Naviguer : Accueil >

F1 – Toyota souhaite vendre sa TF110

12 novembre 2009 | 16 commentaires
Catégorie : Technique F1

Le constructeur automobile japonais Toyota envisage de vendre ses droits sur sa Formule 1 de 2010 conformément aux données publiées aujourd’hui dans le journal Le Parisien. La TF110 est très développée et est susceptible d’être très compétitives.

Depuis plusieurs mois, en effet, la voiture du constructeur japonais tournait en soufflerie. Celle-ci est aujourd’hui quasiment terminée. Or, les nouvelles équipes de F1 arrivant sur la grille en 2010 pourraient se garantir une compétitivité à pas cher si elles pouvaient acquérir les secrets de ce qui devait être la Toyota TF110. Les noms d’USF1 et Lotus sont évoqués.

L’évocation de USF1, Lotus voir Mais Manor interrogent toutefois. Si la première est encore un mystère et avait discuté en septembre pour obtenir des moteurs Toyota en 2010, il n’est pas impossible qu’elle soit intéressée. Lotus travail avec Aerolab, et Manor serait l’autre piste la plus crédible. Dallara construisant son châssis et à déjà réalisé des tests de résistance FIA.

Lola a aussi un design complet, le MB-01,  (voir la photo) qui est pensé pour être commercialement disponible. « Nous ne savons rien à ce sujet, » indique le directeur général de Lola  Robin Brundle, « simplement parce que personne ne s’est approché de nous. »

F1 – Kobayashi et Nakajima sur le marché avec le soutien de Toyota

6 novembre 2009 | 1 commentaire
Catégorie : Analyses, Transferts

Toyota F1Toyota a rejeté l’idée de vendre l’usine de Cologne et va aider Kamui Kobayashi et Kazuki Nakajima à trouver un volant en 2010.

Kamui Kobayashi a précisé qu’il a été très proche de signer un contrat 2010 avec Toyota mais que, malgré le retrait du premier constructeur mondial, une aide financière sera offerte au deux pilotes nippons pour 2010.

Souvenir de Shinji Nakano, pilote éphémère de Formule 1,  entrevue chez Prost GP en 1997 et chez Minardi en 1998. Un pilote soutenu par Mugen-Honda et Honda. L’équipe française en faisant courir le pilote japonais en 1997 a disposé d’un bloc gratuit. En 1998, Eddie Jordan, avait deux choix de contrat avec Mugen-Honda : Avec ou sans Nakano, avec une différence de 4 millions de dollars entre les deux. En 1998 toujours,  le volant de Nakano chez Minardi avait une valeur astronomique pour l’époque de 10 millions de dollars, dont 50% provenait du constructeur de moteur.

Les méthodes des constructeurs japonais son connus, et nous pouvons penser que Kobayashi et Nakajima, avec leur chèque de Toyota en main, trouverons probablement un volant en 2010.

F1 – Toyota quitte la F1

4 novembre 2009 | 22 commentaires
Catégorie : Actualités

logo-toyotaToyota Motor Corp a annoncé ce mercredi qu’elle se retirait de la Formule Un, citant la nécessité de réduire les coûts et se concentrer sur son cœur de métier.

Toyota, le plus grand fabricant mondial de voiture, s’attend à afficher une perte d’exploitation pour les six premiers mois qui c’est terminés le 30 septembre. La société a enregistré ses pires résultats financiers de son histoire.

Comme les autres exportateurs japonais, Toyota a été blessé par un yen fort. Le dollar a récemment oscillé autour de 90 yens. Akio Toyoda, petit-fils du fondateur de la société, qui est devenu président cette année, s’est engagé à éviter une troisième année consécutive de pertes.

Lundi, le fabricant de pneus japonais Bridgestone Corp a annoncé qu’il ne renouvellerait pas son entente exclusive pour fournir des pneus pour la F1 lorsque son contrat expire en 2010. Cette annonce intervient un jour après la fin de la saison 2009.

En Juillet, Toyota avait annoncé que son circuit  (Fuji International Speedway) ne pourra pas  accueillir le Grand Prix du Japon F1 à partir de 2010 et au-delà.

L’action de Toyota a augmenté de 1,1 pour cent à ¥ 3610 ce mercredi. La Bourse de Tokyo ayant fermée avant l’annonce du retrait de Toyota en F1.

F1 – Toyota au bout du retrait ?

3 novembre 2009 | 10 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs

Selon le magazine SportWeek, reprenant la rumeur qui a couru toute la journée. Toyota annoncera son avenir dans les prochaines 24h. Un retrait est probable.

Ce soir, selon une source fiable, le conseil d’administration se réuni pour une réunion de 4 jours.  Une annonce sur l’avenir de Toyota en F1 sera prévu normalement demain.  Une réunion était prévue pour le 8 Novembre, mais le conseil d’administration aurait déjà décider de l’avenir de l’équipe selon le quotidien japonais,  Mainichi Daily.

Le journal rapporte également que plusieurs solutions sont étudiées pour protéger l’emploi à Cologne.

F1 – Kobayashi fixé pour un volant Toyota en 2010

1 novembre 2009 | 9 commentaires
Catégorie : Actualités, Transferts

Toyota F1

Kamui Kobayashi est maintenant fixé sur son avenir chez Toyota pour l’année prochaine. John Howett, impressionné par les performances du pilote japonais, a indiqué qu’il était fortement probable que Kobayashi obtienne un volant chez Toyota en 2010.

 » Il semble sur. Nous aurons à examiner la situation car il a vraiment montré de très bons résultats. Je suis très impressionné. Ce que nous aimons est son véritable esprit de combat. Il n’est intimidé par personne. C’est très positif. »

Toutefois, Howett a indiqué, sur autosport.com, qu’un duo de jeune n’était pas exclu, même si Nick Heidfeld semble se rapprocher de Toyota…

L’avenir de l’équipe Toyota s’annoncera le 15 Novembre dans les bureaux de Tokyo. Une réduction de budget de 30% est dans l’air.

Lexus LFA : 375.000 euros et 500 exemplaires

1 novembre 2009 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités

Depuis 1989, Toyota dispose dans sa galaxie une marque de luxe, concurrente de BMW, Audi et Mercedes : Lexus. Cantonné souvent dans de très bonne berline technologique, la marque nippone présente enfin la LFA. Sa super Car.

Lexus ne gagne pas d’argent, c’est une marque pour l’image. En ce sens, la LFA cade parfaitement avec l’état d’esprit. Ce coupé ultra sportif en carbone, est propulsé par un V10 à 72°, aussi compact qu’un V8. Une coproduction avec son partenaire Yamaha. Un bloc atmosphérique d’une puissance de 560cv.

Le coupé japonais sera produit en deux tranches en 2011 et en 2012 pour total de 500 exemplaires. Vendu 375.000 euros en Europe…

F1 – Jarno Trulli et les options

29 octobre 2009 | 3 commentaires
Catégorie : Analyses, Transferts

jarno-trulliJarno Trulli l’avoue, la possibilité de rester chez Toyota devient de plus en plus faible pour 2010. « Je ne vais pas me permettre de spéculer, mais j’ai des options. » lance le pilote italien en conférence de presse ce jeudi. Ce à quoi, la question d’un éventuel départ de Toyota a été posée selon toute logique : « La probabilité que je quitte Toyota est élevée, mais il est difficile d’en parler. Il y a beaucoup de pression dans l’air. »

Résultat d’un long feuilleton qui a débuté discrètement à la fin du printemps  (voir :   Jarno Trulli en plein doute pour 2010) et qui a pris corps au fil de l’été. L’équipe japonaise ayant résilié le contrat de Timo Glock, une proposition a toutefois été faite à Jarno Trulli. 5,5 millions d’euros pour la seule année 2010. Aucune négociation possible en retour, le pilote italien et son agent se sont retrouvés dans une impasse et ont rapidement compris que le climat était lourd du coté de Cologne.

Quelles pistes pour Trulli ?

Ce que recherche un pilote comme Trulli, c’est un contrat de deux saisons au moins. Trulli a confirmé ses liens avec le Team Lotus, qui reste la piste la plus sérieuse autant sportivement que financièrement, après que la rumeur ait progressé de paddock en paddock depuis Singapour (voir : Lien entre Trulli et Lotus). Nous pouvons aussi penser que d’autres équipes de Formule 1 sont intéressés par l’unique vainqueur en Grand Prix, mais il est etimé que la piste NASCAR n’est pas à négliger (voir : Trulli et la NASCAR). Même si Trulli a affirmé que ses ambitions étaient encore en F1, la NASCAR est une alternative qui l’intéresse. Le pilote Toyota n’oublie pas qu’il est aussi un business man. Amateur de vin, il possède un vignoble, en collaboration avec son père et trois autres associés, et le commercialise, notamment au USA/Canada mais aussi en Angleterre et en Belgique. Ce vin est appelé Podere Castorani. 1 millions de bouteilles sont programmés à la vente en 2010

F1 – Glock sacrifié au profit de la politique ?

21 octobre 2009 | 8 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Rumeurs, Transferts

Depuis sont crash durant les qualifications du Grand Prix du Japon à Suzuka, Timo Glock est absent des circuits. Kamui Kobayashi a remplacé le pilote allemand lors de la course du Brésil avec succès, une décision doit être prise.

« La semaine prochaine nous allons prendre une décision concernant Timo Glock » annonce un porte parole de l’équipe Toyota F1,  cité par F1Today.nl.

La décision est en faite politique. Le pilote allemand est opérationnel, mais la performance de Kobayashi au Brésil a marquée les esprits et représente un argument auprès du conseil d’administration, qui doit définir l’avenir de l’équipe d’ici un mois.

Certains observateurs estiment que Glock ne reviendra pas au volant de la TF109 à Abu Dhabi pour ses mêmes raisons.

F1 – Toyota refuse la stratégie de Raikkonen

21 octobre 2009 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Toyota ne parviendra pas à un accord avec Kimi Raikkonen pour la saison 2010, à moins d’accepter les demandes de l’agent du pilote, Steve Robertson.

John Howett a indiqué lors du week end du GP du Brésil, avoir fait une offre auprès de Kimi Raikkonen, qui était jugé insuffisante. « Il nous a redonné un chiffre qui est beaucoup trop élevé » précise le président anglais de Toyota F1 Team au magazine Motorsport Aktuell.

« Ils ont dit qu’il y avait deux options, donc nous allons attendre. » conclu Howett.

L’option McLaren est connu, mais l’autre option reste Toyota, démontrant ainsi que la deuxième sert bien de lièvre à la première dans la stratégie de Steve Robertson, pour son poulain Kimi Raikkonen (voir : la stratégie Toyota en 2010 et Raikkonen chez Toyota? diagnostique d’un remake).

F1 – La stratégie de Toyota pour 2010

20 octobre 2009 | 4 commentaires
Catégorie : Analyses, Transferts

Toyota F1Courant deux lièvres à la fois, on n’en attrape finalement aucun. La stratégie de Toyota ressemble à cela depuis que l’équipe convoite d’un coté Kimi Raikkonen et de l’autre Jarno Trulli mais ceci reste une apparence. L’idée est plus politique et plus astucieuse encore.

Dans les faits, aujourd’hui, il ne reste qu’un seul baquet pour Toyota. Kamui Kobayashi, en une course, a convaincu John Howett. Un argument de plus pour plaider la prolongation de l’équipe basée à Cologne auprès du conseil d’administration. Car l’échéance du 15 Novembre fait peur du coté de Toyota F1 Team. La rumeur d’une coupe de 30 ou 50% du budget F1 inquiète. Mais au lieu de rester à attendre, John Howett a choisi une autre stratégie.

Reste donc logiquement un baquet pour la prochaine TF110. Kimi Raikkonen d’un coté pour le prestige du champion du monde ou Jarno Trulli qui est le seul a disposé d’un accord avec l’équipe en 2010. John Howett ayant avoué à l’agence Reuters qu’une proposition a été faite auprès de Jarno Trulli : « Nous avons mis une offre sur la table pour Jarno, je pense que lui-même n’est pas mécontent de l’offre financière, il reste certaine question mais je ne pense pas qu’ils sont à négocier de notre coté. » signifiant que Toyota ne reviendra pas en arrière sur sa proposition. Aucune trace de Timo Glock pour l’avenir.

Au-delà de l’aspect financière à estimer, Toyota change. Ne souhaitant plus dépendre du bon vouloir des agents face à la pénurie de volant constructeur, pourvoyeur de gros salaire, la direction de l’équipe reste ferme.  Courir à la fois Raikkonen et Trulli semble paradoxale, mais finalement logique. Un signal pour Tokyo dans les faits.

Toyota a finalement fait une proposition à Kimi Raikkonen, une proposition inférieure à celle de McLaren, mais ceci a été fait volontairement. Les discussions autour du champion du monde 2007 ne servent qu’à démontrer au conseil d’administration que l’équipe peut séduire un top pilote, mais pas à n’importe quelle prix. Steve Robertson souhaite une augmentation pour établir une concurrence avec McLaren ? Toyota n’entrera pas dans le jeu, la dévoilant pour la première fois. Le vent tourne. Howett par cette manœuvre indique au Japon que certes l’équipe est riche mais qu’elle ne payera plus à n’importe quel prix un pilote qui a toutefois un intérêt sportif à venir chez Toyota.

La stratégie est la même pour Jarno Trulli. Une première offre 40% moins forte que son contrat actuel a été proposée avant l’été. L’italien la refusant, mais finalement une nouvelle offre ferme de Toyota est tombé, autour d’une valeur médiane que le pilote Italien ne peu plus refuser. Une nouvelle démonstration auprès de Tokyo afin de démontrer que l’équipe gère bien ses pilotes et le gaspillage est terminée.

Cologne multiplie des signes de communication et politique auprès de son conseil d’administration pour rester en F1. Une réaction intelligente qui trouvera un épilogue le 15 Novembre prochain.

F1 – Raikkonen chez Toyota ? Diagnostique d’un remake

20 octobre 2009 | 10 commentaires
Catégorie : Analyses, Histoire F1, Transferts

Kimi RaikkonenJohn Howett confirme encore à l’agence Reuters qu’un contrat a bien été confié à Kimi Raikkonen pour 2010 mais que l’agent de ce dernier souhaitait un effort financier. Une situation qui rappel l’épisode entre Renault et le pilote finlandais en 2006. Récit :

Steve Robertson durant le premier trimestre de l’année 2006 avait refusé la deuxième offre du duo McLaren Mercedes pour son pilote finlandais. L’équipe anglo-allemande reviendra une troisième fois en Mai de la même année avec le même contrat. Tandis que les discussions avec Ferrari dépendaient beaucoup de l’avenir de Michael Schumacher, la situation ouvrira la porte à un nouveau prétendant pour IceMan : Renault.

En Mai 2006, l’équipe Renault domine le championnat du monde et sait depuis l’hiver dernier qu’elle perdra Fernando Alonso l’année suivante. C’est pourquoi Flavio Briatore à très rapidement renouveler le contrat de Giancarlo Fisichella pour 2007, juste avant Monaco. L’équipe voulait se sécuriser.

Le deuxième baquet restait en attente. Briatore a été mis au courant par son ami Bernie Ecclestone que McLaren avait échoué, lors du GP d’Europe, dans sa conquête de prolongation de Raikkonen, et que le contrat avec Ferrari était caduc à cause de Schumacher. C’est pourquoi, Flavio Briatore a décidé de fondre sur sa proie finlandaise.

Les discussions avec Steve Robertson vont bon train après le GP de Monaco 2006. L’italien propose dans un premier temps un contrat de 72 millions de dollars (24 M$ par an) sur trois ans. En réponse, l’agent de Raikkonen a demandé un petit effort de la part du team champion du monde en titre, rappelant que McLaren avait proposé 180 millions de dollars sur la même période l’année d’avant. Briatore en prendra note.

Juste avant le Grand Prix d’Angleterre, une proposition de 120 millions de dollars sur trois ans en provenance de Renault parvient sur le bureau de Steve Robertson, soit 40 millions de dollars annuel. Pour obtenir toute les chances, Flavio Briatore ira même jusqu’à signer un précontrat pour obtenir les services du pilote finlandais dans le cas ou il n’irait pas chez Ferrari en 2007. L’italien y a pourtant cru jusqu’au bout mais le lendemain du Grand Prix d’Allemagne 2006, il apprend finalement que Kimi Raikkonen sera en rouge en 2007.

Renault avait été utilisé comme ultime moyen de pression envers Ferrari. Une manipulation typique de Steve Robertson dans les négociations pour son pilote.

Une situation qui rappel finalement assez bien celle de Toyota actuellement, avec McLaren et Mercedes actuellement favori pour le transfert et le constructeur nippon en alternative financière surtout. Le constructeur japonais a proposé une offre inférieur à celle de McLaren, Steve Robertson a demandé un effort significatif de la même manière qu’il l’a fait envers Renault F1 Team courant 2006. Mais la finalité, tout le monde la connait.

F1 – Toyota, l’alternative fantôme des transferts depuis 2002

19 octobre 2009 | 2 commentaires
Catégorie : Analyses, Transferts

Toyota F1C’est l’histoire de la carrière de l’équipe Toyota en F1 depuis son arrivée en 2002. Hormis Ralf Schumacher, aucun top pilote de son époque n’a piloté vraiment pour elle, malgré le nombre de rumeur annuel.

Tout débute en 2001, Toyota arrivera en 2002 avec un budget annoncé comme le plus gros du plateau. Les agents ont très rapidement compris la situation et vont se servir de la marque pour les transferts. Mika Hakkinen ne demandera t’il pas 20 millions de dollars en 2002 à Ron Dennis sous le prétexte que Toyota lui aurait proposé la même sommes ? Idem pour Villeneuve qui sous les critiques de son salaire 2001 (16M$) a eu aussi une rumeur d’un transfert chez Toyota pour 20 millions, justifiant ainsi son salaire 2002 chez BAR-Honda.

Courant 2002, une rumeur Ralf Schumacher – Michael Schumacher réunit chez Toyota en 2004 était dans l’air, et n’a servit uniquement pour les renégociations du premier et du second devant leur patron réticent d’augmenter des salaires déjà élever pour l’époque. La situation c’est toutefois calmé durant quelques années avant 2004.

La rumeur Ralf Schumacher prend corps, ont annonce 20 millions d’euros annuel, mais le pilote allemand souhaite 16 millions du coté de Williams. Le refus de ce dernier, provoquera le premier vrai transfert de Toyota. Un transfert coûteux qui justifiera l’image d’équipe la plus riche.

Fin 2005, jour de Noël, une rumeur annonce le transfert pour 5 ans et 100 millions d’euros de Kimi Raikkonen chez Toyota. Manipulation afin de mettre la pression sur Ferrari qui hésitait encore à prendre le finlandais.

Fin 2007, Fernando Alonso quitte McLaren et dispose de deux options : Toyota et Renault. Le premier servira de miroir au second. Toyota proposait 57 millions de dollars au double champion du monde que Renault devait être obliger d’aligner pour obtenir les services du pilote. Rappelons aussi qu’avant le GP du Brésil 2007, une rumeur indiquait que Jean Todt et Felipe Massa serait transféré chez Toyota pour un total de plusieurs millions d’euros. Toujours cette alternative à des contrats difficiles.

Enfin 2009, Kimi Raikkonen souhaite revenir chez McLaren mais Mercedes-Benz n’offre pas un avenir encore garantie. Pour mettre la pression sur le constructeur à l’étoile, le drapeau Toyota est donc agité comme alternative. Quand l’histoire de la vie de cette équipe Toyota se répète.

F1 – Buemi, l’alternative de Raikkonen chez Toyota ?

19 octobre 2009 | 14 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs, Transferts

logo-toyotaL’équipe Toyota indique qu’elle continue d’attendre une réponse de Kimi Raikkonen. John Howett confirme que le constructeur a bien fait une offre au champion du monde 2007 mais que ce dernier n’a toujours pas donner de réponse. « Nous avons fait une offre. Maintenant nous devons voir ce qu’il veut faire. Je pense que nous pourrions être une bonne équipe pour lui. Nous avons eu une très bonne voiture cette année et nous offrons des possibilités claires pour un pilote. »

Ce transfert laisse beaucoup de doute, Steve Robertson, l’agent de Kimi Raikkonen, ayant indiqué que le champion du monde 2007 souhaitait une voiture pour gagner en 2010, l’option Toyota n’est donc pas logique. Toutefois, la demande d’effort financier envers Toyota n’est qu’une manœuvre pour mettre aussi la pression sur Mercedes-Benz.

Le poisson sera-t-il trop gros ? Souvenons-nous de Fernando Alonso fin 2007 qui devait partir chez Toyota. La marque nippone avait proposé un salaire record, qui finalement n’aura servit que d’alternative à Renault qui avait été contraint de s’aligner sur le tarif nippon. Ayant le plus gros budget, Toyota a toujours subit cette manœuvre de transfert depuis sont arrivée en 2002.

La performance de Kobayashi a étonné plus d’un à Interlagos et son avenir sera en discussion prochainement. Toutefois si le dossier Raikkonen n’aboutie pas, une alternative est déjà imaginer : Sébastien Buemi, que Toyota aimerait transférer afin de construire l’équipe autour de lui.

F1 – Surenchère organisée autour de Raikkonen

17 octobre 2009 | 15 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs, Transferts

Toyota F1

John Howett a indiqué qu’il a bien eu des négociations pour obtenir les services de Kimi Raikkonen en 2010. Mais que Steve Robertson, l’agent du pilot, aurait demandé plus d’argent.

« Son manager à demandé plus d’argent et nous avons dit que nous pensons avoir mis assez d’argent sur la table » indique Howett à la BBC. Plus tôt dans la journée, le quotidien AS a écrit que le champion du monde 2007 a signé son contrat avec McLaren presque immédiatement après avoir accepté de quitter Ferrari à la fin de la saison.

Le salaire estimé de Kimi Raikkonen chez McLaren est évalué à 25 millions d’euros. Toutefois, le pilote finlandais accepterait de venir chez Toyota en 2010 à la seule condition que le constructeur japonais augmente sa proposition afin de d’aligner ou dépassé sur celle de McLaren-Mercedes. Signifiant que Toyota a proposé moins de 25 millions annuel (peut être entre 15 et 20 millions d’euros de salaire, soit l’équivalent de Hamilton par exemple).

L’histoire rappelle celle du pseudo transfert Raikkonen-Renault courant 2006.

Pariez sur le Grand Prix du Brésil

F1 – Officiel : Williams se sépare de Toyota

14 octobre 2009 | 8 commentaires
Catégorie : Actualités

L’équipe Williams F1 a confirmé aujourd’hui, dans un communiqué,  que son partenariat moteur avec Toyota cessera à la fin de l’année 2009.

L’accord remontait à 2006 et le contrat d’une durée de trois saisons entre les deux parties. Toyota héritant des plans de la boite de vitesse nouvelle génération de Williams et Williams recevant l’appui politique et technique du constructeur nippon en plus du moteur. Sauf que depuis de long mois déjà, la relation entre les deux partenaires c’était détérioré.

Franck Williams, dans son communiqué de remerciement envers son partenaire, a précisé qu’il confirmera son prochain moteur pour 2010, en temps voulu.

F1 – QADBACK et Toyota dans le viseur de Heidfeld

13 octobre 2009 | 6 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs, Transferts

Nick HeidfeldNick Heidfeld est à la recherche d’un volant pour la saison 2010. Alors que son équipier Robert Kubica a trouvé refuge chez Renault en 2010, Heidfeld est à la croisée de sa carrière. Arrivée en 2000, il participe à sa 10ème saison de Formule 1 et redoute la 11ème.

Sous estimé, éclipsé même par ses équipiers, le pilote allemand ne viendra probablement pas chez Renault en 2010. Lui-même avoue qu’il ne souhaite plus être confronté à Kubica et que ce dernier, de toute manière dispose du poste N°1 avec les avantages qui vont avec. Toutefois, l’allemand « a seulement quelques options ».

Sauber/Qadback est en haut de la liste des préférences de l’allemand. Brawn GP a été aussi en ligne de mire durant un temps, mais abandonné depuis. Toyota est l’option numéro 2. Renault F1 ne fait plus partie des plans de Nick Heidfeld. Aucune nouvelles équipes sur la grille 2010 ne fait partie de ses plans.

D’ailleurs, l’hiver 2009/2010 sera difficile pour l’allemand, à l’image de 2003/2004/2005, une période ou Heidfeld a su rebondir chez Jordan en 2004 puis chez Williams en 2005. Mais cette fois ci, l’attente sera longue.

F1 – Toyota motor client en 2010

2 octobre 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Rumeurs, Transferts

Toyota F1 a confirmé qu’elle avait l’intention de soutenir des équipes indépendantes. La rumeur indique depuis longtemps qu’USF1 est intéressée par le bloc nippon.

« Notre position est que si Williams ne veux plus d’accord, alors très bien, nous parlons avec d’autres personnes pour une offre » indique John Howett.

Toutefois, USF1 par exemple dispose d’un contrat avec Cosworth, tout comme les trois autres équipes (Campos, Lotus et Manor). Mais le bruit court que le motoriste anglais permettrait une rupture de contrat, d’autant plus que le règlement FIA permet pour un motoriste d’équipé maximum 4 équipes, hors avec Williams cela fera 5.

« Plusieurs équipes nous on fait une demande de moteur, mais certain son incapable, je crois, sans une rupture de contrat, d’obtenir nos blocs. » confirme John Howett.

F1 – Williams séparé de Toyota, avec Cosworth en 2010 ?

2 octobre 2009 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs

Franck Williams est présent ce week end pour le Grand Prix du Japon à Suzuka, une réunion était prévu ce matin avec Toyota.

Selon John Howett, Williams a demandé officiellement le retrait de l’option 2010 du moteur Toyota envers son équipe. L’équipe de Grove changera donc de moteur.

« Nous sommes heureux de fournir Williams (mais) ils ne veulent plus de nos moteurs. S’ils veulent le moteur, il est encore disponible, mais je pense que maintenant nous sommes séparés pour des raisons diverses. »

La spéculation dans le paddock de Suzuka indique que Williams est proche d’un accord avec Cosworth pour 2010.

F1 – Toyota vise Kubica et Raikkonen en 2010

2 octobre 2009 | 7 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs, Transferts

L’équipe Toyota indique quelle est en négociation avancée avec Robert Kubica et…Kimi Raikkonen.

La levée d’options de Jarno Trulli et Timo Glock n’est pas une cause d’un futur effet. John Howett confirme que Toyota F1 vise deux nouveaux pilotes en 2010, rien moins que Robert Kubica, que Renault convoite. Daniele Morelli, l’agent du pilote polonais a été vu en discussion avec Howett.

 » Nous savons maintenant qui nous voulons dans la voiture, et nous y travaillons » lance John Howett « Mais la décision du pilote est toujours importante. Aurons-nous une voiture pour gagner l’année prochaine ? (…) ». Le britannique précise que Toyota aimerait avoir deux nouveaux pilotes en 2010 :  » Nous voulons garder nos options ouvertes et libéré les deux volants disponibles. (…). »

F1 – Toyota annonce un partenaire pour 2010

1 octobre 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Un partenariat intéressant pour le team Toyota Motorsport GmbH qui a annoncé aujourd’hui un accord avec ZF Sachs dans le domaine des amortisseurs et de l’embrayage et devient ainsi un fournisseur officiel de l’équipe Panasonic Toyota Formule 1 dès le début de 2010.

En tant que fournisseur officiel, le logo de la marque ZF Sachs sera affiché dans le garage de l’équipe et sur les camions. Un partenariat de plusieurs millions d’euros selon les estimations.

Une indication intéressante qui permet de penser que le constructeur continuera en 2010. D’ailleurs selon les sources, le budget de Toyota sera réduit de 50%, soit environ entre 80 et 100 millions d’euros en 2010. Le reste devant être assuré par des sponsors. Panasonic, le sponsor principal a renouvelle son accord en 2010 mais avec une baisse de 25% (voir : Panasonic prolonge avec Toyota mais à la baisse).


Page 3 sur 512345


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu