Naviguer : Accueil > Exclusif, Media > Blog article: Télévision : le modèle TV de Bernie Ecclestone s’effondre en Europe

Télévision : le modèle TV de Bernie Ecclestone s’effondre en Europe

Posté le 2 février 2012 dans la catégorie : Exclusif, Media

Après l’accord entre la BBC et BskyB pour la diffusion des Grand Prix à partir de 2012 sur le modèle du Freemium. Les rumeurs autour de TF1 pour l’après 2012, c’est au tour de la chaine privée Sexta de résilier son accord avec Bernie Ecclestone, pour la diffusion de la Formule 1.

Signé en 2009 pour une durée de 5 ans en échange d’un total contractuelle de 100 millions d’euros, la chaine espagnole Sexta arrête finalement les frais, après une année 2011 catastrophique en terme d’audience (environ 2 millions de téléspectateurs l’an dernier de moyenne par GP, alors qu’ils étaient 3 à 3,5 millions en 2010), et en résultats publicitaires. Les dirigeants de la 6 ème chaine ibérique estiment que les résultats d’audiences sont très dépendants de l’influence des résultats de Fernando Alonso sur la piste. Un signe que le marché n’est pas encore mature.

La situation est telle que Bernie Ecclestone tente de trouver une solution pour 2012. Pour le moment, aucun diffuseur en Espagne n’a été trouvé pour retransmettre le GP d’Australie le 18 mars prochain. Antena 3 et Telecinco sont sollicités, mais pas à n’importe qu’elle prix et surtout pas au tarif d’avant. Ce qui signifie une réduction importante des revenus TV. Une tendance qui s’annonce donc.

En France, TF1 doute sérieusement pour prolonger l’aventure. Refusant de débourser 40 millions d’euros pour cela. La rumeur Al Jazera ne serait qu’une manière d’affoler la situation dans l’environnement audiovisuelle français. Canal + hésite, M6 refuse, il reste finalement une seule alternative qui se dessine : France Télévision.

Après avoir refusé en bloc toute idée de diffusion de la Formule 1, Daniel Bilalian, directeur des programmes sportifs du groupe audiovisuel public français, estime désormais que l’idée parait séduisante. « Pourquoi pas, tout peut nous intéresser. Il faut regarde, il faut que je rencontre le vendeur (Bernie Ecclestone) et que je discute avec lui. » lance Bilalian sur Europe 1.

Un des soucis reste les horaires. En effet, plusieurs Grand Prix se déroulent sur la zone Asie du globe, ce qui signifie des courses le matin : « Sur 21 GP, 9 ont lieu dans le sud-est asiatique ou en Extrême-Orient, c’est-à-dire des horaires qui, commercialement ne sont pas intéressants pour l’Europe. Et la tendance des nouveaux Grand Prix sont plus à Macao qu’a Romorantin ou Châteauroux » ajoute avec une note d’humour le patron des sports de France Télévision, qui précise que la Formule 1 a un intérêt commerciale pour le groupe français.

Ce qui signifie que la note devrait baisser pour l’avenir pour la diffusion des Grand Prix en France. A moins encore une fois qu’un accord freemium entre un diffuseur payant et un diffuseur public prive les fans de 10 Grand Prix dans l’année. La crainte est importante aujourd’hui.

Rappelons  que si 75% de l’audience est ailleurs qu’en Europe, 75% du chiffre d’affaire des droits TV proviennent d’Europe justement. Le modèle économique va donc en souffrir à l’avenir.

Articles connexes :

2 Commentaires pour “Télévision : le modèle TV de Bernie Ecclestone s’effondre en Europe”

  1. Absolument! dit:

    France TV c’est une vaste blague (voir leur « magnifique » couverture des 24 heures du Mans !), je reste persuadé que c’est Al-Jazera qui raflera la mise !


  2. Zdek69 dit:

    Caméra embarquée de Kimi à Spa pendant 1:30 je paie tout de suite lol



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu