Naviguer : Accueil >

L’évolution autour de Kimi Raikkonen

16 mars 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Management

Rien ne change vraiment. Les deux hommes sont toujours dans l’ombre du stoïque champion finlandais, mais leurs présences est plus distantes désormais. David et Steve Robertson ont véritablement construit la légende et la carrière de Kimi Raikkonen depuis 1998/1999, ou le pilote n’était encore qu’en Karting. De son ascension éclair en Formule 1 en 2001, à son transfert chez McLaren en 2002, son contrat record chez Ferrari en 2007 – 2009 et son éviction contre un salaire de 45 millions d’euros en fin d’année 2009, la carrière de Kimi Raikkonen a été courte et riche à la fois. Mais, toujours la présence du duo était là. Aujourd’hui la situation a changée.

Les Robertson ont pris un peu de recul. Leur entreprise de gestion est désormais basée à Dubaï, où ils résident. Kimi Raikkonen appel au téléphone Steve ou David pour des conseils et le duo arrive lorsqu’il faut négocier de nouveaux accords, comme ils l’ont fait pour Lotus F1 Team durant la fin de l’année 2011. Mais, la présence est plus en arrière plan.

Une évolution qui est dû au passage de Raikkonen en WRC en 2010 et 2011. Le champion du monde 2007 n’avait plus besoin des services de ses managers et a négocié et géré sa vie différemment durant ses deux saisons. Il s’est aussi rendu compte qu’il pouvait négocier une saison complète (voyage, préparation physique et discuter avec les patrons d’équipes) seul, sans avoir l’assistance continue de la famille Robertson, qui auparavant gérait tout.

En conférence de presse, Kimi Raikkonen ne change pas vraiment. Mais, c’est un homme plus libre qui évolue dans le paddock de Formule 1 désormais. Le sourire en plus.

Felipe Nasr et son nouveau plan de carrière

20 février 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Transferts

L’écurie française DAMS a recruté le brésilien Felipe Nasr comme pilote titulaire pour son équipe GP2. Le jeune pilote continu sa montée progressive pour être présent en Formule 1 à l’horizon 2014. Selon le plan de son agent, Steve Robertson.

Soutenu par la Banco do Brasil et le pétrolier OGX (bien connu pour être des soutiens passé et présent de Bruno Senna), Nasr a un plan de carrière bien défini. Une année 2012 en GP2 pour viser le titre et un poste de 3ème pilote de type Hulkenberg chez Force India en 2013, afin de devenir titulaire en 2014. Toutefois, il faut noter que Steve Robertson n’a pas réussi à convaincre les équipes Ferrari et McLaren de miser sur son protégé.

La Scuderia mise sur le duo Jules Bianchi et Sergio Perez, tandis que McLaren a récemment misé sur le jeune Kevin Magnussen. Steve Robertson avait un plan et visait surtout Ferrari. L’anglais avait demandé que son jeune brésilien signe un contrat de 5 ans, avec un salaire record de 1 millions d’euros et l’assurance d’être titulaire chez Sauber en 2013 ou 2014 à la place de Sergio Perez. Il semble que ce plan doit être revu.

Désormais, Nasr est soutenu par des sponsors brésiliens et devra démontrer sa valeur en piste et comme 3ème pilote. Cela aura un coût important et un certain poids sur les épaules du jeune homme, qui est présenté comme le futur champion du monde de Formule 1 brésilien.

Raikkonen – Williams : jeu de salaire

18 novembre 2011 | 6 commentaires
Catégorie : Exclusif

Les rumeurs autour de Kimi Raikkonen vont bon train. La presse allemande attend une annonce pour avant le GP du Brésil, du côté de Williams F1. Mais les négociations entre l’équipe anglaise et les agents du pilote finlandais semblent buter sur un point précis : le salaire.

Réputé être un pilote coûteux, Raikkonen, depuis son départ de la Formule 1,  a toutefois entrevue sa valeur baisser avec le temps. En fait, c’est un jeu que joue la famille Robertson (s’occupant de la gestion de Raikkonen) et l’équipe Williams,  autour du retour du pilote finlandais. Les premiers ont distillé dans la presse allemande (leur terrain de jeu favori) que le salaire du champion du monde 2007 en 2012 serait de 30 millions d’euros (voir ici). Un salaire aussi important que Fernando Alonso et trois fois plus élevé que Sébastian Vettel.

Toutefois, ce salaire semble trop important pour l’équipe anglaise qui a fait une contre-proposition qui ne semble pas avoir satisfait les agents du pilote finlandais. Williams proposerait, la même somme sur deux années environ :  Un salaire sous la forme d’un fixe et d’une prime de résultats très importante. Il semblerait que cette fameuse prime se soit transformée en stocks options (avec environ 10/15% des actions Williams). Ce jeu de négociation doit toutefois être accéléré. C’est pour cela qu’une autre rumeur a commencé à naitre.

Auto Motor und Sport a confirmé, ce qui était alors une rumeur datant du 7 novembre, qu’entre le GP d’Inde et le GP d’Abu Dhabi, les Robertson ont démarché l’équipe Lotus Renault GP. Surtout pour faire réagir Williams.

Raikkonen souhaite revenir en F1

27 octobre 2011 | 9 commentaires
Catégorie : Transferts

Le paddock du Grand Prix d’Inde bruisse d’une forte rumeur ce soir : Raikkonen aurait signé son contrat avec Williams et une annonce ne devrait plus tarder. C’est Steve Robertson, le manager de Raikkonen, qui a amplifié la rumeur en indiquant aujourd’hui que le Finlandais était désormais prêt à faire son retour en F1.

Incapable de signer des résultats probants en WRC, Raikkonen délaisserait le rallye et devrait passer à l’usine de Grove dans les jours qui viennent mouler son baquet et prendre le volant d’une FW31, une monoplace vieille de deux ans, afin d’effectuer quelques tours, ce qui est permis par le règlement. Il ne peut évidemment pas participer aux essais pour les jeunes pilotes à Abu Dhabi.

Kovalainen a fini aujourd’hui d’en ajouter une couche sur les rumeurs entourant son compatriote en indiquant qu’il « pariait sur le retour de Kimi. Tous les signes vus ces derniers temps ne trompent pas même si je ne lui en ai pas parlé directement. Je suis sûr qu’il a une idée derrière la tête et j’attends de voir ce qui va se passer et s’il sera de retour en F1 chez Williams comme la presse l’annonce. Son retour serait très bon pour la F1. Il n’aurait aucun mal à être rapide dès ses premiers tours de roue. »

Source  : NextGen Auto

Robertson – Nasr vise la F1 en 2014

29 septembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Depuis le début de sa carrière, le jeune brésilien Felipe Nasr fait l’objet d’une attention toute particulière des équipes de Formule 1. Bien promotionné par Steve Robertson, l’agent historique de Kim Raikkonen, le jeune homme a remporté le titre anglais de Formule 3, il y a quelques semaines. L’occasion pour son agent de faire jouer la concurrence pour l’avenir.

Depuis 18 mois, l’agent anglais discute avec les équipes de F1. Toro Rosso a été une cible durant un temps pour faire débuter en F1 le brésilien cette année.

Fidèle à son habitude, Robertson souhaite un avenir en or pour son nouveau protégé. L’objectif est la Formule 1 à l’horizon 2014 maximum et donc de faire sauter des étapes au jeune brésilien. Mais, le contexte n’étant plus au baby boom, l’agent anglais discute avec Ferrari et McLaren pour faire introduire Nasr dans l’une ou l’autre académie.

Cette stratégie est intéressante à plus d’un titre car Ferrari et McLaren rémunèrent ses futurs pilotes en herbe, sur une période de 5 ans environ. La Scuderia, via son FDA paie Perez et Bianchi environ 500.000 euros par année, tandis que McLaren est un peu plus chiche avec le jeune Kevin Magnussen ou Nyck de Vries et applique la même méthode qu’avec Lewis Hamilton.

Toutefois, il semble que la piste Ferrari soit privilégiée par Robertson. En effet, en plus d’un salaire important, Ferrari offre une piste de volant chez Sauber,  qui est une porte d’accès à la Formule 1. Au contraire de McLaren qui semble plus flou pour l’avenir de ses jeunes. Il est entendu que Steve Robertson demande environ 1 million d’euros par année à Ferrari et un contrat de 5 ans, avec l’assurance de voir Nasr chez Sauber en 2013/2014 à la place de Perez.

Robertson : Kimi aurait fait aussi bien que Fernando en 2010

26 novembre 2010 | 19 commentaires
Catégorie : Transferts

Raikkonen 2010

Alors que le pilote finlandais pilotera (probablement) pour Mini l’an prochain en WRC, son agent, Steve Robertson estime pour le compte de Turun Sanomat que le champion du monde 2007 aurait fait aussi bien que Fernando Alonso en 2010 chez Ferrari.

« Je pense qu’il aurait atteint à peu près le même niveau que Fernando. Fernando a fait une excellente saison et je ne vais pas le dévaloriser. Je ne souhaite pas être mal compris, mais je pense que Kimi aurait fait aussi bien cette année. »

F1 – Raikkonen-Renault et les spéculations

20 septembre 2010 | 18 commentaires
Catégorie : Analyses, Rumeurs, Transferts

Renault F1 TeamUne rumeur/communication ratée ? l’affaire Raikkonen-Renault y ressemble de plus en plus. D’un coté,  Gérard Lopez, amusé par l’intérêt du pilote finlandais envers son équipe. De l’autre, Eric Boullier,  qui spécule sur les modalités financières du champion du monde 2007, tout en précisant qu’il n’y a eu qu’un contact, rien de plus. Enfin, Steve Robertson indiquant que Renault F1 Team était une option pour l’avenir. Bref, l’affaire se terminera ainsi.

Ayant disposé de 45 millions d’euros de dédit de la part de Ferrari en 2010, (28 millions de salaire + 17 millions de primes pour ne pas être présent en F1), le pilote finlandais a toujours été un pilote très coûteux, au-delà des réalités du marché des pilotes. En l’état de son palmarès, le pilote est évalué (dans les modalités du marché actuel) autour de 20 millions d’euros. Sauf que les rumeurs indiquent plutôt 30 millions d’euros pour 2011 en cas de retour. Sachant que 40 à 50% de cette somme reviennent à ses agents, il reste tout de même 18 à 15 millions d’euros pour le pilote. Soit le niveau d’un Lewis Hamilton par exemple.

Boullier, par ironie surtout, espérait en disant à l’AFP, « un Raikkonen LOW COST ». C’est-à-dire un pilote payé aux résultats. 3 millions d’euros de salaire et entre 50.000 à 100.000 euros, le point inscrit, pourrait être une base. Si le pilote finlandais réalise la même saison que Michael Schumacher, il en coûtera à Renault F1 aussi chère que le prochain contrat de Robert Kubica. Avec la perspective d’un contrat 2012 plus coûteux encore. Pas une très bonne affaire non plus.

Le coup de com’ rétro actif

Il y a quelques jours j’avais estimé que l’affaire Raikkonen – Renault était un coup politique, un message de Genii Capital envers Renault. Il n’est pas impossible que le fond d’investissement luxembourgeois demande une rallonge budgétaire au constructeur français pour l’embauche de Raikkonen. Mais il est fort peu probable que Renault accepte.

Alors, restons dans le message, mais un message de communication. Les méthodes de Steve Robertson sont connus : il appelle directement une équipe (souvent Toyota par le passé), ensuite lance la rumeur d’une alternative,  pour enfin négocier un contrat avec une autre cible. Un vieux principe que semble avoir déjoué Eric Boullier et Gérard Lopez, en retournant la situation en leur faveur pour utiliser aussi l’image de Kimi Raikkonen pour leurs profits. Bien joué. Mais…

Mais cela signifie aussi que Kimi Raikkonen ne pilotera donc pas en 2011 pour le compte de Renault F1 Team. La logique étant à respecter.

F1 – Hamilton changera d’agent

2 mars 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités

Lewis Hamilton pourrait changer d’agent dans les semaines avenir. Dans une interview du champion du monde 2008, accordé à Autosport, Hamilton sous entend un changement d’agent à l’avenir.

Actuellement manager par son père, Anthony, Lewis Hamilton n’a pas vraiment d’agent à proprement parler. En 2007, lors de la négociation de son contrat actuelle avec l’équipe McLaren, le père du champion du monde 2008 a été assisté par Steve Robertson (l’agent de Kimi Raikkonen).

« Je veux un manager qui se préoccupe de certaines questions et je voudrais donc avoir un père avec qui je peux discuter de différentes choses. » précise Hamilton dans Autosport.

Dernièrement, Julian Jakobi (l’agent de Prost, Senna et Montoya) a été consulté par Lewis Hamilton pour différente affaire autour d’un contrat de consultant. De son coté Anthony Hamilton est actif  en temps que consultant dans la société de management 2MB Sport Management, crée par le pilote anglais Mark Blundell en 2005 (voir : 2MB lance 2MB International Soccer Management).

F1 – Management : Robertson et Hamilton anticipe l’avenir

22 janvier 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

Dans le management de pilote, la norme a toujours été simple : un agent ne peut gérer que deux pilotes en même temps. Encore qu’il y ait un décalage générationnelle ou de stade de carrière. Sur ce principe, Steve et David Robertson et Anthony Hamilton ont établit leurs stratégies.

Le second, père du champion du monde 2008, a toujours souhaité avoir un second pilote aux cotés de sa progéniture. Depuis 2007, il arpentait les stands du GP2 dans l’espoir de découvrir une perle rare.  Associé avec le Team McLaren, dans son programme Junior McLaren, Hamilton s’occupera d’un jeune garçon de 14 ans, hollandais, du nom de Nyck de Vries (champion d’Allemagne de Karting). Le contrat avec l’équipe de Woking est basé sur un financement de carrière (comme pour Hamilton), sur une base de 10 ans (5 ans + 5 ans), tandis que l’accord de management avec la structure d’Anthony Hamilton est basé sur un contrat de 5 ans (3 ans + 2 ans).

De leur coté, Steve et David Robertson ont misé sur un jeune brésilien pour « refaire » un coup en Formule 1 dans un proche avenir. Felipe Nasr, 17 ans, a signé un accord de gestion avec le duo (10 ans) et pilotera pour l’équipe F3 de l’équipe RR (Raikkonen-Robertson) en Angleterre. L’idée ici est de reproduire d’ici 2012 maximums, le schéma d’arrivée en Formule 1 de Jenson Button et Kimi Raikkonen. Tout dépendra des performances du jeune brésilien cette année.

Si De Vries n’est pas programmé en Formule 1 avant 2015, Nasr est envisageable dès 2011.

F1 – Raikkonen et Mercedes GP

10 décembre 2009 | 34 commentaires
Catégorie : Analyses, Transferts

Kimi RaikkonenMercedes GP voulait s’assurer les services de Kimi Raikkonen pour 2010, mais finalement le champion du monde 2007 signera chez Citroën en WRC. L’histoire est assez incroyable et laisse quelques doutes.

« Mercedes voulait Kimi » lance Steve Robertson au journal finlandais Turun Sanomat. « A ce stade, cependant, il avait déjà décidé d’aller en WRC. Et quand Kimi a pris une fois une décision, alors il si tiens. »

La déclaration reste toutefois contradictoire. Même si une décision a été prise, nous pouvons penser que la Formule 1 n’était plus vraiment une priorité pour le pilote finlandais. Enfin, Steve Robertson n’a pas été contacté par Mercedes GP, mais c’est lui-même qui a contacté l’équipe. Hors il semble que l’enthousiasme ait été mesuré du coté de la marque à l’étoile sur le cas Raikkonen. Si Haug était enthousiaste au projet, Ross Brawn restait sceptique et le conseil d’administration refusait (sous la pression du CE) de satisfaire les exigences de Robertson pour son client. Dire que la marque à l’étoile voulait de son pilote, est aussi une manière de rester en contact avec la Formule 1 pour l’horizon 2011.

Selon nos informations, l’idylle entre le champion finlandais et Mercedes n’aurait durée que 10 jours, à partir de la présentation du projet Mercedes GP.

Autre fait intéressant, le changement de comportement de Raikkonen via ses agents. Le précédent contrat de 10 ans (1999-2008) était sous l’emprise direct des Robertson qui géraient intégralement la carrière du pilote, jusqu’à choisir l’équipe. Or depuis la signature de la prolongation de leurs accords (jusqu’en 2013), il semble que Raikkonen redevient maître de son destin, car entre Mercedes GP et Citroën, il a choisi le WRC…

F1 – Les plans de Raikkonen…

19 novembre 2009 | 12 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Dans une interview intéressante sur Autosport.com, Steve Robertson confirme que Kimi Raikkonen ne sera pas présent en Formule 1 l’année prochaine. Mais…

Précisant que la situation de Kimi est plutôt bonne, l’agent anglais précise que l’on ne peut jamais être sur à 100% d’une chose. Précisant que Raikkonen avait un objectif avec l’équipe McLaren, et que cela n’a pas fonctionné. « Nous avons eu de nombreuses réunions avec McLaren, mais malheureusement il y a eu quelques questions où nous n’avons pas pu trouver un terrain d’entente. Donc nous avons réalisés dans les 4 ou 5 derniers jours qu’il serait très difficile de faire beaucoup plus. »

A partir de ce moment, là « Si il ne pouvait pas faire de Formule 1 pour gagner. Il a préféré prendre une année sabbatique, avec la possibilité de revenir en 2011. » Tout en précisant que rien n’est définitif, et que si la possibilité de gagner des courses et un championnat se profilait (appel du pied à Mercedes GP très clair) l’idée serait étudié. Mais l’agent précise rapidement, que la F1 est fini depuis quelques jours pour Raikkonen, et que « maintenant il est temps de discuter d’autres choses. »

Mercedes GP est l’alternative idéale à McLaren selon beaucoup de fans, et d’observateurs, les rumeurs tournentdéjà d’une signature du champion du monde 2007,  pour 2010, Mais  Robertson, avoue que l’échec avec son poulain a précipité l’accord avec Button avec McLaren. Estimant  que « si Mercedes GP arrive à convaincre qu’ils peuvent fournir une occasion de satisfaire Kimi, alors pourquoi pas.  Il y a toujours une possibilité, il ne faut jamais dire jamais. » Mais l’agent précise aussi que les rumeurs font partie de la F1, surtout dans ce contexte logique.

Reste que les envies de Raikkonen sont là, le pilote souhaite faire d’autres compétitions. Du rallye surtout :  « Kimi est maintenant à la recherche d’un poste de pilotage en WRC. Mais rien n’est réglé. » précisait encore l’agent hier à la BBC. Il y a bien eu des discussions avec Ford et récemment avec Citroën.

Donc le téléphone est libre, et Raikkonen souhaite revenir en Formule 1 au bon moment, avec toutes les garanties possibles, mais probablement pas avant 2011…

F1 – Raikkonen, ses agents à Woking

13 novembre 2009 | 11 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Transferts

kimi raikkonen by Formula One FeverLa chaine anglaise ITV indique que Steve et David Robertson ont été invités à Woking comme hôte de Martin Whitmash, ce mercredi, pour visiter l’usine de l’équipe McLaren.

Il est difficile d’avoir vraiment une part de vérité dans cette histoire. Ce qui semble clair, c’est que Raikkonen n’est pas le seul pilote dans le viseur de l’équipe McLaren. Deux autres noms sont sur la liste : Jenson Button et Nick Heidfeld. Les agents de l’un et l’autre l’ont confirmé récemment.

McLaren semble toutefois dépendant de son partenaire Mercedes dans cette affaire. Hier, ce blog vous avait parlé d’une rumeur qui s’amplifiait de l’autre coté du chanel depuis plusieurs jours (voir : Button chez McLaren et Raikkonen chez Brawn en 2010 ?). Une rumeur alternative, je pense qu’elle n’est pas anodine (comme souvent avec Robertson), et qu’elle sert de concurrence pour le prochain contrat avec Raikkonen.

Steve Robertson se sert probablement de Mercedes pour obtenir un contrat avec McLaren, car l’ambiance entre les deux partenaires n’est pas au beau fixe, mais les garanties techniques et financières du constructeur allemand sont établis durant deux ans, détails que les agents de Raikkonen savent. La visite des agents de Kimi Raikkonen,  dans l’impressionnant complexe McLaren de Woking, est destiné, au-delà de l’outil et la démonstration de force, à faire baisser les tarifs, voulant prouver que McLaren dépensera son argent dans un outil de production performant pour faire une voiture performante, permettant à Raikkonen de gagner des courses, mais si le tarif monte, le bel équilibre serait gâché. Une vieille tactique qu’usait Franck Williams à la belle époque. De plus,  est fort probable que les Robertson visiteront Brackley (si cela n’a pas été encore fait), et que la comparaison soit faite ensuite.

Le contrat est fait, il ne manque plus que la signature du champion du monde 2007, McLaren accepte de prendre Kimi Raikkonen, mais pas au tarif Robertson. Un indice toutefois : Lorsqu’un pilote visite une usine en hiver, un contrat se signe dans les semaines suivantes, mais là ce sont les gestionnaires qui visitent une usine, ce qui est très différent.

F1 – Le contrat management entre Raikkonen et les Robertson

6 novembre 2009 | 9 commentaires
Catégorie : Transferts

Beaucoup ont demandé quand le contrat de management entre Kimi Raikkonen et la famille Robertson s’arrête. La réponse est simple : 2013.

Lorsqu’en 1998, David Robertson découvre Jenson Button, le pilote anglais signera un contrat management de 5 ans, jusqu’en 2002. Durant cette année là, alors pilote Renault, Button a quitté la famille Robertson, sur les conseils de Flavio Briatore qui espérait prendre sous son aile le pilote anglais par la suite, et se lancera par la suite avec sa propre structure dirigée par John Button, son père, et divers avocats et consultant.

En 1999, La famille Robertson signe un contrat de 5 ans avec un jeune pilote finlandais de Karting et le font débuter en Formule Renault en lui promettant d’être pilote de F1 d’ici la fin du contrat. Ce sera fait en 2001 avec Sauber. En 2003, date de la fin du contrat management, Raikkonen prolonge à la fois avec McLaren jusqu’en 2006 et via un nouveau contrat avec la famille Robertson. Ce contrat unique permet à Steve et David Robertson de toucher 25% chacun des gains de leur pilote (donc 50% au total). Le nouveau contrat expire en 2008.

Monza 2008, alors que Raikkonen accepte de prolonger avec Ferrari pour 2010, le champion du monde 2007, négocie avec ses agents un nouveau contrat. Sous la pression de Ferrari, la commission est revue à la baisse. De 50% nous passons à 40% et le contrat actuel court jusqu’en 2013.

Pour lire le contrat de Raikkonen, il faut bien distinguer deux choses : le brut et le net. Le brut est ce que l’équipe donne au pilote en salaire, et le net est le solde du salaire que touche réellement le pilote, une fois que le  pilote donne la commission à ses agents. Dans le cas de Raikkonen en 2008, nous parlons de 60 millions d’euros brut et 30 millions net. En 2009, nouveau contrat management oblige, le brut est toujours de 60 millions d’euros, mais Raikkonen touche 36 millions.

Concernant le dédit de Ferrari, la somme est effectivement de 27 millions d’euros, mais net pour Raikkonen en 2010. Le brut total que Ferrari déboursera sera par contre bien de 44 millions d’euros.

F1 – Toyota refuse la stratégie de Raikkonen

21 octobre 2009 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Toyota ne parviendra pas à un accord avec Kimi Raikkonen pour la saison 2010, à moins d’accepter les demandes de l’agent du pilote, Steve Robertson.

John Howett a indiqué lors du week end du GP du Brésil, avoir fait une offre auprès de Kimi Raikkonen, qui était jugé insuffisante. « Il nous a redonné un chiffre qui est beaucoup trop élevé » précise le président anglais de Toyota F1 Team au magazine Motorsport Aktuell.

« Ils ont dit qu’il y avait deux options, donc nous allons attendre. » conclu Howett.

L’option McLaren est connu, mais l’autre option reste Toyota, démontrant ainsi que la deuxième sert bien de lièvre à la première dans la stratégie de Steve Robertson, pour son poulain Kimi Raikkonen (voir : la stratégie Toyota en 2010 et Raikkonen chez Toyota? diagnostique d’un remake).

F1 – Raikkonen chez Toyota ? Diagnostique d’un remake

20 octobre 2009 | 10 commentaires
Catégorie : Analyses, Histoire F1, Transferts

Kimi RaikkonenJohn Howett confirme encore à l’agence Reuters qu’un contrat a bien été confié à Kimi Raikkonen pour 2010 mais que l’agent de ce dernier souhaitait un effort financier. Une situation qui rappel l’épisode entre Renault et le pilote finlandais en 2006. Récit :

Steve Robertson durant le premier trimestre de l’année 2006 avait refusé la deuxième offre du duo McLaren Mercedes pour son pilote finlandais. L’équipe anglo-allemande reviendra une troisième fois en Mai de la même année avec le même contrat. Tandis que les discussions avec Ferrari dépendaient beaucoup de l’avenir de Michael Schumacher, la situation ouvrira la porte à un nouveau prétendant pour IceMan : Renault.

En Mai 2006, l’équipe Renault domine le championnat du monde et sait depuis l’hiver dernier qu’elle perdra Fernando Alonso l’année suivante. C’est pourquoi Flavio Briatore à très rapidement renouveler le contrat de Giancarlo Fisichella pour 2007, juste avant Monaco. L’équipe voulait se sécuriser.

Le deuxième baquet restait en attente. Briatore a été mis au courant par son ami Bernie Ecclestone que McLaren avait échoué, lors du GP d’Europe, dans sa conquête de prolongation de Raikkonen, et que le contrat avec Ferrari était caduc à cause de Schumacher. C’est pourquoi, Flavio Briatore a décidé de fondre sur sa proie finlandaise.

Les discussions avec Steve Robertson vont bon train après le GP de Monaco 2006. L’italien propose dans un premier temps un contrat de 72 millions de dollars (24 M$ par an) sur trois ans. En réponse, l’agent de Raikkonen a demandé un petit effort de la part du team champion du monde en titre, rappelant que McLaren avait proposé 180 millions de dollars sur la même période l’année d’avant. Briatore en prendra note.

Juste avant le Grand Prix d’Angleterre, une proposition de 120 millions de dollars sur trois ans en provenance de Renault parvient sur le bureau de Steve Robertson, soit 40 millions de dollars annuel. Pour obtenir toute les chances, Flavio Briatore ira même jusqu’à signer un précontrat pour obtenir les services du pilote finlandais dans le cas ou il n’irait pas chez Ferrari en 2007. L’italien y a pourtant cru jusqu’au bout mais le lendemain du Grand Prix d’Allemagne 2006, il apprend finalement que Kimi Raikkonen sera en rouge en 2007.

Renault avait été utilisé comme ultime moyen de pression envers Ferrari. Une manipulation typique de Steve Robertson dans les négociations pour son pilote.

Une situation qui rappel finalement assez bien celle de Toyota actuellement, avec McLaren et Mercedes actuellement favori pour le transfert et le constructeur nippon en alternative financière surtout. Le constructeur japonais a proposé une offre inférieur à celle de McLaren, Steve Robertson a demandé un effort significatif de la même manière qu’il l’a fait envers Renault F1 Team courant 2006. Mais la finalité, tout le monde la connait.

F1 – Raikkonen entre McLaren et Brawn pour 2010

9 octobre 2009 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs, Transferts

Kimi Raikkonen

Prêcher le faux pour avoir le vrai. Steve Robertson a démenti la rumeur du passage de Kimi Raikkonen chez Red Bull Racing.

« Il y a seulement une connexion avec Red Bull en tant que sponsor » lance le gestionnaire de Kimi Raikkonen  à la chaine finlandaise MTV3.

Partant du principe que Kimi Raikkonen souhaite une voiture gagnante pour conquérir le titre 2010, il ne reste plus que McLaren et Brawn comme piste.

« Nous parlons avec plusieurs équipes et Red Bull n’est pas parmi elle », a conclu Robertson.

F1 – Raikkonen et 2010

6 octobre 2009 | 19 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs, Transferts

kimi raikkonen by Formula One FeverDepuis la résiliation de son contrat avec Ferrari, Kimi Raikkonen est désormais l’objet de toutes les attentions. Le champion du monde 2007 ayant une exigence simple : « avoir une voiture qui gagne des courses », son agent Steve Robertson indique au journal finlandais Turun Sanomat : « Il ne faut pas être Einstein pour déterminer quelles équipes peut offrir une monoplace gagnante et ainsi comprendre avec qui nous négocions. »

McLaren est une cible de choix, d’ailleurs le pilote finlandais a passé la plupart de son temps durant le week end du GP du Japon dans le clan McLaren-Mercedes plutôt que dans son équipe. Toutefois, aucun contrat ferme n’a été signé, Kimi Raikkonen est donc libre pour 2010 au jour d’aujourd’hui.

Toutefois, rester en F1 n’est pas une finalité pour le duo Anglo-finlandais : « L’objectif est de rester en Formule 1, mais Kimi se dit qu’il ne veut pas rester s’il ne peut pas être champion du monde. Nous sommes donc à la recherche d’une équipe. » Précise Robertson.

L’avenir de Kimi Raikkonen sera défini probablement avant Abdu Dhabi  mais qui de McLaren ? Brawn ? Ou même de Red Bull ?

F1 – Raikkonen vise McLaren en 2010

1 octobre 2009 | 4 commentaires
Catégorie : Actualités, Transferts

Steve Robertson, l’agent de Kimi Raikkonen, a confirmé que son protégé souhaite rester en Formule 1 pour une ou deux saisons. Actuellement, il négocie au nom de son client principalement avec McLaren-Mercedes.

« Plusieurs équipes sont intéressés pour obtenir les services de Kimi. McLaren est l’une de ses options » indique Robertson à la chaine de télévision finlandaise MTV3.

F1 – Kimi Raikkonen, Ferrari avant McLaren

25 septembre 2009 | 12 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Rumeurs, Transferts

L’entourage de Kimi Raikkonen parle ouvertement d’un départ du champion du monde 2007 et confirme la difficulté contractuelle avec Ferrari : « Kimi a un contrat avec Ferrari, mais comme chacun sait, les contrats peuvent ne pas être respecté » indique Steve Robertson sur MTV3, la télévision finlandaise. « Nous sommes en négociations avec Ferrari, mais nous écoutons d’autres offres. Nous ne savons pas actuellement si Kimi sera à 100% chez Ferrari. »

« De nombreux responsables d’équipe sont intéressés par Kimi. Actuellement, ne n’avons pas engagé de négociation de fond, mais uniquement des conversations. Tout le reste sera décidé selon le rejet très net de Ferrari. Alors nous entrerons dans les négociations. » Une source allemande, annoncé comme bien informés dans le paddock, indique que l’équipe McLaren sera un refuge pour Kimi Raikkonen.

Toutefois connaissant les méthodes de Robertson, voici ce qui se passe réellement. Effectivement, Ferrari et le clan Raikkonen sont en négociation avec Ferrari pour quitter Maranello. Durant la période de ses négociations, Robertson a discuté avec Renault (refus), Toyota (suspends) et avec Mercedes-Benz avec deux options (McLaren et Brawn). Selon la presse anglaise un préaccord aurait été signé avec McLaren. Dans les faits une lettre d’intention a été signée auprès de Mercedes-Benz pour l’année 2010. Sauf qu’entre McLaren et Brawn il n’y a pas encore de décision prise, car le constructeur dispose de Nico Rosberg et qu’il y a encore une hésitation de placement.(voir le dossier Kimi Raikkonen et ses transferts ici)

F1 – Les complications de Raikkonen et Ferrari

18 septembre 2009 | 47 commentaires
Catégorie : Transferts

Kimi RaikkonenLe champagne coule au dessus de la foule massée sous le podium de Monza. Kimi Raikkonen termine 4ème du Grand Prix d’Italie, mais Luca di Montezemolo n’est déjà plus là pour l’applaudir avec le personnel de la Scuderia la performance de son pilote. Parti durant la course après un week end dans l’impasse.

Lundi 7 septembre, Kimi Raikkonen rencontre Luca di Montezemolo à Rome. Un peu pour parler du Grand Prix d’Italie prochain, mais surtout de l’avenir. L’italien sonde son pilote et ses motivations, voulant s’assurer que le champion du monde 2007 est motivé pour conclure une saison 2009 difficile pour tout le monde. Montezemolo promet un bonus à son pilote, si Ferrari termine dans le top 3 du championnat du monde constructeur.

Jeudi  10 septembre, en fin d’après midi, Steve Robertson et l’avocat de Kimi Raikkonen, représentant un grand cabinet londonien, rencontre Luca di Montezemolo durant environ 1h. Le bonus est au centre de l’entretien entre les trois hommes. Le lendemain, Ferrari dévoile la Banco Santander, et Robertson comprend que le moment est venu de demander plus. De 25 millions d’euros, l’agent demande le paiement intégral du salaire prochain de Kimi Raikkonen, soit 50 millions d’euros. La discussion se durci subitement, les complications aussi. L’avocat du finlandais repartira le lendemain matin. Un accord à t’il été conclu ?

Plus tard dans la soirée, Luca di Montezemolo discutera avec Kimi Raikkonen dans sa chambre d’hôtel. Il en sera de même le lendemain et la veille de la course. Rien ne filtrera des discussions, mais rare sont les entretiens entre un pilote et son patron la veille d’une course dans les chambres d’hôtel en privé, si tout se passe bien.

Dimanche après la course, Stefano Domenicali, envahi par les journalistes, explique que l’avenir de Kimi Raikkonen est encore en suspends, malgré son contrat pour 2010.

Auparavant les dernières semaines avaient été rudes dans les relations entre Raikkonen et la Scuderia Ferrari. Steve Robertson, est en position de force et discute déjà avec Mercedes-Benz, un accord est sur le point d’être conclu. L’agent avait demandé lors d’une précédente réunion avec le patron de Ferrari, avant le Grand Prix d’Italie, un dédit ou alors la démission de Stefano Domenicali et une prolongation pour 2011, dans les mêmes conditions que 2009 et 2010 (voir : la vérité sur la prolongation 2010 de Kimi Raikkonen avec Ferrari et 25M€ pour Kimi Raikkonen). Montezemolo avait refusé, et pour cause : Pour avoir accepté sa prolongation en 2010, Kimi Raikkonen disposait d’une préférence stratégique avouée sur son équipier Felipe Massa. Une telle prolongation pour 2011 ne serait pas acceptée par Fernando Alonso, qui avec cette accord deviendrait le N°2 implicite de Raikkonen. La situation devient délicate et un duo Alonso-Raikkonen en 2010 ou 2011, caduque.

L’affaire se réglera par l’argent et non plus par compromis sportif. Montezemolo a demandé un délai de quelques semaines, mais la pression monte au dessus de Maranello, qui doit gérer plusieurs contrats de pilote et d’intérêts politico-sportifs qui la perturbe, en cette deuxième partie de saison en coulisse.


Page 1 sur 212


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu