Naviguer : Accueil > Marketing, View > Blog article: View : l’âge d’or ou d’airain pour la F1 ?

View : l’âge d’or ou d’airain pour la F1 ?

Posté le 16 janvier 2012 dans la catégorie : Marketing, View

« Se sont de grandes années que nous vivons. Nous devons en profiter tout simplement parce que nous ne savons pas combien de temps nous pouvons encore participer aux championnats du monde et combien de champion du monde seront sur la grille. » lance Fernando Alonso sur la BBC. Sous entendant que la Formule 1 est en plein âge d’or.

Avec sur la grille de départ, Sébastian Vettel, Fernando Alonso, Michael Schumacher, Kimi Raikkonen, Lewis Hamilton et Jenson Button, tous champions du monde, l’affiche parait réellement représentée l’âge d’or de la Formule 1. Il est vrai que jamais la discipline n’a eu autant de champion sur la piste, mais cela ne reste que de l’image. La question est de savoir si Schumacher gagnera un jour ? (ou aura une voiture compétitive), voir Kimi Raikkonen réalisera-t-il un podium en 2012 ? etc… Les inconnues sont nombreuses et l’âge d’or annoncé par le double champion du monde espagnol reste principalement sur le papier.

Avoir 6 champions du monde sur la grille est-il aussi fort que d’avoir 6 équipes capables de se battre pour la victoire, comme dans les années 70 par exemple ?

Dans la hiérarchie des mythes, nous sommes encore dans l’âge d’Airain, qui est le 3ème âge de la création, qui entrevoie la cohabitation du bien et du mal, le sens de la propriété d’établit et avec lui naissent l’envie, le vol et la guerre. Un débordement des excès. L’affaire du Spygate, du SingapourGate, de la guerre de 2009 entre la FIA et la FOTA et les tentatives de rachat de la Formule 1 et les départs de la FOTA démontrent que nous sommes encore en plein dedans. Donc non pas l’âge d’or.

Les paillettes n’enlèveront pas la réalité politique qui se cache derrière le vernis médiatique…

Articles connexes :

7 Commentaires pour “View : l’âge d’or ou d’airain pour la F1 ?”

  1. Zdek69 dit:

    W’oh là là comment c’est bien dit !

    Mais quand même 6 champions du monde sur la grille ça le fait plus que 6 pilotes payants … Mais je te rejoins. Marc, quand tu dis preferer un max de voitures capables de gagner …


  2. Yohann dit:

    Pour moi l’âge d’or de la F1 est la période 2001-2008 lorsque la conjoncture économique mondial était faste et permettait la venue de sponsors important. Soit juste avant la crise. C’est la période où le nombre de pilotes payants était le plus faible, où le nombre de constructeurs automobiles, de multinationnales, ou de prestigieuses écuries présents était le plus élevé. Le nombre d’équipes ayant le potentiel d’être un top team était plus important. Elles ne l’étaient pas toutes mais en avaient les moyens économiques, sportifs, techniques et humains nécessaires pour y arriver… (Mercedes-Benz, McLaren, BMW, Renault, Ferrari-FIAT, Jaguer-Ford, Honda, Toyota, Red Bull, Williams). ;)

    C’est pourquoi lorsque l’on dit que le niveau d’aujourd’hui est plus élevé qu’avant je ne suis pas vraiment d’accord, je dirais qu’il est plus homogène.


  3. Walda dit:

    @Yohann : 2001-2008 ça reste très contestable. Durant cette période seuls, l’essentiel du temps, Alonso et Raikkonen ont pu véritablement contester la suprématie de Schumacher et sa Dream Team Ferrari et le nombre d’écuries capables de gagner était limiter à deux avec Ferrari et soit McLaren soit Renault.


  4. Yohann dit:

    Je ne parle pas du résultat sportif Walda mais du potentiel des équipes de part leurs moyens financiers, technqiues, humains, marketing, etc… Certe, seuls Ferrari, Renault et un peu McLaren ont réussit a gagner mais Toyota, Honda, Williams et Sauber avec BMW, Jaguar grace à Ford, Red Bull, étaient toutes des écuries qui pouvaient gagner !! Après si elles n’y arrivaient pas c’est qu’il y avait meilleures qu’elles mais elles pouvaient (et le faisait) se payer des pilotes et des ingé de premier plan. Ce n’est pas elles qui étaient mauvaises mais Ferrari ou Renault qui étaient particulièremement performantes ! C’est moins le cas aujourd’hui et c’est pour ça que je pense que l’age d’or était cette période… Pour moi les meilleures périodes ne sont pas celle ou les bagarres sont les plus intenses mais là où le nombres de pilotes et écuries de très haut niveau sont plus grands. Après c’est le sport qui fait sa loi et à cette période la loi a choisi de consacrer en grande partie Schumacher malgré le potentiel très important d’un grand nombre de concurrents… Plus important qu’aujourd’hui pour moi ;)


  5. Walda dit:

    @Yohann : d’accord pour le potentiel, mais les résultats sont là, certaines années ont été barbantes malgré tous les moyens mis en œuvre par les constructeurs pour percer. Bref, d’un point de vue sportif ça aura été une déception (même si je suis fan de M. Schumacher).


  6. Yohann dit:

    Ok , mais si on ne prend en compte que le résultat dans ce cas je ne vois pas en quoi notre époque serait dans l’âge d’or lorsque Vettel et Red Bull sont insolent dans leur domination…

    On a un point commun sur Schum ;)


  7. Walda dit:

    @Yohann : On n’a jamais dit le contraire, c’est Alonso qui le dit d’après Marc, mais aucun de nous ici :)



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu