Naviguer : Accueil >

F1 – BMW : le plan Sauber refusé par BMW !

6 août 2009 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités

Peter SauberIl y a une semaine, Peter Sauber avait annoncé lors du retrait de l’équipe BMW-Sauber, qu’il ferait tout son possible pour préserver le site de Hinwill. Apparemment, le manager suisse était sérieux d’après la télévision Suisse.

Sauf que cela a échoué ! Son projet était de préservé l’infrastructure de Hinwill, une grande partie de l’équipe, mais il aurait été rejeté par le directoire de BMW, selon la télévision Suisse. D’autres détails sur l’offre de Suaber n’ont pas été dévoilés.

L’autre projet de Nelson Piquet est plus clair : l’équipe déménagera de Suisse, et une grande partie de l’équipe sera remercié (50% environ). Toutefois à ce projet le directoire de BMW ne serait pas opposé (le monde à l’envers non ?)

Le délai de la FOTA et de la FIA pour BMW a été dépassé depuis hier soir, mais la FOTA garde la porte ouverte.

F1 – la signature des Accords Concorde retardées ?

29 juillet 2009 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

La signature des prochains Accords Concorde sera retardée pour une durée indéterminée selon divers sources, à cause du retrait de BMW ce matin.

La FOTA ayant annoncée que l’équipe basée en Suisse, a confirmée son adhésion auprès de l’association, cela ne pourra se faire sous le nom de BMW. Le nom de Sauber serait utilisée mais une clarification de la situation a été demandée par la FOTA et la FIA dans ce domaine. Retardant ainsi la signature de quelques jours, voir semaine.

F1 – Quel avenir pour BMW Sauber ?

29 juillet 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses, Business News F1

BMW quittant la Formule 1 à la fin de l’année, quelle est la situation de l’actionnariat de l’équipe ?

21 Juin 2005, les six membres du conseil d’administration de BMW donnent finalement le feu vert à Mario Theissen pour le rachat de l’équipe Sauber. La marque allemande se porte acquéreur de la plupart des actions de Peter Sauber, mais le suisse conserve 20% et a planifier jusqu’à fin 2009, l’absorption progressive des parts de Crédit Suisse, partenaire officiel de l’équipe Sauber depuis 5 ans. L’établissement helvète avait 63% des parts de l’équipe.

Ce qui signifie qu’à l’heure d’aujourd’hui, BMW dispose de 80% des actions de l’équipe BMW-Sauber. Peter Sauber disposant des 20% restant.

La réduction des coûts permettra peut être au patron suisse de reprendre son équipe d’ici la fin de l’année et la faire vivre. Mais aucune clause n’a été dévoilée dans ce sens jusqu’à présent.

Après la conférence de presse de ce matin, les rumeurs disaient que Sauber pourrait revenir aux affaires avec le soutient de BMW, à la manière de ce qu’a réalisé Honda avec Ross Brawn, une perspective que Sauber n’a pas encore envisagé : « Je suis en ce moment en retraite et ce n’est pas le bon moment pour le faire. » insistant sur le fait qu’a 65 ans il est trop vieux pour un tel projet. Mais le conseil d’administration de BMW pourrait le convaincre du contraire…

F1 – Button et Sauber

1 juillet 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Transferts

Peter SauberPeter Sauber a déclaré qu’il avait essayé d’engager Jenson Button dans son équipe en 2002, mais que le pilote britannique avait opté pour l’équipe BAR, mais le manager suisse n’en était pas à sa première tentative.

« Jenson était super talentueux en Formule 1 en 2000. Mais, il a toujours été au mauvais moment dans la bonne équipe. Son étoile a cessé de briller. En 2002, j’ai essayé de l’attirer à Hinwil. Malheureusement, je n’ai pas réussi, » a déclaré Peter Sauber, au journal suisse Blick. En 2002, Jenson Button était au terme de son contrat avec Benetton-Renault et Flavio Briatore souhaitait se séparé de lui pour mettre Fernando Alonso à sa place. Le pilote était rémunéré à l’époque 6 millions de dollars (2 millions de Williams plus 4 millions de Renault), un record pour un jeune homme de 22 ans à l’époque. Toutefois, Peter Sauber oublie de dire qu’il avait essayé à la fin de la saison 2000 d’obtenir les faveurs du pilote anglais.

Impressionné par le talent de Button chez Williams, et sachant que l’équipe de Grove ne pouvait pas le prolonger dans l’équipe, à cause de l’arrivée de Juan Pablo Montoya pour 2001, Peter Sauber contact David Robertson, le co-agent du pilote anglais à l’époque. Le manager anglais précise à Sauber qu’aucune discussion n’aboutira en dessous d’une offre de 3 millions de dollars, mais finalement le pilote ira pour deux saisons dans l’équipe Benetton-Renault. Toutefois, Sauber n’a rien perdu, David Robertson lui indique qu’il dispose d’un jeune finlandais très rapide qu’il pourrait tester et qui est géré par son fils Steve.  Son nom : Kimi Raikkonen.

F1 – Budget équipe : De la préhistoire à aujourd’hui

7 mai 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses

A la lecture de l’interview de l’ex team manager de l’équipe Jordan, Mark Gallagher sur les budget de l’équipe Jordan en 1991, il m’est venu d’idée de dévoiler les budgets des premières années des ancêtres des équipes Brawn, Force India, Renault, BMW, Red Bull et Toro Rosso.

Débutons par la plus ancienne de par l’historique. Brawn GP est née sur les bases de Honda Racing F1, qui elle-même est née sur les cendres de l’équipe BAR établit en 1999 avec un budget de 97 millions de dollars. Mais la British American Racing était née par le bais du rachat de l’équipe Tyrrell, qui a débuté en 1968 avec un budget astronomique pour l’époque de 200.000 dollars.

Renault F1 Team a rachetée pour 120 millions de dollars en 2000 l’équipe Benetton qui elle-même était née d’une fusion entre l’équipe Spirit et Toleman par la volonté du fabriquant de pull over. L’équipe Toleman a débuté en F1 en 1981 avec un modeste budget de 400.000 dollars.

Toro Rosso dispose dans son ADN de l’âme de Minardi née en 1984 avec un budget de 1 à 2 millions de dollars à l’époque soit 5 à 6 fois moins que les grosses équipes de l’époque.

Force India, est née sur les cendres de l’équipe Jordan qui a débuté en Formule 1 en 1991 avec un budget de 10 millions de dollars environs.

BMW a rachetée Sauber en 2005, mais Peter Sauber avait débuté en F1 en 1993 et un budget de 35 millions de dollars, ce qui en faisait un riche à l’époque.

Enfin Red Bull Racing, crée sur le cendre de Jaguar et fille de Stewart Grand Prix, qui a débuté en 1997 avec un modeste budget de 28 millions de dollars à l’époque.


Page 7 sur 7« First...34567


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu