Naviguer : Accueil >

Toyota dépense plus pour gagner moins

10 mars 2009 | 2 commentaires
Catégorie : Business News F1

Tous les ans, TomorrowNewsF1.com publie les budgets estimés des teams de F1. Pour la première fois BusinessNewsF1.com vous propose le rapport Résultats/dépenses des teams calculé sur la période 2006-2008.

Cette analyse relative des chiffres aux trois années, révèle que Toyota et Force India (ex Midland) ont des ratios proches de Zéro. En dépit d’une différence de budget énorme entre les deux équipes. Sur cette période nous estimons que Toyota a injecté 1.193 milliards d’euros dans son équipe, tandis que Force India par exemple n’en a dépensé que 254 millions d’euros sur la même période. Toyota a récolté 104 pts depuis trois saisons et Force India 1 seul. Ceci conduit à un ratio moyen de 0.09 pour l’équipe nippone et 0.004 pour Force India.

A l’autre bout de l’échelle, on trouve Ferrari qui a remporté les deux derniers championnats. L’équipe a dépensé 890 millions d’euros depuis 2006 pour 577pts inscrits. Ce qui donne un ratio de 0.65.

McLaren est très mal placé dans ce classement car ayant été pénalisé en 2007.

Toyota demande un prêt public pour se renflouer

3 mars 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Business News F1

Chaque constructeur dispose d’une filiale de crédit. Jusqu’à présent seul les constructeurs américains étaient touchés. Désormais le numéro un mondial des constructeurs automobiles, le japonais Toyota, rencontre également des difficultés avec sa propre filiale financière. A tel point que cette dernière a annoncé ce mardi qu’elle allait demander un prêt d’argent public pour renflouer sa trésorerie malmenée par la crise économique mondiale.

Le constructeur n’a pas le montant de ce prêt, mais selon les médias japonais, il pourrait avoisiner les 200 milliards de yens (1,7 milliard d’euros). Le prêt sera sollicité auprès de la Banque japonaise de coopération internationale (JBIC), un organisme para-gouvernemental dont la mission principale est de soutenir l’expansion à l’étranger des entreprises japonaises.

Toyota est frappé de plein fouet par l’effondrement de ses principaux marchés, notamment celui aux Etats-Unis. Il prévoit de terminer l’exercice 2008-2009, fin mars, sur de lourdes pertes, alors même qu’il avait dégagé un bénéfice net record l’année précédente.

Source La Tribune

Ces trois constructeurs aux modèles économiques fragiles

16 février 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Business News F1

” Ce n’est pas seulement Renault, ” a déclaré Dietrich Mateschitz au journal autrichien Kleine Zeitung, “c’est la même chose avec Toyota et apparemment aussi BMW “. Le choc Honda interroge les constructeurs présents en F1 afin de reconsidérer leur implication dans un sport qui coute encore cher.

Hors ce n’est pas l’investissement qui est en cause, mais le modèle économique étrenner par les constructeurs depuis presque dix ans. Un modèle qui repose surtout sur un ensemble présumé 50-50 obsolète de nos jours. En 2004, Flavio Briatore anticipait joyeusement les désirs de son futur patron en annonçant que  » Nos activités commerciale couvrent près de 50% de notre budget. « 

Ce n’est plus du tout le cas en 2009. Les activités commerciales de Renault (hors droit FOM) ne couvrent que 27% du budget Renault F1 Team. Un chute vertigineuse, alors que dans le même temps, le salaire de Alonso à multiplier par 8 sur la période. Tandis que le budget de l’équipe Renault lui n’a augmenté que de 20%. Ce constat démontre surtout que Renault F1 Team a été incapable de respecter l’objectif 50-50 et qu’elle a été incapable, alors que sa demande de budget augmentait, de séduire des sponsors important et complémentaire à ING Bank.

Mais alors que le constructeur français ne couvre que 27% de son budget F1 avec des partenaires commerciaux, que dire de BMW (25%) et Toyota (16%) ? Comparer à Ferrari (50% de couverture sponsor) et McLaren Mercedes (35%), le mal est profond.

A court terme, ces équipes sont sauvées par les millions accumulés par des maisons mères, mais la crise du marché automobile relève les faiblesses du château de carte et les objectifs désignés par les conseils d’administrations ne sont plus à prendre avec légèretés.

Jeu de chaise musicale pour 2009

2 février 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses

Bernie Ecclestone estime qu’il faut être patient durant cette crise, afin de ne pas prendre de décisions hâtives. Anticipant des réactions toujours influencés par le cours de bourse et le retour sur investissement. Hors à regarder les déclarations des constructeurs l’ambiance en 2009 sera tendu :

Ferrari vise naturellement le titre, mais Mercedes a voté la prolongation, pour une durée indéterminée, de son soutient à la F1, avec une voix d’écart toutefois sur le retrait. Les motivations du constructeur à l’étoile sont plus d’ordre d’investissement que de résultat.

BMW vise le titre pour 2009 et estime que si tel n’est pas le cas, ell reconsidérait son programme F1, tout comme Renault, d’après certaines rumeurs. Toyota souhaite terminer dans les trois premiers du championnat constructeur pour prolonger l’aventure.

Signifiant que seul trois place compte pour cinq constructeurs. Le jeu de chaise musicale sera tendu pour 2009 et il y aura au moins deux perdant pour 2010.

Toyota et Honda en état d’avertissement financier

30 janvier 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Business News F1

Le Japon souffre durement de la récession économique qui la touche. Toyota et Honda annonce des chiffres de plus en plus alarmistes :

Toyota, récent leader mondial du secteur automobile, pourrait enregistrer une perte d’exploitation bien pire que celle annoncée. Selon le journal Nikkei, pour son exercice 2008-2009 le leader mondial japonais prévoirait une perte d’exploitation de 3,3 milliards d’euros contre 1,22 milliard d’euros annoncé en décembre.

De son coté, Honda Motor lance un sévère avertissement sur résultat avec la publication des ses résultats pour le dernier trimestre 2008 (octobre-décembre). Le bénéfice net du constructeur japonais a fondu de 89,9% sur un an à 168 millions d’euros, son bénéfice d’exploitation de 62,9% à 853 millions d’euros et son chiffre d’affaires de 16,8% à 21,1 milliards d’euros.

Il s’agit du deuxième avertissement de Honda en quelque mois, le premier ayant été publié après l’annonce du retrait de son équipe de Formule 1. Du coté de Toyota, les chiffre annoncé par le journal « quasi officiel de la bourse japonaise » n’ont pas été confirmés, mais semble bien réelles.

Liste des budgets équipes F1 2009

29 janvier 2009 | 2 commentaires
Catégorie : Listes

Comme tout les ans, TomorrowNewsF1.com vous dresse la liste des budget des équipes de Formule 1. Une liste estimée pour l’année 2009, sachant qu’elle est calculée sur la base des droits FOM de 2008 et non 2009 car la différence entre les deux années son gelés par Bernie Ecclestone dans l’attente de prochains Accords Concordes. La liste sera remise à jour une fois ceux ci signés :

  • Toyota : 335 millions d’euros – dont Toyota 162 M€
  • McLaren : 320 millions d’euros – donc Mercedes Benz 160M€
  • Ferrari : 290 millions d’euros
  • Renault : 285 millions d’euros – dont Renault 170M€
  • BMW Sauber : 250 millions d’euros – dont BMW 120M€
  • Williams : 185 millions d’euros
  • Red Bull Racing : 183 millions d’euros
  • Brawn GP : 95 millions d’euros
  • Force India : 90 millions d’euros
  • Toro Rosso : 68 million d’euros

Toyota, la 3ème place en 2009 ou le retrait…

22 janvier 2009 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités

Il fallait s’y attendre, les résultats de Toyota souffrant fortement de l’autre coté de l’atlantique et au Japon, le constructeur a bien imposé des contraintes fortes à son équipe de F1 et ce dès 2009.

« Nous devons nous battre pour rester en Formule 1″ assure le discret Tadashi Yamashina, patron de l’équipe Toyota F1. « Oui nous sommes sous surveillance. Il serait faux d’affirmer que nous ne sommes pas sous contraintes, mais je pense d’autre part que cela concerne tout les investissements et pas seulement l’équipe. »

Toyota confirme ses intentions envers la Formule 1. Intentions quelle avait déjà affirmée lors de la précédente présentation de la TF108. A savoir un plan de deux ans pour convaincre le conseil d’administration que la Formule 1 est un bon projet. L’équipe ayant terminé 5ème en 2008 (merci Benji), l’honneur est sauf. Coté budget, 160 millions d’euros ont été alloués pour l’équipe en 2009.

Toutefois, pour 2009, l’objectif, au-delà de la victoire, et que l’équipe doit terminer 3ème du championnat ou s’y battre franchement. Le souvenir de l’année 2005 reste encore en mémoire.

Pendant ce temps Toyota a demandé à John Howett de préparer un plan de retrait intelligent, au cas, où la situation de l’équipe, mais surtout du constructeur s’aggrave durant l’année 2009.

Budget de Toyota en 2009 : 375M€

16 janvier 2009 | 1 commentaire
Catégorie : Analyses, Business News F1

En filigrane de la présentation de ses ambitions 2009, Toyota lance son budget de l’année : 375 millions d’euros. Pourtant, le constructeur se félicite de réduire ses coûts, mais le budget est toujours en hausse.

Lors de l’année 2008, j’avais estimé le budget de l’équipe Toyota à 390 millions d’euros. La baisse est donc relative (-15M€) d’une année sur l’autre. Mais lorsqu’un constructeur annonce une baisse de 30% de ses couts, il faut regarder dans le détail. En effet, Cologne indique que le board au Japon lui a accordé 161 millions d’euros pour al Formule 1 au lieu de 230 millions comme ces dernières années. La voici cette baisse de 30% annoncée.

Mais dans le même temps, et malgré la crise économique, le sponsoring augmente. Panasonic a prolongé son contrat jusqu’en 2012 (son contrat expirait initialement en 2009), donc une prolongation de trois années ferme pour une somme de 45 millions d’euros (32M€ lors du précédent accord entre les deux parties) plus une prime de 20 millions si l’équipe termine dans le top 5 tout les ans.

Toyota prolonge la F1 sous contraintes ?

26 décembre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Akio Toyoda, petit-fils du fondateur de Toyota et actuel vice-président exécutif du constructeur automobile japonais, deviendra l’équivalent de directeur général au mois d’avril 2009 du constructeur, rapporte mardi 23 décembre le quotidien nippon Asahi. Akio Toyoda est actuellement responsable des activités du groupe automobile à l’étranger.

Une bonne nouvelle pour l’équipe Formule 1. L’héritier a déjà affirmé son soutient envers l’équipe et sa famille semble derrière lui dans cette entreprise. Un attachement renouvelé qui fait du bien du coté de Cologne, mais qui aurait des contraintes dès 2009.

En effet il se murmure que l’équipe disposerait d’un engagement de trois années supplémentaires (jusqu’en 2011), à la condition de devenir indépendante financièrement sur la période. Les mesures FIA et FOTA allant, d’ailleurs, clairement dans ce sens.

Pertes financières historiques pour Toyota pour 2008/2009

19 décembre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Business News F1

Du jamais vu au pays du soleil levant ! Pour la première fois de son histoire, le groupe Toyota devrait enregistrer une perte lors de son exercice 2008/2009, d’après le quotidien japonais « Nikkei ». Celui-ci met en avant l’effondrement des ventes de voitures dans le monde entier.

Selon le journal « la tribune », Toyota table, pour l’instant, officiellement sur un bénéfice d’exploitation de 4,8 milliards d’euros pour son trimestre en cours. Il s’agit d’un montant en chute de 74% par rapport à l’année précédente. Mais selon les informations, le groupe va non seulement être incapable de tenir ses objectifs, mais ses performances vont plonger dans les semaines à venir.

L’effondrement des ventes mondiales devrait avoir un impact négatif de 200 milliards de yens sur le bénéfice d’exploitation du groupe, selon le « Nikkei ». La chute des ventes est particulièrement prononcée aux Etats-Unis, marché très important pour Toyota.

Mais d’autre soucis vont survenir pour Toyota, selon le quotidien japonais « Nikkei », les prévision de Toyota reposeraient sur un taux de change de 100 yens pour 1 dollar. Mais la monnaie japonaise évolue actuellement à ses plus hauts niveaux depuis treize ans face au billet vert. Ce yen fort devrait également coûter 200 milliards de yens, soit 16 milliards d’euros, à Toyota, très dépendant de ses importations.

Enfin, la branche financière du groupe, devrait être obligée de passer de lourdes provisions pour couvrir ses pertes, ce qui devrait achever de faire plonger les comptes du groupe dans le rouge. Il se raconte aussi que le groupe pourrait demander une aides au gouvernement Japonais, qui vient de réduire ses taux à 0,1%.

Souce : latribune.fr

Update 22/12 : Lire aussi Toyota va accuser sa première perte d’exploitation en 2008/2009 et Le Japon enregistre une nette dégradation de ses exportations.


Une rumeur persistante

18 décembre 2008 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Nous avons eu écho de nombreuses rumeurs concernant le prochain retrait d’un constructeur de la Formule 1, confirmant d’autres précédentes rumeurs qui ne font qu’insister depuis 15 jours.

Ce qui semble assez probable ; Williams ayant annoncé le retrait prochain d’un ou de deux constructeurs, information confirmé par Max Mosley. Une réunion d’urgence sera établit dans le courant de la journée et une annonce pourrait intervenir dans les prochains jours mais ne sera effective qu’à la fin 2009.

Après avoir effectué une petite enquête, il semble que le constructeur en question a beaucoup investit ses deux dernières années et cet investissement aurait une grande valeur foncière. Toutefois, conscient de la situation et de sa situation, un préavis d’une année a été accordé, malgré la situation économique, ce qui a été confirmé par une rumeur hier en fin de journée.

Selon nos informations, Toyota et Renault sont les maillons faibles. Toyota perdant beaucoup d’argent et ayant donné comme objectif la victoire en 2009 sinon un retrait serait effectif, voir progressif, en deux temps selon les rumeurs. Tandis que Renault, est la seule équipe qui n’a pas confirmée sa présence de manière officielle sa présence en 2009 et ses récentes annonces sont plutôt alarmistes. Il est aussi a noté que le constructeur a demandé une rallonge à l’Etat Français après avoir déjà utilisé ce moi ci 280 millions d’euros de prêt, comme l’a indiqué un rapport de l’agence Bloomberg hier.

Plus de détail dans les prochains jours.

FIAT annonce l’avenir de l’industrie automobile

9 décembre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

« Lorsque la crise sera achevée, dans grosso modo deux ans, le monde des grands constructeurs généralistes ne comptera plus qu’un seul acteur aux Etats-Unis, un allemand, un « euro-japonais » doté éventuellement d’un pied en Amérique du Nord, un japonais, un chinois et peut-être un joueur européen supplémentaire, » pronostique Sergio Marchionne, dans un entretien à Automotive News . Même s’il ne met pas de noms sur ce dernier carré, on devine sans peine qu’il fait notamment allusion à GM ou Ford, à Volkswagen, Renault-Nissan et Toyota indique les Echos.  » Vous devez faire au moins 5,5 millions ou 6 millions de véhicules par an pour avoir une chance de gagner de l’argent. Ce n’est pas juste le volume total qui compte, mais le niveau atteint avec chaque plate-forme de véhicule. Fiat n’est pas même à la moitié de ça. Et nous ne sommes pas les seuls. Donc nous avons besoin de nous marier, d’une façon ou d’une autre. »

Une révélation forte pour le patron de FIAT qui, de son coté, cherche un partenaire pour une fusion effective et cruciale pour sa survie.

L’annonce relance des projets enterrés avec le temps. Comme un rapprochement avec le groupe PSA, qui lui-même pourrait se rapprocher de BMW. Tout les trois étant encore détenus par des familles.

Le cas Ferrari, restant semi autonome dans le groupe, relancerait l’idée d’une introduction en bourse d’ici deux ans pourrait être relancé.

Qui survivra d’après vous ?

Toyota, objectif Le Mans en 2011 ?

24 octobre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

Toyota avait menacé de quitter la Formule 1 si, d’avenir, la Formule 1 adoptait le moteur standard. Mais il est de constater qu’une réflexion sur la relation entre le devenir de la discipline reine et Toyota est dans l’air du temps à Tokyo.

Souvenez-vous, en début d’année 2008, la direction générale du constructeur a exigé de son équipe de F1 des résultats. « Nous avons un délai de grâce de deux ans », concédait à l’époque Tadashi Yamashima. Deux ans de répit, c’est-à-dire que, si le team, basé à Cologne, ne remporte pas de course d’ici la fin 2009, elle quittera la F1.

La saison 2008, avec une 5ème place finale au championnat constructeur, a offert visiblement une année de plus au contrat initial, comme semble l’indiquer Auto Motor und Sport. Mais le spectre de la Sarthe hante toujours le constructeur, qui n’a jamais rempoté l’épreuve, malgré des investissements importants.

« Nous voudrions à nouveau aller aux Mans. La décision finale dépendra de l’évaluation du budget Le Mans. Dans les conditions économiques actuelles, il est peu probable que nous puissions faire de la F1 et un programme d’endurance en même temps. » Indique Yamashina. En effet le contexte économique est critique pour Toyota, qui a vu chuter ses bénéfices de 43% , après la chute du marché américain.

En 1998 et 1999, Toyota avait investi 40 millions d’euros pour sa fameuse GT-One. Audi et Peugeot ont un budget de 80 millions d’euros annuel. Une somme, mais beaucoup moins que les centaines de millions de la F1.

Alors la menace de partir du cercle des teams de Formule 1 à l’horizon 2010 est compréhensible. Mais sachant que Timo Glock a un contrat jusqu’en 2010, avec option en 2011 et que Jarno Trulli disposera de sa dernière année contractuelle en 2009, les références ne manques pas d’interroger sur les intentions du constructeur nippon en Formule 1.


Page 5 sur 512345


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu