Naviguer : Accueil >

HRT – Toyota : le flou technique

23 juillet 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses

Toyota refusant de commenter les rumeurs d’une prochaine collaboration avec l’équipe Hispania Racing Team. Bruno Senna allant dans le sens du constructeur japonais. Malaise du coté d’HRT.

Hier, le constructeur japonais n’a pas souhaité confirmer son accord avec Hispania devant être signé dans les prochains jours. « Nous ne pouvons ni confirmer ou ni nier. Généralement, nous ne commentons pas sur ce genre de chose. » indique un porte parole de l’usine de Cologne à l’agence DPA. Une stratégie équivalente à l’époque StefanGP.

Aujourd’hui, Bruno Senna indiquait qu’il ne pensait pas que tout était signé entre HRT et Toyota, mais qu’il y a des plans pour l’équipe afin d’obtenir une base technique meilleure.

L’avenir du team espagnol dépendra d’une base technique solide pour 2011.

Update 16h35 : Christian Klien (pilote d’essais HRT) indique que le contrat avec Toyota est signé pour 2011, tandis que Colin Kolles indique que « Toyota est une option ». Toujours aussi flou…

F1 – HRT proche d’un accord technique avec Toyota

21 juillet 2010 | 11 commentaires
Catégorie : Actualités, Technique F1

toyota-tf110

Après sa séparation avec Dallara, l’équipe Hispania Racing Team est à la recherche d’une nouvelle solution technique pour l’an prochain.  L’idée de construire de A à Z une monoplace ayant été exclu, une rumeur indiquait que l’équipe espagnole serait intéressée par le châssis Toyota TF110. Un accord est proche d’être signé.

Selon le site italien 422race.com, HRT et Toyota sont très proche d’un accord, le contrat sera signé d’ici la fin de la semaine, après de longues négociations. La difficulté majeure de ces négociations a été le temps mis par José Ramon Carabante pour réunir l’argent demander par Toyota.

Un nouveau souffle pour le personnel de Toyota à Cologne qui n’était payés que jusque dans les prochains jours de ce mois de Juillet 2010 par le constructeur japonais. Environ une Cinquantaine de personnes travailleront pour 2011 et amélioreront le concept de la TF110. Il semblerait que les ingénieurs de Cologne travaillent déjà sur ses évolutions.

La nécessité pour HRT d’avoir un prestataire externe semble logique. Mais soulève beaucoup de questions. Les difficultés économiques sont bien réelles et l’absence de projet véritablement technique et en interne laisse encore penser qu’Hispania Racing Team sera vendu à terme avec la valeur de son projet commun avec Toyota.

Pourquoi Toyota est toujours présent en F1 ?

20 juillet 2010 | 6 commentaires
Catégorie : Analyses

Toyota TF110Le 4 novembre 2009, un nouveau séisme s’abat sur le monde de la F1. Après le retrait de Honda et de BMW, c’est au tour du constructeur japonais Toyota de se retirait, laissant derrière elle une place vide mais surtout toutes les convoitises. Pourquoi, un an après, Toyota déchaine toujours autant les passions ?

Peut de temps après l’annonce de son retrait, on voit déjà les teams faire les beaux yeux tant aux pilotes du constructeur nippon que sur cette voiture, la TF110. En effet, Toyota souhaite vendre son modèle à un tiers. Les nouveaux teams sont évidemment cités mais un autre facteur entre ligne de compte fin novembre : Stefan GP. Cette équipe, aux informations aussi mystérieuses les unes que les autres, avait entrepris par le biais de son directeur Zoran Stefanovic une négociation pour récupérer les actifs de l’équipe défunte, soit la propriété intellectuelle de la TF110 ainsi que l’utilisation de l’usine de Cologne en vue d’une participation à la saison 2010 en qualité de 13e équipe. Ce fut Peter Sauber et la mythique écurie éponyme qui ont été retenus par la FIA. Mais loin l’idée d’avoir décourager l’homme d’affaire d’origine serbe, qui a signé un contrat de soutien technique avec Toyota Motorsport. Face à un problème important, USF1 voit sa participation compromise et par la suite annulée. De quoi redonner des couleurs au projet serbe qui annonce déjà des pilotes tel que Jacques Villeneuve, Ralf Schumacher, Bertrand Baguette et bien d’autres.  Mais début mars, le vent tourne et l’accord entre Stefan GP et Toyota Motorsport prend fin. tout au long de la saison, on entendra l’intérêt du châssis par Pirelli, nouveau manufacturier en 2011 mais aussi ART GP, prétendant à la place laissée vacante par USF1 mais qui décidera de retirer son dossier de candidature pour manque de financement et récemment Durango-Villeneuve Racing.

Qu’a la TF110 de si particulier ? Tout d’abord, n’oublions pas que la TF110 a bénéficié d’un développement important étalé sur 18 mois et nécessitant quelques centaines de milliers d’heures de travail. L’équipe avait travaillé sur trois points : le nouveau règlement interdisant les ravitaillements (empattement revu à 3.30m), les faiblesses de la TF109 à résoudre (manque de montée en température des pneus qui a eu pour conséquence en plus de l’allongement de l’empattement, l’introduction de suspension plus raides et l’augmentation des appuis sur 30 points de plus que sur la TF109) et l’optimisation du pack aérodynamique, du centre de gravité et de l’adhérence mécanique (concept du nez haut dirigeant le flux vers le dessous de la voiture, développement du diffuseur offrant 15% d’appui en plus, des suspensions avec un système de réglages automatiques comme sur les Ferrari et un repositionnement des triangles pour obtenir un flux d’air plus propre). Pascal Vasselon dit même de cette voiture qu’elle est au niveau des Red Bull.

Pourquoi intéresse-t-elle tout le monde ? Au-delà d’être la seule voiture construite par un constructeur qui connait la F1 comparé à Dallara qui n’a pas construit de châssis pour la F1 depuis l’aventure avortée de Honda en 1999 ou même Lola qui n’a rien fait en F1 depuis 13 ans, la Toyota TF110 bénéficie d’être une voiture « prête à courir » et d’un soutien technique du constructeur. Concrètement, cela permet à de jeunes teams de ne pas partir de zéro et peut-être éviter ce qu’on peut voir actuellement pour des teams comme Lotus, Virgin ou pire, le cas HRT.

L’histoire veut pour le moment que nous ne sachions pas si Toyota, grâce à cette voiture dite du renouveau, aurait glané sa première victoire en compétition, la première après neuf ans de participation. Ce que nous savons, c’est que la TF110 est le châssis le plus populaire n’ayant jamais couru une saison de F1.

[rédacteur invité : Mikl]

Test Pirelli : GP2 puis une F1 (BMW?)

26 juin 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Pirelli dispose de plusieurs options pour tester ses pneumatiques 2011 :

  • 1 – Toyota TF110
  • 2 – GP2
  • 3 – BMW Sauber

L’option Toyota a été confirmé par Maurizio Boiocchi, responsable R&D de Pirelli, (voir : Pirelli confirme Toyota mais vise le GP2) mais démenti par Paul Hembery, sur Autosport : « C’est probablement venu du coté de Toyota. Peut être tentent t’ils d’intéresser. (…) La Toyota est souvent mentionnée car elle aurait dû courir cette année. Mais elle n’a jamais été testés en piste et nous n’avons aucune données quand à sa fiabilité et son coût. Nous n’avons échangé que quelques courriels. Ils nous ont indiqué qu’ils étaient prêts si nous voulons en parler. »

Pirelli semble se diriger, selon les déductions vers une GP2. Mais le projet F1 est toujours d’actualité. D’autant plus qu’une BMW Sauber pourrait être utilisée pour ses fameux essais.

Le projet de Pirelli semble s’annoncer : « Nous pensons qu’une GP2 est un bon point de départ. Et puis une voiture de Formule 1, peut être pas récente, mais une qui a quelques années » indique Paul Hembery dans Autosprint. « En ce sens, nous parlons avec les équipes. La chose importante est que tout le monde s’accorde sur la marque. Par exemple, BMW pourrait être un bon choix. »

Essais pneus – Pirelli confirme l’option Toyota mais vise le GP2

24 juin 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

11_logo_pirelli

Maurizio Boiocchi, chef du Recherche et Développement de Pirelli a nié,  durant la conférence de presse de la marque italienne pour confirmer sa sélection comme fournisseur unique de pneumatiques à partir de 2011,  que la marque a conclu un accord avec Toyota pour l’établissement d’une plate forme d’essais privés.

La semaine dernière des rumeurs indiquaient que Pirelli cherchait à acquérir une Toyota TF110 pour réaliser des essais pneumatiques dans le courant de l’année. (voir : Pirelli viserait le rachat des Toyota TF110 ?)

Boiocchi indique que le projet Toyota était une composante, mais qu’elle n’était pas la seule pour procéder aux tests des gommes italiennes :

« Nous avons plusieurs offres. [Toyota] en est une, plus ou moins disponible sur le marché. Cela ne signifie pas que nous allons l’utiliser. Parce que nous avons d’autres options. »

Les premiers tests pourraient être effectués avec une GP2, car la marque italienne équipera aussi l’anti chambre de la F1 à partir de l’an prochain. Les équipes pourront ensuite recueillir les premières données des gommes italiennes à Abu Dhabi durant deux jours d’essais (voir : 4 jours de tests après le GP d’Abu Dhabi).

Design du diffuseur Ferrari F10B – Toyota TF110

17 juin 2010 | 10 commentaires
Catégorie : Technique F1

Le prochain design du diffuseur de la Ferrari F10B intrigue. Il serait l’oeuvre de l’ingénieur Guiseppe Azzollini, transféré en Décembre dernier de Toyota, qui avait travaillé sur le fameux diffuseur de la Toyota TF110. Voici une photo de celui-ci :

diffuseur-toyota-tf110

F1 – Pirelli viserait le rachat des Toyota TF110 ?

17 juin 2010 | 7 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs

Selon les rumeurs, le manufacturier Pirelli chercherait à acquérir une Toyota TF110 pour réaliser des essais de pneumatiques dans le courant de l’année. Nick Heidfeld c’est porté volontaire pour faire ces premiers tests.

L’établissement d’essais pneumatiques dans le courant de l’année est l’objet d’un accord des membres de la FOTA. Ce que confirme Stefano Domenicali « C’est ce que nous avons encore à discuter avec le prochain manufacturier, lorsque nous saurons qui il est. »

Les discussions entre Toyota et Pirelli pourraient se traduire par une location ou achat de la dernière monoplace du constructeur japonais pour faire des tests à la fin de l’été. Une solution ne devant pas avantager un constructeur actuellement présent en Formule 1.

En 1996, Bridgestone avait acheté des Ligier JS41 de 1995 à Tom Walkinshaw (via TWR alors propriétaire de l’équipe française) pour établir ses tests pneumatiques pour 1997 (voir photo ici)

F1 – Toyota TF110 : cette monoplace convoitée

28 mai 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses, Technique F1

(c) RacingCar Engineering

Jamais un châssis n’aura été si convoité en Formule 1. La Toyota TF110 n’a jamais réalisée un Grand Prix, mais elle représente l’avenir de nombreuses équipes actuelles et futures.

Stefan GP a été le premier à s’intéresser aux châssis Toyota, mais le manque de liquidité du projet Serbe permet de mettre à disposition du plus offrant les plans, les pièces détachés et même les deux monoplaces (en faite une) déjà construite. Stefanovic n’ayant pas payé les droits de propriété intellectuelle de 5 millions d’euros.

Cette semaine, nous vous avions annoncé que l’équipe Durango visait l’utilisation du châssis japonais (voir : Durango prépare 2011 avec des Russes et Toyota) Mais une équipe participant actuellement au championnat du monde de Formule 1 est aussi intéressée : Hispania Racing Team.

José Ramon Carabante, le propriétaire du team espagnole a rompu ses liens avec Dallara il y a deux jours, et a visité à deux reprises les installations de Cologne. La solution Toyota est la meilleure et la plus logique pour bien débuter et progresser sur la grille de départ. Mais pour 2011, quelques développements seront à faire. L’ombre d’un remake Brawn GP avec moins de moyens…

F1 – Inside Toyota TF110

24 mai 2010 | 5 commentaires
Catégorie : Technique F1

(c) RacingCar Engineering

Dans le premier numéro de la Newsletter TWF1 de Tomorrownewsf1.com, Dimitris Papadopoulos écrivait que Toyota avait réalisé lors du week end du GP d’Espagne, un Roll Out à Cologne devant des photographes japonais en exposant deux exemplaires de sa nouvelle TF110. Piloté par Kazuki Nakajima en partie.

Le magazine Racing Car Engineering montre les photos de la dernière née de Cologne. L’avant dispose d’un nez très long et haut, à la manière des Sauber C29 2010, mais avec un profil roche de la Virgin VR01. Le dessus du nez ressemble à la Red Bull RB5. L’entrée des pontons sont plus petits tandis que le reste de la voiture semble être une optimisation de la compétitive TF109 de l’an dernier.

Mais la caractéristique principale de cette monoplace qui ne verra jamais la piste en peloton est son diffuseur. « L’un des diffuseurs les plus extrêmes jamais vu et un système de réglage en hauteur » indique Kazuiki Nakajima au magazine technique anglais.

Toyota TF110

Pour l’anecdote, il ne reste plus qu’un seul exemplaire roulant. Une des deux monoplaces ayant été crashé par John Howett qui devant l’insistance des journalistes à pris le volant d’une TF110 et à fait boom dans un mur.

F1 – Toyota et l’argument contre la F1

19 mai 2010 | 5 commentaires
Catégorie : Analyses, Business News F1

logo-toyotaL’ex patron de Toyota, Tadashi Yamashina a déclaré que le constructeur  ne s’intéresse plus à la concurrence en F1 parce que la discipline est trop éloignée de monsieur tout le monde.

Il y a un grand écart entre la Formule 1 et les utilisateurs de Toyota. La F1 reste le summum de la course automobile, mais son image est devenue trop élitiste (…) je pense que les meilleur type de courses sont celles dans lesquels les gens peuvent être proche de la course. » lance Yamashina, qui reste un des directeurs de la marque à Automotive News.

Indépendamment de la crise économique qu’a subit Toyota l’an dernier de manière dramatique, il semble que la décision est donc politique pour recentrer l’image vers plus de proximité et d’écoute de ses clients. Une démarche logique pour reconquérir sa clientèle.

L’image élitiste de la Formule 1 à toujours été l’argument utilisé pour un retrait (constructeur, sponsors, motoriste etc… Mais ses marques sont toutefois heureuses de gagner une image plus sérieuse et exclusive avec la Formule 1, avant de la dénigrer en cas de problème.

F1 – Toyota offre ses services pour 2011

1 avril 2010 | 14 commentaires
Catégorie : Actualités

Toyota F1L’accord rompu la semaine dernière entre Toyota et l’entité Stefan GP a modifié la stratégie du géant nippon pour l’avenir de son usine de Cologne. L’écurie serbe n’ayant pu obtenir l’autorisation de participer au championnat 2011, Toyota se retrouve notamment avec une propriété intellectuelle viable inutilisée.

L’idée du constructeur pour 2011 serait de proposer ses services à qui le souhaite dans le cadre d’un partenariat client. L’usine de Cologne est un outil moderne et perfectionné dont il serait stupide de se passer. Ainsi la semaine dernière le pilote Sauber Kamui Kobayashi a pu utiliser le simulateur Toyota pour apprendre le tracé de Melbourne.

En plus de ces infrastructures, Toyota possède l’expérience et les hommes compétents pour apporter son savoir-faire en F1. Difficile d’imaginer qu’aucune écurie ne puisse être intéressée. Dans les plans japonais, l’inconnue concerne le département moteur, mais il est très peu probable de voir Toyota présent sur les grilles en tant que motoriste. Reste à savoir quelles seraient les conditions d’un éventuel partenariat l’an prochain. Il ne faut pas se leurrer, Toyota cherche en premier lieu à limiter les coûts de son usine allemande.

Par Basile Davoine [rédacteur invité]

F1 – Officiel : fin du deal Toyota – Stefan GP

22 mars 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

Stefan GPL’équipe Stefan GP a mis fin à sa relation avec Toyota. C’est officiel, après les indices du week end dernier (voir : Fin du deal Stefan GP- Toyota). Zoran Stefanovic, pour Autosport a remercié le constructeur japonais pour son soutien.

« Pour 2010, il n’est pas possible d’aller plus loin. Nous sommes très reconnaissants envers Toyota, qui est une grande entreprise et fait un excellent travail. Ils organisent maintenant les choses différemment » (Ndlr : TMG Cologne sera un centre d’ingénierie technique de haut niveau).

Stefanovic précise qu’une nouvelle collaboration entre les deux partenaires était possible pour 2011, mais refuse d’en dire plus : « nous n’allons pas en discuter pour le moment. »

Stefan GP repart de zéro, et poursuit ses discussions avec la FIA. « Nous sommes tout le temps à la recherche d’une solution qui est faisable pour nous. (…) Pour le moment nous recherchons essentiellement à voir dans quelle direction nous allons aller dans un avenir très proche. »

Jusqu’à ce que cette solution soit trouvée, l’équipe n’aura pas de site internet.

Ce que dit Stefanovic, est simple : trouver un châssis et un moteur à bas coût pour 2011 est la seule manière de revoir l’équipe serbe à l’avenir. (voir aussi : pas de plan B pour Stefan GP)

F1 – Fin du deal Stefan GP – Toyota

20 mars 2010 | 4 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Technique F1

Stefan GPL’avenir de l’équipe Stefan GP devient de plus en plus difficile, en effet, l’accord entre le team serbe et Toyota Motorsport GmbH a expiré il y a 15 jours. Stefan GP n’a donc plus de voiture pour l’année 2010.

Le  petit bureau de Zoran Stefanovic dans l’usine de Cologne a été fermé. Toyota se débat même pour récupérer son matériel bloqué à Bahreïn et Sepang. Toyota n’a pas souhaité prolonger son accord avec Stefan GP sous plusieurs prétextes. Selon Adam Cooper, le constructeur japonais doute sérieusement de la capacité du serbe d’être viable. Rajoutant l’échec des négociations pour parvenir sur la grille de départ de Bahreïn la semaine dernière.

Nous entendons que Stefan GP n’avait déboursé que 50% des 5 millions d’euros d’acquisition des droits de la TF110 (le solde devant être complété avec l’engagement de l’équipe).

Toyota a choisi, la semaine dernière de réorienté son usine de Cologne vers l’ingénierie automobile, mettant a disposition 200 ingénieurs de haute compétence pour le développement aérodynamique, conception etc…

Le châssis TF110 aux oubliettes, Stefan GP devra concevoir son propre châssis pour 2011. Une difficulté qui explique probablement la précipitation de Stefanovic pour racheter tardivement les droits de l’équipe USF1. Car, pas d’autorisation, pas de châssis, et si pas de châssis pas de F1 et donc pas d’autorisation. Le cercle est vicieux pour l’équiper Serbe dont l’avenir est de plus en plus opaque.

F1 – Les retraits à perte des constructeurs

2 février 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Note du Mardi

note-du-mardi

5 décembre 2008, Honda annonce son retrait de la Formule 1 et la mise en vente de son écurie basée à Brackley. Une équipe qu’ils avaient acheté en deux temps pour un total de 250 Millions d’Euros. Après des rebondissements, début mars 2009, le constructeur annonce la cession de son équipe à Ross Brawn pour 1 dollar symbolique, mais avec des contreparties…

L’histoire se répète, juillet 2009, BMW annonce son retrait de la Formule 1 et la mise en vente de son équipe. Le consortium QADBAK en sera le bref repreneur, avant que Peter Sauber récupère son écurie pour quelques dizaines de Millions d’Eeuros, selon les indications. Novembre 2009, Toyota annonce son retrait, mais signe un accord de location avec Stefan GP pour 2010. Les constructeurs quittent la Formule 1 mais, en déboursant un dédommagement.

Lire la suite de la Note du Mardi sur www.FanaticF1.com

F1 – Stefan GP signe un accord avec Toyota

29 janvier 2010 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités

Les grandes manœuvres s’organisent en coulisse pour Stefan GP. Son entrée sur les grilles de départ de la saison 2010, ne fait plus guère de doute.

Sur son site internet, l’équipe serbe publie un communiqué très bref mais très explicite :

Stefan GP a déjà fait ses vœux pour courir en Formule 1, et Stefan GP vient d’arriver à un accord de base avec Toyota Motorsport GmbH (TMG). Stefan GP recevra le soutien technique de TMG.

Plus d’informations à venir…

F1 – Kobayashi : la volte face de Toyota envers Renault ?

21 décembre 2009 | 2 commentaires
Catégorie : Analyses, Transferts

Renault F1Durant de nombreuses semaines, les noms de Kobayashi et Renault étaient liés. Proche même. Un transfert raté de manière bien curieuse ?

Lorsque le nom de Kamui Kobayashi a été officialisé par Peter Sauber, la semaine dernière, la surprise était de mise dans le milieu de la F1. Le pilote japonais, entrevue au volant d’une Toyota en fin de saison 2009,  dispose d’un volant dans l’équipe suisse pour deux saisons, alors qu’une perspective chez Renault F1 Team était possible.

Selon nos informations, Bernard Rey aurait bien exprimé son intérêt pour le pilote japonais. Une lettre d’intention aurait été envoyée début décembre. Dans le même temps, Gravity Sport Management, cherchait à obtenir le contrat management de Kobayashi. En vain.

Renault F1 Team proposait un salaire à Kobayashi, or John Howett n’a, semble t’il, jamais pris la peine de répondre à l’équipe française sur ce transfert. Pis, il est certain que Toyota a aidé financièrement l’arrivée de son pilote chez Sauber (environ 5 millions d’euros selon nos estimations). La réaction du constructeur japonais envers l’équipe Renault est assez mystérieuse et trouve probablement son essence dans les rumeurs de retrait depuis plusieurs semaines déjà.

Toutefois, Kobayashi sera un pilote payant en 2010 chez Sauber  et vraisemblablement pour 2011. Les dessous de cette affaire restent bien curieux.

F1 – Buemi et son option Toyota

8 décembre 2009 | 1 commentaire
Catégorie : Analyses, Transferts

Sébastien Buemi insiste sur le fait qu’il n’est pas déçu de rester chez Toro Rosso en 2010, malgré le fait d’avoir eu une option avec Toyota.

Interrogé par le quotidien suisse Le Matin, Buemi indique simplement qu’il n’est pas déçu de rester chez STR en 2010 : « non, absolument pas. Il y a eu quelques discussions (avec Toyota), c’est tout. Ce fût une occasion comme une autre. Je n’ai aucun problème avec Toro Rosso. »

Toutefois la réalité est bien différente, Toyota était une option sérieuse (voir ce que j’avais écris à l’époque : Buemi à l’alternative de Raikkonen chez Toyota ?) et le jeune pilote suisse vise maintenant 2011 pour évoluer rapidement vers un team plus huppé.

Toro Rosso présentera sa nouvelle voiture à Valencia le 30 Janvier prochain.

F1 – Toyota vs Renault : deux méthodes de retrait

7 décembre 2009 | 2 commentaires
Catégorie : Analyses

Toyota F1Le parallèle est intéressant, d’un coté Toyota, de l’autre Renault. Deux stratégies de retrait (possible pour Renault) pour un même sport.

Lorsque Toyota a décidé de venir en Formule 1, l’investissement c’est porté sur son usine basée à Cologne, qui jusqu’à présent avait été la base de développement des WRC et programme Le Mans. 150 personnes travaillaient dans cette usine qui verra s’ajouter deux souffleries et surtout 500 personnes de plus dans l’effectif.

De l’autre, Renault a racheté l’ancienne équipe Benetton, pour 120 millions de dollars (125M€) et hérite d’une usine moderne (Enstone) et d’une soufflerie datant de 1998, considérée comme le nec plus ultra de l’époque. L’ éffectif  était de 360 personnes à l’époque, il évoluera jusqu’à 535 dernièrement.

Le retrait contre la vente

BMW a vendu son équipe (ex Sauber), en deux temps, mais Toyota n’a pas souhaité en faire autant. Certes le projet Stefan GP était séduisant (voir : Sauber vs Stefan GP), mais la marque japonaise ne voulait pas vendre son usine de Cologne. Préférant licencier 500 personnes en 2010.

Coté Renault, dans quelques jours sera annoncé le programme 2010 et sa vente d’un nouveau genre. L’équipe sera vendue ainsi que le nom Renault F1. Une sorte de location avec 75% de prise de participation de Genii Capital. A terme l’équipe licenciera aussi du personnel : 50% de l’effectif d’ici 2011 selon les sources. Mais Enstone restera en Formule 1.

Depuis 2002, Toyota a investit en Formule 1 près de 2 milliards de dollars dans son équipe. Renault F1 de son coté un total de près de 1.6 milliards de dollars.

F1 – Le projet Toyota – StefanGP by Ecclestone

30 novembre 2009 | 6 commentaires
Catégorie : F1 Leaders, Politique

Parce que Toyota a annoncé sont retrait, certaines équipes fondent beaucoup d’espoir d’être encore admises en tant que successeur du constructeur sur la grille de départ 2010. Jusqu’à présent la FIA n’a pas encore communiqué sur qui sera la 13ème équipe. Le favori étant Peter Sauber, mais il existe des possibilités avec Stefan GP.

Le projet Stefan GP (SGP) avait été éliminé et pis, une menace de plainte auprès de l’UE contre la FIA avait planée, mais a mystérieusement été retiré (voir résumé ici)  Nous savons aussi que N. Technology comptait sur le soutien de SGP dans son procès contre la FIA, concernant la sélection des équipes pour 2010. En vain, le silence de Stefanovic restera pesant et étonnant. Pour cause.

Dans sa déclaration sur autosport.com, Stefanovic indiquait que « La Formule 1 sera heureuse d’avoir une équipe dans la région de l’Est de l’Europe. Pour le moment, cette région est simplement est uniquement représentée par le GP de Hongrie. » Concluant d’un simple « Nous sommes en attente » concernant l’avenir de son écurie.

L’ombre de Bernie

Il y a quelques semaines, Bernie Ecclestone, devant  des journalistes,  indiquait qu’il était inquiet de la situation du retrait de Toyota. Après Honda et BMW, cela faisait trop et le doute sur les trois futures équipes annoncées par la FIA (USF1, Manor et Campos) l’inquiète encore plus.

Mieux vaut agir que subir devait se dire Ecclestone devant la situation. L’argentier de la Formule 1, à selon nos informations, pris les choses en mains sur le dossier Toyota-Stefan GP. Le premier objectif était de conserver le constructeur japonais dans la FOTA.  Ensuite, le deuxième point était de trouvé un repreneur.

Toyota avait annoncé qu’elle ne souhaitait pas vendre son usine. Mais concernant la propriété intellectuelle de sa TF110 et son inscription pour la saison 2010 (elle a signée les Accords Concordes au contraire de Sauber) et au-delà, silence radio. Nous savons qu’Adrian Campos a été, un temps, intéressé par l’achat de la propriété intellectuelle de la future TF110,  dont le prix est fixé à 6 millions d’euros.

Le candidat au rachat

Le projet de Stefan GP a de quoi séduire Bernie Ecclestone. En effet, le projet de cette équipe de F1 est destiné à toucher les 800 millions d’habitant situés dans la partie Est de l’Europe (Russie comprise), un rêve que caressait depuis longtemps Ecclestone, qui regarde cette partie du monde et son argent avec envie depuis près de 10 ans maintenant,  sans parvenir à un résultat.

En Septembre dernier, dans une tribune, Stefanovic, indiquait que son projet d’un point de vue technique avait pris du retard (2 mois pour être précis), mais qu’il tenait à faire savoir qu’il avait un sponsor titre pour 2010, sans que son équipe soit acceptée sur les grilles de départ en 2010.

Epilogue

Ecclestone a pris les choses en main concernant le cas Toyota. Ne souhaitant pas avoir une autre équipe avec le label FIA sur la grille de départ, mais un projet avec des fonds importants. Ayant compris que QADBAK était une coquille vide, il a, semble t’il, tout fait pour que le projet de BMW ne soit pas valider par la FIA et la FOTA. Au point que, ayant compris le danger, le constructeur allemand et Peter Sauber ont réagi dernièrement par la reprise de l’usine de Hinwill par Sauber lui-même.

Stefan GP devrait racheter l’entrée de Toyota et probablement le design de la TF110 pour environ  30 millions d’euros.

F1 – Moteur Toyota 2005 : 1000cv

25 novembre 2009 | 6 commentaires
Catégorie : Technique F1

Tout le monde se souvient des discours élogieux sur la puissance des moteurs BMW et Honda en 2004 et 2005, vers la fin de l’ère des V10 3.0L, mais il se trouve que le moteur le plus puissant du plateau, était probablement en 2005, le moteur Toyota.

La puissance du moteur Mercedes de l’époque était connu : 930cv, celle du Renault 910 cv en 2005. Le moteur Honda était donné pour 960cv, tandis que le BMW en 2004 offrait déjà 950cv avant de perdre en puissance en 2005. Atteindre 1000cv à partir d’un 3.0 Litres 10 cylindres devant avoir une durée de vie de 1.500km, était un véritable défi.

Lorsque Toyota a pensé pour la première fois en 1999 à son projet de Formule 1, l’idée d’un V12 était dans l’air, un moteur de 850cv prévu pour 2000, mais que la FIA, inquiète de la course à la puissance, bannira au profit exclusif des V10. En 2001, la TF101 était propulsée par un moteur de 800cv, mais en 2005, ce moteur faisait 995cv. Un record.

« Il (ce moteur) a été beaucoup plus près de 1000 cv que beaucoup de gens ne l’imagine. » révèle Yoshiaki Kinoshita, à la presse nippone.


Page 2 sur 512345


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu