Naviguer : Accueil > Actualités, Analyses > Blog article: Vettel, Ferrari et l’objectif 2014

Vettel, Ferrari et l’objectif 2014

Posté le 8 janvier 2009 dans la catégorie : Actualités, Analyses

Le feuilleton Ferrari- Alonso, la semaine dernière, a mis en lumière une rumeur étonnante : Sébastien Vettel. En effet le jeune allemand, selon les bruits, pourrait être ressenti comme équipier de Fernando Alonso chez Ferrari à l’horizon 2010-2011. Même si Vettel a avoué son intérêt pour la Scuderia, rien n’est si simple et cela inquiète même la presse Espagnole.

Un remake Hamilton – Alonso, pensent certains à l’idée de voir le line up Ferrari fantasmé Vettel-Alonso. Hors l’idée est loin d’être réaliste. Certes le plus jeune vainqueur en Grand Prix a déclaré au journal allemand Welt an Sonntag : «  Mon but a toujours été de piloté pour Ferrari un jour, mais la continuité est très importante et c’est pourquoi je suis resté chez Red Bull. » Sage décision d’un pilote intelligent qui ne souhaite pas grillé les étapes et qui a conscience de démontrer et confirmer son talent dans les deux années à venir.

Son contrat Red Bull est établit sur une base de deux années (2009-2010), mais son avenir sportif, s’il confirme son talent, sera à l’image d’un Kimi Raikkonen. En effet, BMW Sauber semble fermement décidé, d’après certaines informations, à vouloir obtenir les services de Vettel en 2011, afin de combler les départs prochains de Robert Kubica et Nick Heidfeld. Car l’idée de faire le remake d’Alonso-Renault, séduit BMW et son conseil d’administration pour l’avenir.

Pourtant, les manœuvres de Ferrari sont connues : Elle annonce son intérêt pour un pilote, souvent jeune, et ensuite elle l’observe, et attend qu’il soit vainqueur de Grand Prix, ou encore qu’il se soit battu pour un titre pour pouvoir en faire son leader. Sauf dans le cas Massa qui restera un cas historique. Dans ce rôle, Michael Schumacher a approuvée le talent de Vettel, donc il faudra attendre 6 ans environ avant de voir le prodige en rouge, c’est-à-dire en 2014 (tiens après le contrat de Fernando Alonso chez Ferrari…)

Car l’avènement de Fernando Alonso chez Ferrari s’inspire du processus mis en place pour Michael Schumacher en 1996. C’est-à-dire avoir un pilote à ses cotés, certes rapide, mais disposant d’une image propre qui ne devant pas faire d’ombre au leader. Les liens entre la famille Todt (moins pour Jean depuis quelques mois), et la Scuderia permettent d’espérer Sébastien Bourdais…

Articles connexes :

5 Commentaires pour “Vettel, Ferrari et l’objectif 2014”

  1. jeewee dit:

    Séb Bourdais chez Ferrari ? Y’aurait-il des rumeurs fondées ? Il faudrait déjà que Séb reste en F1 jusque là (2011 ?)…


  2. Limacher Marc dit:

    C’est une réflexion, ne soyez pas aussi premier degré que cela s’il vous plait. :wink:
    Et pourquoi pas ? Il faudra bien un second pilote chez Ferrari aux cotés de Fernando Alonso. Avec un agent commun à Felipe Massa, qui devrait quitter le navire de Marranello, Bourdais est plutôt bien placé, si et seulement si il dispose d’un volant en 2009…
    Et puis la rumeur Bourdais- Penske n’était pas fondées non plus, c’est des pistes de réflexion.


  3. McManus dit:

    Merci Marc pour cette réflexion.
    ET TODT et chauvin , j’adore ce mec !! lol


  4. jeewee dit:

    Il s’agit de lancer un « buzz » médiatique, suffisamment tôt, pour en faire bénéficier Séb (comme en bénéficient les pilotes anglais et allemands), non ?
    Il est vrai qu’il serait dommage de voir repartir Séb alors qu’il est sans doute aujourd’hui parfaitement prêt pour la F1 : même s’il a singulièrement manqué de réussite, ses dernières courses ont été très solides et, surtout, il a été très rapide en qualifs, une qualité indispensable dans la F1 moderne (Coulthard en sait quelque chose !). Il ferait sans doute le bonheur de n’importe quelle écurie en 2009.
    Malheureusement, les équipes sont victimes de jeunisme depuis un certain temps !


  5. Limacher Marc dit:

    Lancer un buzz, oui et non en faite, mais j’ai dans l’idée (et je ne suis pas le seul) d’offrir des pistes de réflexion pour les fans.
    J’adore Sébastien Bourdais moi, et j’avoue que cela me fait « Ch.. » de le voir dans cette situation.



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu