Naviguer : Accueil >

Webber – Ferrari 2013 : l’étonnante réaction de Red Bull Racing

7 mai 2012 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses, Rumeurs, Transferts

Une ruse de sioux ? Depuis 2010 la méthode est la même et démontre l’ampleur du problème de relation entre Mark Webber et Red Bull Racing. La réaction de Christian Horner en fin de semaine dernière symbolise l’ambiance qui abrite le team autrichien depuis quelques mois. Une simple rumeur alliant Mark Webber chez Ferrari en 2013 et le Team Principal de RBR indique qu’il est prêt sur le champ à signer une prolongation de contrat avec l’australien. Une disproportion de propos.

Depuis deux ans la méthode est la même. Suite au Grand Prix de Turquie 2010, périlleux pour la communication de l’équipe Red Bull Racing suite à l’accrochage des deux pilotes. Le contrat de Mark Webber a été prolongé pour 2011 sur les mêmes bases que son équipier Sébastian Vettel. Le scandale a été évité et l’épisode a été l’objet d’un remake pour 2011.

Lors du GP d’Angleterre 2011, Mark Webber ne respecte pas les consignes d’équipes et provoque un mini-scandale dans l’équipe. Quelques semaines plus tard, un nouveau contrat avantageux est signé pour 2012. Une aubaine. Alors jamais deux sans trois ? Ce sera plus difficile.

En effet, depuis deux saisons, Webber bénéficie d’un traitement de salaire équivalent à celui de Sébastian Vettel. Selon le BUSINESS / book GP 2012, l’australien et l’allemand touchent 10 millions d’euros cette saison. Mais, à partir de l’an prochain, le double champion du monde touchera 16 millions d’euros. Une augmentation qui ne pourra justifier Webber pour 2012. Ce qui signifie qu’il y aura nécessaire un poste de N°1 et de N°2 dans l’équipe (en termes de salaire du moins) et une faveur envers Vettel.

La rumeur d’El Confidential, la semaine dernière, a été la seule information de la semaine dernière relativement croustillante. Elle a dont été l’objet d’un large relai. Cela ne signifie pas qu’il y a une crise chez Red Bull Racing au point de signer un pilote aussi tôt dans la saison. A moins que cette rumeur démontre l’ampleur du mal dans l’usine de Milton Keynes en ce début de saison 2012. Auquel cas, une prolongation serait cette fois-ci perçu comme un aveu de faiblesse et non de force, contrairement aux autres années.

L’actualité F1 de la semaine 2012 (18)

5 mai 2012 | 2 commentaires
Catégorie : Back News

Au programme de l’actualité de la Formule 1 cette semaine : Sauber F1 Team signe un accord avec un club de football, Ferrari et ses évolutions techniques 2012, le circuit du Mugello souhaite devenir un Grand Prix et la rumeur Mark Webber – Ferrari pour 2013.

Découvrir l’article complet en cliquant ici

Mark Webber, le futur Nigel Mansell ?

30 avril 2012 | 4 commentaires
Catégorie : Analyses

Il y a des carrières qui se ressemblent étonnamment. C’est le cas entre Mark Webber et Nigel Mansell. Certes les deux hommes ont des caractères différents, un coup de volant différent, mais statistiquement la ressemblance est troublante. A une année près.

Une rumeur indique que le pilote australien sera l’équipier de Fernando Alonso chez Ferrari en 2013. Mark Webber aura 37 ans. Après 6 saisons chez Red Bull Racing et un total de (jusqu’à présent) 7 victoires et 9 pôles positions, son palmarès est honorable. D’autant que l’ex pilote Williams a signé avec l’équipe autrichienne à l’âge de 31 ans. Il était arrivé en Formule 1 chez Minardi alors qu’il était âgé de 26 ans environ.

Le parallèle avec Nigel Mansell est intéressant. Le Lion est arrivé à la Formule 1 chez Team Lotus en 1980, alors qu’il avait environ 27 ans. Il signera chez Williams pour 1985, alors qu’il allait vers sa 32ème année. Pour le compte de l’équipe anglaise, l’homme de l’Ile de Man signera 13 victoires et 11 pôles position.

Le plus troublant est que les deux hommes se sont battus pour le titre de champion du monde, sans l’obtenir (2009, 2010 et 2011 pour Webber et 1985, 1986 et 1987 pour Mansell). Mansell quittera Williams après une mauvaise saison en 1988 pour signer chez Ferrari où il ne restera que 2 saisons avant de revenir chez Williams en 1991 pour obtenir le titre en 1992 et, quitter la Formule 1. Virer par Frank Williams au profit d’Alain Prost pour 1993.

L’histoire nous dira si Mark Webber restera en 2013 et 2014 chez Ferrari avant de revenir chez Red Bull Racing en 2015 en remplacement d’un Sébastian Vettel parti chez Ferrari par exemple (ou ailleurs) et obtenir le titre en 2016. Il aura presque 40 ans. Mansell avait gagné son titre à 39 ans en 1992.

Aussi intéressant, la similitude de statut des deux hommes. Mansell touchait un salaire de 5 millions de dollars en 1988 chez Williams, puis 10 millions de dollars chez Ferrari en 1989. Alors que l’homme n’avait aucun titre à son actif. Notons qu’Alain Prost et Ayrton Senna touchait 8 millions de dollars en 1988 et 1989. En 1990, Mansell touchera d’ailleurs le même salaire que Prost, soit 12 millions de dollars. Actuellement, Mark Webber touche un salaire de 10 millions d’euros, soit l’équivalent de son équipier double champion du monde, Sébastian Vettel.

F1 – Webber chez Ferrari en 2013 ?

30 avril 2012 | 12 commentaires
Catégorie : Rumeurs, Transferts

Mark Webber serait le candidat numéro 1 pour remplacer Felipe Massa selon les informations du journal espagnol EL Confidential.

Selon une source proche, un accord préliminaire pour 2013 a été conclu entre l’équipe italienne et le pilote australien, actuellement chez Red Bull Racing. L’option Webber serait préférée à celle de Sergio Perez, actuel pilote Sauber -Ferrari. Le mexicain reste un pilote d’avenir, mais encore en manque de maturité, selon les responsables de Ferrari en OFF. Ce qui signifie que la signature prochaine (ou pas) du pilote australien serait transitoire.

Dans l’ombre, un homme agit : Flavio Briatore. Le personnage n’est plus officiellement aux affaires, mais reste influent dans la carrière de Mark Webber. C’est d’ailleurs lui que nous entendons régulièrement depuis 2010 et qui guide l’australien dans ses négociations avec Red Bull Racing. Il est aussi un puissant guide pour Fernando Alonso depuis 2007.

L’intérêt de Ferrari envers Webber existe depuis que Fernando Alonso est aux commandes de l’équipe italienne comme premier pilote. Les deux hommes s’apprécient et souhaite visiblement collaborer. L’an dernier, une rumeur indiquait un possible transfert de l’australien pour 2012. Briatore ayant réalisé plusieurs voyages à Maranello, ce qui aujourd’hui pourrait expliquer la mise ne place d’un préaccord depuis ce moment-là entre les parties.

Notons que Webber est traité à égalité technique avec son équipier Sébastian Vettel chez Red Bull Racing. Le salaire est le même, le matériel est également le même. Toutefois le résultat est dissonant.  L’équipe autrichienne ne souhaite plus ce traitement de faveur à son pilote australien pour 2013. En marge de ses affaires, le cas de Felipe Massa était déjà entendu depuis environ 9 mois maintenant dans les couloirs de l’usine de Maranello.

F1 – Liste des pilotes les mieux rémunérés en 2011

8 mars 2012 | 2 commentaires
Catégorie : Listes


Pilotes de F1 les mieux rémunérés sur 2011 par Sportune
En Avril, le livre annuel du business de la F1, le Business Book GP, nous dévoilera les rémunérations des pilotes pour l’année 2012. Mais, Sportune vous dévoile en avant première les évaluations des revenus pour la saison 2011. Une évaluation basée sur le salaire des pilotes, les primes, ainsi que les revenus publicitaires. Pour la troisième année consécutive c’est Fernando Alonso qui truste la plus haute marche du podium, devançant le vétéran Michael Schumacher et l’Anglais Lewis Hamilton.

Double champion du monde 2010 et 2011,Sébastian Vettel cumule un total de 18,5 millions d’euros pour l’année dernière. La plus belle progression est à mettre au crédit de Jenson Button qui capitalise parfaitement son transfert chez McLaren et émarge à un total de 14,1 millions d’euros. Reste que le trio est en baisse par rapport à 2010. Fernando Alonso a gagné 5 millions d’euros de moins par exemple, tandis que Michael Schumacher et Lewis Hamilton ont perdu environ 4 millions d’euros par rapport à l’an dernier. La faute à des contrats publicitaires réduits et des produits dérivés moins vendeurs.

Notons que sur 26 pilotes ayant participé au championnat du monde 2011, un total de 8 sont des pilotes étant liés à un budget ou un sponsoring. Empêchant de réellement savoir leurs revenus avec précisions. La liste se contente donc de 18 pilotes qui touchent un salaire.

La grille complète des revenus des pilotes en 2011

1 – Fernando Alonso : 35 millions d’euros

2 – Michael Schumacher : 31 millions d’euros

3 – Lewis Hamilton : 29.5 millions d’euros

4 – Sébastian Vettel : 18.5 millions d’euros

5 – Jenson Button : 14.1 millions d’euros

6 – Nico Rosberg : 12.2 millions d’euros

7 – Felipe Massa : 12 millions d’euros

8 – Mark Webber : 9 millions d’euros

9 – Jarno Trulli : 4.5 millions d’euros

10 – Heikki Kovalainen : 3.5 millions d’euros

11 – Rubens Barrichello : 2.7 millions d’euros

12 – Nick Heidfeld : 2.5 millions d’euros

13 – Timo Glock : 2.2 millions d’euros

14 – Kamui Kobayashi : 1.3 millions d’euros

15 – Adrian Sutil : 1.1 millions d’euros

16 – Jaime Alguersuari : 0.8 millions d’euros

17 – Sébastien Buemi : 0.4 millions d’euros

18 – Tonio Liuzzi : 0.2 millions d’euros

F1 – Liste des primes pilotes en 2011

8 décembre 2011 | 4 commentaires
Catégorie : Listes

En plus des salaires, les pilotes touchent des primes de résultat qu’ils cumulent. (Voir : liste des salaires 2011 des pilotes). Voici une évaluation des primes touchées par les pilotes de Formule 1en 2011. Le changement de réglementations en matière de point a boulversé certaines évaluations, ce qui signifie qu’il y a beaucoup de (NC – Non Communiqué) .  (Pilotes ayant réalisés une saison complète).

En millions d’euros :

  • 1 – Sébastian Vettel  : 5.5 M€
  • 2 – Jenson Button : 2.1 M€
  • 3 – Mark Webber : 500.000 €
  • 4 – Fernando Alonso : 0
  • 5 – Lewis Hamilton : 2.1 M€
  • 6 – Felipe Massa : 1.2 M€
  • 7 – Nico Rosberg : 2.67 M€
  • 8 – Michael Schumacher : 5.32 M€
  • 9 – Adrian Sutil : 84.000 €
  • 10 – Vitaly Petrov : NC
  • 12 – Kamui Kobayashi : 60.000 €
  • 13 – Paul di Resta : NC
  • 14 – Jaime Alguersuari : NC
  • 15 – Sébastien Buemi : NC
  • 16 – Sergio Perez : NC
  • 17 – Rubens Barrichello : 0
  • 18 – Pastor Maldonado : NC
  • 19 – Jarno Trulli : 0
  • 20 – Heikki Kovalainen : 0
  • 21 – Tonio Liuzzi : NC
  • 22 – Jêrome d’Ambrosio : NC
  • 23 – Timo Glock : NC

RBR vise un top pilote pour l’après Webber

29 novembre 2011 | 3 commentaires
Catégorie : Management, Transferts

Red Bull Racing prépare l’après Mark Webber. Début Décembre, à Salzbourg en Autriche, Red Bull va décider, en plus de l’avenir des pilotes Toro Rosso, une stratégie pour la succession du pilote australien, récent vainqueur du GP du Brésil.

Auprès d’Adam Cooper (voir blog ici), Helmut Marko indique toutefois que l’objectif, pour ce second baquet n’est pas d’avoir juste un  pilote, mais un top pilote. » Nous ne cherchons pas un bon pilote de Formule 1, mais un top pilote. »

L’homme reste fidèle à sa déclaration de Mai 2011 : « Il nous faut un pilote de classe équivalente aux côtés de Vettel chez RBR ». L’histoire de la succession de Webber est un roman. Sébastien Buemi et Jaime Alguersuari ont espéré obtenir le volant ces deux dernières années. En vain. Dernièrement, Daniel Ricciardo était aussi promis à prendre le relais australien dans l’équipe à l’horizon 2013. Mais, il devra encore prouver sa valeur (probablement chez Caterham en 2012 déjà). Ce qui permet aussi de penser à la piste du pilote hors filière.

En effet, Mark Webber, comme David Coulthard avant lui, n’est pas un pilote directement issu de la filière Red Bull. Il n’est pas impossible que le prochain pilote qui sera aux côtés de Sébastian Vettel provient d’une autre équipe rivale.

En Mai dernier, TomorrowNewsF1 avait indiqué l’existence (confirmée depuis) d’un précontrat entre l’équipe autrichienne et Lewis Hamilton pour 2013 (voir ici pour souvenir). D’autant que le pilote n’est pas pressé de prolonger son accord avec McLaren, mais que l’équipe souhaite conclure d’ici Février 2012 une prolongation pour 2013 et 2014.

Ferrari : les pistes de l’après Massa en 2013

16 novembre 2011 | 17 commentaires
Catégorie : Transferts

Qui pour remplacer Felipe Massa chez Ferrari en 2013 ? La question est posée et trouve un début de réponse.

Les pistes Webber, Button et Rosberg ne concernaient que des solutions pour 2012 et non pour 2013. Button ayant prolongé son contrat avec McLaren, tandis que Nico Rosberg a prolongé son aventure Mercedes GP, avec l’option de pouvoir la quitter en cas de mauvais résultats. Mais, rien que le fait d’avoir renouveler avec l’équipe allemande, démontre à la Scuderia que le pilote n’a aucun intérêt pour elle. Reste le cas Webber. Le pilote australien aura 36 ans et certains estiment qu’il pourrait être une bonne alternative.  Son profil ressemble à celui de Nigel Mansell, chose qu’apprécie Luca di Montezemolo. La piste Webber pour 2013 restera donc encore vive.

Concernant Robert Kubica et son précontrat Ferrari, Tomorrownewsf1.com avait été le premier site à vous l’avoir annoncé en 2010 (voir ici et ici), mais les doutes d’un retour en Formule 1 sont réels. De plus, il semblerait bien que l’option 2012 ait expiré au 15 Juillet, selon nos échos, ce qui exclu désormais tout projet entre Kubica et Ferrari. En fait il existe une autre piste.

Notre ami Dimitris Papadopoulous a obtenu un aveu de Stefano Dominicali sur l’avenir : « Pour l’avenir de Ferrari, je crois que la bonne combinaison est d’avoir un pilote bien établi avec une grande expérience et a côté d’un jeune talent. Je ne pense pas, avec la pression que provoque Ferrari, que nous pouvons avoir deux jeunes pilotes dans l’équipe en même temps. »

La piste d’un jeune pilote semble intégrée dans la stratégie Ferrari pour l’après Felipe Massa. Les noms de Jules Bianchi et Sergio Perez circulent. Voyant avec quelle énergie, Nicolas Todt, l’agent de Bianchi, souhaite que le français soit 3ème pilote d’une équipe compétitive est un signe qui ne trompe pas. Ferrari souhaite préparer l’avenir et souhaite aussi avoir son Lewis Hamilton…

Toutefois, ne négligeons pas l’effet de Banco Santander sur le futur line-up. L’établissement espagnol est très puissant et souhaite un duo Alonso – Perez. Mais, pour des raisons financières, le mexicain pourrait bien rester un peu chez Sauber, afin de préserver le soutien de Telmex. A moins que Banco Santander ne décide un sponsoring du côté de Hinwill.

F1 – Liste cumul des salaires pilotes (update 2011)

28 septembre 2011 | 7 commentaires
Catégorie : Listes

Voici la liste du cumul des salaires (brut, sans primes et produits annexes) des pilotes de Formule 1 actuellement sur la grille depuis le début de leur carrière :

En millions d’euros :

  • Michael Schumacher : 261 millions d’euros (depuis 1991)
  • Fernando Alonso : 150 millions d’euros (depuis 2001)
  • Jenson Button  : 99 millions d’euros (depuis 2000)
  • Rubens Barrichello : 81.2 millions d’euros (depuis 1993)
  • Felipe Massa : 66 millions d’euros (depuis 2002)
  • Lewis Hamilton : 61 millions d’euros (depuis 2007)
  • Jarno Trulli  : 61 millions d’euros (depuis 1997)
  • Nick Heidfeld : 40 millions d’euros (depuis 2000)
  • Mark Webber : 39.2 millions d’euros (depuis 2002)
  • Nico Rosberg : 26 millions d’euros (depuis 2006)
  • Heikki Kovalainen : 13.5 millions d’euros (depuis 2007)
  • Sébastian Vettel : 12.7 millions d’euros (depuis 2007)
  • Timo Glock : 7 millions d’euros (depuis 2008)
  • Adrian Sutil : 1.6 millions d’euros (depuis 2007)
  • Kamui Kobayashi : 1.5 millions d’euros (depuis 2009)
  • Tonio Liuzzi : 1.4 millions d’euros (depuis 2005)
  • Sebastien Buemi : 1.2 millions d’euros (depuis 2009)
  • Vitaly Petrov : 0.9 millions d’euros (depuis 2010)
  • Jaime Alguersuari : 0.9 millions d’euros (depuis 2009)

source BusinessBookGP 2011

M. Webber prolonge avec RBR pour 2012

27 août 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Transferts

[English Version] Mark Webber restera une année supplémentaire dans l’équipe Red Bull Racing après avoir signé sa prolongation d’une année.

Les discussions avaient débutés longtemps auparavant. Au moment ou l’équipe avait renouvelé Sébastian Vettel jusqu’en 2014. Le pilote australien ne se trouvant pas en position de force par rapport à son équipe, a gardé le contact.  Mais, ses agents ont tout de même cherchés à signer dès Juin un nouveau contrat. La rumeur Ferrari ne devait servir que les intérêts et forcer la main et les tentatives de dépassements de Webber sur son équipier allemand lors des derniers tours du GP d’Angleterre, accélérer le processus. Au plus vite.

Une des exigences de Webber était le salaire. Valeur d’équité sportive pour lui. Actuellement payé 8 millions d’euros (source BusinessBookGP 2011), il en souhaitait 10 millions en 2012. Comme Vettel.  Il semble que cette valeur ait été accordée après la réunion en Autriche entre le pilote australien et Dietrich Matershitz, entre le GP d’Allemagne et de Hongrie.  Mais cela ne devait pas être le cas au départ. RBR souhaitant baisser son salaire à 6 millions d’euros, selon les estimations.

L’autre exigence était l’équité technique. Le pilote australien souhaitait le même matériel que son équipier. Toutefois, il semble qu’il n’y aura plus d’équité sportive. Vettel probable double champion du monde, bénéficiera d’une préférence stratégique en course de la part de l’équipe. Une mesure obligatoire qu’a finalement acceptée Mark Webber.

Ce dernier préfère penser qu’il bénéficiera d’un très bon matériel lui permettant de viser la victoire en 2012 et d’affirmer sa valeur sur la piste.

Webber – Red Bull : une question d’influence pour un contrat

11 juillet 2011 | 5 commentaires
Catégorie : Analyses

Les derniers tours du Grand Prix d’Angleterre ont été terribles pour l’ambiance chez Red Bull Racing. Mark Webber, troisième attaquant son équipier Sébastien Vettel, alors 2ème et ignorant les consignes des stands. Après la course, une guerre des mots s’installe. Webber indique « les consignes d’équipes ne servent à rien » tandis que Christian Horner précise qu’il va avoir une discussion avec son pilote très rapidement.

Un curieux remake que le GP d’Angleterre. Avant la course, Webber avait salué, avec ironie, l’harmonie entre Red Bull Racing et Sébastian Vettel, s’excluant lui-même de cette famille uni autour de l’enfant prodige. La séquence d’hier était intéressante à plus d’un titre. Certain y voit la fin de la collaboration entre l’australien et l’équipe autrichienne. Mais il pourrait en être autrement.

Souvenez-vous du GP de Turquie 2010. La collision entre Vettel et Webber avait provoqué quel effet pour l’équipe autrichienne ? En pleine polémique elle prolonge rapidement d’une année l’australien dans les conditions qu’il souhaitait. Ici, le pilote n’a pas respecté les consignes de son team, mais qui n’aime pas les consignes d’équipe ? Dietrich Mateschitz, patron de Red bull en personne,  qui a publiquement indiqué qu’il n’était pas favorable à ce type de management.

Le duo Briatore – Webber, sentant que Ferrari ne souhaite pas obtenir les services de l’australien, visent désormais une prolongation chez Red Bull Racing, mais avec les mêmes avantages que cette année et non plus une baisse de salaire (8 à 6 millions pour 2012 par exemple). L’homme d’affaire italien estime que C. Horner pratique un management de compromis et non d’affrontement. Il cède à chaque problème confrontant ses hommes par un compromis en faveur de tout le monde.

Il est donc possible que Webber ait joué cette carte personnelle pour les trois dernières tours du Grand prix d’Angleterre : obtenir son contrat 2012 plus rapidement que possible.

Liste des salaires pilote 2011

7 juillet 2011 | 12 commentaires
Catégorie : Listes

Comme chaque année, TomorrowNewsF1 vous dévoile la liste des salaires des pilotes. Voici ceux estimés pour  l’année 2011 (Source : BusinessBookGP2011 – commandez le en cliquant ici)

  • 1 – Fernando Alonso  : 30 M€
  • 2 – Lewis Hamilton  : 16M€
  • 3 – Felipe Massa :  10M€
  • 4 – Jenson Button  : 10M€
  • 5 – Michael Schumacher  : 8M€
  • 6 – Nico Rosberg : 8M€
  • 7 – Sebastian Vettel : 8 M€
  • 8 – Mark Webber – 8 M€
  • 9 – Jarno Trulli : 3M€
  • 10 – Heikki Kovalainen : 3M€
  • 11- Rubens Barrichello : 2.2M€
  • 12 – Nick Heidfeld : 2 M€
  • 13 – Timo Glock : 2M€
  • 14 – Adrian Sutil : 1M€
  • 15 – Kamui Kobayashi : 1M€
  • 16 – Vitaly Petrov : 0.5M€
  • 17 – Sebastien Buemi : 0.4M€
  • 18 – Jaime Alguersuari : 0.4M€
  • 19 – Nairain Kathikeyan : 0.25 M€
  • 20 – Sergio Perez  0.2M€
  • 21 – Paul di Resta : 0.2M€
  • 22 – Tonio Liuzzi : 0.2M€
  • 23 – Pastor Maldonado : 0.2M€
  • 24 – Jerome D’Ambrosio : 0.2M€

RBR – Webber – Hamilton: entre 2012 et 2013

29 juin 2011 | 6 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Transferts

« Eh bien c’est très, très probable. Nous avons convenu d’en reparler un peu plus tard et ensuite nous concentrer sur la saison prochaine » lance Christian Horner sur Servus TV à propos du renouvellement de Mark Webber en 2012 chez Red Bull Racing. Une manière d’établir un statu quo pour cacher la vérité.

Sur le principe, Red Bull Racing a convenu avec Mark Webber de s’offrir un peu de temps pour que chacun tente de trouver midi à sa porte. Webber de trouver une alternative éventuel et pour Red Bull Racing de conclure son dossier épineux du moment pour l’horizon 2013 : Lewis Hamilton.

Nos sources, à Valencia, nous ont informé que les négociations sont toujours d’actualité entre Lewis Hamilton et RBR. Le père du champion du monde 2008 est même désormais entré dans le jeu, ce qui signifie que nous avons dépassés le stade des simples discussions et que le sérieux débute. Mais pas avant 2013. Les déclarations d’Helmut Marko : « nous avons besoin d’un pilote aussi bon que Vettel à ses côtés » ne concerne pas 2012 mais l’année suivante.

Nous entendons que Hamilton accepterait d’avoir le même salaire que Sébastian Vettel chez RBR, soit 10 millions d’euros minimum. Loin des 18 qu’il demande à McLaren pour 2013. (voir ici pour souvenir).

Le cas Webber concerne donc 2012. Son renouvellement est probable effectivement, car les alternatives Toro Rosso, Jaime Alguersuari et Sébastien Buemi ont été dernièrement jugé « pas assez mûr » pour soutenir Vettel chez RBR.  Mais, RBR s’engagera aussi à trouver une alternative à Hamilton, si ce dernier fait volte face et reste chez McLaren. La piste Rosberg est dans l’air…

LRGP est un top team

29 juin 2011 | 20 commentaires
Catégorie : View

[English version] Lotus Renault GP commence à intéresser quelques tops pilotes  soucieux de leur avenir. Si Nick Heidfeld souhaite prolonger son aventure dans l’équipe d’Enstone, l’ensemble souhaite un top pilote pour l’an prochain.

Un top pilote formé ou alors un top pilote extérieur ? Les récentes déclarations d’Eric Boullier sur Mark Webber sont un relief de l’intérêt, que porte les pilotes, pour l’équipe anglaise. Le pilote australien a sondé le team d’Enstone comme une alternative plausible à Red Bull Racing. Mais il n’est pas le seul.  Nico Rosberg aussi a sondé l’équipe LRGP pour son avenir. Les performances, en demi teinte,  de Mercedes GP cette année contraste avec la stabilité technique du team de Genii Capital. Pour Rosberg, LRGP est un top team crédible pour son avenir.

LRGP attire donc les regards de tops pilotes, mais souhaitent aussi préparer l’avenir. L’idée pourrait être aussi  de produire un jeune pilote en remplacement de Robert Kubica. La meilleure décision pour s’inscrire dans le long terme. Vitaly Petrov aura donc probablement un nouvel équipier l’an prochain.

Un équipier expérimenté ou un jeune plein de talent ?  quelle sera la nouvelle définitintion  de LRGP pour l’avenir ? Une chose est désormais sur, la restructuration opérée par le fond d’investissement luxembourgeois porte ses fruits et LRGP se présente comme une force futur intéressante à observer…

Mark Webber et Ferrari

16 juin 2011 | 14 commentaires
Catégorie : Analyses, Rumeurs, Transferts

« Je déciderais dans les prochains mois de mon avenir, mais c’est aussi vrai que Ferrari est toujours quelques chose de spéciale. » Cette phrase provient de Mark Webber aux journalistes présent dans les paddocks du circuit Gille Villeneuve.  Une déclaration troublante, qui s’inscrit dans une logique de bras de fer avec Red Bull Racing.

Dès le début de cette semaine, Christian Horner a indiqué que le cas Webber sera étudié prochainement pour une annonce programmée pour Septembre. Un calendrier assez intéressant car le GP d’Italie se déroulera le 11 Septembre. Il apparait que depuis quelque semaines, Red Bull Racing est dans une entreprise de justification avec son pilote australien. Ayant renouvelé Sébastian Vettel, qui avait des liens avec Ferrari (virtuels semble t’il) jusqu’en 2014, très tôt durant la saison, la carte italienne est aussi jouée par Webber. Sous les conseils de son mentor Flavio Briatore.

Sauf qu’ici, il semblerait que la réalité dépasse la fiction de publicité. Les récentes spéculations autour de Flavio Briatore et ses voyages à Maranello, laisse oublier qu’il est aussi un conseillé influent pour la carrière de Mark Webber. Récemment, l’australien a été cinglant envers son équipier Vettel : « pourquoi je lui demanderais son avis pour mon avenir ? d’après mon agenda j’ai 34 ans, je pense savoir ce que je souhaite. » D’ailleurs la bonne ambiance entre les deux hommes semble s’éloigner de plus en plus à mesure que le succès de l’un contraste avec les déboires de l’autre.

Toutefois, l’avenir de Webber semble avoir un lien avec Ferrari, où Felipe Massa est en question. Hier, Stefano Domenicali a clairement indiqué qu’il souhaitait plus de son pilote brésilien. En fait, Massa a une option pour 2012 qui sera activée dans quelques semaines, mais il est très irrégulier. La faute aux pneus d’après l’intéressé.  Mais les observateurs remarqueront que l’argument était déjà le même l’an dernier. L’avenir de Massa dépendra de ses deux prochaines courses (Valencia et Silverstone).  Si le pilote Brésilien ne présente pas de bonnes dispositions,  il sera probablement remplacé par Mark Webber,  qui a été présenté à Luca di Montezemolo comme un pilote régulier et ayant une bonne mentalité d’adaptation.

Ensuite, nous entendons que le salaire de Mark Webber chez Red Bull Racing en 2012 serait du même niveau que 2011, soit 8 millions d’euros (hors primes), ce qui signifie qu’il ne sera plus à égalité avec Sébastian Vettel dans le traitement. Un signe.

Red Bull Racing et le cas Mark Webber pour 2012

10 juin 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses, Rumeurs, Transferts

La méthode est connue depuis un moment. Red Bull contre Red Bull. Franz Tost de Toro Rosso lance une indication qui est ensuite démentie cordialement par Christian Horner de Red Bull Racing. Une sorte d’auto promotion en cycle fermé. Toutefois, cela cache une réalité évidente. Le cas Webber est bien sensible chez RBR.

Christian Horner a indiqué à la BBC, présente à Montréal,  que le pilote australien a décidé d’aller de l’avant avec sa carrière en Formule 1 pour 2012 et qu’une prolongation pourrait être rapide. Sous-entendu Mark Webber a compris que désormais il est le deuxième pilote de l’équipe et doit donc accepter cela,  s’il souhaite rester dans le team en 2012 et ne pas être remplacé.

Cette année, Mark Webber, grâce à sa formidable saison 2010, a réussi, via l’influence de Flavio Briatore, à obtenir le même salaire de Sébastian Vettel et les mêmes garanties techniques. Une manière d’assurer un statu quo entre les deux hommes et leurs entourages. Pourtant, le fantastique début de saison du champion du monde allemand laisse entrevoir une saison difficile pour son équipier. Red Bull refusant de laisser ce dernier, indispensable pour assurer le championnat du monde des constructeurs qui lui tend les bras encore cette année.

L’ombre des pilotes Toro Rosso n’a pas été le déclencheur de la volonté de Webber de continuer (précisons qu’il n’a pas encore signé). Les rumeurs sur Hamilton et aussi les discussions entre Red Bull et Kimi Raikkonen, pour sonder ce dernier, à fait réaliser les conditions du pilote australien. Il doit accepter d’être un patient numéro 2 derrière un futur double champion du monde, sinon il sera remplacé par un jeune pilote (une petite humiliation pour lui) ou un champion du monde (aussi un échec pour lui). Une situation paradoxale, qui ne permet pas à l’entourage de l’australien de négocier.

En effet, largement distancé par son équipier, il ne peut proposer une alternative cohérente en fonction de ses résultats. Laissant le paradoxe des propositions et alternative à Red Bull Racing (en effet, pourquoi proposé un poste de 2ème pilote à Webber et lui mettre sous le nez un possible champion du monde en alternative ?).

Dans cette histoire, Webber n’est pas en position de force, c’est Red Bull et Christian Horner, voir Helmut Marko et Dietrich Matershitz. Une situation bien différente de l’an dernier.

Mark Webber et un avenir sous couvert de politico-économique

3 mai 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses, Rumeurs, Transferts

Arrêtera ou arrêtera pas ? Une chose est sure est que Mark Webber met déjà la pression sur Red Bull concernant son contrat 2012. Toutefois, plusieurs indices laissent penser que l’australien réalise probablement sa dernière saison dans la structure de Milton Keynes.

Une phrase pour débuter, quasiment pas traduite et qui résume assez bien l’état d’esprit :  » Je veux gagner pour moi même. Nous verrons bien. Si l’équipe ne veut plus de moi, je devrais répondre à une question que je me pose : dois-je arrêter ou chercher une autre équipe ? » La première partie est la plus importante et pourrait bien être une cause du malaise entre le pilote et son équipe. 

L’an dernier, Webber avait, avec le concours de son agent Flavio Briatore, parfaitement manœuvré pour son contrat 2011. L’australien touche en effet, le même salaire de Sébastien Vettel et dispose d’une garantie technique équivalente. Toutefois, Christian Horner indique en off depuis le début de la saison, que cette saison sera la dernière de son pilote.

Webber est aussi sous pression et doit inverser la tendance. L’annonce de la prolongation de contrat de Vettel en début de saison n’a pas été bien reçue du coté du duo Briatore -Webber. Il est entendu que l’on demande des efforts au pilote pour prolonger son aventure. Un meilleur respect de l’équipe et surtout travailler pour l’équipe. Mais, la politique pourrait aussi s’en mêler.

Championne du monde des constructeurs, Red Bull Racing souhaite accentuer sa filière pilote à l’avenir. Vettel étant le fer de lance de ce programme, Dietrich Matershitz souhaiterait placer un autre pilote aux cotés du champion du monde 2010. Un pilote Red Bull évidement. Les noms d’Alguersuari et Buemi semblent être folklorique, il faudrait, semble t’il, regarder vers Daniele Ricciardo pour ce deuxième volant RBR en 2012.

L’avenir de Mark Webber est donc un mélange entre politique et économie. Si l’australien raccroche son casque il n’en sera pas moins un pilote convoité durant l’intersaison pour 2012. Reste à savoir à quelle prix…

Buemi et Alguersuari sous la pression d’un volant RBR en 2012 ?

14 avril 2011 | 7 commentaires
Catégorie : Analyses, Rumeurs, Transferts

Les pilotes Toro Rosso sont sous pression pour ce début d’année 2011. Jaime Alguersuari et Sébastien Buemi ont des objectifs à réaliser. Leur avenir en Formule 1 en dépend. Toutefois, cette pression n’est pas du fait de l’arrivée de Danièle Ricciardo, mais plutôt de la promesse de remplacer Mark Webber en 2012, selon El Mundo Deportivo.

Toutefois, selon nos échos, le schéma présenté par le média espagnol est plus qu’angélique pour offrir une visibilité pour Jaime Alguersuari, mais la réalité semble différente. Le cas de l’australien semble définit du coté de Red Bull Racing. Franz Tost a indiqué en Malaisie : « Red Bull aura un volant de libre l’année prochaine. Jaime et Sébastien ont devant eu une grande opportunité. » La pression sur les deux hommes est donc forte. L’un devant terminer devant l’autre au championnat du monde des pilotes, pour prétendre au volant 2012 aux cotés de Sébastian Vettel. En perspective.

Mark Webber connait la situation depuis le renouvellement des contrats de Vettel et du personnel stratégique Red Bull Racing il y a quelques semaines. Toutefois, la promesse au pilote Toro Rosso semblerait une option parmi d’autres pour Red Bull Racing. Le cas Felipe Massa, entrevue l’an dernier brièvement, semble toujours d’actualité et plus réaliste que le projet Lewis Hamilton, trop médiatique pour être réaliste. Mais, il existe une autre option intéressant à révéler.

El Mundo Deportivo indique qu’il est possible que le line-up Toro Rosso soit entièrement renouveler pour 2012. Daniele Riccciardo sera titulaire de l’équipe italienne et pourrait être accompagné d’un autre jeune pilote Red Bull. Sauf que notre ami Dimitris Papadopoulos (abonnez vous à son fil Twitter très intéressant) a indiqué, il y a quelques temps que le pilote australien serait le remplaçant de Webber chez Red Bull Racing et non un titulaire pour STR en 2012.

Ce qui signifie que les annonces de Tost sont destinés à tirer un maximum de la rivalité entre les deux hommes, au profit de Toro Rosso uniquement…

C. Horner buzz sur Hamilton pour mettre la pression sur Webber

15 mars 2011 | 3 commentaires
Catégorie : Analyses, Rumeurs, Transferts

Réponse du berger à la bergère. Christian Horner tente de répondre à Martin Whitmash, en Septembre 2010, avait tenté de déstabiliser l’équipe championne du monde en visant ouvertement Sébastian Vettel  (voir ici pour souvenir).

A l’époque, il était entendu que le patron de McLaren avait tenté un petit coup médiatique pour déstabiliser la future équipe championne du monde, lors d’un timing du championnat crucial (Lewis Hamilton était encore dans le coup pour le titre pilote).

En ce début de saison, Christian Horner tente de faire la même chose. Surfant sur les difficultés de McLaren en ce début de saison : « Lewis est un grand pilote. On pourrait penser qu’il ne va pas être heureux de faire une autre année vierge. (…) Cela ne veut pas dire que nous sommes à la recherche de son profil à l’avenir. Nous sommes très heureux avec nos deux pilotes. C’est plus une question dont vous auriez besoin de demander à Lewis. » lance Horner ay Daily Telegraph.

Le plus amusant est qu’Horner a une nouvelle fois insisté sur le fait que Red Bull pourrait avoir un duo Vettel – Hamilton en 2012. Une démarche qui s’adresse finalement plus à Mark Webber,  qu’au champion du monde 2008.

Car si la première intervention est destinée pour le buzz médiatique, la seconde est clairement à l’adresse de Mark Webber. Horner lui met déjà la pression : « Nous pourrions certainement envisager une association, nous ne pouvons pas l’exclure. De mon point de vue, nous devons toujours avoir les deux meilleurs pilotes. » lance Horner

Mark Webber sera content d’apprendre qu’il ne fait pas partie de ce duo « de meilleurs pilotes » en ce début de saison…

Liste rapport salaire/point des pilotes en 2010

10 décembre 2010 | 10 commentaires
Catégorie : Business News F1, Listes

TomorrowNewsF1.com vous propose un rapport utilisé par le paddock pour évaluer un investissement sur un pilote. Ce calcul utilise le rapport entre le salaire et le nombre de point inscrit par un pilote durant l’année. Nous n’avons pas comptablisé les pilotes payants de type Senna, Chandhok, di Grassi ou Yamamoto.  Voici la liste :

  • 1. Adrian Sutil : 4.167€/point
  • 2. Sébastian Vettel : 7.812€/point
  • 3. Tonio Liuzzi : 9.523€/point
  • 4. Vitaly Petrov : 14.815€/point
  • 5. Kamui Kobayashi : 15.625€/point
  • 6. Mark Webber : 17.355€/point
  • 7. Nico Hulkenberg : 31.818€/point
  • 8. Nick Heidfeld : 33.333€/point
  • 9. Jenson Button : 42.056€/point
  • 10. Sébastien Buemi : 50.000€/point
  • 11. Robert Kubica : 55.147€/point
  • 12. Nico Rosberg : 56.338/point
  • 13. Lewis Hamilton : 66.667€/point
  • 14. Jaime Alguersuari : 80.000€/point
  • 15. Pedro de la Rosa : 83.333€/point
  • 16. Felipe Massa : 97.222€/point
  • 17. Michael Schumacher : 111.111€/point
  • 18. Rubens Barrichello : 117.021€/point
  • 19. Fernando Alonso : 119.047€/point
  • 20. Timo Glock : 1M€/point
  • 21. Heikki Kovalainen : 2M€/point
  • 22. Jarno Trulli : 3M€/point

Page 1 sur 3123


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu