Naviguer : Accueil >

ORIS Kazuki Nakajima day date limited edition

9 janvier 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Afin de marquer l’entrée en scène de Kazuki Nakajima dans la saison de F1, Oris, partenaire de l’écurie AT&T Williams, a créé une édition limitée de son modèle Day Date en acier inoxydable revêtue de PVD noir et limitée à seulement 1 088 pièces.

Lire la suite de l’article sur l’excellent leblogdesmontres.com

Quelle équipe pour le moteur standard de 2010 ?

8 janvier 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

 » Sur cette base, Cosworth sera en mesure de fournir des moteurs à partir de 2010 pour bien moins de € 5 millions par saison et par équipe, A la condition d’avoir des commandes fermes d’au moins trois équipes d’ici deux semaines. « 

Voici ce que Max Mosley, dans sa lettre adressée aux membres de la FOTA, indique. Au moins trois équipes d’ici deux semaines, mais qui ?

Dans un premier temps, cette annonce est révélatrice, signifiant que d’ici deux semaines, Honda F1 aura un nouveau propriétaire, car il est invraisemblable pour la FIA, d’annoncée une date, certes vagues, sans obtenir certaines informations préalables.

Il y a un mois, Max Mosley avait déjà déclaré que 5 équipes avaient signés un pré accord pour la fourniture d’un moteur Cosworth standard pour 2010. Williams F1 est le premier visé par cette mesure. En fin de contrat avec Toyota en 2009, elle est susceptible d’être tentée par ce programme. Tout comme le prochain propriétaire de Honda F1, même si un lien avec Ferrari pourra être renforcé d’ici 2010.

Red Bull et Torro Rosso seront en fin de contrat fourniture avec leurs partenaires respectifs (Renault et Ferrari). Tandis que Force India a signé un accord sur une base de trois années avec McLaren Mercedes, donc n’est pas concerné par le programme.

Selon les analyses et les déclarations de Max Mosley, seul Williams F1, en tant qu’équipe actuelle, est intéressé par ce moteur. Les autres équipes possibles n’existent pas encore.

Nico Rosberg menace Williams de partir

15 novembre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

L’aveu est limpide, le temps presse : « Je dois penser à ma carrière », à lancé Nico Rosberg dans un entretien avec ‘Formule 1 Race Report’. Le pilote allemand de Williams à déjà la tête tourné vers 2010.

Après s’être comparé à Jenson Button, estimant que son investissement chez Williams procurera de bon résultats et le peut être un titre de champion du monde à terme. Il semble que Nico Rosberg change de fusil d’épaule.

2008 a été décevant, mais la raison incombe à la prise de position de l’équipe Williams de sacrifier la saison en court pour préparer au mieux 2009. Démontrant un signe fort à son pilote.  » Je suis optimiste pour 2009 avec Williams (…) Jusqu’au milieu de la saison, si Williams n’est toujours pas au niveau des tops team, alors je devrais voir ailleurs. «  Menace le fils du champion du monde 1982.

Déjà des rumeurs indiquait, il y a quelques semaine, que Nico Rosberg et surtout Keke Rosberg, son agent et père, discutait avec McLaren-Mercedes et BMW Sauber pour obtenir des précontrats pour 2010.

 » Je dois penser à ma carrière. Il y a d’autre option pour moi. Mais ces portes, se fermerons si j’attends trop longtemps. «  précise le jeune allemand.

Nico Rosberg est sous contrat avec Williams jusqu’à la fin de l’année 2009. Une année de prolongation (2010 donc) a été activée sous condition ultime que l’équipe de Grove termine dans les 4 premiers du championnat 2009.

Williams F1 se diversifie pour son avenir

8 novembre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses, Business News F1

Dans un entretien à la presse allemande, Sam Michael, le directeur technique de l’équipe Williams F1 dresse la stratégie de l’entreprise, en s’inspirant de Ferrari.

Economiquement, la Scuderia Ferrari a su depuis maintenant 10 ans diversifier ses revenus en Formule 1. Surtout en louant ses moteurs au prix fort. Récemment, elle a obtenue le contrat de fourniture, via une société de Nicolas Todt, pour l’A1GP.

Williams F1, dernière équipe véritablement indépendante du plateau, tend dans le même registre stratégique. Dans un premier temps, la société de sir Franck Williams a crée une filiale, Williams Hybrid Power Limited, destinée à offrir sa technologie à d’autre.

Enfin, Grove a été choisie comme concepteur et constructeur de la prochaine F2, appeler de ses vœux par Max Mosley et la FIA. La première monoplace, mû par un moteur 1,8L Audi Turbo d’environ 350cv, devrait rouler ce mois ci et le championnat débutera dès Mai 2009. 20 monoplaces seront construites à environs 90.000 euros pièce (une saison égale 265.000€ HT).

Pas encore de voiture de route à l’horizon, ni même de logo posé sur une voiture de tourisme, à la manière d’une Cortina Lotus ou d’une Clio Williams. Mais, les responsables marketings de l’équipe de Williams n’excluent rien de rentable à l’avenir, destinée à garantir l’indépendance et la pérennité de l’équipe et du groupe, en attendant des lendemains qui chantent.

Williams F1 et le sponsoring

23 octobre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses, Business News F1

Demain ne meurt jamais, maxime connue de tous les fans de James Bond, qui s’applique de plus en plus à l’équipe Williams F1. Annoncée en quasi faillite, ou gravement en difficulté avec la situation de son sponsor et partenaire financier RBS, Dominic Reilly, directeur commerciale Williams, indique que l’équipe a des solutions.

Contrairement aux équipes Red Bull et Force India, Williams F1 n’est pas tenu par un milliardaire qui appose ses marques sur sa monoplace. Elle doit séduire des annonceurs. Tache peu évidente en ces temps de crise économique ou la vision et la confiance des entrepreneurs du monde entiers est morose.

Récemment Philips et l’équipe anglaise ont conclus un accord qui est le fruit d’une longue coopération datant du début des années 2000. La notoriété de la Formule 1 a fini par convaincre les néerlandais d’investir plus dans l’équipe de Grove.

Une démarche de plus en plus difficile, en effet, car la concurrence est plus importante qu’il y a encore 5 ans.  » Nous évoluons dans un marché très concurrentiel. Nous sommes non seulement en concurrence avec d’autres teams de F1, mais aussi contre les clubs de football et les médias avec leurs offres publicitaires. C’est très dur. «  Précise Reilly.

 » Rarement le premier contact apporte une signature « . Cela a été le cas de Samsung, démarché par Williams courant 2005 et qui, finalement, a signé un accord de sponsoring avec le club de Football de Chelsea.

L’image de marque est très importante pour un sponsor et l’équipe Williams, en joue. A la manière de Ferrari qui se pose comme étant historique et prestigieuse, l’équipe Williams annonce une tradition et une histoire. L’avenir ? Petrobras quittera l’équipe et sera vraisemblablement remplacé par BP ou un autre pétrolier émergeant, le cas Baugur est plus difficile car il concerne une enveloppe de 40 millions d’euros pour 2009, qui ne sera pas honorée. Mais des discussions avec Air Asia, pour une extension de son sponsoring pour une année, à la manière de Emirate en 2006 avec McLaren, est en alternative.

Le cas Lenovo, sera aussi au centre de l’avenir de l’équipe Williams, car avec une enveloppe de 40 millions de dollars annuel, l’équipe ne pourra pas se permettre de laisser partir un sponsor que Renault et BMW Sauber souhaite séduire.

Williams F1 : vers un plan Paulson ?

20 octobre 2008 | 2 commentaires
Catégorie : Analyses

Elle fait partie d’une des rumeurs du paddock de Chine : L’état de santé financière de l’équipe Williams F1. Une situation qui inquiète mais qui pourrait être résolue rapidement.

Williams F1 va vraisemblablement perdre 41 millions d’euros dès l’année prochaine en sponsoring. En effet, RBS continuera son accord pour les deux années restantes, mais avec une sévère réduction de 50% (12 à 6 millions d’euros). Le groupe Baugur, gravement touché par la crise en Irlande, ne respectera pas son contrat de trois années, ni ne signera le chèque de 40 millions d’euros pour 2009. Enfin Petrobras, quittera l’équipe pour Honda, un manque à gagner de 15 millions d’euros.

Certes Phillips va augmenter sa contribution en 2009 et deviendra le sponsor principal de l’équipe avec Lenovo et AT&T. Mais cela ne suffira pas. L’année prochaine enfin, l’équipe touchera 57 millions de dollars de droit FOM, mais c’est moins qu’en 2008. Reste que l’équipe augmente dramatiquement ses pertes.

Alors quoi faire en ces temps de crise pour aider cette équipe de la faillite ? Deux solutions s’imposent : La première est la création d’un fond de soutient aux équipes privée. Comme cela avait été le cas en 2003. Mais la situation cette année là n’était pas la même qu’actuellement (Jordan et Minardi avait hérité du surplus de la sommes FOM de Arrows F1 en 2003 après la faillite de cette dernière). Mais l’aide pour l’équipe de Sir Franck Williams pourrait bien venir de Toyota ou bien de son ami Ron Dennis. En effet, ce dernier se souvient avoir aidé avec Williams, l’équipe Tyrrell dans les années 90, financièrement et techniquement. Une nouvelle proposition de rachat du contrat de Nico Rosberg pourrait donc rapidement survenir dans le début de l’année 2009, dans un premier temps. Avec pourquoi pas une prime pour l’équipe anglaise. Toyota de son coté, a un rôle ambigüe.

Avec un budget passant de 185 millions d’euros en 2008 à environ 150 millions en 2009, des mesures soient rapidement être trouvés. Un plan Paulson pour l’équipe Williams pourrait rapidement être dans l’air afin de rendre ce mythe du sport automobile financièrement plus serein, mais pour cela, il faudra que Franck Williams accepte un nouvel actionnaire.

Petrobras clarifie l’avenir de Fernando Alonso

14 octobre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Transferts

L‘équipe Williams déjà atteinte de plein fouet par les difficultés du groupe Baugur et par RBS, qui malgré tout devrait continuer son sponsoring pour 2009 et 2010 avec l’équipe, doit subir un nouvel affront de taille. ‘Le départ de Petrobras qui s’envole chez Honda’.

Selon le site GrandPrix.com, le pétrolier brésilien souhaite se rapproché du programme EarthDream de Honda, pour une question d’image. Un manque à gagner de 15 millions d’euros pour l’équipe de Grove.

Une porte ouverte pour Bruno Senna, très lié au pétrolier. Et une forte indication sur l’avenir de Fernando Alonso. Car selon le site américain, le pilote a maintenant décidé de prolonger son aventure avec Renault pour 2009. Mais précise bien que si le double champion du monde ne fait pas d’annonce, c’est uniquement parce que Renault n’a aucune alternative pour le remplacé en direct.

L’annonce de l’intention du pétrolier brésilien, ouvre donc des indictions plus claires, mais uniquement sur le court terme, car 2010 reste encore brumeux. Banco Santander négociant le retrait de Kimi Raikkonen, voir de Felipe Massa pour espéré Fernando Alonso chez Ferrari après deux année chez Renault F1 Team.

RBS menace définitivement la Formule 1 et Williams F1

7 octobre 2008 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Business News F1

Après Lehman Brother, voici que le deuxième créancier de CVC Partner, la banque RBS, dévisse de 40% et divisse sa valeur par deux en 48h. Retrouvant sa valeur d’il y a 15 ans. Panique à la City et une mauvaise nouvelle pour Bernie Ecclestone et son partenaire CVC Capital.

Mais la mauvaise nouvelle ne s’arrête pas là, car la banque Royal Bank of Scotland, est aussi sponsor de Williams F1 (12 millions d’euros), mais également détentrice d’une ligne de crédit de plusieurs millions de dollars envers l’équipe de Franck Williams. Un découvert garanti sur les biens de la société du duo Williams-Head.

Ce qui signifie que, étant donné sa situation actuelle, RBS demandera au CVC de lui reprendre ses parts (environ 20 à 30% de la holding Topco), alors qu’il doit aussi de son coté reprendre les parts de Lehaman Brother (17%) et qu’il n’a toujours pas trouvé de banque capable de lui offrir l’argent. Si le CVC ne trouve pas l’argent, RBS pourrait transformer son investissement en action et prendre le contrôle de la Formule 1, afin d’augmenter son remboursement sans passé par l’intermédiaire du fond d’investissement.

Idem pour le cas Williams, l’emprunt se transformera en prise d’action et si l’équipe ne rembourse pas, ou n’est pas en mesure de le faire, la faillite pointe pour Franck Williams.

Une situation très alarmiste, mais un scénario réaliste en ce Mardi noir pour le monde de la finance.

Nico Rosberg en pré-contrat

6 octobre 2008 | 2 commentaires
Catégorie : Transferts

L’annonce du line-up Williams, via l’agence de presse partenaire de l’équipe Reuters, tard le mercredi soir, autour de 22h30 a pris de court tout les médias, Internet en tête. Le renouvellement de Kazuki Nakajima ayant été vraisemblablement été argumenté par Toyota, celui de Nico Rosberg soulève des bruits.

Ces derniers mois, Nico Rosberg c’était rapproché de BMW Sauber. Après avoir été l’objet d’une offensive importante durant l’hiver 2007 de McLaren Mercedes. Dernièrement une rumeur, indiquait un échange entre Rosberg et Heidfeld chez BMW. Rumeur non démenti qui plane encore comme une brume au dessus du Rhin.

Selon le journal Express, Keke Rosberg, le père du pilote et agent, serait depuis l’été dans une opération séduction auprès de McLaren Mercedes et BMW Sauber, afin de promouvoir son fils rapidement en contre partie d’un pré contrat.

Le journal allemand pense que Rosbserg pourrait partir dès cet hiver, mais McLaren ayant prolongé Kovalainen d’une année et BMW attendant Fernando Alonso et le sort de Heidfeld, le flou règne encore plus autour de l’avenir de Nico Rosberg. Ce qui explique l’annonce tardive de l’équipe de Grove sur son line up. L’objectif étant de ne pas trop parler de son line up 2009 qui n’est pas encore garanti en partie.

Note de MarcL : Il est clair que le favori pour l’avenir de Rosberg sera McLaren Mercedes, car il dispose d’un nom connu, c’est un copain de Hamilton et il est Allemand. Il semble que l’alternative BMW est uniquement destiné à provoquer et piquer Mercedes. Keke ROsberg semble tout faire pour favoriser un pré-contrat auprès de l’équipe de Woking pour avoir l’assurance d’un volant en 2010. La piste BMW n’étant pas crédible, car Vettel est l’avenir de l’équipe à l’horizon 2010/2011.

Williams augmente ses pertes pour rester compétitif

1 octobre 2008 | 1 commentaire
Catégorie : Business News F1

Dernier bastion indépendant en Formule 1, Williams F1 se bat contre des finances qui se creusent à mesure que les saisons passent, pour rester au niveau. 2007 ne fera pas exception et 2008 non plus.

Pour la deuxième année consécutive, Williams enregistre des pertes. En 2006, celle-ci était de 40,5 millions d’euros, et l’équipe annonçait retrouver l’équilibre en 2007. Hors l’année dernière la perte s’élève à 29 millions d’euros.

Avec une inflation de 20% par an creusant son déficit, il est probable que les résultats financiers soient positifs pour 2008.

« La décision d’augmenter les pertes dans le but d’augmenter le niveau de l’équipe en piste est soutenue par un solide plan financier pour l’avenir, » indique l’équipe WilliamsF1. En faite il apparait que le groupe Baugur ait signé un contrat sur une base de trois années : 20 millions d’euros pour 2008, 40 millions d’euros pour 2009 et 40 millions d’euros sous forme d’action en 2010.

Echange Rosberg – Heidfeld pour 2009 ?

25 septembre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Transferts

D’après le journal suisse Blick, Nico Rosberg et Nick Heidfeld pourrait échanger leur volant en 2009. Relançant l’intérêt des équipes envers le pilote Williams.

« Nico n’est pas à vendre « , avait déclaré encore il y a quelques mois Franck Williams. Précisant que son pilote représentait l’avenir de Williams F1, et que même un gros chèque ne suffirait pas. Mais, si un pilote n’est pas à vendre, il peut toutefois être loué.

Le contrat du fils du champion du monde 1982 est simple. Une base de quatre ans de contrat ferme (2006/2007/2008 et 2009) et une option pour 2010. Cette option ne sera active que si l’équipe Williams termine 4ème du championnat 2009.

Les liens entre BMW et Rosberg se sont animés avant l’été 2008. Au départ le constructeur munichois voulait contrer les velléités de Mercedes-Benz sur le pilote allemand. Heikki Kovalainen ayant prolongé son contrat pour 2009, Rosberg est donc libre.

L’année prochaine, Rosberg sera payé 8 millions de dollars, soit le même salaire que Nick Heidfeld chez BMW qui lui a un contrat jusqu’en 2009. L’échange simple ne sera donc pas vraiment une affaire pour Williams, mais si Rosberg dispose d’une option d’achat pour 2010, les perspectives serons très différentes.


Page 13 sur 13« First...910111213


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu