Naviguer : Accueil > Analyses > Blog article: Webber – Red Bull : une question d’influence pour un contrat

Webber – Red Bull : une question d’influence pour un contrat

Posté le 11 juillet 2011 dans la catégorie : Analyses

Les derniers tours du Grand Prix d’Angleterre ont été terribles pour l’ambiance chez Red Bull Racing. Mark Webber, troisième attaquant son équipier Sébastien Vettel, alors 2ème et ignorant les consignes des stands. Après la course, une guerre des mots s’installe. Webber indique « les consignes d’équipes ne servent à rien » tandis que Christian Horner précise qu’il va avoir une discussion avec son pilote très rapidement.

Un curieux remake que le GP d’Angleterre. Avant la course, Webber avait salué, avec ironie, l’harmonie entre Red Bull Racing et Sébastian Vettel, s’excluant lui-même de cette famille uni autour de l’enfant prodige. La séquence d’hier était intéressante à plus d’un titre. Certain y voit la fin de la collaboration entre l’australien et l’équipe autrichienne. Mais il pourrait en être autrement.

Souvenez-vous du GP de Turquie 2010. La collision entre Vettel et Webber avait provoqué quel effet pour l’équipe autrichienne ? En pleine polémique elle prolonge rapidement d’une année l’australien dans les conditions qu’il souhaitait. Ici, le pilote n’a pas respecté les consignes de son team, mais qui n’aime pas les consignes d’équipe ? Dietrich Mateschitz, patron de Red bull en personne,  qui a publiquement indiqué qu’il n’était pas favorable à ce type de management.

Le duo Briatore – Webber, sentant que Ferrari ne souhaite pas obtenir les services de l’australien, visent désormais une prolongation chez Red Bull Racing, mais avec les mêmes avantages que cette année et non plus une baisse de salaire (8 à 6 millions pour 2012 par exemple). L’homme d’affaire italien estime que C. Horner pratique un management de compromis et non d’affrontement. Il cède à chaque problème confrontant ses hommes par un compromis en faveur de tout le monde.

Il est donc possible que Webber ait joué cette carte personnelle pour les trois dernières tours du Grand prix d’Angleterre : obtenir son contrat 2012 plus rapidement que possible.

Articles connexes :

5 Commentaires pour “Webber – Red Bull : une question d’influence pour un contrat”

  1. iso dit:


  2. Limacher Marc dit:

    Excuse j’ai pouffé de rire !
    Dans Turun Sanomat, Samedi, Horner a indiqué que Raikkonen n’était plus sur leur liste 2012.

    Info daté donc et fausse désolé….


  3. iso dit:

    ya pas de quoi, j’ai bien rigolé aussi en lisant ces news, je suis en mode « 2nd degree » avec les vacances… :cool: :cool:

    plus qu’une rumeur, le retour de KR en F1 est un bon marronier d’été, mais je pensais que ça attendrait la trève! :mrgreen:

    tiens, je te livre la prochaine exclu du « monde de la F1″

    hamilton à signé chez ferrari… :shock: du coup, c’est chez macla que kimi fera son retour, c’était déjà signé cet hiver… :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:


  4. Limacher Marc dit:

    :mrgreen:


  5. Lucky dit:

    JO SAWARD : « Webber will not be staying at Red Bull Racing »

    :razz:



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu