurait pas fait la pôle position aujourd’hui.

GP Malaisie – Red Bull qualifié en pneus durs demain ?

8 avril 2011 | 4 commentaires
Catégorie : Technique F1

Pirelli indique que la différence entre les pneus soft et les durs est de 1,2 secondes. Toutefois, Paul Hembery indique qu’il est probable que Red Bull se lance dans une stratégie différente, parce qu’ils peuvent se le permettre en terme de performance. « Tous les autres penserons à se qualifier et prendrons les softs ». Donc il est possible que RBR se qualifie demain en dur.
Pirelli précise aussi que la fenêtre d’exploitation de ses gommes tendres sera entre 8 et 10 tours avant usure et 12 à 14 tours pour ses pneus durs.


Page 5 sur 15« First...3456710...Last »


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu