Naviguer : Accueil > Analyses > Blog article: Un intérêt de Renault pour Vettel ?

Un intérêt de Renault pour Vettel ?

Posté le 30 janvier 2009 dans la catégorie : Analyses

Alors qu’une rumeur annonçait que Renault ne fournirait plus de moteur à Red Bull Racing au-delà de l’année 2010, il n’est pas impossible que cette idée soit remise à plat dans les prochains mois.

Le losange est en quête de sens et de modèle économique. ING n’ayant garanti sa participation que jusqu’à la mi-saison, la maison mère assurant le financement que pour l’année 2009, l’avenir est trouble et des solutions doivent être trouvés. Pendant ce temps, Red Bull Racing prépare sa RB5 à moteur Renault et Sébastien Vettel devient le jeune pilote le plus convoité du paddock, au point de remettre en cause certaines idées.

En effet, Vettel est en passe de devenir un pilote star, à l’instar de Lewis Hamilton. Au point que BMW, Mercedes et Ferrari regardent avec intérêt le jeune pilote. Un intérêt qui est en passe de faire réagir Renault qui a prolongé son contrat d’une année avec RBR. Surtout dans le climat actuel : McLaren avec Force India, et Ferrari avec Toro Rosso, Renault, qui se définit comme la troisième force du plateau, doit confirmer une autre équipe.

Les déclarations de Mark Webber, la semaine dernière, sur son désir d’avenir avec Red Bull est un indice. Le pilote australien est un prêt de Renault, sous réserve de la république, faisant partie du pack fourniture du moteur Renault. Une prolongation du pilote australien au-delà de 2009 est une garantie de suivit de Renault.

Une stratégie qui est aussi destinée à séduire un Sébastian Vettel rapide et encore bon marché. Le contrat RBR du jeune allemand court jusqu’en 2010, comme celui de Fernando Alonso chez Renault. Une tentative de séduction de Vettel de la part de Renault pourrait aussi permettre de garantir l’avenir de la Flavio Briatore Business, qui pourrait tenter de séduire le pilote allemand dans les prochains mois en duel avec Willy Webber, qui fait des appels du pied depuis Novembre 2008. A la manière de Schumacher et de Alonso, Vettel pourrait séduire des partenaires allemands et pourquoi pas ING afin de prolonger son contrat. Mais pour cela il faudra signer l’allemand dans les 6 prochains mois. Peut être faisable coté management.

Articles connexes :

Commentaires fermés.


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu